AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 One more chance ✦ ft.Rosa
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


One more chance ✦ ft.Rosa Empty
Message Sujet: One more chance ✦ ft.Rosa One more chance ✦ ft.Rosa EmptyMer 12 Oct 2016 - 22:15

One more chance
Rosa x Magnus

Un mois, six jours et treize heures… c’était le temps qu’il s’était écoulé depuis la dernière fois que j’ai vu Rosasharn. Je n’étais toujours pas remis de cette journée où tout mes espoirs se sont envolés aussi vite qu’ils avaient germés en moi. Mon cœur s’était serré, même si j’avais gardé mon aplomb, à la seconde où elle s’est éloigné… j’ai craqué. J’avais l’impression que l’on m’avait jeté un sort, que jamais je ne trouverais une femme avec qui vivre… et fonder ma propre famille. Je compte les jours, les heures qui passent, sans avoir de ses nouvelles. Elle a choisi, son fiancé… ce que je peux comprendre… mais j’y ai tellement cru. Je souffre de l’imaginer dans ses bras, et d’être heureuse avec lui… alors que je suis seul dans cette maison vide. Mais, je me suis fais à l’idée qu’elle a fait son choix et que je dois me résigner. J’aurais seulement aimer avoir une lettre, quelques mots de sa part qui me prouvait tout cela était bel et bien fini… mais ce n’était pas le cas, mon cœur lui espérait toujours.

Depuis mon retour dans la ferme familiale, je passe mes journées à travailler pour oublier. J’ai repris le verger que ma mère possédait avant son décès, il était en friche et avec la malédiction qui avait touché l’île, les pommiers avaient souffert du froid. Mais, je n’ai pas baissé les bras, j’ai travaillé dur et en quelques semaines… enfin je pense que l’île à jouer un rôle important dans sa renaissance… j’ai pu récolter les premières pommes. Je ne suis plus un pirate au jour d’aujourd’hui, et bien qu’il ne me reste aucun souvenir de cette vie passée, je me dis que c’est signe ; celui d’une nouvelle vie, d’un tournant.

L’aube vient tout juste de se lever, mais je suis déjà dans le verger. Je récolte les quelques pommes qui sont assez mûre, je n’ai pas grand-chose à vendre… mais quelque chose me pousse à aller au marché. Peut être parce qu’un peu de compagnie ne me ferait pas de mal ! Je prépare mon cheval, et quitte la ferme en direction de Blindman’s bluff. J’arrive sur le marché, et salue les quelques commerçants déjà installés. Se faire une place n’était pas simple, mais de connaissance en connaissance, j’ai réussi à sympathisé avec quelques uns d’entre eux. Une heure s’écoule, et je n’ai déjà plus de stock à vendre, je m’apprête à rentrer à la ferme, quand j’aperçois un mouvement de foule. Que ce passe-t-il ? Bartok, mon voisin d’étalage m’interpelle : « Magnus, va rattraper ce voleur ! T’es l’un des sauveurs, non ? » Depuis que la rumeur s’était élargie à Blindman’s bluff et surtout sur le marché, les maraîchers aimaient me charrier avec cela. Surtout que beaucoup d’entre eux me connaissait en tant que pirate, et non fermier. Aujourd’hui, ils se sont fait à l’idée que j’avais changé de vie, et que je n’étais pas un brigand prêt à les détrousser. Sans perdre un instant, je me lançais à la poursuite du voleur. Il était rapide, mais les bras encombrés d’une cagette de légume. Je le rattrapais, empoignant son veston ce qui le fit reculer. Il lâcha son butin, et geste que je ne m’attendais pas, il me décrocha une droite ! Si seulement j’avais eu mon épée… mais n’étant plus dans la piraterie, je ne voyais pas l’utilité d’une arme sur un marché, je l’avais laissé chez moi. Un peu assommé par ce coup, je le lâche et il prend la fuite. Je rage intérieurement, mais le plus important c’est qu’il n’est pas partie avec les légumes. Je me baisse et ramasse la cagette, heureusement que dans sa chute, rien n’a été écrasé. Je me redresse, et demande : « A qui dois-je rendre ses provisions ? » Bien entendu, je n’avais pas pensé une seconde que ces légumes pouvaient appartenir à Rosasharn. Lorsque je la vis traversé la foule, mon cœur se serra… que devais-je faire ou dire ? J’avalais avec difficulté ma salive, une fois en face d’elle. « Il semblerait que ce soit à vous. » Je lui tendais la cagette que je tenais entre les mains, tout en fuyant son regard. La revoir après tant de temps était un supplice… et dire que notre première rencontre était sur ce même marché… coïncidence ?


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


One more chance ✦ ft.Rosa Empty
Message Sujet: Re: One more chance ✦ ft.Rosa One more chance ✦ ft.Rosa EmptyDim 16 Oct 2016 - 21:03

One more chance
feat. Rosasharn Ashcroft & Magnus Daurinis

« Ravie de savoir que vous allez mieux Mr Brown ! Oui, j’aurai sans doute des choux dans une semaine ou deux ! » Rosasharn, qui s’était rendu au marché très tôt ce matin, tendit son panier à Mr Brown qui était venu lui acheter quelques légumes. Comme à son habitude, la jeune femme s’était inquiétée de la santé de ses clients. Elle se souvenait qu’il y a une semaine, le pécheur n’était pas vraiment dans son assiette, c’est donc tout naturellement qu’elle lui demanda s’il allait mieux. Tandis qu’elle discutait, la jeune fermière ne remarqua pas qu’un homme s’était approché et avait commencé à se servir sur son étalage. Il remplissait un panier de nombreux produits, lorsque Rosasharn se tourna vers lui et croisa les yeux du blond, il partit en courant, sans payer. « ET ! Revenez ! » Si la jeune blonde n’avait pas songé à crier au voleur sur le coup, d’autres clients s’en étaient chargé à sa place. « Monsieur, pouvez-vous surveillez mon étalage deux minutes s’il vous plaît ? » Rosasharn s’élança à la poursuite du voleur à travers la foule. Il y avait malheureusement beaucoup de monde sur la place ce matin et il lui fut très difficile de rattraper le bandit. Par chance, un homme s’était également mis à sa poursuite. Lorsque la foule s’arrêta et qu’elle vit de dos, la silhouette de l’inconnu qui l’aidait, elle crut reconnaître un ancien pirate…

C’était bien Magnus, Rosasharn en était certaine, elle reconnaîtrait cette carrure, ses cheveux bruns et sa peau mate entre milles. « À qui dois-je rendre ses provisions ? » D’un petit geste timide de la main, Rosasharn lui fit signe. C’était en effet à elle que l’on venait de voler une cagette de légumes. « Il semblerait que ce soit à vous. » La jeune fermière remarqua les yeux de Magnus qui fuyaient les siens. Elle était désolée des tournures qu’avait pu prendre leur relation et elle s’en voulait d’avoir fait du mal au pirate sans le vouloir… « Je vous remercie. » Dit-elle en le débarrassant de la cagette. « Sans vous, je pense que je n’aurais pas rattrapé ce voleur ! » Le voleur étant partie, le monde autour d’eux s’était également dissipé. Pourtant, Rosasharn n’était pas sereine et se sentait épier. Elle jugea alors que ce n’était pas le bon endroit pour qu’ils puissent parler. « Encore merci ! » Dit-elle en retournant vers son étalage. Encore une fois, elle n’était pas fière à l’idée de laisser Magnus au milieu de l’allée sans explications par rapport à un tas de choses… Mais d’autre part, elle avait aussi peur de lui parler de nouveau, peur de sa réaction, de ce qu’il pourrait lui dire après ce qui s’était passé près du pommier. Rosasharn lui avait brisé le cœur et chaque jour, elle s’en voulait un petit peu plus… « Oh ! Vous avez récupéré vos légumes mademoiselle Rosasharn ! » C’était Monsieur Brown qui n’avait pas quitté l’étalage. « En effet ! » Dit-elle en reposant les légumes ainsi que la cagette à sa place. « C’est un bien bel homme qui a réussi à rattraper le voleur ! » La demoiselle, qui avait repris sa place derrière l’étalage regarda alors au loin pour tenter d’apercevoir le visage de Magnus dans la foule. « Oui, c’est vrai. » Dit-elle en soufflant, elle n’avait pas réussi à retrouver le pirate.

Durant tout le reste de la journée, Rosasharn était totalement perdue dans ses pensées. Elle cherchait sans cesse Magnus dans la foule de gens sur le marché et n’était plus vraiment à ce qu’elle faisait. Elle décida alors de ranger son étale, malgré qu’elle ait encore des choses à vendre pour tenter de retrouver le pirate ! Elle voulait s’excuser pour être partie si sauvagement plus tôt alors qu’il l’avait aidé et aussi, pour le voir, tout simplement. La jeune femme ne savait pas vraiment où chercher pour trouver le jeune homme, mais il fallait bien commencer quelque part, alors elle prit la direction de la taverne où ils avaient bu un verre tous les deux lors de leur première rencontre. En traversant la place du marché, elle vit un étalage de pomme. Elle n’avait aucun souvenir d’un vendeur de pomme sur le marché et chercha donc du regard le nouveau commerçant. Elle fut surprise en reconnaissant le pirate. Qu’est-ce que Magnus pouvait bien faire derrière un stand ? Il s’était donc passé beaucoup de choses depuis leur dernier rendez-vous…

Rosasharn prit alors son courage à deux mains et se présenta devant le jeune homme. « Je hum… » Elle se trouva un peu idiote alors qu’elle tentait de parler, mais ne faisait que bafouiller. Elle prit alors une grande respiration. « Je suis très heureuse de vous revoir Magnus. » Elle plongea ensuite dans le regard sombre du pirate. « Pardonnez-moi d’être partie si brusquement tout à l’heure, je ne m’attendais pas à vous revoir ici, mais j’en suis très heureuse ! » La jeune demoiselle luit fit alors un grand sourire. Elle ne savait comment l’expliquer, mais cet homme parvenait toujours à la faire sourire. « Je voulais encore une fois, vous remerciez et pour cela, et vous proposez d’aller boire un verre ensemble . » Rosasharn avait le cœur qui battait la chamade et de nouveau, elle s’emmêlait dans ses paroles. « Pour... Heu… Comme la première fois ? Pour tout oublier et repartir à zéro .... Enfin non pas oublier… Mais … Heu… Parler ?» Après avoir froncé les sourcils, bougé les mains dans tous les sens alors qu’elle s’expliquait, Rosasharn releva les yeux vers le beau jeune homme en priant pour qu’il accepte. Pendant tout ce temps où elle n’avait pas eu de nouvelle, Magnus lui avait manqué bien plus qu’elle n’osait ce l’avouer. « Oh et… Vous êtes blessé ?! » S’étonna-t-elle. Rosasharn n’avait pas remarqué le coquard qui s’était dessiné sur l’œil du pirate. Il ne l’avait pas cet après-midi, elle en était certaine ! C’était sans doute lorsqu’il s’était battu qu’il s’était donc blessé. « Vous n’avez pas trop mal, j’espère .... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


One more chance ✦ ft.Rosa Empty
Message Sujet: Re: One more chance ✦ ft.Rosa One more chance ✦ ft.Rosa EmptyDim 23 Oct 2016 - 17:23

One more chance
Rosa x Magnus

Venir au marché était devenu un rituel pour moi, et dire qu’il y a quelques mois de cela, je me trouvais encore sur un navire pirate, à présent me voilà l’un des marchants que mes collègues se faisaient un malin plaisir à piller. Il m’arrivait de recroiser des visages familiers, sans pouvoir mettre un nom sur cette personne. Ce trou de mémoire était parfois handicapant, c’était tout de même dix ans de ma vie qui se sont effacés en un tour de baguette magique. Toutes ses années se sont envolées, mais rien n’enlevait la douleur de ce temps sacrifié par la simple décision de ma propre mère. Bien des personnes diront que j’avais eu le choix de quitter ma vie de pirate avant que la malédiction n’arrive sur Neverland… mais dans quel but ? Je n’avais plus rien, et encore aujourd’hui, je ne vivais qu’avec le maigre héritage que ma mère m’a laissé, l’an passé. Parfois, je me laisse aller à rêver une vie différente, si ma mère n’avait pas fait ce choix, que serait-je aujourd’hui ? Marié à Adélaïde ? Ou peut être aurais-je rencontré Rosasharn bien avant qu’elle ne soit fiancée? Cette idée avait souvent germé au fond de mon esprit tordu… mais rien de cela n’aurait pu arriver, si j’avais été un simple fermier. Rosasharn avait été admirative de part ma fonction de pirate, mes voyages, et tout ce que j’avais vécu, elle n’aurait sûrement pas été séduite par un simple fermier bas de gamme. Voilà pourquoi aujourd’hui j’avais perdu tout espoir de pouvoir la conquérir un jour… je n’étais plus un pirate, je n’étais… plus rien. Enfin si, pour certain, j’étais un « sauveur » l’un des cinq élus qui ont sauvé l’île de son destin funeste. La rumeur c’est très vite répandu à Blindman’s Bluff, et encore aujourd’hui, on m’interpellait pour arrêter un voleur de légumes. Je ne pouvais pas rester là sans rien faire, j’avais besoin d’aider ces personnes – qui aujourd’hui faisait partie de mon quotidien. J’arrêtais cet homme dans sa course, non sans mal, puisqu’il frappa au visage, mais il lâcha son butin avant de prendre la fuite. Je portais la main à mon œil, j’allais avoir un beau coquart à cause de ce brigand. Mais le plus important était que le marchand pouvait récupérer ses légumes, seulement je ne connaissais pas le propriétaire de cette marchandise. Une jeune femme blonde se frayait un chemin à travers la foule, le visage de Rosasharn m’apparue et je restais immobile. Je savais qu’un jour où l’autre, nous finirions par nous croiser ici… mais, je n’étais pas préparé. Mon cœur se serra alors qu’elle s’approchait de moi, me remerciant d’avoir sauvé son gagne-pain. A cet instant, je ne sais quoi dire, quoi faire, je fuis son regard… et avant même que je m’en rende compte, elle avait déjà prit la fuite. C’est les épaules basses que je retourne à mon étale, la seule chose que j’ai envie de faire, est de rentrer chez moi, et m’enfermer à double tour pour ne voir personne… mais c’est s’en compter l’enthousiasme de mes collègues marchands. « Je ne comprends pas pourquoi tu es toujours seul, avec ton héroïsme les filles doivent tomber à tes pieds ! » lâcha Bartok. « Cette jeune femme devrait de récompenser mieux que cela… une petite gâterie serait de mise ! » Je levais les yeux au ciel, ce vieillard était un fervent admirateur des femmes de joie depuis le décès de sa femme, mais c’était loin d’être mon cas. « Cette femme est sûrement mariée, Bartok. Et je ne fais pas cela pour la gloire, tu le sais très bien. » Je commençais à ranger mon étale, et le peu de pommes qu’il me restait, je le déposais dans une petite cagette. En quittant le marché, j’irais l’apporter au cuisinier de la taverne. Je sentais la douleur se propager dans ma joue, et mon œil était sûrement gonflé à l’heure qu’il est. La serveuse de la Taverne – que je connaissais bien à présent – m’avait apporté un peu de glace, et surtout un verre de rhum pour atténuer la douleur. Le temps s’écoulait, et je n’avais toujours pas quitté le marché. Je m’apprêtais à partir, quand une voix résonna dans mon dos. Je me retournais, si je ne perdais pas la tête, j’aurais parié entre milles que c’était la voix de Rosasharn. Ces paroles étaient sûrement sincères, ainsi que son sourire, mais le seul effet que cela me procurait… était de la souffrance. Un dilemme intérieur commença une bataille acharnée, le désir de la suivre sans me poser de question, et celui de me protéger en fuyant. Elle semblait confuse, maladroite… et pourtant la seule chose que je voyais face à moi, c’était la femme dont j’étais follement amoureux. « Je ne peux pas… » Lâchais-je sur un ton franc, trop à mon goût d’ailleurs. Je relevais la tête, plongeant mon regard dans le sien, avant de continuer ma phrase. « Vous ne pouvez pas venir ici, et me demander de recommencer à zéro, cela m’est impossible. Tout comme venir boire ce verre en votre compagnie, et faire comme si rien ne s’était passé. » Mon regard se posa sur Bartok et ses collègues les plus proches ; je n’avais pas envie de me donner en spectacle. Je rangeai la dernière cagette de pomme, et demanda à mon voisin de l’aide. « Bartok, tu donneras ça à la Taverne. On se revoit bientôt. » Il me fit un signe rempli de sous-entendu, mais il avait tord, je n’allais pas batifoler avec Rosasharn. Je reposais mon regard sur la jeune femme, elle n’avait pas bougé… pourquoi n’avait-elle pas prit la fuite comme elle l’avait fait tout à l’heure ? Elle m’observait, et remarquais ma blessure, encore une fois sa douceur et sa compassion refirent surface. Cette femme était mon point faible, et je me sentais déjà défaillir face à elle.  « Ce n’est rien. Je pense qu’il est préférable que je rentre chez moi. J’ai été touché de vous revoir Rosasharn, vous n’avez pas besoin de me remercier. » Je quittais mon stand, m’éloignant de la foule, lorsque je fus près de mon cheval – je me retournais - espérant secrètement que Rosasharn m’avait suivi.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


One more chance ✦ ft.Rosa Empty
Message Sujet: Re: One more chance ✦ ft.Rosa One more chance ✦ ft.Rosa EmptyLun 24 Oct 2016 - 0:33

One more chance
feat. Rosasharn Ashcroft & Magnus Daurinis

Le « Je ne peux pas… » Franc, dur et froid de l’ancien pirate laissa Rosasharn sans voix. Elle avait pensé au fait qu’elle allait peut-être avoir un refus, mais elle ne s’attendait pas à cela. Après tout, ce n’était que le revers de la médaille… La jeune fermière l’avait laissé en plan et avait fui, déjà deux fois… Le pirate avait bien évidemment le droit de lui en vouloir… Elle espérait juste, au plus profond de son cœur, que ce ne serait pas le cas… « Vous ne pouvez pas venir ici, et me demander de recommencer à zéro, cela m’est impossible. Tout comme venir boire ce verre en votre compagnie, et faire comme si rien ne s’était passé. » Rosasharn baissa les yeux vers le sol. Elle ne souhaitait plus vraiment croiser les yeux bruns de Magnus… En aucun cas, elle ne s’attendait à une réponse aussi virulente. Elle se sentait maintenant bien idiote devant lui avec son panier en osier à ne plus savoir que dire ou quoi faire. La petite blonde prit alors une grande respiration et releva la tête « Je sais bien m… » Magnus n’était plus tourné vers elle et parlait avec un homme, il lui tendit sa cagette de pommes, ignorant totalement la présence de la fermière, qui a l’évidence se sentait de trop. Elle serait sans doute partie si elle n’avait pas remarqué, au dernier moment, l’œil blessé de l’ancien pirate. « Ce n’est rien. Je pense qu’il est préférable que je rentre chez moi. J’ai été touché de vous revoir Rosasharn, vous n’avez pas besoin de me remercier. » Une fois de plus, Rosasharn fut complètement désemparée suite aux paroles du pirate. Elle le regarda ensuite s’éloigner d’elle, sans un mot de plus, sans un regard…

Rosasharn regardait la silhouette du pirate disparaître à l’horizon et sentait les larmes lui monter aux yeux. D’un revers de manche, elle s’essuya un œil puis l’autre avant de s’apercevoir qu’il avait disparu. Magnus n’était plus là. La jeune femme eut ensuite comme un déclic. Elle n’avait encore jamais pleuré pour son fiancé, et voilà qu’elle se mettait dans un tel état pour cet homme. Elle avait toujours essayé de se persuader qu’elle n’éprouvait aucun sentiment pour Magnus, seulement de l’admiration, mais elle ne pouvait plus se mentir. S’était bien trop dur et cela lui faisait beaucoup trop mal. Rosasharn l’aimait ! Il fallait maintenant qu’elle lui dise, mais comment ? Elle l’avait déjà repoussé et il ne semblait plus vouloir d’elle. Pourtant, il fallait qu’elle essaye !

Magnus était sans doute déjà loin, mais Rosasharn voulait à tout prix le rattraper. Elle lâcha alors son panier et se mit à courir dans la même direction que le pirate. Les larmes coulaient à flot le long de ses joues, la fermière n’y voyait même presque plus rien, mais elle n’avait jamais été aussi déterminée. Elle cherchait Magnus à travers les ruelles et désespéra de ne pas réussir à le trouver. Il était donc déjà parti ?.. Elle ne savait plus par où chercher et resta planter au milieu de la route pavée. Après quelques seconde, Rosasharn éclata en sanglots.
Elle manqua alors de se faire bousculer par un cheval lancé au galop. Trop préoccupée à chercher comment retrouver le pirate, la fermière ne l’avait pas entendu arriver. L’animal s’était alors cabré, avant de retomber à quelques centimètres de la jeune femme. « Pardonnez-moi je ne vous… » Rosasharn leva la tête vers le cavalier et contre toute attende, il s’agissait de Magnus. « Dieu soit loué ! Je vous cherchais ! »

Les sentiments de Rosasharn étaient clairs dans sa tête. Elle savait ce qu’elle allait dire au pirate, mais maintenant qu’il était devant elle, la jeune fermière perdait tous ses moyens. Elle mit alors une main sur les rennes du cheval pour éviter que Magnus ne s’en aille. Il fallait à tout prix qu’elle lui dise ce qu’elle ressentait réellement. « Il fallait absolument que je vous dise que je me suis trompée sur toute la ligne ! Je... Je suis constamment en train de me demander : quand vous reverrais-je ? Je pense à vous… Je vous revois, nous revois sous ce pommier et… Je me rends compte que je n’aurais jamais dû fuir ! J’ai eu peur… Mais vivre sans vous est un véritable chagrin, j’ai l’impression de mourir au quotidien depuis que vous êtes parti… » Rosasharn qui était parvenu à se calmer – suite à la frayeur qu’elle avait eut à cause du cheval – éclata de nouveau en sanglots. Ce qu’elle disait à Magnus, elle ne l’avait jamais dit, même pas à son fiancé. A présent, elle parvenait à faire une différence entre l’amour qu’elle porte à Edward et celui pour Magnus… Pour son fiancé, c’est un amour pur et fort. Elle se réjouissait à l’idée de devenir un jour son épouse, mais cette petite flamme semble déjà s’être consumée. Rosasharn apprécie énormément Edward, mais elle ne ressent pas la passion qu’elle peut éprouver pour Magnus. Ce qui n’était – il y a encore un mois – que confusion, était maintenant clair. La jeune blonde savait précisément ce qu’elle désirait : vivre dans les bras de Magnus. « Je vous en conjure, laissez-moi une seconde chance ! Pardonnez-moi pour tout le mal que je vous ai fait… » Rosasharn tenait toujours avec fermeté les rennes du cheval. C’était pour elle, son seul moyen de ne pas s’effondrer sur le sol. Ses jambes avaient de plus en plus de mal à la soutenir et elle se sentait défaillir. « Je vous en pris… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


One more chance ✦ ft.Rosa Empty
Message Sujet: Re: One more chance ✦ ft.Rosa One more chance ✦ ft.Rosa EmptyLun 24 Oct 2016 - 23:16

One more chance
Rosa x Magnus

Je souffrais de la voir ici, si proche de moi, sans avoir le droit de la toucher. Et pourtant, j’aimerais rester là, à ces cotés, elle m’avait tellement manqué… que même la souffrance qui me consume n’est rien à coté des sentiments que j’éprouve pour elle. Mon amour est bien plus fort que la haine que je devrais ressentir à son égard, pour m’avoir repoussé et laissé sans aucune explication. J’essayais tant bien que mal de garder un aplomb, de tenir la distance entre nous, pour éviter de souffrir encore un peu plus. Je ne peux pas faire comme si nous n’étions que de simple ami, faire comme si rien ne s’était passé… comme si ce baiser n’avait jamais eu lieu. Rien que d’y penser, mon regard se posa sur ses lèvres si douces, le souvenir de cet échange me revint en mémoire comme un coup de poignard. Il fallait que je réagisse, ou j’allais encore me faire prendre dans mon propre piège. Je lui répondis que je ne pouvais pas venir avec elle, que je ne pouvais pas faire semblant. Mon ton était bien trop tranchant, trop froid… cela ne me ressemblait pas ; mais je n’avais pas d’autre choix. Et cette fois-ci, ce n’est pas elle qui prit la fuite, mais bel et bien, moi. Je n’avais trouvé aucune autre parade, il fallait que je protège ce cœur déjà bien trop fragilisé. Je pinçais mes lèvres pour empêcher mon regard de s’embrumer, et déglutis difficilement à cause de cette boule au fond de la gorge. Je quittais le marché, traversant la place en direction de mon cheval. Je ne me suis retourné qu’une fois éloigner, Rosasharn ne m’avait pas suivi… elle avait donc fait son choix, sinon elle aurait tenté de m’arrêter. Rien que l’idée de nous comporter comme de vrais étrangers l’un pour l’autre à l’avenir, me déchirait le cœur. Mais avais-je un autre choix que celui-ci ? Devrais-je continuer de la côtoyer alors qu’elle allait se marier à un autre homme ? Devrais-je lui souhaiter d’être heureuse dans ses bras alors que je meurs d’être loin d’elle ? Je n’étais pas assez fou pour m’infliger autant de torture.

Je caressais doucement la crinière de mon cheval, avant de le monter et de partir au galop. Il fallait que je parte au plus vite, que j’essaie d’oublier ce qu’il venait de se passer. Je m’apprêtais à accelerer la cadence de mon cheval, lorsqu’une jeune femme déboula au milieu de la route. Heureusement j’eue le reflexe de tirer sur les rennes, et m’arrêta net devant la jeune femme apeuré… « Rosasharn… » Lâchais-je si bas qu’elle ne pu m’entendre. Que faisait-elle là ? Elle releva la tête, et croisa mon regard, c’est à ce moment là qu’elle me dit qu’elle me cherchait. Vraiment ? Du haut de mon cheval, je remarquais qu’elle avait pleuré, j’avais été trop brutal dans mes mots… les remords grandissaient déjà en moi. Je n’aimais pas la voir pleuré, encore moins lorsque c’était de ma faute. J’étais devenu muet, je ne comprenais rien à ce qu’il se passait à présent. Elle se mit à parler, et je l’écoutais attentivement… bien que j’avais du mal à réaliser le sens de ses mots. Pensait-elle vraiment ce qu’elle était en train de me dire ? J’étais perdu, mon cœur battait la chamade à l’idée qu’elle puisse m’aimer comme je l’aime… Je descendais de mon cheval, alors qu’elle éclatait en sanglot. Elle me suppliait de lui donner une seconde chance, de lui pardonner sa fuite. Je positionnais mes mains de chaque coté de son visage, essuyant ses larmes de mes pouces, tout en l’obligeant à me regarder dans les yeux. « Cesser de pleurer, vous savez à quel point je déteste voir ces larmes dans vos yeux. » Mon cœur s’emballait à notre proximité, à cet échange dans nos regards. « Mes sentiments restent inchangés, Rosasharn. Ces jours loin de vous, ont été un enfer… je pensais vous avoir perdu à jamais. » Ma main caressa sa joue, puis contourna son visage pour enfin frôler sa lèvre de mon pouce. « Je vous aime, et je ne peux vivre loin de vous… » Je me penchais délicatement vers elle, et déposa mes lèvres contre les siennes. Elles avaient un goût légèrement salée dû aux larmes qu’elle avait versé auparavant. Ce baiser me fit frissonner, hérissant les poils de mes avant-bras. Ma main se posa dans le creux de son dos pour la rapprocher de moi, je ne voulais plus qu’elle s’en aille… était-ce un rêve ? Allais-je me réveiller et réaliser que tout ceci n’est qu’une mauvaise blague. Et son fiancé ? Qu’avait-elle l’intention de faire. Lorsque notre baiser prit fin, j’ouvrais les yeux, et les planta dans les iris de la belle blonde. « Comment… que comptez-vous faire à présent ? Nous devrions parler de tout cela à l’abri des regards, ne pensez-vous pas ? » J’avais peur… peur qu’elle retourne de nouveau chez elle, et change d’avis une seconde fois.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


One more chance ✦ ft.Rosa Empty
Message Sujet: Re: One more chance ✦ ft.Rosa One more chance ✦ ft.Rosa EmptyDim 30 Oct 2016 - 22:18

One more chance
feat. Rosasharn Ashcroft & Magnus Daurinis

Je sanglotais et j’avais peur… Je m’étais mise à nu devant Magnus, je lui avais dit absolument tout ce que j’avais sur le cœur, j’espérais maintenant qu’il me pardonne. Qu’il me pardonne d’avoir fui, puisque c’était ce que j’avais fait dans la panique… Deux fois… Qu’il me pardonne mes choix indécis, mes mots peut-être trop durs… Je le regardais les yeux remplis de larmes, le regard implorant… Magnus était devant moi et il n’avait que quelques mots à dire pour que je tombe dans ses bras, que je sois à lui pour le reste de ma vie. Il descendit, alors, de son cheval et posa ses mains sur mes joues et je sentis un frisson me parcourir tout le corps. « Cesser de pleurer, vous savez à quel point je déteste voir ces larmes dans vos yeux. » Ses mots me firent rire - un rire nerveux sans doute - et je plaçais mes mains par-dessus les siennes alors qu’il essuyait mes larmes. Il avait tout été si doux avec moi, si gentil. Je m’en voulais de l’avoir repoussé… D’avoir été si dur avec lui… « Mes sentiments restent inchangés, Rosasharn. Ces jours loin de vous, ont été un enfer… Je pensais vous avoir perdu à jamais. » Mon cœur se serra. Malgré ce que j’avais pu dire, Magnus m’aimait toujours . « Mes journées étaient également insupportables ! Je m’en voulais tellement... » de nouveau, des perles salées coulèrent le long de mes joues, des larmes de tristesse ou de joie ? Je ne saurais le dire… « Je vous aime, et je ne peux vivre loin de vous… » Il se pencha vers moi et déposa ses lèvres contre les miennes. Se baiser, j’en avais rêvé toutes les nuits depuis notre derrière rencontre.

J’étais tombé sous le charme de ce pirate dès notre première rencontre. Il avait réussi à redonner du bonheur en mon âme et avait mit mon cœur totalement en émoi. Dès que j’étais contre lui, l’interdit volait en éclats. J’oubliais que j’étais fiancé, que j’avais des devoirs envers un autre homme. Celui que j’aimais, c’était Magnus et pas un autre. Le baiser se termina et Magnus recula. Je n’avais aucune envie que notre étreinte se termine, mais nous ne pouvions pas rester au milieu de la route éternellement à nous embrasser. « Je vous aime aussi, plus que tout au monde ! » Je passais ma main dans ses cheveux pour redescendre et la poser contre son torse. « Comment… que comptez-vous faire à présent ? Nous devrions parler de tout cela à l’abri des regards, ne pensez-vous pas ? » Je n’y avais pas encore pensé… Edward… Nous étions fiancés, j’avais promis de l’aimer jusqu’à la fin de mes jours… Mais voilà que je mettais détourné de lui… « Oui, vous avez raison ! » Soupirais-je… Magnus venait de poser une question, qui malheureusement, venait de ternir le sublime moment que nous passions tous les deux... Je n’arrivais plus à me sortir Edward de la tête… Pensive, je me mis à marcher en direction du port… En fin d’après-midi, nous allions sans doute y être tranquille. Sur le chemin, je tentais, aussi clairement que je le pouvais, d’expliquer à Magnus que je n’avais aucune idée de quoi faire… « Je ne m’imagine pas rentrer chez moi et dire à Edward que tout est terminé… Où irait-il ? Vous savez, il n’a personne mis à part moi… C’était un enfant perdu et lorsqu’il a été chassé par Rufio, mes parents l’ont recueilli… Je le connais depuis si longtemps… Je.. Je ne veux pas lui faire de mal… » Si beaucoup avaient pu prendre cette réaction pour de l’hypocrisie, pour moi, c’était bien différent. Jamais je n’avais souhaité faire du mal à mon fiancé… Jamais je n’aurais pensé tomber amoureuse d’un autre homme, mais la vie était ainsi faite, on ne pouvait décider de notre destin.

Je pris alors la main de Magnus et lui agrippai le bras. Ce n’était pas le moment de me lamenter, je n’avais pas vraiment envie de passer la fin de ma journée à parler de ce qui me tracasser ! J’étais tellement heureuse de retrouver Magnus, de pouvoir être seule avec lui que je préférais parler de lui ! J’avais un million de questions à lui poser ! « Dites-moi, j’ai entendu un homme vous appeler l’élu sur le marché, vous savez, cet homme à qui vous avez donné votre cagette de pommes ? L’élu, ça veut dire que c’est vous qui avez été choisis pour sauver l’île ? C’est pour cela que je ne vous aie pas vu durant tout le mois qui vient de s’écouler ? C’est ça aussi qui fait que vous n’êtes plus pirate ? » Je pris un peu de temps pour respirer avant de m’exclamer « Pardonnez-moi… Je suis trop curieuse. Mais je dois bien avouer que tout cela m’intrigue énormément ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


One more chance ✦ ft.Rosa Empty
Message Sujet: Re: One more chance ✦ ft.Rosa One more chance ✦ ft.Rosa EmptyJeu 3 Nov 2016 - 17:03

One more chance
Rosa x Magnus

J’avais quitté le marché le cœur lourd, c’était bel et bien fini… cette idylle était un parfait échec, et une fois de plus, mon cœur en avait subit les conséquences. J’y avais cru, j’avais réellement pensé que Rosasharn aurait fini par comprendre que j’étais celui qu’elle aimait… mais ce qu’elle voulait c’était recommencer à zéro ? N’être qu’un simple ami pour elle ? Ces choses là m’étaient impossibles, mon amour pour elle, était trop fort pour être effacé… pour être réduit à une simple amitié. A ce moment là, j’avais besoin d’être seul, de fuir la seule femme que je désirais sur cette île. J’avais tout de même l’espoir qu’elle me rattrape, mais lorsque je me suis retourné, elle n’était pas là. J’ai chevauché mon fidèle destrier, et quitter le marché sur le champ… manquant d’écraser quelqu’un au passage. Cette personne n’était autre que Rosasharn, mon cœur se serra. Je ne me serais jamais pardonner, s’il lui était arrivé quelque chose. Lorsqu’elle prit la parole, j’avais peur qu’elle vienne me faire ses adieux… après tout, c’était pour moi la seule raison de sa venue. Mais ses mots… j’avais dû mal à réaliser qu’elle était en train de m’avouer ses sentiments. Lorsque je fus près d’elle, mes mains glissèrent immédiatement sur ses joues, voulant effacer les larmes qui s’y trouvaient. Je ne voulais pas la voir pleurer, pas quand elle venait de me dire ce que je voulais entendre depuis des mois. Je lui avouais que mes sentiments n’avaient pas changés, cet éloignement avait été une torture et m’avait prouvé que je tenais à elle. Je ne pouvais rester là une seconde de plus, sans l’embrasser. Ce moment, je l’ai tellement entendu, désiré… j’ai bien cru que je ne gouterais plus jamais à ses lèvres. J’aurais aimé que ce moment ne se termine jamais, mais nous étions là, au milieu d’une route passante. Je n’avais pas envie de gâcher cet instant agréable, mais nous devions réfléchir à ce qu’il va se passer après…

Ses mains posées sur mon torse, je ne quittais pas son regard ; je pouvais lire de l’inquiétude dans celui-ci. Je savais que son choix allait impliquer beaucoup de changement, et ce premier était son fiancé. Je ne pouvais pas me mettre à sa place, mais je savais qu’elle s’en voulait de briser le cœur d’un homme avec qui, elle a partagé sa vie, durant de longues années.  Je tenais les rennes de mon cheval, dans une main, et suivait Rosasharn qui avait commencé à se diriger vers le port. J’aurais aimé que les choses soient plus simple, mais nous n’avions pas choisi de tomber amoureux l’un de l’autre. Moi l’ancien pirate, et elle, cette jolie fermière malheureusement fiancé à un autre. Lorsqu’elle exprima ses doutes vis-à-vis de cet homme, qu’elle a autrefois aimé, je ne pouvais qu’avoir moi-aussi des remords de créer un tel désordre dans sa vie. J’arrêtais un instant, posant ma main sur son avant-bras : « Rosasharn, je comprends votre position et je sais que votre place n’est pas facile dans cette histoire. Je sais que précipiter les choses n’est pas la bonne solution, mais attendre ne l’est pas non plus. Edward mérite la vérité, et … » Je savais que c’était complètement dingue de lui proposer cela, mais je voulais la protéger, je voulais être son refuge. « Venir vivre avec moi… je sais que cette proposition peut paraître déplacer ; mais je préfère vous savoir à mes cotés que sous le même toit qu’un homme qui pourrait vous faire payer le prix de votre infidélité. » Je ne connaissais pas son fiancé, elle m’avait parlé quelque fois de lui, et il ne semblait pas être un homme violent… mais les hommes ont tous leur fierté, et apprendre que sa fiancée aime un autre homme est rarement une bonne nouvelle. J’avais peur qu’elle soit prise au piège, qu’elle se laisse attendrir par la tristesse de son fiancé… et qu’elle renonce à sa décision, rongée par sa culpabilité. « Quelque soit votre décision, sachez que je vous attendrez chez moi… dans la ferme de mon enfance. »

Nous avions repris notre marche, arrivé au port, j’attachais mon cheval et rejoignais Rosasharn. Nous avancions vers le ponton, quand la main de la jolie blonde se glissa dans la mienne. C’est alors qu’elle me demanda si les rumeurs qu’elle avait entendu, étaient vraies. Elle me demandait si j’étais l’un des élus qui avait sauvés l’île, et si c’était pour cela que je n’étais plus pirate. Je l’incitais à s’assoir sur le ponton à mes cotés, et lui répondu : « Effectivement, j’ai été choisi parmi les pirates de cette île pour la sauver. Nous avions tous un sacrifice à faire, et je me suis retrouvé sans aucun souvenir de ces dix dernières années. Dans ma tête, j’avais toujours vécu dans cette ferme ; et peu à peu ; j’ai compris que ma vie de pirate m’avait été enlevé. J’ai vu cela comme une seconde chance, un signe. Vous comprendrez… le pourquoi, je vendais des pommes sur le marché. » Ma main toujours dans la sienne, nous étions l’un à coté de l’autre, et cela me réchauffait le cœur. « Et vous, votre ferme se porte mieux depuis que l’île revit ? » J’avais sauvé une partie de sa récolte d’un brigand - d’ailleurs mon œil me rappelait encore ce détail -  je supposais que sa ferme avait reprit le dessus.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


One more chance ✦ ft.Rosa Empty
Message Sujet: Re: One more chance ✦ ft.Rosa One more chance ✦ ft.Rosa EmptyVen 4 Nov 2016 - 23:45

One more chance
feat. Rosasharn Ashcroft & Magnus Daurinis

Je n’arrivais plus à me sortir Edward de la tête… Je n’avais aucune idée de la manière dont j’allais lui annoncer notre séparation… Je n’avais pas envie de le blesser, pourtant, si je souhaitais vivre avec Magnus, j’en étais bien obligée. Je ne me souvenais même pas d’avoir déjà, une fois dans ma vie, fait de la peine à mon fiancé. Nous avions une véritable relation de confiance, et voilà que je trahissais cette confiance… Cette idée me tortura la gorge et je ne fus plus capable de dire un seul mot après avoir expliqué à Magnus que tout allait être compliqué à présent… Je ne pouvais me résoudre à mettre Edward à la porte, où irait-il ? Dans la rue ? Non, je me sentirais encore bien plus coupable que je ne l’étais déjà… Je ne voyais qu’une seule solution… Vivre encore quelques jours avec lui… Lui laisser assez de trouver un endroit chaud ou dormir. Cette idée ne m’enchantait guère, mais je n’avais pas vraiment le choix. « Rosasharn, je comprends votre position et je sais que votre place n’est pas facile dans cette histoire. Je sais que précipiter les choses n’est pas la bonne solution, mais attendre ne l’est pas non plus. Edward mérite la vérité, et … » J’écoutais Magnus d’une oreille très attentive. Ce qu’il disait n’était pas faux… Pourtant, j’avais du mal à m’y résoudre. En plongeant mes iris dans celles de l’ancien pirate, j’arrivais à desceller en lui, une sortie de mélancolie et d’assombrissement… La situation semblait beaucoup lui déplaire, à lui aussi.... « Venir vivre avec moi… je sais que cette proposition peut paraître déplacer ; mais je préfère vous savoir à mes côtés que sous le même toit qu’un homme qui pourrait vous faire payer le prix de votre infidélité. » Les paroles du pirate virent me frapper en plein visage… Jamais je n’aurais pensé qu’il me ferait une proposition si audacieuse, ni même qu’il s’imaginerait qu’Edward puisse être violent… Pourtant, quitter ma maison me faisait mal au cœur… Je pris alors délicatement la main de Magnus et lui expliquai doucement. « Jamais je n’ai imaginé quitter ma maison... C’est mon père qui a construit cette ferme, vous savez ? J’y ai vécu toute mon enfance. Ça peut paraître très étrange, mais elle est très chère à mon cœur. Parfois, je me dis que mon père est encore là, entre les murs, j’ai l’impression de sentir sa présence même s’il est parti depuis quelques années. » La relation que j’avais eue avec mon père était très fusionnelle, bien plus qu’elle ne l’avait jamais été avec ma mère. Mon père était tout pour moi, mon modèle, mon héros, et j’aurais donné ma vie pour qu’il puisse continuer à vivre ! C’est lui qui m’a appris tout ce que je sais aujourd’hui, et même si je n’éprouvais plus de tristesse en parlant de lui, sa disparition m’avait fait très mal… Partir de cette maison, me donnait l’impression d’abandonner mon père… « Je ne peux pas partir de chez moi comme ça… » Murmurais-je alors, mais assez fort pour qu’il puisse m’entendre. « Et puis il y a ma mère, je ne peux pas la laisser seule dans la ferme, jamais elle arriverait à s’en sortir, tout seul, ... » Je relevais alors les yeux vers le pirate. « Je suis désolée, j’aurais vraiment aimé accepter votre proposition, mais cela me semble compromis pour le moment. » Je me laissais, évidemment, la possibilité de changer d’avis un jour, puisque je ne pouvais pas vivre séparé de l’homme que j’aimais. « Quant à Edward… La situation sera sans doute très difficile, mais ce n’est pas quelqu’un de méchant, ni de violent. Je sais qu’il ne fera rien, si ce n’est qu’éviter mon regard chaque fois que nous nous croiserons… » Ces mots me faisaient mal, mais seul un cœur insensible resterait de marbre dans ce genre de situation. « Mais tout ira bien ! » Je t’entais de m’en persuader en tout cas... « Quelque soit votre décision, sachez que je vous attendrai chez moi… dans la ferme de mon enfance. » Je plongeais de nouveau mon regard dans les yeux sombres du pirate. Doucement, je me hissai sur la pointe des pieds et déposai un baiser sur ses lèvres. « Merci. »

Notre promenade jusqu’au port continua ainsi. Des paroles, des discussions sérieuses et tristes alors que mon cœur était en fête. Il était libéré ! De plus, j’avais assez parlé de moi pour la journée à mon goût et je mourrais d’envie d’en savoir plus à propos de la fameuse quête qu’avait pu faire Magnus en étant l’élu. « Effectivement, j’ai été choisi parmi les pirates de cette île pour la sauver. Nous avions tous un sacrifice à faire, et je me suis retrouvé sans aucun souvenir de ces dix dernières années. Dans ma tête, j’avais toujours vécu dans cette ferme ; et peu à peu ; j’ai compris que ma vie de pirate m’avait été enlevée. J’ai vu cela comme une seconde chance, un signe. Vous comprendrez… le pourquoi, je vendais des pommes sur le marché. » Le récit du pirate m’enchantait ! Je rêvais qu’un jour, moi aussi, je puisse vivre une telle aventure, mais si je n’étais pas vraiment taillée pour ce genre de chose. Et cela expliquait beaucoup de choses ! Un pirate vendant des pommes, je n’avais jamais vu cela, mais à présent tout était clair. « Je comprends beaucoup mieux en effet ! Cette expérience a dû être extraordinaire ! Il n’y a pas eu de blessés au moins . Il me semble avoir entendu qu’il y avait même des enfants… Je trouve ça quelque peu dangereux tout de même... Mais j’aimerais quand même un jour, pouvoir partir à l’aventure comme ça ! » J’avais toujours été une grande rêveuse, peut-être même un peu trop parfois.

« Et vous, votre ferme se porte mieux depuis que l’île revit ?» La ferme allait mieux que jamais ! Et c’est avec beaucoup d’enthousiaste que j’annonçai la nouvelle à Magnus « Elle se porte à merveille si je peux dire. Depuis que l’île va mieux, les animaux se portent mieux, les plantes poussent de nouveau c’est un vrai plaisir ! Il y a même trop de travail pour moi seule et j’ai pu reprendre un ancien employé de la ferme ! Cela fait du bien de ne plus être seule dans ses grands champs. » La vie allait bien mieux depuis que l’île aillait mieux elle aussi et j’en étais absolument ravie !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


One more chance ✦ ft.Rosa Empty
Message Sujet: Re: One more chance ✦ ft.Rosa One more chance ✦ ft.Rosa EmptyLun 14 Nov 2016 - 22:05

One more chance
Rosa x Magnus

La chose que j’espérais depuis des mois était enfin arrivée, j’étais si malheureux de n’avoir aucune nouvelle de Rosasharn durant toutes ces semaines… si j’avais su qu’elle éprouvait ce sentiment de manque aussi fort que moi, j’aurais gardé. Car oui, ces derniers jours ont été un supplice ; j’avais perdu tout espoir de la serrer dans mes bras à nouveau, d’embrasser ses lèvres si douces, ou tout simplement sentir son doux parfum. J’étais torturé à l’idée qu’elle m’est oubliée, qu’elle soit retournée à sa vie avec son fiancé… et que je sois le seul à souffrir de cette situation. Mais ses paroles ravivèrent la flamme qui me consumait ; nous étions amoureux l’un de l’autre… et cela, depuis le premier jour de notre rencontre. Je le savais au fond de moi, elle était celle qui me fallait, celle qui me rendrait heureux… malheureusement, les choses n’étaient pas simples. Elle vivait sous le même toit que son fiancé, et ne pouvait pas le mettre dehors comme ça. Je la comprenais, je n’ai jamais été quelqu’un de cruel, et je ne voulais pas le malheur de cet homme. Mais j’étais humain, et une petite voix semait le doute en moi… si elle changeait d’avis ? Depuis notre première rencontre, j’avais compris que Rosasharn avait la main sur le cœur, et qu’elle avait de l'empathie pour les gens… cette annonce pourrait bien faire souffrir son fiancé, et elle se sentira coupable. Si cela devait arriver ; je ne m’en remettrais jamais. Une idée me vint à l’esprit, et je lui proposais de venir vivre avec moi… en vue de sa réponse, je n’avais pas bien formulé ma demande. « Je me suis mal exprimer Rosasharn, veuillez m’excuser. Je ne voudrais en aucun cas vous arrachez à votre ferme familiale, je sais qu’elle compte beaucoup pour vous. Je voulais juste que vous sachiez, que si vous avez besoin de vivre ailleurs le temps qu’Edward trouve une solution, je suis là. » C’est vrai que j’aurais dû m’exprimer d’une meilleure façon, je l’enviais d’être aussi attacher à sa ferme et la maison dans laquelle elle avait grandit. Ce n'était pas vraiment mon cas, puisque je n’ai jamais connu mon père, et que ma mère n’a jamais été très proche de moi. Je caressais la joue de Rosasharn, et plongea mon regard dans le sien : « Tout ce que je souhaite, c’est que tout se passe bien. Je sais que les ruptures ne sont pas joyeuses, mais il y a tellement de façon de gérer la douleur. » Elle me remercia, et colla ses lèvres contre les miennes. Ces baisers, au jour d’aujourd’hui, je ne pourrais plus m’en passé.

Nous marchions cote à cote, en direction du port, à cette heure-ci peu de personne s’y trouvait. Voulant changer de sujet de discussion, puisque ce dernier ternissait ses retrouvailles, elle me demanda si j’étais vraiment un élu comme le prétendait les rumeurs. Elle me posa des questions sur cette « aventure », et je ne pouvais que lui répondre, voyant l’étincelle de curiosité dans son regard. « Effectivement, il y avait deux enfants, mais croyez-moi, ces deux petites filles étaient bien plus courageuse que certains hommes. » J’esquissais un sourire, ma main se glissa dans la sienne, entrelaçant nos doigts, de mon pouce, je caressais sa peau. « Je ne suis plus un pirate, mais j’espère que nous pourrons voyager ensemble. J’aimerais vous faire découvrir des endroits de cette île que vous n’avez jamais vu, et même au de-là, si c’est possible. » Certes, je n’avais plus ma place de pirate sur n’importe quel navire ; mais j’avais toujours cette âme de navigateur.

Puis curieux de savoir comment se portait sa ferme, je lui posais la question. Il faut dire que lors de notre dernière rencontre, les terres étaient gelées et les plantations toutes mortes par le froid. Elle m’annonça que la production était repartie, et qu’elle avait pu réengager quelqu’un. « Si jamais, vous avez besoin d’aide pour vos récoltes, je peux vous aider. Vous le savez, j’ai grandi dans une ferme, et j’ai travaillé dans les champs depuis mon plus jeune âge. » C’était sûrement idiot, mais je m’imaginais déjà vivre aux cotés de Rosasharn, travaillant main dans la main, et partageant chaque instant. Je reste un doux rêveur, mais la route est encore longue… et je sais très bien qu’il faut que je sois patient et surtout que je ne perde pas confiance en Rosasharn.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


One more chance ✦ ft.Rosa Empty
Message Sujet: Re: One more chance ✦ ft.Rosa One more chance ✦ ft.Rosa EmptyVen 18 Nov 2016 - 21:15

One more chance
feat. Rosasharn Ashcroft & Magnus Daurinis

Je ne me voyais pas quitter ma ferme… C’était ma maison, là où j’avais grandi alors lorsque Magnus me proposa d’habiter avec lui, je ne pus m’y résoudre… Ma réaction était complètement égoïste, j’en avais parfaitement conscience, mais c’était beaucoup trop dur pour moi. « Je me suis mal exprimé Rosasharn, veuillez m’excuser. Je ne voudrais en aucun cas, vous arrachez à votre ferme familiale, je sais qu’elle compte beaucoup pour vous. Je voulais juste que vous sachiez, que si vous avez besoin de vivre ailleurs le temps qu’Edward trouve une solution, je suis là. » J’avais peur de la réaction de l’ancien pirate suite à mon refus. Mais je n’avais visiblement pas bien compris sa question. « Merci beaucoup pour cette proposition. » Un large sourire s’étendit le long de mes lèvres et lorsqu’il me caressa la joue, je sentis tout mon corps frissonner. Ces petites tendresses, ces marques d’affection me manquaient… Edward était distant depuis si longtemps que j’en avais presque oublié à quel point il était bon de se sentir aimé. Je fermais les yeux, reposant ma tête contre la main du pirate. « Tout ce que je souhaite, c’est que tout se passe bien. Je sais que les ruptures ne sont pas joyeuses, mais il y a tellement de façons de gérer la douleur. » Les suspicions de Magnus me firent douter à mon tour... Je savais qu’en rentrant chez moi, m’attendait un moment douloureux et difficile à vivre, pourtant, au lieu de réfléchir à la manière dont j’allais annoncer à Edward notre rupture, je préférais songer et profiter de mes retrouvailles avec l’homme qui faisait à présent battre mon cœur.

Nous marchions tous les deux en direction du port et je questionnais Magnus à propos de son aventure. Il était l’élu, le pirate choisi par les fées pour secourir l’île. Son récit me fit rêver, voyager, mais aussi m’inquiéter pour les deux petites filles qui avaient été des élues. « Effectivement, il y avait deux enfants, mais croyez-moi, ces deux petites filles étaient bien plus courageuses que certains hommes. » À aucun moment, je n’avais douté du courage de ces deux enfants. Partir affronter une chose inconnue pour sauver l’île était un acte si valeureux. J’aurais aimé connaître ses petites, elles devaient sans doute être incroyables ! « Je ne suis plus un pirate, mais j’espère que nous pourrons voyager ensemble. J’aimerais vous faire découvrir des endroits de cette île que vous n’avez jamais vus, et même au-delà, si c’est possible. » Les paroles de Magnus me firent sourire de joie. J’espérais aussi que l’on puisse voyager ensemble un jour ! Je ne connaissais pas grand-chose de l’île... Je passais mes journées à travailler et je n’avais jamais pris le temps de découvrir les forêts, les plaines plus loin que Blindman’s Bluff. « Vous savez, je crois que je suis rassurée que vous ne passiez plus votre vie sur un bateau… » J’avais conscience que c'était un réel sacrifice pour lui, mais pour moi, savoir qu’il vivait à présent sur la terre ferme me rassurait. « J’ai eu si souvent peur qu’il vous arrive quelques choses lorsque vous partiez en mer… Je m’inquiétais de ne pas voir le Dunbrock revenir, quand il était amarré de ne pas vous voir… Je sais maintenant où vous trouvez ! » Des pensées que j’avais toujours gardées secrète, juste pour moi… Que je n’osais pas m’avouer aussi…
Magnus s’enquerra, par la suite, de ma ferme. Je fus évidemment heureuse de lui dire que les choses allaient beaucoup mieux ! Plus de problèmes de récoltes, de rations, les temps étaient enfin meilleurs. « Si jamais, vous avez besoin d’aide pour vos récoltes, je peux vous aider. Vous le savez, j’ai grandi dans une ferme, et j’ai travaillé dans les champs depuis mon plus jeune âge. » Magnus était très serviable, je l’avais remarqué dès notre première rencontre et c’était un aspect de son caractère qui m’avait tout de suite plu. Sans doute parce que j’étais comme ça moi aussi. « Ce serait avec plaisir ! Ce serait l’occasion pour moi de vous montrer mon petit coin de paradis à moi. » Je n’avais pas oublié la fois où Magnus m’avait montré le sien. Ce pommier au beau milieu d’une plaine. Je crois qu’un jour, j’aimerais y retourner, mais je ne fuirais, pas cette fois ! Maintenant, j’étais sûre de moi.

J’avançais, pensive, le long du port quand mon regard s’arrêta sur un bateau qui était amarré… Un bateau pirate que j’aurais pu reconnaître entre milles. Le Dunbroch. J’en parlais il y a quelques instants et maintenant, il était là, devant. Je regardais Magnus puis le bateau successivement, me demandant si c'était une bonne idée, ou non de lui en parler… « Vous voyez ce bateau là-bas . Juste derrière le trois-mâts ? » Je lui montrais du bout du doigt le bâtiment un peu plus loin. « Vous ne le reconnaissez peut-être pas, mais c’est lui le Dunbroch, c’est sur ce bateau que vous étiez lieutenant, si je ne dis pas de bêtises… Sur ce même bateau que vous m’avez fait trébucher et que nous avons failli nous embrasser il y a quelques mois de cela. » Ce matin même, parler de cette situation, que je qualifiais avant de « mésaventure », m’aurait rendu un peu honteuse et embarrassée. Maintenant que tout était bien plus clair pour moi, j’en parlais même avec un grand sourire. Mais plus sérieusement, je demandais à mon pirate « Vous ne vous rappelez d’absolument rien ?... J’aurais peut-être pas dû vous le dire... J’espère que… Ça ne... Vous dérange pas que l’on parle de ça .... » À aucun moment, je ne pouvais imaginer ce que cela pouvait faire de perdre la mémoire, d’oublier toute une partie de sa vie… J’avais peur d’avoir abordé un sujet que j’aurais plutôt dû taire…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



One more chance ✦ ft.Rosa Empty
Message Sujet: Re: One more chance ✦ ft.Rosa One more chance ✦ ft.Rosa Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

One more chance ✦ ft.Rosa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-