AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Il est temps de faire résonner les coeurs
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rainbow Luyana
Beware, I'm starving
Rainbow Luyana
ζ Inscris le : 23/11/2015
ζ Messages : 409
ζ Avatar : Amanda Seyfried
ζ Localisation : Camp des Piccaninny
ζ Occupations : Tisseuse de filets de pêche
ζ Âge : 25 années en apparence, mais a bien plus d'années derrière
ζ Statut : Ne sait plus ce qu'elle doit faire
Il est temps de faire résonner les coeurs 391207tumblrm4sh34Cb8h1ru5a86o1500



Il est temps de faire résonner les coeurs Empty
Message Sujet: Il est temps de faire résonner les coeurs Il est temps de faire résonner les coeurs EmptyMar 27 Déc 2016 - 17:56

Il est temps de faire résonner les coeurs


Je suis toujours aussi maladroite lorsqu’il s’agit de sentiments, mais je sais reconnaitre une âme qui souffre. Bien que sans me le dire, je vois dans les yeux de mon amie, les troubles que l’amour à sens unique provoque dans son cœur. Elle ne veut pas parler de lui, elle refuse que quiconque prononce ou ne sous-entende son prénom, mais je sais que nous avons un point commun, une douleur vive dans la poitrine. Si Ma’Lila le cache avec adresse, elle ne peut me mentir à moi, je l’observe souvent, son enfant de plusieurs mois à présent entre ses bras menus, elle pense à Set-Angya dès que ses iris clairs viennent se poser sur le visage poupon de cette petite merveille que j’ai aidée à voir le jour. Nos sentiments sont bien différents, je sais que dans son cas et j’en mettrais ma vie en jeu que Set est épris d’elle, il est aussi un ami et je ne peux souffrir de les voir aussi entêtés l’un comme l’autre. Dans mon cas, Dream n’est d’un souvenir gravé dans mon cœur, lui a été clair, nos chemins ne se croiseront plus. Je sursaute, prise en flagrant délit de rêverie lorsque Ma’Lila entre et fait entrer la lumière dans notre tente. « Snanna s’est endormie… » Je montre la petite couche, l’enfant enveloppée dans des peaux pour éviter le froid qui commence en cette fin décembre. Le visage de l’Indienne s’éclaire et elle vient caresser ma joue avant de s’agenouiller vers sa fille. « Elle est de plus en plus jolie, je trouve… » Je souris, complètement gaga devant ce bébé qui partage ma vie depuis des semaines à tel point que cela m’a donné des envies d’en avoir un à moi. « …Elle lui ressemble… » Son visage se ferme, elle ne dit pas un mot évidemment, dès que je lui lance une perche sur le père de sa fille, Ma’Lila se referme telle une huitre et je sais que je ne pourrai rien tirer d’elle dans cette situation. Fort bien…Cette idée, je l’ai depuis bien longtemps, je ne souhaitais pas la mettre à exécution, seulement, je pense que si je n’agis pas, personne d’autre ne le fera. Je me redresse doucement sous le regard de mon amie. « Je dois aller voir les pêcheurs pour réparer leurs filets. Je ne rentrerai qu’en fin de journée… » Je soupire voulant ajourer quelque chose sur Set, mais j’y renonce. « À ce soir ! » J’attrape ma besace à l’entrée du tipi, passant la lanière autour de mon épaule, je quitte ma maison, traversant le camp vers le passage qui mène au camp des Unamis. Décidée, je ne l’ai jamais autant été. Peut-être que moi, je ne mérite pas d’être heureuse, mais si je peux faire quelque chose pour Set et Lila, alors, je le ferais. Traversant la forêt d’un pas leste et assuré, je mets quelque temps avant de gagner l’habitation de Set-Angya. Un guerrier me demande ce que je veux avec un brin d’agressivité, me disant presque que les Piccaninny n’ont rien à faire ici. « Je viens de la part de Ma’Lila… » Il me toise avant de me demander qui je viens voir. Je donne le prénom de Set et il me mène à lui. Lorsqu’il m’aperçoit, il est surpris. Nous ne nous sommes pas revus depuis notre aventure et il ignore quels liens j’entretiens avec l’Indienne qui lui a donné une ravissante fille. « Bonjour Set-Angya…J’espère que tu te souviens de moi ?! » Si mon innocence est encore présence dans le son de ma voix, sans doute qu’une partie de morosité donne à présent une teinte bien étrange à la fée enfantine que j’avais été jadis à ses yeux. Le guerrier brun aux cheveux aussi sombres et bouclés et que son enfant vient dans ma direction. « J’ai besoin de te parler, il y a des choses que tu dois savoir, des choses que tu aimeras entendre…peut-on…marcher en direction de mon camp pendant que je te délivre ce message ? » Si je sens une hésitation, une étrangeté dans son expression, je ne m’en montre pas choquée et je viens déposer mes lèvres sur sa joue en guise de salut amical, lui glissant quelques mots pour lui seul. « C’est à propos de Ma’Lila »

(c) chaotic evil



L’impossible ne semble pas exister en amour, seul existe des possibles quand nous avons traversé nos peurs et nos résistances, ou renoncer à des projections erronées sur l’autre. Mais parfois un choix est utile pour pouvoir vivre ne serait-ce qu'un semblant de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il est temps de faire résonner les coeurs Empty
Message Sujet: Re: Il est temps de faire résonner les coeurs Il est temps de faire résonner les coeurs EmptySam 21 Jan 2017 - 14:42

IL EST TEMPS
DE FAIRE RÉSONNER LES COEURS
Il pensait que tout allait finir par s'arranger, le Quachegan, qu'il se battrait pour celle qu'il aime et qu'elle comprendrait combien elle compte à ses yeux. Mais rien. Totalement rien. Que le vide et son coeur qui saigne. Elle est disparue, Lila, avec son enfant à naître, pas d'au revoir, pas d'adieu. Il comprend qu'il l'a fait souffrir, il s'en veut lui-même, mais il aurait aimé qu'elle puisse lui pardonner. Il n'a tué personne, Set-angya, mais il a l'impression d'avoir commis un crime horrible, tellement la réaction de la belle est forte. Il a fini par comprendre qu'elle ne reviendrait pas vers lui, du moins pas pour le moment. « Oublie-là, Set. Tu te fais du mal pour rien. » Les paroles de son meilleur ami résonnaient encore dans son esprit, alors que la hache s’affaisse contre le morceau de bois et que ce dernier cède et fend en deux. L'image est sans lui rappeler l'état de son coeur depuis des mois, scindé en plusieurs morceaux. Il a essayé de le réparer dans les bras d'autres femmes, mais il n'a trouvé que de courts moments de plaisirs avant que l'impression de vide ne revienne à la charge. Il a essayé d'oublier son visage, le souvenir de leurs deux corps qui s'enlacent... il en est tout simplement incapable. Mais il continue à vivre, le Quachegan, il le doit. Il ne peut pas laisser cet échec déterminer le reste de sa vie. Si elle ne revient jamais à lui, il devra s'y faire, tôt ou tard.

Il se penche, Set-angya et ramasse les bouts de bois, avant de les piler sur les autres puis il se redresse. C'est là qu'elle entre dans son champ de vision, la belle blonde. Ses sourcils se froncent. Que fait-elle ici ? Il ne l'a pas revue depuis ce jour-là. Peut-être a-t-elle besoin de son aide pour quelque chose... « Bonjour Set-Angya…J’espère que tu te souviens de moi ?! » Il se débarrasse de sa hache, la plantant dans une bûche d'un mouvement vif, avant de se diriger vers l'indienne. « Rainbow ? » Son regard l'interroge, que peut-elle bien faire ici ? « J’ai besoin de te parler, il y a des choses que tu dois savoir, des choses que tu aimeras entendre…peut-on…marcher en direction de mon camp pendant que je te délivre ce message ? » Que peut-elle bien avoir à lui dire ? Et pourquoi marcher en direction de son camp ? Il hésite un instant, l'observant de ses iris sombres. Elle s'approche, Rainbow et vient déposer ses lèvres contre sa joue pour le saluer. « C’est à propos de Ma’Lila. » Il se tend aussitôt qu'il entend ce nom, le chasseur. Ma'Lila... Qu'à-t-elle à lui dire au sujet de la belle guérisseuse ? Que pourrait-il aimer entendre ? À nouveau, il la questionne du regard, Rainbow, elle pique sa curiosité plus que jamais. « Très bien, je te suis. » Sans attendre, il avance, le Quachegan. Contre sa poitrine, son coeur bat à grands coups. Il est soudainement nerveux, sentiment qui lui est quasi inconnu. « Que se passe-t-il, Rain ? Qu'est-ce que je vais aimer entendre  ? » Ses yeux l'observent, il a besoin de savoir, là, maintenant. Il n'a plus aucune nouvelle de celle qu'il aime depuis ce qui lui semble être une éternité et voilà que Rainbow vient pour lui parler d'elle. D'ailleurs, elle aussi ça semble faire une éternité qu'il ne l'a pas vue. Il ne savait même pas qu'elles se connaissaient, les deux blondes, mais peut-être que leur rencontre est récente. Peu importe... ce n'est pas ce qui le tracasse, en ce moment. Il veut entendre ce message que l'indienne a à lui livrer et ça, avant que son coeur meurtris cesse de battre sous la nervosité.
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Luyana
Beware, I'm starving
Rainbow Luyana
ζ Inscris le : 23/11/2015
ζ Messages : 409
ζ Avatar : Amanda Seyfried
ζ Localisation : Camp des Piccaninny
ζ Occupations : Tisseuse de filets de pêche
ζ Âge : 25 années en apparence, mais a bien plus d'années derrière
ζ Statut : Ne sait plus ce qu'elle doit faire
Il est temps de faire résonner les coeurs 391207tumblrm4sh34Cb8h1ru5a86o1500



Il est temps de faire résonner les coeurs Empty
Message Sujet: Re: Il est temps de faire résonner les coeurs Il est temps de faire résonner les coeurs EmptyMer 8 Fév 2017 - 16:22

Il est temps de faire résonner les coeurs


Je n’en espérais pas moins du guerrier Unami et lorsqu’il se décide à me suivre, j’ignore si je fais vraiment bien, si mon amie va lui pardonner, plus encore, si son égo lui permettra de voir au-delà de sa colère, mais si je ne le fais pas, alors personne d’autre ne le fera. Ils sont bien trop bornés l’un comme l’autre pour faire ce premier pas vers une réconciliation. « Ma’Lila a mis au monde une belle petite fille lors de la saison chaude avant l’automne, cette enfant aux cheveux bouclés te ressemble…Bien plus que cela…pour l’avoir aidé à la mettre au monde, je sais ce qu’elle ne me dit pas, je connais mon amie depuis bien des lunes, depuis que je vis parmi ma tribu. Elle est…orgueilleuse, mais tu l’as été autant qu’elle…vous êtes deux têtes dures comme je n’en ai jamais vu, Set-Angya ! » Je m’arrête, mirant ses grands yeux sombres avec force. « Tu lui as fait du mal…je ne suis pas certaine qu’elle puisse te pardonner, mais je sais une chose…sans pour autant qu’elle me l’avoue, elle est malheureuse de cette situation. Je ne sais pas quels sont les sentiments que tu as pour Ma’Lila et cela ne me regarde pas, mais, je sais juste une chose…lorsqu’on a la chance de trouver une personne avec qui l’on a l’impression qu’on peut être nous même tout le temps, on ne la laisse pas s’échapper » Je m’approche plus de lui, déposant ma paume contre sa joue. « On ne se connait pas beaucoup toi et moi, mais je crois que tu m’en as suffisamment dit dans cette grotte le jour de notre rencontre pour imaginer que tu ne seras pas têtu au point de refuser ce premier geste envers elle » Je recule, mirant ses traits et je remarque sa poitrine qui se soulève fortement. « Elle va te repousser, sois-en certain, mais cela ne signifiera pas que s’est ce qu’elle veut…je vais te conduire jusqu’à ma tente…là-bas…tu feras ce que bon te semble…le reste ne m’appartient pas » Sans attendre qu’il assimile ce que je viens de lui dire, je passe devant, le laissant silencieux derrière moi. Il connait tout aussi bien que moi, le chemin vers mon camp. Après plusieurs minutes de marche, je m’arrête devant l’endroit où je vis et où Ma’Lila habite depuis tant de mois maintenant. « Voilà…Elle va m’en vouloir…Mais…tant pis, je fais ce que je pense juste…je n’entre pas…c’est à toi de le faire… » J’ignore s’il va passer cette porte de peau ou faire demi tour, mais s’il est déjà venu jusque-là, c’est qu’il ne compte pas fuir. J’ai peur de perdre mon amie, mais avec le temps, si du moins mon plan réussit, alors elle me pardonnera, c’est tout ce que je souhaite.

(c) chaotic evil



L’impossible ne semble pas exister en amour, seul existe des possibles quand nous avons traversé nos peurs et nos résistances, ou renoncer à des projections erronées sur l’autre. Mais parfois un choix est utile pour pouvoir vivre ne serait-ce qu'un semblant de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il est temps de faire résonner les coeurs Empty
Message Sujet: Re: Il est temps de faire résonner les coeurs Il est temps de faire résonner les coeurs EmptyDim 12 Mar 2017 - 15:35

IL EST TEMPS
DE FAIRE RÉSONNER LES COEURS
Il avance un pied devant l'autre, le chasseur, son palpitant qui bat à tout rompre contre sa cage thoracique. Il n'aime pas ce sentiment d'inquiétude qu'il ressent à l'instant, ces questionnements qui se bousculent dans son crâne. Il veut savoir ce qu'elle trame, Rainbow, il vaut entendre ce message qu'elle a à lui livrer. Là, maintenant, pas dans quelques minutes, ni quelques secondes. Là, tout de suite. Elle entrouvre les lèvres pour parler, la jolie blonde et il espère qu'elle ne le fera pas attendre pour lui dire exactement ce qu'il souhaite entendre. « Ma’Lila a mis au monde une belle petite fille lors de la saison chaude avant l’automne, cette enfant aux cheveux bouclés te ressemble… Bien plus que cela… pour l’avoir aidé à la mettre au monde, je sais ce qu’elle ne me dit pas, je connais mon amie depuis bien des lunes, depuis que je vis parmi ma tribu. Elle est… orgueilleuse, mais tu l’as été autant qu’elle… vous êtes deux têtes dures comme je n’en ai jamais vu, Set-Angya ! » Les yeux sombres de l'indien l'observent, son regard ne se détourne plus d'elle. Il tente d'assimiler ce flux de paroles. Cette enfant aux cheveux bouclés te ressemble... bien plus que cela... par ces mots, insinue-t-elle ce qu'il croit comprendre ? Ce qu'il veut entendre ? Elle est maintenant immobile, Rainbow et de ses grands yeux claires, elle mire le guerrier avec intensité.

« Tu lui as fait du mal… je ne suis pas certaine qu’elle puisse te pardonner, mais je sais une chose… sans pour autant qu’elle me l’avoue, elle est malheureuse de cette situation. Je ne sais pas quels sont les sentiments que tu as pour Ma’Lila et cela ne me regarde pas, mais, je sais juste une chose… lorsqu’on a la chance de trouver une personne avec qui l’on a l’impression qu’on peut être nous même tout le temps, on ne la laisse pas s’échapper. » Ne la quittant toujours pas des yeux, il l'observe, l'air pensif, troublé. Il a laissé Ma'Lila lui glisser entre les doigts, il l'a laissé filer, par orgueil, par peur, par lâcheté... ce qu'il croyait être courage n'en était pas réellement. Il l'a laissé filer, par peur de la blesser, par orgueil de devenir un homme plus faible en compagnie d'une femme, mais surtout, il a été lâche de ne pas se l'avouer, lâche de la laisser filer ainsi. Aujourd'hui, il veut remettre les pendules à l'heure, il aimerait se racheter, mais seuls les esprits savent s'il y parviendra.

Rainbow, elle fait un pas vers lui et vient déposer sa main délicate et chaude contre la joue du brun. Son regard soutient le sien, il ne bouge pas, le Quachegan, il n'y a que son coeur qui bat à toute vitesse contre sa poitrine. « On ne se connait pas beaucoup toi et moi, mais je crois que tu m’en as suffisamment dit dans cette grotte le jour de notre rencontre pour imaginer que tu ne seras pas têtu au point de refuser ce premier geste envers elle. » Puis elle recule, la blonde et l'observe. Elle a raison, il n'est pas têtu au point de le refuser, il doit faire ce premier pas, car Lila, elle ne le fera pas, il le sait très bien et Rainbow le sait aussi bien que lui, sinon elle ne serait pas venu le chercher jusque chez lui. Il reste muet, Set-angya, immobile telle une sculpture en bois. « Elle va te repousser, sois-en certain, mais cela ne signifiera pas que s’est ce qu’elle veut… je vais te conduire jusqu’à ma tente … là-bas… tu feras ce que bon te semble… le reste ne m’appartient pas. » Sans attendre une réponse, une réaction de la part du chasseur, elle se remet en marche, la blonde. Un instant, il reste immobile à l'observer s'éloigner puis ses pieds se décident à avancer. Contre sa cage thoracique, son coeur bat de plus en plus rapidement, à chaque fois qu'il ose faire un pas en direction du campement des piccaninnys. Il y a déjà un moment qui lui semble être une éternité qu'il a assimilé ses sentiments, une éternité qu'il veut se racheter aux yeux de sa belle, mais elle s'est évanouie dans les airs, bien avant qu'il le réalise.

Plusieurs minutes de marche s'écoulent, avant que Rainbow ne s'arrête devant un tipi. Il s'y arrête à son tour, le Quachegan, observant à nouveau la blonde. « Voilà… Elle va m’en vouloir… Mais… tant pis, je fais ce que je pense juste… je n’entre pas… c’est à toi de le faire… » Dans sa poitrine, les battements de son coeur se font plus vifs, plus intenses. Celle qu'il aime est à quelques pas de lui, il devra franchir le seuil de la porte et lui faire face, malgré tout le mal qu'il lui a fait. Cependant, il est prêt, le guerrier et ça, depuis quelques temps déjà. Sa main vient se poser sur l'épaule de Rainbow et ses grands yeux sombres l'observent avec intensité, durant un instant. Il pourrait parler, la remercier, mais son geste, son regard, ils sont éloquent, il n'a pas besoin de paroles, à cet instant. Il ne lui suffit que d'un léger mouvement de tête, avant de se retourner et de faire face au tipi. Le Quachegan, il prend une profonde inspiration, avant de franchir le seuil de la porte. Elle n'appréciera pas sa présence, la belle indienne, il le sait pertinemment, mais Rainbow a raison il est temps que quelqu'un fasse un premier pas, il est temps que certaines vérités soit enfin dévoilées. Il n'a pas à attendre bien longtemps avant d'apercevoir la belle guérisseuse. Cette dernière, dos à lui est occupée à concocter il ne sait trop quoi, mais lorsqu'elle tourne son visage vers lui et qu'elle s'aperçoit de sa présence et non de celle de son amie, son expression change. Set-angya, il ignore cette expression sur ses traits et fait quelques pas dans sa direction, malgré les battements de son coeur qui lui donnent le sentiment que bientôt, son palpitant va exploser. « Je sais que tu n'as pas envie de me voir, ni de me parler, mais il faut que ça s'arrête, il faut qu'on parle. » Puis il avance, malgré ce qu'elle peut dire, malgré ce qu'elle peut penser. Son regard l'observe avec insistance, il aime cette femme et il n'a plus envie de s'enfouir la tête sous le sable. Il l'a fait pendant bien assez longtemps et maintenant, il ne peut plus vivre comme ça. Pourtant, il n'est pas doué avec les mots, le guerrier, il préfère les actes aux paroles, mais là, en ce moment, ils doivent parler, c'est inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
Ma'Lila Zïhnâ
Beware, I'm starving
Ma'Lila Zïhnâ
ζ Inscris le : 07/11/2015
ζ Messages : 429
ζ Avatar : Eleanor Tomlinson
ζ Localisation : Réserve des Indiens
ζ Occupations : Guérisseuse zélée
ζ Âge : Vingt-deux ans
ζ Statut : Amoureuse éplorée - Maman d'une petite Snanna
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice sur la joue
Il est temps de faire résonner les coeurs Tumblr_nn3om95k1x1ql3i4oo6_250



Il est temps de faire résonner les coeurs Empty
Message Sujet: Re: Il est temps de faire résonner les coeurs Il est temps de faire résonner les coeurs EmptyVen 31 Mar 2017 - 11:49

il est temps de faire résonner les coeurs

Snanna est un véritable amour. Elle ne pleure pratiquement jamais, elle dort beaucoup et m’offre un regard vif et éveillé. Je suis amoureuse de ma fille, elle est si merveilleuse et je suis tellement fière de ce que j’ai réussi à faire. Je soupire pour la énième fois alors que je l’observe dormir. Rainbow a raison, elle lui ressemble de plus en plus. Déjà, elle a sa chevelure aussi sombre que le plumage d’un corbeau et des boucles, mais j’en ai aussi. Elle possède mes yeux clairs, mais cette chevelure et cette bouche, c’est son père. Mon amie sait que je n’aime pas en parler, que je ne souhaite plus faire allusion à Set. J’essaye de tourner la page, de l’oublier lui ainsi que cet émoi stupide que j’ai pu ressentir pour lui. Jusqu’à présent, cela fonctionne assez bien. Et le fait de ne pas être dans ma tribu aide beaucoup. Je sais que certains ne me pardonneront jamais d’avoir déserté mon camp pour aller chez les Piccaninny. Tant pis. De toute manière, je ne suis plus certaine de rester vivre parmi les miens. Même si Rainbow est une amie formidable, je ne peux pas rester indéfiniment chez elle, j’ai envie et besoin de ma solitude, de mon petit cocon avec uniquement Snanna. J’y réfléchis de plus en plus, ces derniers temps. Rainbow ne doit revenir que ce soir, m’a-t-elle dit en partant, pour réparer les filets. Lorsque ma fille se réveille, je l’emporte avec moi et je vais me promener dans les environs pendant une heure avant de revenir au tipi pour nourrir Snanna. Je m’installe sur une peau à même le sol, Snanna dans mes bras. Je l’observe attendrie, passant une main sur son front et ses boucles brunes qui ne cessent de pousser et s’épaissir. Je soupire, attendant qu’elle termine avant de l’installer plus dans loin dans une petite construction de fortune qu’on a faite avec Rainbow, lui permettant d’avoir un coin à elle sans risquer de toucher à tout autour d’elle. Je m’approche de la table pour faire un onguent.

La lumière de l’extérieur trace un pan en face de moi et j’étire un sourire, Rainbow est rentrée plus vite que prévu. Je me retourne, prête à lui proposer d’aller marcher près de la plage avec Snanna. Cependant, ce n’est pas mon amie face à moi, mais Set. Le garçon que j’essaye d’oublier depuis des mois, dont je pensais avoir fait le deuil émotionnellement, mais… en le regardant, je me rends compte que j’ai fait semblant. Il fait quelques pas dans ma direction, tandis que je reste silencieuse : « Je sais que tu n'as pas envie de me voir, ni de me parler, mais il faut que ça s'arrête, il faut qu'on parle. » Et il lui a fallu tous ces mois pour oser faire le premier pas ? Non. Je suppose que je dois remercier – ou incendier – Rainbow qui se mêle de ce qui ne la regarde pas. Si je suis de trop chez elle, il lui suffit de me le dire plutôt que d’aller chercher l’indésirable numéro un. Je soupire, alors qu’il fait d’autres pas dans ma direction, espérant un dialogue que je n’ai nullement envie de lui donner. Je n’ai pas envie de me battre, pas envie de me justifier ni de mentir, de faire semblant. Je suis passée au-dessus de ça il y a des mois maintenant. Tout ce que je veux, c’est l’oublier et m’émerveiller de ma fille, vivre pour elle et uniquement avec elle. « De quoi veux-tu discuter Set ? Je suppose que Rainbow ne s’est pas contenté de venir te chercher en silence, elle a dû parler. » Je connais mon amie. « Alors, où veux-tu exactement que cette discussion se termine ? Je ne veux pas de cri, pas de reproches. Tu n’es pas en position de me reprocher quoi que ce soit. Si tu es venu pour rencontrer MA fille, elle est derrière la table. Tu n’es que son concepteur Set, pas son père. » Je croise son regard, avant de détourner le visage pour continuer à broyer les herbes sèches. S’il est là pour Snanna, qu’il aille la voir. Mais s’il veut la récupérer, alors il va se confronter à un mur. Je ne suis peut-être pas une guerrière, beaucoup moins forte que lui. Mais je connais les plantes, je connais les points sensibles et je sais où viser pour qu’il se vide de son sang en un temps record.

Oui, s’il veut me voler ma fille, je suis prête à le tuer. À cet instant, je ne pense nullement à une discussion sur les sentiments. Set est incapable d’aimer, j’en ai fait mon deuil – difficilement –, mais je l’ai fait avec Rainbow et ce stupide garçon dont elle est amoureuse elle aussi, mais incapable d’aimer. On fait la paire avec mon amie, c’est sûrement pour ça qu’on s’entend si bien.


HS:
 


truth is, i miss you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il est temps de faire résonner les coeurs Empty
Message Sujet: Re: Il est temps de faire résonner les coeurs Il est temps de faire résonner les coeurs EmptyMer 5 Avr 2017 - 22:26


IL EST TEMPS
DE FAIRE RÉSONNER LES COEURS
Alors qu'il s'avance vers Ma'lila, un soupire franchit la barrière de ses lèvres. Elle n'apprécie pas de le voir ici, mais il s'y attendait, le brun, ce n'est pas une surprise pour lui. Il a la ferme intention de lui parler, qu'elle le désire ou non. Il en a assez de ces silences, de ces mensonges, il a envie de mettre les choses au clair, une fois pour toute, même si elle risque de le repousser, la guérisseuse. « De quoi veux-tu discuter Set ? Je suppose que Rainbow ne s’est pas contenté de venir te chercher en silence, elle a dû parler. » Elle a parlée, Rainbow et pas qu'un peu. Elle lui a dit la vérité, elle, du moins, elle l'a sous-entendu et il ne restera pas de marbre devant ça. « Alors, où veux-tu exactement que cette discussion se termine ? Je ne veux pas de cri, pas de reproches. Tu n’es pas en position de me reprocher quoi que ce soit. Si tu es venu pour rencontrer MA fille, elle est derrière la table. Tu n’es que son concepteur Set, pas son père. » Son visage se perd sur ses traits, alors qu'elle continue de broyer des herbes, comme s'il n'était pas là. Elle lui a manquée, Lila, vraiment manquée. Il a beau avoir essayé de l'oublier durant ces derniers mois, il en a tout simplement été incapable. Même sans nouvelles d'elle, même sans voir son visage durant tous ces jours, il n'arrive pas à faire taire ses sentiments pour elle, ils son trop puissants. Et il a essayé, Set-angya, vraiment essayé, mais aucune autre femme n'arrive à déloger cette place unique qu'elle a dans son coeur. Il l'aime et il regrette de ne pas avoir compris avant, mais peut-être que tout n'est pas perdu. Peut-être.

Il s'approche encore, le brun et vient se placer devant elle, seule la table les sépare de tout contact physique. Ses deux mains posées sur la table, s'appuyant contre celle-ci, il cherche son regard, ses yeux aux iris claires. « Je ne suis pas là pour crier, ni pour te reprocher quoi que ce soit, Lila. » Il pourrait le faire, le Quachegan, il pourrait lui reprocher de lui avoir menti et de lui mentir encore, aujourd'hui, mais il n'est pas là pour ça. « J'en ai assez des mensonges, assez de faire semblant. Je n'ai pas été honnête avec toi par le passé et même s'il est trop tard, je tiens à l'être, aujourd'hui. » Il n'est vraiment pas doué pour parler, Set-angya et ça le démange, il n'aime pas avoir à livrer son âme, son coeur, mais il le doit. Il ne veut plus vivre dans le mensonge, maintenant qu'il est franc avec lui-même, il doit l'être avec elle, c'est nécessaire, peu importe comment ça se terminera. Il ne sait pas si elle voit venir le coup, mais elle entrouvre les lèvres pour parler, Ma'Lila. Seulement, avant qu'elle puisse prononcer le moindre mot, il continue sur sa lancé, le Quachegan, il ne veut pas se freiner, alors qu'il est prêt à tout déballer. « Je t'aime, Lila et je suis incapable de faire taire ce maudit sentiment. » Et voilà... il l'a enfin dit et pour le moment, il n'est pas certain d'en être vraiment soulagé. C'est un fardeau qu'il porte depuis des mois, un fardeau qu'il traîne sur ses épaules, son dos... Il l'aime et c'est la vérité et si aujourd'hui elle ne partage plus ce sentiment, il aura enfin été honnête avec elle. Bien sûr, ça sera douloureux si elle le repousse, ça lui brisera le coeur et ça sera très dur sur son orgueil et à ce moment, il comprendra ce qu'il lui a fait enduré, il y a de nombreux mois de ça...

Pour le moment, il n'entre que dans le vif du sujet, il lui dit ce qu'il ressent, sans parler de l'enfant... mais il ne tardera pas aborder ce sujet, les paroles de Lila viennent de confirmer ce que Rainbow a insinuée, quelques minutes plus tôt. Ce bébé est le sien, il est son concepteur, son géniteur, mais il veut être son père, également. Set-angya, il veut prendre ses responsabilités, comme il se doit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ma'Lila Zïhnâ
Beware, I'm starving
Ma'Lila Zïhnâ
ζ Inscris le : 07/11/2015
ζ Messages : 429
ζ Avatar : Eleanor Tomlinson
ζ Localisation : Réserve des Indiens
ζ Occupations : Guérisseuse zélée
ζ Âge : Vingt-deux ans
ζ Statut : Amoureuse éplorée - Maman d'une petite Snanna
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice sur la joue
Il est temps de faire résonner les coeurs Tumblr_nn3om95k1x1ql3i4oo6_250



Il est temps de faire résonner les coeurs Empty
Message Sujet: Re: Il est temps de faire résonner les coeurs Il est temps de faire résonner les coeurs EmptyMar 11 Avr 2017 - 15:33

il est temps de faire résonner les coeurs

« Je ne suis pas là pour crier, ni pour te reprocher quoi que ce soit, Lila. » Encore heureux. Parce qu’il serait sorti de ce tipi à coup de bâton. Je ne relève à aucun moment le regard dans sa direction, je ne veux pas croiser ses yeux et voir si j’ai vraiment réussi à oublier mes sentiments ou s’ils sont toujours là, enfouie quelque part en attendant de pouvoir s’exprimer à nouveau. « J'en ai assez des mensonges, assez de faire semblant. Je n'ai pas été honnête avec toi par le passé et même s'il est trop tard, je tiens à l'être, aujourd'hui. » Je ne retiens pas mon « hum » légèrement moqueur et mon roulement des yeux. Je meurs d’impatience de savoir ce qu’il a bien oublié de me dire. Qu’il était déjà amoureux d’une autre fille ? Ou qu’il est promis à une autre depuis des années et je n’ai été qu’un passe-temps. Quoi que ce soit, je doute d’avoir réellement envie de l’entendre. Mais par respect pour mon amie qui pense bien faire, je vais le laisser parler. Le silence s’installe et je perds patience, trop rapidement bien évidemment, mais je ne serai plus tendre avec lui. J’ouvre la bouche, prête à le brusquer ou le renvoyer dehors, mais : « Je t'aime, Lila et je suis incapable de faire taire ce maudit sentiment. » J’en lâche mon instrument qui me sert à broyer les herbes, arrêtant tout mouvement pour entendre cette phrase se répéter dans ma tête une dizaine de fois. Je lève les yeux, croisant son regard. Il vient de me clouer le bec, à tel point que je ne sais même plus quoi dire. Et ce ventre qui se contracte avec force – même si ça n’a rien de comparable à mon accouchement – et ces frissons qui me recouvrent l’échine. « Tu m’aimes ? Tu es capable d'aimer toi ? » Je croise ses yeux avant de baisser les miens sur la table, ne sachant pas quoi dire de plus. J’ai bien envie de laisser tomber cette façade, mais il y a cette petite voix intérieure, qui me rappelle la situation actuelle. J’en suis là à cause de lui ! Qu’est-ce qui me dit qu’il est vraiment sincère ? Que ce n’est pas une ruse pour me faire revenir à la raison en retournant chez les Unami ? Que c’est par manque d’amante, qu’il se sent seul… Ou la lubie de se dire qu’il va assumer son rôle de père parce que Rainbow lui a dit, mais au final, il va m’abandonner dans quelques semaines. Voilà le problème, je n’ai absolument plus confiance en Set. Du mois, lorsque cela concerne ses sentiments.

Je me racle la gorge, délaissant ma concoction pour aller près de Snanna, lui tournant le dos. « Et tu t’en rends compte comme ça ? D’un seul coup ? » Je tourne la tête, ne serait-ce que pour l’apercevoir un bref instant avant de m’accroupir pour mirer Snanna qui joue avec des petites sculptures de bois. « Vaut mieux tard que jamais, n’est-ce pas ce qu’on dit non ? Mais tu t’attends à quoi ? Que je vais venir te sauter dans les bras ? Que je vais oublier les mois de souffrances et cet éloignement de mon camp que j’ai volontairement choisis, mais à cause de toi, pour ne pas te voir. Et par honte. Honte d’avoir échoué selon notre accord, aucun sentiment... » Voilà pourquoi il est plus facile pour moi de lui tourner le dos, parce qu’en le regardant, je serai bien incapable de lui dire tout ça. « Quand on fait du mal aux gens, il y a toujours des conséquences Set. » Je soupire, me redressant avant de lui faire face. Il est tout proche, ayant contourné la table pour me rejoindre. « Je t’ai ouvert mon cœur, je te l’ai tendu sur mes paumes et tu l’as poignardé ! Tu l’as piétiné sans aucun scrupule. La seule chose que j’ai envie de faire, c’est la même chose. T’arracher le cœur pour le piétiner et te faire autant de mal que tu m’en as fait. J’ai envie que tu souffres, qu’à cause de moi, tu sois incapable d’aimer aucune autre femme ! » Mes sourcils se froncent, mon regard est sombre. Mon corps s’approche du sien et je frappe son torse avec rage. « Je ruinerai ta réputation Quachegan ! Je ferai en sorte qu’aucune femme ne veuille de toi ! Je serai si mauvaise, tellement… revancharde et rancunière. Je sais qu’au fond, je pourrais en être capable et je l’aurais fait si… » Je soupire, baissant la tête en laissant mes bras retomber. « Si je n’avais pas eu Snanna. » Je recule. « Si tu veux me récupérer Quachegan, alors tu vas devoir me séduire et m’offrir plus qu’un je t’aime. Tu vas devoir me faire des promesses et les tenir ! Et peut-être… peut-être que j’y réfléchirai et te laisserai une place auprès de moi et de Snanna. » Je lève les yeux. « Peut-être. »


HS:
 


truth is, i miss you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il est temps de faire résonner les coeurs Empty
Message Sujet: Re: Il est temps de faire résonner les coeurs Il est temps de faire résonner les coeurs EmptyMar 18 Avr 2017 - 18:38


IL EST TEMPS
DE FAIRE RÉSONNER LES COEURS
Il l'aime, Set-angya, ces paroles ne sont pas des mensonges, pas des belles paroles. Il l'aime et il n'arrive pas à se détacher d'elle. Elle doit savoir, une bonne fois pour toute. Devant les mots qu'il vient de prononcer, elle laisse tomber l'instrument qu'elle tenait dans sa main et lève enfin son regard vers lui. Elle est troublée, visiblement, alors que lui est soulagé d'enfin pouvoir lui dire ce qu'il ressent. Voilà des mois qu'il a envie de lui dire, des mois qu'il cherche à la revoir, mais elle était nul part, sa belle Ma'Lila. Enfin, il lui dit la vérité, même si sa vérité à elle pourrait bien lui faire mal. « Tu m’aimes ? Tu es capable d'aimer toi ? » Il comprend sa réaction, il lui a prouvé le contraire par le passé ou plutôt, c'est l'impression qu'il lui a donné. Seulement, il est sincère, le Quachegan, trop sincère. Il l'observe, silencieux, alors qu'elle baisse à nouveau le regard. Le belle unami se racle la gorge, avant de lui tourner le dos et de se diriger vers sa fille. Leur fille... « Et tu t’en rends compte comme ça ? D’un seul coup ? » Elle tourne la tête vers lui l'espace d'un instant, avant de reporter son attention sur le poupon. Il ignore quels mots il pourrait prononcer pour la rassurer, pour lui prouver qu'il l'aime, qu'il ne raconte pas des conneries. Elle est craintive, Lila et c'est tout à fait normal. Il reste immobile, l'observant, tout près de cet enfant qui est aussi le sien, cet enfant qui est une part de lui.

« Vaut mieux tard que jamais, n’est-ce pas ce qu’on dit non ? Mais tu t’attends à quoi ? Que je vais venir te sauter dans les bras ? Que je vais oublier les mois de souffrances et cet éloignement de mon camp que j’ai volontairement choisis, mais à cause de toi, pour ne pas te voir. Et par honte. Honte d’avoir échoué selon notre accord, aucun sentiment... » À l'intérieur, il soupire, il savait que ça serait ainsi, qu'elle lui en voudrait encore. Elle ne lui a pas pardonné et peut-être qu'elle ne le fera jamais. Il s'approche, Set-angya, il contourne la table et se pose derrière elle. Quels mots pourrait-il prononcer... « Quand on fait du mal aux gens, il y a toujours des conséquences Set. » Elle se redresse, la guérisseuse et lui fait à nouveau face. Il sait qu'il y a des conséquences, elle en est la preuve, son départ en est la preuve. « Je sais. » Qu'il prononce à voix basse, visiblement toujours en colère contre lui-même. Il regrette amèrement de l'avoir fait souffrir, mais aujourd'hui, il peut tout simplement faire face à la musique, il n'y a pas de retour en arrière possible. « Je t’ai ouvert mon cœur, je te l’ai tendu sur mes paumes et tu l’as poignardé ! Tu l’as piétiné sans aucun scrupule. La seule chose que j’ai envie de faire, c’est la même chose. T’arracher le cœur pour le piétiner et te faire autant de mal que tu m’en as fait. J’ai envie que tu souffres, qu’à cause de moi, tu sois incapable d’aimer aucune autre femme ! » Son regard est sombre, sa colère est de plus en plus visible et fait monter celle du guerrier. Il s'en veut déjà assez, mais plus elle parle, plus elle s'approche et maintenant ces coups qu'elle porte à son torse... il est en colère lui aussi, contre sa propre personne. Alors il ne bouge pas, il mérite amplement ces coups, il le sait. Il ne lutte pas, le Quachegan.

« Je ruinerai ta réputation Quachegan ! Je ferai en sorte qu’aucune femme ne veuille de toi ! Je serai si mauvaise, tellement… revancharde et rancunière. Je sais qu’au fond, je pourrais en être capable et je l’aurais fait si… » Un soupire franchit la barrière de ses lèvres, ses bras retombent le long de son corps. Il l'observe, silencieux, absorbant toutes ces paroles, toutes cette colère, s'en abreuvant, parce qu'il le mérite. « Si je n’avais pas eu Snanna. » Elle recule, la belle, lui ne bouge pas, les poings serrés, le coeur qui bat à mille à l'heure. « Si tu veux me récupérer Quachegan, alors tu vas devoir me séduire et m’offrir plus qu’un je t’aime. Tu vas devoir me faire des promesses et les tenir ! Et peut-être… peut-être que j’y réfléchirai et te laisserai une place auprès de moi et de Snanna. » Elle lève les yeux au ciel. « Peut-être. » Peut-être... peut-être que tout n'est pas perdu, peut-être qu'il pourra se racheter, le brun, peut-être qu'il pourra retrouver cette femme qu'il aime. Il est prêt à lui offrir beaucoup plus qu'un je t'aime pour la reconquérir et pour obtenir une place dans la vie de sa fille. Il doit se nourrir d'espoir, le Quachegan, parce que c'est tout ce qui lui reste. Les poings toujours serrés, il la mire, le regard intense.

« Tu n'as aucune idée comment je m'en veux, Lila. Aucune idée comment je regrette la façon dont ça s'est terminé entre nous. S'il y a une chance pour que tu me pardonne un jour, je vais la saisir. » Il glisse son regard vers la structure dans laquelle la fillette se trouve. À cet instant, il prend réellement conscience qu'elle est là, à quelques pas de lui. Il n'a jamais désiré d'enfant, Set-angya, mais il est prêt à tout pour l'avoir dans sa vie. Elle est sa fille, une partie de lui et les liens du sang sont ce qu'il y a de plus important aux yeux du Quachegan. Il se détend, ses poings se relâchent et il pose à nouveaux son regard sur le visage de l'indienne. « Je suis passé à côté de bien des choses. Ta grossesse, sa naissance... toi... Je n'ai pas envie d'être un étranger pour elle, ni d'être un mauvais souvenir pour toi. » Il s'approche, Set-angya et ses deux paumes se posent sur le visage de celle qu'il aime, plongeant son regard dans le sien. « Mon plus grand regret a été de croire que je pourrais vivre sans toi. » Sa voix pourrait se briser sous l'émotion, sous cette colère qui continue de l'habiter, cette tristesse. Il pourrait tuer pour elle, il pourrait donner sa vie pour elle. Avoir cru qu'il pourrait vivre sans elle a été sa plus grande erreur, il le sait maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Ma'Lila Zïhnâ
Beware, I'm starving
Ma'Lila Zïhnâ
ζ Inscris le : 07/11/2015
ζ Messages : 429
ζ Avatar : Eleanor Tomlinson
ζ Localisation : Réserve des Indiens
ζ Occupations : Guérisseuse zélée
ζ Âge : Vingt-deux ans
ζ Statut : Amoureuse éplorée - Maman d'une petite Snanna
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice sur la joue
Il est temps de faire résonner les coeurs Tumblr_nn3om95k1x1ql3i4oo6_250



Il est temps de faire résonner les coeurs Empty
Message Sujet: Re: Il est temps de faire résonner les coeurs Il est temps de faire résonner les coeurs EmptyMer 3 Mai 2017 - 16:15

il est temps de faire résonner les coeurs

« Tu n'as aucune idée comment je m'en veux, Lila. Aucune idée comment je regrette la façon dont ça s'est terminé entre nous. S'il y a une chance pour que tu me pardonne un jour, je vais la saisir. » Alors, fais le Set, parce que ça sera la dernière que je vais te donner. Et cette chance ne vient pas de mon cœur, mais uniquement pour Snanna. Bien évidemment, il y a toujours une partie de moi qui le réclame et qui espère vivre ce que d’autres femmes indiennes ont. Mais, je ne veux plus me faire d’illusion et risquer de briser à nouveau mon cœur. Snanna est ma nouvelle raison de vivre, mon avenir et je ne vais penser qu’à elle, vivre que pour elle et me projeter pour ma fille. Le reste ne sera que secondaire. « Je suis passé à côté de bien des choses. Ta grossesse, sa naissance... toi... Je n'ai pas envie d'être un étranger pour elle, ni d'être un mauvais souvenir pour toi. » Je ravale à cet instant les paroles de rancœurs qui veulent sortir pour lui rappeler que c’est uniquement sa faute. Mais il parle, pour une fois, il laisse son cœur s’exprimer alors je ne vais pas l’arrêter, même si c’est pour entendre les conséquences de ses actes. Il s’approche, prenant mon visage entrent ses mains et je croise ses yeux. Ce simple toucher réveille une kyrielle d’émotions et de sensations dans mon être, comme si nous nous étions jamais éloignés. Comme si rien n’avait changé, que nous étions toujours ces amants qui se visitaient parfois, qui se disputaient à cause d’autres Indiennes ou Indiens. Avant que tout dérape, avant que je me rende compte de mes sentiments et que je tombe enceinte. « Mon plus grand regret a été de croire que je pourrais vivre sans toi. » Mes lèvres s’étirent, mon cœur se sert avec force et je sens les larmes monter jusqu’à mes mirettes. Quel idiot de me dire ça ! Je baisse les yeux, sentant les traitresses glisser sur mes joues. Voilà ce que j’attendais… Voilà ce qu’il me fallait !

Un doigt vient redresser mon menton et je croise son regard sombre, légèrement brillant de l’émotion qui est palpable entre nous. Je souris, riant nerveusement même avant de venir encercler sa nuque de mes bras. « Si seulement tu t’en étais rendu compte bien plus tôt, Set… » Et sans lui laisser le temps de répondre, je viens déposer ma bouche contre la sienne, resserrant mon étreinte autour de sa nuque. Je le sens faire de même au niveau de ma taille, répondre à mon baiser et je défaille petit à petit, laissant uniquement mon cœur parler. Je m’écarte, laissant mon visage pourtant proche du sien tout en soupirant légèrement. « Je t’en prie, ne me fais plus souffrir ainsi, je ne supporterai pas que tu me brises le cœur une seconde fois. » Je croise ses yeux avant de me retourner lorsque Snanna se met à pleurnicher. Je viens la sortir de la structure, la berçant légèrement pour la calmer avant de m’approcher de Set. La petite tourne le visage vers l’inconnu, ses yeux clairs curieux et j’étire un sourire. « Laisse-moi te présenter ma fille… enfin notre fille… Snanna. » Je lui tends la petite à la tignasse aussi brune et bouclée que son père.


truth is, i miss you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Il est temps de faire résonner les coeurs Empty
Message Sujet: Re: Il est temps de faire résonner les coeurs Il est temps de faire résonner les coeurs EmptyMer 3 Mai 2017 - 19:55


IL EST TEMPS
DE FAIRE RÉSONNER LES COEURS
Son coeur se serre dans sa poitrine, les paroles qu'il prononce, il les pense réellement. Il aime cette jeune femme et il a vraiment été idiot de croire qu'il pourrait faire taire ses sentiments pour elle et qu'il pourrait vivre sans ce rayon de soleil dans sa vie. Il reconnait son erreur, son manque flagrant de jugement. À aucun moment il n'avait pensé avec son coeur, laissant sa fierté et ses peurs parler pour lui. Mais aujourd'hui, il laisse enfin son coeur parler et ce n'est franchement pas facile pour un homme comme lui. Les yeux de la belle indienne s'embuent de larmes, il sait qu'il vient de toucher une corde sensible, le guerrier. Elle baisse les yeux, Ma'lila et des larmes salées viennent sillonner ses joues. Glissant un doigt sous son menton, il relève le visage de sa belle vers lui, afin qu'elle pose son regard dans le sien. Elle étire un sourire, laisse échapper un rire nerveux et enfin, ses muscles à lui se détendent, alors qu'elle encercle sa nuque des ses bras. Cette lueur qu'il peut lire dans son regard le soulage, un sourire se dessine à son tour sur ses lèvres, alors qu'il observe ses iris d'une teinte claire et magnifique. « Si seulement tu t’en étais rendu compte bien plus tôt, Set… » Oui, si seulement... mais il a été tellement imbécile, le brun, tellement égoïste. Il a fait souffrir la belle et lui-même par la même occasion. Il compte bien se rattraper, le chasseur. Les lèvres de la guérisseuse se posent contre les siennes et instantanément, les bras du Quachegan viennent prendre possession de sa taille. Dans sa poitrine, son coeur bat à la vitesse de l'éclair. Elle lui a terriblement manquée, la belle indienne, elle, sa peau, ses lèvres, son sourire. Voilà des mois qu'il attend cet instant et il a fini par croire qu'il n'arriverait jamais, Set-angya. Il l'embrasse avec passion, comme si sa vie en dépendait, pressant son corps contre le sien et glissant une de ses mains dans son dos.

C'est elle qui s'écarte, reculant légèrement son visage du sien. Elle échappe un léger soupire, alors qu'il l'observe, un doux sourire sur les lèvres. « Je t’en prie, ne me fais plus souffrir ainsi, je ne supporterai pas que tu me brises le cœur une seconde fois. » Il croise son regard, mais il n'a pas l'occasion de lui glisser des paroles réconfortantes ou de lui faire la moindre promesse que la petite voix de la fillette s'élève dans le tipi, pleurnichant. Elle se dégage doucement de lui, Ma'Lila et prend la petite dans ses bras, la berçant afin de l'apaiser. La belle indienne s'approche du Quachegan et la fillette tourne son joli minois dans sa direction. À cet instant, on peut littéralement dire que le coeur du chasseur fond. Une bouille d'ange, de grands yeux clairs, une tignasse sombre et bouclée comme la sienne... « Laisse-moi te présenter ma fille… enfin notre fille… Snanna. » Il étire un sourire, le brun, les yeux légèrement brillants par l'émotion qui le gagne, alors qu'il voit enfin cette petite beauté, son enfant et qu'il la tient dans ses bras pour la toute première fois. La tenant d'un bras contre son corps, sa main libre vient doucement caresser la joue de la petite. « Coucou petite beauté. » Il étire un nouveau sourire, le chasseur, contemplant ce petit être extraordinaire qui est une toute petite partie de lui. Elle est belle, comme sa maman et l'adorable sourire sur ses petites lèvres lui rappel celui de la guérisseuse. Set-angya, il ne peut pas croire qu'il ait pu manquer les premiers mois de sa vie, mais il est le seul qu'on peut blâmer. Plus émotif que jamais, il lève son regard sur cette femme qu'il aime, s'il n'était pas aussi fier et orgueilleux, sans doute qu'il laisserait une larme ou deux s'échapper de ses yeux. Cependant, même s'il n'en verse aucune, elle est témoin de toute l'émotion qu'il peut ressentir en ce moment. « Je ne te briserai pas le coeur une seconde fois, Lila. Et jamais je ne briserai le coeur de notre fille. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour combler le moindre de vos besoins, la moindre de vos désirs... » Il s'approche de sa belle et de sa main libre, il vient poser sa paume contre sa joue, son regard sombre pénétrant le sien. La petite se retrouve entre ses deux parents, ils sont réunis tous les trois, pour la toute première fois.

« Un jour, tu m'as dit que tu voulais que je sois ta famille, ton mari et j'ai pris la pire décision de toute ma vie. Je le regrette depuis des mois, mes propres paroles hantent mes nuits. J'ai envie d'être cet homme, pas seulement le père d'un seul de tes enfants. Si une partie de toi le désire encore, j'aimerais qu'on forme une vraie famille. J'aimerais que tu deviennes ma femme, Ma'Lila Zihnä. » Il étire un nouveau sourire, sûr des paroles qu'il vient de prononcer. C'est clair et limpide dans son esprit, il veut s'unir à elle, former un tout, une famille. Peut-être est-ce trop tôt pour elle d'envisager cette demande, mais il formule ses pensées à haute voix. Ils ont été éloignés l'un de l'autre durant trop longtemps, il ne veut plus que ça se reproduise. Il aime cette femme et il est prêt à penser à son avenir, il veut mettre le Set-angya charmeur et volage derrière lui et penser à une seule et unique femme pour le reste des ses jours. C'est elle qu'il choisi, l'unique femme pour qui ton coeur battra à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Il est temps de faire résonner les coeurs Empty
Message Sujet: Re: Il est temps de faire résonner les coeurs Il est temps de faire résonner les coeurs Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Il est temps de faire résonner les coeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-