AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Empty
Message Sujet: Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila EmptyLun 11 Jan 2016 - 21:37




Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes


feat. Ma'Lila




       Elle est revenue, Musichetta. Ça fait quelques jours à peine qu'elle est de retour et elle a repris ses sales manies.C'est elle qui m'a tiré du lit, à bourdonner dans mes oreilles, à s'impatienter, à pester qu'à cette heure, je devrais déjà être debout. Elle manque pas de toupet celle là ! Elle disparaît des semaines et elle revient me faire la morale ! Bah elle peut toujours râler, elle n'obtiendra qu'un «
Mmmmurf » à moitié ensuqué. Seulement j'ai beau me tourner de l'autre coté, essayer de me rendormir, elle insiste. Ho je sais pourquoi elle y met tant de cœur aujourd'hui. Je sais ce que je lui ait promis hier. Je sais qu'elle attend ces moments là avec impatience. C'est pas un hasard si on s'entend plutôt bien tous les deux, outre le fait qu'elle se lève au chant du coq. Il y a une vieille amie que je voudrais aller voir, voilà trop longtemps que nous n'avons pas eu l'occasion d’échanger nos histoires et les histoires, Musichetta, elle en est friande. « C’est bon, je me lève, t'as gagné ! On déjeune et on y va. » Elle semble alors se calmer et je ne peux m’empêcher de croire que c'est tout autant la promesse d'un petit déjeuner que celle d'une journée là bas qui a apaisé ma dynamique amie.

       C' est donc l'estomac plein que nous nous mettons en route. Enfin plein... tout est relatif. Il me restait des noix et une pomme, et c'est deja bien. Elle a tenu à me faire emporter le plus de choses possible. Selon elle, au plus j'en aurais à raconter, au plus on en entendra en retour. Moi je reste persuadé qu'une bonne histoire vaut bien mieux que dix récits soporifiques... Mais comme toujours, elle a le dernier mot. Elle triche aussi... J'ai bien trop peur qu'elle se vexe et disparaisse de nouveau pour oser la contrarier et elle le sait. Je suis persuadé qu'elle le sait. Je ne la contredis pas non plus quand elle me propose Son... raccourci. Il faut dire que sur le principe, elle connaît forcement cette île mieux que moi. Du moins elle devrait. Mais elle doit être bien trop excitée pour réussir à réfléchir comme il le faudrait. Enfin je suppose que c'est ça ... toujours est il que non seulement il me faut crapahuter parmi les ronces, mais qu'en plus, j'ai l'impression que son raccourci était plutôt un... ralongi... ? Dans un sens, ça pourrait faire une excellente anecdote à défaut d'une vraie bonne histoire, seulement par les temps qui courent j'aurais largement préféré faire court. Je n'avais jamais eu peur de me promener seul avant l'autre nuit, mais voila, les choses ont changées. Et ceci dit , et bien que j'aimerais être capable de lui faire la tronche , la présence de Musichetta à mes cotes est quelque peu rassurante. Peut être qu'elle est revenue pour ça aussi, pour ne pas me laisser seul alors que tout semble partir à vaux l'eau ici.


       Toujours est-il qu'une fois sortis des bois, elle me laisse faire, Sans un mot , se contentant de se poser son mon épaule en silence. «
Allons, c'est pas grave. On a mis plus de temps que prévu mais c'était pas si désagréable. On a qu'a dire que c 'était une balade digestive. » Elle tinte à mon oreille avec un peu plus d'entrain et moi je ricane, fier de moi. J'ai évité de justesse un incident diplomatique et ça... bah c'est plutôt une bonne chose, le genre qui vous met de bonne humeur pour la journée. « Et puis on avait envie de la voir, c'est bien beau mais est-ce qu'elle est là ? Si ça se trouve on aura fait tout le chemin pour rien alors autant qu'il en vaille la peine tu crois pas ? » A peine ai je terminé ma phrase, que me voila rassuré sur ce point. Elle est bien là puisque je peux déjà apercevoir la fumée au dessus de sa cabane. Je vais en avoir des choses à lui dire cette fois. Ne serait ce que raconter ce qui s'est passé l'autre nuit... Et pourtant, une fois devant sa porte, j'hésite. « Et si elle aussi elle avait changée depuis la dernière fois... » Musichetta ne répond pas, elle est déjà planquée dans mon sac, et moi... moi j'hérite toujours à signaler ma présence.


Revenir en haut Aller en bas
Ma'Lila Zïhnâ
Beware, I'm starving
Ma'Lila Zïhnâ
ζ Inscris le : 07/11/2015
ζ Messages : 429
ζ Avatar : Eleanor Tomlinson
ζ Localisation : Réserve des Indiens
ζ Occupations : Guérisseuse zélée
ζ Âge : Vingt-deux ans
ζ Statut : Amoureuse éplorée - Maman d'une petite Snanna
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice sur la joue
Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Tumblr_nn3om95k1x1ql3i4oo6_250



Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Empty
Message Sujet: Re: Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila EmptyDim 17 Jan 2016 - 16:02

comme le bon vin, les histoires réchauffent le coeur des hommes

La nuit totale et constante : de quoi angoisser et craindre l’avenir. Après des tempêtes, les bêtes plus agressives et sauves que d'habitude, les plantations dévastées par le temps… une nuit envahit le pays de Neverland, accompagné du froid et de la neige en abondance. Est-ce la fin qui s’annonce ? L’apocalypse comme certains disent à la cité. Qu’est-ce que c’est au juste ? Et pourquoi ? Personne n’est capable de dire pourquoi la nuit s’est installée et comment on peut sans sortir. Car soyons lucide, sans soleil, les plantes, les animaux vont réagir différemment et les vivres vont commencer à manquer. La folie va s’installer dans les esprits les plus faibles… J’ai peur de l’avenir. Peur d’offrir un monde dévasté à mon bébé. Personne n’est rassuré ni véritablement confiant dans la tribu : même Kâchinâ d’habitude si impassible, laisse clairement filtrer quelques craintes. J’ai peur.

Depuis la nuit constante, je sors peu en forêt pour aller faire le plein de plantes et autres, il fait très froid et la neige commence à tenir sur le sol. Non pas que je craigne de glisser ou autre, mais je ne suis pas rassurée sans compter que chaque fois que j’ai le malheur de sortir, je me fais attaquer. J’ai vécu trop de mésaventures en seulement quelques semaines alors, ça suffit. De plus, je ne suis plus toute seule et j’ai des responsabilités avec ce petit être dans mon sein. Je le sais depuis seulement cinq jours, mais j’ai déjà développé un amour puissant et grandissant. Je soupire en repoussant le tissu devant ma fenêtre, allant m’installer dans un fauteuil pour repriser une robe. Je suis douée pour recoudre une blessure, mais lorsqu’il s’agit de mes vêtements, c’est une tout autre affaire –ce qui est ridicule quand on y pense, puisque le tissu est plus facile que la chair –, mais ne cherchons pas de logique chez Ma’Lila, je suis une complication ambulante.  Je passe presque une heure pour recoudre seulement une déchirure sur le bas. Je me relève pour aller manger un reste de potage ainsi que du pain fraîchement préparé par mes voisins. Je tourne la tête vers mon feu et je suis en manque de bois, il faut que j’aille en chercher chez mon père, car je n’ai pas pensé à en réclamer. J’enfile une cape et je sors de chez moi pour aller rapidement jusqu’à la demeure de mes parents. Sur le chemin, j’ai l’impression de reconnaître la silhouette de Set seulement, je n’y porte pas attention et je m’engouffre chez eux. « J’ai oublié de demander du bois, papa ! » Il sourit et soulève deux bûches pour m’accompagner : « Non, c’est bon, pour deux bûches, je peux les porter ! » « D’accord, je viendrai t’en emmener demain ! » « Merci ! »

Je ressors avec mes deux bûches et retourne jusqu’à ma maison seulement, il y a une silhouette devant ma porte. Je fronce des sourcils, m’approchant avant de reconnaître Nikolaï qui semble hésiter à frapper. Ça fait longtemps que je ne l’ai pas vu et pourtant, j’adore cet enfant. Il m’a raconté beaucoup d’histoires quand j’étais plus jeune et moi, je lui racontais ce qu’il se passait dans la tribu. Un échange, dont je n’en garde que de très douces réminiscences. « Tu as peur de frapper ? » La silhouette sursaute et je remarque une lueur près de sa nuque avant qu’il ne semble chercher d’où provient la voix. Je m’approche pour qu’il puisse me reconnaître, un sourire sur les lèvres : « Ça fait longtemps que tu n’es pas venu, Kolia. J’ai cru que tu m’avais oublié… » Mes mirettes tombent sur sa fée cachée et je relève les yeux sur son faciès : « Entre, il fait froid ! » J’ouvre la porte et le laisse rentrer à l’intérieur, puis je vais remettre une bûche pour éviter que mon feu ne s’éteigne. Je me retourne vers lui : « Du lait et des biscuits ? » Je souris, m’empressant de remplir deux verres de lait de chèvre du matin, ainsi que sortir un reste de biscuit acheté à Blindman’s Bluff. J’installe le tout sur la table et invite mon ami à s’installer. « Tu es venu de chez toi tout seul ? Dans cette nuit ? Tu es fou Kolia, avec ce qu’il se passe, tu n’aurais pas pu prévoir un danger et ce n’est pas Musichetta qui aurait pu t’aider ! »


truth is, i miss you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Empty
Message Sujet: Re: Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila EmptyLun 18 Jan 2016 - 1:11




Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes


feat. Ma'Lila



       Musichetta ne tient plus en place. Elle ne dit rien mais je devine qu'elle aussi elle s’inquiète de savoir sur qui nous allons tomber. Cela fait si longtemps après tout. La fée cherche à se cacher au mieux, passant de mon sac à mon col, retournant se cacher dans ma besace, puis essayant de disparaître sous quelques mèches de ma tignasse avant de redescendre dans mon cou. Et puisqu'elle reste muette, je serais bien incapable de dire si elle craint que cette vieille connaissance ai changé au point de lui faire le moindre mal ou si elle a peur de ne pas être présentable ou je ne sais quoi encore. Une chose est sure, elle est nerveuse, et ça, ajouté à l'ambiance générale de ces derniers jours... et bien ça m'aide pas à éviter de stresser.


       Je suis tellement tendu que je sursaute comme le premier andouille venu quand une voix s’élève dans mon dos. Il me faut un moment pour en être sur, mais c'est bien elle, Ma'Lila, et je reste planté là, un peu confus, me grattant nerveusement l’arrière de la tête. Devrais je avouer qu’elle m'a surpris, qu’elle m'a presque fait peur tellement j'étais plongé dans mes extrapolations quant à ce que j'allais trouver ? Sûrement pas. Aussi je bombe le torse en me raclant la gorge, pour sauver les apparences. Si le l'avais oubliée ? «
 Ha non, jamais. J'avais... des tas de choses à faire. Et puis je ne voulais pas venir te voir avant d'avoir quelque chose de vraiment bien et de nouveau à te raconter. » Des tas de choses à faire hein ? Mouai, si on veut., Je cherchais surtout l'histoire qui pourrait la captiver et qui serait mieux que tout ce qu'elle elle aurai tà dire.


       Elle m'invite à entrer et comme si j'avais pu oublier en un instant toutes mes craintes, je me faufile à l’intérieur. C'est qu’elle a raison, il caille dehors. Et puis c'était stupide, elle ne peut pas avoir changé, pas au point d'être devenue dangereuse, pas elle.


       J'ai le regard rivé sur le feu qu'elle relance, quand elle me demande si je veux partager un en cas avec elle et j’acquiesce sans lâcher les flammes des yeux. J'ai pas tous les jours une occasion comme celle ci de grignoter quelque chose comme ça. D'ailleurs Mussichetta semble apprécier l'idée aussi, du moins elle est plus détendue. Cette fois, me voilà tout à fait rassuré. Si elle elle se calme c'est qu'il n'y a rien à craindre et c'est en souriant qu je prends place à la table avec l'indienne. Je louche sur ce qu'elle y a posé mais je n'y touche pas. Je ne saurais jamais si c'est quelque chose dont je me souviens de ma vie avant ici.. quoi qu'elle est pu être... les bonnes manières, ou si c'est à force de relire les histoires de mon carnet, celles où les hommes savent se tenir devant les dames. Je relève la tête, un sourcil dressé, surpris par sa question. «
 Tu voulais que je fasse comment ? Que j'attende encore avant de revenir te voir ? Alors qu'il nous est arrivé la plus folle des aventures et que j'avais hâte de te la raconter ? » Elle est bien bonne celle là. Et puis lui donner raison c'est laisser croire que j'aurais pu avoir peur... hors de question.


       Seulement il y en a une que ça vexe cette histoire. Et elle est sortie de sa cachette de fortune pour aller virevolter autour de Ma'Lila comme pour protester. Oh je l'entends râler d'ici. «
 C'est pas ce qu’elle a voulu dire. » elle s'interrompt alors, se figeant pour mieux me fixer en pestant encore. « Je sais, mais c'est pas ce qu’elle voulait dire. » Bien sur qu’elle peut se défendre seule, ma fée, bien sur aussi qu'elle est fière comme Artaban et qu’elle n'a pas apprécié qu'on sous-entende qu'elle puise ne m'être d'aucun secours. Pourtant elle finit par se calmer et venir s'asseoir sur la table, à très courte distance du gâteau ce qui ne manque pas de me tirer un rictus amusé. Mais avant d'attaquer ce goûter improvisé... « Tu as peut être raison. C'était peut être pas la chose la plus prudente à faire que de venir ici comme ça. Mais mince, pour une fois qu'il se passe plein de choses aussi folles... bon ok, flippantes aussi un peu.. un tout petit peu... »


Revenir en haut Aller en bas
Ma'Lila Zïhnâ
Beware, I'm starving
Ma'Lila Zïhnâ
ζ Inscris le : 07/11/2015
ζ Messages : 429
ζ Avatar : Eleanor Tomlinson
ζ Localisation : Réserve des Indiens
ζ Occupations : Guérisseuse zélée
ζ Âge : Vingt-deux ans
ζ Statut : Amoureuse éplorée - Maman d'une petite Snanna
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice sur la joue
Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Tumblr_nn3om95k1x1ql3i4oo6_250



Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Empty
Message Sujet: Re: Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila EmptyMer 3 Fév 2016 - 9:31

comme le bon vin, les histoires réchauffent le coeur des hommes

« Tu voulais que je fasse comment ? Que j'attende encore avant de revenir te voir ? Alors qu'il nous est arrivé la plus folle des aventures et que j'avais hâte de te la raconter ? » J’étire un sourire. Nikolaï et cette façon bien particulière de raconter les histoires. C’est une des choses que je préfère chez ce jeune garçon, cette passion qu’il transmet et surtout, les images qui se fabriquent aisément dans mon esprit lorsqu’il parle. Comme une transe, il me transporte et m’invite dans son univers. Quelle histoire folle a-t-il à me raconter cette fois ? Musichetta ne semble pas avoir apprécié mes remarques et se met à voler tout autour de moi en tintant. À la voir ainsi, j’ai l’impression qu’elle n’est pas tendre dans ses propos seulement, je ne comprends pas et je tourne les mirettes sur Nikolaï qui excuse mes paroles. La fée s’arrête pour se poser sur la table et je l’observe un moment avant que les mots de Nikolaï ne me fassent sortir de mes pensées : « Tu as peut être raison. C'était peut être pas la chose la plus prudente à faire que de venir ici comme ça. Mais mince, pour une fois qu'il se passe plein de choses aussi folles... bon ok, flippantes aussi un peu.. un tout petit peu... » Est-ce que cela à un rapport avec le soleil qui ne veut plus se montrer ? Je soupire, posant mes coudes sur la table. « Tu vas me faire croire qu’il ne se passe jamais rien chez les Enfants perdus ? Rien que la dernière fois qu’on s’est vu, on n’a pas eu assez de l’après-midi pour toutes les aventures de tes compagnons ! Alors, dis-moi, qu’est-ce que c’était cette fois ? Un énorme crocodile ? » Je croise ses yeux brillants et j’étire un sourire. Quand je me vois avec Kolia ou encore, avec tous les enfants que je fréquente… je pense que je ferai une bonne mère. Instinctivement, ma main se dépose sur mon ventre et je soupire. « Moi aussi, j’ai une histoire à te raconter… Pas aussi folle et effrayante que la tienne, juste… triste. »

La petite fée s’approche de l’assiette de biscuit doucement, comme si on ne la voyait pas faire. J’en prends un que je coupe en deux pour lui déposer et elle se jette dessus. Kolia semble attendre mon histoire en premier, certainement parce qu’il vaut mieux commencer par la tristesse et terminer en apothéose par une aventure. « C’est l’histoire d’une pauvre fille amoureuse d’un homme incapable de l’aimer. Un jour, elle s’est rendu compte que son affection pour lui n’était pas qu’amicale et lorsqu’elle a lui dit ce qu’elle avait sur le cœur… quand elle lui a clairement demandé de l’aimer, elle n’a pas eu la réponse qu’elle attendait. Elle se retrouve seule aujourd’hui, en portant l’enfant de cet homme. Ses espoirs réduits à néant… » Je lève les yeux vers Nikolaï avant de les détourner : « Tu as raison de ne pas vouloir grandir mon ami, reste comme tu es et surtout, éloigne-toi le plus possible des sentiments, de l’amour… Parce que si un jour, tu as le malheur de tomber amoureux, alors tu souffriras… » Je souris tristement, buvant une gorgée de mon lait. La table en bois accueille une de mes larmes et j’essuie les autres : « Raconte-moi ton histoire, fais-moi oublier celle-là juste un moment ! Alors, cette folle aventure… dis-moi tout dans les moindres détails ! »


truth is, i miss you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Empty
Message Sujet: Re: Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila EmptyDim 7 Fév 2016 - 22:14




Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes


feat. Ma'Lila


       Un tout petit peu. Parce que je suis comme Mussichetta, je ne manque pas de fierté, trop peut être, pour ce à quoi ça me sert. Mais c'est pas facile d’admettre qu'on puisse avoir peur. Même si c'est devant une bonne amie en qui on a confiance. D'ailleurs, puisque c'est une maie, une vraie, à mon grand soulagement ce n'est pas ça qu'elle relève. Elle a pas tort et je ricane un peu quand elle évoque notre dernière entrevue. C'est vrai que j'aurais eu des tas de choses à lui dire, mais pas des comme celles là. Un crocodile ? Ho si seulement... Mais comme je sors mon carnet pour lui montrer ce que j'ai dessiné et illustrer ainsi ce que j'ai à raconter, elle m'annonce qu'elle aussi a une histoire pour moi. Chic alors ! J'adore ses histoires et je... « Triste ? Comment ça triste ? » que je marmonne entre mes dents de peur qu'elle ne m'entende et ne pense que je suis déçu. Je ne le suis pas, juste.. inquiet ? Triste ça peut vouloir dire plein de chose et rien à la fois.

       Mais avant de raconter cette chose sot disant triste qui semble la tracasser, elle donne un morceau de gâteau à ma fée qui elle semble bien plus attirée par ce goutter que par notre conversation. Du coup, moi j'en profite pour me servir aussi. Je suis pas le premier, ça reste poli. Enfin je crois. Mais comme je vais mordre dedans, Ma'Lila commence son histoire et... aie, ça commence mal en effet. J'essaye de résister à l'envie de grignoter et je l’écoute avec attention. Seulement... pourquoi sa voix tremble autant ? Elle ne va pas pleurer quand même ? Et puis.. Je crois que ma fée et moi, on s'est figé d'un coup, au même petit bout de phrase. L'enfant ? Quel enfant ?  Et puis qu'est ce que c'est que cet histoire d'amour ? Et mince, elle pleure pour de vrai.

       Je sais pas, c'est comme un instinct, je fais exactement la même chose que si c'était un de mes frères ou une des mes sœurs à l'arbre du pendu qui pleurait devant moi. Je me lève et je vais dans son dos pour la serrer très fort contre moi. «
 Je te raconterais tout mais je ne veux pas que tu pleurs. C'est trop nul. Tu vas me faire pleurer aussi. Et puis.. tu te trompes. L'amour c'est important. Je veux pas tomber amoureux, ça sert à rien, mais j'aime quand même. Enfin je crois qu'on appelle ça comme ça aussi. J'aime mes petits frères et mes petites sœurs, tous ceux qui vivent avec moi, les autres enfants perdus. On est une famille, on s'aime s'est comme ça. Sauf un ou deux qui sont trop agaçants mais ça.. non je crois que je les aime quand même. Et Mussichetta, elle a un sale caractère mais je l'aime aussi. » La fée m'adresse probablement un pied de nez que je ne vois pas mais je sais qu'elle est d'accord avec moi. « Et puis toi, je t'aime aussi, t'es un peu comme une grande sœur. Je veux pas que tu pleurs. »

       Mon histoire, elle attendra. Je veux être sûr qu’elle ne pleure plus. Sinon je vais pleurer aussi. Je n'ai pas tout compris à ce qu’elle a raconté. Je crois qu’elle parlait d'elle mais... c'est compliqué de savoir. C'était peut être à propos d'une très bonne amie à elle. Des fois les filles font ça, elles ont de la peine pour les gens qu'elles aiment. Je reste là en silence, à la serrer dans mes bras, ma tête appuyée dans son dos. Puis je finis par essayer de la faire rire. « 
Je peux rester comme ça longtemps. Je ne te lâcherais pas tant que tu me promettras pas de plus pleurer. Promis, je te raconte tout moi aussi après. »


Revenir en haut Aller en bas
Ma'Lila Zïhnâ
Beware, I'm starving
Ma'Lila Zïhnâ
ζ Inscris le : 07/11/2015
ζ Messages : 429
ζ Avatar : Eleanor Tomlinson
ζ Localisation : Réserve des Indiens
ζ Occupations : Guérisseuse zélée
ζ Âge : Vingt-deux ans
ζ Statut : Amoureuse éplorée - Maman d'une petite Snanna
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice sur la joue
Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Tumblr_nn3om95k1x1ql3i4oo6_250



Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Empty
Message Sujet: Re: Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila EmptyMer 10 Fév 2016 - 16:08

comme le bon vin, les histoires réchauffent le coeur des hommes

Je me sens idiote de pleurer pour cette histoire, mais elle m’affecte puisque j’en suis un des personnages principaux. Pourquoi je l’ai dit alors ? Parce que Nikolaï, même si c’est encore un jeune garçon dans son esprit, il est toujours à l’écoute et que ça fait du bien de le dire à quelqu’un qui ne s’en mêlera pas, qui n’en portera aucun jugement. Il se lève pour venir dans mon dos et ses bras m’entourent, sa tête se pose contre la mienne et j’étire un sourire. Ma main va sur les siennes et je ferme les yeux, appréciant cette étreinte. C’est – au final – plus réconfortant que les mots ou même un regard. Parfois, un rien suffit à apaiser une souffrance et Nikolaï a su quoi faire pour me remonter le moral. « Je te raconterais tout mais je ne veux pas que tu pleurs. C'est trop nul. Tu vas me faire pleurer aussi. Et puis.. tu te trompes. L'amour c'est important. Je veux pas tomber amoureux, ça sert à rien, mais j'aime quand même. Enfin je crois qu'on appelle ça comme ça aussi. J'aime mes petits frères et mes petites sœurs, tous ceux qui vivent avec moi, les autres enfants perdus. On est une famille, on s'aime s'est comme ça. Sauf un ou deux qui sont trop agaçants mais ça.. non je crois que je les aime quand même. Et Mussichetta, elle a un sale caractère mais je l'aime aussi. » Mes lippes s’étirent sur mon faciès, hochant de la tête à ses paroles. Il est vraiment un garçon adorable et exceptionnel, je ne regrette pas mon amitié avec ce bonhomme. « Et puis toi, je t'aime aussi, t'es un peu comme une grande sœur. Je veux pas que tu pleurs. » Je passe mes mains sur mes joues pour effacer les dernières traces de mon chagrin, il est venu pour me raconter une histoire et je viens de briser l’ambiance avec la mienne. Mais au moins, j’ai soulagé mon esprit. « Je peux rester comme ça longtemps. Je ne te lâcherais pas tant que tu me promettras pas de plus pleurer. Promis, je te raconte tout moi aussi après. »  J’éclate de rire, tapotant ses mains encore nouées autour de moi. « Tu peux me relâcher maintenant, je ne pleure plus. Et je ne vais plus pleurer, je te le promets ! »

La petite fée bat des ailes devant moi avant de me contourner pour tinter près de Nikolaï. Certainement qu’elle vient d’affirmer que je ne pleure plus, car aussitôt, le jeune garçon perdu me relâche pour retourner à sa place. Je pousse l’assiette de gâteaux vers lui pour qu’il puisse en croquer un ou deux avant de me conter cette aventure dont il trépigne de me narrer les faits depuis qu’il est arrivé chez moi. « Merci Kolia. » Je croise ses mirettes et j’étire un sourire. « Tu n'es encore qu'un jeune homme, mais tu réagis comme il faut ! Merci… » Nous échangeons un sourire, puis je pose mes coudes sur la table pour soutenir ma tête. En position pour écouter sa merveilleuse aventure, Kolia possède un don pour raconter les histoires et j’ai véritablement hâte d’entendre celle pour laquelle il est venu, bravant la nuit sans fin. « Allez, cesse de me faire languir maintenant et raconte-moi ton aventure. Qu’est-ce qui s’est passé ? » Je l’observe, de grands yeux curieux, pour entendre ce qu’il va me raconter. Musichetta reprend sa place près de l’assiette de gâteaux pour en manger quelques miettes parfois.


truth is, i miss you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Empty
Message Sujet: Re: Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila EmptyVen 19 Fév 2016 - 22:26




Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes


feat. Ma'Lila


       Je l'ai dit, je ne veux pas qu'elle pleure. Elle a sûrement ses raisons, même si j'ai du mal à comprendre, mais ça m’empêche pas que j'aime pas ça. Elle promet qu'elle ne pleurera plus et j'attends que Mussichetta me le confirme pour la lâcher. Sitôt dit, sitôt fait, je retourne m'asseoir. Et comme par magie, quand elle pousse l'assiette de biscuit vers moi j'en oublie presque ce qu'il vient de se passer. Presque. Parce qu’elle me remercie. Comme si elle avait besoin de me remercier pour ça. C'est normal, c’est ce que sont censés faire les amis non ? Mais ce n’est pas ça qui me fait froncer les sourcils, non c’est sa phrase suivante. « Comment ça je ne suis encore qu'un jeune homme ? Comment ça encore ? Je ne suis pas un homme, et je n'en serais jamais un. » Je garde mon air sérieux et faussement vexé un bref instant avant de finalement éclater de rire. Je vois très bien ce qu'elle a voulu dire mais si mon rire peut être contagieux....

       Et puis elle a raison, je suis venu pour lui raconter ce que j'ai vécu la dernière fois que le soleil s'est couché alors.... je retrousse les manches rapiécées de ce qui me sert de chemise, je renifle un bon coup et après avoir gobé une dernière bouchée de biscuit et englouti une gorgée de lait, je prends une grande inspiration et mon ton solennel. « 
Tout commence par une partie de chasse à l'indien sous la lune... » Je n'omets aucun détail, énumérant les membres de notre petit groupe, les actions de chacun, tout jusqu'au moment fatidique où le sol a tremblé et où la terre s'est ouverte sous nos pieds. Je mime, je prends différents tons pour faire monter la tension à son comble, lui faire ressentir nos peurs tels que nous les avions vécues ce soir là.

       Puis j'en arrive au moment où je me suis retrouvé aphone, suspendu dans le vide. Mussichetta en tombe du bord de mon gobelet où elle s'était assise pour écouter mon histoire bien qu'elle me l'ai déjà entendu conter des dizaines de fois depuis son retour et je marque une pause pour m'assurer qu'elle va bien. Je la soupçonne de surjouer un peu pour se faire plaindre et ramener l'attention à elle mais je la connais trop bien pour que ça fonctionne. Je me contente de lui tendre un morceau de gâteau et de reprendre. « 
… quelqu'un allait bien le voir ce carnet, quelqu'un allait lever les yeux et me voir à défaut de m'entendre... » Cette histoire commence si mal. Et pourtant si on omet le soleil qui a oublié de se lever depuis, elle se termine comme les belles épopées, avec un groupe de héros terrassant un dragon. Enfin une sorte de limace, ver, chose...



Revenir en haut Aller en bas
Ma'Lila Zïhnâ
Beware, I'm starving
Ma'Lila Zïhnâ
ζ Inscris le : 07/11/2015
ζ Messages : 429
ζ Avatar : Eleanor Tomlinson
ζ Localisation : Réserve des Indiens
ζ Occupations : Guérisseuse zélée
ζ Âge : Vingt-deux ans
ζ Statut : Amoureuse éplorée - Maman d'une petite Snanna
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice sur la joue
Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Tumblr_nn3om95k1x1ql3i4oo6_250



Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Empty
Message Sujet: Re: Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila EmptyMer 24 Fév 2016 - 15:57

comme le bon vin, les histoires réchauffent le coeur des hommes

« Tout commence par une partie de chasse à l'indien sous la lune... » J’étire un petit sourire lorsqu’il débute son histoire que je pourtant bien rapidement au fur et à mesure qu’il me conte cette mésaventure. Le sol qui s’ouvre, la frayeur ambiante pour tous les enfants : je n’ose imaginer quelle aurait été ma réaction si j’avais été avec eux. Nikolaï continue de raconter, mentionnant le passage où il se retrouve pendu par les pieds dans le vide à la cime des arbres, sans voix. Je fronce des sourcils, comment peut-on soudainement ne plus avoir de voix ? Ce n’est pas logique, mais cette nuit l’a-t-elle été ? Mon regard est attiré un court instant vers sa fée qui tombe, mais très vite, je retourne sur le faciès de Kolia qui reprend : « … quelqu'un allait bien le voir ce carnet, quelqu'un allait lever les yeux et me voir à défaut de m'entendre... » Je remue de la tête, impatiente de savoir comment il s’en est sorti. Apparemment, les arbres se sont mis à chuter ce qui l’a sorti d’affaire jusqu’à être confronté à une énorme limace ou ver, il n’en est pas certain. Mon dieu, mais cette nuit était vraiment trop étrange pour que des créatures débarquent ainsi. Je me souviens avoir entendu parler d’un gigantesque serpent des mers ainsi qu’un énorme poulpe à la cité. Était-ce la même nuit ? Probablement… « Et comment vous vous en êtes sorti ? » Heureusement, ils ont eu de l’aide avec des Indiens présents avec eux. De toute façon, ils auraient pu s’en sortir seuls puisque ce sont des enfants perdus, mais ils n’avaient peut-être pas suffisamment d’armes. Toujours est-il que c’est une sacrée histoire et que ça valait le coup de braver la nuit pour me la raconter. J’étire un sourire quand elle se solde par la mort de la créature, non sans difficulté.

« Et bien… Je comprends pourquoi tu tenais absolument à te déplacer malgré la nuit pour me la raconter. Il n’y a eu aucun blessé ou… mort ? » Il me rassure par sa réponse et je remue de la tête tout en me levant pour remettre quelques biscuits dans l’assiette. Musichetta adore ça, mais si elle continue, elle va enfler et exploser. Manger autant pour un si petit corps, ce n’est pas raisonnable. « Et c’est après cette nuit que tu t’es rendu compte que le jour ne se levait plus ? » Il hoche de la tête et je soupire : « Ca devait être le même jour que lors de l’attaque de Blindman’s Bluff, tu en as entendu parler ? » C’est rare qu’un enfant perdu ne sache pas ce qu’il se passe sur l’île. « C’est vraiment étrange… le temps qui se dégrade, les tempêtes et les bêtes incontrôlables… maintenant la nuit totale et constante. Si cela continue, les conséquences vont être catastrophiques… » Je grimace. « L’Ancien n’a jamais entendu parler d’une histoire comme celle-ci depuis l’arrivée des Pawnee sur l’île donc… Ce doit être un mauvais sort. »


truth is, i miss you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Empty
Message Sujet: Re: Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila EmptyVen 22 Avr 2016 - 20:45




Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes


feat. Ma'Lila


       Mon récit se poursuit, mon histoire, mon aventure. Nah. Notre histoire, notre aventure. Je n’étais pas seul et je m'efforce de n'oublier personne ni aucun détail. Elle ne m’interrompt que pour demander comment les choses se sont terminées. Si nous avons vaincu ? Bien sûr ! Et j’enjolive un peu les choses, après tout, c'est... comment tourner ça proprement... la geste épique de héros terrassant un monstre de légende ! Bon ok, ok, une limace géante. Mais quand même. Si nous nous en sommes tous sortis indemne ? Oui, enfin il me semble. Quoi que je sais que certains en font encore des cauchemars. Du moins j’espère, je ne supporterais pas d'apprendre que je suis le seul à m'en réveiller en sursaut, quoi que je garde cela pour moi. Question d’orgueil. D'autant que ma réponse semble la satisfaire sans que j'ai besoin d'entrer dans les détails. Si ma voix est revenue ? Je suis en train de lui parler non ? Alors je n'aborde même pas la question.

       Elle a sourit à la fin de mon récit et moi je reprends mon souffle comme je peux. Lorgnant sur les biscuits qu'elle rajoute à l'assiette pour le plus grand bonheur de ma fée décidément bien trop gourmande pour son propre bien. Moi je résiste à la tentation, me contentant de finir mon verre en écoutant sa question suivante. Elle a vu juste, c'est bien comme ça qu'à commencé cette nuit interminable. Un simple hochement de tête, que pourrais je ajouter de plus ? Je n'ai pas la moindre idée de comment tous ces événement ont put s’enchaîner, ni même s'ils ont un lien. J’acquiesce de nouveau quand elle parle de l'attaque sur la ville. Tout le monde a parlé de ça. Mais je fronce les sourcils comme elle évoque tout le reste. Donc elle pense que tout ceci.. n’est qu'un tout ? Je fronce les sourcils disais je, pour mieux écarquiller les yeux à ses derniers mots et les répéter à mi voix. «
 Le mauvais sort... »

       Sans prévenir, je tape du plat de la main sur la table, un sourire réjoui à présent dessiné sur mes lèvres, et je me précipite sur mon sac pour en sortir quelques pages blanches et une mine de plombagine. « 
Ça..Ça tu sais, ça ferait une super histoire. Y a toujours des sorcières, des mauvais génies, des malédictions et tout ce genre de choses dans les grands contes. » Une sorcière. Une vrai. C’est à la fois terriblement excitant et... je relève la tête, m'interrompant en plein mot, un long frisson glacé me parcourant le dos. « .. et.. tu crois qu'elle voudrait quoi cette sorciere ? Elle en a après quelqu'un en particulier ? Elle veut contrôler le monde ? Elle veut la fortune des pirates ? Ou... elle veut pas... » Je dégluti en silence et jette un regard paniqué à Musichetta qui semble complètement perdue par mon raisonnement aussi soudain que décousu. « … détruire le monde ? Relâcher les démons des enfers comme dans les histoires pour faire peur aux enfants pas sages dit ? C'est pas que j'ai peur tu comprends, juste.. je m’inquiète... » Bon ok.. j'ai peur. Mais les démons, c’est jamais bon signe et même si ça finit bien il y a souvent des morts avant que le héros ne parvienne à les renvoyer d'où ils viennent.



Revenir en haut Aller en bas
Ma'Lila Zïhnâ
Beware, I'm starving
Ma'Lila Zïhnâ
ζ Inscris le : 07/11/2015
ζ Messages : 429
ζ Avatar : Eleanor Tomlinson
ζ Localisation : Réserve des Indiens
ζ Occupations : Guérisseuse zélée
ζ Âge : Vingt-deux ans
ζ Statut : Amoureuse éplorée - Maman d'une petite Snanna
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice sur la joue
Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Tumblr_nn3om95k1x1ql3i4oo6_250



Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Empty
Message Sujet: Re: Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila EmptyMer 27 Avr 2016 - 22:26

comme le bon vin, les histoires réchauffent le coeur des hommes

« Le mauvais sort... » Lorsqu’il frappe sur la table, j’ai un mouvement de recul par surprise, plus encore lorsqu’il se met à sourire avant de fouiller dans son sac avec précipitation. Mais, qu’est-ce qui lui arrive ? Il sort des feuilles pour pouvoir écrire et je fronce des sourcils : «  Ça..Ça tu sais, ça ferait une super histoire. Y a toujours des sorcières, des mauvais génies, des malédictions et tout ce genre de choses dans les grands contes. » Mes lèvres s’étirent. Il n’y a bien que les enfants perdus pour trouver du réconfort dans le malheur. L’ambiance et le décor l’inspirent pour une histoire. Cette candeur est rafraîchissante, plaisante et comme un baume sur le cœur. Il se met à griffonner sa feuille et seul le bruit de sa mine qui gratte résonne dans ma demeure, je reste silencieuse à observer la page se noircir petit à petit. « .. et.. tu crois qu'elle voudrait quoi cette sorciere ? Elle en a après quelqu'un en particulier ? Elle veut contrôler le monde ? Elle veut la fortune des pirates ? Ou... elle veut pas... » Je fronce des sourcils, attendant la suite de sa phrase qui ne tarde pas, « … détruire le monde ? Relâcher les démons des enfers comme dans les histoires pour faire peur aux enfants pas sages dit ? C'est pas que j'ai peur tu comprends, juste.. je m’inquiète... » Je lève des épaules, n’ayant aucune idée de où il veut en venir, voir même de ce qu’il dit. Je ne crois pas connaître ce qu’est qu’un démon et encore moins les enfers. « Je ne sais pas Kolia. Mais tu es le meilleur conteur d’histoire que je connaisse, tu trouveras certainement ce que tu cherches… » Je l’observe replonger le nez dans sa feuille tandis que je cache un bâillement derrière ma main. Il est tard, même si la nuit est perpétuelle en ce moment, je devrais être au lit depuis un moment déjà. Je tourne les mirettes sur Musichetta qui continue de grignoter les miettes qui traînent de mes biscuits.

« Tu devrais rentrer Kolia, où tu peux rester ici cette nuit et repartir demain matin ? Même s’il fait toujours nuit, disons que ça sera plus animé dehors et moins dangereux ? » Oser prétendre d’un enfant perdu ne peut pas affronter le danger est une insulte, je le sais, seulement j’aime beaucoup ce garçon et je m’en voudrais d’apprendre qu’il s’est fait attaquer par une bête ou pis encore, de le retrouver moi-même en partant à la cueillette pour mes remèdes, onguents et baumes. Je me lève pour mettre quelques biscuits dans un linge ainsi que d’autres victuailles pour lui et les autres. « Ce n’est pas grand-chose, mais ce sera toujours mieux que votre… comment tu appelles ça déjà ? … Rêvebouffe ? » J’étire un sourire tandis que sa fée s’envole dans la pièce, tournant en rond en tintant joyeusement ou du moins, c’est l’impression que ça me laisse. « Surtout, fais attention à toi ! Et je t’attends bientôt pour une autre de tes aventures ! » Je l’étreins fortement, appréciant le passage de mon ami ce soir avant de l’accompagner à la porte. Sa silhouette disparaît rapidement dans les ténèbres et je rentre. Je rangerai demain, je file directement m’effondrer sur mon lit de paille.


truth is, i miss you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Empty
Message Sujet: Re: Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Comme le bon vin, les histoires réchauffent le cœur des hommes ~ feat. Ma'Lila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Allons z'enfants [DVDRiP]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-