AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa Empty
Message Sujet: À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa EmptySam 19 Nov 2016 - 21:29

Certaines situations semblaient souvent se répéter sans arrêt, comme si elles devaient absolument faire partie du quotidien. Malheureusement, c’était rarement les choses positives qui s’acharnaient de la sorte… Qu’est-ce qui arrivait encore à Sissy? Et bien en quête de nourriture, elle s’était encore une fois éloignée un peu trop et maintenant… elle était encore perdue. Bon pas totalement, parce que Lily, sa fée, saurait retrouver leur chemin, mais pour ce qui était de la gamine, elle n’avait pas la moindre idée d’où elle se trouvait exactement sur Neverland. D’après ce que l’enfant pouvait observer, elle se trouvait sans doute de l’autre côté de la montagne. Ce qui était quand même logique, comme elle était entré dans la forêt des âmes pour en ressortir de l’autre côté. Elle était bien déçue de n’avoir presque rien trouvé pour remplir son panier… Elle le savait bien qu’elle aurait du aller à Pixie Hollow, là-bas, il y a toujours des tonnes de fruits à manger!
 
Bien que la petite fée rose insistait pour rentrer, Sissy avait un léger gout d’aventure ce jour-là. Et puis, ce n’avait jamais été dans les habitudes de l’enfant d’écouter les conseils de la petite créature. Ce n’était pas par méchanceté, mais parce que la curiosité l’emportait bien trop souvent sur la prudence. L’île s’était calmée depuis peu, les animaux étaient moins agrssifs, ce qui permettait à la blondinette de pouvoir se balader dans une certaine sécurité. Il y avait toujours le risque de croiser des pirates, mais eux aussi semblaient bien calmes. La température était agréable, alors pourquoi aller s’enfermer dans sa cabane? Elle y resterait pour dessiner lorsqu’il pleuvrait!
 
Les arbres laissèrent place à des champs, malgré ce changement de paysage, Sissy continua d’avancer, voulant voir ce qui se trouvait de l’autre côté de la prairie. Lorsque la gamine tomba sur une route, oui, elle s’y étala de façon littéral, car elle ne regardait pas où elle mettait les pieds, elle décida de la suivre pour voir où elle menait. Son ventre en profita pour signaler qu’il était toujours là et qu’il avait faim. Après un moment, elle arriva à ce qui ressemblait à une ferme. Enfin, d’après ce qu’elle voyait et ce qu’on lui avait raconté… Elle n’avait jamais eu l’occasion d’en visiter, peut-être que c’était enfin le moment de réaliser son rêve? L’enfant adorait les animaux, surtout ceux qui étaient mignons, il y en avait surement! Par contre c’était à voir… elle n’avait pas envie de se faire chasser par un vieil homme bourru! Et si c’était une ferme de pirates? Une chose était certaine, elle devrait observer et voir qui habitat là avant de se montrer.
 
Sissy avança donc discrètement, regardant par la fenêtre de la maison, elle ne vit personne. Lorsqu’elle entendit du bruit à l’arrière, elle contourna  la maison pour espionner ce qui se passait. Lorsque la petite vit cette jolie femme blonde passer, elle ne pus rester cacher bien longtemps, sortant de sa cachette pour s’adresser à elle :
 
- Madame? Je m’excuse de vous déranger, mais est-ce que vous avez un peu d’eau? J’ai beaucoup marché et j’ai très soif.
 

L’enfant lui fit un grand sourire, se servant de sa bouille d’ange afin de ne pas se faire chasser à coup de balai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa Empty
Message Sujet: Re: À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa EmptyLun 21 Nov 2016 - 18:03

À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh!
feat. Rosasharn Ashcroft & Sissy

Les journées étaient dures, les nuits beaucoup trop longues… Je n’en pouvais plus de cette vie... Je n’en pouvais plus de me réveiller tous les matins, seule dans mon lit, sachant qu’Edward était dans la chambre juste à côté. Je m’en voulais de lui avoir fait du mal… Pourtant, je n’étais pas la seule fautive dans cette histoire… Je ne serais peut-être jamais tombé dans les bras d’un autre homme, s’il ne s’était pas éloigné de moi, s’il n’avait pas passé autant de temps avec une sirène rousse… J’avais beau ressasser tous mes remords et mes ressentiments, cela n’allait en aucun cas arranger la situation. Ajouter à cela la bombe que ma mère avait lâché, comme quoi j’avais une sœur… Je n’en pouvais plus. Tout mon petit monde s’écroulait et il était très difficile d’y faire face. Alors ce matin, j’eus du mal à sortir de mon lit. Le soleil à travers les volets m’éblouissait, il était sans doute tard, mais je n’avais aucune envie, aucune motivation pour me lever. J’envisageais même de rester sous la couette toute la journée, mais je ne pouvais pas me le permettre… J’avais du travail, des animaux à nourrir et je ne pouvais pas les faire souffrir à cause de mon moral. C’est donc avec difficulté que je m’extirpais des draps, m’habillais et descendis directement dans le jardin, sans rien manger. Mon estomac était noué depuis plusieurs jours, ce n’était pas vraiment la peine que j’essaye d’avaler quelque chose.

« Bonjour madame l’oie ! » Dis-je en arrivant dans la bassecour en jetant de petits grains de maïs aux animaux qui commençaient à s’attroupaient autour de moi. « Oui monsieur le coq, il y en aurait pour vous aussi. Il y en a pour tout le monde ne vous en fait pas ! » Les animaux attendaient toujours avec grande impatience l’heure du repas. Et maintenant que la nuit éternelle était terminée, plus personne n’était rationné, au plus grand plaisir de chacun. Alors que je sortais du poulailler, une petite fille blonde m’interrompit dans mes pensées. « Madame? Je m’excuse de vous déranger, mais est-ce que vous avez un peu d’eau ? J’ai beaucoup marché et j’ai très soif. » Elle était toute mignonne cette gamine avec ses grands yeux bleus. Il était évident que je n’allais pas la laisser mourir de soif. « Bien sur ! Attends-moi ici deux minutes, je vais t’en chercher. » Je posais mes seaux remplis de granulé pour aller lui chercher un verre et cruche rempli d’eau à l’intérieur de la maison. En ressortant, je lui remplis son verre et le tendis à la petite. « Tu as beaucoup marché ? Tu viens de la ville ? » J’étais curieuse qu’une petite fille se pointe au milieu de ma ferme. Je n’avais pas l’habitude de croiser des enfants de la ville ici, c’était bien trop loin de Blindman’s Bluff. Idem pour les enfants perdus, il était rare qu’un, arrive jusqu’ici. « Tu viens d'où comme ça ? » Lui demandais-je alors un grand sourire au bout des lèvres. Elle était vraiment adorable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa Empty
Message Sujet: Re: À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa EmptyMar 22 Nov 2016 - 3:23

Sissy cessa bien vite d’être craintive, car elle ne pouvait pas concevoir qu’une si jolie femme qui parlait aux animaux pouvait être méchante! Et puis elle était tellement belle! Et elle ne s’était pas fait prier pour servir de l’eau à la gamine. Encore une fois, l’enfant avait trouvé quelqu’un de gentil pour l’aider un peu, mine de rien, elle avait pas mal de chance quand on y pensait! Elle aurait pu tomber sur un pirate assoiffé de sang, mais non, elle avait trouvé une jolie dame qui semblait si douce. Dès qu’elle eu le verre en main, la gamine en vida la moitié d’une traite, s’étouffant un peu au passage. Reprenant son souffle, elle répondit aux questions :

- Non, je ne viens pas de la ville… elle est proche? Je connais quelqu’un qui y habite! Elle s’appelle Grace et elle est très gentille! Et elle fait des pâtisseries! Mais moi, j’habite l’arbre du pendu, avec les autres enfants perdus. J’ai beaucoup marché et je me suis perdue en cherchant à manger…

Se perdre en cherchant à manger… C’était l’histoire de la vie de Sissy! Au moins, ça lui permettait de faire de nouvelles rencontres! La petite aimait penser positivement, car après tout, rien ne servait de déprimer! Elle se contentait de peu pour être heureuse, certains jours, le seul fait de trouver une jolie fleur rose suffisait à l’égailler. Le seul moment où la blondinette avait été vraiment triste depuis qu’elle vivait à Neverland, c’était par ces longues journées dans les ténèbres, mais maintenant, tout allait pour le mieux!

La gamine bue le reste du verre d’eau, mais plus doucement, question de ne pas s’étouffer à nouveau. Parfois, il lui arrivait d’apprendre de ses erreurs. Par contre, il fallait que ça soit assez marquant pour qu’elle ne recommence pas! Une fois sa soif étanchée, elle remarqua qu’elle n’était pas très polie :

- Merci beaucoup madame. Je m’appelle Sissy! Est-ce que c’est une vraie ferme ici? Parce que j’ai jamais pu en visiter une. Est-ce qu’il y a des chats? J’adore les chats, je sais que ce sont pas de animaux de ferme, mais on en a pas dans la forêt des Quatre Saisons…

Il y avait des félins sauvages, mais il ne fallait même pas pensé à les caresser… à moins de vouloir risquer d’y perdre une main… Comme ça allait mieux de manger avec deux mains, la petit se tenait loin des animaux dangereux… question de ne pas finir dans leur ventre! On lui avait raconté d’horribles histoires, alors elle essayait de se montrer prudente. Par contre lorsqu’elle se sentait en confiance, elle n’était pas toujours prudente dans ses paroles! Mais elle faisait bien attention, car elle savait qu’il y avait des secrets qu’elle ne devait pas dire, sinon elle perdrait tous ses amis! La gamine les aimait les autres enfants perdus, ils étaient sa famille!

Curieuse, Sissy s’approcha du coq, cet oiseau si coloré et majestueux. Lorsqu’elle approcha sa main, ce dernier lui pinça un doigt. Surprise par cet affront, la petite se mit à pleurer presque aussitôt. Pas que ça lui faisait vraiment mal, mais ça la rendait si triste qu’un animal ne l’aime pas! Elle ne réalisa pas que ce n’était peut-être que parce qu’il avait cru qu’elle avait de la nourriture à lui donner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa Empty
Message Sujet: Re: À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa EmptyVen 25 Nov 2016 - 20:58

À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh!
feat. Rosasharn Ashcroft & Sissy

Cette petite était vraiment mignonne. Ses grands yeux bleus et ses cheveux dorés lui donnaient l’air d’être un petit ange. J’étais intriguée de la savoir seule. Si elle était arrivée de la ville jusqu’ici à pied, elle en avait sans doute eu pour la journée ! Pas étonnant qu’elle soit assoiffée. C’est pour cela que je lui demandais d’où elle venait. « - Non, je ne viens pas de la ville… elle est proche? » Je lui fis un signe de la tête pour lui indiquer que oui. Le trajet était très long à pied, mais a cheval, on pouvait tout de même si rendre rapidement. Heureusement puisque j’y allais presque tous les jours. « Je connais quelqu’un qui y habite! Elle s’appelle Grace et elle est très gentille! Et elle fait des pâtisseries! Mais moi, j’habite l’arbre du pendu, avec les autres enfants perdus. J’ai beaucoup marché et je me suis perdue en cherchant à manger… » Ce fut une surprise d’entendre le nom de mon amie sortir de la bouche de la petite fille. Je connaissais moi aussi très bien Grace. C’était une grande amie, une femme avec le cœur sur la main. Je l’adorais ! Et la petite avait bien raison, les pâtisseries de Grace étaient les meilleures de Neverland ! Je fus d’autant plus étonné d’apprendre que cette petite était une enfant perdue ! C’était la première que je rencontrais depuis que j’étais adulte. J’avais rencontré Edward lorsque nous étions enfant, il était lui aussi un enfant perdu, mais cela faisait au moins 10 ans que je n’avais pas croisé la route d’un autre enfant perdu.

« - Merci beaucoup madame. Je m’appelle Sissy! Est-ce que c’est une vraie ferme ici? Parce que j’ai jamais pu en visiter une. Est-ce qu’il y a des chats? J’adore les chats, je sais que ce ne sont pas des animaux de ferme, mais on en a pas dans la forêt des Quatre Saisons… » Je souris à la petite qui venait de se présenter et fit de même. « Eh bien moi, je m’appelle Rosasharn ! Mais tu peux m’appeler Rosa. » Lui dis-je avec un grand sourire. Puis je réfléchis à sa question. « Des chats… Hum… » Oui il y en avait à la ferme, mais ce n’était pas lien mien. Ils venaient seulement lorsque je leur laissais un peu de lait devant la porte. « On va essayer d’en trouver ! Je vais aller chercher une petite coupelle de lait qu’on déposera ici et on verra s’ils viennent . » Une fois le plan exposé à la petite, je me rendis de nouveau dans la cuisine et revenu quelques secondes après avec un bol rempli de lait. « Et voilà ! » Dis-je en le posant par terre et en essuyant mes mains sur mon tablier. « Je crois que tu m’as demandé si cette ferme était là mienne . Eh bien oui ! Je peux te la faire visiter si tu veux ! » Je pris alors la main et m’abaissai pour être à sa hauteur. « Dis-moi, par quoi veux-tu commencer ? On peut aller voir les lapins . Les vaches ? ou les poules ? » Quelques jours plus tôt, j’aurais aussi proposé les cheveux… Mais je n’avais pas vraiment envie de me rendre à l’élevage d’Edward… En ce moment, plus je l’évitais, mieux je me portais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa Empty
Message Sujet: Re: À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa EmptySam 26 Nov 2016 - 2:34

Cette jolie femme s’appelait Rosasharn, Rosa pour faire court. Ça ressemblait beaucoup à Rose! Et le rose, c’était si beau! C’était la couleur préférée de la petite et aussi de la lueur de sa fée. Coïncidence? Quoi sait? Quoiqu’il en soit, la gamine aurait tellement aimé avoir une jolie robe rose, mais elle n’en avait pas trouvée… et puis cette couleur ne resterait pas propre très longtemps avec toutes ses activités. En fait, aucun vêtement ne restait en bon état bien longtemps avec les enfants perdus, toujours en vadrouille un peu partout sur l’île, trainant dans des endroits parfois bien vaseux, comme les marais… Mais il n’y avait pas de meilleurs endroits pour observer les Croudoudous!

Sissy ne pu s’empêcher d’être un peu excitée à l’idée de pouvoir revoir des chats de près. C’était si mignon des chats! Par contre la femme ne semblait pas en avoir comme locataires permanents, mais son effort pour les attirer toucha beaucoup la gamine. La blondinette ne pu s’empêcher de penser que peut-être toutes les femmes de Neverland étaient gentilles? Beaucoup plus que celles qu’elle avait rencontrées avant de se réveiller sur l’île! Cette nouvelle vie était beaucoup mieux que l’ancienne! Sans doute un peu plus risquée, à cause des pirates et aussi des créatures de toutes sortent, mais c’était quand même plus amusant.

La gamine sécha ses quelques larmes lorsque Rosa parla de visiter la ferme. Oublié le vilain coq qui venait de lui pincer le doigt! Il y avait sans doute plus intéressant à visiter que ce grincheux à plumes! Par où commencer entre toutes ces options? Les poules ne l’intéressaient plus vraiment, ça c’était certain.

- Les lapins, j’en ai croisé dans la forêt des Quatre Saisons, ils sont gentils! Même qu’une fois j’étais avec mon ami Andy et un lapin nous à fait peur parce qu’on pensait que c’était un pirate caché dans un buisson! Les vaches j’en ai jamais vu de près, on peut commencer par elles?

Alors qu’elle suivait la femme, Sissy entreprit de poser quelques questions, car ses connaissances des animaux de la ferme étaient plutôt limitées :

- Est-ce qu’il y a des monsieurs vaches? Parce qu’on dit toujours une vache… Les monsieurs chat, c’est des chats et mes madames, des chattes… mais pour les vaches? Des vachons?

Ça pouvait paraitre stupide, mais c’était là des questions d’enfants. Malgré son ignorance plus en profondeur sur le sujet, elle savait tout de même que pour faire des bébés, ça prend un papa et une maman. Pour le reste, c’était difficile d’obtenir plus de détails, les gens évitaient soigneusement le sujet!

Une fois devant L’enclos, Sissy pu admirer les grands animaux. Elle trouvait les vaches très belles avec leurs grands yeux doux. Elles étaient très calmes et semblaient gentilles, ce qui amena des questions à l’esprit de la petite :

- Elles ne ressemblent pas du tout à la description que Feisty en fait! Elle dit que les grosses vaches sont des femmes laides et méchantes… mais tes vaches sont pas laide, ni méchante! Encore moins des femmes… C’est pas gentil pour les vaches de se servir d’elles comme insulte!

Sissy, nouvelle défenderesse des droits des vaches…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa Empty
Message Sujet: Re: À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa EmptyDim 27 Nov 2016 - 21:12

À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh!
feat. Rosasharn Ashcroft & Sissy

La petite sembla si triste lorsque je lui annonçai que je n’avais pas de chat que cela me fendit le cœur. Elle semblait y tenir à ses chatons, alors j’espérais très sincèrement qu’au moins un petit félin pointe le bout de son nez près du bol de lait. Avec un peu de chance, elles allaient aussi peut-être en voir près du foin dans la grange. Les chats adoraient y dormir, la paille leur tenait chaud. « Les lapins, j’en ai croisé dans la forêt des Quatre Saisons, ils sont gentils! Même qu’une fois j’étais avec mon ami Andy et un lapin nous a fait peur parce qu’on pensait que c’était un pirate caché dans un buisson! Les vaches j’en ai jamais vu de près, on peut commencer par elles? » Cette petite histoire était très amusante et je ne pus m’empêcher de lâcher un petit rire. « Les lapins sont de vrais petits farceurs ! » Ajoutais-je. « Allons voir les vaches alors ! » Dis-je en me relevant. Elle n’était pas dans l’étable à ce moment, mais dans les champs, je pris donc la direction du pré, en m’assurant que Sissy me suivait. « Est-ce qu’il y a des monsieurs vaches ? Parce qu’on dit toujours une vache… Les monsieur chat, c’est des chats et mes madames, des chattes… mais pour les vaches? Des vachons? » Des vachons, c’était mignon comme nom ! J’expliquais alors à Sissy que les monsieurs vaches avaient un autre nom. « Alors pour commencer, on ne dit pas ‘un monsieur vache’ mais un mâle. Comme par exemple, un garçon et une fille. Et donc le mâle de la vache, c’est le taureau ! On va les voir aussi ! Il y a une dizaine de vaches, mais qu’un seul taureau, tu verras, on le reconnaît facilement, il a des cornes plus grandes que celles des vaches. »

Une fois arrivée devant l’enclos, je pointais du doigt les animaux qui s’y trouvaient. « Tu vois les grosses bêtes blanches et noires . Eh bien voilà, c’est ça des vaches ! » J’étais assez fière de mes animaux et c’était un véritable plaisir de les montrer à une petite qui semblait si curieuse de la vie. « Elles ne ressemblent pas du tout à la description que Feisty en fait! Elle dit que les grosses vaches sont des femmes laides et méchantes… mais tes vaches sont pas laide, ni méchante! Encore moins des femmes… C’est pas gentil pour les vaches de se servir d’elles comme insulte! » Je ne pus m’empêcher de rire de nouveau. Je ne me moquais pas de la fillette, loin de moins une telle idée, mais plutôt de l’insulte à laquelle elle faisait référence. « Tu as bien raison Sissy ! Ces pauvres bêtes n’ont rien fait pour être ainsi associées à cette insulte. » Il ne m’était jamais arrivé d’insulter une personne de grosses vaches, mais je l’avais déjà entendu évident, d’un homme parlant à une mégère ou autres. Tout comme Sissy, je pensais toujours à mes animaux qui du fond de leur pré n’avaient absolument rien demandé. « Est-ce que tu arrives à voir le taureau ? Il est sous l’arbre là-bas. » Je lui montrais du doigt un animal qui semblait coucher dans l’herbe à l’ombre. « Il faut croire qu’il a chaud lui… » Je commençais à avoir un peu froid moi, à rester sans bouger devant l’enclos des vaches. « Je te propose qu’on aille dans la grange Sissy maintenant . Il y fait un peu plus chaud et je dois nourrir les lapins et l’âne. » Je demandais ensuite à la petite « Tu n’as pas froid toi d’ailleurs ? Tu veux une couverture ou un pull ? »

Depuis qu’elle était là, Sissy me posait énormément de questions, mais j’en avais aussi quelques-unes à lui demander comme : où elle trouvait ses vêtements ? Est-ce qu’elle avait ce qu’il fallait pour se protéger du froid à l’arbre du pendu ? J’étais vraiment curieuse de savoir comment se passait la vie d’enfant perdu, mais je gardais mes questions pour plus tard. Il était l’heure de nourrir les lapins et les lapereaux pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa Empty
Message Sujet: Re: À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa EmptyLun 28 Nov 2016 - 22:33

Sissy fut particulièrement satisfaite de constater que Rosa était d’accord avec elle, les lapins étaient mignons, mais parfois ils étaient de vraies fripouilles! Le rire de la femme fit sourire encore plus la petite, qui était bien trop heureuse d’être le centre de l’attention. Comme elle était chanceuse d’avoir croisé la route de Rosasharn! Elle était si gentille et attentionné, mais surtout, elle répondait patiemment aux questions de la petite. Bon, il était rare que les gens refusent de répondre, mais cette belle dame blonde semblait y prendre plaisir, contrairement à certain qui prenaient un air ennuyé à la moindre interrogation…. Comme son ami Andy, pour ne nommer que lui.

La blondinette écouta avec attention les explications sur les monsieurs vaches qui sont des mâles qu’on nomme taureau. Elle en apprenait des choses aujourd’hui! Mais bon, elle trouvait que « vachon », c’était plus beau comme nom… peut-être qu’elle pourrait convaincre Rosa d’appeler un bébé d’une vache comme ça? Ça serait le plus mignon de tous! L’enfant était toute excitée par tout ceci, autant les nouvelles informations que de voir les animaux. Et le comble de tout cela, c’était qu’encore une fois, la femme était d’accord avec elle! À elles-deux, elles allaient rétablir la réputation des vaches! Quoique les grands animaux face à elles ne semblaient pas vraiment se préoccuper que leur nom soit devenu une insulte. Leur seul intérêt semblait être la tendre herbe verte à leurs pieds.

Il y avait aussi le taureau, qui profitait de l’ombre, plus loin. Il était énorme! Ce n’était pas surprenant qu’il ait chaud. Par contre, ce n’était pas le cas des deux blondes. Tant qu’elle avait été en marche, Sissy n’avait pas eu froid, mais maintenant qu’elle était plantée devant l’enclos, elle commençait à frissonner un peu. La petite acquiesça donc à la proposition de la femme. Et puis elle voulait voir les autres animaux! Elle connaissait les ânes, beaucoup de voyageurs en avaient quand ils arrêtaient dans l’auberge miteuse où elle avait vécut dans sa vie d’avant. L’enfant se frictionna un peu les bras avant de répondre :

- Oui, se serait gentil de me prêter quelque chose… j’ai oublié mon châle en quittant ma cabane ce matin. Je pensais pas me rendre si loin! Je voulais seulement trouver à manger… la prochaine fois, j’irais du côté de Pixie Hollow, là au moins je suis certaine de trouver pleins de fruits! Au moins venir par ici ça m’aura permis de te rencontrer!

La gamine suivit la femme jusque dans la grange, trop contente de voir des lapins. Ensuite elle caressa l’âne alors qu’il mangeait. Jamais la petite n’aurait cru que cette journée serait aussi joyeuse. Comme quoi les journées les plus banales peuvent en fait devenir extraordinaires! Pleins de nouvelles questions venaient en tête de la petite, comme Rosa ne posait pas les sienne, la cadette en profitait :

- Les vaches donnent du lait… mais le monsi… le taureau, il sert à quoi? Il travaille où il ne fait que se faire bronzer?

Sissy porta à nouveau son attention sur les lapins, mais surtout sur les lapereaux. De mignonnes versions miniatures des adultes. C’était sans doute mieux que la petite ne voit pas ce à quoi il ressemblait à la naissance, alors qu’ils étaient aveugle et sans poils… C’était beaucoup moins joli! Soudain, une question s’échappa de la bouche de la petite :

- Rosa? Tu as un amoureux? Parce que tu es trop belle pour pas en avoir!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa Empty
Message Sujet: Re: À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa EmptyMer 30 Nov 2016 - 22:09

À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh!
feat. Rosasharn Ashcroft & Sissy

Je passais un formidable moment. Qui aurait cru qu’une petite comme Sissy réussirait à me faire oublier mes tracas ? Elle s’émerveillait de tout ce qu’elle voyait et il en était de même pour moi en la regardant. Mais il commençait tout de même à faire un peu frais...« Oui, ce serait gentil de me prêter quelque chose… j’ai oublié mon châle en quittant ma cabane ce matin. Je pensais pas me rendre si loin! Je voulais seulement trouver à manger… la prochaine fois, j’irais du côté de Pixie Hollow, là au moins je suis certaine de trouver plein de fruits! Au moins venir par ici ça m’aura permis de te rencontrer! » Son châle ? J’avais peur que même avec ça, la petite n’ait pas très chaud... Nous n’étions malheureusement pas à l’abri des arbres au milieu des champs et le vent nous frappait de pleins fouets. « Ne bouge pas, je vais te chercher quelques choses ! » Je retournais alors en direction de la maison, laissant la petite devant les vaches. Avant de rentrer, je jetais un coup d’œil au bol de lait que j’avais déposé pour les chats, mais il n’y avait pas l’ombre d’un petit matou… J’étais déçue pour Sissy, mais je ne perdais pas espoir ! Une fois dans la maison, je pris un grand plaid que je déposais sur mes épaules et pour Sissy, un petit pull. Il serait sans doute beaucoup trop grand pour elle, mais il était toujours possible de faire des ajustements ! « Voilà pour toi ! » Je lui tendis alors un pull et l’aidai à l’enfiler. Je lui retroussais ensuite les manches qui étaient, comme je m’en doutais, trop longue et lui tendis une surprise. « J’ai cru entendre que tu avais un peu faim alors voilà pour toi ! Je l’ai fait ce matin, tu me diras ce que tu en penses ! » J’avais fait un gâteau aux noix dans la matinée et Sissy était la première à y goûter. « J’espère que tu vas aimer ! ».
Accompagnée de la petite, je me dirigeai ensuite vers la grange. Alors que Sissy semblait intriguée par les lapins, j’en profitais pour accomplir mes tâches et nourrir les animaux. L’âne eut donc sa dose de caresses et de foin. « Les vaches donnent du lait… mais le mon si… le taureau, il sert à quoi? Il travaille où il ne fait que se faire bronzer? » « He bien le taureau, il m’aide beaucoup dans les champs ! C’est lui qui m’aide à tirer tous les engins dont j’ai besoin pour les champs ! » Je montrais alors du doigt une vieille râteleuse et un ancien brabant qui se trouvait au fond de la grange. « Le taureau est l’animal le plus fort de cette ferme, alors c’est lui qui m’aide dans les champs ! Il sert aussi à avoir des petits veaux ! Le bébé de la vache et du taureau. » Je ne comptais pas non plus lui expliquer comment on faisait des bébés, mais j’imaginais la petite assez intelligente pour savoir qu’il fallait un papa et une maman pour avoir un petit.

« Rosa? Tu as un amoureux? Parce que tu es trop belle pour pas en avoir! » Je m’approchais alors de Sissy avec un grand sourire et m’accroupis à ses côtés. Tout en donnant délicatement de quoi se nourrir aux lapins, je répondis à sa question. « Oui j’en ai un. Il s’appelle Magnus. » C’était étrange… Mais le dire à cette fillette me fit du bien. Et je n’avais pas hésité, j’étais sûre de moi ! Il est décidément bien révolu ce temps où je doutais encore de mes sentiments... « Dis-moi, tu voudrais prendre un petit lapin dans tes mains ? » Délicatement, je tendis les bras dans la cage pour attraper un petit rongeur. Il se laissa faire et doucement, je pue le sortir pour le déposer dans les petites mains de Sissy. « On dirait qu’il t’aime bien ! Les petits lapins sont des bêtes très peureuses et regarde, il ne tremble même pas ! Il est même en train de remuer le bout de son petit nez. » Cette scène était vraiment adorable !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa Empty
Message Sujet: Re: À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa EmptyJeu 1 Déc 2016 - 3:39

Sissy avait été bien contente que Rosa lui prête un chandail, elle n’aurait plus froid! Bon, il était un peu trop grand, mais ce n’était pas grave, l’enfant avait rarement des vêtements à sa taille. Mieux valait que ce soit trop grande que trop petit, ce n’était pas drôle quand les vêtements se déchiraient sur votre dos! Quoique les garçons riaient bien quand leur fond de pantalon se fendait. Et ensuite, comble de la joie, elle avait eu droit à un morceau de gâteau aux noix! Les gâteaux et pâtisseries était le groupe alimentaire préféré de la gamine! Les adultes diront que ce n’en est pas un et que ce n’est pas bon pour la santé… mais qu’est-ce qu’une petite de huit ans en a à faire? Ce qui est si bon au gout ne peut pas être mauvais pour la santé? Elle ne pouvait se résoudre à croire à cela, s’empressant de dévorer le bout de gâteau avec appétit.

- C’est vraiment très bon, aussi bon que ceux de Grace! Vous pourriez ouvrir une pâtisserie ensemble!

C’est avec attention que Sissy écouta les explications de la femme à propos du travail du taureau. S’il aidait Rosa de la sorte, il avait donc bien droit au repos, il n’était pas aussi paresseux que ce que la gamine avait cru. Et c’était le papa des veaux. Il y avait donc plusieurs mamans, mais qu’un seul papa? Ça devait certainement être une situation familiale bien compliqué à gérer! Quoique les animaux ne s’embarrassaient pas des complications, se contentant de faire leurs petites affaires. Par contre la question restait de savoir comment ils s’y prenaient pour faire des bébés… sauf que ce n’était pas le moment, car Rosa répondait déjà à la grande question de la blondinette : Elle avait un amoureux!

- Oh, ton amoureux il doit être super gentil et beau! Vous allez vous marier et avoir pleins d’enfant? Bien sur que je veux prendre un lapin, ils sont trooooop mignons.

Sissy pris quand même quelques instants pour se calmer un peu, pour ne pas faire peur à la petite créature que la fermière lui mit dans les bras, stratégie qui paya, car la petite bête resta bien tranquille, tout en confiance. La gamine sourit, les yeux pétillant de joie.

- On peut l’appeler Pompom? Ça lui irait bien, non? Il serait mignon avec une boucle rose! Moi j’adore le rose, même que c’est ma couleur plus préférée. C’est la couleur de la lueur de ma fée aussi, sauf qu’elle s’est caché quand on est arrivé, elle avait peur que tu sois un pirate. C’est parce que les pirates sont méchants avec les fées.

En fait, la petite n’avait pas eu beaucoup d’expériences avec les pirates, mais tous les autres enfants prenaient un soin particulier à expliquer comment ces sales personnages peuvent être monstrueux. La gamine avait même appris à se défendre afin de leur faire face si jamais elle en rencontrait à nouveau. Parce que oui, elle avait déjà eu la chance d’envoyer une pierre dans la sale face d’un pirate.

Le lapin s’agita un peu, forçant Sissy à le déposer. Il avait sans doute envie de se dégourdir un peu les pattes. Elle savait depuis longtemps qu’il ne fallait pas retenir un animal contre son gré, car il ne pouvait qu’en résulter des blessures.

- Tes animaux sont vraiment gentils, comme toi! Si j’avais eu une grande sœur, j’aurais voulu qu’elle soit comme toi. Tu crois qu’on aura attiré des chats? Sinon, c’est pas grave, j’aurais vu plein d’animaux!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa Empty
Message Sujet: Re: À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa EmptyLun 12 Déc 2016 - 20:32

À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh!
feat. Rosasharn Ashcroft & Sissy

La petite se régalait avec son gâteau et j’en fus ravie ! Elle était adorable et proposa même que j’ouvre une pâtisserie avec Grace. L’idée n’était pas déplaisante, mais je savais que je ne cuisinais pas si bien que mon amie, je n’étais à sa hauteur et j’aurais sans doute plutôt été un frein pour elle. De toute la façon, la question ne se posait pas puisque je n’avais aucunement l’intention de quitter ma ferme, mon champ et mes animaux. «  Oh, ton amoureux il doit être super gentil et beau! Vous allez vous marier et avoir plein d’enfant? Bien sur que je veux prendre un lapin, ils sont trop mignons. » De nouveau, Sissy me fit mourir de rire. Oui, mon amoureux était beau et gentil. Oui, j’avais envie de me marier et avoir des enfants, mais c’était sans doute un peu tôt . Je n’étais que depuis récemment avec Magnus et je n’avais pas complètement oublié Edward… Alors je ne m’aventurais pas encore dans de grands projets d’avenir. Je préférais profiter du présent, de chaque minute de bonheur que je pouvais passer en compagnie du pirate sans me soucier du reste. Parce qu’après tout… Rompre mes fiançailles avec Edward avait causé plus de soucis que je ne l’imaginais… Mais je n’eus pas le temps de m’apitoyer sur mon sors. Sissy s’extasiait devant le petit lapereau qu’elle avait dans les mains. « On peut l’appeler Pompom? Ça lui irait bien, non? Il serait mignon avec une boucle rose! Moi j’adore le rose, même que c’est ma couleur plus préférée. C’est la couleur de la lueur de ma fée aussi, sauf qu’elle s’est cachée quand on est arrivé, elle avait peur que tu sois un pirate. C’est parce que les pirates sont méchants avec les fées. » Décidément, cette petite ne cessait de me faire rire ! « Pompom lui ira très bien ! Par contre, la boucle rose… Je ne suis pas certaine d’avoir ce qu’il faut. » Je me relevais et pris la direction d’un petit débarras au fond de la grange. J’avais le souvenir d’y avoir rangé un jour de vieux tissus que j’avais utilisés étant plus jeune, quand je m’amusais à faire des robes pour mes poupées. Je revins alors avec un gros bac sur lequel il y avait des veilles poupées. Elles étaient comme neuves, pas du tout abîmé, juste un peu sale à cause de la poussière. « Ah si ! J’ai ce qu’il faut ! » Je sortis alors une jupe en tulle rose – que j’avais à l’époque très mal cousu – et arrachai un bout de tissu pour faire un joli collier. Délicatement, j’enroulai le tissu autour du cou du lapin pour faire un joli nœud qui retombait derrière ses oreilles. « Et voilà ! » Je n’avais pas trop serré pour que le lapin ne se blesse pas, mais Sissy n’avait pas tort, ça lui allait plutôt bien ! « Ma couleur préférée à moi, c’est le bleu. » Ajoutais-je ensuite.


Je pensais ensuite à ce qu’avais dit la petite à propos des pirates. Elle n’avait pas tort, la plupart n’étaient que des mécréants, mais d’autres étaient, des hommes gentils. Pour preuve, je n’imaginais en aucun cas Magnus ou même Jeremiah lever la main sur un enfant. Même si j’avais quelques doutes à propos du sang-froid du second… Tout cela pour dire que je savais très bien que les pirates n’étaient pas vraiment fréquentables, seulement, je ne parvenais pas à tous les mettre dans le même sac sans leur laisser une petite chance. « Tu pourras dire à ta fée que si elle veut venir à ma ferme, elle sera bien accueillie elle aussi. Je ne lui ferais aucun mal. Tu sais que je n’ai jamais vu de fée moi ? » Une seule fois, j’avais cru en voir une, voir une petite lueur au loin et entendre un scintillement, mais je n’arrive plus à savoir si c’était vrai ou juste une hallucination à vrai dire.

« Tes animaux sont vraiment gentils, comme toi! Si j’avais eu une grande sœur, j’aurais voulu qu’elle soit comme toi. Tu crois qu’on aura attiré des chats? Sinon, c’est pas grave, j’aurais vu plein d’animaux! » Je ne connaissais cette petite que depuis quelques minutes, et je la trouvais déjà adorable ! Je n’avais pas envie qu’elle reparte. « Je m’occuperais de toi comme ma petite sœur si tu venais à rester ici. » Dis-je en la regardant avec un grand sourire. « Je n’ai pas de petite sœur et j’aurai adoré en avoir une. » À vrai dire, j’avais une demi-sœur… Mais notre relation n’avait jamais été si chaotique qu’aujourd’hui et je n’avais pas vraiment envie d’en parler… Rien que d’y penser, je commençais déjà à m’énerver…

« Allons voir les chats ! » Prenant la main de la petite, je sortis doucement de la grange et marcha en direction de la maison, là où on avait laissé un peu de lait. « Regarde ! » Dis-je en montrant une boule de poil du bout du doigt « Je crois qu’il y en a un ! »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa Empty
Message Sujet: Re: À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

À la ferme de Rosaharn, Hi aie hi aie oh! ~ pv Rosa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-