AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 gods protect us - SIF
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Tankred Snørrisón
Beware, I'm starving
Tankred Snørrisón
ζ Inscris le : 01/08/2015
ζ Messages : 2874
ζ Avatar : Travis Fimmel
ζ Localisation : Oscille entre One-Eyed Willy et Blindman's Bluff
ζ Occupations : Second sur le Poséidon - Ancien maître Charpentier du Queen
ζ Âge : Trente ans
ζ Statut : Célibataire au coeur de pierre
ζ Signes distinctifs : Nombreux tatouages sur le corps et le crâne, bouffe ses mots quand il parle
gods protect us - SIF KToEQ4on



gods protect us - SIF Empty
Message Sujet: gods protect us - SIF gods protect us - SIF EmptyMer 11 Nov 2015 - 21:39

gods protect us

« Il faut impérativement nous abriter ou nous risquons de finir écraser par les arbres ou emporter par les vents puissants. » Mes mirettes se tournent vers Sif ainsi que les deux autres pirates qui nous accompagnent. Nous traversons l’une des forêts denses et profondes de Neverland pour regagner One-Eyed Willy après être parties près des montagnes pour un repérage. Barbe noire aimerait s’octroyer des sommets rocheux afin d’y établir des mines. Parait-il que dans la roche se cache de l’or, un trésor encore plus précieux que des pièces ou des objets : des pierres précieuses magiques. Ce ne sont certainement que des légendes, mais notre Capitaine n’aime pas vérifier par lui-même tout ce qui se dit et lorsqu’il a une idée en tête, il ne s’en déloge pas. Depuis toutes ces années que je le côtoie, je commence peu à peu à cerner l’animal. « Par toutes les valkyries du Valhalla Sif, presse-le pas ! » J’attrape la main de mon amie pour la tirer en avant, lui empêchant ainsi et de peu, la chute d’un arbre sur elle. Nos mirettes s’accrochent et j’étire un sourire, la laissant passer juste devant moi pour continuer notre avancée. C’est comme si la forêt tentait de se débattre face aux intempéries qu’elle subit, elle entrave notre chemin déjà difficile et cela risque de nous prendre la nuit pour la traverser. Mais même sous ce temps cataclysmique, les bêtes sauvages ne sont pas loin pour vous dépouiller et ces derniers temps, elles sont plus agressives que d’ordinaire. Elles n’hésitent plus à attaquer, même lorsqu’elles sont plus faibles ou sans certitude de vaincre. Un mal ronge l’île, quelque chose de puissant et effrayant. Nous nous arrêtons dans notre avancée, s’abritant sous une grotte profonde : nous sommes tous mouillés jusqu’aux braies sans parler que nous avons quelques égratignures causées par la nature et ses barrages. Je viens prendre le visage de mon amie en coupe, observant une balafre sur son front. « C’n’est pas profond, t’vas survivre. » J’étire un sourire auquel elle répond, mes yeux plongeant dans les siennes sombres comme le ciel. « Il faut continuer à avancer Tankred ! » « C’est d’la folie, mieux vaut attendre un peu qu’le temps s’calme ! » « Mais Barbe noire attend qu’on lui donne ce qu’il attend ! » « Il pourra bien attendre une nuit d’plus ! » Les deux pirates se regardent puis me jaugent froidement : « Nous, on avance ! » « Si vous voulez crever, c’est vot’ problème ! Nous, on attend… » Je tourne les yeux vers Sif, espérant qu’elle approuve et reste avec moi. Notre amitié surpasse tout. Je sais qu’elle est sur le navire pour être avec moi, qu’elle s’est battue contre notre clan il y a huit ans pour moi. Sa fidélité et son amitié sont sans faille : sur ce coup-là, elle restera avec moi.

Les deux autres sortent de la grotte, espérant bien arriver au navire de Barbe noire les premiers pour certifier que les montagnes peuvent devenir des mines. Nous avons d’ailleurs trouvé une grotte profonde et exploitable. « C’deux-là espèrent bien récolter les lauriers d’Barbe noire, mais j’te l’dis… Ils vont s’faire tuer ! » La foudre ne cesse de frapper avec violence, le tonnerre gronde et aboi avec férocité. Thor n’est pas content et nous le faire comprendre avec brutalité : il n’épargnera personne dans sa folie. Je m’approche de mon amie, glissant un bras sur ses épaules frêles, mais fortes. Mon amie est une skjaldmö dans l’âme. Elle pourrait se battre aux côtés des Valkyries sans honte ni faiblesse, elle possède leur courage, leur fougue et leur beauté dans le combat. « T’as froid ?! » Je frotte ses bras pour lui redonner un peu de chaleur, observant ses joues roses avec un sourire. « T’sais qu’on s’est d’jà r’trouvé dans une grotte par l’passé… Ton père voulait pas qu’tu assistes aux raids, alors… t’as quitté l’village avec ton bagage sur l’dos et j’ai r’trouvé dans une grotte. T’voulais partir vers l’Ouest qu’tu m’disais… Seule. Heureus’ment, t’as r’trouvé la raison ! » J’aime les souvenirs qui parfois m’assaillent lorsque je suis avec Sif. Des souvenirs peut-être faux, mais c’est ce qui a forgé notre histoire, notre amitié et pour rien au monde, je ne voudrai m’en délesté. Alors que je m’assois sur le sol froid de la cavité dans laquelle nous sommes, un grognement résonne contre les parois et je lève les yeux vers Sif avec un sourire. « Dis-moi qu’c’est ton ventre ?! » Son visage remue et je blanchis, me retournant vers les ténèbres que nous offre la grotte avec crainte. Si ça n’est pas son ventre, alors, qu’est-ce qui nous observe dans l’ombre ? « A trois, on court… » Je bouge les lèvres sans parler, comptant en silence avant de crier le dernier chiffre : « TROIS ! » Telles deux bêtes, nous nous élançons en dehors de notre abri de fortune pour traverser les feuillages afin d’échapper à l’ours qui s’élance à notre poursuite, l’écume à la gueule et le regard brillant : il a faim et nous a choisis pour son dîner. Ou peut-être veut-il simplement nous tuer, les créatures sont devenues aussi folles et incontrôlables que le temps à Neverland.


i'm not a good man and i'm not a bad man
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


gods protect us - SIF Empty
Message Sujet: Re: gods protect us - SIF gods protect us - SIF EmptyJeu 12 Nov 2015 - 17:47

gods protect us


« Il faut impérativement nous abriter ou nous risquons de finir écraser par les arbres ou emporter par les vents puissants. » La voix de Tankred qui lui parvient de l'avant, ses yeux de la couleur d'un glacier qui se posent sur elle puis sur les deux autres pirates. Autour d'eux, le mauvais temps, la tempête qui s'abat sur la forêt avec violence. Des arbres qui tombent ici et là, le vent d'une puissance inégalée qui souffle entre les branches. Malgré son goût prononcé pour l'aventure, elle partage le même opinion que son ami, il faut se mettre à l'abri et vite. Elle tarde un peu, Sif, elle n'avance pas aussi rapidement que les hommes, ses jambes sont plus courtes, moins endurantes, mais bien sûr, elle ne l'avouerait jamais. « Par toutes les valkyries du Valhalla Sif, presse-le pas ! » Il attrape sa main et la tire vers l'avant, comme si elle était aussi légère qu'une poupée de chiffon et par la même occasion, l'empêche de se faire massacrer par un arbre emporté par la tempête et ça, de justesse. Elle laisse échapper un soupire intérieur de soulagement puis son regard entre en contact avec celui du viking  qui étire un sourire avant de la laisser passer devant lui. Sif, elle ne sait pas ce qu'elle ferait sans lui, Tankred occupe une place que personne d'autre ne pourrait s'approprier à ses yeux, une place qui n'appartient qu'à lui. Il est son meilleur ami, un lien indescriptible les unis et elle a toujours cette impression qu'il est son point d'attache. Il est celui qui ravive ses souvenirs, celui qui lui permet de lui rappeler qui elle est, malgré tous les illusions, malgré l'irréalité. Une fois encore, il l'empêche de se retrouver dans un sérieux pétrin, elle a besoin de lui, Sif.

Ils s'arrêtent finalement dans une grotte profonde, pouvant enfin se mettre à l'abri de ce temps maudit, trempés jusqu'aux os, mais toujours en vie. Aussitôt arrivé à l'intérieur, Tankred prend le visage de la femme entre ses mains et l'observe un instant. « C’n’est pas profond, t’vas survivre. » Un sourire se forme sur ses lèvres et Sif, elle y répond, son regard plongé dans celui de son ami. « Et moi qui croyais en mourir ! » Une voix vient alors briser la communication entre les deux vikings et le regard de Sif se tourne vers le pirate. « Il faut continuer à avancer Tankred ! » « C’est d’la folie, mieux vaut attendre un peu qu’le temps s’calme ! » « Mais Barbe noire attend qu’on lui donne ce qu’il attend ! » « Il pourra bien attendre une nuit d’plus ! » Le regard de la femme passe d'un homme à l'autre, suivant la conversation, s'en s'y mêler. « Nous, on avance ! » « Si vous voulez crever, c’est vot’ problème ! Nous, on attend… » Ses yeux à nouveau rivés sur Tankred, elle acquiesce d'un mouvement de tête, lorsqu'il posent les siens sur elle. Il est totalement hors de question qu'elle quitte Tankred pour s'en aller dehors avec ces deux-là, il est hors de question qu'elle le laisse seul.

Les deux autres pirates quittent finalement la grotte et Sif n'aurait rien fait pour les en dissuader. S'ils veulent se mettent en danger qu'ils le fassent, elle s'en balance. Ce qui compte, c'est que Tankred soit hors de danger et avec elle. « C’deux-là espèrent bien récolter les lauriers d’Barbe noire, mais j’te l’dis… Ils vont s’faire tuer ! » Elle esquisse un léger sourire, son regard posé sur lui puis hausse les épaules. « C'est leur problème. L'essentiel c'est que toi et moi, on reste en vie. » Parce que pour elle, c'est ce qui a toujours été essentiel, sa propre survie et celle des gens qu'elle aime. Et depuis les dernières années, Tankred est l'un des seuls qui compte pour elle. Si elle le perdait, elle ne s'en remettrait pas, elle en a la certitude. Le viking s'approche d'elle et glisse un bras sur ses épaules. « T’as froid ?! » Elle est orgueilleuse, Sif et il est le seul avec qui elle peut se montrer elle-même, le seul à qui elle peut montrer ses faiblesses, mais malgré ça, il lui arrive de garder son orgueil face à lui. Elle sourit légèrement, ses yeux plongés dans ceux de son ami. « Ça va, je devrais survivre. » Malgré ses paroles, il lui frotte les bras, afin de lui donner un peu de chaleur. Il a toujours su prendre soin d'elle, il a toujours su la protéger, même si chaque fois elle lui a assuré pouvoir s'occuper d'elle-même. Il la connait bien, il connait son orgueil, sa fierté et il s'en amuse à tous coups.

« T’sais qu’on s’est d’jà r’trouvé dans une grotte par l’passé… Ton père voulait pas qu’tu assistes aux raids, alors… t’as quitté l’village avec ton bagage sur l’dos et j’ai r’trouvé dans une grotte. T’voulais partir vers l’Ouest qu’tu m’disais… Seule. Heureus’ment, t’as r’trouvé la raison ! »
La brune sourit à l'évocation des ses souvenirs, ils lui paraissent flous, lointains, mais elle se reconnait bien dans cette histoire. « Si mon père m'avait laissée assistée aux raids, j'aurais pas eu besoin d'en arriver là, mais comme j'ai pas de pénis, c'était foutu d'avance. » Elle hausse légèrement les épaules, ne pouvant s'empêcher d'étirer un large sourire. Tankred se retrouve maintenant assis sur le sol gelé, alors qu'un grognement résonne à travers la grotte. Il lève les yeux vers elle avec un sourire, alors que la femme n'est pas du tout rassurée. « Dis-moi qu’c’est ton ventre ?! » Elle secoue négativement la tête et la crainte s'installe davantage en elle, lorsqu'elle remarque le visage inquiet de l'homme. « A trois, on court… » Elle acquiesce d'un mouvement de tête, alors qu'elle rive ses yeux sur les lèvres de Tankred. « TROIS ! » Ils s'élancent à toute vitesse hors de la grotte, se retrouvant à nouveau dans la forêt, alors que la tempête continue de frapper avec violence. Le mauvais temps, la bête sauvage à leurs trousses, elle maudit Barbe Noire de les avoir envoyés là-bas, car s'ils leur arrivent malheur, ça sera par sa faute. Ils se faufilent entre les arbres à toute vitesse, une course pour leur survie, une course contre la température et la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Tankred Snørrisón
Beware, I'm starving
Tankred Snørrisón
ζ Inscris le : 01/08/2015
ζ Messages : 2874
ζ Avatar : Travis Fimmel
ζ Localisation : Oscille entre One-Eyed Willy et Blindman's Bluff
ζ Occupations : Second sur le Poséidon - Ancien maître Charpentier du Queen
ζ Âge : Trente ans
ζ Statut : Célibataire au coeur de pierre
ζ Signes distinctifs : Nombreux tatouages sur le corps et le crâne, bouffe ses mots quand il parle
gods protect us - SIF KToEQ4on



gods protect us - SIF Empty
Message Sujet: Re: gods protect us - SIF gods protect us - SIF EmptyVen 13 Nov 2015 - 21:23

gods protect us

Ces derniers jours, je suis plus souvent dans la panade que tranquille sans risquer ma peau. Entre les tempêtes incessantes, ma rencontre avec la jeune femme arrivée de l’autre monde, l’attaque du requin et les cicatrices encore présentent sur ma cheville, je n’aurai donc jamais le repos ? Me voilà à cavaler entre les arbres, sous une pluie torrentielle avec Thor qui frappe son enclume, pour échapper à la faim d’un ours. Mes mirettes cherchent la silhouette agile de Sif, qui me suit de peu et nous progressons non sans difficulté pour trouver un moyen de le devancer ou de se cacher en lieu sûr. « Il faut accélérer ! » Pas évident avec le climat qui nous empêche de faire une avancée optimale, mais je crains que la bête à nos trousses ne se montre aucunement tendre avec nos carcasses. Je ne suis même pas certain qu’elle nous pourchasse pour nous dévorer, la folie qui les anime est aussi incompréhensible que le cerveau de Crochet. Mes sourcils se front lorsque je mire devant nous au loin, est-ce ce à quoi je pense ? Je ralentis, tendant un bras à la verticale pour arrêter mon amie dans son élan. Le vide devant nous. Une magnifique cascade remue à plusieurs pieds, brassant l’eau et certainement la roche qui s’y trouve. Sois nous risquons un affrontement avec l’animal, soit nous sautons… Dans les deux cas, on risque de rejoindre l’Helheim avant même d’avoir prouvé notre valeur à nos dieux. Je tourne le visage vers mon amie et j’étire un sourire : « On va devoir se battre, Vanadís*. » Je viens poser ma main sur sa joue, croisant son regard comme une promesse que l’on se fait. Rester en vie, l’un pour l’autre comme toujours et à jamais. Je sors ma hache et me prépare à m’élancer sur l’animal dès son arrivée. Je sais que Sif est agile, forte et à nous deux : on a des chances de vaincre l’animal.

Mes mirettes s’embrasent, mon cœur pulse avec force dans ma cage thoracique. Je laisse le dieu de la guerre Tyr conduire mes mouvements, je m’imprègne de sa force pour parvenir à mes fins. La forme sombre arrive, gueule béante et écumeuse : il soulève sa grosse patte qui fend l’air. Je plante ma hache dans celle-ci, la retirant bien vite et m’accroupissant pour éviter une autre attaque. J’entends le cri de mon amie qui vient certainement d’attaquer l’animal de l’autre côté. Je monte sur son dos pour le planter à plusieurs reprises, c’est que c’est increvable ces bestioles. Je m’acharne en veillant sur Sif par crainte qu’elle ne se prenne un mauvais coup : mais je connais sa valeur dans les batailles. C’est une survivante Sif, c’est une gagnante. Je saute vers l’arrière, grimaçant lorsque sa patte me touche le bras et m’entaille la chair. Je peste, avant de tourner les yeux en remarquant une meute de loups qui nous observe. Par Odin ! Ils attendent certainement de savoir qui sera le vainqueur, pour venir le dévorer. Mais vu le nombre qu’ils sont, il est probable que nous devions à nouveau prendre la fuite. Je m’approche de mon amie pour l’aider contre l’animal fébrile à cause des nombreuses plaies que nous lui infligeons depuis le début et je murmure : « Nous sommes observés ! » Elle fronce des sourcils et je pousse un phonème puissant lorsqu’elle se prend un coup de patte, déconcentrée par mes mots. Je plante ma hanche dans la nuque de l’animal qui rugit, venant auprès de Sif pour vérifier son état : « T'vas bien ? » Je lève les yeux avant de grimacer : « Il va falloir repartir… comme j'te disais, on nous observe et j'doute que l'meute de loups s'contente de l’ours comme victime… »


Vanadís* : belle déesse en vieux norrois (surnom de freyja aussi, déesse de l'amour)


i'm not a good man and i'm not a bad man
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


gods protect us - SIF Empty
Message Sujet: Re: gods protect us - SIF gods protect us - SIF EmptyLun 16 Nov 2015 - 17:04

gods protect us


« Il faut accélérer ! » Sif, elle tente d'obéir à Tankred, elle lutte contre elle-même pour accélérer, ce qui n'est pas chose facile. Autour d'eux, la pluie qui s'abat avec intensité, la tempête qui ne veut pas se calmer. Elle est en bonne forme physique, Sif, même en très bonne forme, elle est endurante, mais pas autant que son ami. Elle n'a pas d'aussi longues jambes et bien sûr, elle est beaucoup plus légère, ainsi les vents tentent de l'emporter avec eux. Comme elle l'a toujours fait, elle se bat pour suivre le rythme du viking, elle lutte contre le climat chaotique. L'ours est à leur trousse et elle est prête à parier qu'il a beaucoup moins de difficulté qu'eux à s'avancer entre les arbres. La folie ravage le pays imaginaire, la nature se déchaîne, les animaux perdent la tête. Elle ne comprend plus rien et d'ailleurs, elle ne tente plus de chercher, car elle s'enfonce tout simplement à y songer. La pirate est soudainement arrêtée dans sa course par le bras puissant de Tanked. Sif, elle passe bien près de se retrouver au sol, mais elle se retient contre un arbre. « Tank ? » Elle lève un regard interrogateur sur l'homme et à cet instant, elle comprend pourquoi il s'est brusquement arrêté. Devant eux, il n'y a que le vide, une grande cascade d'une grande beauté, mais ce n'est pas la première pensée qui lui passe par la tête. Deux choix s'offrent maintenant à eux, sauter ou se battre contre la bête, deux idées qui ne lui semblent pas envisageable, pourtant ils devront trancher.

Le visage de Tankred se tourne alors vers celui de la femme. Il étire un sourire et elle secoue la tête, l'air légèrement exespéré, avant de lui sourire à son tour. « On va devoir se battre, Vanadís*. » Sur ses mots, il pose sa main sur sa joue, son regard plongé dans le sien. Pas besoin de mots pour comprendre, elle saisit ce regard et elle le soutien. S'en sortir vivant, braver le danger tous les deux et en émerger. Le viking sort sa hache, la femme dégaine son épée, prête à se battre contre la bête. L'ours fond rapidement sur l'homme, mais Sif sait à quel point il est fort, à quel point il est un guerrier redoutable, acharné. Tout en s'attaquant à l'animal, elle tente de garder un oeil sur son ami. L'épée de la femme viking s'enfonce dans la chair de l'ours qui pousse un grognement puis elle retire rapidement sa lame. Tankred monte sur le dos de l'animal enragé, lui assène nombreuses frappes, tandis Sif reste au sol, son épée entaillant la bête à plusieurs reprises. La patte de l'ours touche le bras de l'homme et alors, Sif s'acharne davantage. « Nous sommes observés ! » La voix de son ami qui murmure près d'elle. La viking fronce les sourcils, observés, mais par qui ? Elle n'a ni le temps de chercher des yeux, ni le temps de poser la moindre question que la patte de l'ours la frappe avec puissance au niveau de l'épaule. Elle laisse échapper un cri, tout en reculant de quelques pas sous la force de l'impact. Cependant, elle reste sur ses pieds, fière et forte, comme à son habitude. Lorsque ses yeux se posent sur Tankred et la bête, elle voit la hache du viking qui fond sur la nuque de l'animal.

« T'vas bien ? » La femme hoche légèrement la tête. « Ça va. » Puis son regard suit celui de Tankred, posé sur une meute de loups qui les observent. « Il va falloir repartir… comme j'te disais, on nous observe et j'doute que l'meute de loups s'contente de l’ours comme victime… » À nouveau, Sif, elle hoche doucement la tête. Le climat ne s'améliore pas, la tempête continue de frapper avec puissance et les animaux se déchaînent. Oui, ils doivent impérativement repartir. « Et je doutes que ça soit une bonne idée de courir, pour l'instant... » La brune observe durant un court instant la cascade infranchissable, mais Sif, elle sait parfaitement que sauter serait une mauvaise idée. Après quoi son regard se pose sur la meute qui ne devrait pas tarder à attaquer. Ils doivent partir et vite. « Viens. » Sa main se pose doucement sur l'avant-bras de l'homme et l'incite à avancer tranquillement. Elle ne sait pas ce qu'ils doivent faire exactement, mais d'une manière ou d'une autre, elle a l'impression que les loups partiront à leurs trousses, surtout s'ils courent. Après tout, ces animaux sont des prédateurs, des chasseurs et courir ne ferait que raviver leurs instincts naturels. Elle rêve de se mettre à l'abri, Sif, de ces bêtes et de cette température chaotique, Thor ne s'est toujours pas calmé et sa foudre s'abat sur tout le pays. Ça et cette vive douleur qui lui lacère l'épaule et le haut de la poitrine, après le coup de patte de la bête, même si elle n'en dit rien, même si elle ne se plaint pas.
Revenir en haut Aller en bas
Tankred Snørrisón
Beware, I'm starving
Tankred Snørrisón
ζ Inscris le : 01/08/2015
ζ Messages : 2874
ζ Avatar : Travis Fimmel
ζ Localisation : Oscille entre One-Eyed Willy et Blindman's Bluff
ζ Occupations : Second sur le Poséidon - Ancien maître Charpentier du Queen
ζ Âge : Trente ans
ζ Statut : Célibataire au coeur de pierre
ζ Signes distinctifs : Nombreux tatouages sur le corps et le crâne, bouffe ses mots quand il parle
gods protect us - SIF KToEQ4on



gods protect us - SIF Empty
Message Sujet: Re: gods protect us - SIF gods protect us - SIF EmptyMar 17 Nov 2015 - 14:21

gods protect us

« Et je doutes que ça soit une bonne idée de courir, pour l'instant... » Effectivement, ça n’est pas une bonne idée ou nous risquons d’attirer les loups sur nous, de leur insuffler l’envie de nous traquer. « Viens. » Ma tendre amie pose sa main sur mon bras pour que nous prenions la route, nous éloignant de la dépouille de l’ours que nous venons de buter. Il faut impérativement que nous trouvons un abri pour ne pas finir par attraper la mort à gambader sous ce temps pourri. Mais aussi panser nos blessures, notamment celle de mon amie. J’ignore si elle est grave ou non, douloureuse ou pas et je connais Sif : elle fera la forte et l’insensible comme toujours. Je passe une main sur mon visage épuisé par cette nouvelle aventure, je ne cesse d’en vivre et j’espère qu’un jour, je pourrai dormir une longue journée entière sans rien risquer, le derrière au chaud. Nous marchons tout en jetant quelques regards derrière nous, guettant l’approche des loups ou non. Si on s’éloigne suffisamment le temps qu’il dévore l’animal, alors ils ne nous traqueront pas. C'est pourquoi, et ce, malgré notre envie évidente à tous les deux, on doit continuer de marcher une heure ou deux pour mettre le plus de distance possible entre les chasseurs et nous leurs potentielles proies. « Tu t’tiens l’épaule, ça t’fait mal ? » Non, bien sûr que non. Sif, elle ne se plaint jamais. Elle n’a jamais mal, jamais froid, jamais faim. Pourtant, quand elle a un message à faire passer, on baisse tous la queue entre les pattes. Elle a un sacré caractère, mais un bon caractère. C’est une femme forte, intelligente et sensible, même si elle ne veut pas le dire ou le montrer. Je sais qu’au fond, elle n’a rien d’un pirate, mais elle reste par amitié, par fidélité envers moi. C’est ce que j’aime chez elle. Sa loyauté et son amitié. Nous sommes unis, quoi qu’il arrive et pour toujours.

Alors qu’on marche, je trébuche sur quelque chose et tombe sur le sol en pestant. Je me retourne vers ce qui m’a fait tomber et je grimace en reconnaissant l’un des deux pirates qui nous ont accompagnés. Sif arrive et observe le cadavre. « Je leur avais dit de rester, mais ces couillons n’en ont fait qu’à leur tête. » Je secoue la tête en me redressant, fouillant sa dépouille pour prendre ce qui ne devrait pas rester sur lui puis on reprend la route sans aucun scrupule. On s’arrête enfin lorsqu’on trouve une petite cabane isolée et qui pourra nous protéger du temps le reste de la nuit. J’ouvre la porte et laisse mon amie entrer la première, refermant derrière nous en bloquant la porte avec mon poignard. Nous ne voyons pas grand-chose alors, je m’empresse de faire un feu avec ce que nous avons sous la main, soit une chaise en bois brisé en plusieurs morceaux. C’est une cabane de chasseur, à en voir tout le matériel qui s’y trouve. « Montre-moi ton épaule ! » Je m’approche, déchire sa chemise pour observer les dégâts avec une grimace. « Et ça t’faisait pas mal hein ?! » Je peste, sortant ma flasque en la débouchant avec mes lèvres. J’étire un sourire en voyant sa main, elle a dû croire que j’allais lui faire boire, mais non, j’en verse sur sa plaie pour désinfecter puis, je fabrique un bandage de fortune, en attendant qu’Alistair puisse faire sa besogne de chirurgien. « C’est l’première fois que j’te vois geindre. Je sais quoi faire maintenant pour t’prouver que t’es sensible.. t’verser d’l’alcool sur une blessure ! » Je m’esclaffe.


i'm not a good man and i'm not a bad man
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


gods protect us - SIF Empty
Message Sujet: Re: gods protect us - SIF gods protect us - SIF EmptyMar 17 Nov 2015 - 22:52

gods protect us


L'homme et la femme viking se mettent en marche, leurs regards qui guettent leurs arrières, au cas où les loups oseraient les suivre. Ils doivent continuer d'avancer, ils n'ont pas d'autres choix, même si la femme aimerait se mettre à l'abri le plus rapidement possible. « Tu t’tiens l’épaule, ça t’fait mal ? » Ses yeux se posent sur son ami, elle esquisse un léger sourire. Elle a mal, oui, la douleur est vive, lancinante, l'ours ne la pas rater, mais une fois de plus, elle n'est pas du genre à se plaindre, elle n'est pas du genre à montrer ses faiblesses. Surtout pas en ce moment, Tank n'a pas à s'inquiéter pour elle, il a déjà suffisamment de tracas sur les bras. « Qu'un petit picotement ! Et toi, ça va ? » Après tout, lui aussi a reçu un coup de patte de l'immense ours, la différence, c'est que le viking est beaucoup plus solide qu'elle. Il est plus solide, plus fort, plus résistant et sans doute plus orgueilleux, voilà pourquoi il n'avouerait jamais avoir mal, même si c'était le cas, sauf peut-être sur son lit de mort et encore, elle en doute.

Les deux amis avancent à travers la forêt, ils semblent prendre de la distance sur la meute de loups, peut-être se sont-ils finalement contentés de la dépouille de l'ours. De longues minutes s'écoulent, alors que Tankred trébuche et se retrouve sur le sol. Sif s'arrête aussitôt, son regard se posant sur un cadavre joncheant la terre boueuse. « Je leur avais dit de rester, mais ces couillons n’en ont fait qu’à leur tête. » Si cet imbécile avait écouté le viking, il serait sans doute toujours des leurs, mais comme l'intelligence n'était pas sa qualité première, voilà qu'il allait nourrir les bêtes sauvages. « Au mois, ça fera un petit encas pour les loups, si jamais ils sont derrière nous... » Son regard est posé sur son ami qui fouille le cadavre du pirate. Il lui arrive de manquer d'empathie, Sif, surtout envers ce genre d'homme. Elle n'a jamais apprécié sa présence et voir son cadavre joncheant le sol lui fait ni chaud, ni froid.

Tankred se relève et ils reprennent la route, ne s'arrêtant qu'après un très long moment de marche. Ils se retrouvent finalement devant une petite cabane et l'homme ouvre la porte, laissant Sif entrer la première. Ils sont trempés comme des chiens et ne plus ressentir la pluie glaciale sur son corps lui fait aussitôt un bien fou. Tankred s'empresse de faire un feu et dès qu'il a terminé, il se retourne vers la femme. « Montre-moi ton épaule ! » Elle s'apprête à dire que tout est sous contrôle, mais avant qu'elle ne dise quoi que ce soit, il s'approche et déchire sa chemise. « Et ça t’faisait pas mal hein ?! » Sif, elle secoue la tête, alors que le viking peste et sort sa flasque. « Ça pourrait être pire ! » Elle sourit légèrement, pour ne pas perdre la face, mais en réalité, ça lui fait un mal de chien. Elle a apprit à ne jamais se plaindre, alors c'est ce qu'elle fait. Tankred débouche la flasque avec ses lèvres et Sif, elle tend sa main, désirant une gorgée. Son ami étire alors un sourire et verse l'alcool sur sa plaie, sans plus de cérémonie. Elle laisse échapper une légère plainte qu'elle tente d'étouffer, son regard rivé sur le beau visage du pirate qui lui fabrique un bandage improvisé. « C’est l’première fois que j’te vois geindre. Je sais quoi faire maintenant pour t’prouver que t’es sensible.. t’verser d’l’alcool sur une blessure ! » Il s'esclaffe et elle, elle secoue légèrement la tête.

« Tu m'as prise par surprise, ça compte pas ! » Elle ne peut pas s'empêcher de sourire en le voyant s'esclaffer comme un gamin. Tankred, son meilleur ami, Tankred sa raison de vivre. Ça non plus, elle ne l'avouerait jamais, mais elle a besoin de lui. D'ailleurs, pas besoin de l'avouer, il doit déjà le savoir, il doit le sentir. Le bandage terminé, elle saisit le bras du viking entre ses mains et examine les lacérations que l'ours lui a infligé. « Toi aussi, il t'a pas manqué ! » Elle prend la flasque de ses mains et verse doucement l'alcool sur la plaie. Elle ne s'étonne pas de le voir émettre aucune plainte, surtout après avoir rit d'elle. Et à son tour, Sif, elle lui fait un bandage de fortune, laissant ensuite son regard parcourir ses traits. « Sacrée journée ! Tu pense que la cabane va exploser, maintenant qu'on peut respirer ? » Elle sourit, ne le quittant pas des yeux. Enfin, ils sont à l'abri, enfin la pluie ne s'abat plus sur eux et la chaleur du feu devrait bientôt se répandre dans la petite cabane.
Revenir en haut Aller en bas
Tankred Snørrisón
Beware, I'm starving
Tankred Snørrisón
ζ Inscris le : 01/08/2015
ζ Messages : 2874
ζ Avatar : Travis Fimmel
ζ Localisation : Oscille entre One-Eyed Willy et Blindman's Bluff
ζ Occupations : Second sur le Poséidon - Ancien maître Charpentier du Queen
ζ Âge : Trente ans
ζ Statut : Célibataire au coeur de pierre
ζ Signes distinctifs : Nombreux tatouages sur le corps et le crâne, bouffe ses mots quand il parle
gods protect us - SIF KToEQ4on



gods protect us - SIF Empty
Message Sujet: Re: gods protect us - SIF gods protect us - SIF EmptyJeu 19 Nov 2015 - 14:57

gods protect us

« Tu m'as prise par surprise, ça compte pas ! » J’éclate de rire. Qu’est-ce qu’elle me fait rire à prétendre autre chose que la vérité, juste pour ne pas montrer la faiblesse qui l’habite parfois, comme tout le monde. Je croise ses mirettes havane avec un sourcil arqué. La sylphide profite de mon manque de mouvement pour échanger les rôles et se faire soigneuse. « Toi aussi, il t'a pas manqué ! » Je lève des épaules, prêt à enchérir sur le fait que ce n’est qu’une égratignure, que j’en ai vues d’autre et les cicatrices encore présentes à mon pied peuvent en témoigner. Ce foutu requin qui m’a attrapé alors que j’étais en compagnie de la charmante Lyra venue d’Ailleurs. Sif prend la flasque pour se venger en giclant ma blessure, mais je ne sourcille pas. Si je n’aime pas les aiguilles et sentir ce morceau s’enfoncer dans ma chair meurtrie, je suis beaucoup moins douillet quand il s’agit d’une brûlure à l’alcool. J’observe ses gestes agiles sur mon épaule, quand elle me fabrique un bandage de fortune et je lève les yeux vers les siens lorsqu’elle a terminé. « Sacrée journée ! Tu pense que la cabane va exploser, maintenant qu'on peut respirer ? » Je rigole, il est vrai qu’après cette mésaventure avec l’ours et les loups, je ne serai pas surpris qu’une autre galère nous tombe sur la tête. Mais, à part le temps orageux à l’extérieur, nous n’avons plus rien à craindre. Pour le moment du moins. Je viens prendre le visage en coupe de mon amie afin de déposer un tendre baiser sur son front comme un frère, comme un ami. « Non, j’pense qu’on est tranquille pour l’moment et on d’vrait en profiter pour dormir un peu. » Aucune objection, on s’installe à même le sol dur de la cabane l’un à côté de l’autre. J’attire la jeune femme contre mon torse, on aura plus chaud ainsi et j’aime m’assurer que Sif est saine et sauve, près de moi.

Je ne tarde pas à m’endormir, mais ça n’est pas un sommeil de plomb, j’ouvre les yeux au moindre bruit bien que je me rendorme aussitôt. Ce n’est que lorsqu’une bourrasque fait trembler la cabane que je finis par sortir de ce sommeil rapide, mais efficace. Sif dort toujours et j’observe un instant sa silhouette avant de me redresser pour entrouvrir la porte. Le soleil perce à peine au travers de l’épais brouillard qui recouvre Neverland. À mon avis, il vient tout juste de se lever et on devrait profiter du sommeil de la forêt pour reprendre la route. Je viens secouer doucement la sylphide : « On y va ! » Je la laisse se réveiller tandis que j’éteins le feu avec une couverture de la cabane en frappant à plusieurs reprises. Quelques instants après, nous sommes à l’extérieur, il fait froid et une petite bruine accompagne la brume matinale. « J'déteste c'temps ! J’préfère la neige, nos froids polaires que cette bruine et ces tempêtes. » La donzelle approuve et nous nous éloignons de notre abri d’une nuit pour avancer entre les branches qui ont chuté et les feuilles mouillées. Le sol est gorgé d’eau, ce qui fait qu’on s’enfonce souvent dans la bouillasse. Vivement un sentier, parce que notre avancée est moins rapide. « J’m’en souviendrai d’cette foutue mission d’Barbe noire… La prochaine fois, qu’il en envoie d’autres ! » Je me tourne vers Sif, l’air grognon avant de reprendre la route. L’avantage, c’est que vu le temps clément et aucune bête à l’horizon, on devrait arriver à One-Eyed Willy avant midi.




i'm not a good man and i'm not a bad man
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


gods protect us - SIF Empty
Message Sujet: Re: gods protect us - SIF gods protect us - SIF EmptyLun 23 Nov 2015 - 18:25

gods protect us


Enfin, la journée prend fin, maintenant à l'abri, ils peuvent respirer ou du moins, tenter de le faire. Elle a toujours l'impression que quelque chose va leur tomber sur la tête, l'impression qu'ils ne seront jamais à l'abri. La journée à été intense, violente, la tempête qui a frappée sur tout le pays imaginaire puis ensuite, les animaux qui les ont entourés, semant l'inquiétude chez les deux pirates. Ils auraient pu finir comme ce pirate, morts, leurs corps laissés en plein coeur de la forêt, à l'abandon. Plutôt que ça, ils se retrouvent dans une cabane de chasseur, un feu ambiant pour les sécher et les réchauffer. La journée aurait pu très mal finir et encore, elle a des doutes face à leur sécurité, car ça lui semble maintenant trop beau pour être vrai.

Le viking rigole lorsqu'elle lui demande s'il croit que la cabane va exploser. Il vient prendre le visage de la femme entre ses deux mains et dépose un baiser sur son front. Un geste protecteur qui le connait bien. Même si Tankred joue toujours les gros durs, elle sait qu'il est beaucoup plus que ça, Sif, elle le connait bien et sait qu'il cache un coeur tendre. « Non, j’pense qu’on est tranquille pour l’moment et on d’vrait en profiter pour dormir un peu. » La brune acquiesce, elle est bien d'accord avec lui, un peu de repos leur serait favorable. Ils devront à nouveau marcher demain et comme souvent depuis les derniers jours, la climat risque de leur être défavorable. Sans en ajouter davantage, les deux amis s'étendent à même le sol, prêt à fermer l'oeil. Tankred, il attire la jeune femme contre lui et elle ne s'en plaint pas. Ainsi, ils se tiendront plus facilement au chaud et Sif, elle a toujours aimée ressentir la présence du viking auprès d'elle. Épuisée et même réconfortée, elle s'endort en moins d'une et ne se réveille qu'à l'aube.

Sif, elle sent la main de l'homme qui la secoue doucement. « On y va ! » Elle bat lentement des paupières et ouvre finalement les yeux, le cerveau toujours engourdie par le sommeil. Elle lutte un instant pour ne pas se rendormir et décide finalement de s’assoir sur le sol, pour éveiller ses sens. Elle laisse son regard se poser sur son ami qui prend le temps d'éteindre le feu et une fois qu'il a terminé, elle se lève enfin et pose ses pieds sur le sol. Quelques minutes plus tard, ils se retrouvent à l'extérieur, le froid leur mordant le visage. « J'déteste c'temps ! J’préfère la neige, nos froids polaires que cette bruine et ces tempêtes. » Elle est parfaitement d'accord avec lui. « Je déteste ça aussi, ce temps est tellement morose. » Elle aime la pluie, Sif, mais pas ce temps, pas la pluie qui perdure et ses pieds qui s'enfoncent dans la boue.

À nouveau, ils s'enfoncent en plein coeur de la forêt. Ils enjambent les arbres morts, ils tentent de ne pas s'enfoncer dans la boue, ce qui semble être mission impossible. Sif, elle aimerait avoir le pouvoir de se téléporter hors de ce lieu, ce qui malheureusement lui est totalement impossible. Elle a toujours cette douleur qui lui lacère l'épaule, mais ce n'est qu'un léger détails. Elle a tout simplement marre de cette mission, marre de devoir faire ce que Barbe Noire désire, voilà pourquoi elle rêve de voir Tankred devenir capitaine. Sans ce fichu Barbe Noire, ils n'auraient pas à traverser cette forêt, ils seraient sans doute au chaud, au sec.

« J’m’en souviendrai d’cette foutue mission d’Barbe noire… La prochaine fois, qu’il en envoie d’autres ! » Les yeux du viking se tournent vers elle et malgré tout, elle ne peut s'empêcher de sourire devant l'air grognon de son ami. Il se remet en route, mais elle attrape sa main dans la sienne et l'oblige à se retourner. Son autre main se pose sur la joue de son ami et elle plonge son regard dans ses yeux d'un magnifique bleu glacier. « La prochaine fois, défie-le et empare-toi de son navire, Snørrisón. Ça sera encore mieux. » À nouveau, elle revient sur ce sujet. Tankred est le seul en qui elle peut avoir confiance, le seul qu'elle laisserait diriger un équipage. Les choses seraient bien différentes s'il était à la tête du Queen Anne's Revenge. Barbe Noire n'est qu'un poison pour eux, alors que le viking est un homme, un vrai et un leader. Sans attendre la moindre réaction de sa part, ses yeux se détachent de lui et elle prend les devants. Comme toujours, elle essaie de l'encourager dans cette démarche, mais aujourd'hui, elle se montre clémente, elle ne veut pas trop le pousser, en ce moment, elle veut tout simplement être au chaud, à l'abri. Plusieurs heures de marchent les séparent de One-Eyed Willy et s'ils pressent le pas, ils devraient y arriver sans trop d'embuches.
Revenir en haut Aller en bas
Tankred Snørrisón
Beware, I'm starving
Tankred Snørrisón
ζ Inscris le : 01/08/2015
ζ Messages : 2874
ζ Avatar : Travis Fimmel
ζ Localisation : Oscille entre One-Eyed Willy et Blindman's Bluff
ζ Occupations : Second sur le Poséidon - Ancien maître Charpentier du Queen
ζ Âge : Trente ans
ζ Statut : Célibataire au coeur de pierre
ζ Signes distinctifs : Nombreux tatouages sur le corps et le crâne, bouffe ses mots quand il parle
gods protect us - SIF KToEQ4on



gods protect us - SIF Empty
Message Sujet: Re: gods protect us - SIF gods protect us - SIF EmptyLun 30 Nov 2015 - 10:05

gods protect us

Maudit Barbe noire et ses idées de grandeur : elles ont failli nous tuer avec Sif et elle l’a fait pour un de nos compagnons de route. J’ignore où se trouve l’autre, mais certainement qu’il doit être dans le même état. Sif attrape ma main alors que je reprends la route et je me retourne vers son faciès d’une beauté incomparable. « La prochaine fois, défie-le et empare-toi de son navire, Snørrisón. Ça sera encore mieux. » Ce désir qui m’accable, devenir Capitaine de mon propre navire. Voilà une idée parfaite, mais irréalisable. Il y a un autre pirate bien plus populaire sur le navire et si je provoque une mutinerie, je doute que le quartier maître tranche en ma faveur. « Mes ambitions sont parfois trop grandes, Sif. J’aurais dû être Jarl de notre village, je l’ai été, mais ici, je ne serai jamais capitaine du Queen Anne’s Revenge : et tu sais parfaitement pourquoi. Quelqu’un d’autre aura cette place. » Nos mirettes se croisent et elle comprend, elle voit parfaitement de qui je parle. C’est certain qu’il ferait un Capitaine mémorable, mais bien plus cruel que l’est Teach et je doute de vouloir rester sous le commandement du crochet. Je soupire, elle étire un sourire. Je sais qu’elle gardera toujours cette foi en moi. « Tu es la meilleure chose qui soit à Neverland Sif. » Mes mains encerclent sa nuque fine et j’embrasse son front avec tendresse. « Mais parfois, tu parles trop ! » Je m’esclaffe et reprends la route pour regagner One-Eyed Willy. Nous y arrivons en début d’après-midi et l’autre pirate n’est pas arrivé. Teach est surpris que nous revenions que tous les deux et dans cet état lamentable. Mais ce qu’on lui apporte le contente et parfois, quelques mots suffisent à reprendre confiance en Barbe noire. Mais, très rapidement, l’animosité revient du moins pour mon amie. Car au fond, je n’ai jamais vu mon Capitaine comme une personne à abattre. Je suis ce que je suis aujourd’hui uniquement grâce à lui. Il m’a fait venir dans ce pays, il m’a appris tout ce que je sais concernant la piraterie. Et je suis devenu maître Charpentier certes, avec fourberie, mais il ne s’est pas opposé à ma position de Maître. Nous quittons sa cabine avec Sif et je lui attrape la main avec un sourire : « Si un jour, tu veux arrêter ça, tu es libre… Tu sais, je t’ai demandé de choisir ton camp il y a huit ans parce que je n’aurais pas supporté de devoir te tuer. Mais aujourd’hui, tu n’es plus mon ennemi… Alors, choisis ce que tu veux Sif. » Elle ouvre la bouche, mais je dépose un doigt sur ses lèvres gourmandes qui donnent souvent envie de croquer dedans : « Non, ne dis rien. » J’étire un sourire et la quitte pour aller en ville me nettoyer et épancher ma frustration quelque part.




i'm not a good man and i'm not a bad man
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


gods protect us - SIF Empty
Message Sujet: Re: gods protect us - SIF gods protect us - SIF EmptyLun 30 Nov 2015 - 19:20

gods protect us


« Mes ambitions sont parfois trop grandes, Sif. J’aurais dû être Jarl de notre village, je l’ai été, mais ici, je ne serai jamais capitaine du Queen Anne’s Revenge : et tu sais parfaitement pourquoi. Quelqu’un d’autre aura cette place. » Elle comprend, Sif, elle sait de qui il parle, elle sait ce qu'il veut dire. Cependant, ça ne l'empêche pas de penser qu'un jour, Tankred serait le capitaine, du moins, elle le désire profondément. Le beau viking est le seul à qui elle voudrait obéir. « Tu es la meilleure chose qui soit à Neverland Sif. » Il encercle sa nuque de ses grandes mains et dépose un baiser sur son front, comme il à l'habitude de faire.  « Mais parfois, tu parles trop ! » Il s'esclaffe et se remet à marcher. Elle sourit malgré tout, alors qu'avec un autre, elle se serait empressée de répliquer autre chose, de lui lancer une pique. Plutôt que ça, elle continue son chemin en silence. Elle en a complètement marre de cette forêt boueuse et de ce froid, elle veut tout simplement retourner en ville.

Ils y arrivent finalement en fin d'après-midi et elle laisse échapper un soupire de soulagement intérieur. Ils passent par la cabine de Barbe Noire en premier lieu et comme toujours, la viking ne supporte pas sa présence bien longtemps. Puis enfin, ils sortent et à ce moment-là, Tankred attrape la main de la jeune femme avec un sourire. Aussitôt, elle lui fait face, écoutant ses paroles. « Si un jour, tu veux arrêter ça, tu es libre… Tu sais, je t’ai demandé de choisir ton camp il y a huit ans parce que je n’aurais pas supporté de devoir te tuer. Mais aujourd’hui, tu n’es plus mon ennemi… Alors, choisis ce que tu veux Sif. » Sif, elle ne pourrait jamais quitter cet équipage sans Tankred, ça lui est impossible. Elle a besoin de lui et jamais elle ne le laisserait seul là-bas. Non, elle ne pourrait se résoudre à partir sans lui, parce qu'il est tout ce qu'elle a. Elle a l'impression que sans lui, elle perdrait la vie et pas seulement au sens littéraire, mais au sens figuré également. Elle entrouvre les lèvres pour parler, mais il plaque un doigt contre ses lèvres pour l'intimer de se taire. « Non, ne dis rien. » Un sourire s'étire sur ses lèvres puis il disparaît, la laissant là, perdue au beau milieu de ses pensées. Si seulement il pouvait comprendre ce qu'il signifie pour elle... Sif, elle laisse échapper un soupire puis s'éclipse à son tour. Elle a besoin d'un bon bain chaud et d'un verre de rhum, elle a besoin de décompresser.

SUJET TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



gods protect us - SIF Empty
Message Sujet: Re: gods protect us - SIF gods protect us - SIF Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

gods protect us - SIF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-