AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Meeting Eyah (Scylla & Eyah)
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Empty
Message Sujet: Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Meeting Eyah (Scylla & Eyah) EmptyMer 21 Juin 2017 - 22:34


Meeting Eyah

A lady with a violin playing to the seals. Hearken to the sound of calling. Who tied my hands to the wheel? The zodiac turns over me, somewhere there my fate revealed. I hear but how will I see?
Eyah & Scylla





Une journée fastidieuse, qui avait commencé bien avant l’aube par de nombreuses choses à faire. Puis l’heure fut venue dès les premiers rayons du soleil à passer dans les chambres ; tout était réglé de cette manière sur un emploi du temps très chargé. Les filles se réveillaient parfois dans les bras d’inconnus qui les avaient grassement payées, mais privilégiés ou pas, il leur fallait s’en aller. C’était parfois délicat, et pour d’autres ils avaient l’habitude alors lorsque Scylla ouvrait les rideaux sombres pour laisser entrer la lumière, leurs grognements ne duraient pas longtemps. Scylla ouvrit la fenêtre, essayant au maximum de ne pas regarder ces corps dénudés qui parfois venaient la faire rougir et s’empressa de poser le plateau avec du gruau et du thé sur la table pour que la jeune femme se restaure quand l’homme serait parti. Ce dernier ne tarda pas à enfiler grossièrement sa blouse, relaçant à peine les ficelles retenant son pantalon avant de partir d’un pas lourd. Scylla récupéra les draps, sous les rires de la jeune femme qui avait souvent remarqué la gêne de la domestique dans ce genre de situation.  Scylla ne souligna pas ses petits ricanements, s’empressant de faire couler de l’eau chaude dans un baquet pour qu’elle puisse s’y baigner pour se laver. Elle ne faisait pas cela tous les jours, et ce genre de traitement de luxe n’était pas non plus accordé à tout le monde. Il y avait bien des choses à faire entre ces murs là et Scylla s’y pliait quelle que soit la tâche.

Elle prit une éponge, l’imbibant d’eau et venant ajouter quelques huiles parfumées et vint lui nettoyer le dos en essayant de ne pas être trop brusque. Elle était visiblement fatiguée, elle travaillait beaucoup et rapportait aussi beaucoup d’argent à cet établissement – argent qui était en partie aussi reversé à Scylla alors cette dernière faisait toujours en sorte d’être agréable et polie. Scylla se redressa ensuite, laissant la jeune femme baigner et paresser si elle le désirait et ne manqua pas de se montrer à sa disponibilité si elle avait besoin. En attendant, la jeune femme retira les draps salis par les moments obscènes ayant eu lieu entre ces murs et les remplaça par une parure encore fraiche et tout juste sortie de l’étendage. Scylla sorti ensuite de la chambre, ayant en boule les tissu entre ses bras, elle les jeta dans une corbeille roulante et récupéra le linge des autres chambre laissés sur le seuil des chambres par ses collègues. Elle fit encore deux ou trois chambres avant de s’attaquer au reste des corvées, préparer la nourriture et nettoyer l’endroit afin qu’au soit venu tout soit prêt pour accueillir la clientèle. Ces lieux jouissaient d’une bonne réputation et se devait de le garder pour conserver son influence. Scylla savait que c’était important de laisser cette bonne image, la maitresse de maison le voulait de cette manière et il n’était pas question de la décevoir.

Quelques longues heures plus tard, Scylla fut autorisée à quitter la maison close en ayant terminé ses tâches du jour. Alors elle délaissa son tablier, détacha ses cheveux noirs et rêvait juste de se poser chez elle, prendre un bon bain et manger de la brioche. Alors elle se faufila entre les silhouettes des filles et des domestiques, sortant par la porte de derrière, elle fit le tour et reprit la rue qui menait à chez elle. Ce fut à cet endroit là, en repassant devant la maison qu’elle croisa un visage qui lui était connu.

« Eyah ! »

Un large sourire heureux se dessina sur les lèvres de la jeune femme, ne s’étant pas attendue à la croiser ici et surtout maintenant.

« Je suis contente de te voir ! » Fit la jeune femme tout en venant prendre son amie dans ses bras.

Eyah était toujours aussi étincelante par la clarté de ses yeux et les doux sourires ornant son visage. Fermant les yeux, appréciant ce contact comme elle avait aimé prendre sa mère dans ses bras du temps où elle fut de ce monde là. La jeune femme ferma les yeux, reconnaissant le parfum chypré et fleuri de ses boucles blondes. Tout comme elle, à la fois sophistiqué et délicat, cette fragrance elle la lui avait assimilé et désormais lui était rassurante. Cela lui faisait grand plaisir de la voir, cette dernière passait de temps en temps dans l’établissement mais il restait toutefois rare qu’elles se croisent ou qu’elles puissent avoir un temps pour discuter. Car Scylla était souvent ici débordée par le travail et ne pouvait pas se permettre de lui offrir un peu de son temps au vu de tout ce qu’elle avait à faire. Fort heureusement, puisqu’elle sortait tout juste, Scylla pouvait avoir une conversation de plus de trente secondes avec elle et comptait bien user de ce temps là pour rattraper les autres. Scylla mit fin à son étreinte amicale, conservant ce large sourire sur ses lèvres rouges et l’invita à la suivre.

« Viens donc à la maison, je t’invite à boire le thé, j’ai tant de choses à te raconter ! »










Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Empty
Message Sujet: Re: Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Meeting Eyah (Scylla & Eyah) EmptyDim 9 Juil 2017 - 18:21

Six ans s’étaient écoulés depuis que j’avais quitté définitivement les murs du bordel. Aujourd’hui, je vivais dans la demeure du gouverneur. J’étais la mère de sa fille et j’avais les moyens de m’offrir tout ce que je voulais. Fini pour moi les nuits endiablées avec une multitude d’hommes inconnus. J’étais aujourd’hui une femme qu’on saluait avec respect. Du moins en apparence pour faire bonne impression puisque je voyais dans les yeux des gens de la ville leur mépris à mon égard. Pour la majorité d’entre eux, j’étais et serais toujours une catin. Je ne pouvais leur en vouloir après tout n’étais-je pas la maîtresse du Luis. Si certaines des anciennes filles qui avaient quitté le bordel avaient honte de leur passé pour ma part, je ne regrettais rien. J’avais choisi cette vie. Choisis de vendre mon corps pour de l’argent et si ce n’était de ma fille, j’y serais probablement encore.

Ayant fait la paix avec la patronne du bordel, il m’arrivait d’y retourner à l’occasion pour revoir d’ancienne compagne et amie. Me retrouver dans ces lieux me rappelait toujours nombre de souvenirs agréables avec mes meilleurs clients. À cette pensée, je ne pus m’empêcher de penser à John. Où était-il en ce moment? Avait-il des ennuis? J’étais perdue dans mes pensées lorsque j’entendis mon prénom. C’est alors que je reconnus le doux visage de la jeune Scylla. Je m’avance vers elle pour lui faire l’accolade et lui dit : « Scylla quelle bonne surprise ! »

La jeune femme n’a pas changé depuis l’époque où nous vivions sous le même toit. Elle est toujours aussi resplendissante et vive que dans mon souvenir. Je l’ai bien sûr croisée à quelques reprises lorsque je venais visiter le bordel, mais comme elle est toujours débordée de travail nous n’avions pas la chance de parler. Nous échangeons quelques politesses d’usage et voilà qu’elle m’invite chaleureusement à venir chez elle pour papoter et prendre le thé. N’ayant rien de prévu pour le reste de la journée, j’accepte avec grande joie.

- C’est très gentil à toi de m’inviter et j’accepte. J’espère seulement que cela ne va pas te créer d’ennuis avec Rosemary.

Nous rigolons un moment à l’évocation du caractère bouillant et explosif de la patronne de l’Excès d’Arium et je la suis ensuite jusqu’à chez elle. En route, je ne peux m’empêcher de me demander si ma jeune amie occupe toujours les mêmes fonctions qu’à l’époque où j’étais encore de la maison. Pour m’en assurer, je lui pose alors la question fatidique : « Alors, dis-moi tu n’as toujours pas relevée tes jupons j’espère?  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Empty
Message Sujet: Re: Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Meeting Eyah (Scylla & Eyah) EmptyLun 10 Juil 2017 - 10:05


Meeting Eyah

A lady with a violin playing to the seals. Hearken to the sound of calling. Who tied my hands to the wheel? The zodiac turns over me, somewhere there my fate revealed. I hear but how will I see?
Eyah & Scylla





Retrouver Eyah à tout hasard était une bonne surprise, alors c’était tout naturellement que la jeune femme l’avait invité chez elle afin de pouvoir discuter un peu en toute tranquillité. Alors Rosemary ne verrait sans doute pas d’inconvénients à ce qu’elles se rencontrent hors du bordel, car de toute façon les fréquentations de Scylla ne regardaient qu’elle. Elles entamèrent donc le chemin en direction de la petite maison de Scylla, toutes deux souriantes et heureuses de se voir enfin. Scylla se senti complètement rougir suite à la question d’Eyah, mais même si elle respectait énormément ces filles là qui vendaient leur corps et enduraient de terribles choses, elle n’était pas prête à faire la même chose. D’autant plus qu’elle était intacte et qu’on l’avait élevée dans l’optique qu’elle ne soulèverait ses jupons que pour son futur mari.  Déjà montrer ses chevilles pour elle c’était indécent mais alors montrer ses cuisses ! D’autant plus qu’Eyah savait l’éducation très stricte qu’elle avait reçue et qui était profondément encrée en elle, elle ne voulait pas trahir ses parents en bafouant ce en quoi ils croyaient. Ainsi la jeune femme s’empressa de répondre à son amie.

« Non, non, pas du tout, je fais le ménage, le linge…Ça n’a pas changé ! » Répondit-elle.

Scylla l’invita à entrer chez elle une fois qu’elles furent arrivées où elle se délesta de sa cape puis se retrouva quelque peu désolée de ne pas être vêtue joliment pour la recevoir. Elle fit de son mieux pour défroisser sa jupe en lissant les pans avec ses mains et proposa à son invitée de venir s’asseoir sur la table qu’elle avait disposée à l’extérieur. Sa petite maison était toujours aussi chaleureuse, Scylla passait du temps à la rendre agréable, à bricoler de nouvelle chose et ajouter des détails pour que cet endroit lui ressemble. Mais le temps agréable se prêtait bien à une tasse de thé, d’autant plus que dernière sa petite chaumière il y avait une parcelle de terrain vide qui lui laissait un petit jardin paisible. Un peu de nature était toujours très agréable par temps d’un radieux soleil et d’autant plus pour passer du temps avec une personne que l’on apprécie. Scylla nettoya la table et y installa une jolie nappe qu’elle avait brodée elle-même  avant de mettre deux soucoupes et deux tasses en porcelaine. L’eau était en train de chauffer et en attendant, la jeune femme prépara une assiette où elle disposa plusieurs petits sablés qu’elle avait faits la veille dans une envie de gourmandise pouvant combler le silence.

Eyah avait été comme une mère pour elle, alors Scylla s’appliquait à ce que tout soit parfait et qu’elle ne manque de rien. Lorsque l’eau fut suffisamment chaude, elle en rempli la théière et y jeta quelques feuilles de thé vert ainsi que quelques fleurs à infuser. Les senteurs déjà s’en émanaient, douces, estivales, elle espérait que cela plairait à Eyah. Scylla refit son apparition dans le jardin, un large sourire aux lèvres et s’empressa de remplir leurs deux tasses avant de s’asseoir en face de la jeune femme.

« Comment vas-tu Eyah ? Et ta famille ? Est-ce que vous vous portez bien ? »

Scylla et Eyah étaient devenues proches il y a de longues années de cela, alors elles savaient bien des choses de l’une et l’autre. Scylla lui proposa de prendre un petit gâteau, du moins qu’elle ne se gêne pas si elle désirait en prendre un.










Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Empty
Message Sujet: Re: Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Meeting Eyah (Scylla & Eyah) EmptySam 15 Juil 2017 - 17:21

Même si ma vie d’aujourd’hui ne ressemblait plus du tout à ma vie d’avant, je prenais toujours un grand plaisir à revoir les personnes que j’avais connues au bordel. Ces jeunes femmes avec qui j’avais tout partagé étaient mes seules véritables amies. Ensemble, nous formions une véritable petite famille. Bien que la compétition soit vive au sein du bordel, je n’ai jamais éprouvé pour mes collègues de jalousie ou de l’envie. Nous vivions les mêmes espoirs, nous avions les mêmes rêves et les mêmes ennuis avec nos clients. Il m’arrivait souvent de me sentir bien seule dans la demeure du gouverneur. Hormis la nourrice de ma fille, je n’avais personne avec qui discuter et échanger quelques folles histoires. Aussi, revoir la douce petite Scylla était une grande joie et je ne me fis pas prier pour accepter son invitation.

J’avais connu la jeune fille alors que j’étais encore au bordel. À l’époque toutes les filles de Rosemary tentaient de l’empêcher de succomber à l’appât du gain. Nous voulions toutes qu’elle reste pure. Qu’elle garde sa virginité pour l’homme qui deviendrait un jour son époux. À nos yeux, elle valait beaucoup mieux que nous. Elle était notre petite sœur d’infortune et nous tentions à notre façon de la protéger des hommes et de leurs vices. Les années avaient passé et plusieurs choses avaient changé au sein du bordel. Je savais qu’elle y travaillait toujours, mais j’espérais qu’elle avait tenu sa promesse et qu’elle était toujours intacte. À mon grand soulagement, elle m’indiqua qu’elle s’occupait toujours du ménage et de la lessive. Je poussai donc un soupir de soulagement et lui souris en m’excusant de m’être montrée si indiscrète. Nous nous connaissons depuis si longtemps qu’elle comprit aisément que mes intentions étaient bonnes et que je ne cherchais pas à la contrôler sa vie ou lui faire la morale.

Une fois chez elle, elle m’installa dans son jardin ou elle disposa sur une petite table une belle nappe qu’elle avait probablement brodée elle-même et me servit du thé et quelques biscuits. C’était parfait et pour la toute première fois depuis des années, je me sentais vraiment importante. On ne m’avait jamais invitée de la sorte chez qui que ce soit. Touchée par autant d’attention, je la remerciai pour son hospitalité et je fis honneur à son goûter. Tout était parfait. Le thé était divin et à la bonne température. Quant à ses biscuits, ils étaient tendres et moelleux. Bien qu’elle soit encore très jeune, Scylla agissait déjà comme une parfaite dame d’intérieur et elle n’aurait certainement aucun mal le temps venu de se trouver un bon parti. Du moins, c’est ce que je lui souhaitais.

« Comment vas-tu Eyah? Et ta famille? Est-ce que vous vous portez bien? »


Je n’avais aucun secret pour mon amie. Elle savait déjà tout de mon noir passé. Elle savait que ma mère nous avait abandonné moi et mon père. Elle savait également que mon père était mort de peine par sa faute. Elle savait également ce qui m’avait décidée à quitter le bordel six ans plus tôt. C’était pour ma fille et pour assurer son avenir que j’avais décidé de quitter cet endroit et non parce que j’y étais malheureuse. C’était pour ma petite Leya que j’avais manipulée le gouverneur pour qu’il accepte de me prendre chez lui et qu’il reconnaisse sa paternité envers notre enfant. Aujourd’hui, encore je restais auprès de cet homme qui n’était à présent qu’un amant pour le bien-être de l’enfant.

- Je vais très bien et toi? Ma vie est fort simple, tu sais. Depuis que j’ai quitté le bordel, je passe tout mon temps à m’occuper de ma fille. Tu te rends compte elle va bientôt avoir six ans. Le temps passe si vite…

Je pris une gorgée de thé et lui demanda : « Et toi, ta famille va bien? … pas d’ennuis de santé ou de maladie? »

Je fis une légère pause et lui demanda ensuite si elle avait rencontré quelqu’un d’intéressant. Après tout, notre ville était située près d’un port très important et il y avait de nombreux voyageurs qui passaient au bordel. Elle aurait très bien pu rencontrer un homme qui lui aurait plu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Empty
Message Sujet: Re: Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Meeting Eyah (Scylla & Eyah) EmptyLun 24 Juil 2017 - 0:06


Meeting Eyah

A lady with a violin playing to the seals. Hearken to the sound of calling. Who tied my hands to the wheel? The zodiac turns over me, somewhere there my fate revealed. I hear but how will I see?
Eyah & Scylla





Scylla s’était appliquée à leur installer une petite table dehors afin de profiter de la douce brise venant souffler dans les arbres. La mer n’était pas loin de sa maison, il suffisait de passer le nez au dessus de quelques buissons pour voir l’étendue bleutée. Alors il flottait dans l’air un parfum iodé et frais se mélangeant à merveille avec les douces fragrances du thé qu’elle avait servi. Scylla s’en abreuva, venant prendre des nouvelles de la petite vie d’Eyah qui avait beaucoup ralentie depuis qu’elle avait quitté l’établissement de Rosemary. Elle vivait comme toutes ces femmes normales, élevait sa fille, se levait le matin et n’avait pas d’obligations en bénéficiant de la protection du gouverneur. Une vie de quiétude était d’autant plus agréable lorsque l’on est mère comme elle. Sa petite avait six ans et lorsqu’Eyah le lui fit remarquer, Scylla entrouvrit les lèvres. Elle n’avait pas vu le temps passer aussi vite.

« Elle sera une belle jeune femme, une bonne personne, tout comme sa mère ! » Fit remarquer Scylla en glissant un compliment.

Scylla était heureuse de savoir que tout semblait aller pour le mieux pour elle, dans le cas contraire, elle savait qu’elle pouvait compter sur Scylla pour lui venir en aide à d’éventuels problèmes. Eyah lui retourna la question, faisant sourire la jeune femme de plus belle qui reposa sa tasse et soupira doucement.

« Oui, ma famille se porte bien, mon père a quelques problèmes de dos mais je le force régulièrement à consulter un guérisseur et je passe assez souvent le voir, veiller à ce qu’il prenne ses remèdes correctement ! »

Depuis qu’il n’y avait plus sa mère, il essayait de tout faire tout seul et Scylla songeait de plus en plus à le forcer à prendre un apprenti à la boulangerie car elle n’avait aucune envie de reprendre les affaires familiales. Eyah connaissait son père, elle l’avait maintes fois rencontré et il appréciait beaucoup Eyah, alors cette dernière saurait sans doute de quoi elle parlait en le mentionnant. Puis elle lui demanda en dernier lieu si elle avait rencontré quelqu’un, ce qui fit légèrement rougir la jeune femme. Qu’entendait-elle par « rencontrer » ? Car des rencontres elle en faisait tous les jours alors sans doute par grosse pudeur, elle interpréta cela de manière générale en espérant qu’elle n’ait pas vu ces petits pigments rouges venir colorer ses joues diaphanes. Si elle devait lui raconter une rencontre importante, ce serait sans aucun doute celle de ce triton par cet après-midi d’orage.

« J’ai fait une rencontre assez… surprenante ! C’était un triton, sur le coup c’était le premier avec qui je parlais en ayant conscience de ce qu’il était. C’était étrange… »

Elle y avait longtemps pensé, parce qu’elle ne s’y était pas attendue et parce que la manière dont ils s’étaient rencontrés était tout à fait amusante d’un point de vue extérieur

« Je l’ai vu nager, je l’ai suivit, j’étais complètement hypnotisée par la couleur de sa nageoire que je m’en suis pas rendue compte ! Alors je me suis cachée et il m’a retrouvée !»

Scylla se mordilla les lèvres, quelque peu honteuse d’avoir agi de manière aussi stupide alors que le mieux aurait été de se présenter et de s’excuser au lieu de tenter de se faire oublier. Pourtant c’était ce qu’elle avait fait et elle s’estimait chanceuse qu’il ne l’ait pas mal prit.

« Il m’a proposé de venir regarder l’orage avec lui, car j’étais venue sur la côte pour cela à la base… »

Elle se souviendrait toujours de cette première vision qu’elle avait eue de lui, de sa voix rassurante, de ses mots choisis pour la mettre à l’aise et qui avaient eu don de calmer le stress qui était monté en flèche depuis le moment où elle avait remarqué qu’il allait sortir de l’eau. C’était une rencontre importante pour Scylla, mais Eyah n’était pas au courant de sa nature hybride et alors elle ne comprendrait peut être pas pourquoi elle venait lui raconter cela avec autant d’étoiles dans les yeux

« En vérité il faut que je te dise quelque chose Eyah, un secret que je garde depuis longtemps parce que mes parents me l’avaient demandé mais que je ne me sens plus capable de taire. J’espère que tu ne m’en voudras pas de ne pas te l’avoir dit plus tôt… »

Eyah avait tant fait pour elle, elle avait été sa mère de substitution quand elle en avait eu besoin alors il était tout à fait normal qu’elle soit la première au courant de sa nature quelque peu différente.










Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Empty
Message Sujet: Re: Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Meeting Eyah (Scylla & Eyah) EmptyDim 6 Aoû 2017 - 15:48

La journée est splendide pour prendre le thé à l’extérieur. Le temps n’étant pas trop chaud on peut apprécier les derniers jours de l’été avec ravissement. Douée pour l’art de la table, mon amie me prépare un goûter délicieux avant de venir me rejoindre dans son jardin. Je ne m’attendais pas à faire une telle rencontre aujourd’hui, mais c’est finalement plutôt agréable comme façon d’occuper le reste de ma journée. Et surtout de pouvoir discuter avec une ancienne connaissance, mais surtout une amie. Il m’arrive de me sentir bien seule dans le château du Gouverneur. Hormis la nourrice de ma famille, je n’ai personne avec qui parler. À cet instant, tout me semble parfait. Je ne serais dire si c’est le fait de me retrouver en sa compagnie ou la fraîche odeur de la mer qui titille mes narines, mais je me sens en paix et heureuse comme je l’ai rarement été depuis un bon moment. Lorsque Scylla me fait un compliment au sujet de ma petite princesse, je lui souris et lui promet de venir la voir avec elle prochainement. Il est rare que ma fille quitte la demeure de son père, mais une sortie en plein air ne lui fera aucun mal bien au contraire. Je la questionne ensuite sur sa famille que je sais très proche d’elle. J’avoue l’envier de pouvoir encore compter sur les siens. Aucun jour ne se passe sans que je pense à mon pauvre père qui me manque affreusement. Lorsqu’elle me fait savoir que son père a été malade, je l’écoute avec attention. Sachant combien elle y est attachée, je lui dis : « Si tu as besoin de voir un médecin, n’hésite surtout pas à me demander. Celui du Gouverneur pourrait passer voir ton père. Je m’occuperai de payer ses gages… Ton père mérite les meilleurs soins. »

S’il est une chose que m’a apportée ma présente condition, c’est de ne plus avoir à préoccuper des soucis matériels. Je peux donc en profiter pour aider des amis dans le besoin. Aussi, c’est tout naturellement que j’offre à Scylla de faire appel à moi pour son père. Je prends une gorgée de thé et curieuse de nature, je la questionne sur ses dernières fréquentations. Scylla est une jeune femme magnifique. Il est clair qu’elle a dû souvent retenir l’attention des hommes, mais elle est très discrète à ce sujet. Sachant qu’elle peut me faire confiance, j’espère qu’elle me fera quelques confidences. Ma question semble au départ l’intriguer et puis elle finit par comprendre le sens de ma question. Gênée, je vois apparaître une touche de rose à ses jours. Je me retiens alors de rire d’elle tant elle est mignonne. La jeune femme a peut-être rencontré celui qui aura chaviré son cœur pour la toute première fois et je ne voudrais pas qu’elle croie que je me moque d’elle. Elle se met alors à me raconter sa surprenante rencontre avec un triton. Je l’écoute avec attention alors qu’elle me fait le récit de cette étrange situation. N’ayant jamais rencontré de telle créature, je suis d’autant plus intriguée par ce qu’elle me dit.

« Je l’ai vu nager, je l’ai suivi, j’étais complètement hypnotisée par la couleur de sa nageoire que je m’en suis pas rendu compte! Alors je me suis cachée et il m’a retrouvée! »

Surprise par sa réaction à vouloir suivre cette étrange créature, je m’empresse de la questionner : « Un triton? Un vrai avec une queue de poisson?… C’est rare d’en voir par ici. Ce n’est guère prudent d’avoir agi comme tu l’as fait. Ces intentions étaient peut-être mauvaises. Tu l’as suivie dans l’eau? Tu n’avais pas peur de te noyer? On dit que les sirènes et les tritons sont capables de nager au plus profond de l’océan! »

Scylla ma sourit pour me rassurer devant mon inquiétude et elle me demande de la laisser raconter son récit sans l’interrompre ce que je fais trop curieuse de savoir comme c’est terminé sa rencontre.

« Il m’a proposé de venir regarder l’orage avec lui, car j’étais venue sur la côte pour cela à la base… En vérité, il faut que je te dise quelque chose Eyah, un secret que je garde depuis longtemps parce que mes parents me l’avaient demandé, mais que je ne me sens plus capable de taire. J’espère que tu ne m’en voudras pas de ne pas te l’avoir dit plus tôt… »

Ne sachant pas ce qu’elle est sur le point de me dire qui semble si important pour elle. Je dépose doucement ma main sur la sienne pour la rassurer et lui dit : « Scylla je suis ton amie… rien de ce que tu pourrais me dire pourrais m’éloigner de toi. Tu peux tout me dire… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Empty
Message Sujet: Re: Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Meeting Eyah (Scylla & Eyah) EmptyMar 8 Aoû 2017 - 14:36


Meeting Eyah

A lady with a violin playing to the seals. Hearken to the sound of calling. Who tied my hands to the wheel? The zodiac turns over me, somewhere there my fate revealed. I hear but how will I see?
Eyah & Scylla




Scylla était à un stade de sa vie où elle avait l’impression que bien des choses étaient en train de changer. Depuis qu’elle vivait seule, cela avait commencé et elle allait doucement découvrir qui elle était réellement. Il y avait besoin parfois d’un coup de pouce au destin pour que cela vienne à se passer. Sa rencontre avec ce triton y était particulièrement pour quelque chose car elle avait découvert tout un monde jusque là inconnu. Mais pour Eyah, pour qu’elle puisse saisir ce qui se tramait dans son esprit, elle avait besoin de reprendre tout depuis le début ; c'est-à-dire à ce jour là où elle s’était retrouvée dans une famille qui n’était pas la sienne à la base. Scylla respirait doucement, sentant son cœur cogner au rythme de l’angoisse sous-jacente de devoir lui révéler cette partie d’elle que tout le monde ignorait. La jeune femme rassura sa cadette, une main posée sur la sienne qui eu vite fait de la motiver pour reprendre les choses en main. Scyla lui adressa un large sourire heureux ;

« Oui Eyah, je sais que je peux avoir confiance en toi, tu as pris soin de moi toutes ces années alors je ne peux qu’être sereine mais je ne sais pas trop par où commencer et je ne l’ait dit à personne jusque là. »

Même si elle avait un sourire sur ses lèvres et qu’elle se sentait parfaitement en confiance, c’était un moment qu’elle avait longtemps redouté. Parce qu’elle ignorait tout bonnement ce que les gens en penseraient, s’ils verraient cela comme une abomination ou quelque chose qui pouvait exister effectivement sans que l’on trouve ça choquant. Si on lui avait demandé de le cacher, pour elle cela voulait juste dire qu’elle était anormale et qu’elle devait se réserver de dévoiler sa nature. Mais sa rencontre avec ce triton avait changé bien des choses et lui avait donné envie d’assumer cette partie d’elle-même, parce qu’elle refusait de vivre toute sa vie dans l’ignorance même si elle se garderait de le crier sur les toits. La jeune femme gardait la main d’Eyah dans la sienne, la chaleur rassurante de celle-ci lui donnait le courage nécessaire pour se lancer enfin :

« Mes parents…Ce ne sont pas mes parents. Ma vraie mère m’a confiée à eux alors que je venais de naitre et ils m’ont élevée comme leur fille. Ils ne me l’ont jamais caché, je l’ai toujours su et y’a une raison pour cela. »

Il avait été difficile pour elle de vivre parmi eux en sachant qu’ils n’étaient pas sa vraie famille, mais en grandissant en ayant assez de maturité pour prendre du recul, elle avait fini par l’accepter. Mais en son cœur, ils étaient ses véritables parents parce qu’ils l’avaient toujours bien traitée et qu’elle n’avait pas manqué d’amour. Enfin elle avait déjà commencé par le principal à savoir, restait le plus dur pour elle à dévoiler, à condition qu’elle comprenne tout de suite ce que cela impliquait pour elle.

« Ma vraie mère est une sirène, mon père est humain. Je ne sais pas qui ils sont mais promets moi de ne rien dire à personne ! »

Scylla ignorait même s’ils étaient en vie, elle n’avait rien sur eux, elle savait juste que son père était un pirate et sa mère une sirène et que c’était probablement à cause de cela qu’elle avait été abandonnée - ou du moins ça y avait contribué. Elle n’avait jamais entendu parler d’hybrides, pourtant elle doutait fortement être la seule dans ce cas là. Est-ce que les autres aussi s’en cachaient ?

« Ca veut dire qu’une partie de moi appartient à la mer et que si je vais m’y baigner je deviens l’une d’entre eux..Enfin, j’ai une nageoire aussi… »

Scylla avait à peine murmuré ses derniers mots, gênée, elle ne voulait pas qu’on la prenne pour une bête de foire même si Eyah ne ferait jamais cela.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Empty
Message Sujet: Re: Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Meeting Eyah (Scylla & Eyah) EmptySam 16 Sep 2017 - 16:27

J’ai toujours été très naïve et romantique. Cela me vient certainement de mon enfance. Lorsque j’étais toute petite mon père a m’a enfermée sous une petite cloche de verre pour me protéger du monde extérieur. Longtemps, il m’a fait croire que les créatures fantastiques telles que les fées et les sirènes n’existaient que dans les contes de fées. Ayant une confiance aveugle envers lui, je l’ai cru sur parole jusqu’au jour où je suis tombée nez à nez avec une véritable sirène sortant de la mer. Depuis ma vision du monde est totalement différente. Je sais désormais qu’il existe des êtres différents des humains. Je sais également qu’une certaine forme de magie existe et qu’il y a dans ce monde des créatures malveillantes bien plus effrayantes que celles décrites dans les contes de fées.

Intriguée et curieuse d’en savoir davantage au sujet de ses créatures fantastiques, je me suis mise à questionner mes clients à leurs sujets. Les pirates étaient de loin mes meilleurs informateurs. Grâce à eux, j’ai pu en apprendre davantage sur les créatures qui peuplent les forêts et les mers environnantes Blindman’s Bluff. J’ai appris comment les reconnaître et savoir de qui je devais me méfier. J’ai toujours éprouvé une certaine fascination pour les sirènes et les tritons. J’ai d’ailleurs été très surprise d’apprendre à mon arrivée chez le Gouverneur que la gouvernante de son fils, Anara était une sirène. Si au départ, je me suis montrée parfois froide et méfiante envers elle, je me suis rapidement rendu compte qu’elle était digne de confiance et d’une grande bonté envers les enfants. Toutes les bêtises que j’ai entendues au sujet des sirènes ne s’appliquent pas à Anara et je sais que je peux avoir confiance en elle. Aussi, au son du récit que vient de me raconter Scylla, une idée germe dans mon esprit. Et si par hasard elle était elle aussi une créature de la mer.    

Une main posée sur la mienne Scylla me fait face. Elle semble craintive à l’idée de me révéler son secret. Je ne peux alors m’empêcher de me demander si elle a peur qu’elle je la rejette ou tout simplement peur du jugement des autres gens qui l’entoure. Je tente de l’apaiser et lui répète qu’elle peut avoir confiance en moi. Que je ne lui veux aucun mal et ce peu importe ce qu’elle va me dire. Mes paroles semblent la réconforter. Elle me sourit de nouveau et elle commence tout doucement son récit. Je l’écoute avec attention pour en saisir chaque détail.

Je suis touchée qu’elle me confie un secret qui semble avoir autant d’importance pour elle et lorsqu’elle me parle de ses parents, je me sens automatiquement plus émotive. Il m’est difficile de comprendre pourquoi une mère abandonnerait son enfant, mais je tente de ne pas porter de jugement trop hâtif et je continue d’écouter son récit sans l’interrompre.

« Ma vraie mère est une sirène, mon père est humain. Je ne sais pas qui ils sont, mais promets-moi de ne rien dire à personne! »

Surprise par sa révélation, je restai un moment sans voix. Était-ce possible? Je ne pensais pas que deux créatures si différentes pouvaient s’unir et avoir des enfants. Étrange. Je me sens alors submerger par le doute et malgré la foule de questions qui me vient en tête, je m’empresse de promettre à mon amie qu’elle peut compter sur moi. Que son secret est en sécurité avec moi.  

- Je l’emporterai dans ma tombe ma chère amie…

Nos mains restent enlacées pendant encore un instant. Je lui souris pour lui montrer toute mon affection et je la vois se détendre un peu. Elle me sourit à son tour et se doutant sans doutes que j’ai plusieurs questions elle ajoute : « Ca veut dire qu’une partie de moi appartient à la mer et que si je vais m’y baigner je deviens l’une d’entre eux. Enfin, j’ai une nageoire aussi… »

- Ma chère Scylla, tu n’as pas avoir honte de ce que tu es… je suis certaine que tu es magnifique seulement est-ce vraiment prudent que d’aller te baigner si près du port. Et si on te surprenait. Tu sais que la ville grouille de pirates et que plusieurs paieraient cher pour savoir où se trouve une sirène. Plusieurs les pourchassent croyant qu’elles sont directement responsables des naufrages et des pillages!

J’avais entendu tant d’histoires horribles par mes clients que la pensée de voir mon ami écorché vif par un trident ou une lance me fit frissonner. Je ne voulais pas qu’elle soit blessée ou même traitée injustement parce qu’elle était différente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Empty
Message Sujet: Re: Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Meeting Eyah (Scylla & Eyah) EmptyMer 4 Oct 2017 - 13:23


Meeting Eyah

A lady with a violin playing to the seals. Hearken to the sound of calling. Who tied my hands to the wheel? The zodiac turns over me, somewhere there my fate revealed. I hear but how will I see?
Eyah & Scylla


Comme elle aurait pu le prévoir, la douceur et la compassion d'Eyah n'avait d'égale et cette dernière se montra tout à fait compréhensive lorsqu'elle lui avoua ce lourd secret qui était de plus en plus difficile à porter. Cela lui faisait grand bien d'avoir une personne au courant, de plus si elle avait un problème avec ceci à l'avenir, elle n'aurait pas à tout lui expliquer. Le cœur de Scylla s'apaisa, moins dans l'appréhension et désormais en tout confiance.

Eyah avait les mêmes craintes que ses parents et cela faisait parti des raisons pour lesquelles elle ne s'était jamais aventurée à essayer de connaître sa seconde forme. La jeune femme se pinça les lèvres, elle avait parfaitement raison et une personne naïve comme elle pouvait se faire avoir sans même s'en rendre compte. Elle devait demander conseil à Égéon pour pouvoir vivre en paix avec cela, après tout il était bien placé pour savoir que nombreux tritons et sirènes parvenaient à se fondre dans la masse de gens sans que l'on ne soupçonne leurs origines. En attendant de savoir comment concilier les deux, elle devait rester prudente et éviter de trop se faire remarquer durant ses ballades près des rives. Mais elle en état certaine désormais: elle ne pouvait plus ignorer cette partie d'elle même.

« Je ferai attention je te le promets!»

Ceci dit, elle avait autre chose à lui demander, son père lui avait remis quelques objets que sa mère avait laissés en la confiant à ce couple humain. Alors c'était plutôt intriguant de voir qu'elle avait plus de quoi retrouver son père que sa mère, car elle avait une chevalière portant les initiales de ce dernier. Scylla la gardait précieusement enveloppée dans un tissu et comptait sur les conseils et le savoir d'Eyah pour remonter jusqu'à lui. Elle avait déjà compris qu'il s'agissait d'un pirate mais elle ne voulait pas risquer d'aller jusqu'à one-eyed-willy pour demander à qui elle appartient; elle ne ferait probablement pas de voyage retour.

Scylla sorti la chevalière un peu usée parce qu'il avait dû la porter dans des conditions un peu extrêmes et dont certaines trahissaient l'usure au sel. Elle l'a remit entre les mains de son amie, espérant pouvoir avancer un peu dans son enquête grâce à elle.

« Ceci appartenait à mon vrai père, j'essaye de le retrouver mais je ne sais pas si c'est un bonne idée car je pense que c'est un pirate...Est ce que ces initiales te disent quelque chose ?»






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Empty
Message Sujet: Re: Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Meeting Eyah (Scylla & Eyah) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Meeting Eyah (Scylla & Eyah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-