AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy Empty
Message Sujet: On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy EmptyLun 23 Nov 2015 - 21:44



 
On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser
 
Cheyenne et Nuddy

 
Aponie sautait dans tous les sens ! Nuddy avait promis de l’emmener au Lagoon des sirènes et cette nouvelle rendait la petite folle de joie. Certes, elle n’avait pas le droit d’en parler, mais elle ne pouvait se retenir de sautiller dans tous les sens.
Elle décida tout de même d’en parler à une personne : son poney !
La petite brune avait son poney depuis peu de temps, mais il était devenu son confident ! Elle lui raconta alors les confidences que lui avait faites Nuddy.

« J’ai pas trop le droit d’en parler, mais je suis sûre qu’à toi, je peux ! Nuddy m’a promis que ce soir, on irait voir les sirènes ! Tu te rends compte Patocle ? Je vais aller voir des sirènes !!! Papa et maman n’ont jamais voulu que j’aille les voir mais elle, elle veut bien ! Promis, je te raconte tout demain ! »

Elle se hissa sur la pointe des pieds et embrassa son poney sur le museau avant de partir. Elle avait ordre de mettre un manteau chaud et d’attendre Nuddy un peu à l’écart du camp. Elle affirma à ses parents qu’elle retournait voir son poney pour éviter qu’ils ne lui interdisent de sortir… Malheureusement, et elle ne comprenait pas pourquoi ils ne voyaient pas d’un bon œil le faite qu’elle passe autant de temps avec Nuddy… La petite indienne ne réalisait pas qu’elle n’entrait pas dans les mœurs de sa tribu, et même si parfois, elle avait quelques doutes, cela lui importait peu !

« Nuddy ? Nuddy je suis là »

La petite venait de s’agenouillait sur le sol sur le lieu de rendez-vous. Elle chuchotait le nom de son amie. Lorsqu’elle la vit, elle la prit par la main et toutes les deux marchèrent vers le lagoon.

« J’espère qu’il y aura beaucoup de sirènes ! On va pouvoir leur parler ? Elles sont aussi jolies qu’on le dit ? »

Aponie posait beaucoup de questions ! Trop de questions, c’était sûr, mais elle était tellement enthousiasmée qu’elle ne se rendait pas compte qu’elle faisait beaucoup de bruits et qu’elles n’allaient pas pouvoir voir beaucoup de monde si elle ne cessait pas ce brouhaha.

Nuddy s’écarta un moment, laissant Aponie seule cachée derrière un buisson. Il fallait absolument s’assurer qu’il n’y avait personne pour les surprendre. La petite indienne n’avait aucun mal à rester là sans bouger. Il s’agissait même de son jeu préféré ! La petite indienne ne réalisait pas qu’elle n’entrait pas dans les mœurs de sa tribu, et même si parfois, elle avait quelques doutes, cela lui importait peu ! Un homme qu’elle ne connaissait pas…

 
acidbrain

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy Empty
Message Sujet: Re: On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy EmptyDim 29 Nov 2015 - 23:35

La lagune. Un endroit que les adultes avaient tendance à craindre mais que les enfants, ou plus précisément les enfants perdus, adoraient fréquenter ! Cheyenne ne venait pas là pour le plaisir. À vrai dire, l’indien était un Piccaninny et donc restait en bons termes avec les sirènes et les tritons. Cependant, il savait que personne n’apprécie qu’on bafoue les territoires. C’est pour cela qu’en temps normal, il ne se serait jamais rendu dans ce coin. Mais la sirène qui l’avait sauvé étant enfant l’y avait emmené. Elle ne lui avait pas trop laissé le choix, s’emparant de sa main et nageant joyeusement vers cet endroit. L’indien n’avait pas eu le courage de lui refuser cette balade. Ils avaient nagés durant un certain temps ensemble puis s’étaient séparés. Le Piccaninny avait regagné la terre et la créature marine avait plongé.

Désormais, l’indien était à proximité de la lagune et sa curiosité était piquée. En effet, souvent, on lui avait parlé de cet endroit mais jamais il n’avait pu le voir de ses propres yeux. Les indiens ne sont pas forcément les plus réputés à Neverland pour s’éloigner des sentiers battus. Le camp des Piccaninny était pour ainsi dire à l’exact opposé du lagon aux sirènes. Le premier étant au nord-ouest et le second au sud-est de l’île. Mais puisqu’il y était ! Qu’est-ce que cela pouvait lui coûter que de jeter un coup d’œil ?

Des bruits de pas lui firent tendre l’oreille. Comme tout le monde, il savait que les sirènes pouvaient se munir de jambes et aller gambader joyeusement. Mais bizarrement, il avait l’impression qu’il ne s’agissait pas de ça. Impression qui se confirma quand il aperçut une chevelure brune, une peau halée et une toute petite silhouette dépasser d’un buisson. Une indienne, ici ? Et si jeune, en plus ? Cheyenne s’approcha prudemment.

- Ce n’est pas une bonne idée, petite !

C’était probablement son côté papa qui ressortait à cet instant. Les sirènes ne feraient pas de mal à la gamine, au contraire, elles aimaient bien les enfants ! Mais tout de même, une indienne dans ce coin de l’île ... c’était étrange. Alors une indienne dépassant à peine la hauteur de trois pommes, c’était presque impensable.

- Comment es-tu arrivée jusqu’ici ?

Mystère ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy Empty
Message Sujet: Re: On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy EmptyLun 30 Nov 2015 - 22:48



 
On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser
 
Cheyenne et Nuddy

 
La petite examina de ses grands yeux bleus l’homme qui se présentait devant elle. Il était grand et imposant, rien qui ne rassurait la petite indienne. Cependant, il ne semblait pas si différent d’elle. Le teint allé et des vêtements en peau d’animaux, ils semblaient être lui aussi un Indien. Un picaninny sans doute, car Aponie ne l’avait jamais vu.. Elle n’en avait jamais rencontré au part avant, mais tous ce qu’elle avait pu entendre à leur sujet lui faisait froid dans le dos. Elle n’avait aucune envie de se retrouver seule face à un tel guerrier ennemi. De plus, le ton sec et froid qu’il employa lorsqu’il avoua que voir des sirènes n’était pas une bonne idée, fit reculer la jeune fille. Elle ne s’attendait pas à ce que la voix si grave de l’Indien la transperce à ce point. Elle ne s’attendait pas non plus à ce qu’il lui demande comment elle était arrivé jusqu’ici.. Elle pensait se faire menacer voir même insulter, mais pas à ce qu’il s’inquiéter pour elle, car oui, il ne semblait pas si méchant que cela après tout. « Je… » Tournant ses doigts dans ses petites mains, Aponie essayait de cacher son anxiété « Je me promenais… La forêt est à tout le monde non ? J’ai le droit d’être ici aussi ce n’est pas réservé qu’aux Picaninnys ! »

À vrai dire, ces mots n’étaient pas d’elle. La petite brune avait déjà entendu des chasseurs de sa tribu se plaindre des Picaninnys. Elle savait aussi qu’ils étaient plutôt des pécheurs, et qu’ils n’étaient pas comme les Unamis. Mais maintenant qu’elle en voyait un devant elle, elle ne le trouvait pas si différent, il ressemblait même à certains guerriers Unamis. Aponie se mit même à regretter ses paroles. Elle n’avait aucune raison d’être mauvaise envers cet homme qui ne semblait pas avoir l’intention de lui faire du mal. C’était à cause de son éducation qu’elle avait réagi ainsi. « Je m’excuse… En vrai, j’étais avec Nuddy… Elle m’avait promis qu’on irait voir des sirènes aujourd’hui, mais elle a disparu… ». C’est seulement après, qu’elle pensa qu’il ne savait sans doute pas qui était Nuddy… Elle se mit alors à décrire la chasseuse Unami en la mimant. « C’est une fille plus grande que moi, a peut près comme ça » Elle tendit son bras au-dessus de sa tête et se mit sur la pointe des pieds « oui comme ça ! » Elle était loin de la vérité, mais l’intention y était ! « Elle a des cheveux bruns, comme les miens, mais en plus long et des yeux bleus ! Elle est très très gentille, mais je l’ai perdu… »

La description était loin d’être précise et pouvait correspondre à de nombreuses jeunes filles indiennes, mais Aponie faisait de son mieux. Elle ignorait tout simplement que son amie et cet homme s’étaient déjà rencontrés, elle était même loin de s’imaginer qu’ils étaient amis.

 
acidbrain

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy Empty
Message Sujet: Re: On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy EmptyVen 11 Déc 2015 - 23:51

J’avais promis à Aponie que je l’amènerais voir les sirènes. Elle n’en avait jamais vue et je voulais qu’elle puisse avoir cette expérience, même si cela n’entrait pas dans les coutumes de notre tribu. Je comprenais les gens de dire que j’avais une mauvaise influence sur la petite, mais jamais je ne lui ferais de mal à mon petit canard. Je lui avais demandé de m’attendre un peu plus loin du camp pour pas que l’on m’associe à cette sortie. Quand je l’entendis appeler mon nom de sa petite voix je sortis des buissons et l’amenai avec moi. Elle était curieuse, comme moi je l’étais à son âge, alors je trouvais mignon qu’elle pose autant de questions :

«Et bien… si on en voit une oui, tu pourras leur parler et j’en sais rien, tu me diras en les voyants!»

Je ne voulais pas qu’elle vive la même chose que moi, je ne voulais pas qu’elle se sente rejet de sa tribu. Non pas parce que les membres la rejetterais, mais parce qu’elle-même ne s’y sentirais pas à son aise.

«Tu sais il y a des sirènes masculines, on les appelle les tritons.»

Je voulais qu’elle puisse s’imaginer. Qu’elle laisse libre cours à son imagination et à son âme d’enfant. Je la conduisis à un buisson et lui demandai de rester cacher derrière pendant que je vérifiais les alentours. Personne ne devait savoir que nous étions ici. Je m’éloignai peut-être un peu trop, mais j’avais besoin de souffler. Respirer, être. Je savais que ce n’était pas une bonne idée de la laisser toute seule, mais derrière un buisson, rien ne pourrait lui arriver.
Je commençai à rebrousser chemin. Lentement, mais surement. Elle avait du caractère la petite, elle me faisait rire quand je repensais à elle. Je riais seule en marchant et soudain j’entendis sa voix et celle d’un homme. Je ne savais pas qui c’était et la conversation était floue.

«Aponie?! Où es-tu mon petit canard? À qui parles-tu?» Demandais-je tout en me dirigeant vers les sons.
J’eus un petit sourire en apercevant ce grand chauve aux muscles bien définis. Je baissai mes gardes et je le fixai. Je mis mes mains sur mes hanches en regardant la petite. Un regard faussement sérieux.
«Ne t’avais-je pas dit de rester derrière ce buisson et de ne pas parler aux inconnus?»
Je tournai mon regard vers Cheyenne et m’approchai de lui pour coller mon épaule à la sienne. Je me mis sur la pointe des pieds pour me mettre à sa hauteur.
«Je vois que tu as rencontré Aponie. Ma petite protégée.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy Empty
Message Sujet: Re: On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy EmptySam 2 Jan 2016 - 22:57

Rencontrer une aussi jeune indienne en un tel endroit était déjà surprenant mais qu’en plus elle soit Unami, ça, c’était le comble. Cheyenne tâchait d’être ouvert d’esprit et puis de toute façon, il était incapable d’en vouloir à une aussi adorable frimousse que d’être née dans le mauvais camp ! Un jour, peut-être, les deux tribus se réuniraient pour apaiser les tensions. Beaucoup de Piccaninny restaient optimistes à ce sujet, ils avaient foi en la puissance diplomate de leur chef. La fillette avait son petit caractère ! Elle n’hésita pas à envoyer paître son aîné mais se ravisa un peu plus tard et se montra plus agréable, faisant sourire l’homme.

Nuddy. Un prénom familier qui venait de franchir les lèvres de la fillette. Alors c’était pour ça qu’une petite Unami se baladait dans la nature, proche du lagoon aux sirènes ! Le Picca ne put s’empêcher d’esquisser un sourire car soudainement, la situation devenait beaucoup plus claire. Tandis que la petite fille tentait de lui décrire physiquement son amie l’indienne, Cheyenne visualisait déjà parfaitement bien comment était la Unami dont ils parlaient tous les deux. Avant qu’il ait eu le temps de le dire à la petite, Nuddy apparut comme par enchantement.

Elle réprimanda sur le ton de la plaisanterie la fillette puis vint enlacer Cheyenne qui lui rendit son accolade en la serrant à un bras. Nuddy lui présenta son amie sous le nom d’Aponie et la qualifia de « sa petite protégée ». L’indien en fixa l’une, puis l’autre. Il secoua la tête en souriant.


- Et dire que par chez moi, on dit que les Unami sont prévisibles et ne réservent pas de surprises ! Vous êtes la preuve vivante du contraire !

Cheyenne finit par perdre son sourire et retrouver son sérieux. Que Nuddy soit si loin de chez elle, ça ne l’étonnait pas. La Unami était plutôt libre d’esprit et ne rentrait pas dans le moule bien lisse et bien propret que sa tribu façonnait pour chacun des leurs. Cependant, emmener une fillette aussi loin ! Qui plus est pour s’approcher des sirènes. C’était là bafouer une tonne de règles Unami, selon lui. Toute cette histoire l’intriguait.

- Je me demande bien ce qui a pu vous amener si loin de chez vous ?

L’homme tourna ensuite les yeux vers Nuddy. Il craignait que les problèmes ne retombent sur elle si jamais quelque chose de grave finissait par arriver ! À Neverland, tout pouvait arriver. On pouvait croiser une bête sauvage au détour de n’importe quel arbre. Et avec les dérèglements climatiques plutôt récents, les choses étaient devenues presque incontrôlables. Nuddy prenait des risques en emmenant Aponie dans la nature. Cheyenne tenta de le lui rappeler sans lui faire la leçon pour autant.

- Soyez bien prudentes toutes les deux, de nombreux dangers inédits rôdent de par nos forêts ...

Nos forêts. Comme si les forêts appartenaient à la fois aux Picca mais aussi aux Una. Il coula un petit regard à Aponie en souriant. Car là, il venait directement de répondre à ce que la petite lui avait dit plus tôt ...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy Empty
Message Sujet: Re: On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy EmptyMar 12 Jan 2016 - 18:40



 
On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser
 
Cheyenne et Nuddy

 
«Ne t’avais-je pas dit de rester derrière ce buisson et de ne pas parler aux inconnus ?» C’était Nuddy ! La petite fille se retourna vers son ainée sans vraiment savoir quoi lui répondre. Elle était en train de tourner le dos à un inconnu en plus, une chose que son père lui avait dit de ne surtout jamais faire ! Elle ne savait donc pas où se mettre, tourner le dos à l’indien Piccaninny ou regarder Nuddy pour trouver une excuse ? Elle décida alors de regarder le sol entre les deux adultes et bafouilla « J’ai entendu du bruit.. Et J’ai…Je… J’aurais pas dû.. » Dit-elle en baissant la tête et en trifouillant ses petits doigts. Un jour, peut-être, elle apprendra à obéir et écouter ce qu’on lui dit cette petite..

Lorsque Nuddy marcha, la petite la suivit des yeux, le regard totalement ébahi en voyant son comportement face à cet inconnu. Elle ne semblait pas le craindre et se comportait avec lui comme si… Il était son ami. Mais c’était un Piccaninny ! Nuddy n’avait pas le droit de fraterniser avec l’autre tribut indienne, c’était interdit ! Tout comme Aponie n’avait pas le droit de sortir seule, c’est vrai… Mais ça, il ne fallait pas le dire.. Une accolade, des sourires, Aponie ne comprenait définitivement plus rien ! « Mais… Vous vous-connaissez ? » Oui, ils se connaissaient ! Voilà pourquoi Nuddy présentait la petite fille sous le nom de « sa petite protégé ». À ses mots Aponie fit un large sourire en direction du Piccanny, eh oui ! Elle était protégée par la superbe guerrière Nuddy et elle en était très fière ! Beaucoup de petites filles du camp enviaient Aponie pour tous les privilèges qu’elle pouvait obtenir auprès des frères Quachegan ou de Nuddy. Et la petite brunette n’était pas la dernière à s’en vanter !

« - Et dire que par chez moi, on dit que les Unami sont prévisibles et ne réservent pas de surprises ! Vous êtes la preuve vivante du contraire ! » La petite regarda Cheyenne avec de grands yeux ronds. « Nous savons faire des surprises ! D’ailleurs c’était une surprise que Nuddy m’emmène voir les sirènes ! » La petite n’avait évidemment pas compris le sens des mots du Piccanny. Vu son âge, elle était loin de connaître les relations entre les tributs et elle n’en avait que faire ! Elle savait juste qu’elle ne devait surtout pas adresser la parole aux étrangers, qu’ils étaient tous vils et méchants ! Cheyenne semblait être l’exception à cette règle, et puis ce n’était pas vraiment un étranger puisque Nuddy le connaissait. Alors qu’il était en train de dire aux deux filles de faire attention, Aponie eu une petite idée. « Et si tu venais avec nous ? » Demanda-t-elle au grand Piccanny. Il avait sans doute des choses à faire, mais Aponie avait très envie qu’il vienne avec eux. Il n’avait pas l’air méchant et ce n’était pas un monstre les Unamis peuvent décrient les Piccanny. « Ça sera amusant, on va voir des sirènes ! Il parait qu’elles sont magnifiques ! Je suis certaine que Nuddy sera d’accord en plus ! » Elle s’approcha de l’Indien pour lui prendre la main « Dis oui s’il te plaiiiiiiiiiiiiiiiiit »

 
acidbrain

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy Empty
Message Sujet: Re: On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

On ne va nul part en battant des nageoires, il faut des jambes pour sauter et danser ◊ feat.Cheyenne et Nuddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Boa vs. Python (V) [DVDRiP]
» Alvin et les Chipmunks 2 [DVDRiP]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-