AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Voir le deal
44.99 €

Partagez
 

 a captain's fate w/ HARAN (HOT)
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Haran Delendar
Beware, I'm starving
Haran Delendar
ζ Inscris le : 05/01/2016
ζ Messages : 206
ζ Avatar : Clive Standen
ζ Localisation : Sur son Galion Le Poséidon ou chez lui dans la ferme à Bartok
ζ Occupations : Capitaine Pirate
ζ Âge : 33 années Neverlandaises
ζ Statut : A retrouvé sa moitié
ζ Signes distinctifs : Son buste est recouvert de tatouage et de cicatrices. Il a une longue balafre sur une jambe qu'il a eut lors de son premier combat. Son oreille gauche n'entend plus qu'à 50% à cause d'un canon qui lui a fait perdre une partie de son audition. Cicatrices sur les visages à cause d'une tentative d'assassinat sur sa personne.
a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 76882114x048h



a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: a captain's fate w/ HARAN (HOT) a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 EmptySam 31 Déc 2016 - 20:54

I'm Still Here

Elle est navrée, pourquoi est-ce que je sens mon ventre se nouer à ces mots, elle…m’aime, je le sais, je le sens, rien ne changera nos sentiments, pas même la mort de l’un de nous. Amours d’enfance, nous avons toujours tout partagé et même ses erreurs, je lui pardonne. Je le désire aussi, mais…nous ne pouvons en avoir. Je sens au fond de mon cœur que les prochains mots ne seront pas ceux que je veux entendre, alors, je me redresse dans le simple et unique but de la retenir si elle compte à nouveau me fuir. Je ne la laisserai pas faire, je sais, j’en suis certain qu’elle agit pour de mauvaises raisons. « Keyne…je… » Elle me coupe, disant qu’elle m’aime, mais cela je le savais déjà…non…ne dis pas cela…je ne veux pas l’entendre. Remontant d’un geste tendre son visage pour croiser son regard azuré, je soupire longuement. « Je ne partirai jamais, je pense que tu n’as pas compris. C’est toi qui me quittes, moi, je te resterai fidèle, quoi que tu fasses et où que tu souhaites aller. C’est ta décision et je refuse que tu me l’imposes » Je relâche son visage, déçu, cependant, je la connais, j’ai su toujours jouer sur ses points sensibles et encore maintenant, même dans cette situation, je peux encore le faire. « Tu me reproches de te laisser seule ? Mais, ta place n’est pas ici. Pas parce que tu n’es pas capable de te battre, mais parce que te savoir en danger et même si tu as le dessus me fera perdre mon attention pour ma propre vie, si je refuse que tu montes à mon bord, c’est juste pour tenir la promesse que tu m’as demandé de faire le jour où je suis devenu Capitaine… » Je marque un temps de pause, touchant le bois de la poutre au-dessus de moi. « Il est mon protecteur, il m’a bien souvent protégé de la mort et c’est à lui que tu dois d’avoir toujours un mari en vie…tu ne l’aimes pas pourtant, en lui se reflète ton cœur. Il t’a juré de me ramener en vie et il t’obéit…tu veux des disputes ? Très bien…Maintenant que je saurai pourquoi tu me reproches mes actes, j’accepterais tes mots, tu veux me quitter ? Moi, je ne veux pas…Tu veux venir à mon bord…ne me demande plus de ne pas faire monter de femme à mon bord…crois-moi, certaines valent bien plus que les hommes…Tu veux te sentir moins seule ? Navigue avec moi, mais ne te met jamais en danger, ne va jamais au-devant de la mort et j’accepterai plus ta présence que de te savoir sur Terre à assassiner des personnes qui pourraient bien être plus fortes que toi. Je te ferais vivre tant d’aventures que ton besoin d’enfant ne s’en fera plus ressentir ! » Je ne suis pas certain d’arriver à lui faire entendre raison, mais au moins, mes mots sont sortis et je sais qu’elle les a entendus. « Nous sommes à une demi-journée de navigation, nous allons à Parrot Island, tu feras la traversée avec nous…et à notre retour…d’ici plusieurs semaines, tu feras ce que bon te semble, je ne te forcerai à rien, cependant…ne tente plus jamais de me dicter mes sentiments, Keyne…tu ne m’empêcheras pas de t’aimer, quoi que tu fasses…Tu sais où me trouver ! » Faussement contrarié, je prends le chemin de la porte de ma cabine, j’ai frappé là où je la savais fragile, à présent, il n’y a plus qu’à attendre. Je suis patient, pour elle…je peux tout.


(c) chaotic evil


Who wants to live forever
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
Keyne Delendar
Beware, I'm starving
Keyne Delendar
ζ Inscris le : 22/11/2015
ζ Messages : 305
ζ Avatar : Tabrett Bethell
ζ Localisation : Oscille entre le Poséidon et Bartok
ζ Occupations : Femme du Capitaine
ζ Âge : Vingt-huit ans
ζ Statut : Épouse possessive et comblée, de nouveau avec son mari
a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 161004113443606171



a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: a captain's fate w/ HARAN (HOT) a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 EmptySam 31 Déc 2016 - 21:44

i'm still here

« Je ne partirai jamais, je pense que tu n’as pas compris. C’est toi qui me quittes, moi, je te resterai fidèle, quoi que tu fasses et où que tu souhaites aller. C’est ta décision et je refuse que tu me l’imposes » Je connais l’entêtement d’Haran. Je sais qu’il n’acceptera pas cette décision tant qu’il n’en comprendra pas l’intérêt pour lui et pour moi. « Tu me reproches de te laisser seule ? Mais, ta place n’est pas ici. Pas parce que tu n’es pas capable de te battre, mais parce que te savoir en danger et même si tu as le dessus me fera perdre mon attention pour ma propre vie, si je refuse que tu montes à mon bord, c’est juste pour tenir la promesse que tu m’as demandé de faire le jour où je suis devenu Capitaine… » Je fronce des sourcils. Quelle promesse mentionne-t-il ? « Il est mon protecteur, il m’a bien souvent protégé de la mort et c’est à lui que tu dois d’avoir toujours un mari en vie…tu ne l’aimes pas pourtant, en lui se reflète ton cœur. …Navigue avec moi, mais ne te met jamais en danger, ne va jamais au-devant de la mort et j’accepterai plus ta présence que de te savoir sur Terre à assassiner des personnes qui pourraient bien être plus fortes que toi. Je te ferais vivre tant d’aventures que ton besoin d’enfant ne s’en fera plus ressentir ! » Ainsi donc, pour me convaincre, il me demande de venir avec lui, d’accepter que d’autres femmes montent à bord pour rompre cette promesse qu’il m’a faite. Je suis touchée. Ainsi donc, c’est pour cela qu’il refusait que je monte à bord ? Aucune femme, moi y comprise. Ses paroles me font réfléchir, certainement ce qu’il voulait que je fasse pour ne pas avoir à le quitter. Pour… atténuer mon désir d’enfanter. « Nous sommes à une demi-journée de navigation, nous allons à Parrot Island, tu feras la traversée avec nous…et à notre retour…d’ici plusieurs semaines, tu feras ce que bon te semble, je ne te forcerai à rien, cependant…ne tente plus jamais de me dicter mes sentiments, Keyne…tu ne m’empêcheras pas de t’aimer, quoi que tu fasses…Tu sais où me trouver ! » Il sort de la cabine et je reste debout au milieu de la cabine, le buste à moitié dénudé par ma veste ouverte. Je détourne le regard pour le poser sur cet endroit qui l’accueille tant de fois loin de moi. Je souris en trouvant une robe m’appartement sur une chaise, près du lit. Je retire ma veste, mon pantalon en cuir et j’enfile celle-ci sur mon corps nu. Je touche le mobilier dont j’ai tant de fois entendu parler, sans jamais pouvoir le voir de mes propres yeux, mais qu’au travers des conversations de Raygon et Haran. Je comprends mieux la fierté de ce dernier pour le travail du menuisier. Mes doigts frôlent le bois, caressent les moulures et autres décors faits avec soin et maîtrise. Je m’arrête devant la couche, découvrant près de son oreiller l’une des laines que je portais souvent avant de la perdre ou plutôt, avant de croire que je l’avais perdu. Je m’assois sur le moelleux de son lit, touchant les draps avant d’aller respirer son odeur. Naviguer avec lui, rester toujours avec lui-même quand il part des mois. Ne jamais le quitter, ne plus être seule. Les larmes montent toutes seules et glissent soudainement sur mes joues. Quelle idiote je fais. Quelle femme je suis… voilà jusqu’où l’amour d’Haran va. Des promesses tenues même face à la colère d’une épouse impulsive et têtue. Des invitations face au marbre et au rejet d’une femme blessée, tyrannisée par un désir profond et… futile, au fond. Pourquoi un enfant ? Il ne sera qu’une entrave à ses projets de voyage. Haran ne le verra pas grandir, quelques fois dans l’année entre deux haltes avant de reprendre la mer. Il ne connaîtra pas ses premiers pas, ses premiers mots. Pourquoi je le veux autant ? Parce que je ne voulais plus être seule. Mais si je le suis en mer, je ne le serai plus. Et si d’autres femmes il y aura, je serai là pour veiller sur mon mari, pour éviter toute tentation et tuer toutes celles qui s’approcheront de trop près. Mes mains viennent essuyer les larmes qui ne cessent de couler, celles trop longtemps retenues depuis des mois. Je m’allonge sur la couche, ne parvenant même plus à les arrêter et ne cherchant même pas à le faire. Pour une fois que je laisse ma faiblesse éclater. Je me redresse un moment après, les yeux rougis, humides et gonflés lorsque j’entends frapper et je tombe sur le regard de Tankred. Il me regarde avant de fermer la porte derrière lui et il vient jusqu’à moi. « Est-ce que je peux faire quelque chose pour toi, Keyne ? » Je croise ses yeux avant de remuer de la tête, essuyant d’un revers de manche les larmes traîtresses. « Si je peux te donner un conseil, arrête de le fuir. Il a besoin de toi et à ce que je vois, tu as besoin de lui. » Il n’ajoute rien de plus et ressort de la cabine sans un regard en arrière.

La nuit commence à tomber sur l’océan lorsque je me redresse de la couche, après m’être endormie à force de pleurer. J’ai l’impression de ne plus avoir d’eau en moi. J’ai ai encore envie, mais plus rien ne sort. Je me lève, allant à l’extérieur sur la terrasse arrière, m’accoudant sur le bastingage pour observer l’eau remuer sous la vitesse du Galion. Je le sens arriver avant même qu’il ne fasse un bruit, il s’accoude non loin de moi, observant devant lui sans un regard vers moi. Puis il brise le silence, m’invitant à manger avec lui à sa table, mais je reste silencieuse et immobile, finissant par murmurer quand il passe la porte : « Je n’ai pas faim. » Je l’entends soupirer, mais il n’insiste pas. De toute manière, je sais que c’est à moi de faire un pas, un geste pour lui. J’ignore encore si je suis prête à le faire. Renoncer à mes désirs, rester auprès de lui sans jamais lui reprocher de ne pas avoir eu d’enfants. L’aimer comme jamais, former notre famille rien que tous les deux et… Raygon. Je suis prête à l’accepter dans notre famille, à reporter tout mon besoin sur ce garçon, à lui offrir un semblant de maternité, ce qu’il n’a jamais eu de ma part, pour combler le manque. Je viens prendre mon visage entre mes mains un moment, puis je finis par me redresser pour retourner à l’intérieur. Il est assis à sa table, deux couverts dressés et il semble m’attendre. Je viens m’asseoir à ses côtés, sans un mot ni un regard. Il commence à se servir et je lève les yeux vers son visage, observant ses balafres. « Je ne suis pas une femme que tu laisses en arrière Haran. » Il pose son couteau sur la table et je croise ses yeux. « Je te l’ai toujours dit. Même lorsque nous étions enfants, je bravais les dangers et je t’entendais râler. Tu es un homme protecteur et je suis une imprudente. Je le serai toujours. » Il fronce des sourcils. « Ne me demande pas de rester en arrière, de vous regarder vous battre sans agir, sans participer. Parce que je ne le ferai pas. »


every love story is beautiful, but ours is my favorite
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Haran Delendar
Beware, I'm starving
Haran Delendar
ζ Inscris le : 05/01/2016
ζ Messages : 206
ζ Avatar : Clive Standen
ζ Localisation : Sur son Galion Le Poséidon ou chez lui dans la ferme à Bartok
ζ Occupations : Capitaine Pirate
ζ Âge : 33 années Neverlandaises
ζ Statut : A retrouvé sa moitié
ζ Signes distinctifs : Son buste est recouvert de tatouage et de cicatrices. Il a une longue balafre sur une jambe qu'il a eut lors de son premier combat. Son oreille gauche n'entend plus qu'à 50% à cause d'un canon qui lui a fait perdre une partie de son audition. Cicatrices sur les visages à cause d'une tentative d'assassinat sur sa personne.
a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 76882114x048h



a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: a captain's fate w/ HARAN (HOT) a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 EmptySam 31 Déc 2016 - 22:26

I'm Still Here

Lorsque je ressors de ma cabine, je me place directement vers mon second, Tank reste muet jusqu’à ce que je parle de moi-même. « Elle…veut toujours partir, mais nous sommes en mer pendant un long moment et je ne pense pas qu’elle soit folle au point de sauter…ce qui lui laissera tout le loisir de réfléchir » Je pose une main amicale sur son épaule. « Merci…je te dois bien plus que belle somme d’argent, mon ami…demande-moi ce que tu veux et je ferais tout pour que tu l’obtiennes…sauf…ma place bien entendu ! » Je souris, cela fait longtemps que je n’ai pas souri. Je pourrais me sentir troublé par Keyne et notre conversation, mais je connais mon épouse, je sais comment obtenir ce que je veux d’elle et elle le sait aussi. Il me laisse un moment, je descends prendre des nouvelles des hommes, ils sont heureux d’être en mer, mais surtout de me voir être moi-même. Mon chirurgien vient même demander des nouvelles et je me contente d’une poignée de main. La nuit se met à tomber et je retourne dans ma cabine, le repas sera bientôt servi. Je retrouve Keyne dans une de ses robes, j’avais prévu le coup en sachant que Tank me l’a ramènerait. Bien qu’elle soit magnifique dans sa tenue de cuir, je préfère deviner ses formes plutôt que de tout apercevoir. Sans un mot au début, je me pose près d’elle, observant les étoiles qui commencent à se faire de plus en plus brillantes. « Nous allons passer à table, tu es la bienvenue à ma table, évidemment… » Elle rétorque qu’elle n’a pas faim, j’aurais dû m’en douter. Je n’ajoute rien de plus et je vais m’assoir pendant que mon maître coq place les plats pour deux, puis se retire. Je ne touche pas à mes couverts, je sais qu’elle viendra…l’odeur est alléchante et elle doit avoir faim, j’en suis certain. Enfin, elle rentre, venant dans ma direction et prenant place sans qu’un mot ne soit prononcé. Je me redresse pour me servir et elle attaque, je savais que mes paroles l’auraient poussé à la réflexion. « Je ne suis pas une femme que tu laisses en arrière Haran. » je suis tout ouïe, posant même mon couteau et arrêtant mon repas pour lui être attentif.

Imprudente…certes, mais nous ne sommes plus des enfants et les risques sont plus grands ici qu’ailleurs. Cependant…derrière ses mots, je perçois une faille, une conciliation. Ce qui veut dire…qu’elle veut rester avec moi, rien que cela me comble de joie. « Et si tu te fais blesser parce que tu crains pour moi ? » Retournement de situation, je te connais mon amour, je sais que tu ne pourras t’empêcher de vouloir me protéger et je suis comme toi, nous sommes deux guerriers qui ne supporteront pas de perdre l’autre si une possible issue était possible.

Je soupire en reprenant une part de ce qui se trouve dans mon assiette. Je ne pourrai pas lui dire non et je dois me résoudre à faire des concessions. « Très bien…Tu pourras te battre, à une condition. Je ne veux pas de toi dans mon équipe. Tu seras sous le commandement de Tankred, pas du mien… » Elle me toise surprise sans doute que j’accepte aussi facilement. « Nous nous battons rarement en mer, jamais sur mon navire, ma force de frappe aux canons est trop puissante pour que les autres nous abordent, mais…les combats sont souvent sur terre, en particulier sur l’île de Lawless, là où mes butins sont les plus nombreux…as-tu d’autres questions ? » Je suis pragmatique, presque froid, je ne veux pas remettre mes sentiments sur le tapis tant qu’elle ne l’aura pas fait. C’est un jeu difficile, mais je sais que je peux le faire.


(c) chaotic evil


Who wants to live forever
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
Keyne Delendar
Beware, I'm starving
Keyne Delendar
ζ Inscris le : 22/11/2015
ζ Messages : 305
ζ Avatar : Tabrett Bethell
ζ Localisation : Oscille entre le Poséidon et Bartok
ζ Occupations : Femme du Capitaine
ζ Âge : Vingt-huit ans
ζ Statut : Épouse possessive et comblée, de nouveau avec son mari
a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 161004113443606171



a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: a captain's fate w/ HARAN (HOT) a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 EmptySam 31 Déc 2016 - 23:11

i'm still here

« Et si tu te fais blesser parce que tu crains pour moi ? » Je croise son regard et je ne réponds rien. De toute manière, nous risquons notre vie tous les jours, que ce soit ici sur son navire ou dans notre ferme. Moi avec toutes les personnes que j’ai tuées et ceux qui voudraient se venger, lui parce qu’il est Capitaine. Ou par la maladie. « Très bien…Tu pourras te battre, à une condition. Je ne veux pas de toi dans mon équipe. Tu seras sous le commandement de Tankred, pas du mien… » Je le regarde, légèrement surprise en fronçant des sourcils, ne touchant pas à mon assiette encore vide. « Nous nous battons rarement en mer, jamais sur mon navire, ma force de frappe aux canons est trop puissante pour que les autres nous abordent, mais…les combats sont souvent sur terre, en particulier sur l’île de Lawless, là où mes butins sont les plus nombreux…as-tu d’autres questions ? » Je détourne le regard, mais non, je n’ai rien d’autre à soumettre. Il prend mon silence pour une réponse et continue à manger. Je reste droite sur ma chaise, observant ce qui se trouve sur la table sans y toucher. Mon ventre crie famine pourtant, mais je suis dans mes pensées, cherchant comment faire pour aborder d’autres sujets. Sa main sur la mienne me fait revenir à la réalité et je tourne le regard vers lui lorsqu’il me demande pourquoi je ne mange pas. « J’étais dans mes pensées. » Je me penche en avant pour me servir copieusement, piquant mes couverts dans cette cuisine plutôt bonne. Le silence s’installe, quelques bruits rythmés uniquement par notre repas. Quelquefois, je lui jette quelques regards qu’il ignore ou qu’il ne voit pas, je ne sais pas trop. Il se lève après le repas tandis qu’on vient débarrasser sa table et il me montre un paravent plus loin avec une bassine pour faire ma toilette. Je remue de la tête et il disparaît, sortant de sa cabine. Je vais me rafraîchir légèrement, restant en robe de nuit. Les minutes s’allongent sans qu’il ne revienne et je finis par sortir à l’extérieur du château arrière, n’osant pas encore sortir sur le pont et certainement pas dans cette tenue. J’observe les étoiles, le ciel sombre qui s’étend à perte de vue et je renifle l’odeur saline. Je rentre lorsque j’ai trop froid, constatant qu’il n’est pas encore revenu. Peut-être qu’il est de garde ? J’enfile une cape avant d’ouvrir la porte de sa cabine, sortant sur le pont. C’est la première fois que je me retrouve ici et j’avoue que cela me provoque des frissons. Il n’y a personne sur le pont, je cherche du regard Haran que je retrouve à la barre, derrière le gouvernail.

Je monte les marches pour le rejoindre, il est magistral, fièrement dressé en mirant l’horizon. Son regard se pose sur moi et j’étire un sourire au coin des lèvres, ce sourire moqueur que je sais qu’il apprécie. « Je comprends pourquoi tu aimes tant ce navire… » Je viens frôler le gouvernail, touchant volontairement ses doigts avant de lever les yeux vers lui. Il me conseille de retourner au chaud, que les nuits sont fraîches et que je ne suis pas assez couverte. Je ne réponds rien, hochant de la tête avant de le quitter pour retourner à l’intérieur. Je vais m’allonger sur son lit, les bras derrière ma tête et je soupire. La porte s’ouvre à peine quelques minutes après, je me redresse légèrement et il m’observe de loin. Je me lève du lit, il pousse la porte et tourne la clé tandis que je m’approche. Il ne bouge pas, ses yeux sur mon visage et je finis par m’arrêter une fois devant lui, levant une main pour frôler les balafres sur son visage. « Qui t’a fait ça ? » Il parle d’un homme qui voulait le tuer et je retrace chacun de ces traits rouge encore vif du bout des doigts. « Encore une cicatrice pour le Capitaine Delendar. » Il baisse les yeux vers les miens et je soupire. Je le sens aussi tendu que je le suis, parce qu’il doit sentir ce que je veux. Mais il attend que je fasse un pas. Nous nous connaissons trop bien maintenant. J’attrape sa main, déposant un baiser sur le dos de celle-ci avant de la poser sur mon sein. « Cela fait trop longtemps maintenant que nous n’avons pas été mari et femme… » Je lui saute presque dessus pour écraser mes lèvres contre les siennes.


every love story is beautiful, but ours is my favorite
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Haran Delendar
Beware, I'm starving
Haran Delendar
ζ Inscris le : 05/01/2016
ζ Messages : 206
ζ Avatar : Clive Standen
ζ Localisation : Sur son Galion Le Poséidon ou chez lui dans la ferme à Bartok
ζ Occupations : Capitaine Pirate
ζ Âge : 33 années Neverlandaises
ζ Statut : A retrouvé sa moitié
ζ Signes distinctifs : Son buste est recouvert de tatouage et de cicatrices. Il a une longue balafre sur une jambe qu'il a eut lors de son premier combat. Son oreille gauche n'entend plus qu'à 50% à cause d'un canon qui lui a fait perdre une partie de son audition. Cicatrices sur les visages à cause d'une tentative d'assassinat sur sa personne.
a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 76882114x048h



a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: a captain's fate w/ HARAN (HOT) a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 EmptySam 31 Déc 2016 - 23:59

I'm Still Here

Voyant qu’elle ne touche à rien, je viens poser ma main sur la sienne, simple geste de bienveillance, même si je brûle de la saisir contre moi depuis qu’elle a été déposée par Tank inconsciente. Enfin, elle se décide à manger et je l’observe parfois, depuis combien de temps n’a-t-elle pas mangé correctement. L’esprit aux aguets, on ne mange jamais sereinement. Une fois mon repas terminé, je sonne la petite cloche qui se trouve sur la table et le coq vient desservir. « Il y a…de quoi faire ta toilette là-bas… » Je décide d’aller prendre l’air, j’ai besoin de réfléchir et rien n’est mieux que lorsque je suis face à l’horizon, mon Poséidon en main. J’enfile mon manteau et une peau avant de monter vers la barre. Je salue le gabier en haut de la hune et je prends le contrôle de mon navire, envoyant le navigateur manger un morceau à son tour. Il reprendra son tour une fois son ventre plein. Je repense à l’échange de paroles entre Keyne et moi, il est étrange de la savoir ici dans ma cabine, si proche et à la fois si lointaine. Je pourrais forcer les choses, mais…ce serait revenir à ne pas lui laisser le choix et si je veux qu’elle revienne corps et âme auprès de moi, c’est à elle de faire le premier pas, de dire le premier mot. Du mouvement dans l’escalier me fait pivoter le visage sur celui magnifique à la lueur de la lune de Keyne. Un sourire au coin de mes lèvres s’esquisse alors que pour la première fois, elle complimente ce navire qu’elle détestait tant. Ses doigts viennent frôler les miens et je comprends qu’elle veut tenter une approche, je ne me dépars pas de mon sourire, ni de son visage que ne peuvent quitter mes yeux. « Il fait froid la nuit en mer, tu ne devrais pas rester, tu es…bien trop peu habillée » Elle se contente d’un hochement de tête, d’un regard et descend vers ma cabine, alors que je soupire lourdement. Mon navigateur remonte, il a dû croiser ma femme sur le pont et il s’empresse de venir vers moi. « Capitaine ! » Je lui laisse volontiers le gouvernail, lui confiant mon navire pour une partie de la nuit. Je retourne dans la cabine, fermant la porte et observant dans une obscurité partielle les traits de celle que je peux encore nommée ma femme. Je retire mon manteau, le posant sur la patère près de l’entrée, alors qu’elle vient au-devant de moi. Elle vient effleurer mon visage et je ne recule pas, les cicatrices ne sont plus douloureuses, mais parfois, elles me travaillent avec le froid. « Un homme qui souhaitait ma mort » Je souris, oui, encore une…une parmi tant d’autres. Je sais que le dénouement de notre séparation est là, tout proche, je le sens. Elle embrasse le dos de ma main avant de guider ma paume sur sa poitrine ronde. Ses paroles, je les entends, mais elles sont rapidement occultées par notre désir à tous les deux. Je soulève Keyne comme si elle ne pesait rien. Je me retourne pour la plaquer contre la porte de ma cabine, sans ménagement aucun. Ma bouche trouve la sienne et je ne me fais pas tendre, j’ai bien trop de frustration, de manque, de passion, de colère, trop de sentiments cumulés pour faire attention à ménager cette guerrière qu’est mon épouse.

Par ici, c'est privé



(c) chaotic evil


Dernière édition par Haran Delendar le Dim 1 Jan 2017 - 12:43, édité 1 fois


Who wants to live forever
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
Keyne Delendar
Beware, I'm starving
Keyne Delendar
ζ Inscris le : 22/11/2015
ζ Messages : 305
ζ Avatar : Tabrett Bethell
ζ Localisation : Oscille entre le Poséidon et Bartok
ζ Occupations : Femme du Capitaine
ζ Âge : Vingt-huit ans
ζ Statut : Épouse possessive et comblée, de nouveau avec son mari
a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 161004113443606171



a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: a captain's fate w/ HARAN (HOT) a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 EmptyDim 1 Jan 2017 - 11:17

i'm still here



every love story is beautiful, but ours is my favorite
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Haran Delendar
Beware, I'm starving
Haran Delendar
ζ Inscris le : 05/01/2016
ζ Messages : 206
ζ Avatar : Clive Standen
ζ Localisation : Sur son Galion Le Poséidon ou chez lui dans la ferme à Bartok
ζ Occupations : Capitaine Pirate
ζ Âge : 33 années Neverlandaises
ζ Statut : A retrouvé sa moitié
ζ Signes distinctifs : Son buste est recouvert de tatouage et de cicatrices. Il a une longue balafre sur une jambe qu'il a eut lors de son premier combat. Son oreille gauche n'entend plus qu'à 50% à cause d'un canon qui lui a fait perdre une partie de son audition. Cicatrices sur les visages à cause d'une tentative d'assassinat sur sa personne.
a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 76882114x048h



a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: a captain's fate w/ HARAN (HOT) a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 EmptyLun 2 Jan 2017 - 10:42

I'm Still Here

Non, non, c'est pas qu'il n'y a rien, c'est juste que c'est pas pour vos petits yeux ^^


(c) chaotic evil


Who wants to live forever
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
Keyne Delendar
Beware, I'm starving
Keyne Delendar
ζ Inscris le : 22/11/2015
ζ Messages : 305
ζ Avatar : Tabrett Bethell
ζ Localisation : Oscille entre le Poséidon et Bartok
ζ Occupations : Femme du Capitaine
ζ Âge : Vingt-huit ans
ζ Statut : Épouse possessive et comblée, de nouveau avec son mari
a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 161004113443606171



a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: a captain's fate w/ HARAN (HOT) a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 EmptyLun 2 Jan 2017 - 11:06

i'm still here



Cette nuit, je fais l’amour avec mon mari de nombreuses fois, comme si nous ne pouvions plus nous éloigner. Mais cela fut si bon, si agréable. Je me sens enfin revivre depuis ces derniers mois passés loin de lui. Après une toilette, je quitte la cabine dans ma tenue en cuir pour monter sur le pont. Me voilà officiellement à bord du Poséidon en tant que… en tant que quoi d’ailleurs ? Épouse du Capitaine ? Pirate ? Je mordille ma joue interne, continuant d’avancer en sentant des têtes se retourner à mon passage. Voilà que la mercenaire devient mal à l’aise. Haran est derrière la barre, aussi, je m’empresse de monter l’escalier pour le rejoindre. Tankred se tourne vers moi, un demi-sourire au coin des lèvres. Je m’arrête à bonne distance : « Capitaine ? » Haran lève les yeux vers moi. Je sais qu’aux yeux de tous, il n’est pas mon mari et ça, il n’a pas besoin de me le dire ou de me l’apprendre. Je respecterai toujours l’autorité qu’il est à bord du Poséidon. Par contre, en intimité, je ne me priverai pas de lui faire savoir ce qui m’a déplu. « Que voulez-vous que je fasse ? »


every love story is beautiful, but ours is my favorite
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Haran Delendar
Beware, I'm starving
Haran Delendar
ζ Inscris le : 05/01/2016
ζ Messages : 206
ζ Avatar : Clive Standen
ζ Localisation : Sur son Galion Le Poséidon ou chez lui dans la ferme à Bartok
ζ Occupations : Capitaine Pirate
ζ Âge : 33 années Neverlandaises
ζ Statut : A retrouvé sa moitié
ζ Signes distinctifs : Son buste est recouvert de tatouage et de cicatrices. Il a une longue balafre sur une jambe qu'il a eut lors de son premier combat. Son oreille gauche n'entend plus qu'à 50% à cause d'un canon qui lui a fait perdre une partie de son audition. Cicatrices sur les visages à cause d'une tentative d'assassinat sur sa personne.
a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 76882114x048h



a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: a captain's fate w/ HARAN (HOT) a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 EmptyLun 2 Jan 2017 - 20:57

I'm Still Here

Il n’en fallait guère plus entre Keyne et moi, une union brutale et plaisante, mais surtout des retrouvailles dignes de notre couple. J’ai retrouvé ma moitié, je me sens enfin complet et encore davantage, elle est à bord de mon bateau, comment ne pas saisir le bonheur qu’on m’offre à cet instant. La nuit est courte, mais j’ai l’habitude de peu dormir. Je laisse Keyne à l’aube pour prendre mon tour à la barre et puis j’ai besoin de réfléchir. Mon Poséidon me permet cela, le regard vers l’horizon, les matelots s’affairant sur le pont, leurs rires, leurs querelles, tout cela fait un tout qui m’avait cruellement manqué et je ne m’en étais pas immédiatement rendu compte. On ne sait ce qu’on perd que lorsqu’il nous échappe. J’ai fait une promesse et une alliance avec Silver et son équipage, nous avons besoin de réponse et c’est justement ce que je fais, je vais chercher les réponses. Tankred me rejoint et me fait une allusion à ma nuit…un peu trop bruyante. Je ne m’excuse pas, je suis le Capitaine et il est mon second, ce serait déplacé, mais en tant qu’ami, je me ferai pardonné mon manque de discrétion. Il enchaine sur le fait que maintenant que ma femme est là, il peut faire venir des femmes à mon bord. Je me contente d’un sourire, il ne perd pas le nord, on en discutera plus tard, lui lançais-je sur un ton jovial. À cet instant, Keyne fait son apparition sous les regards surpris des hommes et cela ne m’étonne qu’à moitié. Ils connaissent les règles et je vais devoir leur expliquer la situation. Sans pour autant…annoncer clairement qu’elle est mon épouse, mais…Je trouverai bien le moment venu. Que pourrais-je bien lui laisser faire ? En temps normal, ce n’est pas moi qui trouver des postes à mes hommes, c’est Tank qui donne ses ordres au maître d’équipage et c’est à lui qu’elle doit obéir, mais je l’admets, je n’ai pas songé une seule fois à donner mes ordres en ce qui concerne Keyne. Je n’imaginais surtout pas qu’elle veuille faire partie intégrante de ma flotte. « Pour le moment, observe, apprend à faire les nœuds, questionne les hommes ! Tankred va se naviguer pendant quelques jours et après, nous aviserons de ce qui te sera le plus approprié ! »

Tank se racle la gorge avant de saisir Keyne par l’épaule pour la conduire vers le pont inférieur et lui faire visiter le bâtiment, elle aura sans doute beaucoup de questions. À l’heure de déjeuner, je retrouve ma femme dans ma cabine, vers la fenêtre. Tank mange avec nous et je prends place à ma table, pendant qu’on nous sert. Keyne nous rejoint sous le regard du maître coq qui est l’un des seuls avec Tank à savoir qu’elle est mon épouse. « Madame Delendar…buvez-vous du vin ? » Elle tourne son regard vers moi, avant d’accepter. Je prends mon verre et je trinque à notre nouvelle recrue. « Comment était-elle, Tank ? Est-ce qu’elle t’a donné du fil à retordre ? J’espère, chérie que tu l’as ménagé, Tankred est en plus d’être mon second… » Je pose une main sur l’épaule de mon ami. « Un homme à qui je dois beaucoup. Tu peux lui faire confiance et j’espère que tu ne lui en voudras pas de t’avoir…disons…malmenée pour te faire monter à bord ? »


(c) chaotic evil


Who wants to live forever
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
Keyne Delendar
Beware, I'm starving
Keyne Delendar
ζ Inscris le : 22/11/2015
ζ Messages : 305
ζ Avatar : Tabrett Bethell
ζ Localisation : Oscille entre le Poséidon et Bartok
ζ Occupations : Femme du Capitaine
ζ Âge : Vingt-huit ans
ζ Statut : Épouse possessive et comblée, de nouveau avec son mari
a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 161004113443606171



a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: a captain's fate w/ HARAN (HOT) a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 EmptyDim 8 Jan 2017 - 17:30

i'm still here

« Pour le moment, observe, apprend à faire les nœuds, questionne les hommes ! Tankred va se naviguer pendant quelques jours et après, nous aviserons de ce qui te sera le plus approprié ! » Je ne réponds rien, me contentant d’un regard vers Tank lorsqu’il pose sa main sur mon épaule afin de me conduire sur le pont. Je jette un dernier regard vers l’arrière sur mon époux. Je ne suis pas une pirate, je le sais au plus profond de moi, mais j’aime me battre, ôter des vies lorsque c’est mérité. Je n’ai aucun intérêt sur les richesses. Mais… je ne veux plus jamais que mon couple se scinde en deux, alors je ferais tout pour satisfaire Haran. Et s’il faut pour cela, que je le suive sur les océans, alors je le ferai. Je passe ma matinée à visiter le navire, rencontrer de nombreux pirates du bateau. Certains semblent surpris de me voir à bord, d’autres sont complètement indifférents. Je discute également avec le second du Poséidon, en apprenant plus sur mon époux durant ces derniers mois. Comment il était, comment il a vécu notre séparation et ce que j’apprends me brise le cœur. Je ne pensais pas… J’ignorais à vrai dire… Non pas que je possède le moindre doute sur les sentiments d’Haran à mon égard, mais jamais je n’aurais pensé qu’il se serait laissé dépérir, se plongeant dans l’alcool en mettant le Poséidon sur la sellette. Vers midi, il me reconduit dans la cabine du Capitaine et je me perds dans mes pensées en observant l’océan. J’entends la porte s’ouvrir, les chaises bougées et je finis par les rejoindre à table tout en observant le cuistot. Il me propose du vin, je suis surprise qu’il sache qui je suis aussi je me contente d’un bref mouvement de la tête. « Comment était-elle, Tank ? Est-ce qu’elle t’a donné du fil à retordre ? J’espère, chérie que tu l’as ménagé, Tankred est en plus d’être mon second… » J’observe Haran puis Tankred, étirant un sourire. Oui, il doit beaucoup à ce Viking. « Non, je me suis déjà vengée à ma manière. » Tankred confirme par un mouvement de tête, précisant ce que j’ai fait contre lui durant la matinée. Rien de bien méchant, bien évidemment. Haran s’esclaffe et nous échangeons sur cette matinée.  C’est étrange de me dire que… nous ne sommes pas à la maison tous les deux, mais au milieu de la mer.

La journée passe, puis une autre… s’étendant sur deux semaines. Je n’ai toujours pas de poste, puisque je suis toujours en train d’essayer les diverses possibilités. Il s’avère que je ne suis pas spécialement faite pour beaucoup, je crains que ma carrière de pirate se retrouve rapidement écourtée par mon incompétence dans de nombreux domaines. Le seul poste qui m’a plutôt convaincu et plus, c’est Moucheur. Mais je doute qu’Haran soit d’accord avec ce choix. Nous approchons, d’après le pilote, de l’île de Parrot Island. Je lève les yeux lorsque mon époux s’assoit sur le bord du lit, fermant à demi les paupières lorsqu’il vient poser sa paume sur ma joue. Je fronce des sourcils à sa question, tandis que son regard est sur mes jambes. « Dorée. » Pourquoi cette question ? Nous n’avons à aucun moment, reparler de ce que je suis pour éviter je pense, d’en venir au fait que c’est sûrement cette condition qui cause mon infertilité. Il se redresse et je me lève, venant le rejoindre près de la fenêtre. « Que se passe-t-il Haran ? » Il me demande si je sais qui est mon père. « Oui. » Il tourne ses yeux vers les miens, son regard pose des questions. « Je suis allée sur une plage, il n’y a pas si longtemps. Je voulais… essayer, vaincre cette peur ridicule… » Je prends sa main, caressant le dos de sa paume du bout de mes doigts. « J’y ai rencontré un triton qui me connaissait… il s’avère que mon père est le Conseiller de la famille royale. C’est le frère de la Reine… » Je lève mes yeux vers les siens. « Il sait qui je suis, il me connait et… si je veux le rencontrer, il faut que j’y aille. Que je fasse le premier pas. »


every love story is beautiful, but ours is my favorite
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: a captain's fate w/ HARAN (HOT) a captain's fate w/ HARAN (HOT) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

a captain's fate w/ HARAN (HOT)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-