AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 the wolves amoug us ⊹ (ma'lila)
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Empty
Message Sujet: the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) EmptyMar 17 Nov 2015 - 21:17

THE WOLVES AMONG US

« Papa ! Une meute de loups se rapproche du camp et ils sont nombreux ! » Les mains posés sur ses genoux, le corps légèrement incliné vers l'avant, le jeune adolescent tente de reprendre son souffle, tandis que trois autres garçons arrivent derrière lui, tout aussi essoufflés. Set-angya sait très bien ce que cela signifie, la chasse aux loups est ouverte ! Il fonce chez lui, saisit son arc et son carquois rempli de flèches puis s'assure que son couteau de chasse est toujours attaché à sa jambe. La tribu ne peut pas se permettre d'attendre l'arrivée des loups, c'est beaucoup trop risqué, ces bêtes pourraient prendre d'assaut le camp et semer la mort sur leur passage. Depuis quelques temps, les animaux se montrent hors de contrôle au pays des songes, la folie s'empare d'eux, alors il ne faut surtout pas attendre. Les meilleurs chasseurs se réunissent, quelques-un restent au camp, au cas où la chasse tournerait mal et que certaines de ces bêtes trouveraient leur chemin, jusque là. Les enfants, les femmes et les vieillards ont besoin de protection, mais Set-angya ne fait pas partie de ceux qui restent à veiller sur eux. L'indien est un chasseur de grande valeur, il manie l'arc comme personne et il a l'oeil vif, les hommes ont besoin de lui dans la forêt.

Les chasseurs s'enfonce dans la forêt des âmes, les armes à la main. Ils marchent durant un court moment, avant que Set-angya ne se sépare d'eux, déviant sur la droite. Il est un chasseur solitaire, un pisteur. Ses yeux parcourent les alentours, il observe et garde l'oreille tendue, à l’affût du moindre son, du moindre craquement de branche ou du moindre mouvement perceptible à l'oreille. Il s'éloigne des hommes de sa tribu, tentant de surprendre les bêtes par derrière. Malgré sa valeur déjà prouvée et connue chez les siens, il a encore et toujours ce besoin de se prouver à son père. Set-angya, il s'enfonce entre les arbres, ses yeux explorant la forêt. Par de-là la cime des arbres, le ciel se couvre, les nuages emplissent le ciel et le vent se met à souffler bruyamment. La pluie ne devrait pas tarder et le mauvais temps devrait bientôt frapper sur le pays de l'imaginaire, comme trop souvent au cours des derniers jours.

Le silence règne en mètre autour de lui, jusqu'à ce qu'un cri vienne briser ce silence. Ce cri, il le connait et le reconnaîtrait parmi des centaines. Son coeur manque un battement puis se remet à battre violemment dans sa cage thoracique. Set-angya, il s'élance sans attendre dans la direction d'où s'échappe le cri, son arc en main, prêt à abattre sa flèche sur une de ces bêtes. Il enjambe arbres, racines et pierres jonchant le sol, ses yeux cherchant la silhouette mince de la fille ou celles des loups, s'ils sont la cause de ce cri. Elle est en danger et Set-angya, il le ressent au plus profond des ses tripes, il est persuadé que la meute présente dans la forêt est la cause de ses tourments. Maintenant, tout ce qui compte c'est de la retrouver et de lui venir en aide. Il ne supporterait pas de la perdre, bien qu'il n'oserait jamais l'avouer. Elle est trop précieuse à ses yeux, elle a trop d'importance et il ne peut tout simplement pas s'imaginer la vie sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
Ma'Lila Zïhnâ
Beware, I'm starving
Ma'Lila Zïhnâ
ζ Inscris le : 07/11/2015
ζ Messages : 429
ζ Avatar : Eleanor Tomlinson
ζ Localisation : Réserve des Indiens
ζ Occupations : Guérisseuse zélée
ζ Âge : Vingt-deux ans
ζ Statut : Amoureuse éplorée - Maman d'une petite Snanna
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice sur la joue
the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Tumblr_nn3om95k1x1ql3i4oo6_250



the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Empty
Message Sujet: Re: the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) EmptyJeu 19 Nov 2015 - 14:13

the wolves among us

Le temps est idéal pour aller cueillir des champignons. Cette fois-ci, ce n’est pas pour la préparation d’un onguent mais simplement pour agrémenter une viande que mon père rapportera d’une chasse. Il ne pleut pas et le ciel est, pour le moment, dégagé : seulement, je sais que Neverland est capricieux et qu’un temps magnifique peut rapidement se transformer en petite apocalypse climatique. Je sors du campement avant de me retourner lorsqu’on m’interpelle, Mackh peut être vraiment envahissant quand il s’y met : « Non, je n’ai pas besoin de compagnie ! Va donc chasser avec les hommes ou que sais-je, mais laisse-moi en paix un peu ! » Cette obsession de vouloir m’accompagner partout, de me suivre comme un chien suit son maître. C’est affligeant et humiliant pour lui, n’a-t-il aucune estime pour sa personne ? Sans compter que je ne suis pas un être fragile, j’ai certes eu une mauvaise surprise qu’on ne cesse de me remettre au visage, par le passé. Cette attaque de crocodile qui m’a coûté de nombreuses blessures et des stigmates irréversibles comme cette démarche claudicante et cette balafre sur mon faciès. Une cicatrice qui reste toujours autant visible, et ce, malgré les nombreux onguents et baumes pour l’atténuer. Certainement une malédiction des esprits pour m’apprendre à ne pas être imprudente ni trop orgueilleuse à mettre en avant ce que je n’ai pas. Je m’éloigne dans la forêt, mais j’ai l’impression d’être suivie et lorsque j’entends un craquement de branche, je me retourne violemment. « MACKH ! » Il sort d’un arbre et je peste entre mes lèvres, m’approchant de lui avec les sourcils froncés et les yeux sombres : « Arrête de me suivre ! Je sais que mon père t’a demandé de veiller sur moi quand il n’est pas là ! Mais tu n’as pas à le faire quand je ne le veux pas ! » « Tu vas le rejoindre, c’est ça ? » Crache-t-il et je suis surprise de son ton coléreux et jaloux. « Mais de qui tu parles ? Je vais chercher des champignons ! » Il n’a pas l’air convaincu et je suis intriguée, je ne suis pas certaine de comprendre ce qu’il insinue. « Je sais ce que tu fais avec Quachegan ! » Je blêmis un instant avant de sentir la colère m’envahir encore plus. « Ca ne te regarder pas Mackh ! Tu n’es pas mon mari et encore moins mon fiancé alors, du vent ! »

Je le plante là, m’éloignant en veillant qu’il ne me suive pas. Mais ça n’est pas le cas : pourquoi est-il jaloux de Set ? Surtout que, ça n’est simplement qu’un ami avec qui je partage des instants de chaleurs, mais rien de plus. Rien de plus vraiment ? Je mordille ma lèvre face à la question de ma conscience. Qu’est-ce qu’elle vient faire ici celle-là ! Je passe par-dessus un tronc et débouche dans un coin où de nombreuses coulemelles poussent. J’étire un sourire, m’empresse de me baisser pour en cueillir une belle poignée à l’aide de mon poignard. Je me redresse avec une grimace, frottant ma hanche toujours douloureuse dans certains gestes ou certaines positions du quotidien et je reprends mon chemin pour arriver vers une clairière. J’observe les nombreux chapeaux de champignons qui recouvrent un tapis de verdure. Le temps s’assombrit et je lève les mirettes vers le ciel couvert. Il va pleuvoir, encore. Il vaut mieux que je me dépêche de cueillir ceux-ci puis je rentre, je ne veux pas me faire tremper par une saucée et attraper froid. Je me baisse et commence ma besogne lorsqu’un grognement me fait stopper tout mouvement. Je tourne doucement le visage pour voir un loup en position d’attaque à quelques pieds de moi. Je blanchis, mon cœur s’arrête et je cherche comment m’en sortir. L’animal s’élance sur moi et je pousse un cri et me défendant avec mon poignard. Ses crocs se referment sur ma main que j’ai bêtement mise entre nous pour me défendre et je cri une seconde fois avant d’enfoncer la lame de mon poignard dans son abdomen. Il couine en sautant vers l’arrière et j’en profite pour me redresser et me mettre à courir aussi vite que je le peux. Il est rapidement accompagné par d’autres bêtes de sa meute. Je ne vais jamais m’en sortir, ils sont trop nombreux et je n’ai que mon poignard. Je repense à ma mésaventure avec le pirate, à croire que cela ne m’a pas servi de leçon puisque je suis une nouvelle fois désarmée. Quelle idiote ! Je saute par-dessus une petite rivière et me retourne pour les voir me suivre, ils sont trois, ou quatre. Je n’attends pas qu’il me saute dessus et je cours à nouveau, m’arrêtant près d’un arbre pour m’accrocher à la branche. Je me hisse avant de sentir ma robe être tirée vers l’arrière. Je gémis en frappant de mon pied nu la gueule de l’animal. Il me mord et je pousse un cri, essayant de me débattre comme je peux.


truth is, i miss you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Empty
Message Sujet: Re: the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) EmptyJeu 19 Nov 2015 - 15:25

THE WOLVES AMONG US

Un deuxième cri fend le silence et à nouveau, il a l'impression que son coeur s'arrête de battre durant un court instant, pour se remettre à battre avec violence dans sa poitrine. Set-angya, il accélère sa course, tout en contournant les nombreux arbres et en évitant de recevoir une énorme branche en plein visage.  « Ma'Lila ?! » C'est maintenant sa propre voix qui résonne à travers les bois, en espérant qu'elle lui réponde, pour savoir exactement où elle se trouve, pour savoir qu'elle est toujours consciente et pour tenter de détourner l'attention de la meute. Ce n'est pas un mot, mais bien un nouveau cri qui résonne à ses tympans. Cette fois, il se rapproche. Il dévie sur la droite, son arc maintenant tendu devant lui, prêt à dégainer sa flèche. Il peut entendre les hurlements des loups, ce qui lui indique facilement qu'ils sont en chasse, qu'ils traquent leur proie et qu'elle est à leur merci. Il connait bien ces bêtes, les loups l'ont toujours fasciné, mais aujourd'hui c'est de la haine qu'il ressent, lorsque ses yeux se posent sur Ma'Lila. La jeune femme se tient à une branche, elle tente de se hisser, mais la gueule d'un loup est refermée sur son pied. Set-angya, il laisse sa flèche fendre l'air et cette dernière s'enfonce dans la chair de l'animal. Il délaisse le pied de la jeune femme, un gémissant s'échappant de sa gueule.  

« Lila, grimpe ! » Rapidement, il encoche une seconde flèche et celle-ci s'enfonce dans la panse d'un deuxième loup. Les deux animaux blessés battent en retraite, suivis de leurs congénères. Au même moment, le reste des chasseurs font leur apparition, sans doute alertés par les cris de l'indienne. Voyant les loups s'enfuirent, le groupe d'hommes s'enfoncent derrière eux dans la forêt. Les enfants disaient avoir vu de nombreux loups, ce qui signifie que d'autres doivent s'approcher. Laisser ces bêtes s'enfuir est trop risqué, mais en ce moment, Set-angya se fiche des loups, ce qui compte à ses yeux, c'est la jeune femme. Le regard de l'homme se pose sur la silhouette fine de son amie. Il range son arc et s'approche doucement d'elle. Il ne veut pas qu'elle descende de cet arbre, pas maintenant. Les loups pourraient revenir et il est hors de question qu'il la laisse courir ce danger. En moins d'une, l'indien se retrouve poser près d'elle, sur l'énorme branche. Son regard s'accroche au sien et il l'observe.  

« Lila, est-ce que ça va ? » Set-angya, il est des moins sentimental, les émotions ça n'est pas son fort. Il aime son amie, mais jamais il n'oserait l'avouer à voix haute, il tient à elle comme à personne, mais il continue toujours à faire comme si ça n'était pas le cas. Jamais il n'a aimé une femme, excepté ses soeurs, sa mère ou encore sa grand-mère, mais Lila, c'est une autre histoire. Autrefois, il y avait également Nuddy dans sa vie, ils étaient amis lorsqu'ils  étaient gamins, mais jamais il ne pourrait la comparer à Ma'Lila. Si l'indien ressent un sentiment qui surpasse l'amitié pour la guérisseuse, il ne se l'avoue pas lui-même. La beauté de la jeune femme est sans faille, la balâfre sur sa joue en ajoute à son charme, tout comme sa démarche claudicante. Set-angya, il aime passer du temps avec son amie, il aime partager ces moments avec elle, ceux intimides, tout comme ceux qui le sont moins. Mais qu'importe ce qu'il ressent réellement pour elle, ça n'a pas d'importance, son orgueil et sa fierté l'incitent à cacher tout sentiment, même à sa propre personne. Cependant, les gens peuvent voir avec aisance qu'il tient à elle, ses yeux ne peuvent mentir.
Revenir en haut Aller en bas
Ma'Lila Zïhnâ
Beware, I'm starving
Ma'Lila Zïhnâ
ζ Inscris le : 07/11/2015
ζ Messages : 429
ζ Avatar : Eleanor Tomlinson
ζ Localisation : Réserve des Indiens
ζ Occupations : Guérisseuse zélée
ζ Âge : Vingt-deux ans
ζ Statut : Amoureuse éplorée - Maman d'une petite Snanna
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice sur la joue
the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Tumblr_nn3om95k1x1ql3i4oo6_250



the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Empty
Message Sujet: Re: the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) EmptySam 21 Nov 2015 - 17:34

the wolves among us

Le loup qui maintient mon pied et tire dessus lâche soudainement sa prise en couinant. « Lila, grimpe ! » J’ai à peine le temps de mirer dans la direction de la voix que je me hisse sur la branche en m’asseyant loin de mes assaillants. Je soulève mon pied pour observer les dégâts, rien de grave et juste des blessures superficielles. Par contre ma main, j’ai bien l’impression qu’en me mâchouillant, il l’animal m’a brisé un doigt. Je soignerai tout ça une fois de retour au camp, en attendant, je me penche légèrement pour observer Set repousser les canidés avec toute l’agilité et la force qu’il possède. Un véritable guerrier que je suis bien heureuse d’avoir derrière moi dans des instants comme celui-ci. Mon cœur tambourine avec force, pas seulement par la douleur ou la peur que j’aie eue, mais aussi pour lui. Pour Quachegan. Les créatures battent en retraite, rapidement suivie par les autres chasseurs Unami en pleine traque. Set range son arme et vient se hisser sur la branche, juste à côté de moi. Mes mirettes se posent sur son faciès, s’arrêtant un court instant sur ses lèvres charnues avant de remonter sur ses yeux sombres. « Lila, est-ce que ça va ? » J’étire un sourire, hochant de la tête pour le rassurer. C’est tout Set ça, s’inquiéter de mon état après une course poursuite avec des loups. Je ne suis pas une faible créature que l’on doit constamment protéger. J’ai envie de prouver que je suis capable de m’en sortir seule, même s’il est évident que cette fois-ci ou l’autre fois avec le pirate, je n’étais pas suffisamment armée. « Oui ça va… j’ai connu pire… » Mon doigt glisse le long de ma cicatrice sur la joue, faisant ressurgir des souvenirs encore brûlants dans mon esprit.

Mes yeux croisent les siens et j’étire à nouveau un sourire. J’attrape sa main pour la retourner et passer mon doigt dans sa paume, comme j’aime le faire lorsque nous nous retrouvons tous les deux après un instant intime et discret. « Tu es toujours là au bon moment… » Je baisse le regard sur sa main entre les miennes : « Je ne risque pas de rejoindre les esprits avec toi dans les parages, Quachegan ! » Sa main attrape la mienne, meurtrie par les crocs du loup et je la retire avec douceur en levant les épaules. « Je m’en occuperai tout à l’heure. » Plusieurs hommes du village reviennent vers l’arbre où nous sommes pendus et s’adressent à Set. Diwali, un des guerriers s’approche et me tend les bras pour m’aider à descendre, ce que je fais. Je grimace lorsque mon pied touche le sol, vivement que je soigne ça. « Ramène Ma’Lila au camp et rejoins-nous… » Il donne un lieu à Set, là où il devra retrouver les autres chasseurs après m’avoir escorté jusqu’à notre camp. Ils s’éloignent et je me tourne vers Set. « Tu peux partir avec eux, je peux rentrer toute seule… » Son regard suffit et j’étire un sourire, acceptant volontiers son aide pour m’appuyer sur ses bras épais. Nous sommes tous les deux attentifs au moindre bruit, craignant une nouvelle attaque des loups. Mais je pense que pour qu’ils aient demandé à Set de le rejoindre, c’est qu’ils ont identifié leur repaire et vont mener une attaque là-bas. Parfois, certains animaux deviennent trop envahissants et il faut les tuer, ils apportent des peaux, des armes et même de la viande : mais ça reste toujours éprouvant de retirer la vie à des âmes de Neverland. « Le jour où tu prendras femme, je serai en danger Quachegan. Tu ne surveilleras plus mes arrières, mais celle de ton épouse… » Je tourne mon faciès vers son profil avec un sourire. Je sais que Set n’est pas le genre à prendre une femme et cela m’arrange, je n’ai pas à afficher une jalousie mal placée, sauf quand il choisit une autre indienne pour se réchauffer.


truth is, i miss you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Empty
Message Sujet: Re: the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) EmptyLun 23 Nov 2015 - 22:05

THE WOLVES AMONG US

MESSAGE PERDU


Dernière édition par Set-angya Quachegan le Lun 30 Nov 2015 - 20:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ma'Lila Zïhnâ
Beware, I'm starving
Ma'Lila Zïhnâ
ζ Inscris le : 07/11/2015
ζ Messages : 429
ζ Avatar : Eleanor Tomlinson
ζ Localisation : Réserve des Indiens
ζ Occupations : Guérisseuse zélée
ζ Âge : Vingt-deux ans
ζ Statut : Amoureuse éplorée - Maman d'une petite Snanna
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice sur la joue
the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Tumblr_nn3om95k1x1ql3i4oo6_250



the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Empty
Message Sujet: Re: the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) EmptyLun 30 Nov 2015 - 10:53

the wolves among us

Sa main se pose sur ma joue et il sait plus que quiconque l’effet que cela me fait. Cette cicatrice qui déchire mon visage n’est que le reflet du complexe qui m’habite. « Heureusement pour toi, tu n'as rien à craindre. Je te suivrai comme ton ombre et repousserai le moindre danger guettant ta séduisante carcasse, Ma'Lila Zïhnâ. » Mes lèvres s’étirent, je me sens comme rassurée par cette confidence. Set est un être précieux à mon cœur et je ne veux pas perdre ce que nous avons. Je sais pourtant qu’un jour, je finirai par avoir un mari et une famille : comme tout le monde. Mais, au fond, peut-être que j’aimerai fonder cette famille avec lui ? Non, je ne l’aime pas comme mes parents s’aiment. Entre nous, c’est plus physique que sentimental. Je ne supporte pas qu’une autre femme s’en approche, mais je ne veux pas non plus parler d’amour en sa compagnie.  C’est étrange. Son visage est proche du mien, je n’ai qu’un mouvement à faire pour unir nos lèvres. « Je veillerai à ce que rien et personne n'ose te toucher, excepté mes mains ou ce que tu désirera. » Je me mordille la lèvre avec un sourire. « C’est trop tard pour ça Quachegan, d’autres ont déjà posé leurs mains sur moi. » Je lui fais un clin d’œil, brisant volontairement l’échange intime qui peu à peu, se formait autour de nous. J’aime le confronter, faire éveiller chez lui la jalousie tout comme il le fait bien souvent chez moi. Involontairement sûrement, mais je suis une femme rancunière. Quoique, si je l’étais vraiment, je ne tomberais pas aussi facilement dans ses bras dès qu’il vient vers moi. C’est souvent que je me dis que je ne craquerai pas, quand il vient et que je l’ai surpris avec une autre auparavant. Mais je suis faible avec Set, c’est bien là le plus effrayant.

Nous reprenons le chemin pour retourner au campement, je doute que les loups reviennent dans les parages. Les autres chasseurs sont en train de les traquer et je soupire lorsque le camp n’est qu’à quelques pas. Je me retourne vers Set en le poussant doucement : « Laisse-moi, je ne suis plus qu’à une dizaine de pas. Va donc les aider ! » Il m’observe, je sens qu’il hésite et je viens prendre son faciès entre mes paumes : « Reviens en entier, je n’ai pas envie de te soigner ! » Il sourit et j’écrase ma bouche contre la sienne un court instant, suffisant pour faire accélérer mon cœur. J’étire mes lèvres lorsque nos prunelles s’accrochent et je le laisse repartir auprès des autres hommes. Je rentre au campement en boitant plus d’habituellement, une main également recouverte de sang. Ma mère s’empresse de venir m’aider et me soigne. Mes blessures sont superficielles, j’ai eu énormément de chance. Mais je ne dirai pas ça, j’ai surtout eu Set. « C’est la seconde fois qu’il te sauve la vie Ma’Lila. » Je remue de la tête. Il est ma bonne étoile, certainement. Nous attendons plusieurs heures avant que les hommes ne reviennent avec plusieurs cadavres de loups : je n’aime pas voir la nature mourir, et cela, même s’ils sont des créatures dangereuses qui auraient pu me tuer peu avant. J’aperçois la tignasse brune de Set et je suis soulagée, il a l’air d’être bien. Lorsqu’il me remarque, il vient me rejoindre et je peste quand je remarque une blessure sur son bras : «  Je t’avais dit que je ne voulais pas avoir à te soigner. » Je roule des yeux. « Oui, je vais bien ! Allez, viens là ! » Je l’emmène sous mon tipi pour m’occuper de sa plaie. Elle n’est pas profonde. « Comment tu t’es fait ça, ça ne ressemble pas à une morsure de loups ?! » Je lève les yeux vers son faciès avant d’essuyer et nettoyer à l’aide d’un linge propre imbibé d’eau claire.




truth is, i miss you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Empty
Message Sujet: Re: the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) EmptyLun 30 Nov 2015 - 18:47

THE WOLVES AMONG US

« C’est trop tard pour ça Quachegan, d’autres ont déjà posé leurs mains sur moi. » Elle se mordille la lèvre avec un sourire, lui fais un clin d'oeil, avant de reculer légèrement. Elle sait qu'il est possessif, même s'il n'a pas à l'être et elle aime jouer avec lui. Sans doute une torture constante pour lui rappeler sans cesse qu'elle ne lui appartient pas, qu'ils ne forment pas un couplet qu'elle a le droit d'aller voir ailleurs. Il sait tout ça et l'idée de former un couple le rebute, mais au fond de lui, il aimerait qu'elle lui appartienne, à lui, juste à lui et à personne d'autre. Mais pour ça, il faudrait d'abord qu'il laisse parler ses sentiments un peu, qu'il cesse des les enfouir au fond de lui. Ses yeux restent accrochés aux siens, il grimace légèrement. « Je parlais au futur, pas au passé. » Ses paroles résonnent davantage comme un grognement qu'autre chose. Puis il secoue la tête, légèrement agacé, avant de reprendre le chemin vers le camp. La belle indienne est trop volage, comme lui, seulement c'est beaucoup plus mal vu chez les femmes que chez les hommes. Il aimerait qu'elle puisse se satisfaire de lui et de personne d'autre, mais malheureusement, elle est comme lui, incapable à la monogamie. Voilà leur relation, la stabilité mélangée à l'instabilité. Pourtant, il sait qu'elle est bien avec lui, comme lui est bien avec elle, c'est flagrant, mais tous deux refusent de se l'avouer.

Un soupire, Set-angya pose ses iris sombres sur la belle créature qu'est Ma'Lila. Doucement, elle le pousse, l'incitant à aller retrouver les autres hommes. « Laisse-moi, je ne suis plus qu’à une dizaine de pas. Va donc les aider ! » Il le sait, mais ce côté protecteur en lui resurgit à chaque instant et il hésite, son regard rivé sur elle. L'indienne vient alors prendre son visage entre ses paumes. « Reviens en entier, je n’ai pas envie de te soigner ! » Le chasseur étire un sourire et elle plaque ses lèvres contre les siennes, l'espace d'un court moment. Il aurait aimé que cet instant passe un peu plus lentement, mais le devoir l'appel, il le sait. Quelques secondes plus tard, il disparaît, son arc de nouveau à la main, prêt à rejoindre les siens.

De longues minutes s'écoulent avant qu'il n'arrive au repaire. Set-angya, il a toujours été fasciné par ces animaux et s'il y aurait une autre alternative que des leur enlever la vie, il le ferait. Seulement, il n'y a rien d'autre à envisager et il doit mettre à l'abri sa famille, son clan. De longues heures s'écoulent avant la fin de la chasse et les hommes retrouvent le camp, alors que le soleil se cache timidement derrière les montagnes. Ses iris ne tardent pas à se poser sur le beau visage de Lila et il se retrouve rapidement auprès d'elle. Aussitôt, elle semble remarquer la blessure qui peint de la bras du jeune homme et elle peste, ce qui arrache un sourire au chasseur. « Je t’avais dit que je ne voulais pas avoir à te soigner. » Il se fiche éperdument de cette petite égratignure sur son bras, c'est plutôt ses blessures à elle qui le préoccupe. « Et toi, ça va ? » Elle roule des yeux. « Oui, je vais bien ! Allez, viens là ! » Ils se retrouvent alors sous le tipi de la jeune femme et elle inspecte la blessure de l'indien. « Comment tu t’es fait ça, ça ne ressemble pas à une morsure de loups ?! » Ses yeux clairs se posent sur le visage de Set-angya avant de s'occuper de la plaie. La scène remonte alors à son esprit et il sourit, secouant légèrement la tête. « Tu ne remarque pas là l'entaille de la lame d'un gamin jaloux qui ne sait pas se servir d'une lance ? » Les sourcils de Lila se froncent sous l'incompréhension. « J'ai croisé Mackh en allant rejoindre les autres. Il était en colère parce que tu m'as embrassé. Je t'ai toujours dit qu'il était amoureux de toi, Lila. » Set-angya, ses yeux parcourent le visage de la jeune femme, ses traits atypiques, ses lèvres qu'on a envie de goûter. Il comprend qu'on puisse lui en vouloir d'avoir ce lien avec Ma'Lila et que cet imbécile se soit attaqué à lui par jalousie de l'étonne pas. Après tout, il la suit à la trace, visiblement en manque d'amour propre, alors que Lila ne s'intéresse pas à lui. Heureusement pour lui, Set-angya lui a fait prendre la fuite avant de lui faire regretter ses gestes et ses paroles.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ma'Lila Zïhnâ
Beware, I'm starving
Ma'Lila Zïhnâ
ζ Inscris le : 07/11/2015
ζ Messages : 429
ζ Avatar : Eleanor Tomlinson
ζ Localisation : Réserve des Indiens
ζ Occupations : Guérisseuse zélée
ζ Âge : Vingt-deux ans
ζ Statut : Amoureuse éplorée - Maman d'une petite Snanna
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice sur la joue
the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Tumblr_nn3om95k1x1ql3i4oo6_250



the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Empty
Message Sujet: Re: the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) EmptyVen 11 Déc 2015 - 10:18

the wolves among us

J’ai déjà soigné des attaques de loups et la plaie de Set n’en porte aucun stigmate. « Tu ne remarque pas là l'entaille de la lame d'un gamin jaloux qui ne sait pas se servir d'une lance ? » Je fronce des sourcils en redressant les yeux vers son visage un court instant avant de revenir sur sa plaie que je nettoie convenablement avant de prendre une feuille que j’émiette, une petite sève se dégage de celle-ci. Je viens passer mes doigts sur sa plaie avec la sève pour une meilleure cicatrisation. « J'ai croisé Mackh en allant rejoindre les autres. Il était en colère parce que tu m'as embrassé. Je t'ai toujours dit qu'il était amoureux de toi, Lila. » Je mordille ma lèvre en retenant un rire, j’aurais aimé être là pour assister à la scène. Set a eu le dessus, j’en suis certaine seulement je ne comprends pas que Mackh insiste alors que je l’ai repoussé de nombreuses fois. Amoureux de moi, ça n’est pas une excuse pour m’ennuyer constamment et faire du mal aux miens. J’évite le regard de Set, me concentrant sur sa blessure certes plus superficielle que grave, mais j’ai envie de bien faire. Je me lève pour aller chercher un onguent et je reviens vers lui avec de quoi le recoudre. Je lui tends un morceau de bois à mordre, mais il refuse, mon Unami est tenace à la souffrance. J’étire un sourire, posant ma paume dans ses boucles avant de reprendre ma place en face de lui. « Mackh pense que je vais l’épouser. » Il parle et j’étire un sourire : « Il veut demander à mon père d’accepter que je devienne sienne. » Je lève les yeux vers Set avant d’enfoncer l’aiguille dans sa chair sans qu’il ne fasse de grimace ou de mouvement signifiant qu’il a senti. « Mes parents veulent que je me marie, une femme ne doit pas rester seule… Je dois fonder une famille, etc. » Je soupire.

Le silence s’installe entre nous tandis que je termine de faire quelques points sur sa plaie, ensuite j’applique un onguent sur sa blessure et je la recouvre d’une feuille aux vertus apaisantes, si jamais sa plaie le démange, la feuille apaisera. J’enroule un linge pour lui faire un bandage et je me relève pour aller passer mes mains dans l’eau fraîche d’une bassine en bois. « Voilà, j’ai terminé… » Je sais que mes parents ne me forceront pas à épouser Mackh ou un autre, mais je commence à prendre de l’âge et il faudra bien un jour que j’aie ma propre famille. De nombreuses Indiennes plus jeunes que moi sont déjà unies. Je me retourne vers Set avec un pot d’onguent que je lui donne avec un sourire. « Tu t’en appliqueras une fois par jour… » Il hoche de la tête. « Et je te retirerai les fils. » Je tombe à genoux devant lui pour prendre son visage en coupe avec un sourire. « Je suis désolée pour Mackh, mais je suis certaine que tu l’as remis à sa place. » Je ferme les yeux en collant mon front contre le sien. « Notre lien ne convient pas à tout le monde, mais on s’en moque, puisqu’il nous convient. Sauf quand tu vas vers d’autres femmes… » Mes yeux s’assombrissent et je me redresse en passant mes doigts dans mes boucles. Set est jaloux des autres hommes, mais je le suis également de toutes celles qui osent s’approcher trop près de mon indien. Il me fait ressentir beaucoup d’émotions, de la colère à la jalousie en passant par l’affection, je ne veux pas le perdre et je ne supporte pas l’idée que sa bouche en embrasse d’autres que la mienne. J’ai l’impression d’être trahie quand il le fait, alors je ne me prive pas de le faire aussi même si c’est plus par esprit de contradiction et de vengeance, que par nécessité ou envie.

Je me retourne vers la silhouette du grand brun avec un sourire : « Alors, vous avez chassé tous les loups ? » Il me répond et je remue de la tête : « Je pense que Kââ va lancer une battue prochainement, pour en tuer davantage histoire d’éviter une autre attaque des loups. C’est étrange qu’il le fasse d’ailleurs, parce que cela n’arrive pas habituellement, du moins qu’ils viennent aussi près du village. Encore moins qu’ils soient si agressifs envers nous… Ils préfèrent plutôt fuir que d’attaquer. C’est… bizarre. Comme le temps… »


truth is, i miss you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Empty
Message Sujet: Re: the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) EmptyDim 13 Déc 2015 - 2:13

THE WOLVES AMONG US

La belle indienne se mordille la lèvre, retenant un rire. S'il ne se retenait pas en ce moment même, il s'emparerait de sa bouche et de beaucoup plus. Lorsqu'il est près d'elle, il a toujours cet envie, ce désir. Set-angya, il pensait que ça passerait, que ça s'en irait après l'avoir eu une ou deux fois dans ses bras, mais le désir est toujours là et il ne semble pas vouloir disparaître. Ses yeux restent rivés sur elle, lorsqu'elle se lève et qu'elle s'éloigne, l'espace d'un instant. Elle revient ensuite vers lui, tendant un bois de bois et il secoue négativement la tête, lui indiquant qu'il n'en a pas besoin. La belle guérisseuse étire un sourire, passant sa main dans les cheveux du brun, avant de se poser à nouveau devant lui. « Mackh pense que je vais l’épouser. » Les iris sombres de l'indien n'ont toujours pas délaissés son visage parfait. « Et il pense être le candidat parfait, c'est ça ? » Elle mérite tellement mieux que ce pauvre imbécile. Lila, elle a besoin d'un homme courageux, un homme qui saura prendre soin d'elle et la protéger. Mackh est loin d'avoir le profil idéal, il le sait, elle le sait. Ma'Lila, elle étire un sourire. « Il veut demander à mon père d’accepter que je devienne sienne. » Elle lève les yeux vers lui et il reste impassible, autant devant ses paroles que devant l'aiguille qui s'enfonce dans sa chair. « Mes parents veulent que je me marie, une femme ne doit pas rester seule… Je dois fonder une famille, etc. » Elle soupire et il l'observe en silence. Il ne supporterait pas de la voir marier, il le sait et il s'insupporte lui-même. Pourquoi est-il autant affecté par l'idée de la voir dans les bras d'un autre ?

« Voilà, j’ai terminé… » Il lui sourit, même s'il reste plongé dans les paroles qu'elle a prononcés, quelques instants plus tôt. « Merci, ma belle. » L'indienne se retourne vers lui et lui tend un pot, un sourire toujours visible sur ses lèvres. « Tu t’en appliqueras une fois par jour… » Set-angya, il hoche légèrement la tête. « Et je te retirerai les fils. » Et une fois encore. Ma'Lila, elle s'agenouille devant lui et vient prendre le visage du guerrier entre ses mains. « Je suis désolée pour Mackh, mais je suis certaine que tu l’as remis à sa place. » Après ce qu'elle lui a dit plus tôt, il se maudit de lui avoir laissé une chance de partir. Il aurait dû faire bien plus que de lui parler, bien plus que de l'engueuler.

Le front de Lila vient se coller contre le sien et il ferme les yeux, apaisé par ce geste, par cette proximité. « Notre lien ne convient pas à tout le monde, mais on s’en moque, puisqu’il nous convient. Sauf quand tu vas vers d’autres femmes… » La guérisseuse se relève et il ouvre les yeux, les posant à nouveau sur sa silhouette. Il sait combien ça l'énerve, tout comme lui, il a envie de frapper le moindre homme s'approchant d'elle. S'il se l'avouerait, il pourrait se satisfaire d'elle et seulement d'elle, mais comme il a tellement peur de se caser, peur de tomber amoureux, il va voir ailleurs. Lila, elle se retourne vers lui avec un sourire. « Alors, vous avez chassé tous les loups ? » Il hoche la tête. « Oui, à moins que d'autres se cachaient. » Elle remue la tête. « Je pense que Kââ va lancer une battue prochainement, pour en tuer davantage histoire d’éviter une autre attaque des loups. C’est étrange qu’il le fasse d’ailleurs, parce que cela n’arrive pas habituellement, du moins qu’ils viennent aussi près du village. Encore moins qu’ils soient si agressifs envers nous… Ils préfèrent plutôt fuir que d’attaquer. C’est… bizarre. Comme le temps… » Set-angya, il hoche à nouveau la tête. Il l'écoute, mais qu'à moitié. « Ouais... c'est bizarre... » Il est préocupé par ce peureux de Mackh et par Lila qui parle de mariage. Le jour où elle prendra époux, elle devra mettre un terme à leur histoire et ça, il ne le veut pas. Set-angya, il se relève et vient prendre le beau visage de l'indienne entre ses mains, ses lèvres se collant aux siennes, l'espace de quelques secondes. Puis doucement, il délaisse ses lèvres, ses yeux plongeant dans les siens avec intensité et le visage de la jeune femme restant prisonnier de ses mains. « Dis-moi que tu n'accepteras pas d'épouser Mackh ? Tu mérite tellement mieux, Lila. » Il aimerait l'entendre dire qu'elle ne se mariera jamais, qu'elle restera toujours à sa disposition, mais il sait très bien qu'elle ne prononcera pas ses paroles. Set-angya, il est fier, courageux, mais il n'ose même pas s'avouer qu'il a des sentiments pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Ma'Lila Zïhnâ
Beware, I'm starving
Ma'Lila Zïhnâ
ζ Inscris le : 07/11/2015
ζ Messages : 429
ζ Avatar : Eleanor Tomlinson
ζ Localisation : Réserve des Indiens
ζ Occupations : Guérisseuse zélée
ζ Âge : Vingt-deux ans
ζ Statut : Amoureuse éplorée - Maman d'une petite Snanna
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice sur la joue
the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Tumblr_nn3om95k1x1ql3i4oo6_250



the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Empty
Message Sujet: Re: the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) EmptyDim 13 Déc 2015 - 18:56

the wolves among us

« Ouais... c'est bizarre... » Pourquoi est-ce que j’ai l’impression que Set n’est pas avec moi. Je pourrai lui dire que je viens de voir un indien s’envoler qu’il aurait dit les mêmes mots. Qu’est-ce qu’il a soudainement ? Il se relève et s’approche de moi : j’ai toujours l’impression d’être petite et frêle à côté de lui alors que nous sommes presque de la même taille, avec quelques centimètres de différence. Mais il est si large d’épaules et bien plus imposant que je ne le suis. Ses paumes m’encadrent le faciès et ses lèvres viennent contre les miennes, m’envoyant comme toujours diverses vagues d’émotions et de sensations. Un baiser trop bref à mon goût, mais toujours aussi puissant. Mes mirettes croisent les siennes, affrontant son visage toujours proche du mien et nos lèvres encore humides et portant le goût de chacun. « Dis-moi que tu n'accepteras pas d'épouser Mackh ? Tu mérite tellement mieux, Lila. » Est-ce que c’est ça qui le tracasse, qui le rend songeur et lointain quand je parle du temps et de l’étrangeté de la situation de l’île ? « Qui est-ce que je mérite, Set ? » J’ai envie de dire que je ne mérite que lui, mais ça serait folie et ça impliquerait des choses que je ne veux pas affronter. Je pose mes paumes par-dessus ses mains toujours sur mes visages, glissant mes doigts entre les siens pour ensuite les retirer avec un sourire : « Je ne veux pas épouser Mackh, ni aucun homme. Mais je suis une femme et c’est mon père qui a l’autorité sur mon avenir marital. S’il me choisit un époux un jour, je n’aurai pas le choix et… » Je baisse les yeux sur nos mains entrelacées entre nos deux corps. « Ce qu’on a tous les deux… on le perdra. » Je soupire, me détachant complètement de Set pour ranger ce qui traîne dans ma demeure, soit le matériel que j’ai utilisé pour le soigner.

Il cherche mon regard, je le sais et je le sens. Seulement, on ne peut pas se voiler la face. J’aime le lien que j’ai avec Set, j’aime nos instants de délices et nos baisers échangés discrètement. J’ai ses regards sombres lorsque je suis avec un autre homme, mes crises de jalousies fréquentes quand il côtoie une femme : je me sentirais vide si je perdais tout ça. Mais… je suis une femme, un sexe faible dans une communauté comme le clan Unami et je ne décide pas de mon avenir. Pourtant, je sais que mes parents ne voudront jamais aller contre mes désirs, mais il faut que je songe à m’unir et à enfanter avant de ne plus pouvoir le faire. Je ferme les yeux lorsque je sens son étreinte dans mon dos et je pose mes bras sur les siens en fermant les yeux. Comment peut-on être aussi tendre et proche sans en ressentir les travers de l’amour ? Pourquoi ne suis-je pas amoureuse de Set ? Peut-être parce que je sais qu’il n’est pas un homme de sentiments et que si je viens à lui avouer, il me glissera entre les doigts ? Je soupire avant d’entendre frapper contre ma porte. On s’écarte et je croise son regard avec un sourire au coin des lèvres. « Ce n’est pas aujourd’hui qu’on arrêtera ce qu’on a Quachegan ! » Je viens frôler ses lèvres, subtile et à peine perceptible avant d’aller ouvrir sur un guerrier du village qui aimerait faire recoudre une balafre qu’il s’est fait durant la course poursuite. Je le laisse entrer et il regarde Set : « Tu es déjà occupée guérisseuse ? » « Non, j’en ai fini avec Set ! »


truth is, i miss you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Empty
Message Sujet: Re: the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) the wolves amoug us ⊹ (ma'lila) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

the wolves amoug us ⊹ (ma'lila)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-