AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 EmptyVen 27 Nov 2015 - 16:17

Panique, angoisse et grandes complications
And when you scream you don't know if the sound came out or if the scream in your head even reached your mouth
Intrigue


« Il faut se dépêcher ! » L'adrénaline lui fait presque oublier la douleur qui lui déchire la jambe. Elle court, ses pas se mêlent à ceux de l'inconnue qu'elle vient de bousculer. Mais malgré la peur qui lui tord le ventre et lui donne des ailes, sa respiration se fait de plus en plus saccadé. Jamais elle ne parviendra à maintenir un tel rythme. Pourtant, il le faut. La chose est encore derrière, toujours plus proche. Feisty le sent, tente de redoubler d'efforts pour distancer le monstre, puis dans un geste inconscient, se retourne. Ses yeux cherchent avec horreur une forme, un mouvement, n'importe quoi qui puisse l'aider à identifier ce qu'elle se tue à fuir. Son regard ne rencontre rien d'autre que l'obscurité. Mais la bête est là, invisible. Comme tout dans cette grotte. Les grognements de la chose se distinguent des respirations effrénées de l'enfant et de son compagnon d'infortune. Qu'est-ce que ça peut bien être ? Un ours ? Non, Feisty en est sûre, ce qui l'a blessé n'a pas de poil. Quel genre de créature peut bien hanter les souterrains de Neverland . La fillette ne s'est jamais posé la question. Jusqu'à ce jour, l'existence de ces dis souterrains lui était même inconnu. Ses pas la guident au hasard, Feisty n'a aucune idée d'où elle se dirige. Son œil est soudain attiré par un rayon de lumière, faible, mais bien là. Son cœur se gonfle d'espoir. La sortie n'est pas loin !

Puis, la fin. Le tunnel s'arrête. « Non ! » Ce n'est pas possible. Désespéré, Feisty se jette contre la paroi du tunnel, plante ses ongles dans la terre dans l'espoir de pouvoir grimper et rejoindre la sortie du puits. Mais chacune de ses tentatives se solde d'un échec. Le mur est bien trop mou, impossible de l'utiliser. Elles sont coincées. Ses yeux rencontrent ceux de la mystérieuse inconnue qu'elle a entraînée dans sa course quelques secondes plus tôt. Une jeune femme aux cheveux blonds. « On est coincé ! » Derrière elles, la chose arrive. Non, ce n'est pas fini. Les enfants perdus sont immortels, ce n'est qu'un jeu… Feisty essaye de s'en persuader, mais cette aventure est beaucoup trop effrayante. Le regard fixé vers le puits de lumière, tout espoir semble perdu.

« … J'ai vu quelqu'un ! » S'écrit elle soudain en pointant la sortie du doigt. Elle n'a pas rêvé, il y a bien du mouvement en haut. Deux têtes apparaissent. « Andy ! » Hurle-t-elle en reconnaissant le visage de son camarade. Mais l'enfant à beau s'époumoner de toutes ses forces, Andy est sourd à ses hurlements, tout comme l'adulte qui l'accompagne. Ils sont trop hauts, elles, trop bas. « Andy ! Par ici ! Pitié ! » C'est peine perdu. Soudain, Feisty tombe. Quelque chose vient de lui agripper une nouvelle fois le mollet. Complètement prise par surprise, la petite n'a aucune chance. Son crie déchire l'air, tandis que la chose la tire sans pitié vers elle. « À L'AIDE ! » Elle tend désespérément les mains vers la jeune femme, mais la bête l'entraîne, et bientôt, son visage se retrouve face à l'horrible gueule de la créature.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Erim Moorehead
Beware, I'm starving
Erim Moorehead
ζ Inscris le : 18/08/2015
ζ Messages : 2801
ζ Avatar : Alexander Ludwig
ζ Localisation : A Blindman's Bluff dans une belle maison près de celle du Gouverneur
ζ Occupations : Ancien enfant perdu, ancien mineur...Bras droit du gouverneur
ζ Âge : Vingt-trois ans
ζ Statut : Marié à la plus délicieuse des vendeuses de Rhum de Blindman
ζ Signes distinctifs : cicatrice en dessous de l'épaule gauche causée par une balle
PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 Sq0UIrHR



PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 EmptyDim 29 Nov 2015 - 21:08

J’entends les suppliques de mon ami, je vois bien qu’il est prisonnier, mais je ne peux pas, les chiens sont là, ils veulent me déchiqueter la chair, me réduire à néant, j’ai le cœur qui bat si fortement dans ma poitrine que cela me fait mal, mes yeux ne veulent même plus s’ouvrir sur le spectacle qui se déroule plus bas. J’ignore les raisons qui ont poussé les sales bêtes à me prendre en chasse et pourquoi ils n’ont pas bondi sur mon ami, mais j’ai l’esprit si embrumé par la terreur que je ne peux pas penser de manière raisonnable. Soudain, il parle, je dirais même qu’il crie, une demande si profonde qu’elle me transperce jusqu’à l’âme. Il me supplie de lui venir en aide, comment pourrais-je ne pas l’aider ? Si je suis son ami, et je le suis, je ne peux rester sourd à cet appel.

Stuart : Je t'en prie… pardonne-moi. Pardonnez-moi tous les deux. J'ai tourné le dos à tout ce qu'on était, je sais, mais par pitié, par pitié ne la laisse pas faire ça. Pardonne moi de t'avoir abandonné mon ami, pardonne moi ne me tourne pas le dos maintenant je t'en supplie. Descend m'aider. Il n'y a rien, pas la moindre créature, pas le moindre chien. Il n'y a qu'elle mais puisque c'est à moi qu'elle en veut tu ne crains rien. Par pitié, aide-moi avant qu'elle ne se damne tout à fait... aide-moi...

Mon cœur se calme, mes paupières se décrispent, ses paroles sont comme une mélopée funeste, un cri de désespoir. Je suis, qui je suis, ce ne sont pas deux chiens enragés qui pourraient se dresser entre lui et moi. Timidement, mais résolument, ma vue se fait plus nette, bien qu’encore un peu tremblotant, je contemple le bas de cet arbre où je suis perché. Stuart a raison, les chiens n’y sont plus. Ais-je été victime d’un maléfice ? Mes pupilles azur se posent à présent sur le roux, mon ami ligoté par une plante qui le retient captif. Autour de lui, il n’y a aucun signe d’une vie, qu’elle soit animal ou humaine. Je me laisse glisser en bas, touchant le sol de feuilles qui craquent sous mon poids. Avec prudence, je m’approche de lui dégainant mon couteau pour trancher les liens végétaux qui le retiennent. « Je suis désolé, mon ami…les chiens…ils étaient là…peut-être une traitrise de mon yeux…je…RAHHHHH !!!! » Je recule d’un coup, ayant libéré partiellement Stuart de sa prison. Elle est là, devant moi, je la vois, elle qui ne devrait pas être ici, Lizzy qui est morte depuis si longtemps maintenant. Elle n’a aucun regard sur moi, ses prunelles sont fixées sur son frère, j’en ai froid dans le dos, elle est aussi jeune qu’avait, mais son corps est livide et vaporeuse. « Par tous les faunes ! » Je récupère mon couteau qui s’est échappé de mes mains pour m’activer sur les autres racines. Stuart me demande si elle est bien réelle. « Ce n’est pas le moment pour en discuter…maudites plantes… » D’un coup virulent, je le libère, les racines s’enfoncent dans la terre, comme si elles n’avaient jamais été présentes. Posant mes mains sur les épaules de Stuart, je le secoue un peu, ses joues sont encore humides des larmes qu’il a versé. « Mon ami ! Regarde-moi ! Il se passe des choses, on ne peut pas rester ici…lève toi et suis moi ! Par pitié Stue ! Remue-toi ! »


I'll Be Seeing You

A faire flamber des enfers dans tes yeux, A faire jurer tous les tonnerres de Dieu, A faire dresser tes seins et tous les Saints, A faire prier et supplier nos mains, Je vais t'aimer, A faire vieillir, à faire blanchir la nuit, A faire brûler la lumière jusqu'au jour, A la passion et jusqu'à la folie, Je vais t'aimer, je vais t'aimer d'amour ❞


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 EmptyVen 11 Déc 2015 - 16:32





   Désolé que je dis. Pardon que je rajoute. Bien sur que je le suis mais est-ce que ça suffira ? J’en sais rien. Tout ce que je sais, c’est que je suis terrorisé à l’idée d’échouer lamentablement dans ma tentative de lui faire comprendre qu’il n’y a rien sous son arbre, d’obtenir son aide, de ne pas laisser Lizzy devenir ce démon qu’elle prétend être devenue. Je ferme les yeux, je prie en silence. Je ne sais même pas quoi ni qui, je prie à quiconque pourra ou voudra bien m’entendre. Les choses ne peuvent pas se passer comme cela.

   On me frôle le bras, on tire sur mes liens. Est-ce qu’elle s’est enfin décidée à s’approcher pour m’achever ? Non. Je rouvre un œil en entendant la voix de mon vieil ami. Une traitrise de ses yeux qu’il dit.. ; moi je pense que c’est elle, qu’elle essayait de l’empêcher de m’aider, qu’elle est prête à tout pour terminer ce qu’elle est venue faire… mais.. il la voit. Il la voit enfin à son tour, s’interrompant dans sa tâche, me laissant à demi prisonnier encore. «
Tu peux la voir ? Elle est donc bien réelle ? . » Voilà que je pleurs à nouveau. Et quand il parvient enfin à ses fins ; quand il me redresse pour me secouer, me forçant à la lâcher du regard pour mieux le fixer, je me contente de hocher machinalement la tête de droite à gauche. « Je ne peux pas non plus partir ! Je ne peux pas la laisser là. »

   Il a au moins réussi à me tirer de ma torpeur, même si non, décidément non, je ne compte pas quitter les lieux avant d’avoir pu lui parler convenablement. Aussi je me retourne vers elle, je m’avance, me laissant tomber à genoux aux pieds de ce fantôme au regard assassin. «
Lizzy… si je t’ai fait la moindre peine, le moindre mal et prenant la voie que j’ai choisi… pardonne moi. Si tu as encore cette force, pardonne moi…. Mais ne deviens pas.. ça. Tu méritais tellement mieux… » Je vais pour resserrer mes bras sur elle, l’enlacer quoi qu’il puisse m’en couter mais je referme mes bras dans le vide. Est-ce qu’elle est partie ? Est-ce qu’elle va enfin trouver le repos ou… était-elle seulement réelle ?

   Puis je finis par me relever et revenir au niveau d’Erim et venir m’appuyer sur son épaule le temps de finir de retrouver mes esprits. «
Merci. Du fond du cœur, merci. » Il va m’en falloir du temps pour digérer ce qu’il vient de se passer. Mais il a raison, nous ne pouvons pas rester ici. Quel que soit la force qui a ramené ma sœur à la vie le temps de ce cauchemar, je ne tiens pas à découvrir ce qu’elle peut faire d’autre. « Tirons nous d’ici ! » Et mes affaires ramassées, nous voilà partis, tournant le dos à ce lieu de malheur. Mais nous ne sommes pas seuls dans les bois et il ne nous suffit que d’un regard pour céder à la curiosité et suivre le bruit. Pourtant… après ce qu’il vient de se passer… trouverons nous une distraction plus que bienvenue ou pire encore ?



[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 EmptyJeu 17 Déc 2015 - 19:18




Avec Feisty, Erim, Apolline, Stuart et Peter ~

Andy avait l'impression qu'il ne remonterait jamais à la surface. Maintenant qu'il était de nouveau sur terre bien vivant, ses poumons se relachèrent brusquement et il put respirer l'air glaciale de la nuit. Il tremblait de la tête aux pieds, ses dents claquaient férocement, il aurait tout donner pour se retrouver au chaud, à l'arbre des enfants perdus. Mais si une chose était sûre, c'est qu'il n'y était pas. Il regarda autour de lui, scruta l'ombre à la recherche de son sauveur. Personne, il s'était déjà enfui. A moins qu'il n'y ai jamais eu personne ? Non, il ne pouvait pas être remonté tout seul à la surface, il ne savait même pas nager. Il resserra ses bras autour de son torse pour s'auto réchauffer et se força à avancer. Il devait bien y avoir quelqu'un d'autre dans cette foutue obscurité...
Quelqu'un, forcément une âme humaine ou une aide qui pourrait le sortir de ce cauchemar. Pour l'instant, il devait avancer et partir le plus loin possible de cette rivière, avant de retomber tête la première dedans. Andy sentait encore l'eau glacée qui l'attirait jusqu'en bas, toute cette froideur qui lui glaçait le sang...Et ses poumons qui prenaient feu, dans l'impossibilité complète de respirer... Il secoua la tête pour refouler ses horribles pensées. C'était fini, il était vivant. Il devait se mettre dans le crâne qu'à présent, repenser au fait qu'il avait une nouvelle fois faillit se noyer ne lui servirait à rien. Andy s'enfonça dans la nuit et se mit à courir, malgré ses jambes qui tremblaient de peur. Sur une distance qui lui parut interminable, il n'entendit personne, pas le moindre bruit, pas la moindre branche d'arbre qui se cassa. Même le vent de la nuit était silencieux. Il se croyait seul, délaissé du monde, abandonné par tous quand il entendit soudain des voix qui se rapprochaient. Des voix d'hommes, il lui semblait. Il accéléra, pourvu qu'il ne les rate pas... Puis il tomba  nez à nez avec deux hommes qu'il n'avait encore jamais vu. Qu'importe, il y a quelqu'un, c'est le plus important. Il s'accrocha à la jambe de l'uns deux, le plus grand en outre et décida de ne plus jamais le lâcher.
" - Merci, y a quelqu'un...Z'ètes qui  ? J'ai besoin d'aide par pitié...J'ai besoin d'aide..." Sanglota t-il en tremblant de tout son corps.
La seule chose dont il avait vraiment besoin, sans compter un bon lit chaud , c'était du réconfort.
Mais les deux hommes semblaient tout aussi perdus que lui, alors il releva la tête et malgré l'obscurité, chercha les traits de leur visage dans l'ombre.
" - Y s'passe quoi ? Vous aussi vous avez été attaquer...? J'ai peur, je reconnaît plus rien...Y a encore des gens à aller chercher...? J'étais en train de me noyer et..."
Andy ne termina pas sa phrase. Il venait d'entendre quelque chose. Un cri, au loin. Comme un cri de petite fille qui appelait de l'aide.
" -Eh y a quelqu'un qui a besoin d'aide là bas...Vous entendez ? Elle crie !"
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Neverland
Beware, I'm starving
Neverland
ζ Inscris le : 20/03/2015
ζ Messages : 1676
ζ Avatar : Neverland
ζ Localisation : Au pays de l'Imaginaire
PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 1483305791-tumblr-o0mlwbxuco1ubzetko4-250



PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 EmptyDim 20 Déc 2015 - 13:41

PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS


Affronter ses peurs, ouvrir son esprit aux autres pour remarquer que nous ne sommes pas seuls dans la terreur. Bravoure, voilà le maître mot de nos protagonistes qui ont affronté leurs cauchemars. Tout ce qu’ils ont craint, disparus et évanouis dans la nature comme si ça n’avait été qu’une illusion. Un mensonge d’une journée étrange, d’une île malmenée par un mal inconnu. Pour autant, ce n’est pas la fin de leurs aventures : un cri déchire la brume et emporte avec lui, le pas lourd d’une demoiselle. Celle-ci arrive auprès du groupe d’enfants perdus et d’anciens, passe entre eux sans s’arrêter : ils se regardent tous, surpris de ce passage éclair de la jeune marchande de rhum, mais rapidement, le grognement caverneux leur font comprendre la singularité de cette situation. Un énorme chien déracine trois arbres en se frayant un passage. Tout de go, les autres partent à la poursuite de la jeune femme pour fuir la créature à leurs trousses. Elle a faim, elle veut se délecter de leurs chairs molles : seulement, ils ne pourront pas courir indéfiniment. Ils doivent l’affronter, ils doivent la tuer. Mais comment ? Car ils vont apprendre à leur dépend, que ce cauchemar d’un des leurs, n’a qu’une seule faiblesse. Si vous osez lui trancher la tête, deux en repousseront et pourtant, c’est la première solution à vos yeux. La faiblesse de la créature est simple, évidente, mais beaucoup trop pour que vous le trouviez si facilement. Mais, en vous serrant les coudes, en formant des alliances… qui sait, vous réussirez peut-être à la vaincre ?!


A SAVOIR
Il n'y a plus d'imposition concernant la longueur de vos réponses
Il s'agit de la dernière intervention du PNJ. Le but de cette dernière bataille, tuer le chien géant. Bien évidemment, ce sera uniquement dans la conclusion que nous le dirons donc ne le mentionner pas dans vos rps, mais vous pouvez parler d'affaiblissement etc... Prenez en compte que vous tranchez sa tête une fois (ou plus).
La conclusion de ce premier chapitre aura lieu en janvier, entre le 3 et le 6 janvier en fonction de vos interventions PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 3235645488
Pour des questions ou un problème particulier, n’hésitez pas à nous mp.

Bonne chance à tous !! PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 3815074236
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Moorehead
Beware, I'm starving
Apolline Moorehead
ζ Inscris le : 19/10/2015
ζ Messages : 945
ζ Avatar : Adelaide Kane
ζ Localisation : Blindman's Bluff, dans une immense maison avec un magasin annexe.
ζ Occupations : Fabricante & marchande de Rhum
ζ Âge : Vingt-et-un ans
ζ Statut : Éperdument amoureuse et mariée à Erim, son âme soeur
ζ Signes distinctifs : Quelques cicatrices dans son dos
PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 378709AdelaideXAlexander03



PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 EmptyMar 22 Déc 2015 - 15:43

panique, angoisse et petites complications

Solitude. Désespoir. Qu’on me vienne en aide ! Je ne veux plus être seule, je veux entendre le bruit des oiseaux, les branches craquer, le vent siffler. Je veux entendre un son autre que ma respiration qui s’accélère sous la panique qui s’installe en mon sein. Je suis terrorisée dans ma solitude, sans aucune âme qui vit dans les alentours et ô combien j’aimerai pouvoir serrer quelqu’un contre mon cœur. Mes mirettes se ferment, mes mains passent et repassent sur mon visage sans que je ne puisse le contrôler : un moyen de me rassurer, au moins je peux m’entendre moi. Je peux me sentir. « Quelqu’un ? » Ma voix se perd à nouveau dans le silence, à peine plus fort qu’un murmure. Depuis combien de temps je suis ici ? Depuis combien d’heures je pleure et je prie, dans l’espoir que la vie vienne à moi ? Mes ongles s’enfoncent dans la terre meuble, ma bouche s’ouvre pour laisser échapper un sanglot, plutôt un cri de gorge brisé. Puis, alors que je pense être complètement perdue, enfin un son me parvient. Un grognement. Je relève le visage : « Pil ? » Mes yeux sondent les troncs et les feuillages, espérant voir sa truffe humide et son faciès sombre. Mais rien, juste ce grognement lointain et pourtant, j’ai l’impression qu’il est à côté de mes oreilles. Je me relève, la peur toujours tapie aux creux de mon ventre : « Il y a quelqu’un ? » Ma voix tremble autant que mes membres. Le grognement s’intensifie, les feuilles craquent et je vois une ombre s’approcher. Au départ, elle n’est pas plus grande que moi, mais au fur et à mesure, elle s’agrandit. Puis, entre deux troncs, la gueule écumeuse et déchiquetée d’un énorme chien apparaît. Ma bouche s’ouvre sans qu’aucun son ne puisse en sortir. Qu’est-ce que c’est ? L’animal s’accroupit sur ses pattes puis saute devant moi en faisant claquer ses mâchoires à l’endroit où je me trouve : heureusement que j’ai eu le réflexe de bondir vers l’arrière. Le chien avec la fourrure laissant apparaître à de nombreux endroits son squelette, à l’odeur pestilentielle et des canines aussi acérées qu’une lame se redresse. Je n’attends pas qu’il bondisse à nouveau sur moi pour me retourner afin de courir en criant. Finalement, la solitude était préférable à l’apparition de cette créature. Je saute par-dessus les arbres, je cours sur l’épais tapis de feuilles séchées sans jamais me retourner, mais je sais qu’il est là, je l’entends grogner derrière moi et aboyer, je sens même parfois l’effleurement d’une patte qui essaye de me saisir, déchirant ma cape et ma robe.

Je saute par-dessus un tronc plus haut et je tombe, roulant sur le sol avant de me redresser face à un regroupement de personnes. Je ne prends pas le temps de les observer, je me contente de crier tout en continuant à courir, passant entre eux : « FUYEZ ! » D’autres cris accompagnent le mien et les autres personnes se mettent à courir avec moi pour fuir l’immense chien. Rapidement, je me fais rattraper et dépasser par deux garçons et une petite fille. Ils s’arrêtent subitement lorsque nous nous retrouvons face à une chute de rochers provenant des nombreuses collines rocailleuses dans les environs. On est pris au piège. Je me retourne, l’immense chien s’arrête devant nous en nous mirant de ces deux fentes rougeâtres. Mon regard rencontre celui de Stuart et je suis soulagée de le voir ici avec moi. Il y a aussi Feisty, cette petite bagarreuse avec qui j’ai souvent joué enfant, avec qui j’ai fait de nombreuses farces aux habitants de Blindman’s Bluff, il y a aussi ce garçon qui ne cesse de hanter mes songes et mon esprit depuis cette fameuse nuit : et un autre garçon inconnu. Un homme d’environ la quarantaine et une belle fille aux cheveux lunaires. Comment allons-nous nous en sortir ? J’attrape la main de Stuart tout en venant près de lui, terrifiée à l’idée de mourir.


all of me loves all of you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Erim Moorehead
Beware, I'm starving
Erim Moorehead
ζ Inscris le : 18/08/2015
ζ Messages : 2801
ζ Avatar : Alexander Ludwig
ζ Localisation : A Blindman's Bluff dans une belle maison près de celle du Gouverneur
ζ Occupations : Ancien enfant perdu, ancien mineur...Bras droit du gouverneur
ζ Âge : Vingt-trois ans
ζ Statut : Marié à la plus délicieuse des vendeuses de Rhum de Blindman
ζ Signes distinctifs : cicatrice en dessous de l'épaule gauche causée par une balle
PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 Sq0UIrHR



PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 EmptyMer 23 Déc 2015 - 14:15

Stuart reprend ses esprits et je sais tout comme lui, que nous devons fuir. Sans plus attendre, je lui emboite le pas pour rebrousser chemin vers la clairière à l'ouest de notre position. Fort heureusement, j'ai encore des notions de localisation, bien qu'un peu plus tôt avec ces chiens à mes trousses, je n'aurai sur dire où je me dirigeais. Je reste muet face à ce qu'il vient de se passer, je constate avec un léger pincement dans mon estomac que mon ami est encore sous le coup de ce qu'il vient de subir, sa sœur, notre petite Lizzie partie bien trop vite. Je n'ose aborder le sujet de peur de retourner le couteau dans une plaie encore trop ouverte pour Stue. Pire encore, j'ignore si tout cela est réalité ou simple songe cauchemardesque, les fantômes ne peuvent pas exister...et pourquoi ces chiens ont ils disparu ? A-t-on été victime d'hallucinations ? C'est un mystère qui me torture l'esprit avant que nous entamions notre marche vers l'orée de la forêt où un jeune garçon, à la chevelure blonde nous fonce presque dessus. Il semble paniquer, ses propos sont décousus et je ne comprends pas un traitre mot de ce qu'il me dit, visiblement je ne suis pas le seul, car Stuart, semble tout aussi perdu que je le suis. "Euh...Je ne sais pas trop ce qu'il se passe, mais...je pense que nous devrions rester ensemble...tu t'appelles ?" Le garçon n'a pas le temps de me donner son patronyme qu'un cri d'enfant résonne non loin de notre lieu d'arrêt. Je bondis, je connais cette petite voix. Je ne prends pas le temps de demander à Stue ou à l'enfant et je crie le nom de mon amie. "FEISTY !!!! Où es tu ?" Sa faible voix semble venir des entrailles de la terre et je me penche pour l'apercevoir en contrebas. Stue est près de moi et je lui demande de me ternir par les pieds, j'entre la tête la première dans le trou pour tenter d'attraper la main de l'enfant. "Attrape ma main !" Elle panique saute, mais je suis encore trop haut. "Stue !!!" Il comprend et me fait descendre encore un peu plus. Feisty est au bord des larmes. "Je suis là, ma belle ! Attrape ma main !" Alors qu'elle le fait enfin, je l'agrippe et je vois la gueule inhumaine de la créature qui tente de rattraper les pieds de la petite. "Remonte ! Remonte !!!" Je m'arrange à la force de mes bras de remonter Feisty vers mon cou. "Je suis là..." Doucement, nous remontons et la créature semble remonter avec nous. Très rapidement, nous sommes en dehors du trou, je n'attends pas que Stue fasse la besogne, il ne sait pas ce qu'il se cache en dessous, je saisis une des flèches de son carquois, l'enfonçant sans ménagement dans la gorge de la créature qui venait de montrer sa tête à l'entrée du trou. Elle gémit, se lâche et tombe dans le fond. Le souffle court, je regarde les personnes autour de nous, ce n'est pas possible. Qu'est-ce qui arrive ? Feisty encercle mes hanches dans un besoin d'être rassurée et va voir le jeune garçon blond qu'elle rassure à son tour.

Les mains sur mes hanches, je reprends lentement ma respiration, seulement un cri féminin surgit de l'autre côté de la clairière, j'aperçois Apolline, la jeune femme qui fait changer mon cœur venir vers nous, hurlant en passant près de nous que nous devons fuir. À peine a-t-elle prononcé ces mots, qu'un chien 4 fois plus gros que la normale transperce les buissons, mes yeux s'arrondissent, mon cœur reprend une cadence infernale et je pars à l'opposé, vers la direction de la jeune vendeuse de rhum. Les autres nous suivent, les grognements et les aboiements du chien me rappellent ce que je viens de vivre, si les autres ont disparu, alors lui aussi n'est peut-être qu'une illusion. Je m'arrête de justesse, retenant l'homme inconnu qui a failli se retrouver plus bas. Mon regard va de l'un à l'autre, ce n'est pas vrai, il n'est pas présent... non, il n'est pas là. Voilà ce que je me répète encore et encore. Ce n'est pas réel, ce n'est qu'un mauvais rêve. Je n'ai que mon poignard à la cheville et rien d'autre, comment tuer une bête qui est le fruit de mon pire cauchemar ? Je jette un regard vers Stuart. Je suis fou, j'ai les mains qui tremblent, je suis fou. "Couvre-moi !" Je cours en hurlant vers la créature, je glisse sous ses quatre pattes immenses, avant de tailler derrière ses genoux. Il hurle et tente de me croquer, sa gueule à demi consumée par la décomposition. Je roule sur la terre, soudain, elle ne s'intéresse plus à moi, Stue vient de lui lancer une flèche.


I'll Be Seeing You

A faire flamber des enfers dans tes yeux, A faire jurer tous les tonnerres de Dieu, A faire dresser tes seins et tous les Saints, A faire prier et supplier nos mains, Je vais t'aimer, A faire vieillir, à faire blanchir la nuit, A faire brûler la lumière jusqu'au jour, A la passion et jusqu'à la folie, Je vais t'aimer, je vais t'aimer d'amour ❞


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Neverland
Beware, I'm starving
Neverland
ζ Inscris le : 20/03/2015
ζ Messages : 1676
ζ Avatar : Neverland
ζ Localisation : Au pays de l'Imaginaire
PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 1483305791-tumblr-o0mlwbxuco1ubzetko4-250



PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 EmptySam 9 Jan 2016 - 22:22

panique, angoisse et petites complications

Les créatures issues des cauchemars viennent d’être vaincues. Vous avez tous affronté vos propres peurs et cela ne vous a laissé qu’une sensation étrange, un frisson qui a parcouru votre échine, puis est reparti. Seulement, votre crainte est bien présente et vous savez que cette île qui vous porte n’est plus aussi sûre qu’elle l’a été. Vous vous méfiez de plus en plus et grand bien vous ferez, car à présent, alors que le soleil est censé se lever, vous allez réaliser que le monde autour de vous a changé !

Le staff de TMTN remercie tous les membres pour leur participation dans cette première intrigue.
En espérant que vous ayez passé un excellent moment.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

PANIQUE, ANGOISSE ET GRANDES COMPLICATIONS - sujet intrigue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-