AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Someone worth waiting for | avec Gràinne
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Someone worth waiting for | avec Gràinne Empty
Message Sujet: Someone worth waiting for | avec Gràinne Someone worth waiting for | avec Gràinne EmptyLun 28 Aoû 2017 - 3:02


Un mois passe lentement lorsque le froid rampe dans les bois. Plus de trente jours et trente nuits qui s’égrènent tranquillement alors que le vent siffle, s’insinuant dans chaque orifice de ta demeure, tamisant peu à peu le feu qui brûle dans l’âtre par son souffle glacé. Malgré tes bonnes résolutions d’utiliser la chambre – de finalement vivre dans la maison de la Forêt des Larcins comme le véritable propriétaire des lieux, d’oublier le fantôme de ta mère et cette impression constante de n’être qu’un intrus sous ton propre toit –, le froid est tel que tu ne trouves le sommeil qu’en t’allongeant près des flammes, sur ton lit de fortune dont la paille devient dure à cause du manque de chaleur. Les nuits sont sombres et froides.
someone worth waiting for
Gràinne & Gabriel


the worst part of life is waiting. the best part of life is having someone worth waiting for.
Tes songes sont constamment interrompus par la fraîche qui s’insinue sous tes draps, te réveillant brusquement pour constater que ton feu s’est mourus dans l’âtre. Sa chaleur te manque. Tu te languis d’elle, de ses lèvres, de son visage, de son regard, son corps et de sa voix. Mais surtout de son rire.

Depuis son départ pour la mère, tu as fait tous les efforts nécessaires pour ne pas retomber dans tes vieilles habitudes, pour ne pas redevenir l’homme misérable que tu as été pour près de dix années avant qu’elle ne revienne… avant que tu ne la retrouves, suspendue dix pieds dans les airs, empêtrée dans le filet d’un chasseur.

Combien de fois avais-tu imaginé vos retrouvailles ? Combien de fois avais-tu espéré, en entendant une branche craquer dans la forêt, en entendant une flèche siffler, en apercevant une chevelure flamboyante dans la foule à One Eyed Will, en sentant une main dans ta poche au marché, en entendant des voix dans les bois… combien de fois avais-tu espéré que Gràinne O’Malley soit enfin de retour pour se frotter à toi, pour te faire vivre mille rebondissements ? Tu as rêvé de son visage et de sa chevelure de feu quasiment toutes les nuits pendant une décennie. Et pendant dix ans, tu n’es parvenu à faire guérir ton cœur d’aucune façon. La chaleur des femmes, la brûlure de l’alcool, les poudres de fée, le travail acharné, les sensations fortes, les aventures effrénées sur l’île… rien n’est parvenu à effacer le vide laissé par le départ de Grace.

Elle a été ton premier amour… Cette jeune fille fougueuse et impétueuse, indomptable et sauvage, assoiffée de liberté, avide de vivre sans restriction aucune. C’est d’ailleurs ce qui l’avait attirée vers toi ; cette envie d’agir comme elle le voulait, et pas comme on le lui dictait. Et vous aviez profité de chaque instant passé ensemble pendant quelques temps avant qu’elle ne disparaisse.

C’est que tu l’avais embrassée. Mais elle ne te voyait pas comme ça. Tu étais son ami, elle te faisait confiance, et tu avais trahi cet accord tacite et silencieux qui existait entre vous. Cet accord de n’être qu’amis, de ne jamais dépasser les limites qui pourraient mettre votre amitié en péril. Ton baiser avait brisé le charme. Il l’avait forcée à reconsidérer la façon dont elle te voyait, à réfléchir à vous deux. Toi, tu avais su dès le premier regard que ce feu follet avait volé ton cœur. Même si tu étais jeune et que tu avais mis un bon moment à le comprendre réellement, Gràinne avait volé ton cœur et ta tête dès votre première rencontre. Plusieurs années étaient passées avant que vos chemins ne se croisent de nouveau. Lorsqu’elle avait finalement remis les pieds dans la forêt au creux de laquelle se niche ta maison, elle t’avait surpris dans les bras d’une autre femme. Elle avait cru arriver trop tard, peut-être. Quoi qu’il en soit, sous le choc, elle avait pris ses jambes à son cou et tu avais cru ne plus jamais la revoir.

Mais elle était revenue. Bien qu’elle n’ait pas mis les pieds dans la Forêt des Larcins avec l’objectif de te retrouver ce jour-là, tu aimes croire que le destin a voulu que vos chemins se croisent de nouveau. Tu l’as emmenée chez toi, tu l’as soignée, tu l’as aimée comme si jamais elle n’était partie, comme si la vie n’avait jamais séparé vos corps et vos âmes. Il a été difficile de la laisser partir, mais tu ne veux pas qu’elle se sente obligée de devenir quelqu’un d’autre, de changer pour toi. Être une pirate, c’est ce qu’elle a toujours voulu, c’est le rêve qui a dicté chacun de ses pas. Elle aime sa vie et les aventures qu’elle vit quotidiennement sur la Terreur du Sud. Qui es-tu pour lui demander de lâcher son équipage, de laisser tomber ce qui fait bouillir le sang dans ses veines ? Ce rêve grandissait en elle alors même qu’elle n’était qu’une adolescente.

Toutes ces années, il aurait suffit que tu viennes flâner sur le port pour la retrouver. Mais tu t’y es refusé. C’est vers le port que ton père s’en est allé lorsqu’il vous a quitté, ta mère et toi. Jamais tu ne lui as pardonné cet abandon. Encore aujourd’hui, le port est probablement l’endroit de One Eyed Willy que tu détestes le plus. Et pourtant, depuis que Gràinne est revenue dans ta vie, tu as visité le port tous les jours dans l’espoir de votre la Terreur du Sud au loin. Aujourd’hui ne fait pas exception. L’air est frais et mordant, la neige crisse sous tes pas alors que tu traverses les rues de la ville, et tu espères très fort que cette journée est la bonne, qu’aujourd’hui, Gràinne sera de retour.

@Gràinne O'Malley
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Someone worth waiting for | avec Gràinne Empty
Message Sujet: Re: Someone worth waiting for | avec Gràinne Someone worth waiting for | avec Gràinne EmptyVen 15 Sep 2017 - 16:13


« Hey, O’Malley tu redescends de ton mât où je viens te chercher ? » Je secoue la tête, j’étais encore dans mes pensées, là à plus de trente mètres de hauteur. Depuis le départ du navire – il y a de cela un mois – je ne suis plus vraiment concentré dans ce que je fais. J’ai sans cesse la tête ailleurs, enfin mon esprit se dirige bien plus vers la terre que sur l’océan face à moi. Que m’arrive t-il ? Je crois bien que pour une fois depuis ma naissance, j’ai enfin une attache sur le continent et mon cœur n’appartient plus complètement à la mer. Durant toutes ses années, je m’étais juré que la piraterie serait toute ma vie, et me voilà soudain à douter de mon futur. Les retrouvailles avec Gabriel ne sont pas anodine à ce revirement de situation… car oui, moi Gràinne O’Malley, je suis amoureuse. La rousse sauvage, pur féministe que je suis est prête à tout abandonner pour un homme… mais quel homme ! Gabriel est l’homme que j’ai toujours aimé, le seul à vrai dire. Durant toutes ses années, je me suis refusé à la gente masculine par qu’il n’y avait que lui qui comptait même si dans ma tête, il était passé à autre chose. Mais je m’étais trompé, il n’avait pas refait sa vie, aucune femme ne partageait sa couche.
someone worth waiting for
Gràinne & Gabriel


the worst part of life is waiting. the best part of life is having someone worth waiting for.
Alors que nous ne sommes qu’à quelques lieues d’One Eyed Willy, j’aperçois un bout de terre à l’horizon. « J’arrive Lyne. Je termine de recoudre la voile avant de la détacher. » Je finis les quelques points pour que la voile retrouve sa solidité avant l’arrivée au port. Je redescends du mât et une fois mes pieds sur le plancher, je rejoins mes coéquipiers. « Port en vue ! Abaissez les voiles pour ralentir le navire ! Nous allons retrouver la terre ferme. » Un mois, c’était bien long quand on a quelqu’un qui vous attend. C’est bien la première fois que je ressens ces palpitations, cette excitation à l’idée de mettre un pied sur le sable ou plutôt de me jeter dans les bras de mon amant. L’agitation grandissante sur le pont montre que tout le monde est ravi que ce long voyage se termine. Il était épuisant, et nouvelle fois, notre visite sur Black Beard Island n’a pas été des plus fructueuses. Le voyage est long et sinueux – et la mer a été capricieuse. Pour une fois, moi aussi j’étais pressée de rejoindre mon foyer… fini les nuits au fond d’une cabine, ou alors d’une auberge miteuse, j’avais hâte de rejoindre Gabriel au fin fond de la forêt du Larcin.

La terreur du Sud venait de pénétrer dans le port d’One Eyed Willy, tout le monde était à leur poste. Mes pensées n’étaient diriger que sur le port, je priais de toutes mes forces pour que mon voleur préféré soit là. A peine le navire s’est-il stoppé, que les pirates l’avaient amarré. « O’Malley, je crois que tu es attendu ! » Je relevais ma tignasse rousse, surprise. Un sourire se dessine sur mes lèvres, alors que je descends sur la passerelle. De loin, j’aperçois cette longue chevelure brune, cette carrure que je connais par cœur. Je me précipite sur la terre ferme avant de me jeter dans ses bras.« Tu es là ! »Je me blottis contre son torse, cette chaleur humaine m’a énormément manqué. « Un mois, c’est définitivement trop long ! »Je me recule un peu pour le regarder.« Tu sais que tu es sur le port là. Qu’est-il arrive à mon Gaby pour qu’il mette les pieds ici… m’attendrais-tu avec impatience ? » Je suis si heureuse de le retrouver. Tant d’année à attendre ce moment… il est enfin là. Celui où je serais dans les bras de l’homme que j’aime.


@Gràinne O'Malley
Revenir en haut Aller en bas
 

Someone worth waiting for | avec Gràinne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-