AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez
 

 the hurt just leaves me scared ⊹ (aodren) [18+]
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


the hurt just leaves me scared ⊹ (aodren) [18+] - Page 3 Empty
Message Sujet: Re: the hurt just leaves me scared ⊹ (aodren) [18+] the hurt just leaves me scared ⊹ (aodren) [18+] - Page 3 EmptyMar 6 Sep 2016 - 18:16

THE HURT JUST LEAVES ME SCARED
Elle avait tout oublié, la sirène. La raison de sa venue avait été éclipsée par le charme de cet homme et son côté entrepreneur. La blessure pourtant apparente à son cou, elle l'avait oubliée, se laissant complètement emportée par celui qu'elle croyait être humain. Elle était venue jusqu'à soi-disant demeure pour veiller à ce qu'il ne lui arrive rien... et avouons-le, elle avait lamentablement échouée, dans un sens. Quelques heures plus tôt, il était mal en point, se disant incapable de marcher jusqu'à la réserve indienne... Il aurait dû rapidement retrouver son lit, mais pas de cette façon. Maintenant qu'elle y songe un peu, tout ça perd de son sens. Elle n'aurait sans doute pas dû répondre à ses avances, elle aurait dû le laisser se reposer, mais maintenant, il est trop tard. Il semble aller bien, l'homme, sa blessure lui passe mille pieds au dessus de la tête. Elle a dû imaginer la blessure pire qu'elle l'était réellement, Emérya et l'homme aussi. Elle le questionne, la naïade, elle lui demande comment il se sent, juste pour s'assurer qu'il va aussi bien qu'il le laisse paraître. Un sourire malicieux apparaît alors sur ses lèvres et il s'empare des doigts de la brune, avant de glisser sa main libre sur son visage et de le retourne doucement, afin qu'elle le regarde.

« Je me sens parfaitement bien. Ne t'inquiète pas pour ça... »
À nouveau, il l'embrasse, venant entourer sa taille des ses bras solides afin de l'attirer contre lui. Elle reste là, immobile, la sirène, profitant de ce moment agréable. Il lui dit aller parfaitement bien et elle ne peut pas remettre ses paroles en question. Après tout, il semble en pleine forme, elle le remarquerait, s'il n'allait pas bien, non ? Emérya, elle décide de chasser ses idées de sa tête et de se concentrer sur le moment présent. Elle est bien dans ses bras, elle est à l'aise et elle sait que bientôt, tout se terminera. Elle a passé un moment magique dans ses bras et elle sait que cette magie prendra fin, bien plus tôt que tard. À l'instant où elle a décidée de rester à ses côtés, elle savait dans quoi elle s'engageait, la naïade. Cependant, elle ne savait pas encore où elle mettait les pieds, elle n'avait aucune idée à qui elle avait affaire et encore en ce moment, elle l'ignore. Elle peut profiter du moment présent, tandis qu'elle ne connait pas la vérité. C'est d'ailleurs ce qu'elle fait, l'artiste, elle profite de ses derniers instants en sa compagnie.

Voilà maintenant qu'il se redresse sur un coude et qu'il observe son visage. « Il va bien nous falloir à boire maintenant... » Il lui jette un regard amusé, avant de bondir hors du lit et de disparaître hors de la chambre. Elle reste là, la sirène, les yeux fermer à attendre. Les évènements de la soirée se succèdent l'un après l'autre dans sa tête. Elle avait décidée de se laisser aller, ce soir. Elle avait décidée de penser à elle et d'oublier toutes les bonnes conventions. Elle avait décidée d'oublier toutes les mises en garde de sa très chère maman. Jusque là, elle ne regrettait rien du tout, mais ça finirait sans doute par venir à happer, un jour ou l'autre. Emérya, elle est perdue dans ses pensées, lorsque les pas de l'homme se font enfin entendre sur la plancher de la chambre. Elle ouvre les yeux, la brune et vient poser son regard sur lui, affichant un léger sourire sur son visage. Il vient s'allonger près d'elle et remplit deux coupes de vin, avant d'en tendre une à la jeune femme. « Merci. » Une seconde fois, elle lui accorde un doux sourire, tout en attrapant la coupe qu'il lui tend. Son bras à lui vient se poser sur les hanches de la jeune femme, alors qu'elle l'observe avec attention. Emérya, elle sait très peu de choses au sujet de cet homme et elle ne se doute même pas que tout ce qu'elle sait n'est qu'on ramassis de mensonges. Au final, la seule chose qui est vrai, c'est ce qu'ils viennent de partager ce soir...

Les grands yeux clairs de la naïade observent le visage sans défaut de l'homme, alors que les doigts de sa main libre viennent tracer des motifs imaginaires sur le torse dénudé du brun. Elle se pose multiples questions à son sujet, mais elle décide de garder le silence, parce qu'elle n'a pas envie de gâcher ce moment avec sa curiosité parfois déplacée. Très bientôt elle devra filer, Emérya, parce qu'elle est déjà bien en retard, la sirène, sa mère doit se faire un sang d'encre pour elle... et cette dernière, elle n'hésitera pas à lui faire savoir son mécontentement, malgré l'âge qu'elle a, elle le sait, la brune. Emérya, elle veut donc bien profiter de ces derniers instants en sa compagnie. C'est pourquoi après une gorgée de vin, elle approche son visage du sien, la brune et vient coller à nouveau ses lèvres aux siennes, l'embrassant avec fougue. Dans quelques minutes, elle devra se lever, se rhabiller et partir. Et ensuite, qui sait ce qui se passera ? C'est peut-être la première et la dernière fois qu'elle verra cet homme. Cette soirée n'était qu'une soirée sans promesse, elle n'a jamais demandée plus que ça, la naïade.

Ses lèvres se séparent des siennes et ses iris viennent observer ceux de l'homme avec intensité. « D'ici quelques minutes, je devrai disparaître... » Puis sans ajouter un mot de plus, ses lèvres trouvent à nouveau les siennes. C'est sa façon de lui dire qu'il lui reste peu de temps pour profiter d'elle. Sa façon de lui dire que bientôt cette soirée prendra fin et qu'il lui reste encore un peu de temps pour la rendre plus magique qu'elle ne l'est déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


the hurt just leaves me scared ⊹ (aodren) [18+] - Page 3 Empty
Message Sujet: Re: the hurt just leaves me scared ⊹ (aodren) [18+] the hurt just leaves me scared ⊹ (aodren) [18+] - Page 3 EmptySam 10 Sep 2016 - 21:48

People are strange when they are strangers
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.


Quitter la chambre, le lit, le corps doux et tendre d'Emérya. Durant quelques instants, Aodren crut ressentir comme un frisson, il se baladait dans la demeure nu comme un vers et la chaleur de son corps, désormais séparé de celui de la brune, s'évaporait littéralement. Il s'empara des coupes et du vin puis remonta pour venir s'allonger à nouveau dans les draps et tendre une des deux coupes à la demoiselle. Elle l'accepta en le remerciant, le bras d'Aodren se posa naturellement sur la taille de la sirène tandis que les phalanges d'Emérya se baladaient sur son torse. Du bout des doigts, elle semblait dessiner comme des arabesques sur ses pectoraux. Cela fit sourire le triton.

La douce demoiselle revint l'embrasser, il la laissa approcher puis prolongea la rencontre de leurs lèvres. Aodren sentait dans l'attitude de la jeune femme que les au revoir sonneraient bientôt. Son envie de quitter cette chambre et la compagnie si agréable de la sirène était proche de zéro. Comme une fatalité, Emérya acheva un baiser pour lui susurrer que le temps s'évadait. Elle était attendue, ailleurs. Dans une vie dont il ne faisait pas partie et dont il ne ferait sûrement pas partie à l'avenir. Aodren glissa une main dans le cou de la brune et se rapprocha d'elle pour lui murmurer sur un ton taquin :

- Ou ... tu pourrais rester cette nuit et profiter de notre rencontre encore un peu.

Cette proposition, il le savait, était un coup dans l'eau. Emérya semblait convaincue que sa présence était requise ailleurs et devait avoir des raisons de penser une telle chose. L'homme n'y changerait rien et une partie de lui le savait déjà. Il déposa son verre sur la table de chevet sans même regarder où il l'abandonnait. Ses bras s'enroulèrent autour du corps de la brune et il la serra tendrement contre lui. Profitant de ses cheveux contre son visage, de son parfum boisé l'enveloppant et de son corps brûlant contre le sien. Aodren revint l'embrasser, cherchant à prolonger l'instant.

- Quelques minutes, c'est bien ça ? En quelques minutes, on peut faire des tas de choses !

Le triton lui adressa un sourire malicieux puis revint l'embrasser, l'étreindre tendrement et caresser ses courbes avec douceur. Emérya était un délice éphémère, une sucrerie qui fondait sur la langue et qui bientôt, s'évanouirait pour ne laisser qu'un arrière-goût d'encore. Aodren ignorait ce qu'il adviendrait par la suite mais pour l'heure, il n'était pas décidé à abandonner la belle. Tout du moins, pas dans les quelques précieuses minutes qu'il leur restait. L'homme la souleva légèrement pour venir se glisser sous les draps avec elle, s'emportant mutuellement à nouveau dans un tourbillon enivrant. Ces quelques minutes avant le départ, ils ne les perdraient pas ...
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


the hurt just leaves me scared ⊹ (aodren) [18+] - Page 3 Empty
Message Sujet: Re: the hurt just leaves me scared ⊹ (aodren) [18+] the hurt just leaves me scared ⊹ (aodren) [18+] - Page 3 EmptyLun 12 Sep 2016 - 20:47

THE HURT JUST LEAVES ME SCARED
Elle devrait partir, Emérya et très bientôt. C'était déjà risqué pour elle de rester aussi longtemps, ça elle le savait, mais elle trouverait bien une excuse, car il était hors de question qu'elle dise la vérité à sa très chère maman. Ses lèvres vinrent se poser contre celles de l'homme et elle lui indiqua ensuite que d'ici quelques minutes elle devrait partir. Après quoi il glissa une main dans son cou et se rapprocha, lui murmurant qu'elle pourrait rester cette nuit et profiter de leur rencontre encore un peu. Elle aurait aimée dire oui, la sirène, seulement elle ne le pouvait pas. Si elle passait une nuit entière à l'extérieur, sa mère lui en vourait cruellement et leur relation ne ferait que s'envenimer. Non, elle devrait partir, Emérya, dès qu'elle en aurait le courage. « J'aurais aimée, mais ça serait complètement irraisonnable. » C'est une mine navrée qu'elle affiche, mais il semble compréhensif, le brun, il se résigne à la laisser partir, bientôt, très bientôt. Il dépose son verre sur la table de chevet avant de prendre la jeune femme dans ses bras et de la serrer contre lui. Puis à nouveau, ses lèvres cherchent les siennes et il ne s'en sépare que pour prononcer quelques mots.

« Quelques minutes, c'est bien ça ? En quelques minutes, on peut faire des tas de choses ! » Après un sourire malicieux, il vient l'embrasser une fois de plus, tout en l'étreignant et faisant glisser ses mains sur son corps, ses courbes. À nouveau, elle peut sentir cette intense boule de feu naître dans son bas ventre, Emérya. Boule de feu qui s'intensifie lorsqu'il vient se glisser avec elle sous les draps. Ses mains à elle partent dans une nouvelle découverte de son corps, bien moins chaste que la première fois. C'est quelques minutes qui durent plus longtemps que prévu, mais qui s'écoulent à la vitesse de l'éclair. Quelques minutes dont ils profitent jusqu'à la dernière seconde, avant de faire face à la réalité. Elle a passée une très belle soirée, Emérya. Une soirée très inattendue, mais une très belle soirée qui doit prendre fin.

« C'est l'heure. » Sa main caresse doucement le visage de l'homme qui se trouve étendu près d'elle. Elle n'a pas envie de partir, la naïade, mais elle n'a pas le choix. Ou du moins, elle ne veut pas choisir cette option. Elle doit partir et c'est certainement mieux ainsi. « Merci pour cette soirée... surprenante. » Elle étire un léger sourire, avant de venir unir ses lèvres aux siennes, pour ce qui devrait être la toute dernière fois. « Tu peux rester coucher, je devrais être en mesure de retrouver la sortie. » Elle lui accorde un dernier sourire, avant de se retirer des draps et de partir à la recherche de ses vêtements qui trainent ici et là, non seulement dans la chambre, mais au salon également. Si le brun décide de l'accompagner jusqu'à la sortie, c'est son choix, mais elle ne voudrait surtout pas l'importuner, Emérya. Et d'ailleurs, il faut l'avouer, elle n'est pas très douée pour les au revoir et les adieux, la naïade. C'est sans doute pourquoi elle cherche ses vêtements sans se retourner ou même lui jeter un coup d'oeil. Elle a passée un excellent moment, Emérya et elle ne l'oubliera pas, mais voilà, c'est le moment de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



the hurt just leaves me scared ⊹ (aodren) [18+] - Page 3 Empty
Message Sujet: Re: the hurt just leaves me scared ⊹ (aodren) [18+] the hurt just leaves me scared ⊹ (aodren) [18+] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

the hurt just leaves me scared ⊹ (aodren) [18+]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-