AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 getting lost ☪ LIBRE
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


getting lost ☪ LIBRE Empty
Message Sujet: getting lost ☪ LIBRE getting lost ☪ LIBRE EmptyJeu 12 Mai 2016 - 1:40

Getting Lost

Des cris : ils raisonnent dans la hutte, brisant le calme environnant. Une scène d'une rare violence, pourtant récurrente en ces murs. « Neuf ans, Oneida. Ca fait neuf ans, aujourd'hui. Et rien. RIEN ! Tu te rends compte de ce que ça signifie ? Tu rends compte de ce que tu fais subir à ta mère ? Tout ça à cause d'un adolescent stupide qui... » La voix grave du père de famille aurait fait trembler n'importe qui. Presque caverneuse, lourde, elle avait la volonté d'écraser les dires de son interlocutrice : sa fille. «Je vous interdis de mettre ça sur son dos ! Je vous l'interdis, vous comprenez ?! Vous n'êtes rien, ni personne pour juger ! Personne ! » La haine. Elle brillait dans les larmes naissantes dans ses yeux de jade, un peu plus forte chaque seconde. Un halo sombre, comme un mauvais présage. La colère avait pris possession de son corps chétif qui s'agitait. La jeune femme avait beau se grandir, son père demeurait devant elle comme une montagne, stoïque. Son visage était déformé par la colère, si bien qu'on aurait pu croire qu'il voulait la tuer. « Ne me parle pas sur ce ton ! Et cesse de défendre ton frère ! » Seule devant ce titan de la chasse, Oneida savait qu'elle ne sortirait pas gagnante de ce combat, joué d'avance. Telle une danseuse, ses pieds avaient glissé délicatement sur le sol, reculant lentement de l'homme qui était son père. «Vous ne comprenez rien, père. Et je n'ose plus espérer qu'un jour, il vous viendra l'idée de comprendre. » Elle s'était retirée, jetant un regard glacial à celui qui lui avait offert la vie. Du dégoût. C'était ce qu'elle ressentait envers ses parents, et ceux qui la hâtaient de retrouver un jour sa mémoire. Une course contre la montre inutile et fatigante : Oneida en avait perdu l'espoir,  l'envie. À quoi bon construire neuf ans d'une vie, pour qu'elle vole à nouveau en éclats ? D'un vole-face frénétique, elle avait quitté la pièce, en hâte. Sans même attendre une réponse de son père, sans même attendre les représailles. « Oneida ! Reviens ici, tout de suite ! » Déjà, elle courrait. « Oneida ! » Son père la sommait de revenir, mais elle se refusait de l'entendre. Elle était fatiguée d'entendre toujours les mêmes rengaines, celles qui accusaient son frère. Son tendre frère. Et alors qu'elle poursuivait sa course, les larmes, elles, traçaient un sillon plus clair sur sa peau porcelaine.

L'indienne était à bout de souffle. Elle ne savait pas combien de temps elle avait couru; suffisamment pour quitter le camp, cependant. Sa gorge était sèche, et ses poumons semblaient en feu. Autour d'elle, de la verdure. Alors qu'elle reprenait son souffle, la jeune femme essuyait ses joues humides du revers de sa manche. «Dans quelle affaire j'ai encore mis les pieds...» Soupire. Son regard se perdait tout autour d'elle, cherchant un repère. Rien; rien ici ne lui semblait familier. La panique envahissait peu à peu ses traits si fins, craignant les éternelles plaintes de sa famille. Oneida savait qu'elle n'avait rien à faire ici. Elle n'était pas assez solide pour se battre, pas assez perspicace pour faire le chemin inverse à la perfection. Nouveau soupire. Dans sa tête, tout se bousculait : que devait-elle faire ? Demi-tour, ou continuer d'avancer ? Se plier aux ordres, ou oser l'aventure ? L'aventure. Elle en rêvait, bien sûr. Mais cette dernière lui avait porté préjudice, quelques années plus tôt. Arrachée à son passé, arrachée à sa famille. Un moment plus dur pour eux que pour elle, qui n'a connu que les lourdes séquelles de son agression. «Que ferait Set...» Son frère. Dans les moments où elle doutait, elle pensait à lui. Lui qu'elle admirait tant, qu'elle aurait voulu prendre comme modèle. Aller Oneida. Avance un peu, tu verras bien.

Puis lui vint à l'idée de boire. Sa course l'avait usé; si sa mère savait... Doucement, ses pieds disparaissaient dans les feuilles, encouragés par le vent léger. Elle s'approchait des arbres, cherchant de la mousse afin de trouver un point d'eau. Cependant, la moue sur son visage laissait penser que la tâche n'allait pas être aisée. Après plusieurs minutes de marche, un sourire était venu égayer son minois éteint : un ruisseau se trouvait non loin d'elle. Enfin ! D'un pas décidé, la peau-rouge avait rejoint le point d'eau, se délectant de la fraîcheur du liquide. Une seconde, ses yeux s'étaient levés vers le ciel, plus sombre. ...Je devrais surement rentrer. Ils vont se faire du souci. Soupire. Elle savait ce qui allait l'attendre, en rentrant. Et puis un bruit. Tel un animal sauvage, la belle s'était figée. Panique. Ses yeux cherchaient l'intrus, alors que son esprit refusaient de laisser ses jambes bouger. «...Q-Qui est là ?» Sa voix si douce avait brisé le silence, comme une flèche viendrait déchirer l'air...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


getting lost ☪ LIBRE Empty
Message Sujet: Re: getting lost ☪ LIBRE getting lost ☪ LIBRE EmptyJeu 16 Juin 2016 - 0:37

Getting Lost
Même si j’avais un travail maintenant, ça ne voulait pas dire que j’arrêtais mon exploration de l’île. Après tout, je venais de découvrir un endroit tout aussi fascinant que déroutant, j’avais rencontré jusque-là des personnes plus ou moins sympathiques, mais aussi étranges. Je veux dire, les pirates et les prostituées (même de luxe, comme celles avec qui je travaille) j’en connais la notion. Mais les indiens, les fées, les sirènes (et surtout les tritons en fait)…Tout cela me rend curieux de cette île de ces habitants, de ces coutumes. J’ai déjà rencontré une indienne, tout à fait sympathique et charmante, mais hormis cela, pas grands chose je connais deux villes. Wouhou, grande avancée. Plus sérieusement, maintenant que j’étais libre – ce qui était un concept étrange à appréhender pour moi – je profitais de chaque moment de disponible pour partir explorer.

Le plus souvent je ne faisais que marcher dans une nature ne ressemblant à pas grand-chose qui me soit connu, sans qu’il n’arrive rien de spécial. Mais parfois, il m’arrivait d’être distrait, ou bien de ne pas observer suffisamment attentivement mon paysage lors de mon exploration, ou encore que je me retrouve dans un lieu magique qui change de place des choses sans prévenir (je l’admets, je ne suis pas certain que je n’ai pas un peu rêvé cette partie-là), et dans ces cas-là…Eh bien je me perdais, tout simplement ; comme aujourd’hui. En général j’avais de la chance et je trouvais une bonne âme charitable qui acceptait de me ramener ou à défaut de m’indiquer la route à suivre pour rejoindre Blindman’s Bluff. Mais cette fois-ci, je ne fus pas aussi chanceux que les autres fois.

Je m’étais perdu, cette partie-là était certaine, mais là où d’habitude je croise un minimum de signe de vie humaine (ou humanoïde), ici je n’avais que végétation à perte de vue….Je ne sais même pas dans quelle direction je marche. Nord ? Sud ? Excellente question, et bien évidemment, je n’ai pas pensé à ramener une boussole. Est-ce qu’une boussole fonctionne seulement ici ? Il faudrait que j’essaie un jour. Mais retournons à nos moutons, euh, à nos chemins qui se ressemblent tous plutôt. Ca commençais à faire un sacré bout de temps que je marchais et deux choses, non, trois, me virent à l’esprit. Primo, je commençais à avoir sérieusement mal aux pieds. Deuzio, Madame Rosy allait me tuer si je ne revenais pas à temps pour prendre mes fonctions demain matin. Et Tercio, j’avais soif. Car comme un abruti je n’ai pas pensé à amener une gourde…

Tiens…Serait-ce un ruisseau que j’entends par-là ? Je me dirigeai alors dans la direction du bruit d’eau et trouvai, effectivement, un ruisseau. Je m’abreuvai de ce dernier, et allait m’allonger contre un arbre voisin quand un éclair de lucidité me vint : ici, au sol, je faisais une cible parfaite pour un détroussage en règle. Mieux valait pour moi monter et m’installer dans l’arbre pour me reposer plutôt que de rester au sol…Je grimpai et m’installait sur la première branche semblant capable de supporter mon poids. On pourrait croire que le confort n’était pas là, cependant, quand vous avez pris l’habitude de piquer des sommes à des endroits improbables sur un bateau, une branche d’arbre ne vous semble pas le moins confortable du monde…

Je somnolais tranquillement, ne gênant personne ni rien, mais j’ai dû bouger ou faire un quelconque bruit car très vite j’entendis une voix. Sauf que je ne m’y attendais tellement pas que j’ai sursauté sur ma branche et...tombai aussi sec de cette dernière pour atterrir avec perte et fracas au sol. Un son de douleur m’échappa et je dus prendre quelques secondes pour retrouver mon souffle. Puis je m’assis, roulant une épaule après l’autre pour vérifier que tout fonctionnait. C’est alors que je remarquai la jeune femme en face de moi, au bord de la rivière.

"…Bonjour. Désolé si ej t’ai fait peur je…je suis tombé…"

Comme si elle n’avait pas eu droit au spectacle en direct mon grand…
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
 

getting lost ☪ LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-