AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee]
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Empty
Message Sujet: Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] EmptySam 12 Déc 2015 - 15:13


Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...

Eh bah voilà ! Andy s'est ENCORE perdu. Mon dieu mais c'est pas possible. Il fait que tourner à gauche, à droite, la moindre petite chose l'intrigue, il est trop curieux. Il voulait rejoindre l'arbre des enfants perdus mais ne retrouvait plus le chemin. Alors l'ennui et le désespoir le gagna et il se mit à se plaindre en poussant des gémissements aigus.
" - Pitiiiiiié, aidez moiiiiii.... " Gémit il. " J'veux dormir...Ou est ma maison euh...Ca fait 3 ans que j'la chercheeeee..."
Il se balança d'un pied sur l'autre pour s'occuper, fit de petits bondissements dans les airs, tourna sur lui même jusqu'à avoir le tournis puis ramassa cailloux et fleurs en chantonnant. Mais alors que la nuit tombait et qu'il se faisait tard, Andy remarqua une lumière au bout du chemin ou il était. Il s'empressa d'aller voir et se retrouva face à une grande rivière ou du moins ce qui semblait être une étendue d'eau, qui brillait à la lumière de la lune. Andy n'était encore jamais venu ici; mais l'endroit inspirait calme et sérennité.  Il partit s'accroupir au bord, en se penchant au-dessus d'un rocher et toucha l'eau du bout d'un doigt. Elle était légèrement fraîche et le petit garçon se dit qu'il irait bien aller faire un ptit plongeon juste question de passer le temps. De toute façon, il était perdu. Alors s'il devait rester perdu pour l'éternité, il fallait bien qu'il s'occupe. Mais alors qu'il plongeait sa main entière sous l'eau, une forme grisâtre qui bougeait remonta à la surface. Il fronça les sourcils mais ne recula pas pour autant. Et à peine eut il le temps de faire le moindre geste qu'une belle jeune femme émergea à la surface tout doucement. Il l'observa quelques instants, les yeux ronds, cligna des paupières et avança sa main pour toucher la joue de la fille afin de savoir si elle était réelle ou pas. Il avait déjà entendu la présence de sirène sur l'île par d'autres enfants perdus mais n'en n'avait encore jamais vu. Et il ne savait même pas ce qu'était une sirène, il savait juste qu'il y en avait. Et cette fille là. Etait elle une sirène ? Il hésitait. En tout cas, elle était vraiment belle et il n'avait nullement peur d'elle.
" -Bonjour jolie fille! Fit il avec un grand sourire. "Vous faites quoi à cette heure ci dans l'eau ? Vous dormez pas ? Vous êtes quoi au juste ? Et elles sont ou vos jambes ? "
Il se pencha un peu plus pour regarder dans l'eau et tenter d'apercevoir ses jambes mais ne vit rien qu'une sorte de queue de poisson qui les remplaçait.. Puis il sourit à la sirène.
" - Moi c'est Andy. J'suis perdu. En plus j'ai faim et j'sais pas ou j'suis.  " Soupira t-il. " Vous voulez bien m'aider ? Le dîner va sans doute bientôt commencer à la maison et j'ai pas envie d'le rater. "
Il s'assit en tailleur sur le rocher en fixant la jeune fille. Il pourrait rester là des heures à l'observer. Et il espérait vraiment qu'elle soit une sirène.  Ca doit être beau une sirène.
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Empty
Message Sujet: Re: Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] EmptyLun 18 Jan 2016 - 23:00

Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...
Mermaid lagoon underneath a magic moon
Andy Roween & Ephyra Mïotysee
Le soleil s'était couché, abrégeant une journée aussi banale et ordinaire que les autres. Cela faisait plusieurs jours déjà qu'Ephyra n'avait pas quitté les eaux de la lagune. Celle-ci arpentait habituellement les tavernes et les rues de la cité à cette heure-ci, avide d'animation et d'aventure. Mais pas ce soir. Cette recherche de tranquillité et de calme tranchait avec la personnalité de la sirène. Pourtant, elle était là, ses cheveux flottant au gré des courants alors qu'elle nageait, aussi sereine que les eaux du lagon en cette soirée de pleine lune. Ce silence, lorsqu'il ne l'exaspérait pas, l'apaisait. Il n'y avait aucun juste milieu. La sirène passait d'un extrême à l'autre, sans aucune attache, vivant un temps ivre des plaisirs de la surface avant d'éprouver un besoin d'isolement, de retour aux sources. Se détacher du monde des humains avait été une bonne chose. La lassitude s'installait même dans les escapades les plus excitantes et Ephyra, s'était lassé de Blindman Buff. Comme elle s'était lassée de tout le reste. Aussi, était elle persuadée qu'un peu de distance suffirait à ranimer sa curiosité naturelle.

La sirène releva ses prunelles vers la surface. Là-haut, à travers le voile limpide de l'eau, une silhouette était venue assombrir les rayons lunaires. Il y avait quelqu'un. À cette heure ? Ephyra haussa un sourcil. Le rocher des abandonnés, par son caractère isolé, n'était d'ordinaire pas un lieu très fréquenté par les humains ce qui le rendait notamment agréable pour les sirènes ne souhaitant pas être dérangé par ces bipèdes. Pourtant c'était bien un humain qu'elle distinguait. Une main plongea dans l'eau. Elle ria. En voilà une chose bien imprudente. Là où elle était, rien ne l'empêchait de s'agripper à cette main pour entrainer son propriétaire dans les abysses. Elle n'en fit cependant rien. Vu la taille de la silhouette, cet humain n'avait rien d'une menace. La jeune femme soupçonnait plutôt avoir affaire à un enfant un peu trop curieux. Elle allait en avoir le cœur net.

D'un coup de nageoire, la sirène émergea de l'eau pour tomber nez à nez avec un petit blond décidément bien près des eaux. Ephyra avait vu juste. Voir ce jeune garçon se promener seul près du rocher, à une heure tardive qui plus est, la surprenait un peu. Sa présence à elle, semblait étonner tout autant le petit blond. « Bonjour jolie fille ! » La sirène laissa un léger rire franchir la barrière de ses lèvres. En voilà un qui ne perdait pas de temps. C'était à croire qu'il n'avait encore jamais croisé un habitant du peuple aquatique. Comme en écho à ses pensées, les questions pour le moins étranges du garçon venaient d'éclairer ses doutes.

« T'es bien curieux toi. C'est plutôt moi qui devrais te demander ce que tu viens faire dans le coin. Les enfants ne devraient pas censé être au lit à cette heure ? » Lui répondit-elle du tac au tac, un petit sourire au coin des lèvres. Elle-même, lorsqu'elle avait environ son âge, était la première à se faufiler hors du cocon familial pour profiter des étoiles à la surface. Seulement, elle, n'avait jamais eu la bêtise de se perdre. Ses yeux suivent les mouvements de l'enfant, tandis qu'il observait sa nageoire.

« Ephyra, enchanté. C'est la première fois que tu vois une sirène ? » Les enfants étaient tellement innocents… Cette naïveté lui arracha un rire. La présence de cet enfant perdu près de la lagune lui renvoyait les souvenirs de son enfance, passée entre terre et mer aux côtés d'Edouard. « Si la maison en question, c'est l'arbre du pendu, j'ai bien peur que tu te sois bien éloigné en effet. » Celui-là avait dû marcher un moment pour arriver jusqu'ici. « Je croyais que vous, les enfants perdus, vous connaissiez l'ile comme votre poche. » Avait elle envie de perdre son temps à raccompagner ce gamin jusque chez lui ? Elle soupira, forcé de constater qu'elle n'avait pas le cœur de le laisser seul ici. Si les adultes n'avaient pas le droit à son empathie, ce n'était pas le cas des enfants. « C'est ton jour de chance, Andy, je n'ai rien de mieux à faire de ma soirée. Je vais te montrer le chemin, va. » La jeune femme se hissa à la surface afin de s'asseoir au bord de l'eau. Pour parer à toutes ses éventuelles escapades à la surface, la sirène cachait, au creux des rochers, quelques vêtements, histoire de couvrir son corps dénudé après avoir perdu ses nageoires. « Tu seras mignon de te retourner un instant, le temps que je m'habille. » Dit-elle en lui indiquant d'un geste de regarder ailleurs.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Empty
Message Sujet: Re: Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] EmptyMar 19 Jan 2016 - 20:08


Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...

" - Pas étonnant que t'ai rien à faire c'soir, t'es toujours toute seule dans cet étang, non ? " plaisanta Andy. Il se rua vers les vêtements de la jeune femme qu'il avait vu derrière un rocher, lui vola son haut et le cacha dans son dos. Quand la jeune femme, sortit de l'eau, il se mit dos à elle. Andy n'aurait écouté que lui, il aurait refusé de se tourner rien que pour l'embêter. Mais c'était ca ou il raterait le dîner.
Il leva le haut de la sirène à hauteur de ses yeux et le regarda en riant.
" - Franchement les n'habits des filles qu'est ce que c'est moche ! " Commenta t-il en attendant que la jeune fille sorte complètement de l'eau et parte récupérer ses autres vêtements. En attendant, comme il trouvait ca marrant et qu'il commençait quand même à avoir froid, il enfila le haut de la fille et se tourna vers elle alors qu'elle n'avait pas de tee shirt.
Il s'emmitoufla dans le haut trop grand pour lui.
" - Qu'est ce que c'est chaud c'truc ! C'est à toi ? " Demanda t-il en fixant le tee shirt. " T'es sûr c'est pas à ton ptit n'ami ? Parce que franchement  ca doit trop grand pour toi, non ? "
Il fixa la jeune femme et se dit qu'elle devait avoir bien froid à rester ainsi. Il s'avanca vers elle et entoura ses petits bras autour de sa jambe.
" - Sinon oui c'est la première fois que j'vois une sirène et si j'pouvais en voir tous les jours, ca serait hyper cool ! " Sourit le petit garçon. Puis il ajouta sans plus attendre: " Et pis si j'me retourne pas c'est que j'suis pas mignon, va falloir que tu t'habille devant moi, c'est dommage ! "
Il serra encore plus fort ses bras autour de la jambe de la femme. Puis il fronça les sourcils et une drôle de pensée lui vint à l'esprit.
" - Dis, c'est possible que tu me transforme aussi en sirène ? "
Il éclata de rire rien qu'en y pensant. Ca devait être drôle. Un andy avec une queue de sirène !
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Empty
Message Sujet: Re: Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] EmptyLun 22 Fév 2016 - 13:20

Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...
Mermaid lagoon underneath a magic moon
Andy Roween & Ephyra Mïotysee
Les enfants étaient particulièrement douées pour faire fondre les adultes. Face à leurs innocences, des sourires s'esquissaient, d'anciens souvenirs ressurgissaient dans des esprits nostalgiques comme celui d'Ephyra. Elle aussi, à une époque, avait ouvert des yeux naïfs sur le monde qui l'entourait. Mais ce temps-là avait été bien vite révolu. L'innocence était une chose bien fragile. Un rien suffisait à la briser et personne ne s'était évertué à préserver la sienne. La remarque du gamin lui arracha un nouveau rire. Un étang ? Ce n'était pas le mot que la sirène aurait employé pour désigner la lagune, mais comparer l'étendue azur à une sorte de marais avait quelques choses de comique. Elle les avait toujours connus comme ça, les enfants perdus : de petits monstres qui laissaient leurs pensées trouver une voie jusqu'à leurs cordes vocales sans aucun filtre. C'était rafraichissant d'entendre ce genre de parole, elle qui était si habituées à baigner dans des conventions sociales hypocrites là d'où elle venait. « Je n'irai pas jusqu'à dire toute seule, il y a tout un peuple qui vit ici tu sais. » Elle marqua une pause, profitant du fait que le jeune garçon ait le dos tourné pour sortir de l'eau. À peine poser sur le sol, sa nageoire laissa place à une paire de jambes que la sirène s'empressa de cacher sous une jupe qu'elle cachait aux creux des rochers. « Tu devrais croiser plus de monde si tu reviens en pleins jours, mais généralement les gens préférés rester en sécurité au fond de l'océan. » Lui expliqua-t-elle tandis qu'elle passait une main sur son jupon pour en enlever les plis.

« Franchement les n'habits des filles qu'est ce que c'est moche ! » La sirène leva les yeux au ciel. Le dégoût pour le sexe opposé, ça aussi, c'était assez typique chez ces jeunes gamins des forêts. Elle se retourna pour récupérer son haut, que le petit avait pris un malin plaisir à critiquer. Seulement celui-ci l'avait d'ores et déjà enfilé. Les enfants avaient certes le don d'attendrir de nombreuses personnes, mais ils avaient également le talent de les agacer très rapidement. Une chance que ses cheveux soient assez longs pour tomber en cascade sur sa poitrine et que la sirène se soit prise de fantaisie pour tous ces petits accessoires à base d'algue et de coquillages avec lequel les sirènes se paraient les cheveux et le corps. « Non, c'est bien à moi. Mon dernier petit ami, si tu veux savoir, il a rejoint les épaves et le reste des carcasses au fond de l'océan. » Il y avait une part de vérité dans ses paroles. La sirène n'avait jamais considéré ses conquêtes en tant que petit ami ou autres noms mièvres du même genre, mais certains de ces hommes avaient bel et bien terminé leurs idylles au fond de la lagune. « Et toi aussi tu vas finir avec lui si tu n'es pas sage. » ajouta-t-elle, un sourire au coin des lèvres.

Décidément, ce gosse était pire qu'une sangsue. Voilà qu'il avait eu la lubie de s'accrocher aux jambes d'Ephyra. « Moi je ne suis pas plus pressée que cela, tu sais. Toi par contre tu risques de ne plus rien avoir à manger si tu nous retardes trop. » Ricana-t-elle en se contentant de lui ôter directement le haut afin de pouvoir l'enfiler. Alors comme ça, elle était la première sirène qu'Andy voyait. En revanche, elle ne serait surement pas la dernière. Ce petit reviendrait certainement mettre son nez dans les parages, comme beaucoup d'enfants perdus. Une fois correctement habillé, elle se dégagea tant bien que mal de l'emprise de l'enfant perdu. Finalement, peut-être aurait-elle mieux fait de rester chez elle, ce petit trajet jusqu'à la forêt des quatre saisons s'annonçait long. « Dis, c'est possible que tu me transformes aussi en sirène ? » Ephyra joignit un petit rire à celui de l'enfant. « Tu m'as pris pour une fée ou une magicienne ? Désolé de briser tes rêves, mais je crains que ce ne soit pas dans mes capacités, non. La seule chose que je peux faire pour toi pour l'instant, c'est te ramener d'où tu viens. »  Elle commença à s'éloigner en direction de la forêt, puis elle se retourna pour indiquer d'un léger coup de tête à Andy de la suivre. « Qu'est-ce que tu voudrais faire d'une nageoire de toute façon ? Tu n'as pas assez à faire à l'arbre du pendu, avec tes amis, les pirates et l'éternité devant toi ? »

© Starseed


Dernière édition par Ephyra Mïotysee le Ven 26 Fév 2016 - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Empty
Message Sujet: Re: Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] EmptyLun 22 Fév 2016 - 15:20

Le petit garçon eut un petit mouvement de recul quand la sirène lui signifia que s'il continuait il allait finir comme son petit ami. Il fronça les sourcils et tandis qu'elle se dirigeait déjà vers la forêt pour rejoindre l'arbre du pendu, il attrapa sa main.
Je peux savoir pourquoi ton petit ami a coulé dans l'océan ? Demanda t-il en la fixant. Pourvu que la sirène ne prenne pas mal sa curiosité maladive. Et d'ailleurs qu'est ce que tu veux dire par :" Je vais finir comme lui". Tu vas me noyer c'est ca ? Moi un gentil et mignon p'tit bout de chou que je suis ?
Il souligna ses mots d'un sourire craquant à l'adresse de la jeune femme. Finalement ça ne la gênait pas plus que ça de se balader sans tee shirt. Alors Andy prit un malin plaisir à le garder sur lui. Les autres enfants allaient halluciner en le voyant débarquer à la maison accompagné d'une sirène. Car tout le monde sait que les sirènes sont magnifiques.

Pour toute réponse à sa dernière question, il haussa les épaules. C'est vrai qu'ils ne trouvait jamais le temps de s'ennuyer à l'arbre du pendu. En plus il s'était fait pleins de copains.
Bien sûr que je préfèrais rester un enfant perdu. Mais au moins si j'étais une sirène, j'aurais l'occasion de rester avec vous toute la journée. Et j'aurais plus de chances d'échapper aux pirates. Les sirènes n'ont pas beaucoup de problèmes avec les pirates, si  ?
Elles ne devaient pas beaucoup en avoir, se dit il. Avec une nageoire, c'était carrément plus simple de les éviter et à quoi serviraient les sirènes au pirates ?
Mais tout de même. Avant d'être une sirène, elle était bien une humaine non ?
D'ailleurs comment tu es devenu sirène ? Avec la magie ? Quelqu'un t'a transformée ? Demanda Andy. Il lâcha la main de la jeune fille et se rua sur un rocher non loin ou il avait aperçu une petite chenille qui rampait sur le sol. Il la posa délicatement au creux de sa paume et revint voir la sirène.

Le dîner allait bientôt commencer et les autres gamins avaient interêt à lui avoir laissés de quoi manger sinon il risquerait de le prendre très mal. Et une autre question lui traversa l'esprit.Eh d'ailleurs les sirènes ça mange quoi ? Des poissons ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Empty
Message Sujet: Re: Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] EmptyVen 26 Fév 2016 - 17:30

Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...
Mermaid lagoon underneath a magic moon
Andy Roween & Ephyra Mïotysee
Les bois avoisinants les rochers des abandonnés n’étaient pas inconnus à la sirène. Certes, lors de ces escapades régulières à la cité de l’aveugle, Ephyra s’épargnait de longues heures de marche en débarquant directement non loin de la crique des crocodiles, mais cela ne l’avait pas empêché d’aller jeter quelques coups d’œil curieux aux terres entourant la lagune. Elle ne s’était cependant jamais aventuré jusqu’à la forêt des quatre saisons, par manque d’intérêt pour ces lieux. Mis à part prendre le risque de se retrouver dans un jeu d'enfants perdus, elle n’aurait, de toute manière, rien à faire dans ce coin de l’île. La main d’Andy se glissa dans la sienne et le duo s’enfonça dans la forêt. Contourner le territoire des bêtes sauvages risquait de rallonger leurs trajets, mais c’était le prix à payer pour un voyage plus sauf. La sirène ne souhaitait pas prendre le risque de s’exposer à une attaque : elle serait bien incapable de se défendre contre un animal. Au moins, les bavardages de l’enfant perdu risquaient de la tenir occupée.

« Parce que c'était un pirate. »  Se contenta d'elle de répondre pour justifier son acte. Inutile d'aborder les détails inintéressants de cette histoire. Un pauvre matelot rencontré à la taverne qui avait eu le malheur de l'ennuyer. D'humeur particulièrement lunatique ce jour-là, elle avait profité du marin le temps d'une soirée avant de se sentir étouffé par sa présence. « Si tu es si mignon, alors tu ne devrais avoir aucun mal à rester sage n'est-ce pas. »  Elle sourit. Ce gamin avait le mérite d'être un numéro à lui tout seul. Le sourire angélique de ce petit diable ne suffirait pas à l'amadouer, mais il lui arracha un léger rire. « Ne t'inquiètes pas va, noyer les enfants n'est pas mon passe-temps préféré, c'est plus amusant de s'attaquer à des adultes. »  La sirène n'aurait en revanche pas tenu le même discours si elle avait été encore une enfant. Heureusement pour Andy, Ephyra avait pris en maturité et en âge : elle n'aurait jamais eu le cœur à faire sombrer un jeune garçon.

Les remarques de l’enfant s’avéraient de plus en plus comiques. Le petit devait vivre dans un autre monde pour oser croire que le peuple marin s’entendait avec les pirates. Ou bien avoir une imagination débordante, chose qui ne serait pas surprenante pour un enfant perdu. À force de vivre enfermé dans leurs bulles, bercés de chimère et de jeu, la réalité devait leur apparaitre de manière bien différente. Cette naïveté était à la fois touchante et risible. « Disons que les sirènes ne se sont jamais très bien entendu avec les pirates. La haine que mon peuple nourrit à l’égard des humains remonte à longtemps, bien avant ma naissance ou la tienne j’imagine. Si tu veux connaitre la petite histoire, les pirates ont déclenché les hostilités en tuant l’une des notre il y a des siècles de cela. Ils imaginaient découvrirent le secret de l’immortalité des sirènes en buvant leurs sangs. »  Voilà un joli récit qui enverrait directement le petit Andy au pays des doux songes. Mais cette histoire n'avait de toute évidence pas comblé la curiosité du gamin qui repartait de plus belle sur toutes sortes de questions. La prenait-il pour une encyclopédie vivante ? Elle qui n'était pas de nature bavarde allait plus parler en une soirée avec ce garnement qu'en une journée entière en compagnie d'un marin. « On ne devient pas sirène, petit, on naît siren- hé, où tu vas ? »  Sans crier gare, Andy s'était précipité vers un rocher. Les enfants perdus avaient décidément le temps de concentration d'une puce. S'il passait son temps à s'arrêter pour ramasser elle ne savait qu'elle bêtise sur la route, jamais ils n'atteindraient l'Arbre.

Une chenille. La sirène leva les yeux aux ciels. Est-ce que sa patience, déjà mise à rude épreuve par les questions du gamin, allait supporter encore longtemps ce trajet ? Ephyra en doutait. « Poissons, algues, crustacé… un humain de temps en temps. Tu ferais mieux de faire attention la prochaine fois que tu traînes vers la lagune à l'heure du diner. »  La jeune femme s'amusait, essayant volontairement d'effrayer un peu l'enfant pour lui couper l'envie d'en savoir plus. « Tu en as encore beaucoup en stock des questions, dis-moi ? »  Andy était un petit curieux, mais Ephyra pouvait également jouer à ce petit jeu. « Qu'est-ce que tu fabriquais dans la forêt tout seul exactement ? Personne n'a voulu t'accompagner à la chasse à la chenille ? »
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Empty
Message Sujet: Re: Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] EmptyLun 29 Fév 2016 - 15:56

La sirène ne semblait pas aussi sympa qu'elle en avait l'air! Alors apparemment elle noyait les adultes. Noyait elle les pirates ? Malgré qu'elle affirme ne noyer que les adultes, Andy recula légèrement. Ca se voyait que le petit ennuyait et amusait la sirène. Mais bon, il pouvait pas s'empêcher d'être aussi énergétique.
Boire le sang des sirènes ? Mais c'est dégoutaaaannnnnt ! Est ce que ca veut dire qu'ils l'ont mangés votre amie ? Demanda t-il.
Il attrapa la main de la sirène et y déposa la petite chenille. Qu'elle prenne ça comme un cadeau pour le raccompagner jusqu'à chez lui.
Andy pouvait se montrer très naïf aussi. Alors il bondit en arrière quand il apprit qu'il arrivait aux sirènes de manger des humains. Il secoua la tête, les yeux grands ouvert et la fusilla du regard.
Ouais bah me touche pas ! J'suis pas comestible et de toute façon je suis plus rapide que toi, impossible que tu me manges. S'écria t-il.

A présent, il hardait ses distances et il attrapa un bâton sur le sol au cas ou la sirène trouverait ça marrant d'essayer de le manger vivant. Et puis il espérait aussi qu'elle ne mangeait pas les chenilles, il tenait à sa chenille lui.
Baaaah non mais j'me baladais tout seul comme je m'ennuyais. Mais quand j'vais raconter à mes copains que j'ai vu des sirènes, ils vont tellement être jaloouuux ! Eh eh dis j'peux monter sur ton dos ? J'en ai marre de marcher.
Sur ces mots, il lâcha le bâton et se rua derrière la sirène. Avant qu'elle ne comprenne quoi que ce soit, le petit tentait déjà d'escalader son dos pour qu'elle le porte. Soit elle acceptait, soit il resterait dans la forêt pour cette nuit. Il était vraiment trop fatigué pour continuer de marcher.
D'ailleurs est ce que tu me trouve trop bavard ? Si c'est le cas dis le moi et j'me tais ! Non car on dit souvent que j'suis trop bavard ! Lança t-il en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Empty
Message Sujet: Re: Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] EmptySam 5 Mar 2016 - 11:33

Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...
Mermaid lagoon underneath a magic moon
Andy Roween & Ephyra Mïotysee
Du dégoût, mélangé à une pointe de crainte. Ephyra ne s’attendait pas à une meilleure réaction venant du jeune Andy. « Mangé, je ne sais pas. Mais en ce qui est de son sang, ils ont certainement dû le boire en effet. » Mais la sirène ne se faisait pas d’illusion vis-à-vis de cette petite tête blonde. Malgré son visage angélique, en tant qu’enfant perdu, il ne devait pas être étranger aux combats et aux émulations de sang. Ces chérubins avaient beau être d’une innocence risible en ce qui concernait l’amour, ils n’étaient pas les plus ignorants lorsqu’il s’agissait de tuer des pirates. Ephyra n’avait jamais assisté à ce genre de bataille. Ce devait être un spectacle bien dérangeant que de voir ces visages juvéniles rires tandis que leurs lames transperçaient le corps d’un forban. La sirène se demandait si Andy avait déjà tué, lui qui semblait s’offusquer en écoutant ses propos. Ses yeux se posèrent sur la chenille que l’enfant venait de poser dans sa main. Le contact avec l’insecte et sa peau lui arracha un léger frisson, mais elle ne bougea pas. S’il avait espéré la faire hurler de peur avec cette petite créature, c’était raté. Ephyra n’avait jamais été effrayé par ces bestioles rampantes ou avec six pattes.

Andy en revanche, n’avait pas été insensible à ses paroles sur l’alimentation des sirènes. La jeune femme secoua la tête en riant. Est-ce qu’il se sentait menaçant avec ce bâton ? Certainement. Mais l’hybride ne se faisait pas de souci, elle doutait que le gamin décide de l’attaquer. « Qu’est-ce que tu voudrais que je mange là-dessus de toute manière ? » Dit-elle en désignant de manière dédaigneuse le bras du garçon. « T’as la peau sur les os, je me fatiguerai à te cuisiner pour rien. » Ce petit saisissait-il les subtilités de l’ironie et du second degré ? Elle n’en était pas certaine. Mais qu’importe, si cela lui plaisait de marcher loin d’elle, avec son bout de bois dans les mains, très bien. Ce n’était pas elle qui allait lui courir après pour se faire pardonner à coup de mots mielleux et rassurant. Ephyra aimait bien les enfants, mais ce n’était pas pour autant qu’elle se montrait niaise pour leur faire plaisir.

Sa paume toujours ouverte sur la chenille du petit, la sirène continua à marcher, écoutant d’une oreille distraite la raison qui avait poussé Andy à s’aventurer seul aussi loin de l’Arbre du Pendu. L’ennui. Son vieil ami. Décidément, elle le retrouvait partout, même dans le cœur des plus jeunes. Partir en exploration pour tuer le temps, c’était une chose qu’elle concevait parfaitement. C’était d’ailleurs ce qu’elle était en train de faire, en ce moment précis. Si elle avait eu un projet plus intéressant, elle se serait contentée d’indiquer son chemin à Andy, avant de disparaître à nouveau dans les profondeurs de la lagune. C’était l’ennui qui la poussait à poursuivre sa route à travers les arbres en compagnie de cet enfant perdu pour le moins… Collant.

« Eh eh dis j'peux monter sur ton dos ? J'en ai marre de marcher. » Sérieusement ? Il avait fait tout ce chemin pour finalement se sentir fatiguer maintenant ? Les yeux de la sirène roulèrent vers le ciel, lorsque le gamin se précipita vers pour essayer de grimper sur son dos. Elle grimaça, son corps se tordit sous le poids du petit qui s’accrochait à elle dans sa vaine tentative d’escalade. « Hé ! Est-ce que j’ai l’air d’un poney ? » Ephyra se dégagea tant bien que mal de l’emprise du blondinet. « T’es trop lourd pour que je te porte, alors prend tout mal en patience et marche, t’es plus un bébé à ce que je sache ? » La sirène s’en prenait directement à la fierté d’Andy pour le faire réagir. Avec un peu de chance, il n’apprécierait pas d’être comparé à un nourrisson et se déciderait à prendre sur lui. « Tu as une réputation de bavard ? Ça ne m’étonne pas. Mais continue de causer si ça te fait plaisir, t’es curieux, j’imagine que c’est normal pour un gamin de ton âge. Moi aussi je curieuse si tu veux savoir. » Elle prit délicatement la petite chenille du bout des ongles pour aller la déposer à nouveau entre les mains d’Andy. « Tiens, elle sera plus en sécurité avec toi. J’ai besoin de mes deux poings si jamais on tombe sur des pirates, tu ne crois pas. » La sirène n’ajouta aucun mot durant quelques minutes, ralentissant son rythme pour que l’enfant puisse reposer un peu ses jambes, puis elle enchaîna soudainement. « Ça fait longtemps que tu es ici ? Tu te souviens de ta vie, avant l’île, je veux dire ? »
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Empty
Message Sujet: Re: Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] EmptySam 12 Mar 2016 - 23:22


Ah voilà la jeune femme avait touché un point faible. Il fronça les sourcils. Bien sûr que je ne suis pas un bébé ! Mais je ne suis pas maigre non plus! - Andy reprit instinctivement son bâton quand elle évoqua les pirates. C'est vrai qu'ils avaient pas mal de chances d'en croiser ici. Oui ca fait longtemps. Comme je vous disais mes copains voulaient pas venir avec moi...Pas grave! Ma vie avant  ? -Le petit réfléchit longuement puis sourit- L'une des seules choses dont je me souviens vraiment est le jour ou j'ai sauter par-dessus un pont parce que je voulais essayer de voler !- Il éclata de rire à ses propres mots, c'était assez comique dans le fond il devait vraiment être débile pour avoir tenté ça! - Et vous vous venez d'ou ? Vous êtes née ici aussi? - Donc au lieu de rester accroché à son dos, il attrapa sa main en la serrant fort entre ses petits doigts- Maintenant qu'il y pensait, il avait besoin de se défouler avant le dîner et serait bien en train de se battre avec un pirate pour avoir encore plus faim. Il leva ses yeux sur la sirène. Eh dites vous pensez qu'on va croiser un piraaaate ? Lui demanda t-il. Si oui, vous pourrez me le laisser ? J'en ferais qu'une bouchée !! - Puis il aperçut sa fouine qui revenait vers lui. Se baissant, il la remit sur son épaule. On est bientôt arriver ou pas? Vous voulez pas rester manger avec moi? Je vous présenterais à tous mes autres amis !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Empty
Message Sujet: Re: Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] EmptyJeu 14 Avr 2016 - 23:27

Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...
Mermaid lagoon underneath a magic moon
Andy Roween & Ephyra Mïotysee
Les déclarations du petit blond la laissèrent perplexe. Il avait sauté d’un pont, qu’il disait. Les pensées macabres qui occupaient son esprit prenaient peut-être le dessus, mais cette histoire sonnait étrangement comme une tentative de suicide à ses oreilles. En soi, les enfants perdus n’avaient rien de bien passionnant. Ils vivaient dans leurs propres univers de rire et de jeux, inconscient du monde et de ses véritables enjeux. Cependant, les histoires qui entouraient certains de ces chérubins devaient certainement valoir le détour. Pas celles que ces gamins se vantaient avoir accompli sur l’île, mais bien celle concernant la vie qu’ils avaient eue avant de débarquer à l’arbre. La plupart venaient de là-bas. Là-bas… Ce lieu, si lointain, et pourtant si présent dans le quotidien du pays imaginaire. Que n’aurait-elle pas donné pour découvrir par elle-même ce qui se cachait au-delà de la mer imaginaire. La sirène ne savait pas ce qui avait pu motiver un enfant comme Andy à se jeter d’un pont. Peut-être la stupidité, peut-être quelque chose de plus profond qui échappait même au petit. La vie qu’offrait cette contrée lointaine était peut-être aussi sombre et déplorable que celle de l’île après tout. Ephyra soupira. Andy ne pourrait rien lui dire de plus. Elle n’était d’ailleurs pas certaine de vouloir en savoir plus. Supporter des histoires larmoyantes d’orphelins . Très peu pour elle. « J’imagine que t’as fait beau un plat si tu es là maintenant. » Se contenta-t-elle en guise de commentaire. « Je suis née ici oui, au royaume maritime et je n’ai jamais décollé de cette île depuis. » Elle ne lança aucune autre question inquisitrice au garçon. À quoi bon, les enfants perdus n’étaient pas connus pour leurs mémoires… Dommage.

Ils marchaient toujours, évoluant à bon rythme à travers la forêt. Ce ne devait être qu’une question de quart d’heure avant d’arriver à l’arbre, peut-être moins s’ils continuaient sur cette lancée. Tant mieux. Ephyra ne tenait pas particulièrement à passer la nuit dehors, à jouer les nourrices. Heureusement pour elle, Andy s’avérait être plutôt d’humeur coopérative et docile. « Des pirates ? Aucune idée, je n’espère pas… Sans vouloir remettre ton courage en doute, on risquerait de ne pas faire long feu face à un groupe armé. » Elle le voyait venir, le petit, avec ces idées. S’il désirait un peu d’action, ça se ferait sans elle. Raccompagner un enfant jusqu’à chez lui, c’était déjà beaucoup. Ephyra en venait sérieusement à se demander ce qui l’avait poussé à s’enfoncer dans les bois pour aider ce gamin. « Mais si l’un d’entre eux débarque, fais-toi plaisir. Tant que tu ne viens pas pleurer dans mes jupes à cause d’une blessure. » À vrai dire, si un groupe de forbans surgissaient bel et bien de l’obscurité, il était fort probable que la situation leur échappe à tous les deux. Dans ce cas-là, ce serait chacun pour soi. « Patience, je pense qu’on ne devrait pas tarder, tu ne reconnais vraiment pas les lieux ? » S’étonna-t-elle en jetant un regard aux alentours.

Le duo venait de sortir de la forêt des jeux, les plaines de Toot s’étalaient devant eux, avec aux loin la forêt des quatre-saisons. C’était un paysage assez singulier, qui ne laissait aucune place au doute quant à leur location. « Ça ne m'étonne pas que tu te perdes si tu n’es pas capable de savoir où tu habites. » Un petit sourire vint ponctuer son commentaire. « Alors comme ça tu serais prêt à inviter un adulte ? Je vais devoir décliner ton invitation, je n’ai pas l’intention de m’éterniser dans cette forêt. » Elle s’était déjà beaucoup trop attardée dans ces bois. De plus, sa patience ne supporterait jamais un repas complet passé en compagnie d’une bande d’enfants perdus. « Hé. Tu vois les arbres là-bas . C’est la forêt des quatre-saisons, ça te dit quelque chose . » Demanda-t-elle avec une pointe de sarcasme dans la voix. Une idée venait d’émerger dans son esprit, une idée certes futile et puérile, mais la sirène espérait pouvoir gagner quelques minutes et arriver plus vite à destination à l’aide d’une petite compétition. « Le premier arrivé au tronc a gagné ! » Sans laisser à Andy le temps de réagir, elle s’élança dans la plaine en courant, assez rapidement pour donner au petit l’illusion d’une vraie course, assez lentement pour que celui-ci puisse tout de même la devancer et ainsi gagner cette pseudo-compétition. Une fois arrivée, elle le laisserait retrouver son chemin seul, après tout, ils étaient tout proches désormais, Ephyra était même persuadée que des yeux malicieux d’enfants perdus étaient en train de les épier en ce moment même.
© Starseed


Dernière édition par Ephyra Mïotysee le Lun 25 Avr 2016 - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Empty
Message Sujet: Re: Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Il ne faut pas succomber aux chants des sirènes...[Feat Ephyra Mïotysee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-