AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 ...What are you doing here?! [ft Rainbow]
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


...What are you doing here?! [ft Rainbow] Empty
Message Sujet: ...What are you doing here?! [ft Rainbow] ...What are you doing here?! [ft Rainbow] EmptyMer 23 Nov 2016 - 13:48

Le jour était revenu depuis quelques temps maintenant et je voyais l’influence de ce dernier sur les autres habitants de l’île. Les gens semblaient aller mieux, étaient plus agréables aux autres (à quelques exceptions près, mais eux, je doutais qu’ils aient un jour été agréables à qui que ce soit)…Bref, la ville de Blindman’s Bluff revivait. Personnellement, je n’avais pas vécu la nuit perpétuelle suffisamment longtemps pour vraiment sentir un gros changement sur mes propres attitudes. Mais je n’allais pas mentir, revoir le soleil faisait du bien, surtout quand, comme moi, vous veniez d’un endroit où le soleil régnait la majorité de l’année. Maintenant, mon travail me gardait beaucoup en intérieur, lorsque je devais faire le ménage complet dans l’Excès entre autre.

Quand j’ai commencé à travailler ici, Rosy m’a présenté mes missions, ne lésinant pas sur les adjectifs peu ragoûtants concernant ces tâches. Pourtant, je m’y suis attelé. Ce qu’elle me proposait, aussi lourd et difficile cela pouvait être, restait déjà plus humain que ce que j’avais vécu dans la plantation où j’étais né. Je ne voulais pas m’apitoyer sur mon sort, surtout que j’en étais sorti à présent, mais je ne pouvais pas imaginer une condition plus difficile que celle d’esclave. Je ne dénigrais pas les autres travails difficiles, comme ceux qui s’occupaient des champs ou quoi que ce soit, loin de moi cette idée, mais esclave, surtout quand vous êtes né dans cette situation, vous ne connaissiez pas ce que pouvait être la liberté, ce mot, vous ne l‘entendiez même pas. On le connaissait, on savait ce qu’il voulait dire, mais jamais on aurait pensé un jour l’utiliser pour nous. Et le travail était simple, mais difficile, dans des conditions…

Alors peut-être que Mme Rosy me donnait beaucoup de travail, au point que lorsque je dormais, il pouvait y avoir un coup de canon juste à côté de ma fenêtre, je dormirais quand même, mais au moins elle me respectait comme un être humain. Elle me permettait du temps libre, de quoi manger et me vêtir. Plus que tout, elle m’écoutait quand j’avais quelque chose à dire (parfois elle n’en tenait pas plus compte, mais elle écoutait au moins). Mais si la nuit appartenait surtout aux filles, la journée l’Excès et moi nous connaissions bien. Je commençais toujours ma journée par un ménage complet, pendant que les cuisiniers préparaient le petit déjeuner pour les Filles. Puis si j’avais des courses à faire, j’y allais. Normalement, j’étais sous les ordres de Mme Rosy, mais il n’était pas rare que les Filles profitent que j’aille faire des courses pour la patronne pour me demander une petite course au passage. Puis dans l’après-midi, à moins que Mme Rosy n’ait besoin de moi spécifiquement, je pouvais vaquer à mes occupations.

C’est pendant que je faisais une partie de carte avec un des cuistots qu’une des Filles vint me trouver, un grand sourire sur le visage et une lueur joueuse dans les yeux.

"Sissiiiiii. Il y a une jeune femme qui veut te voir…" là j’eu un moment de pause et je me tournais vers elle.
"Hein ?"
"Une fille, pour toi. Allo la terre appelle Sirhaan. Lèves-toi de cette chaise et suis-moi !"

Je me tournais une nouvelle fois vers le cuistot qui se contenta de hausser les épaules et je me levais, suivant celle qui était venue me chercher. Nous arrivions dans le hall d’entrée, et quand je vis qui était là, mon cœur fit un bond. A la fois de joie et d’effroi.

"Rain !" que faisait-elle là ? Bon sang, faites que Cheyenne ne soit pas au courant, je tenais à mon scalp ! "Salut…Euh…" je vis du coin de l’œil la jeune femme remonter vers ses propres quartiers et je m’approchais de Rain, lui parlant à voix basse "Rain bon dieu mais qu’est-ce que tu fais là ?! C’est pas un endroit pour toi ici…"

Je n’avais pas honte de là où je travaillais, mais je savais que c’était un endroit qui allait à l’encontre de beaucoup de convictions indiennes…Qu’elle vienne ici malgré tout...Pourvu que rien de grave ne soit arrivé au camp Piccaniny.
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Luyana
Beware, I'm starving
Rainbow Luyana
ζ Inscris le : 23/11/2015
ζ Messages : 409
ζ Avatar : Amanda Seyfried
ζ Localisation : Camp des Piccaninny
ζ Occupations : Tisseuse de filets de pêche
ζ Âge : 25 années en apparence, mais a bien plus d'années derrière
ζ Statut : Ne sait plus ce qu'elle doit faire
...What are you doing here?! [ft Rainbow] 391207tumblrm4sh34Cb8h1ru5a86o1500



...What are you doing here?! [ft Rainbow] Empty
Message Sujet: Re: ...What are you doing here?! [ft Rainbow] ...What are you doing here?! [ft Rainbow] EmptyMer 28 Déc 2016 - 19:12

what are you doing here ?

C’était l’un de ses jours où plus que d’autres, la mélancolie de mon cœur était trop forte pour que je n’arrive à sourire aux autres. Ma’Lila était chez moi et je ne pouvais pas l’ennuyer avec mes histoires de cœur, elle avait bien assez à faire avec les siennes. Cheyenne n’aurait pas compris, je l’entendais même me dire que ce garçon qui m’avait repoussé ne me méritait pas et qu’il n’avait pas intérêt à le croiser sinon, il lui ferait goûter de son trident. Mata était…occupé lui aussi et bien trop protecteur pour être de bon conseil. Non, il me fallait une personne extérieure, une personne qui me comprendrait sans me juger. Qui serait, je l’espérais, sincère…La chose entendue, j’enfilais ma cape pour me rendre à bonne allure vers la ville de Blind. J’ignorais où se trouvait le lieu de son travail, je ne connaissais que certains établissements, bien que la ville jadis fut un terrain de jeu, ce genre d’endroits lorsqu’on est enfant, on les évite par crainte d’être contaminé par les adultes. J’arrêtais un homme avec délicatesse. « Veuillez m’excuser…Monsieur…je cherche…la maison close ? » Soudain le regard de ce bonhomme pourtant avec une bonne tête se transforme, me regardant avec une brillance dans le regard qu’il n’avait pas l’instant d’avant. Prenant cela pour de l’intérêt pour mon problème, je le laisse me toucher la joue tout en m’indiquant la marche à suivre. « Merci » il fait allusion à quelque chose, mais je n’y prête pas attention et je me hâte vers le lieu. Frappant plusieurs fois à la grande porte d’entrée, j’attends qu’on m’ouvre. La jeune femme que j’aperçois est…peu habillée, mais chez nous, montrer ses jambes n’est pas mal vu, je sais que pour gens d’ici, c’est différent. « Je viens voir Sirhaan ? Est-ce qu’il est là ? » La fille me toise des pieds à la tête avec un sourire de travers, est-ce que je suis mal habillée ? Ais-je des branchages dans les cheveux ? Elle me laisse entrer et va prévenir mon ami.

Je ne sais pas pourquoi, les odeurs de cet endroit me rappellent le jasmin qui borde notre village, mes narines se retroussent tout de même, c’est un peu fort et entêtant. Soudain, mon visage s’illumine lorsque je vois le visage amical de Sisi. « Je sais, tu me l’as dit, mais…j’avais besoin de toute urgence de parler avec un ami. Mais…si je t’ennuie, je peux repartir ? » Connaissant la gentillesse de Sirhaan, je sais déjà d’avance que je ne l’ennuie jamais, mais je viens là, pendant son travail et dans un endroit qu’on dit dangereux et sale d’après Cheyenne, peut-être que ma place n’est en effet pas souhaitée, mais… alors que j’attends la réponse de mon ami, un homme descend les marches, sa chemise ouverte, il referme son pantalon et le rouge me monte aux joues en pensant subitement ce qu’il se vend ici. Moi, qui n’y voyais au final pas de mal, je commence à comprendre ce que ces jeunes femmes font dans cet établissement et tout prend sens avec les paroles de l’autre jour de Cheyenne. Une maison de joie, n’apporte pas de la joie…ou au contraire, elle en apporte d’une manière…tarifée.  Je me penche vers Sirhaan lorsque l’homme nous regarde en sortant de l’endroit parfumé. « Est-ce que les femmes sont payées pour…enfin…pour… » Je crois que les traits de son visage sont la réponse que j’attendais. Je deviens rougissante et troublée, soudain, je ne me sens plus aussi à l’aise. « Par tous mes ancêtres ! » Voilà que j’en oublierai presque les raisons de ma venue ici. Heureusement, Sirhaan me sort de ma torpeur par ses paroles.

(c) chaotic evil



L’impossible ne semble pas exister en amour, seul existe des possibles quand nous avons traversé nos peurs et nos résistances, ou renoncer à des projections erronées sur l’autre. Mais parfois un choix est utile pour pouvoir vivre ne serait-ce qu'un semblant de vie.
Revenir en haut Aller en bas
 

...What are you doing here?! [ft Rainbow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-