AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 |libre| dent de crocodile
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


|libre| dent de crocodile Empty
Message Sujet: |libre| dent de crocodile |libre| dent de crocodile EmptyJeu 22 Oct 2015 - 10:59



who's afraid of the crocodile ?


La forêt était fraîche et agréable, une odeur d'eau et le bruit d'une rivière qui s'écoulait parvenait doucement aux oreilles des promeneurs. Le ruisseau du crocodile possédait une ambiance propre et un promeneur imprudent aurait eut tôt fait de ne pas se méfier des lieux et de se faire dévorer. L'enfant progressait pas petit bond sur les pierres sans sembler plus inquiète que cela. Il y avait dans son attitude toute l'insolence d'une jeunesse qui se pensait immortelle. Sur son front était posé d'étrange lunette en cuire recouverte de grillage, lunette de protection qu'elle avait chipé nul ne sais où... La robe rouge avait été laissé dans un coffre et elle portait un pantalon de toiles d'une couleur marron-grise, étonnamment propre si on tenait compte des affaires des enfants perdu, et une chemise de corps à bretelle, tout aussi étonnamment propre. Fleure avait cet espèce de réflexe de laver ses vêtements. Le tout s'accompagnait d'un méli-mélo de tissus coloré entouré ça et là, servant parfois de lanière à un vieux sac en toile de jute excessivement large. La jeune fille était partit refaire sa réserve de cailloux, de plumes, de bâton et autre accessoire nécessaire à la confection de petit bijoux et grigri qui pouvait arboré les enfants perdus. Au fil des ans elle avait finit par s'imposer comme fabricante de bijoux officiel de l'Arbre au Pendu, son petit talents personnel en quelques sorte. La cabane en bois qu'elle occupait était d'ailleurs remplit de ses petites créations, qui pendaient aléatoirement du toit s'accompagnant de fleures fraîche joliment arrangé mais toujours disposé aléatoirement dans le petit espace. A sa ceinture de tissus était ceint un poignard acéré dont plusieurs plumes et perle de bois décorait le manche, dans le dos une dague tout aussi décoré prenait place. Aujourd'hui Fleure était partit à l'aventure bien armée, aujourd'hui elle avait bon espoir de ramener plusieurs dents de crocodile à l'arbre au pendu.

La jeune fille était aux aguets, elle était partie seule mais n'avait guère peur. Les enfants perdu connaissaient-ils réellement la peur finalement ? Cette dernière faisait partie du jeu. C'était parfois drôle d'être effrayé puisque l'on savait que tout se terminerait bien. En l'occurrence elle prenait à un grand plaisir à sentir son cœur battre à chaque nouveau pas sur un rocher. Elle imaginait qu'un crocodiles la guettait entre les plantes. Peut être serait-il même plus gros que d'ordinaire ? Peut être était-ce un dragon ? Un horrible dragon cracheur de feu qui avait élu domicile dans le ruisseaux. Voilà qui serait une chouette aventure à racontée en rentrant. Machinalement elle se baissa et observa d'un peu plus prêt une pierre brillante qui avait attiré son regard. Joliment sphérique avec un trou déjà percé dedans elle faisait un accessoire de choix. Elle l'observa un instant, appréciant sa couleur gris bleuté. A qui un tel objet pourrait-il plaire ? Fleure glissa sa trouvaille dans son sac, la laissant rejoindre l'amoncellement de bric-à-brac qui s'y trouvait déjà. Coquillage, plume, bâton, verre poli... Un vrais trésors à ses yeux. L'air de rien elle reprit sa route, observant les lieux avec autant de plaisir que si elle y venait pour la première fois. Un nouveau bond, une nouvelle pierre. Ces dernières était glissante et c'était parfois au dernier moment qu'elle retrouvait son équilibre. Avec un superstition très enfantine elle évitait de toucher l'eau. C'est à ce moment là qu'elle le vit. Un cadavre de crocodiles. Il était rare de trouver un tel animal déjà mort et la provision de dents qu'il lui garantissait lui arracha un sourire de contentement. Il n'y avait peut être pas une grande aventure à la clef, mais ça elle pourrait toujours l'imaginer. Précautionneusement elle s'approcha du corps, le tâtant du bout d'un bâton pour s'assurer qu'il ne se réveillerait pas. Non, il était bel et bien mort. Silencieusement elle se glissa prêt de lui et commença à ouvrir sa mâchoire. Faire sauter les dents d'un crocodiles demandait un certain savoir faire qu'elle avait acquis au fil du temps passer ici. Doucement elle commença sa récolte. Il fallait réussir sa tâche tout en étant aux aguets... on était jamais à l'abri d'un autre crocodile ou pire... d'un adulte.


© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


|libre| dent de crocodile Empty
Message Sujet: Re: |libre| dent de crocodile |libre| dent de crocodile EmptySam 24 Oct 2015 - 23:15

Dent de Crocodile
Un crocodile, s'en allant en guerre...
Fleure, Feisty & libre
Une rumeur se chuchotait d'une oreille à l'autre depuis quelque temps. Un murmure, remplie d'excitation et de crainte. Il y avait, disait on, un énorme reptile trainant du côté du ruisseau du crocodile. Un reptile dangereux. Il n'en avait pas fallu plus pour chatouiller la curiosité de Feisty. C'était un endroit ravisant que le ruisseau du crocodile, presque serein si on oubliait les créatures qui le peuplaient. Mais ce n'était pas la beauté du lieu qui l'intéressait. Ce monstre qui agitait l'imagination des enfants perdus, elle voulait le voir de ses propres yeux. La journée était décidément trop calme au goût de la petite bagarreuse qui ne put résister bien longtemps à l'appel du danger. Armée de son poignard et de sa détermination, elle s'était aussitôt élancée à travers bois pour rejoindre la fameuse crique du crocodile. Insensible au risque qui la guettait, elle courait, le sourire aux lèvres, portée par cette insouciance téméraire propre aux enfants perdus. Son pied foulait avec rapidité ces terres qu'elle connaissait si bien et bientôt, elle put clairement percevoir le bruit léger du ruisseau. Ainsi qu'un autre son, moins naturelle cette fois : des bruits de pas venait de l'avertir d'une présence humaine.

Sortir seule n'était pas très prudent. Personne n'était à l'abri d'une attaque d'une bête sauvage. Ou d'un adulte. Bête sauvage, adulte, au fond quelle différence. Il y avait bien longtemps que Feisty avait oublié la définition du mot prudence. Elle avait cependant eu assez de sens pour se tapir dans la végétation afin de ne pas être vu. Ce qui, compte tenu de la potentielle présence de crocodiles, n'était dans le fond pas plus prudent. Aux aguets, la petite laissa le silence reprendre ses droits quelques instants. Son cœur tambourinait dans sa poitrine, l'idée d'un danger imminent lui tordait l'estomac. La peur, l'adrénaline, elle adorait ça. Qui sait sur quoi elle allait tomber. Un crocodile ? Un pirate ou un Indien ? Ou mieux, ce reptile qui faisait trembler les moins téméraires ? Feisty, elle, ne tremblait pas. Son arme bien en main, elle rampa tout doucement jusqu'à la source du bruit, un peu plus bas, sur les rives même du ruisseau. Triste déception. Le monstre terrible qu'elle s'était imaginée n'était autre que Fleure.

La déception ne resta pas bien longtemps dans le cœur de la jeune Feisty, presque immédiatement remplacée par ce bonheur si particulier qu'un enfant ressent lorsqu'il aperçoit un camarade de jeu. Fleure était là, visiblement fort occupée avec… Un crocodile mort. « Wow, Fleure ! C'est toi qui l'as tué ? »  S'écriât elle en bondissant de sa cachette. Sans plus de cérémonie, Feisty accourut jusqu'à la jeune fille. Après tout, elles se connaissaient, et ce cadavre de crocodile était beaucoup trop intéressant pour être négligé. Un crocodile, c'était impressionnant, dangereux. On ne venait pas facilement à bout de leurs dents et de leurs peaux épaisses, à vrai dire, Feisty n'avait jamais osé s'y frotter seule. Elle avait d'ailleurs vite décampé avec son compagnon chasseur lorsque la bestiole avait dévoilé ses dents et commencé à les attaquer. Bien sûr, ça, elle se gardait de le crier sur tous les toits. Mademoiselle avait une réputation à tenir. Elle s'accroupit près de Fleure et de l'animal mort, impressionné. « C'est toute suite moins imposant comme ça. » observa elle en touchant le crocodile du bout des doigts. Le contact entre sa peau et celle du crocodile la fit frissonner, son imagination débordante lui faisait déjà entrevoir toutes sortes de scénarios, dans lesquelles la bestiole sortait d'un coup de son sommeil éternel pour lui gober la main. Mais la bête ne bougea pas, figée à jamais. Une idée germa alors dans l’esprit de La Bagarreuse.

« Regarde un peu ça ! » Elle ouvrit un peu plus la gueule du crocodile, se souciant peu du travail de Fleure, jusqu’à pouvoir glisser sa tête entre ses crocs. Là, ricanant de sa propre sottise, elle commença à imiter les bruits d’agonies qu’elle avait déjà entendus lors d’une bataille avec les pirates. Le tout accompagné de tremblements exagérés et de grimaces plus ou moins recherché. Ce petit manège dura quelques secondes avant que, piqué par la curiosité, elle ne demande: « Qu’est-ce que tu fabriques ici toute seule en fait ? »  Elle s'arrêta un instant, fascinée par la cavité buccale de l’animal. « T'sais que c’est dangereux, y a un monstre qui traine dans le coin apparemment. » Elle lança un petit sourire espiègle à Fleure. Elle savait que la jeune fille était toujours partante pour une aventure. Et elle comptait bien l’embarquer dans sa chasse au monstre.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


|libre| dent de crocodile Empty
Message Sujet: Re: |libre| dent de crocodile |libre| dent de crocodile EmptyDim 25 Oct 2015 - 20:40


Like little angels in the sky

Does the ocean inspire, easy rider? Do the stars and the wind take you higher? You are California proud. You are angels of the night. Rock and Roll guardians now, the last keepers of the light. They were angels forever
Forever angels. They were angels forever. Forever angels.
Pseudo & Pseudo

Il était loin du camp Piccaninny, bien loin, bien trop loin même. Que venait-il faire dans les environs alors que les peaux rouges n’étaient pas forcément plus invitées que ça sur ces terres hostiles ? La vérité, c’était que Cheyenne avait entendu parler d’une sorte exquise de poisson qui pouvait se trouver dans le coin. On lui avait longuement vanté les mérites de ce met, à tel point que l’indien s’était promis d’en ramener un à sa femme et à sa fille récemment née. Malheureusement, il y a toujours une autre version de l’histoire. Car si poisson délicieux il y avait, il y avait aussi une menace autrement plus menaçante ! Un crocodile que l’on disait titanesque, prêt à dévorer la chair tendre du premier venu. Cheyenne savait que la nature était toute puissante, eux les êtres vivants, n’étaient que de simples sujets voués à retourner un jour au vent, à la terre et à la mer.

L’homme avait donc serré un sac autour de ses larges épaules et s’en était allé, armé d’un trident particulièrement tranchant et d’une machette. Cet attirail lui serait probablement nécessaire car l’indien se risquait dans un territoire dangereux. Il savait que c’était inconsidéré étant donné que sa mère avait accouché récemment mais justement, la jeune femme avait besoin de reprendre des forces et de se rétablir au mieux. Quoi de tel qu’un délicieux poisson plein d’énergie et de vitamines pour rendre ses forces à sa belle ? Cheyenne était donc parti en direction du ruisseau du crocodile.

Quand il arriva sur place, Cheyenne reconnut cet endroit qu’il avait parfois traversé. Si on occultait les dangers mortels qui rôdaient dans le coin, les lieux étaient ravissants. Le ruisseau était rapide, frais et lançait une musique agréable aux alentours. Les grands arbres donnaient de l’ombre et le chant des grenouilles animait les lieux. Cheyenne avança puis s’approcha de l’eau. Il plongea serrant son trident et sa machette. Quelques beaux spécimens passèrent sous ses yeux et l’homme fut assez adroit pour les attraper et les coincer dans son sac. Mais alors qu’il pataugeait dans l’eau, deux grands yeux s’ouvrirent et le fixèrent. Des iris jaunes avec une fine pupille vicieuse. Aussitôt, l’indien nagea jusqu’à la surface à s’en rompre les muscles des bras et des jambes. Quand il émergea, Cheyenne se redressa et se mit à courir. Sautant par-dessus les racines proéminentes des arbres, il évita quelques branches vicieuses et enjamba des buissons épineux.

Au loin, dans son dos, il pouvait entendre un bruit significatif. Le son produit par le corps écailleux de la bête sauvage qui le traquait. Cheyenne aurait pu tenter de se mesurer à l’animal mais les crocodiles du coin étaient réputés pour être de voraces adversaires d’une taille impressionnante ! Il était désormais papa, hors de question de se mettre en danger de mort inutilement. Alors qu’il courait, l’indien déboula tout à coup au beau milieu d’une scène absurde. Une carcasse de crocodile était étalée là, à même le sol tandis que deux fillettes jouaient avec les restes de l’animal. L’indien secoua la tête, les yeux grands ouverts.

- Il faut se hâter ! Il y en a un qui arrive par ici et il m’a l’air d’une taille impressionnante ...

Se battre contre un crocodile demandait du courage mais aussi une folie assez intense. Ces bêtes-là ne rigolaient pas, ne faisaient pas de quartier. Qu’importe s’il s’agissait de deux enfants, l’animal sauvage n’aurait aucune pitié. Cheyenne patienta un instant pour s’assurer que les deux petites filles se mettraient à courir car il était évidemment hors de question de les abandonner ... les enfants perdus avaient souvent les fâcheux défauts de se sentir surpuissants, capables d’affronter tous les dangers. C’était entièrement faux. Et ce crocodile en approche risquait fortement de le leur montrer. Si elles décidaient de rester, Cheyenne serait alors contraint de les aider et de risquer sa vie lui aussi ...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



|libre| dent de crocodile Empty
Message Sujet: Re: |libre| dent de crocodile |libre| dent de crocodile Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

|libre| dent de crocodile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-