AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les feuilles mortes (Mingan)
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les feuilles mortes (Mingan) Empty
Message Sujet: Les feuilles mortes (Mingan) Les feuilles mortes (Mingan) EmptyMar 14 Fév 2017 - 1:14

Les feuilles mortes
Mingan & Miakoda

Décidément, je suis très douée pour me retrouver au mauvais endroit, au mauvais moment. Car si tel avait été le cas contraire, je ne serais pas prise au piège entre le froid glacial de l'hiver et une bande de forbans. J'ai eu la chance de me glisser derrière un buisson à la toute dernière minute avant qu'ils puissent se rendre compte de ma présence, mais la partie n'est pas gagnée pour autant. Je me cache là depuis plusieurs minutes déjà et ils ne semblent pas se décider à partir. Visiblement, ils cherchent quelque chose, mais je n'arrive pas à comprendre de quoi il s'agit. Si par malheur ils se décident à venir dans ma direction, je suis foutue.. Je garde le silence, accroupie dans la neige, tenant fermement mon couteau de chasse entre mes mains. J'attends qu'ils s'éloignent ou qu'ils me tournent le dos, afin de progresser dans la direction que je souhaite atteindre, car si je reste là, je serai vite repérée et je n'ose imaginer ce qu'ils me feront vivre.

Enfin ! Le moment semble opportun. Je me redresse lentement et je me faufile discrètement derrière une talle d'arbres, priant les esprits pour qu'aucun de ces forbans ne se retourne dans ma direction, à ce moment là. Heureusement, ma présence semble encore inaperçue à leurs yeux. Je prends une profonde inspiration avant de progresser de nouveau. Le moment venu, lorsque je serai suffisamment éloignée, je pourrai m'élancer à toutes jambes, mais pas encore. En ce moment, mon coeur bat à vive allure, la peur qu'ils me surprennent me noue les entrailles, car s'ils m'attrapent, je risque de vivre un sale moment entre leurs mains.

Je ferme les yeux, appuyant ma tête contre le tronc de l'arbre, tout en respirant profondément, mais lorsque j'ouvre les yeux et que je regarde si la voie est libre, je l'aperçois, lui. Pas un pirate, mais bien cet indien dont je ne pourrai jamais oublier le visage.. D'un pas tranquille, il avance tout droit vers les forbans, je mettrais ma main à brûler qu'il ignore la présence de ces hommes à plusieurs mètres de lui. Je retrouve ma planque derrière l'arbre et je ferme les yeux me fiant aux sons discrets de ses pas sur le sol glacé pour savoir le moment précis où il arrivera près de mon arbre. Ça y est, il est tout près ! Avec rapidité, je sors de ma cachette et je bondis derrière lui. Ma main gauche se plaque contre sa bouche pour l'empêcher de faire le moindre bruit et mon autre main le pousse derrière le tilleul, le plaquant dos contre l'écorce de celui-ci. Ma main toujours contre sa bouche, de l'autre je pose un doigt devant mes lèvres pour lui intimer de garder le silence. Je retire ensuite ma paume de sa bouche et le mire, l'air sérieux. Pourvu qu'ils n'aient pas remarqués l'agitation.. Mon visage près du sien, je ne bouge plus, je lui dois quelques explications, car il semble totalement paumé.

« Tu marchais tout droit vers une bande de pirates.. » Que je lui glisse à voix basse afin qu'il comprenne la situation. Je n'aurais pas cru le revoir, ce Piccaninny, encore moins maintenant, dans une situation aussi délicate que celle de notre première rencontre. Je ne suis pas déçue de le voir, néanmoins ! Bien au contraire.. Il était disparu de ma vie aussi rapidement qu'il y était apparu, laissant une trainée de questions dans mon esprit. Avec un peu de chance, notre nouvelle rencontre pourrait m'aider à y voir plus claire. Si bien sûr nous sortons vivants d'ici..
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les feuilles mortes (Mingan) Empty
Message Sujet: Re: Les feuilles mortes (Mingan) Les feuilles mortes (Mingan) EmptyJeu 16 Fév 2017 - 6:21

Les feuilles mortes
EXORDIUM.
Une fois dans la forêt, tout me semble si apaisant... J’ai beau aimer passer du temps avec ma famille au camp, mais j’ai besoin de me retrouver seul avec mon arc et la nature. Je cherche des yeux mon petit ami Morphis, peut-être qu’il est dans les parages ? Depuis que Rainbow me la présenter, je ne peux m’empêcher d’apprécier la compagnie de cette petite créature. J’écoute un peu autour de moi, j’avoue que j’ai la tête un peu ailleur c’est dernier temps et c’est probablement pour cela que, je ne vois pas cette bande de pirates sur lesquels je me dirige.

Plongé dans mes pensées, sifflant, je ne me doute pas de sa présence. J’ignore totalement le danger qui me guette ! Qu’est-ce qui te prend Mingan ? Habituellement, tu es bien plus alerte... Je me remémore les bons conseils de ma chère sœur Cha'kwaina et sourit légèrement. Cependant, mon sourire s’efface vite lorsqu’on m’attrape par-derrière. Une main délicate se pose sur ma bouche pour m’empêcher de parler et une autre me pousse derrière un tilleul, je hausse les sourcils en croisant son regard vert feuille... Elle me plaque dos contre celui-ci. Sa main délicate sur ma bouche et un doigt devant ses lèvres, elle me fait un signe de garder le silence. Je l’observe curieusement, qu’est-ce qui se passe ? Miakoda, cette belle Indienne... Je ne sais pas pourquoi, je crois qu’elle joue et je vins pour sourire, mais elle retire sa main et me laisse perplexe avec son regard sérieux. La jeune femme semble un point stresser, ce regard, je l’ai déjà vu une fois et je m’en rappellerais toute ma vie, quelque chose ne va pas. Son visage tout près du mien, elle reste immobile tout contre moi... Je peux sentir son souffle chaud contre ma peau. Je la questionne du regard, silencieux...

« Tu marchais tout droit vers une bande de pirates.. » Oh, je comprends maintenant. Cette jeune femme et moi sommes apparemment faits pour nous mettre les pieds dans les plats ensemble. Elle vient de me sortir d’une situation délicate, une situation qui aurait pu me coûter cher, mais la partie n’est pas terminée. Cette femme, cette Unami, elle a disparu de ma vie et la revoilà en chair et en os tout près de moi... Je n’aurais pas pensé la revoir aussi tôt. Je sais, je suis parti un peu vite la dernière fois, mais j’avais besoin de me retrouver et faire le point dans mon esprit... J’ai cru comprendre en réfléchissant longtemps sur nous deux, j’ai cru comprendre, mais, finalement je me surprends à penser que, au final je suis encore perdu... Maintenant qu’elle est devant moi. Bref, c’est un tourbillon de questions ! Je ferme les yeux une ou deux secondes pour me concentrer sur autre chose que ses yeux hypnotisant... J’écoute les voix qui s’éloignent, mais je reste à l’affut du danger maintenant que je sais qu’il en a.

-suis-moi... dis-je alors en chuchotant et lui attrapant la main. Dans la forêt, je m’enfonce, prenant un autre chemin... Celui hors du sentier. Vos mieux éviter les sentiers à présent. Le soleil n’est pas tout à fait couché, le soir tombe tranquillement alors que je cherche des yeux, un endroit tranquille ou nous pourrions nous abriter un moment. J’entends du bruit, des pas... ceux d’un animal. Un cerf, je crois... Mais, je ne prends pas la chance de rester à découvert. Là dans ses buissons, il y a peu de place, mais je m’en fou... Je me faufile comme un animal et l’attire à moi. Son corps délicat contre le mien, j’évite ses yeux qui me troublent et observe à l’extérieur des buissons... Un prétexte pour cacher ma confusion.

-Restons ici un moment... Le temps que cela se...

J’arrête de parler sec, non, mais, on se moque de moi ? Ils sont là ces foutus forbans !! Tout près de notre cachette, je fronce les sourcils embêtés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les feuilles mortes (Mingan) Empty
Message Sujet: Re: Les feuilles mortes (Mingan) Les feuilles mortes (Mingan) EmptySam 11 Mar 2017 - 4:25

Les feuilles mortes
Mingan & Miakoda

Ce passera-t-il une journée où je ne mettrai pas ma propre vie en jeu ? Une journée où je serai à l'abri du moindre danger ? J'ai ce don pour me mettre les pieds dans les plats, ce don pour m'embarquer dans des situations peu possibles.. plus les jours s'espacent, meilleure je suis pour en arriver à de telles situations. Dire que je met ma vie en jeu à chaque jour est un peu exagéré, mais il est vrai que j'ai le chic pour me retrouver dans des situations plutôt compromettantes.. me retrouver ici, à quelques mètres de ces pirates n'a absolument rien d'étonnant quand on y réfléchi bien. Ce qui est davantage étonnant, c'est la présence du chasseur piccaninny dans le même secteur que moi, alors même que le danger rôde. Décidément, les esprits veulent nous mettre à l'épreuve.. avec un peu de chance, le résultat sera plus ou moins semblable à la dernière fois et nous en ressortirons indemnes. Dans le meilleur des cas, ce sont ces forbans qui finiront dans une piètre position, telle la femelle couguar que Mingan a dû abattre ce jour-là. Puis dans le pire des cas.. non, n'y songeons même pas, il y a bien une raison pour que nos chemins se croisent ainsi et je refuse de croire que c'est pour mourir en vain.

Mes yeux ne se détachent pas de ce visage trop parfait, je le mire alors qu'il ferme les yeux, l'espace d'un court instant. Il aura peut-être un meilleur plan que moi.. quoi qu'il en soit, je lui ferai confiance avec bien plus de conviction que cette fois-là. Je sais qu'il ne m'abandonnera pas lâchement au profit de sa propre vie, cet homme sait faire preuve d'un grand courage et d'une grande générosité.

« Suis-moi.. » Qu'il me chuchote doucement à l'oreille, sa main chaude et réconfortante attrapant la mienne. Je me fie à lui, à ses instincts, le laissant m'entraîner dans un tout autre chemin. Contre ma poitrine, mon coeur tambourine avec force, j'ose à peine imaginer ce qu'il pourrait se produire si ces hommes nous apercevaient. Ils sont plus nombreux, plus armés, plus fourbes.. sur ces pensées, je suis soudainement soulagée de ne plus être seule face à ces forbans. Nous marchons durant un instant, tous deux à l'affût du moindre bruit. Des bruits de pas se laissent entendre tout près et Mingan se faufile alors dans les buissons enneigés et m'attire avec lui. Il y a très peu d'espace, nos deux corps sont l'un contre l'autre à l'étroit, mais honnêtement j'ai déjà connu plus désagréable comme situation. Je le mire d'un regard sérieux, mais lui il observe, il guette.

« Restons ici un moment.. le temps que cela se.. » Il se tait immédiatement et aussitôt je comprends. Ils sont tout près, les pirates et d'un moment à l'autre, ils pourraient découvrir notre cachette. Aussi muette qu'une carpe, mon regard reste accroché à son visage, son air embêté, ses sourcils froncés.. Ni lui, ni moi avons le contrôle de la situation. Notre sort repose entre les mains de ces forbans et s'ils s'aperçoivent de nos empreintes dans la neige, nous risquons d'en voir de toutes les couleurs. En ce moment, je prie les esprits pour qu'ils nous protègent, car la situation commence réellement à me donner la chair de poule. D'un instant à l'autre nos vies pourraient chavirer, un craquement de branche, un éternuement.. n'importe quel petit bruit pourrait nous trahir. Ces bandits sont tout près de nous et recherchent je ne sais quoi, donc ils observent, ils analysent et nous sommes des proies facilement repérables. Juste là, devant le buisson, il y a cet homme qui s'approche, je peux l'apercevoir au travers des branches.. mon coeur se serre de nouveau dans ma poitrine et je pose une nouvelle fois mes yeux sur le visage de Mingan. Mon regard est inquiet, mais cette peur qui me serre la gorge, je ne la laisse pas paraître, tel que mon père me l'a si bien enseigné. Je garde un silence parfait, j'ose à peine respirer et cligner des yeux.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les feuilles mortes (Mingan) Empty
Message Sujet: Re: Les feuilles mortes (Mingan) Les feuilles mortes (Mingan) EmptyMer 12 Avr 2017 - 4:22

Les feuilles mortes
EXORDIUM.
J’ai senti son soulagement à travers ses yeux et ses vibrations, elle me fait confiance lorsque je lui prends la main et que je lui demande de me suivre. Elle le sait, je ne la laisserai pas tomber, cette petite Indienne... Nous marchons dans la neige, nous laissons des traces que j’essaye de camoufler avec la poudrerie, mais à la vitesse que nous devons aller, cela n’est pas facile, alors il faut jouer avec la ruse et la discrétion!! Oups, voilà que je capte le son de pas... Ils sont derrière nous, encore loin, mais ils sont là et c’est pourquoi je choisis ses buissons enneigés pour nous cacher. J’attire l’Indienne dans les buissons avec moi, il y a peu d’espace, nos corps un contre l’autre... Son regard sur moi qui me mange des yeux sérieusement et son souffle sur ma joue... La situation n’est pas déplaisante, loin de là et s’ils n’avaient pas débarquer aussi vite, j’aurais probablement souri pour croiser son regard une seconde fois. Toutefois, la situation devient critique lorsque les pirates font leur apparition, leur démarche barbare, leurs armes et leur façon d’agir me font froncer des sourcils, j’ai peur... peur pour elle... Je dois la sortir d’ici et la question ne se pose même pas lorsque l’un d’eux s’approche doucement de notre cachette. Réfléchir, j’ai beau réfléchir, mais cela n’est pas si facile. Je baisse les yeux vers ceux de la jeune femme, le temps d’une seconde, je me dis qu’elle est un rêve et que tout ça n’est pas réel. Ma main qui tient toujours la sienne, je la serre d’un geste qui se veut rassurant et un demi-sourire naît sur mes lèvres... Nous devons sortir d’ici de l’autre côté des buissons avant qu’ils ne fassent le tour, j’attends juste le bon moment pour nous lancé dans cette course aux enfers. Lorsque l’un des barbares appelle celui devant notre cachette, j’attends qu’il s’éloigne assez pour mettre mon plan à exécution. L’instant d’après, je fais signe à MiaKoda de me suivre. Je lui tiens la main, une légère pression sur celle-ci pour lui faire comprendre que tout va bien et puis nous sortons de notre cachette presqu'en  rampants... Tout doucement, j’entraîne la jeune femme derrière un arbre plus loin, nous voilà au moins camoufler et loin d’eux maintenant. Mon corps contre celui de la jeune femme, j’essaye de nous fondre dans la masse. Je peux sentir son cœur battre contre mon torse... Elle a peur et je la comprends, même si elle ne laisse pas paraître cette émotion sur son visage, il est logique qu’elle est terrifiée et d’ailleurs qui ne le serait pas dans ce genre de situation... ? Voilà, c’est le moment, ils sont regrouper et dos à nous, je me lance!! Je ne laisse pas le temps de reprendre notre souffle, ma main qui tient toujours la sienne l’entraîne dans la montagne, nous devons aller plus haut et à travers les arbres, je me faufile pour ne pas qu’ils aperçoivent nos traces dans la neige trop rapidement. La neige tombe, les flocons décident de nous aider un peu, cela camouflera un peu la vision de ses hommes... Un moment passe, nous courons à travers ce voile de neige et je me dis que j’ai besoin de reprendre mon souffle. Lorsque nous arrivons devant des rocheuses, j’attire Miakoda à l’abri des regards... Derrière cette immense roche, je nous colle contre la paroi, un contre l’autre tout en essayant de retrouver notre souffle perdu. Nous avons couru une longue distance, assez pour les semés un moment, mais pas pour un siècle. Mes yeux se pose sur elle, je ne suis plus intimidé par sa personne, je souris d’ailleurs un peu amusé. -Vous croyez au destin ? Dis-je le souffle encore un peu court. Le destin ? Je ne sais pas, mais cela fait deux fois qu’on se rencontrer par hasard et deux fois que je la sauve des griffes du méchant... Je souris un peu taquin, mais à la fois en administration devant la couleur de ses yeux qui sous la neige semblent encore plus verts. Mes yeux se baissent vers ses lèvres, vague vers ses yeux encore une fois pour l’observer sans fuir son regard. Je me rappelle encore le goût de ses lèvres et leur chaleur, la sensation qu’elle mon procuré. -Je vous sauverai une troisième fois, je vous avertis tout de suite... Dis-je pour l’amuser un peu dans toute cette confusion des évènements. On peut rester ici un moment et reprendre notre souffle, ses pirates sont encore loin et n’ont probablement rien vu encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les feuilles mortes (Mingan) Empty
Message Sujet: Re: Les feuilles mortes (Mingan) Les feuilles mortes (Mingan) EmptyVen 16 Juin 2017 - 21:25

Les feuilles mortes
Mingan & Miakoda

Je pense que c'est  un talent chez moi de me retrouver dans des situations à peine croyables.. mais je ne suis pas la seule, parce que cet indien picca se retrouve dans ces aventures dangereuses à mes côtés. Si ces sales pirates nous trouve.. on va passer un mauvais quart d'heure, le pire de notre vie. Je suis convaincue que Mingan se défend très bien et je me débrouille assez bien au combat, mais nous deux face à cette bande de dégénérés, c'est un combat perdu d'avance. L'un de ces affreux personnages vient vers nous et je pose mes yeux sur l'indien. J'essaie de ne rien laisser transparaître de ma peur et d'accorder ma confiance au chasseur dont le cerveau semble être bien plus alerte que le mien, en ce moment de panique. Il analyse la situation, il réfléchi, probablement plus familier que moi à ce genre de scène. Il prend aussi le temps de serrer ma main pour me rassurer, un geste que j'apprécie. Le pirate, celui qui s'approche de plus en plus de nous se fait héler par un de ses aucunement charmants compagnons et une fois qu'il s'est éloigné, Mingan me fait signe de le suivre. Nous sortons de notre cachette, rampant presque dans la neige froide. Ma main dans la sienne, je le suis d'un pas pressé derrière cet arbre, un peu plus loin. Son corps contre le mien, je reste immobile, fermant les yeux un petit instant, priant les esprits pour être passés inaperçus sous leurs yeux. Un instant plus tard, le brun m'attire vers la montagne et je le suis à toute vitesse. Je ne rechigne à aucun moment, coursant dans la neige folle, ce qui rend nos déplacements plus difficiles.. mais je m'en fiche, je ne m'arrête pas, je veux m'éloigner d'eux au plus vite.

Après de longues et épuisantes minutes de course, Mingan fini par m'attirer à lui, derrière un gros rocher, à l'abri des regards. Enfin, c'est le moment de reprendre notre souffle et j'en ai vraiment besoin. L'homme me mire avant de sourire l'air amusé. Je ne sais pas trop, mais moi je ne suis pas certaine d'être amusée par la situation.. Je l'observe, tentant juste de reprendre mon souffle et mes esprits.

« Tu crois au destin ? » Il a le souffle court.. quoi de plus normal après cette longue et épuisante course. Il me mire, ses yeux parcourent mon visage, alors que je secoue doucement la tête. Oui, je crois au destin et je crois aussi que le destin n'est pas juste envers tout le monde.. mais ça c'est une autre histoire qui n'a rien a voir avec lui. Je finis par lui sourire, même si je sens encore ce stress en moi. Ils sont loin, ces pirates, je ne devrais plus ressentir cette pression.. est-ce qu'elle vient plutôt de cet homme.. Non.. je ne pense pas. Je ne suis pas ce genre là..

« Je te sauverai une troisième fois, je t'avertis tout de suite.. » Un sourire, un vrai apparaît sur mon visage. Ça ne me déplairais pas, si pour ça je dois le revoir.. pourtant, je ne dois pas me permette de penser comme ça.. je serai bientôt mariée, même si je ne le désire pas. En plus qu'il est un indien picca, l'ennemi de ma famille. Quelles stupidités.. Quels enfantillages ! Je ne connais pas vraiment cet indien, mais il a bon coeur, sûrement plus que la plupart des unamis.. Il aurait pu laisser ce félin me dévorer ce jour là et il ne l'a pas fait. Combien d'unamis en auraient fait autant, pour un picca ?

« Tu me sauveras de quoi, la prochaine fois ? D'abord un couguar, là des pirates.. Une maman ours enragée ? Mon père qui voudra me tuer pour avoir embrassée un indien picca ? On a quelques choix ! » Je souris, bien que les deux idées ne me font pas trop envie. C'est vrai que mon père risque de me tuer s'il apprend ce que j'ai fais.. bon, peut-être pas me tuer, mais il risque d'avoir vraiment honte de moi, ça je le sais. Je ne suis plus sa petite fille parfaite, je ne l'ai jamais été.. Je mire le brun, son sourire, ses yeux d'une couleur si particulière.. Je regrette presque qu'il soit de l'autre tribu, mais s'il était né parmi les miens, il ne serait pas celui qu'il est.. Et l'homme qu'il semble être est bien, il ne devrait pas être autrement..

« Tu devrais prier pour que ce soit l'ours.. Mon père est plus redoutable encore. » Là, je remue encore la tête, donnant de la profondeur à ces mots. C'est vrai qu'il est redoutable mon père, quand il est en colère. Je pense qu'il pourrait faire trembler les montagnes.. Surtout lorsque sa colère concerne ses enfants et que ceux-ci le déçoivent, comme je le ferais. Je devrais être sa fierté, pas sa honte.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Les feuilles mortes (Mingan) Empty
Message Sujet: L'interdit c'est meilleur ? ( Koda ) Les feuilles mortes (Mingan) EmptyJeu 29 Juin 2017 - 14:24

L'interdit c'est meilleur ?
EXORDIUM.
La vie est un chemin sur lequel on marche sans savoir où il nous mène. Il y a plusieurs mois, un an même... Je ne sais plus, car, j’ai arrêté de compter... bref, j’ai perdu ma fiancée à cause d’une maladie et je m’en suis voulu longtemps, car, je n’ai pas été là pour la soutenir. J’ai sombré dans le néant, je n’étais plus moi même et la solitude m’a gagné. Je n’ai pas mis une croix sur le fait de rencontrer une autre femme, mais j’ai eu besoin de temps jusqu’à ce que je la rencontre elle... Miakoda. Farouche à la première rencontre, sans doute que faire face à un piccanninny était menaçant, mais les épisodes qui on suivit en on fait autrement... Je me rappelle de ce premier baiser comme si cela était hier et la deuxième rencontre fut aussi troublante. La troisième? Je l’ai tout simplement attendu au bord de cette source, là où je l’ai surprise à se baigner la première fois... Depuis ce jour, cet endroit est devenu la source et la cachette qui nous réunis moi et elle. Le temps a pris sa place, notre relation à évoluer autrement... Les simples baisers sont devenus des caresses et des moments de tendresse. Nous avons appris un sur l’autre et vécu ses moments interdits sans se poser de questions et secrètement. Toutefois, aujourd’hui, je me demande vraiment ce que je ferais sans elle... Je n’ai jamais osé affronter son père ou même jamais demandé de laisser son futur mariage et de rester avec moi. Je manque de souffle chaque fois qu’elle se retrouve devant moi, qu’elle me touche, qu’elle m’embrasse... J’en ai conscience, je m’attache et j’ai peur dans souffrir, mais je suis incapable à présent de la laisser partir. 

Installer sur une branche de cet arbre près de l’étang, j’affile une pointe de flèche avec mon couteau tout en écoutant les bruits de la forêt. La brise fait bouger les feuilles, les écureuils se chamaillent dans les buissons et d’autres petites bestioles font leur vie tranquille alors que cette jolie créature fait son apparition dans la clairière. Un sourire fend mon visage, j’observe la jolie brune aux cheveux couleur de la terre et aux yeux vert feuille qui observe autour d’elle... Elle cherche. Je pose mon couteau et ma pointe de flèche sur la branche, je l’espionne un moment dans un silence parfait ou peut-être pas... Je me redresse doucement et lorsqu’elle se retrouve dos à moi, je saute dans l’herbe tout juste derrière elle. Koda, elle s’amuse autant que moi par ce petit jeu... Mes mains se posent délicatement sur sa taille, je l’agrippe tout doucement et l’attire à moi. Ma bouche dans ses cheveux, je frôle son oreille et lui chuchote «Je t’en pris, oubli ton mariage et reste avec moi... suit moi Koda...» J’ose lui demander, j’ai peur qu’elle me fil entre les doigts... Elle pourrait croire que cela est encore un de nos petits jeux, mais je suis sérieux. Une de mes mains passe dans ses cheveux, je caresse sa chevelure et glisse mes doigts sur sa nuque. Un sourire aux lèvres, j’observe ses réactions subtiles. Je ne lui forcerai jamais la main, je sais qu’elle a un père un peu sévère... Enfin, je ne l’ai jamais rencontré et j’imagine la terreur s’il savait que sa fille fréquente en douce un homme et surtout un picca... Mais le jour de son mariage arrive bientôt, je suis conscient et cela commence à me faire un pincement au ventre ou plutôt au cœur. J’imagine que cela fait partie de notre histoire... Quelle leçon allons-nous en tirer? «Je n’ai pas envie que tout cela se termine...» Dis-je doucement en posant un baiser sur sa nuque. Koda devait s’attendre à cette proposition un jour, c’est évident qu’on s’attache tous les deux... Cependant, si je ne fais pas le premier pas, je risque de la perdre... On pourrait vivre librement, on pourrait ne plus se cacher, mais j’avoue que se serait difficile, son père ne m’accepterait jamais et les miens? Peu importe, ils savent très bien comment je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Les feuilles mortes (Mingan) Empty
Message Sujet: Re: Les feuilles mortes (Mingan) Les feuilles mortes (Mingan) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Les feuilles mortes (Mingan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-