AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Won't it be alright? ~ RP Jeremiah
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Won't it be alright? ~ RP Jeremiah Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 EmptyVen 8 Jan 2016 - 19:28




Won't it be alright?


feat. Jeremiah O'Leary


       Des histoires d'argent. Pourquoi faut-il toujours que ce soient des histoires d'argent... ainsi il fuyait ses camarades tout autant que la chose, apparemment un sanglier, qui les coursait. J'aurais du m'en douter. Pourquoi est-ce que ça ne m'est pas venu plus tôt à l'esprit, comme une évidence... je le sais pourtant, que tout tourne toujours autour de l'argent avec eux. Tout tourne autour de l'argent et tout finit toujours par dégénérer et en venir aux poings, où aux sabres en l'occurrence. Car si le premier à avoir foncé sur moi semblait plus enclin à donner dans les coups, celui qui charge mon empêcheur de déjeuner en rond, il y va sabre au clair.

       Nouvelle tentative du fuyard pour calmer nos opposants, en vain. Nos opposants... il est clair à présent que je partagerais son sort et l'issue de cet affrontement. Me voilà dans le même pétrin qu'un pirate! Moi! Obligé de me battre à ses côtés pour ne pas finir embroché par ses adversaires a lui! Un comble... qu'importe, je rirais de l'ironie de la situation plus tard, si j'arrive à sauver ma peau. Je n'ai que mon couteau. Et si l'autre perd son temps à discuter, moi je cherche avant tout à éviter d'y laisser des plumes tout en abrégeant les choses. D’autant que celui que je viens de frapper sort son arme à son tour. Je n’ai d’autre choix que d’esquiver au mieux, attendant l’opportunité de pouvoir frapper. Que puis-je faire d’autre ? Parer ses coups ? Avec mon poignard contre son sabre ? Aucune chance. Et si j’avais pu éviter la balafre lors de mes retrouvailles avec Erim, cette fois, me voilà rasé de près, de trop près. Sa lame a marqué la ligne de ma mâchoire mais il perd du temps à jubiler, baissant sa garde. Il frappait pour tuer, je me contente de le priver de son bras d’arme, enfonçant mon couteau dans son épaule avant de hurler. Hurler, juste hurler, pas une phrase, pas même un mot, un simple cri de rage et de douleur à l’attention de l’homme qui s’effondre en gémissant. Ca va laisser une marque… rien que ma barbe ne saurait cacher en repoussant mais bon sang.. tout ça parce que j’ai laissé un pirate s’asseoir à mon feu….

       Je pourrais en profiter, prendre le peu de chose de valeur de mon campement et mettre les voiles aussi sec, laisser le pirate en question se débrouiller avec les adversaires qu’il lui reste. Seulement voilà, si j’ai passé toutes ces années à me contenter de chagrin, de remord et de mélancolie, ces gars ont réveillé un sentiment que j’avais rangé au placard depuis longtemps. Je suis en colère. Blessé, dans mon amour propre bien plus que dans ma chair. Pour apaiser ma conscience, je me répète tout de même cette petite phrase en boucle "ils sont pire que des bêtes ... " après tout, ce n’est pas tout à fait faux, c’est même plutôt proche de la vérité. Et ils sont tous bien trop occupés à se fixer les uns les autres dans l’attente de celui qui fera le premier geste, que j’ai tout le loisir de récupérer mon arc et de viser la cuisse de l’un d’eux puis d’encocher une autre flèche. Maintenant j’ai toute leur attention, à tous les trois, ainsi qu’à ceux qui sont déjà au sol, ceux qui sont toujours conscients du moins. « 
Vous voulez régler vos comptes je n’ai rien contre ça, quoi que je préfèrerais que vous le fassiez de manière plus… fair-play que de lui tomber dessus en bande comme ça. Mais allez faire ça ailleurs. Ce n’est pas le lieu pour ce genre de choses. »  

       Mon regard croise celui de mon buveur de thé. S’il veut en profiter pour mettre le plus de distance entre lui et eux, c’est l’occasion ou jamais. Quant à moi, quand il aura pris sa décision, je mettrais les voiles en priant pour ne plus recroiser le chemin de cet oiseau de malheur «
 Qu’est-ce que t’attends ? Soit tu les achèves, soit tu prends la corde là, dans mon sac et tu  les tiens sages, mais fait quelque chose. » J’en oublie tout à fait ce qu’il me restait de bonnes manières, le tutoyant à présent comme si ce combat avait mis fin à la mascarade que nous jouions plus tôt.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Won't it be alright? ~ RP Jeremiah Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 EmptyVen 22 Jan 2016 - 8:59


   
Won't it be alright?

   
Stuart & Jeremiah
«Au diable toutes ces conneries! Y a pas de péché, y a pas de vertu.Y a que ce que les gens font. Tout ça fait partie d'un tout. Et il y a des choses que les gens font qui sont belles et y en a d'autres qui n'sont pas belles.» J. Steinbeck

Son compagnon malheureux avait l'air de bien se débrouiller, parvenant à tenir tête à ses assaillants sans trop de casse. Bien que le sang qui se mis à goutter de la blessure à son visage le fit tiquer légèrement. Bien sûr il s'en tirait plutôt bien mais le forban aurait préféré ne pas lui devoir ça. Surtout qu'il n'était qu'un dommage collatéral dans cette affaire. Jeremiah n'était pas spécialement en train de se découvrir une conscience mais aimait toujours lorsque les comptes étaient clairs. En retrait, il ne pu retenir une grimace satisfaite en voyant deux de ses adversaire s'effondrer au sol, l'un d'entre eux -celui qui lui réclamait de l'argent- avec une flèche profondément enfoncée dans sa cuisse. Voilà ce qu'il en coûtait de se montrer cupide. C'était un juste retour des choses. Hypocrisie pure de sa part puisqu'il ne l'était pas moins mais le pirate admettait souvent que ce qui s'appliquait aux autres, il ne se l'appliquait pas forcément à lui-même.

L'homme savait parfaitement bien se débrouiller et il n'eut qu'à observer alors qu'il envoyait au sol le reste de la bande, arme au poing. Mais, chose compréhensible, il semblait passablement contrarié de la tournure qu'avaient pris les choses et considérablement moins accueillant. Ce qui était attendu après ce qu'il venait de se passer. De bonne intention et négligeant de relever le ton peu amène avec lequel il venait de lui parler, Jeremiah attrapa la corde sans se faire prier et se pencha vers ses anciens petits camarade.

«  Comme je suis d'humeur généreuse je vais vous donner à toi et tes petits copains une dernière chance de te tirer de là sans trop de casse, lança-t-il avec un air enjoué que trahissait une lueur menaçante au fond de son regard, vous allez rester sagement ici, bien attachés et vous ne pourrez repartir que lorsque le soleil aura disparu derrière les arbres, ça devrait être facile à faire malgré vos esprit simplets n'est-ce pas ? Si vous nous rattrapez avant ce terme je serais largement moins d'humeur à la clémence et avec ta patte folle je doute fort que tu sois en mesure d'avoir le dessus sur moi. Inutile de dire que vous seriez bien inspiré de ne pas remettre le pied sur le Queen Anne »

Il profita de ce que le pirate en question se tienne tranquille, une lueur massacrante dans les yeux alors qu'il fixait la lame qui le tenait en respect alors que la corde lui enserrait les poignets et les chevilles. Lui et ses amis mettraient un peu de temps à se libérer de tout ça mais Jeremiah savait qu'il pouvait tout aussi bien venir réclamer vengeance dans un futur plus ou moins proche. Mais le risque était à prendre et il n'avait pas le temps ou l'envie de devoir s'occuper d'une poignée de cadavres. Une fois son œuvre terminée, il s'en retourna vers le chef de la bande et se pencha de nouveau vers lui pour lui souffler.

« Rappelle toi ce que je t'ai dit, si je revois ta sale trombine encore une fois je m'arrangerais pour te faire exploser en morceaux si petits qu'on ne te retrouvera même pas. Demande aux hommes de Barbe Noire ce qui est advenu de Tanner, ils se feront une joie de t'expliquer à quel point Cookson est bon pour faire exploser des choses. »

Et il se releva de nouveau, poings sur les hanches, un sourire éclatant au visage. Disparue la lueur dangereuse et les menaces, il avait repris son attitude bonhomme et pleine d'entrain en un clin d'un œil. Se tournant vers son compagnon malgré lui, il lui adressa un regard plein de questions quant à la suite des événements. Il était probable que celui-ci tienne à prendre ses distances à présent, la présence du pirate ayant largement trop perturbé son programme de la soirée.

« Je suppose qu'il s'agit du moment où vous prenez votre congé ? Lança-t-il l'air léger, quoique personne ne pourrait vous en vouloir après ce qui vient d'arriver. Vous devriez avoir un peu de répit avant qu'ils n'arrivent à comprendre comment se défont ces liens, ça devrait suffir ? »



   
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Won't it be alright? ~ RP Jeremiah Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 EmptyMer 27 Jan 2016 - 18:21




Won't it be alright?


RP libre


     Je ne sais pas vraiment ce à quoi je m'attends. Est-ce que j'aurais préféreré qu'il s'en débarrasse ? Est-ce que j'aimerais le voir les épargner ? Aucune idée. L'important c'est que dans les deux cas, je puisse mettre le plus de distance possible entre moi et ces énergumènes. Lui inclus. Je ne veux pas savoir qui avait raison, s'il les a abandonnés sur place, s'il les a roulés, s'il est de bonne fois, j'en sais rien et pour être honnête, je m'en moque tout à fait. Ce ne sont pas mes affaires et je sais par expérience que se mêler des problèmes d'autrui, c'est s'en causer par ricochet. La preuve encore aujourd'hui. Et les ricochets, très franchement j'aimerais qu'ils rebondissent ailleurs que sur mon chemin désormais.

     Nous ? Il a bien dit nous ? Il laisse à ses comparses, ou anciens collègues vu la tournure des événements, l'occasion d'en rechaper mais il leur offre l'opportunité de nous courser ? Nous ? Ah mais non. Définitivement non. Il y a pas de nous, du moins il n'y en aura plus dès que nous aurons mis les voiles. Façon de parler. Il évoque le navire où eux n'auront plus accès mais s'il s'imagine que je vais l'y suivre, il se met le doigt dans l'œil. Jusqu'au coude ! Aussi je reste estomaqué par son petit discours, ne sachant plus trop quoi penser de tout ceci. Dans quel bordel monstre me suis-je encore fourré… Parce que ces gars, même si il n’y aura pas de nous avec l’autre, ils ne vont certainement pas se contenter de lui pour la vengeance qui suivra cette petite mésaventure. Non, avec la chance que j’ai-je serais sur leur liste aussi. Quoi que la chance n’ai probablement rien à voir là-dedans, il serait plutôt question de logique. J’ai contribué à les ridiculiser, ils m’en voudront, point barre.

     Son nom ne me dit rien du tout. Bon il est vrai que je ne suis pas non plus un expert en pirates.. ceci dit je suppose qu’il ne le prononce pas par hasard et que s’il a un impact sur les autres, c’est bien que c’est quelqu’un de plus ou moins important.. ou connu tout du moins. Enfin parmi eux du moins. Pour moi, il pourrait bien être le neveu de Barbe Noire que ça n’y changerait rien, je suis resté calme pour éviter les pépins, puis j’ai défendu ma peau, fin de l’interlude, bonne journée à vous et à jamais.

     Alors oui, quand il me demande si je vais prendre congé, je suis plus que tenté de lui répondre oui. Seulement... je voudrais également m'assurer qu'il quitte les lieux. C 'est que Pixie Hollow, il n'a rien à y faire ce pirate. Ni lui ni ses petits copains d'ailleurs, mais eux je ne peux les en chasser ou les raccompagner vers la sortie. Ils sont certes ficelé tels des porcelets près à être en potes, mais curieusement je ne me sens pas l'envie de les porter moi même plus loin. Les faire rouler peut être, tels quelques tonnelets de vinasse... Non décidément, non. Lui en revanche...

     La main sur le sac, je fais mine de réfléchir à sa question quand la réponse est déjà prête ou presque dans mon esprit. «
Si ça suffira à nous laisser le temps de quitter ces bois ? Je pense oui. » Et oui, nous. Parce que maintenant il m'est impensable de le laisser partir de son coté. « Vous avez devant vous quelqu'un qui connaît ces bois comme sa poche. Nous ne mettrons pas longtemps avant de retrouver le chemin de la ville . Eux... le temps qu'ils se défassent de ces cordes et qu'ils sortent d'ici... et bien disons que vous aurez remis les voiles depuis un moment. » Puis le reste de mon barda rassemblé en terminant ma phrase, je tends le bras vers un sentier à demi absorbé par la végétation. Je n'ajoute plus rien mais mon geste se suffit à lui même je suppose : par ici suivez moi je vous prie si si j'insiste. De quelques revers du pied, j’étouffe ce qu'il restait de mon feu sous un peu de terre et je n'engouffre sur le sentier en veillant à entraîner l'autre avec moi. Ses camarades ? Ils peuvent bien pourrir ici ou servir de dîner au premier prédateur venu, ma conscience s'en remettra.




hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Won't it be alright? ~ RP Jeremiah Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 EmptyVen 5 Fév 2016 - 11:46


   
Won't it be alright?

   
Stuart & Jeremiah
«Au diable toutes ces conneries! Y a pas de péché, y a pas de vertu.Y a que ce que les gens font. Tout ça fait partie d'un tout. Et il y a des choses que les gens font qui sont belles et y en a d'autres qui n'sont pas belles.» J. Steinbeck


Jeremiah masqua son étonnement en l'entendant l'inviter à le suivre. Ainsi donc il souhaitait prolonger la mésaventure ? Le pirate sentait bien qu'il y avait anguille sous roche à ça et s'il ne chercha pas à en savoir plus, se doutait bien que l'homme avait ses propres raisons pour vouloir l'accompagner hors de la forêt et loin de ses ex-camarades. Soit. N'avaient-ils pas joué qu'à ça depuis le début de cette rencontre ? Un peu de faux-semblants par-ci, de mensonges par-là, des secrets que l'autre devinait sans jamais vraiment chercher à en savoir plus. Il était des choses qu'il ne valait mieux pas découvrir à Neverland. L'ignorance était parfois un état plus enviable que la connaissance, il était bien placé pour le savoir. Cookson avait depuis longtemps dit adieu à l'époque bénie de l'innocence – si tant est qu'il l'ait jamais été- mais ce rappelait à quel point il s'était senti libre. Une autre époque, un autre monde et une toute autre personne. Il avait parfois l'impression que tout ceci c'était passé dans une autre existence que la sienne. Aujourd'hui c'était bien différent et il ne pouvait s'empêcher de ressasser tout ça alors qu'il emboîtait le pas à son guide improvisé, bien décidé à quitter les lieux.

Ils laissèrent derrière eux la clairière et leurs assaillants, la rumeur des grondements accompagnant leur retraite pendant quelque pas avant qu'elle aussi ne finisse par se perdre dans la noirceur des sous-bois. Le ciel se paraît déjà des teintes fauves de la fin du jour mais l'obscurité était bien vite descendue sur la forêt des chants. Comme si l'ombre avait abattue sa main, étouffant au passage bruits et murmures. On aurait presque pu se croire seul au monde, si ce n'était les petits éclairs fugitifs qu'il pouvait entrapercevoir du coin de l'oeil. Trop rapide pour n'être vu autrement que comme des traînées de lumière, elles les suivaient à la trace, telles des feu-follets, sentinelles silencieuses mais néanmoins méfiantes. Leurs gardiennes du soir n'étaient jamais bien loin, les surveillant, probablement sur le qui-vive. Qui des deux ? La réponse avait l'air plutôt évidente mais au final il n'aurait peut-être pas misé sa pièce sur lui-même uniquement. Cookson risqua un regard dans sa direction, se demandant ce qu'il pouvait bien être. Il n'aurait probablement aucune réponse à cette question, l'inconnu semblait protéger jalousement son identité mais ça ne l'empêchait pas de se sentir curieux.

« J'ai dans l'idée que vous remercier pour ce petit coup de main serait mal reçu n'est-ce pas ? » S'enquit-il en ricanant

Mais l'heure n'était déjà plus à la plaisanterie et il savait que ses tentatives pour percer le silence risquaient de tomber à l'eau. L'inconnu avait semblé osciller entre un certain agacement de se retrouver affublé d'un compagnon inattendu et un fatalisme blasé de cette situation. Jeremiah que les ennuis poursuivaient avec assiduité depuis bien trop longtemps ne comprenait que trop ce sentiment. Mais comme une réponse à ses préoccupations, un grondement lointain sembla s'éveiller d'entre les arbres. L'espace d'une seconde, Jeremiah craint qu'ils n'aient été rattrapés par leurs poursuivants mais il du se rendre à l'évidence en réalisant que ce désordre avait une toute autre origine. Son guide aussi sembla s'en rendre compte et tous deux s'étaient instinctivement arrêté, tendant une oreille méfiante. Ca se rapprochait. C'était encore loin mais ça ne durerait pas et comme dans l'attente d'une catastrophe toute proche, la forêt sembla se taire subitement, le murmure des feuilles et la rumeur des sous-bois s'évanouissant instantanément, comme mis en fuite par cet ennemi invisible, annonciateur de bouleversements à venir. Un peu comme si le monde venait de marquer une pause, le calme avant la tempête, s'il avait dû user de cette expression depuis longtemps galvaudée mais qui collait tellement bien à la situation.

« Je crois que nous allons avoir de la visite. » Souffla-t-il en grimaçant



   
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Won't it be alright? ~ RP Jeremiah Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 EmptyMar 9 Fév 2016 - 23:32




Won't it be alright?


RP libre


     C'est ça. Jouer les guides touristique pour pirates, tout à fait le genre de boulot que je rêvais de faire. Vraiment si on m'avait dit quand j'étais gosse que je finirais comme ça... j'aurais rit d'abord, parce qu’admettez que l'idée est tout de même assez caustique. Puis peut être que j'aurais pété les dents au crétin qui aurait pondu cette prédiction, juste histoire qu'il arrête de se foutre de ma tronche. Et pourtant, me voilà à guider ce trouble fête à travers les bois. J'ai mes raisons. J'essaye de me convaincre qu'elles sont plus que bonne, que cet effort est justifié, que je ne suis pas en train de faire une connerie, de perdre mon temps ou de me foutre dans une mouise pas possible. Ceci dit, dans la mouise, il m'y a déjà collé en attirant ses potes jusqu'à mon campement, alors je suis plus à ça prêt. Enfin je crois. Si y a bien un truc que j'ai appris sur cette île depuis toutes ces années, c'est qu'il ne faut jamais jurer de rien.


     Elles aussi elles doivent rire jaune en me voyant ainsi. Les fées je veux dire. Mais si une chose est sûre, c'est que si elles n'aimaient pas ma façon de gérer ce désagrément, elles l'auraient déjà fait savoir. Nul doute qu'elles seraient venues nous voler dans la barbe si elles avaient quelque chose à redire. Quoi que j'ai pu être par le passé, elles s'en moquent, ici c'est leur territoire et elles savent très bien comment le faire comprendre. En en voyant passer quelques une, lueur furtive à bonne distance, la même question me revient. Qu'est ce qu'il est devenu ? Qu'est ce qu'ils sont devenus ? Oh je pense que l'un comme l'autre doivent se foutre éperdument de mon sort. Je ne les ai pas revus depuis... depuis Lizzy. Mais je ne songerais pas plus longtemps à ces deux fées qui furent les nôtres à ma sœur et moi. Le pirate tente de reprendre un semblant de conversation et sa question me laisse un peu perplexe. Mal reçu ? A dire vrai je ne sais pas ce que je préférerais. Qu'il ai la décence de ne pas me remercier pour ça, ou au contraire qu'il ai au moins la politesse de le faire. Ainsi mon ton est peut être chargé d'une point d'ironie quand je devrais répondre avec un minimum de tact. «
 Pourquoi ? Vous alliez le faire ? Me remercier je veux dire. Vous donnez pas cette peine, je l'ai pas fait pour recevoir des mercis ou des bravos. » Je l'ai fait pour avoir la paix.


     Ça, ce n'était pas les fées. Ce bruit. Cet espèce de grondement. Comme une cavalcade lointaine. Quoi il se sont déjà détachés ? J'en doute, et ce ne sont pas des pas humains. Et l'autre les a entendu aussi puisque le voilà plus tendu, sur le qui-vive. Il n'est pas le seul. Tout semble soudain plus silencieux autour de nous, tout sauf ce bruit sourd qui se rapproche. Et je n’acquiesce à a remarque cet acolyte de fortune que part un « 
Sans blague... » en prenant mon arc en main et préparant une flèche. Mais si je sais que je suis bien plus adroit à l’arrêt, mon instinct aurait plutôt tendance à me forcer à courir à toute allure. Un coup d’œil au pirate. Un autre dans la direction du bruit. Le pirate à nouveau. Les buissons encore. Quelque chose approche et vu sa vitesse... Ma flèche est vite retournée dans son carquois. « Mauvaise idée. » Je donne un coup rapide sur le bras de mon porte poisse attitré et je tourne les talons. Pas le temps de lui faire un dessin. On court ou on affronte cette chose, quoi qu'elle soit.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Won't it be alright? ~ RP Jeremiah Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 EmptyLun 15 Fév 2016 - 18:43


   
Won't it be alright?

   
Stuart & Jeremiah
«Au diable toutes ces conneries! Y a pas de péché, y a pas de vertu.Y a que ce que les gens font. Tout ça fait partie d'un tout. Et il y a des choses que les gens font qui sont belles et y en a d'autres qui n'sont pas belles.» J. Steinbeck


Sa remarque eut l'effet escompté et Jeremiah haussa une épaule fataliste à sa réponse. Ils n'avaient pas choisi de se retrouver embarqués dans cette expédition rocambolesque et ne se gênaient pas pour le faire savoir. Le pirate ne pouvait pas lui en vouloir, pas après ce qui venait d'arriver. Il n'avait pas décroché un mot de ce qu'il était en train de faire avant qu'il ne vienne perturber sa soirée mais il y avait fort à parier que ça n'avait rien à voir avec une course-poursuite effrénée en pleine forêt. Lui-même aurait bien voulu se trouver à des lieux de là. De préférence loin de la source du vacarme qui semblait vouloir se diriger vers eux. Mais il n'était plus temps de tergiverser et ça l'homme semblait l'avoir compris. Ils s'étaient observés, d'abord sur le qui-vive, comme dans l'attente de la catastrophe qui était sur le point de leur tomber dessus. Puis le rouquin avait semblé se rendre compte qu'attendre ainsi tel une proie sur le point d'être dévorée n'était pas la meilleure solution. Il lui lança un regard, arc toujours à la main, comme sur le point de se raviser. Et Jeremiah opina du chef, prêt à le suivre. La chose était sur leurs pas et les retrouverait forcément. Ils avaient tout intérêt à trouver de quoi la semer.

Comme si ça avait dû marquer le signal de la débandade, le duo détala tel une paire de lapin mis en fuite. Et les minutes qui suivirent, le pirate n'en garda que le souvenir des feuilles lui fouettant le visage et de la végétation le ralentissant dans sa course. Jusqu'où iraient-ils de cette façon ? Ils ne pourraient pas courir éternellement, finiraient forcément par se fatiguer et alors là ils auraient intérêt à avoir trouvé une solution. Mais laquelle ? Déjà les premiers signes de fatigue commençaient à s'éveiller en lui et Cookson sentait son cœur battre follement dans sa poitrine.

« Nous serions bien inspirés de trouver une solution, lança-t-il à bout de souffle, on risque de se fatiguer avant cette chose ! »

Était-ce lui ou le paysage venait de changer ? Il n'était pas sans savoir que ces bois recelaient des mystères qui les dépassaient mais Jeremiah aurait juré que le paysage prenait des tons de plus en plus fauves à mesure qu'ils progressaient et que la température se rafraîchissait. Mais pas le temps de s'extasier sur le paysage qui virait tout doucement à l'automne, ils avaient d'autres préoccupations pour le moment. Comme pour leur répondre, un autre bruit devant eux commença à se faire entendre, une rumeur sourde qui montait doucement au fur et à mesure qu'ils avançaient dans les bois. Le grondement continu d'un court d'eau. Le forban faillit d'ailleurs s'y laisser prendre alors que la forêt débouchait brutalement dessus, les arbres se faisant plus rare pour s'arrêter sur un rivage de galets humides. Ca n'avait rien d'un torrent, juste une petite ravine qui leur barrait la route dans un clapotis joyeux. L'étendue d'eau semblait tout de même relativement profonde et un semi de cailloux recouverts de mousse à sa surface trahissait la présence d'un guet. Le genre particulièrement traître et glissant qui n'attendait qu'un mauvais pas de votre part pour vous attirer par le fond. Stupéfait, le pirate se retourna vers le rouquin, une seule question dans le regard. Traverser ou pas ? Dans leur dos, la cavalcade poursuivait et le pépiement de la faune s'enfuyant ne leur laissait que peu d'espoir quant à ce qui était sur le point de leur tomber dessus. Mais dans un sens, s'ils parvenaient à traverser, ils seraient peut-être à l'abri ?

«  J'espère que vous avez des talents d'équilibriste ? » Lanca-t-il pince sans rire



   
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Won't it be alright? ~ RP Jeremiah Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 EmptySam 20 Fév 2016 - 0:20




Won't it be alright?


RP libre


     Courir. Courir à perdre haleine. C'est la première idée qui m'est venue. Une solution efficace certes, mais à court terme uniquement. La chose à nos trousses ne semble pas décidée à nous lâcher et nous... il viendra bien le moment où nos jambes, ou nos poumons, ou les deux, nous trahiront. Pour ma part, je parierais sur mes cuisses. Le souffle, c'est pas ce qui me manque, en temps normal tout du moins. Les cuisses, ou un faux pas fatal qui précipiterait l'un d'entre nous au sol avec une méchante entorse. Un bref instant je me laisse aller à me poser la question fatidique. Si je venais à tomber... s'arrêterait-il ou sauterait-il sur l'occasion pour distancer cette chose, quoi qu’elle puisse être ? Nope, ne pense pas à ça Ginger... surtout ne pense pas à ça.

     D'autant que l'autre aussi, il songe qu'il faudra bien trouver une autre option rapidement. Mais contrairement à lui, je ne prends pas le temps de formuler une phrase, une vraie. Je me contente d'un « 
Sans rire ? » Tout en baissant la tête pour éviter de m’assommer avec une branche trop basse à mon goût. Tout ceci va mal finir.... l'un de nous va flancher... l'un de nous va flancher... un bref instant, il me vient l'espoir que la créature derrière nous fasse demi tour comme nous pénétrons visiblement une autre partie de la foret. Mais je déchante vite.

     Au grondement dans notre dos et au bruits sourds de notre course folle se mêle bientôt le bruit caractéristique de l'eau. Notre chance ? Peut-être, peut-être pas. Nous serons rapidement fixé quoi qu'il en soit, nos pas nous menant visiblement droit en direction du cours d'eau en question. Cette fois encore, un seul regard suffit à traduire la question que l'esprit du pirate et le mien formulent de concert. Longer ou traverser ? Et à sa plaisanterie, je réponds ceci « 
Y a pas trente six moyens d'en avoir le cœur net ! » Le guet semble tout sauf praticable, pas en courant, pas avec la peur de se faire rattraper. Marcher alors ?

     Je prends les devants, ma conscience baissant les bras devant un instinct de survie qui guide mes premiers pas sur les rochers glissants. J'ai ralenti, évidement, mais je fais mon possible pour ne pas m'attarder. Un pas, deux pas, trois. Mon pied dérape, je parviens à retrouver mon équilibre sur le pas suivant. La moitié de la distance est parcourue. Mais mon élan m'emporte en avant. Plus le choix, tenter de poursuivre en profitant de cet élan. Grossière erreur.

     Je ne sais ni si le forban m'a suivi, ni s'il parviendra à l'autre rive sans faillir. Ma seule certitude c'est que me voilà en l'air. Littéralement. L'espace d'une seconde, une petite fraction d'instant avant le plongeon forcé. C'est étrange, cette idée qui me traverse l'esprit durant ce bref laps de temps. Vaut-il mieux risquer de se noyer ou finir piétiné par la créature à nos trousses ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Won't it be alright? ~ RP Jeremiah Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 EmptyLun 22 Fév 2016 - 18:08


   
Won't it be alright?

   
Stuart & Jeremiah
«Au diable toutes ces conneries! Y a pas de péché, y a pas de vertu.Y a que ce que les gens font. Tout ça fait partie d'un tout. Et il y a des choses que les gens font qui sont belles et y en a d'autres qui n'sont pas belles.» J. Steinbeck


On ne pouvait pas lui retirer ça, leur course effrénée à travers les bois n'avait pas eut raison de son sarcasme naturel. Jeremiah tout à sa course ne releva même pas le ton employé, bien trop occupé à tenter de sauver sa peau pour s'irriter de quelque chose d'aussi trivial. Ils auraient suffisamment de temps à accorder à leurs ego respectifs une fois qu'ils seraient en parfaite sécurité. Ce qui était loin d'être le cas. Pas avec ce qui était à leurs trousses. Et son compagnon avait l'air d'être sur la même longueur d'onde car il ne mit pas longtemps à s'engager sur cette voie plus que risquée. Avaient-ils le choix de toute façon ? C'était la seule solution qu'il avait trouvé et une fois la rivière entre eux et leur poursuivant, Jeremiah avait bon espoir de ne pas se faire rattraper. Encore fallait-il arriver sur l'autre berge. Et dès son pied posé sur le premier caillou qui affleurait à la surface de l'eau, le pirate senti que la tâche serait loin d'être simple. Mais plus le temps de se poser des questions, la silhouette vacillante de son guide s'était déjà engagée sur le guet et le forban n'avait d'autre choix que de lui emboîter le pas.

« Après-vous » Maugréa-t-il avec un brin de moquerie

Comment en était-il arrivé là ? Sans sa proportion à se précipiter tête la première dans les ennuis, il serait probablement bien loin d'ici. Sûrement attablé à Blindman's Bluff devant un verre. Au lieu de quoi il se retrouvait à jouer les acrobates au-dessus de l'eau. Le destin avait décidément un sacré sens de l'humour. Mais il était loin de le partager. Jeremiah n'avait rien d'un équilibriste et continuer à avancer sans basculer à l'eau lui demandait un sacré effort de concentration, surtout lorsque les dalles traîtresse recouvertes de mousse se révélaient terriblement glissantes. Peut-être qu'il aurait du trouver un autre plan, éviter de se lancer dans cette folle traversée, proposer autre chose. N'importe quoi qui n'inclut pas de se retrouver trempé. Un comble pour un pirate.

Et il ne croyait pas si bien dire. Il assista à la scène comme au ralenti, ne réalisant pas tout de suite que le rouquin était en train de perdre l'équilibre. Il le vit rater un pas, puis un autre, battre des bras. Et trop tard. Emporté dans son élan, le pirate manque de le heurter alors qu'il s'immobilisait en pleine traversée. Le temps sembla se stopper pour quelques secondes alors que le forban l'observait avec des yeux ahuris. Mais il était déjà trop tard. Le geste qu'il esquissa pour prévenir sa chute lui fut fatal et le temps sembla reprendre ses droits alors qu'il basculait à son tour dans l'onde glacée. Il y eut quelques secondes où le monde sembla se renverser. Et la morsure du froid se referma cruellement sur lui. La surprise le saisit et il se débattit comme un beau diable, émergeant quelques secondes pour être de nouveau englouti par les flots. Déjà le courant l'entraînait et le pirate se laissa ballotter sans pouvoir rien faire, tentant tant bien que mal de retrouver la surface. Il émergea, son regard sondant les alentours dans une tentative désespérée pour trouver une solution. Un pirate noyé ? Hors de question. Le court d'eau semblait se resserrer en rapides, circulant à travers une végétation dense qui poussait tout au bord de l'onde, les arbres tendant leurs branches tombantes au dessus de la rivière telle des mains en prière. Tendant un bras désespéré dans cette direction, Jeremiah saisit une branche au passage. La première lâcha dans un craquement, la seconde également. La troisième fut la bonne. L'écorce lui mordit cruellement la paume alors qu'il luttait pour ne pas se laisser entraîner, crachant l'eau qu'il avait avalé par mégarde, le cœur battant la chamade. A bout de souffle, il lançait des regards alentour pour tenter d'apercevoir la silhouette familière de celui qui était tombé à l'eau avec lui. Il fallait se sortir de là maintenant, où était-il ?


   
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Won't it be alright? ~ RP Jeremiah Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 EmptyMer 24 Fév 2016 - 19:01




Won't it be alright?


RP libre


     Mais quelle idée saugrenue aussi que d'aller  courir sur ces rochers glissants. Quelle idée idiote que d'insister quand j'ai commencé à déraper plutôt que de tenter de retrouver mon équilibre. Quelle idée ridicule que d'avoir voulu raccompagner ce pirate à la lisière des bois en premier lieu. Quelle idée absurde que d'avoir osé croire à ma chance de toutes façons.

     Ça ce sont les questions qui me viennent une fois que j'ai eu terminé mon plongeon. Parce que ma première interrogation, elle ne me sert plus à grand chose à présent que le destin a fait le choix à ma place et que de la créature à nos trousses ou du bain forcé, c'est la seconde option qui m'a été imposée. Et à dire vrai je serais bien incapable de déterminer lequel des deux scénarios était le pire. Il me semble bien que le pirate a été forcé de plonger lui aussi, la faute à ma maladresse. Et quelque part je dois admettre que je préfère savoir que si nos survies à chacun  dépendent toujours tant de notre endurance que de notre chance, au moins cette fois elles ne sont pas en compétition. Nous pouvons nous noyer tous les deux ou nous en tirer ensemble ou l'un de nous et pas l'autre... Mais face à la chose qui nous talonnait il était presque certain que ça aurait avec un apport et un survivant.

     Je ne refais surface que lorsque cette dernière phrase traverse mon esprit . Comme si le temps s’était écoulé au ralenti tandis que je luttais pour essayer de sortir la tête de l'eau et respirer une grande bouffée d'air. La suite en revanche , se déroule bien trop rapidement à mon goût. J'ai beau battre des bras, des jambes, je suis bien incapable de lutter contre le courant. Je vais me noyer là. À moins que.. là.. ces racines qui empiètent sur le cours d'eau. Si j'arrive à m'y agripper... Je tends la main, loupe ma première occasion, mais en repliant l'avant bras, je parviens à m'ancrer à une seconde racine. Et bien que je sois solidement accroché, la force du courant me tire en aval, m'arrachant un râle de douleur. J'ai l'impression que mon épaule va céder. Pourtant elle tient bon, une fois le choc de cet arrêt net passé. La douleur persiste elle.

     Mais je dois me hisser hors de là. Il le faut, ni la racine ni mon bras ne tiendront bien longtemps j'en ai peur. Au prix d'un effort douloureux, je parviens à revenir sur la terre ferme et une fois la majeur partie de l'eau avalée lors de ce bain forcé recrachée, je me laisse tomber sur le dos pour reprendre mon souffle. Mon épaule me lance. Par réflexe, j'effectue quelques mouvements lents du bras endolori. Tout fonctionne, c'est douloureux mais tout fonctionne. Ça aurait pu être pire je suppose. J'ai perdu la plupart de mes affaires, emportées par le courant, j'ai une épaule meurtrie, mais je suis toujours en un seul morceau. Le pirate ?  Me redressant, je jette un rapide coup d’œil autour de moi, sur les berges, dans l'eau. Aussi loin que mes yeux portent, aucune trace de cadavre, ni flottant, ni échoué. Peut-être s'en est-il tiré ? « 
Qu'est ce que ça peut faire ? » Je ferme les yeux, laisse la gravité faire son œuvre et retombe sur le dos. Je sais qu'il y a plus prudent. Mais d'une part je suis trop faible pour aller où que ce soit pour le moment, et de l'autre... si j'ai survécu à tout ça, ce n'est certainement pas pour me faire égorger là, sur la berge ? Si ? Le destin aurait un bien cruel sens de l'humour.... qu'importe... j'ai besoin de repos.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Won't it be alright? ~ RP Jeremiah Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 EmptySam 27 Fév 2016 - 11:40


   
Won't it be alright?

   
Stuart & Jeremiah
«Au diable toutes ces conneries! Y a pas de péché, y a pas de vertu.Y a que ce que les gens font. Tout ça fait partie d'un tout. Et il y a des choses que les gens font qui sont belles et y en a d'autres qui n'sont pas belles.» J. Steinbeck


Il eut beau ouvrir les yeux, la silhouette désormais familière ne reparut jamais. S'était-il noyé ? Une partie de lui se disait qu'il aurait du éprouver quelque chose à ce propos mais toujours prisonnier des flots, Jeremiah admettait avoir d'autres priorités. C'était une issue fort regrettable et il eut mieux valut que l'inconnu, emporté par le courant ne sorte de l'eau quelques miles plus loin. Mais ça il n'avait aucun moyen de le vérifier. Cette journée avait décidément viré à la catastrophe et il n'était toujours pas sorti d'affaire. C'est tant bien que mal qu'il parvint à se hisser sur la berge, se retenant toujours aux branches pour progresser sans se laisser emporter par le courant. Une petite crique de galet fut son salut et le pirate s'y laissa tomber dans un soupir plein de lassitude. Juste quelques minutes, le temps de reprendre son souffle après cette douche forcée.

Il serait bien resté là indéfiniment, le regard fixé sur un ciel qui s'assombrissait de plus en plus mais ça n'avait rien de raisonnable. S'il était parvenu à semer l'horrible chose qui les poursuivait, ça ne voulait pas dire que d'autres ne rodaient pas dans le coin. Se relever ne lui paru jamais aussi difficile et l'homme avisa de la direction à prendre, traînant considérablement le pied sous le poids de ses vêtements chargés d'eau. La route qu'il lui restait à accomplir avant de retrouver la côte risquait d'être singulièrement inconfortable et Jeremiah se prenait à rêver d'une place à la table de sa taverne préférée, de préférence devant une cheminée allumée et un bon verre. Mais il ne servait à rien de s'éparpiller en fantaisies inutiles, tout cela il l'aurait à condition de se mettre en route. Cognant doucement la vitre de sa boussole qui venait de prendre l'eau avec le reste de ses affaires, le forban observa les alentours avec un regard perplexe. Voilà qui ne lui faciliterait pas la tâche. D'autant plus qu'il venait de perdre son guide. Où était-il à ce moment précis ? Le pirate espérait qu'il soit parvenu à s'extirper des flots. Il n'allait pas nourrir de remords particulièrement douloureux au souvenir de cet épisode mais une perte quelle qu'elle soit avait toujours quelque chose de regrettable. Un éclair dans les buissons et il comprit qu'il n'était désormais plus le bienvenue en ces lieux. Sans son compagnon improvisé, les gardiennes du coin avaient eut l'air de décider qu'il fallait le faire déguerpir.

« Inutile de se montrer si virulentes, je m'en vais. » Gronda-t-il pince sans rire

La présence s'éteignit dans un tintement vindicatif, clairement méfiant face à ça réponse. Mais Jeremiah n'était pas décidé à négocier avec ces petits êtres au tempérament territorial. Pas après être allé faire trempette contre son grès. Essorer tant bien que mal ses affaires, tenter de reprendre contenance et le voilà déjà en route. Direction plein sud. La route était encore bien longue et il serait bien inspiré de ne pas lambiner s'il tenait à réaliser sa petite vision avant la fin de la semaine. Pestant intérieurement contre les circonstances qui l'avaient poussé dans une telle situation, le pirate disparu entre les arbres, le calme retombant sur la vallée de l'automne. Tout sembla s'apaiser après son passage, le silence reprenant le dessus sur la vallée des fées. Plus trace d'affrontement ni de grondement menaçant, s'était presque comme s'il ne s'était jamais trouvé là.


   
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Won't it be alright? ~ RP Jeremiah Won't it be alright? ~ RP Jeremiah - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Won't it be alright? ~ RP Jeremiah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-