AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar]
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Empty
Message Sujet: Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] EmptyJeu 18 Fév 2016 - 19:35

Andy s'était ennuyé toute la journée. Pas une seule fois, quelque chose était venu remplir ce vide qu'il ressentait depuis ce matin. Par contre, il avait une irrésistible envie de faire des farces à quelqu'un. Mais il ne savait pas à qui et ça le rendait fou. Alors faute de n'avoir toujours rien trouver quoi faire à la fin de la journée, et alors que c'était bientôt l'heure du dîner, il décida d'aller faire un petit tour au coin des jeux, près de l'arbre du pendu. Il s'assit sur le tourniquet et se laissa tourner jusqu'à en avoir le vertige. Puis il entendit des pas qui se rapprochait de lui. Il redescendit sur le sol, fronça les sourcils et plongea derrière un buisson.

Un jeune garçon arriva et se posa sur une grosse pierre à l'entrée. Il était plus âgé, assez mignon du point de vue de Andy, presque autant que son Nikolaï ! Il sourit de plus belle et réfléchit directement de qu'elle manière il pouvait l'aborder. Le petit garçon n'était pas du genre être très fin dans ces cas là. A faire comme tous les autres et à simplement aller dire bonjour à la personne en lui tendant une main amicale. Non..Lui, il y allait beaucoup moins en douceur.

Ainsi, il creusa dans la terre, une soudaine idée venant de lui traverser l'esprit et trouva un petit "nid" de vers de terre qui bougeaient dans tous les sens. Il arracha une grosse feuille d'arbre épaisse, s'excusa auprès de l'arbre d'avoir fait ça car il s'en voulait toujours de faire mal aux plantes puis attrapa une bonne poignée de terre et de vers de terre mélangés en le déposant délicatement sur la feuille. Et sur ce, il la referma et se faufila discrètement vers le garçon, juste derrière lui. Il secoua la tête, s'auto félicitant et pour guise de bonsoir, renversa le tout dans les cheveux du garçon avant de lui sauter sur le dos brusquement.
COUCOU ! Hurla t-il dans ses oreilles. Ca va ? Tu fais quoi ici tout seul ? T'as pas peur du noir ? Tu t'appelles comment ? T'as quel âge ? T'es là depuis combien de temps ? Toi aussi t'es un enfant perdu ?

Andy avait carrément enseveli le garçon sous une pluie de questions sans lui laisser le temps de réagir ou d'en placer une. Finalement, il redescendit de son dos, contourna la pierre sur laquelle il était assis et s'installa sur ses genoux sans lui demander la permission. Il leva des yeux clairs sur lui.
Moi c'est Andy. Enchanté de faire ta connaissance. Il lui tendit une main dans l'espérance qui l'a serre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Empty
Message Sujet: Re: Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] EmptyLun 22 Fév 2016 - 23:06


Le noir complet, total, immense. L’odeur de transpiration, de sang, de fer et de terre. Ce léger courant d’air, presque inexistant, leur parvenant de très loin. Tout autour de lui, c’est le néant, il ne voit pas à un mètre à sa gauche. TAC TAC TAC TAC. Un bruit répétitif dans ses oreilles. Des pioches qui percutent les parois rocheuses, encore et encore. Brynjár est à la mine, il est de retour au beau milieu de son pire cauchemar. Cette noirceur opaque, elle le rend claustrophobe, elle le rend fou. Il se sent suffoquer, étouffer. Et puis, plus rien. Comme si tout à coup, la mine avait disparu en emmenant tout Neverland avec elle. Peut-être était-ce ça, le sommeil profond ?

Brusquement, Bryn se réveilla. Son front était baigné de sueur, son pouls battait la chamade, tout son corps tremblait. Sa fée Maurice, qui avait été réveillé à cause des cris paniqués du garçon dans son sommeil, se tourna vers lui. Cela faisait longtemps que Brynjár n’avait plus fait ce cauchemar ! À vrai dire, il pensait s’être remis de son traumatisme mais visiblement, ce n’était pas encore tout à fait le cas. Maurice s’approcha de la fenêtre creusée dans le bois de la petite cabane et observa cette nuit, immense et éternelle. Quelle heure était-il ? Qui s’en soucie quand le soleil ne se lèvera pas ?

- C’est sûrement la longue nuit qui te fait repenser à tout ça !

La fée avait raison, Brynjár le savait. C’était cette fichue nuit éternelle qui le mettait dans ce genre d’état. Cela ne faisait que lui rappeler de mauvais souvenirs, le rendant nerveux et fébrile. Il était toutefois hors de question de retomber dans ses vieux travers ! Bryn refusait de se retrouver, prostré dans un coin de sa cabane, à refuser de sortir ou de parler à qui que ce soit en dehors de Maurice. Cette période sombre de sa vie était passée. Aujourd’hui, il allait mieux. Ce n’était pas seulement ce qu’il disait à ses amis proches pour les rassurer, c’était véritablement le cas.

D’ailleurs, comme pour se le prouver, Brynjár quitta sa cabane. Toute la journée, il resta aux abords de l’Arbre du Pendu. Lorsqu’il était d’humeur maussade comme aujourd’hui, il préférait ne pas s’éloigner. En effet, dans ces cas-là, la paranoïa n’était jamais loin et le premier adulte qu’il aurait pu croiser l’aurait mis dans un état de panique total. Bryn ne voulait pas voir de grands, il voulait rester entouré des siens. Il voulait que Neverland ne soit que jeux, qu’enfantillages, que rires et amusements. Mais malheureusement, les adultes étaient là eux aussi. Ils ne voulaient pas disparaître ! Pourtant, Bryn l’avait déjà proposé à certains d’entre eux. S’ils le voulaient vraiment, ils auraient pu disparaître ! Il en était sûr.

Arriva le moment où Brynjár se lassa de déambuler parmi les autres enfants perdus, de jouer à la bataille de pouces avec l’un, de faire la course avec l’autre. Le gamin se rappela alors de leur terrain de jeux, un endroit qu’il ne fréquentait pas tant que ça ! Bryn préférait aller s’amuser directement avec les indiens, les sirènes ou se balader dans la nature plutôt que de jouer dans ce parc géant. Mais puisqu’aujourd’hui était son jour d’assignation à résidence, le jeune garçon en profiterait pour faire un tour là-bas. Il s’installa sur une grosse pierre, réfléchissant à ses peurs, ses craintes, ses envies et ses espoirs. Quelque chose de froid entra soudain en contact avec sa peau et une substance proche de la poudre se déversa sur ses cheveux. Une voix l’agressa alors tandis qu’il se levait d’un bond et se secouait, tel un pantin cherchant à se débarrasser de ses fils invisibles.

- Ah, non !

Bryn était fâché, fâché de ne pas avoir eu l’idée en premier ! C’était marrant de mettre de la terre et des vers dans les cheveux de quelqu’un et de le voir se débattre comme un petit fou. Le gamin lui était monté sur le dos comme un singe escaladant un arbre. Après l’avoir assailli de questions, il redescendit et se présenta. Il s’appelait Andy. Les enfants perdus étaient nombreux, ils ne pouvaient tous se connaître parfaitement bien.

- Moi c’est Bryn ! Et la prochaine fois, c’est moi qui t’aurais !

En disant cela, il s’amusa à ébouriffer les cheveux du petit tout en les rendant électriques et les faisant partir dans tous les sens. Brynjár était peut-être plus vieux physiquement qu’Andy mais mentalement, les deux devaient plus ou moins en être au même stade ...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Empty
Message Sujet: Re: Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] EmptyMar 23 Fév 2016 - 0:44

Ouais il était vraiment mignon. En plus de ça, ce Bryn semblait avoir bien pris la blague. Tout le monde n'aurait pas réagi comme lui et les mauvaises réactions pouvaient être les plus marrantes parfois. Il se redressa pour lui faire un bisou sur la joue; il n'avait pas put s'en empêcher. Il le voyait carrément comme un grand frère génial. En plus il avait l'air de se ressembler niveau caractère. Seule la couleur de cheveux voyait qu'ils ne faisaient pas partis de la même famille. Sur ces mots, Bryn lui ébouriffa les cheveux. Non...Pas les cheveux. Andy détestait ça. Ils avaient quoi ses cheveux sérieux ? Il prit un air de blasé quand il se rendit compte qu'ils étaient devenus électriques.Il finit par les remettre correctement.
Vasy touche pas à mes cheveux sale grand !Fit il sur le ton de la rigolade. Il ne le connaissait pas beaucoup, pas du tout même mais il sentait qu'il l'adorait déjà.Le petit leva ensuite une main pour ôter un ver de terre resté coincé dans ses cheveux. Il le posa au creux de sa paume et le regarda gigoter dans sa main en souriant. Ca devait être bon à manger ce genre de choses. Ouais, trop salé peut être.
Apparemment, ce Bryn était d'un côté énervé de ne pas avoir réagi avant lui. Oh, Andy avait envie de s'amuser ce soir. Un peu comme toujours.
Ecoute j'vois bien que t'es pas content que jt'ai fais ça ! Je te donne un pari. -Il empoigna son poignet et lui déposa le ver de terre entre ses doigts délicatement. -T'as le droit de me faire une farce si tu le manges devant moi.

Bien sûr que Bryn allait refuser. En regardant l' "animal" sous cet angle là, ça avait l'air vraiment dégueulasse finalement. Trop mou. Mais bon après tout, plus on est fous, plus on ri. D'autant plus qu'il avait bien remarqué que le moral de Bryn ne semblait pas au top. Il releva ses yeux sur lui et lui toucha la joue d'un doigt.
D'ailleurs pourquoi t'es tout seul là ? T'es triste ? Et pourquoi ? Lui demanda t-il. Tu t'ennuies ? Si tu t'ennuies viens on va voir les pirates. Ca pourrait être marrant.

Il souligna ses mots par un second bisou sur la joue suivi d'un calin. Il manquait d'attention en ce moment. Surtout quand il avait pas sa fouine pour des petites caresses. Un vrai pot de glu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Empty
Message Sujet: Re: Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] EmptySam 27 Fév 2016 - 12:00


Offrez la liberté totale à une bande de gamins délurés et ça finit forcément en blagues à tout va ! Brynjár adorait les blagues, les bêtises, les rigolades et les chamailleries. Pour lui, c’était encore plus drôle que d’aller danser avec les indiens ! Et pourtant, il adorait gesticuler en sautillant autour du feu et en écoutant les peaux-rouges psalmodier des chansons étranges. L’autre gamin lui colla un bisou sur la joue, Bryn y réagit en ébouriffant la chevelure du petit. D’ailleurs, celui-ci ne se gêna pas pour le traiter de grand. S’il y avait bien une chose que le cartographe refusait de devenir, c’était bien d’être grand ! Les adultes étaient vicieux, compliqués et ne pensaient qu’à s’enrichir et tuer. Beurk. En toute maturité donc, Brynjár tira la langue à Andy en guise de réponse.

Le plus jeune captura alors un vers de terre qui s’était faufilé, Bryn fixa l’animal d’un regard curieux. Cette petite bestiole flasque ne semblait pas de bonne humeur à voir comment elle bougeait dans la paume d’Andy. Brynjár fut surpris d’entendre le petit lui proposer un pari. Il était très difficile pour lui de refuser ce genre d’offre ! C’était presque instinctif, quand on le mettait à l’épreuve de faire quelque chose, il aimait le faire. Et cette fois, Andy lui proposa de goûter le vers. Il lui posa ensuite quelques questions, le temps de le laisser réfléchir à sa réponse. Il proposa aussi d’aller ennuyer des pirates mais Brynjár n’avait pas du tout envie d’approcher ces méchants.

- D’accord ! Trois, Quatre, Sept !

Bryn jeta la bête dans sa bouche grande ouverte et la mastiqua. Un goût de terre lui envahit le palais et il eut l’impression d’avoir croqué directement dans la boue. Il avala en faisant une grimace de dégoût très prononcée puis explosa de rire. Brynjár finit par se pencher vers Andy et ouvrir la bouche très grand pour qu’il puisse voir qu’il ne restait rien du vers de terre.

- Je suis pas triste ! Mais c’est vrai que je m’ennuie un peu ... et puis d’abord, j’ai relevé ton défi donc tu dois relever le mien !

C’était une logique très Brynienne mais finalement, ça lui paraissait tomber sous le sens. D’ailleurs, le gamin perdu n’hésita pas à taquiner davantage le petit Andy.

- Tu dois grimper tout en haut du totem des indiens et hurler comme un loup au clair de lune ! Si tu ne le fais pas, t’es un rejeton de pirates qui pue des pieds !

Brynjár en riait déjà. Il posa la main sur l’épaule d’Andy en guise d’encouragement et tourna la tête vers le totem. C’était un large tronc dans lequel les indiens avaient creusés des visages d’animaux. Il s’élevait haut aux yeux des enfants qu’ils étaient. Au sommet de cet objet, il devait y avoir une vue incroyable sur la forêt et peut-être même sur les environs. Bryn donna une tape dans le dos du petit garçon.

- Essaie de ne pas tomber !

Le danger faisait partie intégrante de leur vie mais leur innocence totale les empêchait de prendre les risques au sérieux. Bryn ne voulait pas qu’Andy se fasse mal, ce qu’il voulait c’était jouer et s’amuser !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Empty
Message Sujet: Re: Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] EmptySam 27 Fév 2016 - 20:17

Andy recula vivement quand le garçon déposa le ver sur sa langue. Il grimaça en poussant un cri. Après l'avoir avalé, le plus grand se pencha au-dessus de lui pour qu'il puisse vérifier qu'il n'y ai plus rien et encore une fois, le petit recula.
Ehhh ! Fais pas ca, tu pue d'la bouche d'abord ! S'écria t-il avant d'exploser de rire à son tour. Puis il afficha une tête de déterré en entendant le pari de Bryn.
Ouais bah je veux bien monter tout en haut mais j'crierais pas comme un loup parce que j'suis pas un loup d'abord donc tais toi ! -Il lui tira la langue et s'enfuit vers l'endroit indiqué-

Le totem était vraiment haut. Mais hors de question que Andy recule. Il était pas un lâche , il était fort !Il tira encore une fois la langue au grand et se mit à monter tout en haut du totem. C'était facile de monter mais de redescendre... Quand il fut perché tout en haut, il baissa les yeux et fixa le sol. Sa tête se mit à tourner violemment et il se mit à hurler à pleins poumons.
BRYN AIDE MOI J'AI PEUR !! C'EST TROP HAUUUUUUUUUUUT !!Hurla t-il.

Et Bryn avait interêt à le sortir de cette merde dans lequel il l'avait foutu !
Bon, Andy n'avait pas imiter le cri du loup comme le demandait le pari mais au moins il avait hurlé. Et maintenant, comme un gros débile, il se retrouvait coincé tout en haut du totem.
Bryn aide moiiiiii ! Gémit il. Si tu m'fais pas re descendre je te tue !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Empty
Message Sujet: Re: Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] EmptyJeu 31 Mar 2016 - 10:28


Andy recula, dégoûté par ce ver que Brynjár avait accepté d’avaler. Ils firent tous les deux la grimace et le plus jeune semblait vraiment écœuré quand Bryn lui montra sa langue. Cela les fit rire tous les deux, c’était probablement le propre des enfants perdus. S’amuser de tout, se laisser aller à l’insouciance jusqu’au débordement. Les farceurs continuèrent à se provoquer, puisant dans les ressources de leur imagination pour trouver des défis à relever. Cette fois, c’était à Andy de gravir le totem et de hurler tel un loup lorsqu’il serait au sommet. L’enfant refusa cependant d’imiter le cri de la bête sauvage, prétextant ne pas être un loup.

- Bon ... d’accord !

Le voir monter sur ce totem était déjà, en soi, un pari assez difficile. Andy lui tira la langue par pure provocation puis entama la montée du signe indien. Brynjár dut avouer être impressionné par le self-control du garçonnet. En toute honnêteté, il aurait probablement eu très peur lui, de monter là-haut. Mais alors qu’Andy venait d’accomplir le défi, il se mit à hurler. La peur gagnait le dessus sur l’amusement. Bryn écarquilla les yeux, que pouvait-il faire pour aider son ami ?

Le jeune garçon tentait de réfléchir à toute vitesse mais les cris de protestation et les menaces d’Andy l’empêchaient de se concentrer correctement. Bryn fronça les sourcils, se pinça les lèvres et tenta de trouver une solution miracle. Une idée lui vint alors, il plongea la main dans sa poche et en extirpa Maurice, sa fée, qui dormait encore.

- Maurice ! On a besoin de ton aide, va vite alerter les autres que nous avons besoin d’aide et surtout d’un grand bout de tissu comme un drap, par exemple.

Maurice ne pouvait parler aux autres enfants perdus, chaque fée n’était comprise que par son enfant. Mais le petit être ailé disposait de ressources et d’inventivité, il parviendrait à se faire comprendre, Bryn en était sûr. Pour le moment, il devait trouver un moyen de calmer Andy.

- Les autres arrivent, on va tous te rattraper t’en fais pas !!

Un silence suivit, gênant et pas drôle du tout.

- On voit quoi de là-haut ? Est-ce que tu vois les sirènes ? Oh ou les pirates ?

Brynjár ne monterait jamais si haut donc au final, c’était l’occasion de savoir !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Empty
Message Sujet: Re: Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] EmptyVen 1 Avr 2016 - 14:27


Spoiler:
 

Andy n'était naturellement pas aussi peureux mais il ne tenait pas vraiment à se fracasser la tête contre le sol; il tenait à sa vie tout de même et sans exagérer, le totem était plutôt haut. Heureusement Bryn supervisa et trouva une solution rapidement. Le petit aimait bien les fées mais franchement il sentait que tout cette histoire allait être très galère. Il s'obligea à se calmer pour permettre au plus grand de ne pas paniquer non plus. Andy posa son pied sur un bout du totem qui dépassait et fut rassuré de voir qu'il tenait et qu'il n'était plus obligé de faire autant d'efforts pour s'accrocher. En attendant les autres gamins et la fée, Bryn profita de sa situation pour lui poser quelques questions sur le paysage qu'il voyait d'en haut. Andy le fusilla du regard, halluciné. Non mais c'est pas marrant, comment t'es trop un profiteur ! Hurla t-il. J'ai peur moi !- Mais le petit se calmant une fraction de secondes après, lui répondit. - Je vois pas très bien, je suis très petit...Oh! Il y a le bateau des pirates tout là bas! - Dans sa joie, il manqua de tomber et se raccrocha de justesse au totem.

Son coeur, encore fragile à cause de son jeune âge et de sa fragilité tambourina contre son poitrine.Il n'était aucunement rassuré même si Bryn tentait de le calmer en lui disant que les autres enfants allaient bientôt arriver. Ouais mais dans les deux cas j'suis dans le caca ! Si quelqu'un monte pour m'aider, il restera coincé lui aussi et si personne monte, je vais devoir sauter et je vais m'écraser par terre comme une crêpe ! - Pour se changer les idées, il se mit lentement sur la pointe des pieds et aperçut le lagon des sirènes au loin, avec de magnifiques jeunes filles qui se baignaient dans l'eau et qu'il arrivait à percevoir. Un énorme sourire éclaira son visage. Eh Bryn! Devine ce que j'vois! Purée elles sont vraiment belles !S'exclama t-il.Tu veux pas monter voir ? Tu le regretteras pas ! C'est un super endroit pour les espionner ! Andy lui fit signe de monter, de là ou il était il avait non seulement une vue magnifique mais elle l'était encore plus avec les jolies sirènes...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Empty
Message Sujet: Re: Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] EmptyDim 24 Avr 2016 - 10:48


Andy n’était plus d’humeur joueuse, sa peur le dévorant littéralement. Bryn culpabilisa encore plus car c’était la première fois qu’il voyait le plus jeune aussi apeuré. Cependant, après avoir un peu râlé sur Brynjár, Andy concéda à lui dire ce qu’il voyait. Au loin, il apercevait des bateaux pirates. Un léger frisson parcourut l’échine du cartographe improvisé. Cela devait vouloir dire que ces mécréants n’étaient pas si loin que ça finalement ! Tant mieux, au moins, ils savaient où les trouver et les débusquer si besoin.

Soudain, le gamin situé au sommet du totem faillit chuter. Bryn écarquilla les yeux et tendit les bras, comme si avec ses frêles forces il aurait été capable de rattraper Andy. Mais au moins, il aurait tenté ! Heureusement, le plus jeune se rattrapa de justesse et ne tomba pas. Brynjár poussa un soupir de soulagement et intima intérieurement Maurice de se dépêcher. D’autant plus qu’Andy paniquait de seconde en seconde.

- Arrête de dire des bêtises, Maurice va tout arranger !

Mais déjà, Andy était accaparé par autre chose. Sa voix ne semblait plus du tout paniquée, au contraire même. Le gamin encouragea Bryn à grimper aussi, à le rejoindre dans sa galère. Il lui assura qu’il ne le regrettera pas et que la vue était imprenable. Cependant, pour que Brynjár dépasse sa peur et grimpe sur le totem, il en aurait fallu bien plus ! L’aîné des deux secoua la tête vigoureusement et lança à Andy :

- Je préfère que tu me racontes ...

Du courage, il en avait dans les moments fatidiques mais clairement Bryn n’était pas aussi téméraire que Rufio ou que d’autres enfants perdus fonçant tête baissée. Le garçon écouta alors ce qu’Andy avait à lui dire. Cette vue l’intriguait, lui qui désirait tout connaître des recoins de Neverland. Peut-être un jour, entourés d’autres gens prêts à le rattraper au cas de chute, Brynjár opèrerait la même montée qu’Andy.

- Ils sont là !

Tout à coup, des enfants perdus surgirent d’un coin accompagnés de Maurice et d’un drap. Ils se dispersèrent autour du totem et Bryn vint les aider à tendre au maximum le tissu sous Andy. Dès lors, il ne resterait plus au gamin qu’à lâcher totalement prise pour chuter dans le filet improvisé tel un poisson qu’on va pêcher le dimanche matin.

- Lâche tout Andy ! Tu vas voler pendant quelques secondes ...

Voler ou plutôt chuter mais ça, c’était mieux de ne pas le lui dire !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Empty
Message Sujet: Re: Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] EmptySam 30 Avr 2016 - 5:53


Maurice ? Mais qui était Maurice, déjà ? Dans son affolement et malgré qu'il ai tout fait pour se changer les idées, Andy ne réfléchissait pas et oubliait certains détails. Ainsi donc, Bryn ne voulait pas monter le rejoindre aussi. C'est vrai que c'était assez stupide comme idée; ils finiraient tous les deux dans le pétrin dans ce cas là. Se concentrant sur les sirènes qui nageaient au loin, Andy donna une description détaillée au plus grand, tout en tentant d'oublier ses peurs. C'était pas tous les jours qu'il voyait ça.
- Ce sont des sirènes. Elles ont des cheveux magnifiques, et mon dieu ce qu'elles sont élégantes, je t'assure tu rates un magnifique spectacle !  S'éexclama t-il, un sourire aux lèvres. Elles doivent être cinq ou six, je ne vois pas exactement ...
Il allait continuer ses explications quand des enfants perdus surgirent de nul part et se dispersèrent en-dessous du totem, en tendant un drap sous lui. Ils s'attendaient à quoi, là ? A ce qu'il saute ? Non mais ils étaient complètement atteints ? Le petit afficha un regard horrifié et se dit que c'était pas plus mal de rester perché en haut finalement. Et si les autres lâchaient le drap sous le choc et qu'il se ratatinait par terre  ? Et s'ils avaient décidés de lui faire une farce et d'enlever le drap au moment ou il s'apprêtait à l'atteindre ? Mille scénarios défilaient dans sa tête. L'argument de Bryn faillit le faire lâcher prise. Voler ? Mon dieu ce qu'il en rêvait. La dernière fois qu'il avait tenté, il avait sauté du haut du pont de sa ville et une bonne fée était passée par là pour le sauver d'une mort certaine. Mais cette fois, reviendrait elle ? Peut être ne passait elle qu'une seule fois !
Fusillant Bryn du regard, mais tenté tout de même par l'idée de voler, il lui hurla d'en haut:
- Arrête de me faire croire que je vais voler alors que c'est faux ! Répliqua t-il. Mais le jeune n'avait pas le choix, il ne tenait pas non plus à rester perché éternellement. Inspirant un grand coup et fermant les yeux, il se laissa tomber dans le vide. Des cris retentirent quand il toucha le drap qui faillit toucher le sol. Ils reposèrent le tout sur terre doucement et Andy rouvrit les yeux. Il avait le regard fixé au ciel, et voyait le haut du totem de là ou il était. Le souffle court, il s'enroula dans le drap en riant de joie. Ressortant sa tête à l'air frais quand il fut bien enroulé dans le long tissu blanc, il se tourna vers Bryn.
- C'était génial ! Je peux recommencer ? S'exclama t-il, un grand sourire aux lèvres. Et monte avec moi cette fois ci, tu pourras voir les sirènes comme ça !
- Il voulut ensuite se relever pour le prendre dans ses bras et le remercier de son aide mais se rendit compte qu'il était coincé dans le drap. Son sourire enfantin se transforma en grimace et il lança un regard de détresse à Bryn.
- Bryn, j'suis coincé. Aide moi. S'écria t-il en se trémoussant dans tous les sens. Dans cette position, il ressemblait plus à une limace en train d'essayer d'avancer qu'à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Empty
Message Sujet: Re: Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] EmptySam 7 Mai 2016 - 14:26


Andy était captivé par les sirènes qu’il voyait au loin, il en oubliait presque sa situation. Ce qui, clairement, faisait plaisir à Brynjár qui n’aurait pas à lui remonter le moral et l’empêcher de pleurer. Visiblement, elles étaient très belles et étaient à plusieurs. Maintenant qu’Andy en parlait, Bryn voyait rarement des sirènes seules. Souvent, elles étaient à deux ou trois voire plus. Sans doute car elles craignaient de tomber sur un ennemi de devoir l’attaquer, l’union fait la force comme on dit ! D’ailleurs, les enfants perdus aussi étaient sacrément bons pour se serrer les coudes. Ils étaient passés maître dans l’art de la coopération.

Des amis débarquèrent, Maurice les ayant guidés jusque-là. Ils étendirent le drap et Bryn tenta de faire croire à Andy qu’il pourrait voler quelques instants. C’était complètement faux mais le garçon sentit, malgré les protestations du plus petit, que l’argument n’avait pas été inutile. Finalement, Andy lâcha prise. Durant un instant, Brynjár resta la bouche entrouverte, les yeux écarquillés et la mâchoire ballante. Cela ne dura qu’une fraction de seconde et tout à coup, le drap fut secoué par une ondulation et les enfants purent reposer leur ami au sol. Bryn se précipita, tirant sur le drap pour apercevoir Andy et s’assurer qu’il allait bien. Celui-ci émergea du tas de drap, un sourire aux lèvres.

- Je te propose plutôt qu’on aille les rencontrer directement !

Bryn pouffa de rire. Il ne voulait pas recommencer cette expérience périlleuse avec le totem bien qu’apparemment la chute était amusante ! Le visage d’Andy changea très rapidement, passant de la joie à la nervosité quand il s’aperçut qu’il était enroulé tel un rouleau de printemps. Cela fit beaucoup rire Brynjár qui demanda une lame à l’un de ses amis et s’approcha pour libérer le plus jeune. Dès que cela fut fait, il l’attrapa par les bras et le tira très fort pour l’extirper de son cocon soyeux. Ils tombèrent tous les deux à la renverse et explosèrent de rire.

- Voilà, tu es libéré et sur la terre ferme. On va pouvoir jouer maintenant ! Tu viens ?

En toute hâte, Bryn se releva et fit signe à Andy de le suivre. Le gros avantage avec la plaine des jeux, c’est qu’ils ne manqueraient jamais de nouveautés et de jeux à découvrir ! Finalement, cette après-midi ne s’était pas si mal déroulée. Ils avaient même plutôt bien rigolés !



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Empty
Message Sujet: Re: Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Les farces les plus courtes sont toujours les meilleurs...[Feat Brynjar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-