AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Il faut qu'on parle ~ Ondine
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il faut qu'on parle ~ Ondine Empty
Message Sujet: Il faut qu'on parle ~ Ondine Il faut qu'on parle ~ Ondine EmptyMar 2 Fév 2016 - 22:44

Il faut qu'on parle

ft. Ondine


« Parfois le cœur est lourd et il arrive un temps où il faut dire les choses  »
Il est tôt ce matin lorsque je me lève afin d'assister à mon cour d'art du combat avec Aodren. Cela fait quelques temps que je m’entraîne avec lui en parallèle de l'entraînement avec le maître d'arme. Il a accepté de me prendre comme élève parce que, je l'avoue, je l'ai un peu fait chanter. Mais j'étais vraiment prêt à tout pour être au top niveau aux yeux de mon père, même à passer des heures à rattraper mon retard en cachette. A mon retour le palais se réveille tout juste, je profite de l'engourdissement général pour regagner ma chambre et faire comme si je n'étais pas sortit, comme si je venais moi aussi de me lever. Mon planning de la journée semblait plutôt léger, pour une fois. Du coup j'ai décidé de me balader un peu en ville comme j'aimais le faire avant d'être prince.

En passant devant les cuisines je passe dire bonjour au cuistot avec qui j'ai lié une amitié sincère. J'aime ce type, il est bourru, franc et parfois un peu maladroit dans ses mots, mais ça fait tellement de bien depuis que tout le monde me lèche les pompes. Comme à chaque fois il me dit me trouver trop maigre, qu'il faut que je mange à ma faim, ce que je fais déjà bien sur, et il insiste pour que je reparte avec un fruit ou une pâtisserie. Et comme d'habitude, je ne pus pas refuser. Me voilà donc, finissant ma bouchée tout en arpentant les couloirs vers la sortie du palais. J'ai passé deux heures à traîner au final. Je n'ai pas vu le temps filer je me suis perdu dans mes pensées. A mon retour tout le monde me cherchait, ma mère voulait me voir depuis près d'une demie heure et comme je n'avais dit à personne où j'allais, j'ai eu le droit à un petit rappel à l'ordre et une punition ... Être privé de sortie, pour un prince qui à je ne sais plus quel âge tellement je suis vieux, vous arrivez à imaginer le truc ? La honte hein ... Tant pis, je me baladerais de nouveau dans les rues de ma ville d'ici quelques semaines.

Je rentre un peu la queue entre les ... Ben la queue, et je vais méditer tranquillement sur la situation et sur le fait que je me fasse encore reprendre comme un enfant de 5 ans. Je vais me poser dans la serre du palais entre les plantes et les poissons exotiques. J'aime venir ici, m'asseoir sur un banc et juste me vider l'esprit. Ces derniers jours n'ont pas étés faciles, j'ai pris conscience de mes sentiments pour une humaine, ma meilleure amie m'a avoué qu'elle m'aimait et je me suis surprit à éprouver également quelque chose pour elle, et puis mon père a apprit toute l'histoire, on a eu une grande discussion loin de tout regard, histoire que cela ne commence pas à jaser. Après tout ça j'ai besoin de me poser pour évacuer, pour ne plus penser, pour retrouver mon calme et rechercher ma paix intérieure (ouais la chercher parce que je sens que c'est pas gagné, surtout que je vis presque avec mon ex, elle qui m'a tant marqué le cœur). Le calme de la serre, je le connais par cœur, mais cette nuit sans fin qui s'écoule en haut sur la terre ferme, donne une toute autre dimension à ce lieu. Il est plus sombre, mais les quelques rayons de lune qui percent la profondeur de l'eau et parviennent jusqu'ici donnent un aspect féerique et surnaturel à ce qui m'entoure.

Tout d'un coup quelqu'un poussa la porte de la serre pour entrer, je ne sais pas qui ça peut bien être, mais sachant que le botaniste ne vient entretenir ses bébés que les mardi, jeudi et samedi et comme on est lundi, c'est pas lui. Du coup j'imagine que c'est encore une fois pour moi, décidément ils ne peuvent pas se passer de moi dans ce palais. Sur le coup je suis un peu agacé, j'aimerais pouvoir rester quelques minutes dans mon jardin secret sans que l'on vient déranger le cheminement de mes pensées. " J'aimerais pouvoir rester seul quelques minutes si ce n'est pas trop demandé. "

code by ORICYA.



Dernière édition par Égéon Thelxiope le Mer 3 Fév 2016 - 20:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il faut qu'on parle ~ Ondine Empty
Message Sujet: Re: Il faut qu'on parle ~ Ondine Il faut qu'on parle ~ Ondine EmptyMer 3 Fév 2016 - 19:45

Il faut qu'on parle

ft. Égéon Thelxiope


« Le pardon. Le premier pas est le plus difficile. »
Depuis mon arrivée dans ce lieu, je connaissais le palais comme le fond de ma poche (cette expression est tellement humaine et je déteste les humains plus que tout). Les rayons du soleil amenaient de la clarté sur notre ville dans les profondeurs de l'océan. C'était le matin, le palais est encore calme, pourtant du côté des domestiques, tout le monde s'activait au plus vite. J'avais réussi à trouver ma place parmi les servantes du Roi et de la Reine ... et parmi le coeur de leur fils aussi. Mais trêve de bavardage, c'est de l'histoire ancienne lui et moi.

Je commence ma journée par du rangement un peu partout dans le palais. Rien ne reste bien longtemps à sa place ici, quelle corvée ! Mais c'est mon rôle après tout et je ne me plains pas de ma situation. La Reine Néïs m'avait gracieusement recueillie avec le terrible drame qui toucha ma famille, mes parents. Maintenant, j'étais entièrement dévouée aux nouveaux souverains. J'avais un abri, de la nourriture et des amis ... mais très peu car je suis une âme solitaire et la solitude ça me connaît bien.

Le moment de la journée que je préfère le plus, c'est l'heure du repas. Ma mère m'avait appris pas mal de recette et c'était toujours un moment d'affection entre elle et moi quand on cuisinait pour mon père. Cela m'attriste de ne plus pouvoir le faire avec elle. A peine rentrée dans la cuisine et voilà que le cuisinier m'annonce que j'ai raté de peu le Prince. "Oh ! Eh bien, tant mieux" lui dis-je sur un ton sec. Durant plus d'une heure, j'aide comme je le peux en cuisine, même si tout doit ce faire rapidement, c'est pour moi un moment de détente.

La journée était plutôt calme contrairement à ce que l'on pourrait croire. Dans un palais, il y a toujours des tonnes et des tonnes de choses à effectuer. Mais je décide retourner dans ma petite chambre pour m'y reposer et réfléchir. Comment pourrais-je un jour retrouver le bonheur qui m'a été enlevé ? Peut-être que si j'y pense de trop et que cela n'arrivera plus jamais ...

La lune était haute dans le ciel, j'avais dû m'assoupir un long moment. J'avais envie de me dégourdir un peu la nageoire. Une idée me traversa l'esprit "Pourquoi n'irais-je pas faire un tour dans la serre, cela fait un moment que je n'ai pas été voir les plantes"  (la solitude me poussait très souvent à parler à haute voix, histoire de combler ce silence infernal).

Avec les reflets de la lune sur la serre, on peut parfois croire que des ombres s'amusent à se cacher entre les plantes. Je pousse la porte tout doucement même si celle-ci est très dure et qu'il faut mettre un léger coup d'épaule dedans. J'entends une voix ... cette voix que je connais si bien. Une voix qui autrefois que manquait dès que je ne l'entendais plus. " J'aimerais pouvoir rester seul quelques minutes si ce n'est pas trop demandé. " avait-il dit. Après avoir furtivement croisé son regard, je décide de repartir de la serre pour le laisser seul comme il le souhaite.

La seule question qui hante mon esprit à cause de lui est : "est-ce qu'un jour on arrivera à passer au-dessus de tout ça. A construire quelque chose de positif." Il fallait qu'on parle mais je n'étais pas prête à faire le premier ... coup de nageoire. (j'aime cette expression contrairement à la première, elle me rassure.)  

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il faut qu'on parle ~ Ondine Empty
Message Sujet: Re: Il faut qu'on parle ~ Ondine Il faut qu'on parle ~ Ondine EmptyJeu 4 Fév 2016 - 0:29

Il faut qu'on parle

ft. Ondine


« Parfois le cœur est lourd et il arrive un temps où il faut dire les choses  »
Il est vrai que j'aurais aimé être seul avec mon cheminement de pensées, parce que ma conscience et moi on a deux mots à se dire. Mais lorsque je tourne la tête machinalement pour voir qui est entré dans la serre, je croise le regard d'Ondine, mon ex, cette ex, celle qui jusqu'à il y a peu occupait toutes mes pensées. Il est vrai pourtant que depuis les derniers événements elle hante moins les recoins de mon esprit. Je pense que je suis passé à autre chose, je suis amoureux d'une autre, certes, mais j'ai également fait le deuil de cette relation qui était la notre, et en la voyant là aujourd'hui, je prend conscience de ce changement. Je continuais à la fuir un peu machinalement, mais au final cela n'a plus lieu d'être. C'est pour ça que je me lève pour la retenir, parce qu'il est temps que l'on dise les choses, que l'on passe tous les deux à autre chose pour repartir sur de bonnes bases. Après tout je la vois tous les jours au palais, je ne peux décemment pas continuer ainsi.

" Ondine attend ! " Debout devant le banc, je la regard s'arrêter dans son mouvement. Je ne sais pas trop si elle va rester et encore moins ce que l'on va bien pouvoir se dire, mais bon, il faut essayer. " Je n'avais pas vu que c'était toi, pardon. Euh ... Je t'en pris, reste, j'aimerais qu'on parle ... " Tout en parlant, je lui indique le banc et l'invite à s'asseoir. Je dois surement avoir un regard de chien battu, ou alors un regard tout penaud. Je me demande comment je vais bien pouvoir entamer la conversation, mais aussi si elle acceptera de rester. Je ne vois pas vraiment de raison pour qu'elle parte parce qu'après tout c'est mon cœur qui a été réduit en miette dans l'histoire, mais je suppose qu'elle pourrait ne pas vouloir remuer le passé, qu'elle pourrait fuir un peu ce qui nous est arrivé.

Pour la première fois je me demande ce qu'elle a pu ressentir, je me demande quel est son point de vue sur la situation. Moi je n'arrive plus à supporter cette crainte, ce malaise, mais elle, peut-être qu'elle ne veut pas en parler, peut-être qu'elle préfère rester comme ça, peut-être qu'elle ne veut plus m'avoir dans sa vie, mis à par en tant que simple servante qui sert son prince. " Enfin, si tu as le temps bien sur, je ne voudrais pas t'accaparer ... " Pathétique, je suis pathétique, et puis quoi encore, j'ai qu'à la supplier tant que j'y suis. Et dire que je suis prince, que je me destine à devenir un roi, non vraiment, si je ne peux même pas affronter mon ex petite copine, à quoi bon m’entraîner pour être digne de ce poste.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il faut qu'on parle ~ Ondine Empty
Message Sujet: Re: Il faut qu'on parle ~ Ondine Il faut qu'on parle ~ Ondine EmptyDim 7 Fév 2016 - 12:57

Il faut qu'on parle

ft. Égéon Thelxiope


« LE PARDON. LE PREMIER PAS EST LE PLUS DIFFICILE »
Avant quand il s'adressait à moi, des frissons parcouraient mon corps ... ce fût encore le cas quand il me montra le banc pour qu'on puisse discuter. Mais un frisson différent, presque dérangeant voir désagréable. Je n'avais aucune raison de le haïr, après tout c'était moi qui lui avais brisé le coeur. "Si le prince souhaite parler alors parlons. J'ai du temps devant moi." Je m'installe sur le banc en laissant assez de place entre nous pour ne pas avoir de contact physique. Il est vrai qu'il faut parler de la situation mais je ne vois absolument pas comment aborder le sujet sans que le passé douloureux remonte à la surface. "Je suppose que tu veux parler de ... nous ?"

Je regarde les plantes autour de moi pour ne pas avoir à le regarder dans les yeux une nouvelle fois. Je ne sais pas s'il se demande ce que cette rupture a provoquée en moi. J'avais réussi à penser à autre chose qu'à la mort de mes parents depuis qu'on s'était mis ensemble. Il me rendait heureuse car il m'avait choisi, moi Ondine une simple servante du Palais. Mais vers la fin, il devenait distant avec moi. On se voyait moins souvent, on ne se parlait presque plus. Je m'étais fait des illusions après tout. Une servante et un Prince, une histoire impossible aux yeux de tous. D'ailleurs, je ressentais une certaines pression venant des personnes qui m’entouraient au Palais. Des chuchotements dans mon dos, des regards insistants ... J'étais mal à laisse à chaque fois qu'on se voyait, je me demandais "Que vont-ils bien dire encore ? Quel genre de critiques vont-ils faire à notre égard ?". J'avais décidé de rompre et ça m'avait brisé le cœur aussi.

J'étais conscience que j'avais heurté ses sentiments mais c'était devenue préférable de rompre. Maintenant qu'on était assis là, dans la serre, il fallait qu'on ouvre une nouvelle fois nos cœurs. "Égéon ... Je suis sincèrement désolée." Cela sortie tout seul de ma bouche. J'avais à présent une boule dans la gorge et je ne pus continuer à parler.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il faut qu'on parle ~ Ondine Empty
Message Sujet: Re: Il faut qu'on parle ~ Ondine Il faut qu'on parle ~ Ondine EmptyDim 7 Fév 2016 - 20:23

Il faut qu'on parle

ft. Ondine


« Parfois le cœur est lourd et il arrive un temps où il faut dire les choses  »
Je vois bien qu'elle m'évite, elle ne me regarde pas dans les yeux, son ton est froid est distant et elle semble même hésiter à partir avant de se raviser pour venir vers moi. Lorsqu'elle s'installe sur le banc, elle prend bien soin de se mettre loin de moi, je le vois. Même si cela fait quelques temps que l'on ne se voit plus que l'on s'évite, que l'on ne se parle plus, je la connais toujours autant, et je vois bien qu'elle est aussi mal à l'aise que moi. Il est vrai également que je voulais que l'on parle, que l'on clarifie les choses, c'est ce à quoi j'avais pensé à la retenant. Mais maintenant que nous y somme, je ne sais pas du tout comment lancer la conversation, comment lui dire ce que j'ai sur le cœur, je ne sais pas ce que je vais bien pouvoir dire, comment je vais le formuler, bref, je suis un peu dans la merde quoi.

On ne se regarde pas, on est chacun assis à un bout du banc, à contempler les plantes qui nous entourent. On a tous les deux peurs de se regarder visiblement, peut-être parce qu'on craint ce que l'on pourrait voir dans le regard de l'autre. Je me penche pour appuyer mes coudes sur avants-bras sur mes genoux. Je sais, j'ai l'air beaucoup trop sérieux comme ça, et pourtant je me veut décontracte pour ne pas la bloquer. Je me fais plusieurs scénario dans la tête, pour essayer de voir quelle entame conviendrait le mieux. Pendant ce temps là je me demande ce qu'elle ressent, à quoi elle pense. J'ai toujours été un peu trop romantique, surement à cause de ma mère. Contrairement à beaucoup d'hommes, je m'intéresse beaucoup à ce que la femme avec qui je suis ressent. Je pourrais passer des heures à essayer de deviner ce qu'elle a dans la tête et la meilleure façon de réagir pour ne pas la blesses. Un jour ma sœur m'a dit que c'était mon côté féminin qui ressortait à ces moments là. Super viril hein, je me suis retenu de l'insulter parce qu'on était devant les parents.

Finalement c'est elle qui brise le silence en entamant le bal des excuses. " Non Ondine, c'est à moi de m'excuser, je n'aurais pas du m'emporter comme je l'ai fait quand tu m'as dit que c'était fini, je ne t'ai même pas laissé le temps de t'expliquer, j'en suis désolé. Les choses se seraient surement mieux passées si j'avais su ravaler ma fierté et me la fermer quelques minutes. " Ceci étant dit, je me suis tourné vers elle, un sourire pas très naturel et carrément gêné collé à la face. " Désolé. "

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il faut qu'on parle ~ Ondine Empty
Message Sujet: Re: Il faut qu'on parle ~ Ondine Il faut qu'on parle ~ Ondine EmptyJeu 11 Fév 2016 - 13:25

Il faut qu'on parle

ft. Égéon Thelxiope


«LE PARDON. LE PREMIER PAS EST LE PLUS DIFFICILE»
La glace était enfin brisée. On se parlait calmement tout en s'excusant chacun notre tour. C'était un bon début après tout. Après avoir dit que j'étais désolée, il enchaîne en me présentant des excuses par rapport au comportement qu'il avait eu ce jour-là ... ce fameux jour ou je l'ai quitté. Il a sa fierté et ça pour un Prince je peux parfaitement le comprendre mais ça m'avait quelque peu bousculé, quand il s'emporte, il ne fait pas semblant. Il se tourna vers moi et m'adressa un sourire, du moins ce qui ressemble à un sourire légèrement gêné.

Je le regarde à présent dans les yeux. Je commence à me décontracter petit à petit. La boule que j'avais dans la gorge à maintenant disparu et je peux enfin parler. "Tu sais, la situation n'était pas facile entre nous. Un Prince avec une servante, non mais franchement, tu penses vraiment que ça aurait abouti à quelque chose de concret ? Il y avait beaucoup de pression autour de moi ... et puis, tu devenais de plus en plus distant vers la fin avec tes cours." Je fis une pause pour reprendre mon souffle. "Maintenant qu'on est en train de mettre les choses à plat, tu serais d'accord pour qu'on se reparle normalement, je veux dire sans aucune tension entre nous ? Après tout, on est amené à se croiser souvent ici, monsieur le futur Roi !". Mais qu'est-ce qui me prend à faire de l'humour ! Je déteste les situations inconfortables, du coup je dis n'importe quoi.

Très honnêtement, je ne sais pas depuis combien nous sommes assis sur ce banc. Je pense que la serre est le bon endroit pour parler calmement, l'atmosphère y est paisible. Je me sentais plus légère de lui avoir dit ce que j'avais sur le cœur. J'espère que de son côté, il acceptera qu'on se reparle. Bien sur, je ne veux pas bousculer les choses, ça prendra le temps que ça doit prendre. Je lui lançai un regard un peu plus doux et j'attendais qu'il formule sa réponse.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il faut qu'on parle ~ Ondine Empty
Message Sujet: Re: Il faut qu'on parle ~ Ondine Il faut qu'on parle ~ Ondine EmptyJeu 11 Fév 2016 - 19:27

Il faut qu'on parle

ft. Ondine


« Parfois le cœur est lourd et il arrive un temps où il faut dire les choses  »
Elle me regarde dans les yeux et je retrouve alors un petit peu de la Ondine d'autrefois, mon Ondine. Son visage m'a longtemps hanté après notre rupture. Je la redécouvre, son beau regard noir et profond, ces traits si doux et cette peau de marbre qui me plaisait tant. La glace est brisée, oui, tout revient petit à petit à la normale, je sens que l'on peut enfin passer à autre chose, que l'on peut se pardonner et avancer. " Tu sais, la situation n'était pas facile entre nous. Un Prince avec une servante, non mais franchement, tu penses vraiment que ça aurait abouti à quelque chose de concret ? " A l'époque je le voulais oui, je désirais plus que tout parvenir à bousculer les habitudes, à passer outre les clichés et vivre mon propre conte de fée. Maintenant j'ai appris, j'ai évolué, j'ai appris plus de choses sur mon monde, sur mon peuple, sur le royaume, sur les coutumes et les codes de bonne conduite. Mais même avec tout ce nouveau bagage, je n'aurais pas changé d'avis. Après, la vie est ce qu'elle est, elle nous a séparé et j'ai dû m'y faire.

" Il y avait beaucoup de pression autour de moi ... et puis, tu devenais de plus en plus distant vers la fin avec tes cours. " C'est vrai, j'avais moi-même beaucoup de pression sur les épaules et je n'imagine même pas ce qu'elle a pu subir. Moi on ne m’atteignait que très peu, parce que je suis le prince. Mais elle, une simple servante, les gens ont dû être très durs avec elle. " Maintenant qu'on est en train de mettre les choses à plat, tu serais d'accord pour qu'on se reparle normalement, je veux dire sans aucune tension entre nous ? Après tout, on est amené à se croiser souvent ici, monsieur le futur Roi ! " Je retrouve vraiment la Ondine que je connaissais, avec ses petites touches d'humour, toujours que chose pour me taquiner. J'aimais cet aspect de notre relation, on ne s'ennuyait jamais.

Mon rire sortit tout seul, spontanément, peut-être qu'après toute cette pression c'est la retombée, je ne me contrôle plus trop. " Oui je suis d'accord pour qu'on reparte sur de bonnes bases. J'aimerais beaucoup retrouver la complicité qu'on avait avant. " Je reprends mon sérieux quelques secondes pour répondre à ses questions précédentes. " Tu sais, pour répondre à ta question, j'y croyais à notre histoire. Après je suis sûrement un peu trop idéaliste, un peu rêveur, mais j'étais prés à donner tort à tout le monde et à bousculer les habitudes pour toi. " Je sais que cela va jeter un petit froid, après tout je suis un peu trop sérieux et je parle de quelque chose de pas super joyeux. Du coup j’enchaîne pour essayer de pas trop laisser le temps à la gène de s'insinuer dans cette ambiance qui s'était si bien détendue. " Mais la vie, c'est la vie, et je te souhaite réellement de trouver celui qui te conviendra parfaitement. Et surtout pitié, ne fais pas les même bêtises que moi ! " La le rire est plutôt nerveux, pas très relax, on sent clairement que c'était pas une blague.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il faut qu'on parle ~ Ondine Empty
Message Sujet: Re: Il faut qu'on parle ~ Ondine Il faut qu'on parle ~ Ondine EmptyMer 17 Fév 2016 - 18:49

Il faut qu'on parle

ft. Égéon Thelxiope


« LE PARDON. LE PREMIER PAS EST LE PLUS DIFFICILE »
"J'y croyais à notre histoire." Un pincement se fit dans mon coeur. Oui, il y croyait. Il avait toujours eu ce côté rêveur que moi, j'avais de moins en moins. Quand mes parents sont morts, j'avais 13 ans et quand un drame comme celui-ci intervient dans votre vie, tous vos rêves s'effondrent. Il  accepte avec sincérité de retrouver une complicité et ça me réjouit. On pourra enfin se croiser dans le Palais sans s'éviter et ça, ça va grandement me faciliter la tâche. Marre de jouer à cache-cache ! Il reprend son sérieux ... Il était prêt à tout pour moi et moi j'ai décidé d'en finir avec lui. Ai-je été bête de prendre cette décision ? Est-ce que je regrette ? Je pense qu'il est trop tard pour me poser ce genre de question. Ce qui est fait, est fait malheureusement.

Un léger froid s'était installé mais il avait très vite enchaîné sur autre chose. " Mais la vie, c'est la vie, et je te souhaite réellement de trouver celui qui te conviendra parfaitement. Et surtout pitié, ne fais pas les mêmes bêtises que moi ! ". Son petit rire nerveux que je connaissais très bien le trahissait un peu. Il ne pouvait pas être plus sincère. Il souhaite vraiment mon bonheur, que je trouve quelqu'un qui me conviendra ... Est-ce encore possible ? Ondine arrête de te poser 36 mille questions !

Un moment de silence s'installa sans que ce soit un silence pesant. On était là, ensemble dans la serre, au calme et c'était agréable. Je le regardais et pendant un moment d'hésitation, je posai une main sur son épaule. Sa peau était douce et je sentais la tension de ses muscles. Ses entraînements portaient ses fruits. "Ne t'en fait pas, j'ai toute la vie pour trouver le bonheur et même s'il ne se présente pas à moi tout de suite, ce n'est pas grave. Je me sens plutôt bien, seule." Je voulais dégager ma main sauf que j'avais besoin de sentir encore sa peau au creux de ma mains. Une dernière fois. Je sentis un moment de gène. Peut-être que ce contact physique le dérangeait ... Oh Ondine, arrête vraiment de poser des questions et assume tes actes. Je détournais le regard, gênée.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il faut qu'on parle ~ Ondine Empty
Message Sujet: Re: Il faut qu'on parle ~ Ondine Il faut qu'on parle ~ Ondine EmptyVen 19 Fév 2016 - 23:13

Il faut qu'on parle

ft. Ondine


« Parfois le cœur est lourd et il arrive un temps où il faut dire les choses  »
Je me doute bien que mes mots doivent la perturber, la mettre mal à l'aise. Mais bon, j'avais besoin de ce moment, j'avais besoin de les prononcer. Et puis l'ambiance sembla se détendre. Je me sentais plus léger, comme si cet étaux qui serrait ma poitrine et m'empêchait de respirait c'était soudain envolé. Dans son regard je reconnais la Ondine avec qui j'ai partagé tous ces moments. Je vois ses questions qui défilent dans sa tête. Elle n'arrête pas de se poser des questions, tout le temps, pour tout. Je dois dire que je suis un peu pareil, encore une chose qui nous rapprochait. Il faudrait qu'on apprenne à se laisser aller à un moment donner, qu'on lâche prise, pour notre bien, pour que notre cerveau face une pause.

Elle pose sa main sur mon épaule, ce contact me met d'abord mal à l'aise, il soulève des souvenirs qui engendrent un sentiment étrange. Mais c'est quand je vois que finalement cela ne me serre plus le cœur comme avant que je comprend que c'est réellement fini. Je ne suis plus amoureux, peut-être grâce à cet humaine, peut être à cause de ce qui se passe dans ma vie sentimentale dernièrement. Même si c'est un peu la merde dans mes amours, je me sens mieux de savoir que cette obsession qui me pourrissait la vie est partie. C'est pas contre elle, mais j'étais épuisé de l'aimer alors que c'était fini, alors qu'elle ne m'aimait plus. J'étais fatigué de continuer à la voir jour et nuit autant dans la vie que dans mes rêves.

" Ne t'en fait pas, j'ai toute la vie pour trouver le bonheur et même s'il ne se présente pas à moi tout de suite, ce n'est pas grave. Je me sens plutôt bien, seule. " Elle a beau dire, je suis sur qu'elle serait plus heureuse avec un homme à ses côtés, avec un homme qui l'aime et qui n'a d'yeux que pour elle. J'ai vu comment elle était après notre séparation. Même si elle devait être affectée par notre rupture, comme moi, même si elle devait être mal à l'aise d'être tous les jours en ma présence, comme moi, j'ai remarquée qu'elle était moi joyeuse, elle souriait beaucoup moins, elle semblait moins épanouie. L'amour ça donne des ailes, et je l'ai constaté quand je nous ai vu avant et après notre séparation. Je vois qu'elle est gênée, je ne veux pas que cela arrive, plus maintenant alors qu'on a enfin déballé notre sac et que les choses sont réglées. Je lui souris et je lui ébouriffe les cheveux, j'aimais bien faire ça dans le temps, ça avait le dont de l'énerver tout en la faisant rire. On finissait toujours par se battre à coups de chatouilles. " Je suis sure que tu auras le droit à ton bonheur toi aussi. Regarde mes parents, c'était pas gagné au début à ce qu'on dit, et pourtant je n'ai jamais vu deux personnes s'aimer aussi sincèrement qu'eux. "

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il faut qu'on parle ~ Ondine Empty
Message Sujet: Re: Il faut qu'on parle ~ Ondine Il faut qu'on parle ~ Ondine EmptyMar 1 Mar 2016 - 15:30

Il faut qu'on parle

ft. Égéon Thelxiope


« LE PARDON. LE PREMIER PAS EST LE PLUS DIFFICILE »
La plus grande des qualités d'Egéon est l'écoute. Il est attentionné et il sait pertinemment évaluer ce que ressent la personne en face de lui et plus particulièrement avec les femmes. Quand je lui parlais, je sentais son regard sur moi. J'étais un livre ouvert pour lui, même si j'arrivais quand même à garder une part de secret en moi.

Quelle idiote que je suis. Il est mal à l'aise maintenant. Je n'aurais pas dû tenter un contact physique mais c'était plus fort que moi. Il enchaîna rapidement pour étouffer ce malaise en m'ébouriffant les cheveux. Je détestais ça et je fus surprise qu'il ait eu ce geste maintenant après le froid qui s'était installé depuis notre rupture. Je marquai un moment en lui lançant un regard étrange et je me mis à rire de toutes mes forces. Décidément le stresse me fait faire n'importe quoi mais qu'importe, ça fait du bien. Il reprit son sérieux en me disant " Je suis sure que tu auras le droit à ton bonheur toi aussi. Regarde mes parents, c'était pas gagné au début à ce qu'on dit, et pourtant je n'ai jamais vu deux personnes s'aimer aussi sincèrement qu'eux. "

Il n'avait pas tort à propos de ses parents, ils débordaient d'amour et c'était beau à voir. Il a sans doute raison, j'espère avoir le droit à mon bonheur et j'espère le garder pour très longtemps même si pour le moment je ne veux pas me faire trop d'espoir car c'est quand on le cherche qu'il nous fuit. "J'espère, je ne me fais pas d'illusions c'est tout. Et ne me regarde pas comme ça, si pour l'instant je te dis que je me sens bien seule, c'est la vérité. Ne t'inquiète pas trop pour moi, je suis une grande fille à la tête bien dure et non un morceau de sucre." Tout ce que j'espérais au fond de moi, c'est que la solitude ne me détruise pas.

"C'était mal partie au début pour engager la conversation mais tu sais quoi ? ça m'avait quand même manqué de te parler. J'espère qu'on pourra se retrouver ici de temps en temps pour échanger les dernières nouvelles de nos petites vies simples, ordinaires et paisibles." Je lui fis un clin d'oeil.


code by ORICYA.



Désolée d'avoir mis du temps à répondre Il faut qu'on parle ~ Ondine 1872342987
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Il faut qu'on parle ~ Ondine Empty
Message Sujet: Re: Il faut qu'on parle ~ Ondine Il faut qu'on parle ~ Ondine Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut qu'on parle ~ Ondine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-