AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Empty
Message Sujet: Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne EmptyMer 24 Fév 2016 - 14:40




Thought I'd stay for awhile


Feat. Keyne


   Peut être qu'il est temps de m'offrir un toit. Pas forcement que j'en ai réellement besoin pour vivre mais il est vrai que pouvoir entreposer mes peaux quelque part et vaquer à d'autres occupations plutôt que de devoir tout faire  là au milieu de nul part . Et bien que l'idée qu'on puisse me dévaliser soit trop forte dans mon esprit méfiant, l'idée de pouvoir en entreposer une partie pour les périodes creuses me travaille de plus en plus. Mais il me faut réfléchir à toutes les options. Je ne tiens pas plus que cela à m'in taler en ville. Le bruit, la masse grouillante des marins , pour ne pas citer les pirates en prime, des femmes de petite vertu , des poivrots venu s se rincer à l'Aigrefin... Non vivre pres de ces gens là ne m'enchante définitivement pas. Si je suis resté loin de tout ce petit monde durant toutes ces années , je sais pourquoi et je ne reviendrais pas dessus. Quoi qu'il est vrai qu'Erin a raison et que ce n'est pas en jouant les ermites que j'arriverais à me socialiser. L'autre option serait de construire quelque chose ici même, en pleine forêt, entre nul part et n'importe où.

   Il y a bien des endroits sur l'ile où j'aurais pu choisir d'êtablir ce projet. Bien des coins isolés où personne n'irait me chercher ou mettre le nez dans mes affaires. Seulement si je dois en faire un logis, un refuge, un... chez moi ... autant qu'il soit situé dans un endroit qui me plait non ? Et après avoir longuement étudié une liste mentale de pour et de contre, c'est ici que j'ai décidé de tenter ce projet. Qui sait, je pourrais finir par aimer la vie de sédentaire. La forêt des jeux offre à mon sens tout ce dont j'ai besoin, c'est suffisamment calme et isolé sans être désert pour autant. Et l'idée d'une cabane dans l'un de ces grands arbres a quelque chose... de rassurant. Après tout, la dernière fois que j'ai eu un chez-moi  c'était à l'Arbre du Pendu. Sans parler des avantages pragmatiques que l'adulte que je suis devenu y voit. Je serais plus tranquille quand je serais ailleurs, si je sais que mes affaires et mon logis sont en sécurité quand bien même il ne s'agit que d'une impression.

   J'ai couché sur le papier quelques croquis à défaut de plans élaborés que je n'aurais pas  sût faire et j'ai investi dans quelques outils dont je pourrais avoir besoin. Oh j'aurais pu demander de l'aide à Ces vieux amis, mes frères, que le destin a remis sur ma route, mais je tenais à le faire seul. Car je ne veux pas avoir à me sentir obligé de rester là si je ne m'y plait pas simplement pour ne pas avoir de remords à les avoir fait travailler pour rien. Ainsi me voila, au pied de l'arbre que j'ai choisi, le tas de larges rondins de bois que j'ai accumulé là ces derniers jours à mes pieds. Ils seront ma charpente. Enfin si mon pseudo plan tient la route. Il me faut à présent les hisser là haut et pour se faire, j'espère pouvoir compter sur mon système de cordes . Ils n'y a pas trente six moyens de vérifier si mon idée est fiable, je n'ai plus qu'à grimper et faire un essais. Je laisse mes bottes au sol, à coté du reste de mes affaires et me voila parti tel un écureuil.


Revenir en haut Aller en bas
Keyne Delendar
Beware, I'm starving
Keyne Delendar
ζ Inscris le : 22/11/2015
ζ Messages : 305
ζ Avatar : Tabrett Bethell
ζ Localisation : Oscille entre le Poséidon et Bartok
ζ Occupations : Femme du Capitaine
ζ Âge : Vingt-huit ans
ζ Statut : Épouse possessive et comblée, de nouveau avec son mari
Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne 161004113443606171



Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Empty
Message Sujet: Re: Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne EmptySam 5 Mar 2016 - 15:12

thought i'd say for awhile

Je ne vais pas souvent près de Blindman’s Bluff, mais il y a une couturière qui achète la laine de mes moutons au prix fort, bien plus qu’à Bartok. C’est l’unique raison pour laquelle je suis dans la ville à arpenter les ruelles pour me rendre dans la boutique de la vieille femme, mon stock dans plusieurs sacs en toile attaché à mon cheval. Je frappe trois coups sur la porte avant que le visage de Mrs Bibbs n’apparaisse. J’étire un sourire qu’elle me rend doucement tandis que je m’écarte pour montrer la marchandise. Elle s’extasie, bien heureusement d’avoir autant de laine qu’elle va pouvoir utiliser pour ses créations. Après plusieurs marchandages, notamment sur le prix, je repars à dos de mon cheval avec une besace pleine. Je m’arrête à l’auberge pour prendre un repas et pouvoir saluer une connaissance. Je m’installe et mon ami me dépose une assiette de viande avec du pain : « J’peux te parler Keyne ? » Je lève les yeux vers lui, montrant la chaise d’une main et il s’installe rapidement. « J’ai une amie qui a besoin de toi… » Je fronce des sourcils. « En quoi puis-je l’aider ? » Il croise mes mirettes et je comprends de quoi il veut parler. « J’ai besoin d’en savoir plus… » Il soupire, passe une main sur son visage et se penche en avant. « C’est mon amante. Seulement, son mari est le plus ignoble être de la cité. Je te passe les détails, mais il mérite le sort que tu lui réserves. Je lui ai dit, à Cassandre, que je connaissais quelqu’un qui pourrait tuer son mari. » « Continue… » Il sourit. « Et bien, elle aimerait savoir si seulement dix pièces peuvent te suffire ? Je sais que tu prends beaucoup plus d’habitude, mais… » « Non, ça ira… Si je peux te rendre service à toi aussi, alors j’accepte. Dis-lui simplement de m’envoyer les détails dans une lettre et je m’en occuperai rapidement. » Il se lève de ma table après un mot et me laisse terminer mon repas.

Une semaine après, je pars sur les routes pour retrouver ce fameux mari violent. J’espère que mon mari ne va pas rentrer entre temps, mais quand il part piller Lawless Island, je sais que j’ai plusieurs semaines devant moi. Je pose quelques questions à Blindman’s Bluff pour commencer, histoire de savoir où je peux trouver cet homme discrètement. Le but n’est pas de faire accuser l’épouse du meurtre, mais de faire passer ça pour un accident. L’homme en question est décrit comme un sauvage surprend et qu’il passe uniquement pour vendre ses peaux. Je reste deux jours à la cité afin d’obtenir plus de détails et au cours d’une soirée arrosée, les langues se délient. Me voilà partie à dos de cheval en direction de la forêt des jeux pour trouver cet homme qui a acheté du matériel récemment. Le trouver ne risque pas d’être une mince affaire, la forêt est vaste, mais d’après le marchand, le matériel servirait à construire quelque chose. Donc, il y aura forcément des éléments qui vont être visibles.

La nuit permanente n’aide pas à voir correctement, mais qu’importe. Je n’ai connu que très peu d’échecs dans mes contrats et ce n’est pas aujourd’hui que je vais échouer avec un simple chasseur. Je passe près d’un arbre lorsque quelque chose tombe juste devant moi. Je me penche pour le ramasser avant de lever les yeux vers une ombre dans les branches. « Stuart Johnson ? » La forme s’immobilise, puis une voix me parvient et j’étire un sourire. C’est ma proie. « Keyne Delendar. Pouvez-vous descendre, j’ai un message important pour vous ! » Je recule, posant ma main sur mes poignards. C’est un très bon endroit pour le faire disparaître, personne de la cité ne viendra jusqu’ici pour le chercher et si des gens le trouvent, ils ne sauront pas qui il est. Un contrat facile, beaucoup trop facile que c’en est louche. L’homme roux descend et se retourne vers moi, j’ai eu droit à une description de son caractère et de tout ce qu’il a fait : mais l’homme en face de moi possède un visage doux, sympathique et presque innocent. Soit il cache bien son jeu, soit il a été gâté par la nature pour avoir un faciès d’ange pour commettre ses crimes. « J’ai une mission importante, un message à délivrer, Johnson. » Ni une ni deux, je lui saute dessus avec une lame sous la gorge tandis que la pointe de mon autre poignard s’appuie sur son ventre, prêt à s’enfoncer au moindre mouvement de mon contrat. « Je suis là pour te tuer, Johnson. Mais avant de te réduire au silence, j’aime donner à mes victimes le nom de la personne qui souhaite sa mort. Ta femme que tu pensais si docile et aimante… voilà qui souhaite ta mort. » J’étire un sourire, serrant plus fortement mes armes pour pouvoir le tuer.


every love story is beautiful, but ours is my favorite
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Empty
Message Sujet: Re: Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne EmptyVen 22 Avr 2016 - 16:01




Thought I'd stay for awhile


Feat. Keyne


   Un écureuil hein ? Je doute que j'aurais pu trouver meilleure métaphore, même en cherchant bien. Certaines de mes connaissances, notamment parmi ces vieux amis, ces frères que j'ai retrouvé il y a peu, se plairaient à enfoncer le clou en soulignant que ma tignasse et ce surnom qui me va comme un gant s'accorderaient parfaitement à la boule de poil nommée précédemment. Cette pensée me tire un ricanement comme j'atteins la lourde branche où je compte fixer mon système pour hisser mes rondins et mes planches. Cette distraction peut-être. Ou simplement l'envie de bien faire qui fait trembler mes mains, mon couteau m’échappe et je manque de glisser de mon perchoir en tentant de le rattraper au vol. Mais le « et mer... » que je laisse filer dans ma barbe à l'idée de devoir redescendre le chercher est interrompu par une voix. Une voix de femme. Une voix inconnue mais qui connaît mon nom qui plus est. Allons bon, qu'est ce que c'est que cette nouveauté ? « C'est moi même. » Que je tente en réponse. Peu prudent peut-être mais très franchement, il ne me semble pas avoir le moindre ennemis. Quelques querelles en ville il est vrai, les pirates rossés avec Erim la dernière fois, ceux croisés avec mon empêcheur de petit déjeuner en rond, mais aucun qui connaisse mon nom. Enfin je crois.

   Elle se présente et j'entame ma descente. Quoi qu'elle me veuille, il ne sera pas dit qu'elle aura fait tout ce chemin pour que je ne daigne même pas la saluer. Et puis.. ce message qu’elle dit avoir pour moi m'intrigue. Une fois en bas, je tends poliment la main pour la saluer mais elle enchaîne ne m'ignorant.  Je n'ai pas même le temps d'arquer un sourcil que me voilà  une lame sur la gorge, l'autre prête à m’éventrer. « 
Woh.... je... » Houla.. c'est qu’elle est dangereuse la messagère. Et ces propos... me tuer ? Ma femme ? « Heyyy tout doux. Qu'on souhaite ma mort, passe encore, mais ma femme ? Sérieusement ? T'as pas trouvé mieux comme excuse bidon pour une chasse à l'homme en pleine foret ? » Les mains levées au niveau des épaules j'essaye de la raisonner avec un calme que je ne m'explique pas. La peur peut-être ? Étrangement, l'instinct de survie fait faire des choses improbables dans ce genre de situation. Est-ce que je peux la raisonner ? J'en doute, pas vu son regard. Mais j'aurais sans doute plus de chances comme ça qu'en tentant de me débattre.

   Du pouce, je viens gratter mon annuaire pour attirer son attention sur ce .. détail. « 
Ma femme ne peux pas t'avoir embauchée pour me tuer pour la simple et bonne raison que je ne suis pas marié, et que je ne l'ai jamais été. » Et que parti comme c'est, je n'aurais jamais la chance de l’être. Les morts ne se marient pas. C'est étrange disais-je, la façon dont on peut régir à ce genre de situation. Et à présent voilà que la peur se change en une espèce de colère sourde. Je serre les mâchoires pour retenir une phrase déplacée qui pourrait lui donner envie de faire ce pourquoi elle est venu que je sois sa cible ou non. Mais plus je la fixe, et plus elle me fixe aussi d'ailleurs, plus je sens cette rage bouillonner. Ma femme hein ? Peut importe qui est son employeur, je ne peux m’empêcher de penser que tout ceci n'est qu'une farce. Une plaisanterie de très mauvais goût. Ainsi c'est vexé que je reprends « Bien ça suffit maintenant, tu ranges tes.. jouets, et tu retourne dire à ton patron que... » que quoi ? Merde. Revoilà la peur.



Revenir en haut Aller en bas
Keyne Delendar
Beware, I'm starving
Keyne Delendar
ζ Inscris le : 22/11/2015
ζ Messages : 305
ζ Avatar : Tabrett Bethell
ζ Localisation : Oscille entre le Poséidon et Bartok
ζ Occupations : Femme du Capitaine
ζ Âge : Vingt-huit ans
ζ Statut : Épouse possessive et comblée, de nouveau avec son mari
Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne 161004113443606171



Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Empty
Message Sujet: Re: Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne EmptyMer 27 Avr 2016 - 21:10

thought i'd say for awhile

« Heyyy tout doux. Qu'on souhaite ma mort, passe encore, mais ma femme ? Sérieusement ? T'as pas trouvé mieux comme excuse bidon pour une chasse à l'homme en pleine foret ? » Excuse ? Parce que j’ai besoin d’une excuse pour tuer quelqu’un lorsque j’en ai envie ? Je ne m’occupe pas des innocents, je tue par plaisir, mais surtout sur les gros salopards qui méritent de crever. L’homme roux face à moi n’a rien d’un cruel personnage, encore moins d’une espèce de monstre comme le décrit son épouse dans la lettre. Mais la description physique ainsi que le nom ne trompent pas, je suis face à la bonne cible et je ne compte pas me laisser attendrir par aucune excuse pitoyable ou tentative veine de survivre. Les mains levées, il montre son annulaire qui ne porte aucune alliance… Et alors ? Ce n’est pas une preuve à mes yeux, c’est ridicule. « Ma femme ne peux pas t'avoir embauchée pour me tuer pour la simple et bonne raison que je ne suis pas marié, et que je ne l'ai jamais été. » Je roule des yeux, commençant à perdre patience. D’habitude, je m’exécute bien plus rapidement sans attendre des explications, seulement l’incrédulité de l’homme ainsi que sa surprise trop spontanée me font douter. « Bien ça suffit maintenant, tu ranges tes.. jouets, et tu retourne dire à ton patron que... » Je force légèrement mes lames en pression contre lui pour lui indiquer qu’il n’est pas dans une position pour me faire des menaces. « Que ? » Je l’observe un court instant, mirant son visage et ses yeux qui sont clairement innocents, pourtant, la lettre est formelle dans la description et le nom. Est-ce une plaisanterie ? Quelqu’un d’autre me traque moi ? Inquiète soudainement, je lance des regards autour de moi pour vérifier que personne ne m’observe pour me sauter sur le dos. « Tu nies être marié ? La lettre est pourtant formelle… Un homme roux et barbu, à la dégaine de sauvage et portant le nom de Stuart Johnson. »

Il semble surpris à nouveau, ce qui me fait une nouvelle fois douter et je relâche ma prise, m’écartant d’un pas. Dans tous les cas, je n’aurais aucun mal à l’exterminer s’il se joue de moi, je suis une bonne traqueuse, mais encore plus, une bonne tueuse. Mon ami à la taverne ne m’aurait jamais envoyé dans la gueule du loup, car il vit grâce à moi et que nous nous apprécions. Alors quoi, cette femme ? Je ne la connais pas, comment pourrait-elle m’en vouloir ? Non, il y a anguille sous roche quelque part et soit ça vient de cet homme en face de moi, soit alors de la femme. Je me frotte le menton un instant, l’observant ramasser son couteau dans l’espoir certainement de se défendre si je viens à lui sauter à la gorge une seconde fois. « Cassandre Johnson n’est donc pas ton épouse ? » Je l’observe, penchant légèrement la tête sur le côté et outre la rougeur de son visage dû à la colère, je ne vois aucune lueur qui indiquerait un lien quelconque avec la donzelle à l’évocation de son nom. Me voilà bien ! Je soupire, rangeant mes poignards au niveau de ma ceinture. « Alors, j’aimerai bien savoir pourquoi cette femme, qui prétend être ton épouse, souhaite te tuer parce que son mari est une abomination ? Un homme violent et menteur de surcroît, qui n’hésite pas à voler le travail des autres et empiéter sur la vente des autres chasseurs comme toi ?! »


every love story is beautiful, but ours is my favorite
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Empty
Message Sujet: Re: Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne EmptyMar 24 Mai 2016 - 16:09




Thought I'd stay for awhile


Feat. Keyne


  La peur. C’est drôle, j’aurais cru qu’elle prendrait le dessus plus tôt, qu’elle ne laisserait rien d’autre s’exprimer une fois installée. Pourtant j’ai réussi, je crois, à me défendre un peu, à expliquer à cette... tueuse... qu’elle s’est trompée de cible. Reste à savoir si elle a compris et si elle m’a cru et très franchement... c’est ça qui me fou le plus les jetons. Si j’avais réussi à sortir tout ce blabla de je sais pas où pour en arriver finalement à me faire égorger quand même ? Elle n’en fait rien. Au contraire, elle semble soudainement sur ses gardes, inquiète. Mince alors, c’est elle qui va flipper maintenant ? C’est un comble ! Je secoue la tête de haut en bas, hausse les épaules, puis fronce les sourcils, tour à tour quand elle énuméré ce qui l’a conduit ici, à moi. Je nie être marié, parfaitement, je ne suis certainement pas le seul roux barbu à vivre sur cette île, mais en revanche… de ce que j’en sais je suis le seul Stuart Johnson. Quoi qu’il s’agisse d’un nom monté de toutes pièces quand j’ai quitté l’arbre. Johnson, c’est le nom sur la médaille de Lizzie sur laquelle j’aimerais crisper mes doigts si j’avais pas peur qu’un geste brusque abrège mon existence. Je ne me suis peut-être jamais appelé comme ça avant, si tant est qu’il y ait eu un avant, et il y a peut-être un Johnson ou deux en ville… j’en sais rien.

  Cette fois, elle me laisse un peu plus d’air, rangeant ses attitudes de dangereux prédateur. Je ne suis pourtant pas dupe. Il me faudrait bien trop de temps pour attraper de quoi me défendre et quand bien même j’y arriverais, je suis tout sauf un tueur. Abattre un animal c’est une chose, un être humain c’en est une autre. Surtout que soit elle est une excellente comédienne, ou une dangereuse psychopathe en puissance, et elle se paye ma tête pour mieux me saigner ensuite… soit c’est elle le dindon de la farce et non moi, elle qui s’est faite bernée par son ou sa commanditaire. Elle semble finalement moins tendue et je me risque à récupérer ma lame au sol. Oh j’ai d’énormes doutes quant à mes chances de survie si je devais engager le combat, mais je préfère tout de même prendre mes précautions. Juste histoire de pas me laisser faire si elle revient à la charge.  « Cassandre Johnson n’est donc pas ton épouse ? » «
Jamais entendu parler d’une femme qui porte un nom pareil pour commencer. Et non, non et re non, lis sur mes lèvres si tu n’entends pas JE-N’AI-PAS- D’EPOUSE ! » Et voilà qu’elle soupire, blasée ou déçue, qu’est-ce que j’en sais, et qu’elle range ses armes. Quoi… c’est tout ?

  Non, elle veut des explications bien sûr, qui n’en voudrait pas, moi je premier. Après tout, il y a un contrat sur ma tête. Elle m’énonce les accusations portées par la donzelle qui l’a payée et je suis plus perdu encore. Pourtant il y a peut-être une piste à suivre, un indice dans ce qu’elle dit. M’asseyant sur un tas de planches que je destinais à la construction de mon petit refuge, je lui en indique un autre en face de moi. Si elle a rangé ses jouets c’est pour discuter non ? Alors autant s’installer vu que pour dénouer ce sac de nœud nous risquons d’en avoir pour un moment. «
Une abomination ? Ho ça, je peux comprendre qu’une femme puisse penser une telle chose, je suis loin d’être un canon de beauté. » Petit rire nerveux comme je me rends compte que faire de l’humour en cet instant n’est probablement pas l’option la plus judicieuse. Mais j’ai pas franchement l’esprit clair et ça m’est venu tout seul. « Violent, j’ai pas souvenir d’avoir jamais frappé la moindre femme, il m’est arrivé de faire perdre quelques dents à des pirates mais… vous n’en êtes pas une au moins ? Quoi que pour ce que ça changerait hein… Menteur, ça m’arrive aussi, parfois…. Quant à voler le travail des honnêtes gens, premièrement je vois pas vraiment comment je pourrais piquer le boulot de collègues chasseurs, y a bien assez de bestioles dans ces bois pour tout le monde et je suis pas le genre de braconniers à abattre plus que de raison, deuxièmes si je m’étais enrichi avec mes ventes est-ce que je serais en train de me construire un simple cabanon dans un chêne au milieu de nulle part, et troisièmes…  j’en sais rien, mais ça tient pas debout cette histoire. »

  Il est vrai que riche ou pas, j’aurais probablement opté pour la cabane isolée quoi qu’il arrive, mais ça elle est pas obligée de le savoir. Et non, définitivement non, cette histoire ne tient pas debout. J’ai beau me creuser la tête en tous sens, je ne parviens pas à comprendre pourquoi une femme m’en voudrait au point de mentir comme ça. Je leur parle pas, elles ont aucune raison de m’en vouloir… si ? Et dire que je n’hésite pas à ôter le pain de la bouche des honnêtes gens je…  Le voilà le détail, le déclencheur, à tous les coups. Fermant les yeux, je laisse tomber ma tête en arrière en soupirant avant d’éclater de rire comme si avoir un semblant de piste ou du moins d’explication suffisait à faire retomber toute la pression accumulée. A moins que mes nerfs ne lâchent tout simplement. «
Si on m’accuse de faire de la concurrence, c’est peut-être qu’il ne faut pas chercher plus loin. Mais de là à embaucher quelqu’un pour me faire la peau juste pour récupérer ma maigre liste de clients… » Ca me semble gros en effet… ou bien… « Ou bien c’est un ou une de ces pirates avec qui j’ai été un peu... sec dirons-nous. C’est que c’est susceptible ces petites bêtes là… mais ils auraient fait le boulot eux même je pense… » Non décidément non, tout ça n’a aucun sens.




Revenir en haut Aller en bas
Keyne Delendar
Beware, I'm starving
Keyne Delendar
ζ Inscris le : 22/11/2015
ζ Messages : 305
ζ Avatar : Tabrett Bethell
ζ Localisation : Oscille entre le Poséidon et Bartok
ζ Occupations : Femme du Capitaine
ζ Âge : Vingt-huit ans
ζ Statut : Épouse possessive et comblée, de nouveau avec son mari
Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne 161004113443606171



Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Empty
Message Sujet: Re: Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne EmptyDim 29 Mai 2016 - 17:09

thought i'd say for awhile

« Une abomination ? Ho ça, je peux comprendre qu’une femme puisse penser une telle chose, je suis loin d’être un canon de beauté. » Un sourcil se redresse sur mon front. Est-ce que j’ai envie de rire ? Non, je me suis faite bernée, soit par cette femme et donc, mon ami – soit par ce chasseur qui cache bien son jeu et qui ne souhaite pas se faire saigner comme un vulgaire porc, ce que je comptais lui réserver au départ. « Violent, j’ai pas souvenir d’avoir jamais frappé la moindre femme, il m’est arrivé de faire perdre quelques dents à des pirates, mais… […] j’en sais rien, mais ça tient pas debout cette histoire. » Me voilà pas plus avancée que tout à l’heure. Cet homme n’a rien d’un mauvais bougre, je m’apprêtais au final à tuer un innocent alors, pourquoi est-ce que cette femme m’a demandé de tuer son mari alors qu’il ne l’est pas ? Voulait-elle qu’il le soit et donc, déçu de ne pas être assez bien pour lui ou que sais-je, elle veut le faire tuer en pensant m’attendrir par cette histoire ? Il me suffit d’un peu d’or et d’une réputation de pourrie pour que je tue sans remords. Je n’ai pas pour habitude de m’attaquer aux innocents, aux faibles. Cet homme – s’il n’est pas faible – est innocent. Je peux le lire dans son regard alors, qu’est-ce que je fais maintenant ? Je remballe mes poignards et retourne à la cité pour savoir pourquoi on m’a recommandé à la mauvaise personne ?! Je tourne la tête d’un seul coup dans sa direction quand il se met à rire – est-ce que cette situation le permet ? Je ne crois pas. Alors quoi, est-ce qu’il perd l’esprit ? « Si on m’accuse de faire de la concurrence, c’est peut-être qu’il ne faut pas chercher plus loin. Mais de là à embaucher quelqu’un pour me faire la peau juste pour récupérer ma maigre liste de clients… » Je viens toucher mon menton un instant, avant de le mirer. « Ou bien c’est un ou une de ces pirates avec qui j’ai été un peu... sec dirons-nous. C’est que c’est susceptible ces petites bêtes là… mais ils auraient fait le boulot eux même je pense… »

« Comme tu le dis ! Les pirates ne s’embêtent pas à embaucher et payer des mercenaires pour exécuter un travail qu’ils sont capables de faire eux-mêmes… Par contre… » Je m’approche de l’homme roux, croisant les bras sous ma poitrine : « Est-ce que tu as un ou plusieurs ennemis ? Des personnes qui n’apprécient pas ton commerce ? Tu sais, il n’en faut pas beaucoup pour rendre jaloux des salopards et je suppose que si la femme décrit son époux comme une ordure, c’est qu’il y a du vrai. Seulement, je ne comprends pas pourquoi du salopard de mari, on en vient à toi qui ne l’es pas. » Cette histoire commence à m’agacer. Je perds un temps précieux, je n’aime pas faire la conversation avec ceux qui doivent être mes proies, mais finalement, Stuart Johnson n’est plus le gibier. Alors, peut-être voudra-t-il se faire chasseur et enquêteur avec moi, car il est clairement la cible de ce quiproquo et il voudra savoir qui souhaite le tuer. « Je vais retourner à la cité voir cette femme. Tu dois venir, puisque j’ai failli t’égorger à la place… Je pense que tu aimerais savoir qui t’en veut pour faire un contrat sur ta tête. » Je fronce des sourcils, mirant les alentours : « Cette femme souhaite peut-être quelque chose que tu lui as refusé et par conséquent, elle cherche à te faire disparaître. Viens avec moi ! » Ce n’est pas une question et il me le doit bien, je viens de me faire avoir dans un contrat et s’il ne veut pas que je l’exécute malgré tout, alors il a tout intérêt à me suivre. Et puis, si j’étais à sa place, j’aimerais connaître pourquoi on m’en veut, mais surtout, qui.


every love story is beautiful, but ours is my favorite
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Empty
Message Sujet: Re: Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Thought I'd stay for awhile ~ feat Keyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-