AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Assistance and opportunities Feat Keyne
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Kalahän Elïveren
Beware, I'm starving
Kalahän Elïveren
ζ Inscris le : 05/07/2016
ζ Messages : 522
ζ Avatar : Jake Gyllenhaal
ζ Localisation : Dans les eaux profondes la majeure partie du temps ou sur Terre là où il peut jouer de l'argent
ζ Occupations : Apprenti de Savennag - Protecteur du savoir et de l'histoire
ζ Âge : 151 ans de vie - 31 ans d'apparence
ζ Statut : Volage à 100%
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice dans le dos qui va de son épaule à son flanc opposé. Mauvais moment, mauvais jour, un peu trop bu, un peu trop jouer...
Assistance and opportunities Feat Keyne 1498232823-tumblr-myk3cjy7fb1qbti6eo5-r1-250



Assistance and opportunities Feat Keyne Empty
Message Sujet: Assistance and opportunities Feat Keyne Assistance and opportunities Feat Keyne EmptySam 31 Déc 2016 - 12:06

Assistance and opportunities

Je termine de graver ma dernière histoire découverte au détour d’une taverne, frottant les morceaux de nacre qui sont encore présents à la surface de mon coquillage. Les petites paillettes s’évaporent avec douceur, dansant au rythme des remous de l’élément aquatique. Mon esprit est bien ailleurs depuis que j’ai rencontré cette femme, ce médecin dans une des villes des Humains. J’ai grand mal à rester en place, plus que d’habitude, mes songes ne vont que vers ce visage angélique, ses traits parfaits. C’est peine perdue que de l’obtenir et puis, elle n’est pas comme moi, elle n’est pas immortelle, quelle relation puis-je bien entrevoir avec une simple bipède ? Non, il faut que je l’efface d’un revers de nageoire, inutile de continuer mes tergiversions, ce n’est qu’une idée stupide qui est née d’un coup de cœur.

Mon dos se cambre, je me redresse pour placer le nouveau coquillage à sa place dans les étagères de notre tour, Savennag n’est pas ici, c’est rare, je sais. Mais pour une fois qu’il s’accorde un peu de liberté, je ne vais pas m’en plaindre, il est toujours plus détendu et agréable après une retraite loin de moi et de son palais de nacre. Que faire ? Je tourne, je nage, tantôt sur le dos, tantôt vers le haut. M’ennuyer moi ? Non…mais à ne rien avoir à faire, on finit par trop réfléchir, je dois me trouver une activité digne de moi…Réfléchis…allons fais marcher cette grosse chose ronde qui te sert normalement à penser…Non, encore et toujours cette même tête qui s’impose. Soupire provoquant des bulles, avant d’entendre la porte du sanctuaire du savoir. C’est la jeune princesse, ces cheveux glissant sur ses épaules après la nage qu’elle vient d’effectuer pour venir à moi. Je la salue, elle, je ne l’aime pas, je suis tout à fait conscient des ennuis que cela pourraient me produire, mais qui puis-je ? C’est une enfant arrogante, fière et qui se pense au-dessus de tout depuis que ses parents sont devenus, Monsieur et Madame Océan ! Si vous voulez mon avis, cette arrogance, elle est mal placée. Ce qui ne m’empêche pas de jouer de respect en sa compagnie, je ne vais tout de même pas me mettre à dos ses parents. « Votre Altesse… » Je m’incline en signe de respect, l’observant jeter un regard furtif sur les nombreux ouvrages de notre ressource vieille de plusieurs centaines d’années. « Puis-je vous servir ? » Son regard ne se pose même pas sur moi, elle se contente de sourire avant de s’approcher de ma personne.  Enfant gâtée, l’avorton de la portée qui pense que tout lui est dû. Rahhhh, si je pouvais lui faire avaler son rictus suffisant ! Elle parle d’une histoire très ancienne, bien avant l’avènement de la Reine Néisse, qu’elle souhaiterait que je lui en fasse la lecture…sérieusement ? Que je lui lise, comme si elle ne savait pas lire ? Peut-être que sa MAJESTÉ aimerait également que je lui donne sa nourriture dans la bouche ! « Sauf votre respect, Jeune Princesse Valone, il se trouve ici des milliers d’ouvrages et plus de la moitié sont consacrés à des histoires qui se sont déroulées bien avant le règne de l’ancienne souveraine. Si vous avez plus de détails, je pourrais sans doute vous orienter, malheureusement dans l’état  des choses, je suis aux regrets de ne pouvoir vous apporter ce que vous désirez. » Je jubile, rien qu’en mirant son visage déconfit, elle n’a pas l’habitude qu’on lui tienne tête la petite chérie à son papa…Vous n’imaginez pas à cet instant, combien, je me prends un plaisir sadique à la remettre à sa place. Elle me demande de chercher et de me faire le résumer de tout ce qui concernant un style d’histoires, comme si elle désirait obtenir le dernier mot…Si je pouvais tordre ton joli cou, comme j’en prendrais plaisir !!! Mais… « Mais bien entendu, Votre Altesse, cela prendra un temps certain, mais je vous ferais savoir, lorsque j’aurais pu faire ce travail… » et je ravale mon sourire coincé, courbette obligatoire avant qu’elle ne sorte et que je la maudisse tout haut en des termes peu convenables.

C’est indéniable, j’ai besoin de me dégourdir la nageoire, je crois que je préférais me noyer d’amour dans le songe de la doctoresse que de me retrouver esclave par obligation de l’enfant gâtée de la famille royale. Ni une ni deux, je sors du palais, j’emprunte les sentiers marins vers la péninsule du crabe fantôme, Mermaid Lagoon étant bien trop fréquenté à cette heure de la journée, je n’ai aucune envie de me faire tenir la jambe avec des conversations d’un ennui profond. Un regard vers la surface pour m’assurer que des forbans ne trainent pas dans les environs et je nage comme si de rien n’était en contournant le rivage. J’irais probablement faire un tour vers les plages longeant la forêt des singes, il y a des fruits délicieux qui poussent là-bas. Replongeant dans les profondeurs, je contourne avec prudence l’île des pirates, Cannibal Cove et la pointe de la cité de Blind pour ne réapparaitre qu’aux criques près de cette petite forêt où j’espère bien me faire un festin de mets sucrés. M’approchant au plus près, je me hisse sur la plage rampant pour un bain de soleil qui métamorphosera ma nageoire rouge orangée en deux longues cannes nommées jambes.

Ce futur aurait pu être si un bruit n’avait pas attiré mon attention et me faire replonger immédiatement dans l’eau, ne montrant que le haut de mon visage à l’inconnue qui venait de sortir d’un passage entre deux roches d’une hauteur de géant. Tel un prédateur, discret et sans faire de vague, j’allais me dissimuler dans un coin de la baie pour ne pas me faire repérer par ce bipède.
Non, je ne suis pas voyeur, mais pour le triton curieux et avide d’histoires en tout genre, observer et apprendre était un bon passe-temps. La femme que je finis par reconnaitre comme la fille de Delemir semblait hésiter devant l’étendue d’eau et je l’observais encore un temps avant de le mirer retirant ses habits. Croisant mes bras, j’attendais, tapis dans un coin, elle était une sirène, certes pas immortelle, mais pour ne l'avoir jamais vu dans les mers, je me demandais, si ce n'était pas la première fois qu'elle s'y aventurait. Elle fit demi-tour avant d'entrer en contact avec l'eau et je la hélais. "Vous n'aimez pas la fraîcheur de l'eau, Keyne ?!" Ma voix la fit sursauter et je me dévoilais à sa vue, nageant vers le rebord sans sortir de l'eau. "Nous ne craignons pourtant pas le froid, nous autre Êtres de mer...auriez vous une crainte, fille de triton ?"

(c) chaotic evil


Revenir en haut Aller en bas
Keyne Delendar
Beware, I'm starving
Keyne Delendar
ζ Inscris le : 22/11/2015
ζ Messages : 305
ζ Avatar : Tabrett Bethell
ζ Localisation : Oscille entre le Poséidon et Bartok
ζ Occupations : Femme du Capitaine
ζ Âge : Vingt-huit ans
ζ Statut : Épouse possessive et comblée, de nouveau avec son mari
Assistance and opportunities Feat Keyne 161004113443606171



Assistance and opportunities Feat Keyne Empty
Message Sujet: Re: Assistance and opportunities Feat Keyne Assistance and opportunities Feat Keyne EmptySam 31 Déc 2016 - 20:46

assistance and opportunities

Je vagabonde sans but précis et lorsque je tombe sur un contrat, j’en suis contente. Parfois, j’en laisse passer et quand je pense trop à lui, alors je dois tuer pour me vider l’esprit. Comme il me manque. C’est si difficile de vivre loin de lui, mais c’est mon choix. Je dois faire avec et je pense – du moins, j’espère – que la douleur et le manque s’estompera avec le temps. Il le faut. Je relève la tête lorsque je me rends compte que je me suis assoupie sur mon cheval qui marche sur une route, s’enfonçant dans une forêt. Où suis-je ? Je ne reconnais pas cet endroit. Au moins, cela veut dire que je ne suis pas à côté de Bartok ni de One-Eyed Willy. J’évite les endroits où je suis certain de le voir et où lui peut me trouver. Je ne sais pas s’il me cherche, je ne pense pas. Après tout, je l’ai quitté, sans un mot, sans un au revoir. Il doit me détester, peut-être même qu’il essaye déjà de m’oublier auprès d’autres femmes. Je grimace, sentant la jalousie m’envahir d’un seul coup. Mais je ne dois pas, c’est mon choix, ma décision, je dois assumer.

Je saute de mon cheval lorsque j’arrive vers une plage. Je la reconnais, c’est là où j’ai rencontré pour la première fois Zéa, cette sirène qui a essayé à diverses reprises de me convertir, de m’emmener avec elle sous l’Océan. Mais je n’ai jamais réussi à aller bien loin, la peur me tétanisant complètement. J’aimerais bien contrôler cette peur, ne serait-ce que pour m’offrir un plus grand panel de cachette. Mais comment peut-on contrer une phobie qui dure depuis des années et des années, pour une stupide presque noyade dont Haran m’a sauvé. Encore lui. Il est partout. Décidée, je me dirige vers la plage en passant entre deux immenses rochers. Je vais près de la houle qui remonte doucement sur le sable et je retire mes vêtements. Je viens me planter juste devant tout en observant l’étendue azur qui n’attend que moi. J’ai un mal de ventre horrible et si j’ai envie de courir pour entrer plus vite, cette peur – encore – m’immobilise les membres comme le venin paralysant d’un serpent. Je finis par remuer de la tête en faisant demi-tour pour retourner vers le tas de mes vêtements, mais… "Vous n'aimez pas la fraîcheur de l'eau, Keyne ?!" Je sursaute en me retournant, regrettant de ne pas avoir un poignard avec moi. Mes affaires ne sont qu’à quelques pas. Je remarque alors une silhouette dans l’eau qui s’approche et je peux distinguer sa nageoire difforme par l’eau. "Nous ne craignons pourtant pas le froid, nous autre Êtres de mer...auriez vous une crainte, fille de triton ?" Comment peut-il connaître mon prénom et ma condition ? Je fronce des sourcils, l’observant avant de mettre un bras devant ma poitrine et une main devant mon triangle intime. « Comment connaissez-vous mon nom ? » Je croise son regard, reculant pour aller jusqu’à mes affaires, plaçant ma robe blanche devant moi pour dissimuler mes formes à son regard. Je sors de poignard du fourreau attaché à la ceinture et je le tends devant moi, prête à m’en servir. « Qui êtes-vous ? Répondez ! » C’est un triton, mais à part Zéa, je ne connais personne d’autre qui vient de la mer. Est-ce… mes sourcils se froncent : « Seriez-vous mon père ? » Mes yeux s’ouvrent un peu plus, teintés d’espoir.


every love story is beautiful, but ours is my favorite
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Kalahän Elïveren
Beware, I'm starving
Kalahän Elïveren
ζ Inscris le : 05/07/2016
ζ Messages : 522
ζ Avatar : Jake Gyllenhaal
ζ Localisation : Dans les eaux profondes la majeure partie du temps ou sur Terre là où il peut jouer de l'argent
ζ Occupations : Apprenti de Savennag - Protecteur du savoir et de l'histoire
ζ Âge : 151 ans de vie - 31 ans d'apparence
ζ Statut : Volage à 100%
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice dans le dos qui va de son épaule à son flanc opposé. Mauvais moment, mauvais jour, un peu trop bu, un peu trop jouer...
Assistance and opportunities Feat Keyne 1498232823-tumblr-myk3cjy7fb1qbti6eo5-r1-250



Assistance and opportunities Feat Keyne Empty
Message Sujet: Re: Assistance and opportunities Feat Keyne Assistance and opportunities Feat Keyne EmptyDim 1 Jan 2017 - 11:45

Assistance and opportunities

Elle est bien comme les bipèdes, ses mains viennent dissimuler les parties de son corps, dit vulnérables et j’étouffe un rire amusé. Elle est pourtant des miens, bien que non-immortelle. Voilà qu’elle me menace, moi qui suis dans l’eau et elle, nu et sur le sable…cherchez l’erreur, d’un seul coup de nageoire je peux filer dans les profondeurs et elle ne pourra pas me rattraper, alors…me faire l’affront de me menacer…tss tss…mauvaise idée. Elle insiste devant mon manque de parole et je joue avec elle, roulant sur la surface de l’eau. « VOTRE PÈRE !!! Certes, non ! Je pourrais, mais que les Dieux m’en gardent, je ne suis encore le père de personne. Par contre…je le connais…Sinon, comment puis-je connaitre ton nom, Keyne Delendar… » Elle reste là, son arme à la main et je soupire, roulant des yeux et claquant ma paume sur la surface de l’eau qui se trouble. « Range-moi, cette arme, elle est inutile, je serais parti avant même que tu n’aies fait un pas, c’est ridicule, tout comme ta manière de te cacher, je suis un triton, le corps des humaines m’importe peu…bien que le tien soit fort agréable à observer… » Je me flagelle mentalement, Délemir risque fort de ne pas apprécier mes paroles. « Viens donc me rejoindre, nous pourrons converser plus librement et cela te libérera d’une main » Je vois à son regard, qu’elle hésite plus que cela encore, elle regarde l’eau comme une dangerosité. Elle parle et je l’écoute, elle n’avoue pas qu’elle craint l’élément liquide, mais c’est en effet ce qui ressort de sa bouche et loin de moi l’idée d’en rire, mais…elle est une sirène, elle ne peut même pas se noyer, comment pourrait-elle avoir peur de…l’océan. « La fille du conseiller royal aurait-elle peur de l’élément d’où elle vient ? » Pas de nom, pas de vérité directe, juste quelques informations pour qu’elle ne prenne pas la fuite.

Je suis curieux et j’espère avoir un peu plus de chance avec elle qu’avec son cousin qui ne s’est pas montré des plus coopératifs sur les raisons de sa fuite. Décidément, en ce moment, je cumule les altesses, la jeune Emerya, possiblement enceinte de moi, Maëa, le fils disparu et maintenant, la fille cachée et moitié humaine de Délemir, frère de la Reine…suis-je moi aussi destiné…à croire que oui.

(c) chaotic evil


Revenir en haut Aller en bas
Keyne Delendar
Beware, I'm starving
Keyne Delendar
ζ Inscris le : 22/11/2015
ζ Messages : 305
ζ Avatar : Tabrett Bethell
ζ Localisation : Oscille entre le Poséidon et Bartok
ζ Occupations : Femme du Capitaine
ζ Âge : Vingt-huit ans
ζ Statut : Épouse possessive et comblée, de nouveau avec son mari
Assistance and opportunities Feat Keyne 161004113443606171



Assistance and opportunities Feat Keyne Empty
Message Sujet: Re: Assistance and opportunities Feat Keyne Assistance and opportunities Feat Keyne EmptyDim 1 Jan 2017 - 21:40

assistance and opportunities

« VOTRE PÈRE !!! Certes, non ! Je pourrais, mais que les Dieux m’en gardent, je ne suis encore le père de personne. Par contre…je le connais…Sinon, comment puis-je connaitre ton nom, Keyne Delendar… » Il connait mon père ? Je suis intrigué, ça oui. Voilà la première fois qu’on me parle de cet homme – enfin triton – que je ne connais pas et qui n’a jamais donné signe de vie. Ma mère m’a juste dit qu’il était beau, si beau, qu’elle en était et est toujours folle amoureuse. Je sais qu’elle n’a jamais repris d’époux après son passage et qu’elle espère toujours qu’il revienne pour elle. « Range-moi, cette arme, elle est inutile, je serais parti avant même que tu n’aies fait un pas, c’est ridicule, tout comme ta manière de te cacher, je suis un triton, le corps des humaines m’importe peu…bien que le tien soit fort agréable à observer… » Mon nez se retrousse. S’il croit que je vais lui parler en étant complètement nue devant lui, et ce, même s’il prétend qu’il se contre fou de ma nudité. « Viens donc me rejoindre, nous pourrons converser plus librement et cela te libérera d’une main » Mon regard se porte sur l’eau. Le rejoindre dans l’océan, risquer qu’il m’entraîne dans les profondeurs ? Jamais. « La fille du conseiller royal aurait-elle peur de l’élément d’où elle vient ? » « Je ne viens pas de l’Océan. Je suis née sur Terre, dans la maison de mon enfance. » Je laisse retomber mon poignard, croisant les bras sous ma poitrine pour continuer à maintenir ma robe. Si quelqu’un vient par-derrière, il pourra croire que je suis nue. Il rétorque je ne suis risque rien, que je ne vais pas me noyer et qu’étant une sirène, je vais même me sentir mieux une fois ma nageoire libérée. « Vous ne pouvez pas comprendre. J’ai failli me noyer dans une rivière lorsque j’étais plus jeune et depuis… j’en ai vraiment peur. C’est peut-être risible pour vous, mais… C’est au-dessus de mes forces ! » Il roule des yeux avant de s’approcher de la berge, se relevant une fois que ses jambes apparaissent. Mon regard tombe sur sa nudité, mais je ne détourne pas les yeux. Je ne suis pas une innocente. Il vient dans ma direction et je ramasse mon poignard, prête à me défendre s’il ose quoi que ce soit. Il se plante devant moi, mains sur les hanches. « Qu’est-ce que vous croyez ? Que je vais vous suivre bien gentiment dans l’eau et que vous allez réussir à chasser une phobie qui dure depuis des années ? Mon mari lui-même n’a pas réussi à l’affaiblir. » Penser à Haran me fait un point au ventre.


every love story is beautiful, but ours is my favorite
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Kalahän Elïveren
Beware, I'm starving
Kalahän Elïveren
ζ Inscris le : 05/07/2016
ζ Messages : 522
ζ Avatar : Jake Gyllenhaal
ζ Localisation : Dans les eaux profondes la majeure partie du temps ou sur Terre là où il peut jouer de l'argent
ζ Occupations : Apprenti de Savennag - Protecteur du savoir et de l'histoire
ζ Âge : 151 ans de vie - 31 ans d'apparence
ζ Statut : Volage à 100%
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice dans le dos qui va de son épaule à son flanc opposé. Mauvais moment, mauvais jour, un peu trop bu, un peu trop jouer...
Assistance and opportunities Feat Keyne 1498232823-tumblr-myk3cjy7fb1qbti6eo5-r1-250



Assistance and opportunities Feat Keyne Empty
Message Sujet: Re: Assistance and opportunities Feat Keyne Assistance and opportunities Feat Keyne EmptyLun 2 Jan 2017 - 11:48

Assistance and opportunities

Elle ne semble pas avoir saisi la perche que je lui ai lancée en disant le métier de son père. Tant pis, si elle est assez sotte pour ne pas vouloir en savoir plus, je ne vais sans doute pas réitérer cette corde pourtant si bien tendue. Elle lâche enfin son arme en se défendant de ne pas être née sous l’eau. Cela ne change rien, on est un peu maladroit au début, puis on se rend compte qu’on peut faire ce que bon nous semble dans l’eau et…on se laisse aller…pourquoi serait-ce différent avec elle. « Tu ne risques pourtant rien, tu ne peux pas te noyer, tu respires sous l’eau ! je peux même te dire qu’on se sent bien mieux une fois notre nageoire libre » Elle se défend encore, se trouvant des excuses bancales…ce noyer dans de l’eau…bien que ce ne soit pas de l’eau douce, c’est plus la panique qui l’a tétanisé, nous respirons aussi bien dans de l’eau salée que douce…mais cela, elle doit l’ignorer. La seule différence est que notre nageoire ne se développe pas en dehors de la mer. Bon…il va falloir que je lui donne un coup de main, non que je souhaite me montrer charitable, mais…Je soupire avant de me hisser sur le sable, attendant que mes jambes commencent à se former pour me relever et avancer dans sa direction. Elle me mire et, je peux dire que nous à égalité dans sa vision des choses. Non, pas de pudeur chez nous, ce serait ridicule.

Elle se baisse, ramasse son arme et je lève les épaules. Je termine devant elle, assez près pour remarquer la couleur de ses iris, mais pas assez près pour sentir son souffle sur mon visage. Elle parle de ce qu’elle pense que je vais faire, mais elle est loin d’avoir saisi toute la complexité de celui que je suis. Non, mais ! Je ne suis pas un maître nageur non plus ! Et encore moins un bon samaritain ! « Ton mari est-il un triton ? » Elle hoche de la tête. « Alors, il ne pouvait pas faire grand-chose…Tu ne peux pas te noyer, quelque soit l’élément liquide. Nos poumons et notre système qui nous sert à respirer est très différents des humains, je ne rentrerai pas dans les détails, mais…la noyade est la chose la plus insensée, la plus ridicule qu’on m'ait jamais dite à propos d’une sirène »

Sa lame vient vers mon visage et je soupire de nouveau. « Je ne me moque pas, Keyne, je voudrais t’aider, c’est tout. Car si tu désires plus que tout rencontrer l’homme qui t’a mise au monde, il faudra affronter...ça ! » Je me retourne pointant l’océan. « Il ne veut pas…te troubler en revenant dans ta vie, ni toi, ni ta mère…Alors, si tu souhaites un jour rencontrer, cet homme dont je ne dirais pas le nom tant que je suis menacé et sur la terre ferme…il faudra que tu acceptes de comprendre que l’eau n’est pas un ennemi, mais un allié, qui ne peut pas te faire de mal…passe outre cette peur…elle est futile ! »

(c) chaotic evil


Revenir en haut Aller en bas
Keyne Delendar
Beware, I'm starving
Keyne Delendar
ζ Inscris le : 22/11/2015
ζ Messages : 305
ζ Avatar : Tabrett Bethell
ζ Localisation : Oscille entre le Poséidon et Bartok
ζ Occupations : Femme du Capitaine
ζ Âge : Vingt-huit ans
ζ Statut : Épouse possessive et comblée, de nouveau avec son mari
Assistance and opportunities Feat Keyne 161004113443606171



Assistance and opportunities Feat Keyne Empty
Message Sujet: Re: Assistance and opportunities Feat Keyne Assistance and opportunities Feat Keyne EmptyLun 2 Jan 2017 - 21:37

assistance and opportunities

« Ton mari est-il un triton ? » Je remue de la tête. Il rétorque qu’il ne peut rien faire pour moi dans ce cas. Il précise que je ne peux pas me noyer, que ce soit dans les mers ou les rivières. Il se moque de moi, je le sens et je lève mon poignard en direction de son visage. C’est peut-être ridicule à ses yeux, mais je n’en ai cure. Je ne lui demande pas de comprendre, pas plus de m’aider et de me parler. Il pourrait tout aussi bien faire demi-tour, mais le fait qu’il connaisse mon père et mon prénom m’intrigue. Il pourra peut-être m’en parler ? « Je ne me moque pas, Keyne, je voudrais t’aider, c’est tout. Car si tu désires plus que tout rencontrer l’homme qui t’a mise au monde, il faudra affronter...ça ! » Il montre l’océan et je grimace. Il marque un point en parler d’une rencontre avec mon père, seulement pourquoi n’est-il jamais revenu lui ? Après tout, c’est bien sur terre qu’il a séduit ma mère et qu’ils m’ont eu, alors pourquoi ce silence depuis plus de vingt ans ? « Il ne veut pas…te troubler en revenant dans ta vie, ni toi, ni ta mère…Alors, si tu souhaites un jour rencontrer, cet homme dont je ne dirais pas le nom tant que je suis menacé et sur la terre ferme…il faudra que tu acceptes de comprendre que l’eau n’est pas un ennemi, mais un allié, qui ne peut pas te faire de mal…passe outre cette peur…elle est futile ! » Je baisse mon poignard en soupirant. Futile ou pas, cela reste une phobie difficile à contrer. Même lorsque je prends un bain, je ne suis pas à l’aise. Il propose de venir simplement dans l’eau sans plonger sous la surface, de me laisser simplement flotter pour au moins libérer ma nageoire. J’opine du chef, le suivant jusqu’à la berge pour faire quelques pas avant de m’allonger dans l’eau saline. J’avance doucement, m’appuyant sur les bras pour que mon corps entier puisse s’immerger même si mes fesses touchent le sable. Puis, ma nageoire finit par apparaître, d’une couleur dorée qui étincelle. Je l’ai vu que très peu de fois et je suis toujours admirative lorsque je l’observe, plus encore aujourd'hui, car elle est juste sous mes yeux. Mes doigts viennent en toucher la texture lisse. Il me demande si c’est la première fois que je la vois et je remue de la tête : « Non, une femme sirène venait souvent il y a quelques mois, près de là où j’habite pour me faire nager. Mais elle n’a jamais réussi à me faire venir dans l’océan. »

Les vagues viennent sur nous, bien qu’elle soit toute petite. Je lève les yeux vers le triton, étirant un sourire au coin de ma bouche moqueuse. « Mon père est conseiller royal ? Je sais que la reine s’appelle Néisse. » Il me coupe, parlant d’un nouveau couple sur le trône, les Thelxiope. « Oh… Zéa qui venait me rendre visite doit être heureuse, elle espérait bien que le règne de cette Néisse se termine un jour. » Je souris légèrement, observant toujours ma nageoire. Effectivement, je comprends mieux pourquoi il a parlé de libération, la voir ainsi dans son élément naturel m’apaise. Mais je ne suis pas encore prête à nager avec, encore moins à aller dans les profondeurs de l’océan.


every love story is beautiful, but ours is my favorite
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Kalahän Elïveren
Beware, I'm starving
Kalahän Elïveren
ζ Inscris le : 05/07/2016
ζ Messages : 522
ζ Avatar : Jake Gyllenhaal
ζ Localisation : Dans les eaux profondes la majeure partie du temps ou sur Terre là où il peut jouer de l'argent
ζ Occupations : Apprenti de Savennag - Protecteur du savoir et de l'histoire
ζ Âge : 151 ans de vie - 31 ans d'apparence
ζ Statut : Volage à 100%
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice dans le dos qui va de son épaule à son flanc opposé. Mauvais moment, mauvais jour, un peu trop bu, un peu trop jouer...
Assistance and opportunities Feat Keyne 1498232823-tumblr-myk3cjy7fb1qbti6eo5-r1-250



Assistance and opportunities Feat Keyne Empty
Message Sujet: Re: Assistance and opportunities Feat Keyne Assistance and opportunities Feat Keyne EmptyVen 6 Jan 2017 - 22:18

Assistance and opportunities

L’hybride finit par baisser son arme et j’en suis plus qu’heureux. Les humains ou ceux qui vivent comme tel, pensent encore et toujours qu’une arme est la plus efficace manière de se protéger. C’est une erreur, une lourde erreur. Mais allez faire entendre cela à ceux qui prennent tout par la force…ils ne font que s’entretuer, se faire la guerre et même ici, lieu d’utopie, ils sèment la discorde et le mal. « On pourrait débuter par s’assoir sur le sable, là, où la mer vient jouer avec tes pieds…te laisser envahir dans un premier temps par…le côté agréable de la métamorphose » Elle me fait un signe de tête et je l’accompagne jusqu’au bord. Je m’installe près d’elle et j’attends que ma nageoire rouge turc fasse son apparition. La sienne est dorée, comme cela ne m’étonne pas. La famille royale porte souvent cette couleur. Elle caresse ce qui n’est pas courant chez elle et je le mire avec grand intérêt. J’ai vu beaucoup de choses dans ma vie, aussi courte soit-elle pour un Être immortel, mais, je n’avais jamais rencontré une hybride qui ait peur de l’eau. « Est-ce la première fois que tu te transformes ? » Elle est en quelque sorte très touchante cette jeune sirène, on dirait presque qu’elle n’accepte pas son côté aquatique, c’est peut-être cela le problème au final. Elle vient à parler de son père et alors que je vais pour lui répondre, elle mentionne la Reine. « Non, non…l’ancienne souveraine était Néisse, elle a été renversée et remplacée par les Thelxiope » Zéa ? Ainsi, la reine est venue pour voir sa nièce. Cela ne m’étonne guère, Sa Majesté aime ces propres enfants, alors…les enfants de son frère…il ne pouvait en être autrement. « Zéa…est devenue la souveraine, comme cela aurait du l'être depuis longtemps. Sa Majesté Zéa Thelxiope et son époux Malech Thelxiope… » Je marque une pause, alors qu’elle se tourne vers mon visage, peut-être un brin surprise. « Oui, la sirène qui venait te voir, ne peut qu’être la nouvelle souveraine…L’histoire serait bien longue…sauf si tu as le temps de l’entendre, bien évidemment, mais…ton père est le frère de Zéa. Ce qui explique...sa présence auprès de toi, il y a longtemps ? L’as-tu revu récemment ? » Je suis effectivement curieux de connaitre la réponse, et concernant son père, pas de nom sans plongeon, c’était le deal.

Elle finit par me demander les raisons de la prise de pouvoir des Thelxiope et je souris. « Tu veux donc que je te raconte cette histoire, ce sera avec grand plaisir » Pour une fois que je peux raconter ce que je sais et que j’ai appris, je ne vais pas rater une occasion pareille. « À la naissance des sirènes et tritons dans ce monde, nous n’avions pas de guide, de chef. Mais…avec le temps, il s’est fait sentir le besoin qu’une personne ou même deux, veillent sur notre peuple qui montait en croissance. Après, plusieurs années, un jeune couple se forma, se trouva un nom de famille. Les Firadrëll. Si le Roi était un des premiers-nés, la Reine était seconde née… Ils régnèrent pendant fort longtemps, dans la prospérité et la paix. De leur hymen naquit un garçon, qui bien malheureusement a connu le même sort que ses parents durant la prise de pouvoir de Néisse. Et il est allé de même pour le frère de la Reine et son épouse, tes grands-parents, donc » Son regard azuré remonte vers les miens et je me contente de lui rendre ce regard. « Oui, en quelque sorte, tu fais partie de la fratrie royale…c’est assez étrange de l’entendre, lorsqu’on ignorait quelques minutes auparavant d’où l’on vient… » Je m’arrête un moment dans mon récit, ne sachant pas si elle désire ou non, en savoir davantage. Je finis par m’allonger sur le sable appréciant les vagues qui montent et descendent le long de mon torse.

(c) chaotic evil


Revenir en haut Aller en bas
Keyne Delendar
Beware, I'm starving
Keyne Delendar
ζ Inscris le : 22/11/2015
ζ Messages : 305
ζ Avatar : Tabrett Bethell
ζ Localisation : Oscille entre le Poséidon et Bartok
ζ Occupations : Femme du Capitaine
ζ Âge : Vingt-huit ans
ζ Statut : Épouse possessive et comblée, de nouveau avec son mari
Assistance and opportunities Feat Keyne 161004113443606171



Assistance and opportunities Feat Keyne Empty
Message Sujet: Re: Assistance and opportunities Feat Keyne Assistance and opportunities Feat Keyne EmptyLun 6 Fév 2017 - 16:04

assistance and opportunities

« Zéa…est devenue la souveraine, comme cela aurait du l'être depuis longtemps. Sa Majesté Zéa Thelxiope et son époux Malech Thelxiope… » Je tourne mon visage dans sa direction. Cette sirène qui vient souvent me rendre visite est devenue Reine ? Il confirme ma question muette tout en précisant que mon père est le frère de cette Reine. Voilà des nouvelles bouleversantes dont je ne m’attendais pas. J’ai comme un point dans mon cœur, apprendre qu’elle venait me voir certainement par affection envers son frère me touche. Je remue de la tête. « Non, pas depuis… un moment. » Il y a eu bien des choses dans ma vie, comme le fait de porter un enfant puis de le perdre, ma disparition auprès de mon mari. Je ne suis pas revenu à l’endroit où nous nous rencontrions depuis des mois. Peut-être est-elle venue, mais moi non. « Comment ont-ils fait pour devenir Roi et Reine ? » « Tu veux donc que je te raconte cette histoire, ce sera avec grand plaisir » Je remue de la tête, avec un sourire. Je suis curieuse d’en savoir plus sur ce monde qui devrait être en partie le mien, mais que je rejette depuis ma naissance, ou depuis que j’ai conscience d’être un enfant de la mer par moitié. Le triton commence alors à me raconter l’histoire du royaume maritime. De la prise de pouvoir des premiers souverains, des Firadrëll à leur disparition. Être lié à cette famille est étrange, en quelque sorte. Je ne m’y attendais pas, ça ne change rien de particulier et je ne compte pas m’en vanter. J’ai toujours enfoui cette seconde nature chez moi, mais il n’empêche que je suis plus curieuse de ce monde. « Oui, en quelque sorte, tu fais partie de la fratrie royale…c’est assez étrange de l’entendre, lorsqu’on ignorait quelques minutes auparavant d’où l’on vient… » J’approuve d’un mouvement de tête, l’observant ainsi que sa nageoire avant de remonter sur son visage. « Et après ? » Il me narre la prise de pouvoir de Néisse, qui a eu un bon règne, un brin violent envers ses époux, mais elle a fait de bonnes choses pour les êtres aquatiques. Son erreur était de vouloir régner seule et de tuer ses époux, ce qui a fini par effrayer le peuple. Il y a eu un soulèvement et les Thelxiope, ont finit par reprendre le trône. Logiquement, ça aurait dû être mon père, puisqu’il est l’aîné de la famille Thelxiope, mais le peuple avait besoin d’un couple, à l’image des anciens Firadrëll.

Beaucoup d’informations, je me contente de mouvement de tête et de poser quelques questions pendant qu’il me raconte. Il parle de mon père, sans jamais me révéler son prénom, du rôle qu’il a eu envers la Reine déchue. Toutes ses révélations me donnent envie de le rencontrer. « J’aimerai le rencontrer. » Il parle de m’accompagner jusqu’au palais, mais je remue de la tête. « Non, je ne m’en sens pas capable. Pas aujourd’hui. » Je baisse les yeux sur ma nageoire dorée, la frôlant avec la pulpe de mes doigts en soupirant. Je ne veux pas le rencontrer dans cet état d’esprit. Je veux m’apaiser et je sais que ça sera long, sans Haran à mes côtés. Mais c’est mon choix. Je l’ai quitté. « Quel est votre nom ? » Il se présente et je remue de la tête. « Peut-être qu’un jour, je le ferai, mais pas maintenant. Il faut que je parte… » J’ai besoin de m’éloigner, de réfléchir à tout ce que je viens d’apprendre. « Je te remercie pour… tout. » Je rampe sur le sable, attendant que ma nageoire disparaisse pour me relever et enfiler ma robe. « Si je souhaite le rencontrer… comment est-ce que je pourrais te contacter ? » Après son information, je le remercie et je quitte la plage, le cœur bouleversé par ses révélations. Il faut que j’aille voir ma mère, immédiatement.


every love story is beautiful, but ours is my favorite
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Assistance and opportunities Feat Keyne Empty
Message Sujet: Re: Assistance and opportunities Feat Keyne Assistance and opportunities Feat Keyne Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Assistance and opportunities Feat Keyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-