AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Need you, brother (Set)
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Need you, brother (Set) Empty
Message Sujet: Need you, brother (Set) Need you, brother (Set) EmptyJeu 14 Juil 2016 - 22:39



xx Aya, il lui arrive souvent beaucoup de choses en peu de temps. En ce moment, elle ne sait comment agir envers son frère. Elle pense à lui, tout le temps, et à Ma'Lila aussi. Ma'Lila lui a demandé de se taire, alors elle va se taire. Et elle ne va plus essayer de les rapprocher non plus. Elle a peut-être causé beaucoup de mal, quand même. Alors elle pense souvent, Ayanna. La petite enfant aux rêves bleus se retrouve mêlée à des affaires de grands. Mais malgré ce que tout le monde s'entête à lui faire croire, elle n'est plus si petite que ça. Elle a presque 17 ans, elle est mature. Peut-être pas encore tout à fait assez, mais elle l'est quand même. Et les grands commencent à la mêler à leurs affaires, alors même qu'ils n'en ont pas envie.

Aya, elle est assise seule, chez elle. Elle réfléchi, en regardant par la fenêtre. Le temps enneigé ne lui permet pas vraiment de sortir de la maison, de toute façon, elle revient toujours ici, pourquoi s'en éloigner ? Et pourtant, elle rêve qu'enfant, elle pouvait courir entre les arbres, elle pouvait chasser les flocons de neige dans la forêt, sans que personne ne craigne pour elle. Alors que maintenant, l'enfant était ligotée à sa chaise, ligotée à sa maison, ligotée au campement. Aya, elle rêve de sa chaise, elle rêve de la liberté de courir vers le soleil. Mais personne ne comprends ça... Ou ceux qui le comprennent ne sont pas ceux qui peuvent l'aider... Si ses parents, ou ses frères comprenaient, tout serait plus facile. Ou peut-être comprennent-ils, que la princesse se sent seule et a envie de liberté, qu'ils brisent ses rêves en connaissance de cause.

Et puis, c'est la porte qui s'ouvre. Elle jette un œil à la silhouette. Elle l'a reconnaîtrait encore mille. La jeune fille, elle sait pourquoi il est là. Elle le connaît, elle le côtoie depuis la naissance. « J'ai pas envie de discuter. » La petite princesse protégée se fait capricieuse. Elle ne lui parle plus, depuis longtemps maintenant. Et il ne doit pas comprendre pourquoi. Il est ignorant, et idiot son frère, voilà ce qu'elle en pense. Et pourtant, elle sait qu'elle ne lui résistera pas longtemps. Elle sait qu'elle ne dira jamais ce que Ma'Lila lui a demandé de ne pas dire. Ayanna, elle devra quand même avouer à son frère qu'il y a quelque chose qui ne va pas.

Son frère, c'est beaucoup pour elle. Il est un pilier, sur lequel elle se repose. Petite enfant qui a dressé depuis longtemps un image utopique de son frère. Si le complexe œdipien s'y adaptait, c'est de son frère qu'elle aurait été amoureuse. Elle le regardait, depuis la fenêtre, elle le regardait se battre, tirer à l'arc. Elle disait que son frère, c'était le meilleur. Elle l'a toujours vu, de loin et de près. Ses bras sont porteurs de câlins. Mais elle ne le savait pas goujat. Elle n'aurait pas pensé qu'il aurait fui comme ça, devant les sentiments. Elle l'aime, mais cette histoire la touche de trop près. Alors elle le boude, comme ça. Pour lui, ce doit être sans fondement, il ne doit pas comprendre. Mais elle, elle sait très bien les raisons qu'elle a de l'ignorer, de ne plus lui adresser la parole. La petite soeur se renferme, sous son nez, elle espère au moins qu'il l'as remarqué. S'il n'avait pas vu que la jeune fille était amoureuse de lui, et que ça lui a fait un choc aussi violent, peut-être n'avait-il même pas remarqué que sa petite soeur l'avait redescendu dans son estime.

Même si, au fond, Aya espérait juste qu'il viendrait la consoler de ce mal qu'elle avait au coeur. Elle espérait juste qu'il l'aime suffisamment pour lui tendre les bras, alors même qu'elle va mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Need you, brother (Set) Empty
Message Sujet: Re: Need you, brother (Set) Need you, brother (Set) EmptySam 13 Aoû 2016 - 18:04

NEED YOU, BROTHER
Il est fautif, coupable. Il prend des décisions idiotes, des décisions qu'il regrette aussitôt, Set-angya. Il est impulsif, trop impulsif, c'est toujours ses émotions qui prennent le dessus. Il s'emporte facilement, ses pulsions le devancent en tout temps. C'est ainsi qu'il est, ainsi qu'il a toujours été, l'indien. Même s'il en a conscience, il ne peut pas changer les fondements de sa propre personne. Il n'est pas imbécile, l'aîné Quachegan, il a remarqué que sa petite soeur, Ayanna, sa petite princesse lui a tournée le dos. Elle ne lui adresse plus la parole, la jolie brune, elle ne lui accorde plus un seul sourire et ça depuis de nombreux jours. Il l'a connait si bien qu'il ne peut ignorer cette colère, cette tristesse ou peu importe les émotions qui l'anime face à lui, depuis ces derniers temps. Il n'en comprend cependant pas la raison, mais il n'est pas bête, le brun. C'est le visage parfaite de Ma'Lila qui lui vient en tête, lorsqu'il y songe, sa petite soeur passe beaucoup de temps avec cette dernière, elles sont amies. Il a fait du mal à l'indienne, Set-angya et peut-être est-ce la raison pour laquelle Ayanna lui en veut. Ce n'est qu'une pensée, qu'une hypothèse, rien n'est sûr, mais ça concorderait parfaitement. Les jours se sont écoulés, il s'est dit que ça lui passerait, qu'elle lui sourirait de nouveau, sa petite princesse, mais ce n'est toujours pas le cas. Il a l'impression de faire partie d'un monde totalement différent du sien, un paysage opposé, mais ils sont du même monde, les deux enfants Quachegan. Ils partagent le même sang, ils sont de la même famille. La famille... voilà une valeur importante pour le chasseur. Il aime les siens, il ferait tout pour eux, il tenterait même l'impossible, s'il le fallait. Ses soeurs, elles sont des joyaux, des trésors à ses yeux, c'est pourquoi il se montre si protecteurs envers elles. C'est pourquoi il n'en peut plus de ce silence, de cette lourde atmosphère. Ayanna, il a besoin de lui parler, le guerrier, il a besoin d'obtenir la vérité, il a besoin de comprendre. Il veut mériter à nouveau le droit d'obtenir un sourire, il veut qu'elle lui parle comme elle le faisait, il y a encore si peu de temps.

Il pousse la porte de la demeure familiale, sans s'annoncer, l'indien. C'est la demeure dans laquelle il a grandit, les murs qui l'ont vu se changer en homme. C'est son chez lui, même s'il n'y habite plus il sera toujours le bienvenu, Set-angya, il le sait. Ici est sa deuxième demeure, mais c'est également celle qu'il préfère. Ici est un endroit chaleureux, la où vit une famille entière, ce n'est pas un lieu de solitude comme sa propre chaumière. Ici est l'endroit où il retrouve les siens, où harmonie règne, malgré le paternel froid qu'il connait depuis des années.

Il entre, l'indien et une fois à l'intérieur ses yeux cherchent la silhouette d'Ayanna. Ses yeux cherchent quelques instants et la trouvent sans difficulté. Elle est là, sa princesse, assise près de la fenêtre. Il l'a connait trop bien, sa petite soeur, elle rêve d'aventure, elle rêve de découvrir le monde, l'indienne. Elle rêve de tans de choses qui lui sont interdites, parce qu'elle est encore trop jeune, parce qu'elle est une fille et parce qu'on l'a toujours surprotégée. C'est ce qu'il fait, lui aussi, il la surprotège. Parce qu'il a peur, Set-angya. Peur qu'il lui arrive malheur, peur qu'elle soit blessée ou pire encore, tuée. Elle est trop précieuse pour ça, la jolie brune. C'est par amour qu'il la surprotège, mais cet amour finira par l'étouffer, tôt ou tard. Elle a seize ans, elle n'est plus une gamine, Ayanna, elle est une femme, même s'il ne veut pas le voir, même s'il ne veut pas la laisser grandir. Il aimerait qu'elle soit éternellement une fillette, pour veiller sur elle, car il est comme ça, le guerrier, protecteur. Pas parce que c'est ce qu'il fait, mais parce que sa petite princesse, il l'aime de tout son coeur, de tout son être.

« J'ai pas envie de discuter. » Voilà qui est franc. Il hausse légèrement le sourcil, tout en se dirigeant vers elle, Set-angya. Elle ne veut pas discuter ? Tans pis. Lui il en a besoin et elle va l'écouter, il ne lui en laissera pas le choix. Il s'approche, malgré l'air renfrogné de sa soeur et se pose devant elle, l'air sérieux. « Je vais être franc, Aya et je veux que tu le sois tout autant. » Elle s'apprête à se lever, la belle, mais d'une main, il l'en empêche, tout en se mettant à sa hauteur. « Attends. » C'est un ordre, pas une suggestion. Il veut lui parler et c'est ce qu'il fera, peu importe ses désirs. « Tu me reproche visiblement quelque chose, maintenant je veux savoir quoi. Tu n'en as pas assez de me faire la tête, sans même que je sache pourquoi ? » Il l'observe, sérieux et interrogateur. Il l'aime, sa petite princesse, sans doute même plus que sa propre personne, il mettrait sa vie en péril pour elle, il tuerait pour elle. Il ne supporte plus de la voir l'ignorer, il ne supporte plus ce silence. Il a perdu Ma'Lila, il est hors de question qu'il la perd, elle aussi. Il veut la vérité et il veut qu'elle redevienne la jeune femme qu'il connait, celle pétillante et pleine de vie, celle qui l'aime et qui le porte haut dans son estime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Need you, brother (Set) Empty
Message Sujet: Re: Need you, brother (Set) Need you, brother (Set) EmptyLun 15 Aoû 2016 - 14:57



Son cœur manque un battement. Elle ne lève pas les yeux. Aya veut ne pas entendre, et pourtant elle écoute. Il s'est arrêté là, devant elle, mais elle ne veut pas le regarder. Elle craquerait rien qu'à poser ses yeux sur lui. Parce qu'elle aime vivre dans le bonheur Aya et que le regarder lui rappellerai tous les bons moments qu'ils ont passé ensemble, avant qu'elle prenne ses distances pour une histoire qui ne la concerne presque pas. Elle s'oblige à fermer les yeux la princesse. Elle lui a dit qu'elle ne voulait pas de discussion, et il s'obstine. C'est inévitable maintenant, elle le sait. Et pourtant elle n'en veut pas. « Je vais être franc, Aya et je veux que tu le sois tout autant. » Elle l'entend. Mais elle ne veux pas être franche, elle se dit qu'elle n'en a pas le droit. Aya, elle esquisse un mouvement et se lève. Elle n'a pas envie de discuter, il le sait. Il a perdu son estime, elle ne croit plus en lui. Elle ne veut même pas de raisons, elle pense qu'elle n'a plus besoin de lui. Elle l'adorait comme un modèle, et elle a pris ses distances pour essayer de changer d'objectif et de croyances. Elle a peur de cette discussion, parce qu'elle a peur de croire à ses explications et de le poser sur un piédestal à nouveau.

Il la retient alors qu'elle veut s'en aller. « Attends. » L'ordre lancé par son frère la freine. Elle a envie de crier, de lui demander de ne pas lui dire ce qu'elle a à faire. Elle ne veux pas de ses ordres. Il va encore contre elle. En fait, il va contre tout le monde. Il a l'air de ne rien faire ce qu'on attends de lui. Il fait ce qu'il veut. De quel droit lui refuse t-il sa liberté d'agir ? Il lui refuse trop de choses. Elle boude son frère Aya. Son cœur en éponge a beaucoup absorbé ces dernières années et elle n'a plus envie de se taire et de faire ce qu'on attends qu'elle fasse Elle veut se faire entendre, elle veut crier sur tous les toits qu'elle en a marre. Elle en a assez d'aller dans le sens des autres, et que personne n'aille dans le sens de ses envies à elle. Petit à petit, elle s'éloigne de la première chose pour laquelle elle boudait son frère, elle ressort contre lui toute la colère qu'elle a gardé à se taire. C'est pour ça qu'elle le boude lui, et personne d'autre. Son histoire avec Ma'Lila n'a fait qu'exploser cette éponge de colère. La princesse en a assez de l'étiquette, elle rêve de partir avec son arc sur le dos et forger elle-même ce qu'elle est, pas être comme on veut qu'elle soit. Et pourtant, elle se tait. Elle n'a pas envie de l'entendre, mais elle l'écoute.

« Tu me reproche visiblement quelque chose, maintenant je veux savoir quoi. Tu n'en as pas assez de me faire la tête, sans même que je sache pourquoi ? » Elle lève les yeux sur lui. Aya a envie de rire et de lui sauter au cou, d'oublier tout ça. Très bien, qu'il sache ce qu'elle lui reproche. Mais même la rêveuse n'en sait rien. Elle n'a pas envie de mettre des mots là-dessus. A quoi bon ? Et elle n'a pas envie de poursuivre un objectif-mirage pour autant. Elle ne veut pas s'enfermer dans un cercle de vengeance avec son frère. Elle n'a pas envie de la haïr. Elle a juste envie qu'il comprendre qu'elle a envie d'être entendue, qu'elle a envie de faire ce qu'elle veut. Elle en a marre de faire ce qu'il veut, et que lui n'en fasse qu'à sa tête. L'ignorant n'a qu'à comprendre tout seul finalement. Aya a envie de courir loin.

Les choses dans la tête d'Aya prennent des dimensions qu'elle ne comprends même plus. Elle a l'impression d'être embrouillée, de ne plus savoir où elle en est. Petite fille perdue a besoin d'être rassurée, mais ne veut de personne. Elle fixe les yeux de son frère, muette. Elle parle beaucoup Aya normalement. Ce silence lui fait-il plus de mal que de bien ? Elle est décidée à ne pas briser ce silence, et chaque seconde lui pèse de plus en plus. Elle devient petit à petit bombe à retardement. Elle est tellement perdue, qu'elle ignore si elle va exploser en sanglots ou si elle va hurler jusqu'à perdre sa voix.

Et puis, elle explose. L'éponge déverse son mal dans ses veines et elle se ferme. Aya bpue à l'intérieur. Elle a envie de crier, de hurler. Elle ne rit plus comme elle riait avant, elle n'a pas envie de sourire et de courir. Elle a envie de s'en aller loin. Elle veut grandir. Elle en a assez d'être une petite fille. « J'en ai assez. » Elle se redresse et le fixe de ses yeux emplis de colère. « Tu me donnes des ordres et tu n'en fait qu'à ta tête. Tu ne fais même pas attention au mal que tu causes derrière toi. Tu... » Elle déglutit. « Je n'ai même plus le courage de réparer les dégâts. Tu es capable de... de laisser ceux qui t'aiment de côté sans prendre compte de leurs émotions à eux et de leurs envies. il n'y a que toi qui t'intéresse. » Elle croise les bras. « C'est assez Set. Tu as beau être mon frère, je ne laisserais pas tout passer. Si tu crois que j'ai encore 5 ans et que je ne peux pas tout comprendre, tu te mets le doigt dans l’œil. Ce que tu as fait c'est... Trop. Le point de trop. D'accord. Ce n'est pas à moi que tu as fait le plus de mal, et c'est moi qui t'en veux. Comment as-tu pu fuir comme ça devant les sentiments de celle qui t'aime ? Dis-le moi. » Ah, le voilà le nœud du problème. « Elle m'a tout raconté, et ça m'a fait perdre foi en toi. Je t'ai admiré, mais là, tu as fait une chute dans mon estime. Moi qui te croyait intelligent et courageux... Je ne t'ai trouvé qu'idiot et égoïste. J'ai compris que tu avais laissé passer tes intérêts avant ceux des autres, ou alors tu étais perdu, comme moi je suis perdue et... Oh, j'en ai assez. » Elle se perd dans ses mots, elle en dit trop et pas asse, elle ne sait même plus quoi dire. « Je suis perdue à cause de toi, je ne sais plus où j'en suis. Je ne suis plus une enfant, et pourtant, j'avais besoin d'un modèle et j'étais sûre d'avoir trouvé le meilleur, et toi... Tu détruis tout. Je ne sais plus quoi faire Set... »

Et elle pleure Aya. Les larmes lui coulent sur les joues. Elle ne sait pas si ce qu'elle dit sera bien compris. S'il est assez intelligent pour avoir compris tout seul ce qu'elle lui reprochait, parce que ses idées ne sont pas assez claires pour qu'elle puisse les mettre en ordre toute seule. Elle pleure, la petite princesse, et elle a besoin des bras de son frère. Elle a besoin de lui pour sortir de ce méli-mélo d'émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Need you, brother (Set) Empty
Message Sujet: Re: Need you, brother (Set) Need you, brother (Set) EmptySam 27 Aoû 2016 - 3:24

NEED YOU, BROTHER
La rancoeur de sa soeur envers lui dure depuis bien trop longtemps et il veut y mettre un terme, l'indien. Il aime cette jeune femme plus que sa propre personne et la voir l'ignorer ainsi le fait souffrir plus qu'il ne pourrait l'avouer. Ayanna, elle est un rayon de soleil, son rayon de soleil. La belle brune, elle a toujours réussie à faire sourire son grand frère, elle a toujours su lui remonter le moral, même dans les moments les plus difficiles. Plus tard, il aimerait avoir une fillette qui lui ressemble, une gamine pleine d'énergie, une gamine pleine de bonté. Set-angya, si la vie venait à lui offrir une fille, il aimerait qu'elle soit exactement comme elle, sa petite soeur tant adorée. L'archer, il a toujours pris son rôle de grand frère à coeur, prenant soin d'Ayanna comme si elle était l'un de ses plus précieux biens. Il ne supporte plus de la voir l'ignorer, il ne supporte plus de la voir lui lancer ces regards. Il parle, il s'impose, l'indien, même si elle ne veut pas l'entendre, la brune. Il a décidé que c'était le moment de discuter et lorsqu'il décide quelque chose, il n'y va pas de main morte. Si elle refuse de parler, il réussira à la faire changer d'idée, il peut être très persuasif, le guerrier.

Elle écoute, Ayanna, même si elle n'en a pas envie. Elle est plus mature que son frère, lui serait trop borné pour écouter, s'il n'en avait pas envie. Elle écoute, sans toutefois le regarder, mais ses yeux à lui ne cessent de la fixer. Il attend qu'elle daigne enfin poser ses iris sur lui. Enfin, elle le regarde ! Elle ose le regarder et elle va exploser, l'indienne, il le sait, il la connait, Set-angya, plus que quiconque. Elle va exploser et enfin, elle lui dira ce qu'elle lui reproche. « J'en ai assez. » Elle se redresse, il se pousse, lui laisse de l'espace. Dans ses yeux, c'est la colère qu'il lit. Qu'à-t-il fait au juste pour mériter toute sa colère ? Il l'ignore, même si le visage de Ma'Lila lui revient à nouveau en tête. Sinon, que pourrait-elle lui reprocher d'autre ? De trop la surveiller ? De trop prendre soin d'elle ? De trop l'aimer ? De l'empêcher de vivre cette vie qu'elle aimerait vivre ? De l'empêcher de vivre toutes ces aventures qu'elle désire ? Ça pourrait être l'une ou l'autre de ces réponses, pourtant il sait que cette fois, il ne s'agit pas de ça. Enfin, elle éclate, elle explose, elle déverse son venin sur lui. « Tu me donnes des ordres et tu n'en fait qu'à ta tête. Tu ne fais même pas attention au mal que tu causes derrière toi. Tu... » Le mal qu'il cause derrière lui... Quel mal, Ayanna ? Il n'a pas même le temps d'entrouvrir les lèvres, elle parle Ayanna et elle ne s'arrêtera pas avant d'avoir terminé. « Je n'ai même plus le courage de réparer les dégâts. Tu es capable de... de laisser ceux qui t'aiment de côté sans prendre compte de leurs émotions à eux et de leurs envies. il n'y a que toi qui t'intéresse. » C'est faux. Mais trop vrai à la fois. Il est généreux, l'indien, il donnerait tout à ceux qui l'aime, même sa propre vie, mais il sait également se montrer égocentrique, le brun, il le sait, il ne s'en cache pas. « C'est assez Set. Tu as beau être mon frère, je ne laisserais pas tout passer. Si tu crois que j'ai encore 5 ans et que je ne peux pas tout comprendre, tu te mets le doigt dans l’œil. Ce que tu as fait c'est... Trop. Le point de trop. D'accord. Ce n'est pas à moi que tu as fait le plus de mal, et c'est moi qui t'en veux. Comment as-tu pu fuir comme ça devant les sentiments de celle qui t'aime ? Dis-le moi. » Eh voilà, on y est. Il avait raison, le chasseur, Ma'Lila est au coeur du problème, pourtant, il ne connait pas toute la vérité. « Elle m'a tout raconté, et ça m'a fait perdre foi en toi. Je t'ai admiré, mais là, tu as fait une chute dans mon estime. Moi qui te croyait intelligent et courageux... Je ne t'ai trouvé qu'idiot et égoïste. J'ai compris que tu avais laissé passer tes intérêts avant ceux des autres, ou alors tu étais perdu, comme moi je suis perdue et... Oh, j'en ai assez. » Elle est en colère, la gamine, pourtant elle ne connait pas sa version à lui, elle ne connait pas les motifs qui l'on poussé à fuir devant l'indienne. Non, elle ne sait rien de rien, Ayanna, pourtant elle a déjà perdue foi en lui. « Je suis perdue à cause de toi, je ne sais plus où j'en suis. Je ne suis plus une enfant, et pourtant, j'avais besoin d'un modèle et j'étais sûre d'avoir trouvé le meilleur, et toi... Tu détruis tout. Je ne sais plus quoi faire Set... » Il déteste cette situation, l'indien, il déteste la voir dans cet état. Il déteste voir les larmes s'écouler de ses yeux et cette colère qui l'habite. Il ne sait plus où se placer, Set-angya.

Elle lui en veut d'avoir rejeté Ma'Lila et il peut comprendre, mais pourquoi être autant en colère ? Il ne saisit pas, l'archer, non, il ne saisit rien du tout. Ce n'est pas à elle qu'il cause cette douleur, alors pourquoi y mettre autant de coeur ? Certes, il la déçoit, il en a conscience, mais cette colère lui semble soudainement injustifiée. Il est là, debout devant elle à la regarder sans broncher. Il l'aime, sa princesse, plus que quiconque, plus que n'importe quoi et en ce moment, ça le brise de la voir ainsi. « Aya... » Il se racle la gorge avant de poursuivre, l'indien, il a cette boule qui altère légèrement sa voix, sous le choc de l'émotion. Peut-être pense-t-elle que rejeter Lila ne le fait pas lui-même souffrir ? Peut-être pense-t-elle qu'il n'a rien à faire de la belle indienne ? Pourtant, non. Elle connait la vérité, Ayanna, c'est elle qui lui a ouvert les yeux, en partie. Elle sait ce qu'il ressent pour la guérisseuse, elle n'est pas idiote, la jeune indienne. Pourtant, elle ne semble pas comprendre que lui aussi souffre dans cette histoire. Set-angya, il l'aime l'indienne, son coeur n'appartient qu'à elle, mais il a peur de lui céder, affreusement peur. D'abord, il sait qu'il ne sera jamais à la hauteur, il sait qu'elle mérite mille fois mieux que lui. Et il a peur, le guerrier, peur de s'investir, peur de se savoir faible. C'est la peur qui le dirige, lui qui d'habitude est pourtant si courageux. Oui, il a peur, mais ça, elle ne le comprend peut-être pas, la princesse.

« Tu pense peut-être que toute cette histoire est facile pour moi ? Que c'est facile de lui tourner le dos comme si je me fichais éperdument de la voir souffrir ? Non, Ayanna, c'est loin d'être facile, très loin. » Il secoue la tête, ça y est, il perd le contrôle, sinon il n'oserait pas dire tout ça à haute voix. « Tu ne comprends pas, Aya. Je ne la mérite pas. Elle a besoin d'un homme qui saura l'aimer et la rendre heureuse. Un homme qui lui sera fidèle et qui ne la délaissera jamais pour une autre femme. Un homme qui ne verra qu'elle et ça jusqu'à son dernier souffle. Je peux lui apporter la sécurité et la protection dont elle a besoin. Je peux lui emmener autant de chaleur qu'elle le désire, mais je doute fortement d'être celui qui saura lui apporter tout le bonheur qu'elle mérite. Je ne suis pas l'homme qu'il lui faut, même si je voudrais l'être. » La voilà la vérité ! Il a peur de la faire souffrir encore plus, c'est davantage ça qu'une question d'orgueil. Il a peur de ne pas être à la hauteur, Set-angya, peur de la décevoir. Il n'est pas l'homme qu'elle mérite, même s'il aimerait l'être. Il a peur de la briser et il a peur d'être brisé, l'indien. Il n'a jamais aimé auparavant et savoir qu'une femme peut avoir autant d'impact sur sa vie le terrifie. Il est indépendant, l'archer et libre d'aimer qui il veut, sa liberté, il veut la garder, il en a besoin. Il n'est pas l'homme d'une seule femme, du moins, c'est l'impression qu'il a...

Voilà, la vérité, elle la connait désormais, la brunette. C'est la première fois qu'il avoue cette peur, la première fois qu'il ose avouer ses sentiments pour Ma'Lila, même si ce n'est que d'une façon indirecte. Peut-être arrivera-t-elle enfin à comprendre, Ayanna et peut-être verra-t-elle son frère sous un autre angle. Lui qu'elle trouve maintenant si idiot et égoïste...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Need you, brother (Set) Empty
Message Sujet: Re: Need you, brother (Set) Need you, brother (Set) EmptyLun 17 Oct 2016 - 21:41



Les larmes chaudes lui électrisent les joues. Peut-être s'attendait-elle à ce qu'il la prenne dans ses bras. Mais il ne fait pas mine de le faire, et elle ne lui en veut pas. Il est maladroit son frère. Elle le sait Aya. Ses yeux ne décollent pas de ceux de son frère. L'indienne pleure doucement encore, elle n'est pas calmée. Et puis... Elle s'est trop énervée pour une histoire qui n'est pas vraiment pour elle. Mais le bébé... Aya n'a pas le droit d'en parler, mais elle avait besoin de comprendre pourquoi son frère laissait ainsi la jeune femme en plan. Elle savait qu'elle ne serait pas déçue de ses explications. « Tu pense peut-être que toute cette histoire est facile pour moi ? Que c'est facile de lui tourner le dos comme si je me fichais éperdument de la voir souffrir ? Non, Ayanna, c'est loin d'être facile, très loin. » Elle n'aime pas vraiment le ton qu'il prend, elle déglutit. Bien sûr que non, elle ne croit pas que c'est facile à vivre pour lui. Comment est-ce que ça pourrait être facile ? Cette histoire a jeté une grande dose de poison dans la vie d'Aya, alors forcément qu'elle en a jeté dans la vie de Set, surement autant que dans celle de Ma'Lila. Elle se sent un peu idiote Aya. Parce qu'elle sait qu'elle n'avait pas à lui en vouloir pour ça. Qu'il a beau l'avoir déçue, ce n'est pas pour autant qu'elle doit lui en vouloir comme ça. Mais voilà, Aya, elle adore se faire du mal pour rien. Et pourtant, elle ne le fait pas exprès.

Le rire manque de la gagner lorsqu'elle écoute le discours de son frère. Ne pas la mériter, vraiment ! * Sombre idiot *, pense-t-elle. Elle sait maintenant que si elle souffre inutilement, il en est au moins au même stade qu'elle. Les larmes s'effacent petit à petit de ses joues. Mais Aya, en écoutant son frère, elle se demande si elle a bien saisi ce qu'est l'amour. S'il... S'il aime Ma'Lila, comment pourrait-il la délaisser pour une autre femme ? Aya aurait pensé qu'un homme n'a qu'une seule femme dans sa vie, celle qu'il choisit. Pas... Il ne peut pas aller voir ailleurs après avoir fait son choix. Elle fronce les sourcils Aya, elle se demande si elle ne vit pas réellement dans un conte de fée. Est-elle idiote ? Elle se le demande. C'est l'impression que son frère lui donne. Et pourtant, elle n'est plus une enfant. Elle voit bien qu'il a saisi le nœud du problème, l'élément déclencheur, mais il n'a pas saisi le reste. D'un air sérieux, elle lui réponds : « Ce que tu dis me déçois. » Elle est sérieuse Aya, quand elle dit ça. « J'aurais cru... que tu ne te tenais pas en si basse estime. Que tu étais incapable de penser ne pas être capable de combler la femme que tu aimes. Mais... Je me suis trompée. »

Elle est devenue un tantinet trop sèche Aya. « Et puis... Je crois que finalement, cette histoire m'aura fait du bien. Parce que je crois qu'au moins, je te regarde vraiment maintenant. » Elle avait envie de lui crier qu'il était lâche, elle avait envie de lui crier qu'elle le croyait fort et capable de se battre, pas de s'arrêter sur des idées toutes faites. Mais non... « J'ai toujours l'image de toi du grand frère que tu es, Set, mais... Je crois que me rendre compte de ce que tu es. » Elle inspire. « Si tu n'es pas un battant, alors c'est moi qui vais l'être. Et c'est moi qui ne vais plus suivre les règles. » Elle se détourne brusquement de lui. « J'ai un rêve que je veux réaliser. Je vais partir, Set. » Ses pas s'avancent d'eux-même. S'il n'en a vraiment rien à faire des autres, il ne l'empêchera pas de quitter la pièce. Elle tremble, elle a peur qu'il ne la retienne pas. Elle veut juste des excuse ou un consentement. Mais elle n'espère trop rien.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Need you, brother (Set) Empty
Message Sujet: Re: Need you, brother (Set) Need you, brother (Set) EmptyMer 2 Nov 2016 - 20:36

NEED YOU, BROTHER
Au fil des paroles qu'il prononce, les larmes s'effacent, sur les joues de la jeune Quachegan. Il espère qu'elle  comprendra le message, qu'elle saura déchiffrer la vérité derrière tous ces mots. Il termine, il laisse toutes ces phrases sur des paroles qu'il n'aurait jamais cru prononcer. Puis elle reste là, sa petite princesse, elle le regarde d'un air très sérieux.  « Ce que tu dis me déçois. » Les sourcils de l'indien se froncent, il a l'impression que tous ces mots n'ont servi à rien, qu'elle ne les entend pas comme il le souhaiterait. Le regard de sa petite soeur est tellement sérieux qu'il en est déchirant. Jamais il n'a voulu décevoir la jeune brune. Jamais il n'a voulu la faire souffrir. Il déteste cette chute qu'il prend dans son estime. « J'aurais cru... que tu ne te tenais pas en si basse estime. Que tu étais incapable de penser ne pas être capable de combler la femme que tu aimes. Mais... Je me suis trompée. » Le ton de sa voix est sèche, il a l'impression qu'elle le poignarde, Ayanna et c'est la toute première fois qu'elle lui donne cet impression. Il est muet, il l'observe, parce qu'il sait qu'elle n'a pas terminée, qu'elle a d'autres paroles qui seront difficiles à avaler à prononcer.

« Et puis... Je crois que finalement, cette histoire m'aura fait du bien. Parce que je crois qu'au moins, je te regarde vraiment maintenant. » Au fond, c'est peut-être ce dont il a besoin, Set-angya, qu'on lui mette la vérité en plein visage. Il s'est toujours su fort et courageux, les gens l'ont toujours soulignés, mais lorsqu'il est temps d'affronter ses sentiments, cet homme s'éclipse. Ayanna, elle s'en est rendue compte avant lui et c'est sans doute ce qui est douloureux, dans cette histoire. « J'ai toujours l'image de toi du grand frère que tu es, Set, mais... Je crois que me rendre compte de ce que tu es. » Il est figé, Ayanna, elle prononce des paroles qu'il n'aurait jamais cru entendre. Maintenant, il ne sait plus comment il devrait réagir. Il est descendu bien bas dans l'estime de cette jeune femme qu'il aime plus que sa propre personne. Cette chute, elle est douloureuse. « Si tu n'es pas un battant, alors c'est moi qui vais l'être. Et c'est moi qui ne vais plus suivre les règles. » Elle se détourne brusquement, ne lui laissant même pas le temps d'affronter ses paroles. « J'ai un rêve que je veux réaliser. Je vais partir, Set. » Partir... Ce seul mot a pour effet de réanimer son esprit, son corps. Il doute qu'elle soit sérieuse, la petite princesse, pourtant son visage l'est au point où il croit en ses mots. Partir... elle ne le peut pas. Jamais il ne pourra l'accepter et ses parents non plus. Elle a seize ans, elle n'est plus une petite fille capricieuse, mais elle est encore tellement jeune. Il ne peut pas la laisser partir, c'est hors de question. Ayanna, peut-être qu'elle tente un bluff pour le faire réagir, mais peu importe, il se doit de réagir, c'est son rôle, celui d'un frère pour qui sa chère petite soeur importe plus que tout au monde.

La statue qu'il est depuis un court moment s'anime enfin. Set-angya, il rattrape la brunette avant qu'elle soit trop loin, sa main attrape son poignet et il la force à se retourner vers lui. « Qu'est-ce que tu crois faire, Ayanna ? Je sais que tu rêve de liberté, mais ta vie est ici. Tu veux tuer maman en partant, peut-être ? » C'est son regard à lui qui est sérieux, désormais. Si elle décidait de partir, leur mère ne s'en remettrait pas et ça, il le sait parfaitement, le chasseur. Il sait qu'elle rêve de liberté, Ayanna, il sait qu'elle a des rêves, mais ceux-ci sont irréalisables. Si elle partait, la jolie brune, lui aussi ne s'en remettrait pas, c'est la réalité. Peu importe ce qu'on peut croire de lui, la famille est primordiale et Ayanna, elle a tellement d'importance à ses yeux. Elle est de ceux qui arrivent à lui remettre les pieds sur terre, de ceux qui lui rappellent qu'il n'est pas seul au monde. Il a besoin d'elle, comme elle, elle a besoin de lui, bien qu'en ce moment, elle pense le contraire, la princesse.

Ses deux mains viennent se poser sur les frêles épaules de sa jeune soeur, alors que ses iris l'observent avec intensité. « Si tu es sérieuse, ne pars pas. » Il ne lui ordonne pas de rester, il le lui demande, son regard la supplie de ne pas partir. « Ça me désole sincèrement de te décevoir, Aya, je n'ai jamais cherché à le faire. J'ai perdu pied, dans toute cette histoire et toi, tu m'aide à arrêter de me voiler la face. »  Il s'adoucit, l'indien, son ton devient plus calme à chaque mot qu'il prononce. Il s'apaise afin de l'apaiser, elle. Elle doit se calmer et reprendre ses esprits. « Tu viens de me faire voir cette histoire sous un angle différent. Pour moi, c'était signe de courage de lui tourner le dos, afin de ne pas la blesser davantage. Mais au final, c'est peut-être par peur que j'agis ainsi. » Set-angya, il déteste tellement se montrer faible et maintenant, il réalise qu'il l'a été. Faible et lâche, c'est ce qu'il a été, c'est ce qu'il est face à ses sentiments. Ayanna, elle l'a compris bien avant lui. « Merci, Aya, pour ta franchise. J'en avais besoin. » Son regard se fait toujours très intense dans celui de sa soeur. Il ne sait pas exactement quelles paroles elle cherchait à obtenir, il ne sait pas si ces mots arriveront à la satisfaire, mais il l'espère. Il admet s'être trompé, il admet avoir eu besoin d'elle pour voir à nouveau claire. Le chasseur, il espère que ces mots la dissuaderont de partir, parce qu'il ne se pardonnerait jamais qu'elle décide de s'en aller, à cause de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Need you, brother (Set) Empty
Message Sujet: Re: Need you, brother (Set) Need you, brother (Set) EmptySam 5 Nov 2016 - 22:15


Elle sent le contact sur son poignet avant même de l'avoir entendu bouger. Son corps se tourne vers lui sous la pression exercée par son frère. Elle est rassurée, au fond, qu'il ne la laisse pas partir comme ça, sans explications. Et en même temps... Elle s'en veut de ne pas être partie en courant. Parce qu'elle sait qu'elle aura du mal à faire face à ce qu'il va se passer Aya. Aya, elle a peur de son frère, elle a peur de la manière dont il peut lui faire avaler une idée. Parce qu'elle ne veut pas lui faire de mal, alors elle essaie de s'en tenir à ce qu'il veut. Alors même que c'est ce qu'elle vient de se reprocher de trop faire... « Qu'est-ce que tu crois faire, Ayanna ? Je sais que tu rêve de liberté, mais ta vie est ici. Tu veux tuer maman en partant, peut-être ? » Elle n'aime pas son regard sérieux. « Je... » Elle perd ses mots avant même de les prononcer. Elle ne veut pas faire autant de peine à sa mère... Mais, elle veut tellement partir ! Elle a l'impression que personne ne comprends que c'est aussi difficile pour elle que pour les autres. Elle a tellement l'impression, Aya, que personne ne s'occupe de ce qu'elle pense.

Ses yeux se perdent dans ceux de son frère quand elle sent se mains se poser sur ses épaules. Elle n'a pas envie de le voir la supplier comme ça. Elle ne veut pas ! Parce qu'elle va encore aller à l'encontre de ce qu'elle a réellement envie de faire. La décevoir... L'indien parle vrai, et elle ne peut pas le lui reprocher. Ses mots l'atteignent. Elle se sent fière au fond, parce qu'elle a su parler à son frère. Elle se sent forte dans cette histoire. « Tu viens de me faire voir cette histoire sous un angle différent. Pour moi, c'était signe de courage de lui tourner le dos, afin de ne pas la blesser davantage. Mais au final, c'est peut-être par peur que j'agis ainsi. » Elle hoche la tête. Elle apprécie de voir son frère calme. La jeune fille s'adoucit avec les mots de son frère, et elle arrive à le considérer à nouveau comme il est. Elle n'est plus énervée contre lui, elle est heureuse qu'il ait compris qu'il a fait du mal à tout le monde, mais... Elle est terriblement déçue qu'il l'empêche de partir à nouveau. Elle n'en peux plus. Elle a besoin d'air frais. « Merci, Aya, pour ta franchise. J'en avais besoin. » Elle a envie de le serrer dans ses bras, de lui dire que c'est terminé, mais elle en s'y résigne pas. Parce qu'il lui reste ce brin d'amertume, quand à son départ de la maison. Quand la laissera t-on enfin grandir ? Elle en a assez de n'être qu'une petite fille à protéger. Mais Aya n'a envie de décevoir personne.

« Tu peut-être idiot, parfois, c'est bien que tu le reconnaisses. » Et elle rit doucement, les yeux dans ceux de son frère. Elle cherche à abaisse les tensions, à détendre l'atmosphère. C'est difficile de garder autant de nerfs sous tension, et ils ont peut-être besoin de rire tous les deux. Mais... Elle ne lâchera pas l'affaire pour autant. Parce qu'elle est têtue Aya. « Je veux juste... Tu exposes l'argument de maman. Et je sais qu'elle s'en remettrait, si je partais, Set. Tu places le problème sur les autres, alors que tu ne veux pas non plus. Je... Je ne suis plus une petite fille, grand-frère. Et tu sembles mal le concevoir. » Elle redevient sérieuse, quelques instants. Est-ce qu'il l'entends, au moins ? « Pourquoi ne me laisses-tu pas partir, Set ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Need you, brother (Set) Empty
Message Sujet: Re: Need you, brother (Set) Need you, brother (Set) EmptyMar 8 Nov 2016 - 22:53

NEED YOU, BROTHER
Il aime tellement sa petite soeur, le Quachegan ! Personne ne peut comprendre combien cette petite importe à ses yeux. Il s'est toujours fait un devoir de la protéger, un devoir de veiller sur elle. En cas de problème, il est là, elle peut compter sur lui. Il ferait tout pour elle, il donnerait sa vie, si cela signifie de la protéger. Il est prêt à briser les dents au premier homme qui brisera le coeur de sa jolie princesse. Il est prêt à briser les jambes au premier qui osera lui faire de faux espoirs. Il est prêt à anéantir la première personne qui osera la faire souffrir. C'est son devoir de grand frère, tout simplement.

Elle l'écoute, Ayanna, elle fait preuve de maturité. Elle le laisse parler, elle le laisse s'expliquer. Elle lui offre cette chance, au moins. Borné comme il l'est, lui n'aurait fait qu'à sa tête et il aurait tenté de se dégager. Au moins, elle l'écoute parler, la princesse, son regard affronte le sien. Et elle hoche à tête, Ayanna, lorsqu'il dit que c'est sans doute par peur qu'il a tourné le dos à Ma'Lila. Elle l'a saisit bien avant lui, la jeune femme. Elle est vive d'esprit, l'indienne, plus que lui, face à ses propres sentiments. Elle s'adoucit, la brunette, il peut le lire à son visage. Il espère que ses paroles arriveront à la faire changer d'idée, que ses paroles l'empêcheront de vouloir s'évader. « Tu peut-être idiot, parfois, c'est bien que tu le reconnaisses. » Elle rit doucement, Ayanna, alors que son regard affronte toujours le sien. Il sourit, le Quachegan puis il secoue vivement la tête, l'air exaspéré. Il peut être idiot, il l'est souvent, à vrai dire, mais il le sait lui-même. C'est qu'il est trop impulsif, Set-angya, il se laisse envahir par ses émotions et il ne voit plus clair. Heureusement, il y a des personnes comme Ayanna et Cheveyo qui le ramène sur terre. Parce que le brun, il a besoin qu'on lui dise la vérité et qu'on le remette à sa place, ce sont des choses qu'il n'arrive pas toujours à faire de lui-même.

« Je veux juste... Tu exposes l'argument de maman. Et je sais qu'elle s'en remettrait, si je partais, Set. Tu places le problème sur les autres, alors que tu ne veux pas non plus. Je... Je ne suis plus une petite fille, grand-frère. Et tu sembles mal le concevoir. » Elle a raison, Aya. Leur mère s'en remettrait, mais elle serait blessée de voir sa fillette s'en aller. Ayanna, elle est son bébé, son petit trésor et comme Set, elle refuse de la voir grandir. Le chasseur, il aurait aimé qu'elle soit éternellement une fillette, mais il sait que cela n'est pas possible. Ça ne l'empêche pas de retarder l'inévitable, mais en ce jour, voilà que l'inévitable se présente à lui. Il a grandit, Ayanna et voilà qu'en quelques secondes, il s'en rend compte, le Quachegan. « Pourquoi ne me laisses-tu pas partir, Set ? » Parce qu'il a besoin de sa petite soeur, Set-angya. Parce qu'elle est ce rayon de soleil dont il a besoin et ça, encore plus depuis que tout est terminé entre Lila et lui. Il ne la laisse pas partir, parce qu'il a peur, le guerrier, peur de la perdre, peur qu'elle soit blessée. Peut-être qu'elle ne mesure pas encore les dangers qui rôdent à l'extérieur, la petite.

Son regard reste accroché au sien, il l'observe attentivement, avant d'oser répondre quoi que ce soit. « Je sais que tu n'es plus une fillette, Aya. Mais c'est difficile pour moi de te laisser grandir. Encore plus en m'imaginant que tu puisse prendre tes propres décisions seule... Je te couve, parce que je l'ai toujours fait et c'est impensable pour moi de ne plus le faire. » Son regard est d'un sérieux quasi déconcertant, alors qu'il vient poser ses deux paumes contre les deux joues de sa petite soeur. « Si je refuse de te laisser partir, si nos parents le refusent, eux aussi, c'est par peur de te perdre. Si je te donnais mon accord et que tu étais blessée ou pire que ça, je ne pourrais jamais me le pardonner. Tu sais combien tu compte à mes yeux... Je déteste l'idée de te décevoir, une fois de plus. » Il ne s'est jamais pardonné ce qui est arrivé à Oneida et son père ne lui a pas encore pardonné, lui aussi et sans doute qu'il ne le fera jamais. Set-angya, il ne peut pas se permettre qu'il arrive malheur à sa soeur, elle est trop précieuse pour ça. « Tu ne connais pas assez le monde extérieur pour t'y aventurer seule, Ayanna. Mais si je te faisais la promesse de t'apprendre à l'apprivoiser, oublieras-tu cette satanée idée de partir seule ? » Un jour, elle finira par se rebeller, la brunette, elle décidera qu'elle ne veut plus obéir et elle partira sur un coup de tête. Même si ça le tue de l'imaginer hors de la réserve, il préfère lui faire découvrir ce monde de lui-même, afin qu'elle ne soit pas seule, le chasseur. Ainsi, si on tente de s'en prendre à elle, il sera là pour la protéger. Peut-être est-ce une mauvaise idée, mais en attendant, il se doit de lui offrir cette option, car il n'a pas d'autre alternative. Et au fond, elle a raison, Ayanna, elle n'est plus une fillette, bientôt elle sera une femme et à ce moment là, il n'aura plus le moindre contrôle sur sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Need you, brother (Set) Empty
Message Sujet: Re: Need you, brother (Set) Need you, brother (Set) EmptyJeu 8 Déc 2016 - 20:13


Aya ne mesure pas l'amour que son frère a pour elle. Elle ne mesure pas à quel point il peut ne pas avoir envie de la laisser partir. Et elle n'a pas envie qu'il la retienne. Mais elle comprends ses paroles, elle acquiesce. Ses paumes contre ses joues lui apportent la chaleur dont elle a besoin. Elle rougit la petite Aya, pare qu'elle se sent comme une enfant sous les doigts de son frère. « Si je refuse de te laisser partir, si nos parents le refusent, eux aussi, c'est par peur de te perdre. » Mais personne ne la perdra. Ses yeux soutiennent le regard de son frère. Si seulement... Elle a juste envie d'aventure, de partir parcourir le monde, de voir tout ça de ses propres yeux. De ne plus vivre l'étouffement qu'elle subit. Elle n'a pas envie d'infliger à tout le monde la pression de penser qu'elle pourrait disparaître pendant un tel voyage... Mais, si c'était le cas, elle ne veut pas partir contre leur avis pour ça. Elle ne veut pas les quitter brutalement, s'enfuir. Elle sait qu'elle n'irait pas loin comme ça, et pourtant, ce serait la solution la plus facile. Mais pas forcément celle qui leur ferait accepter son départ.

« Si je te donnais mon accord et que tu étais blessée ou pire que ça, je ne pourrais jamais me le pardonner. Tu sais combien tu compte à mes yeux... Je déteste l'idée de te décevoir, une fois de plus. » C'est justement ça qu'elle ne veut pas. Qu'on mette la faute sur les autres, alors qu'elle lui reviendra. Aya veut être seule maîtresse de ses choix parce qu'elle pense que c'est le mieux pour tout le monde. Et finalement, partir... Elle doit attendre le temps de faire avaler l'idée à tout le monde, le temps que l'on comprenne que c'est son choix, pas celui des autres. « Tu ne connais pas assez le monde extérieur pour t'y aventurer seule, Ayanna. Mais si je te faisais la promesse de t'apprendre à l'apprivoiser, oublieras-tu cette satanée idée de partir seule ? » Elle voit bien son jeu, elle voit bien qu'il tente tous les moyens pour la dissuader. Sauf qu'elle n'est pas dupe. Elle ferme les yeux, lentement, et elle respire calmement.


Ses yeux interrogent son frère. « Mais pourquoi ne m'apprends-tu pas à apprivoiser le monde afin que je puisse l'aborder toute seule ? » C'est ça qu'elle souhaiterait le plus. Elle ne ment pas, elle est effrayée par le monde extérieur Aya. Mais l'envie et la curiosité ont raison sur sa peur et elle se sent de partir quand même. Peu importe combien elle en sera effrayée et peu importe combien ça lui en coûtera. Et son frère n'a t-il pas une chance de l'aider à partir avec de solides bases ? Ne peut-il pas l'aider de cette manière ? « Pourquoi ne veux-tu pas comprendre ça ? » Elle descend ses yeux sur ses pieds. « C'est mon envie de voir le monde que j'ai l'impression que tu ne comprends pas... L'étouffement de la réserve a raison de moi, Set. C'est... ça devient de plus en plus difficile. J'ai besoin d'être seule avec moi-même, sans personne, loin. J'en ai assez d'avoir toujours quelqu'un sur le dos. Si Oneida... » Elle retient les mots de trop, sentant qu'elle a été trop loin. Et même si ce n'était pas le cas, elle ne veut pas blesser son frère plus qu'elle ne l'a fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Need you, brother (Set) Empty
Message Sujet: Re: Need you, brother (Set) Need you, brother (Set) EmptyMar 13 Déc 2016 - 19:24

NEED YOU, BROTHER
Il l'observe, Set-angya, il lit la moindre émotion sur ce visage qu'il connait par coeur. Il se voit contraint de lui offrir une alternative, car il ne veut pas la voir partir seule. Elle n'est pas une gamine à qui on peut brimer la liberté, elle est une jeune femme et de jour en jour elle devient une femme, une vraie. Malgré ça, elle a encore tellement de choses à apprendre au sujet de ce monde et ça serait totalement inconscient de sa part de s'aventurer seule à travers ce monde. Elle est mature, Ayanna, là n'est pas le problème, mais elle est également jeune et naïve. Elle est une indienne, mais elle ne sait pas prendre les armes comme tous les hommes de la tribu. En dehors de la réserve, elle serait une proie parfaite pour les pirates. En un claquement de doigts, ils pourraient faire d'elle une marionnette, une poupée avec laquelle on peut s'amuser pour ensuite la jeter tel un déchet. Voilà quelque chose qu'il ne pourrait jamais accepter, le chasseur. Si on tente de faire du mal à l'une de ses soeurs, il pourrait tuer, Set-angya, ça ne fait aucun doute. Et Ayanna, sa petite princesse, elle est la toute dernière de la famille, elle est un trésor bien gardé aux yeux du guerrier et de ses parents. Si on lui faisait du mal, si on la blessait, il serait hors de lui, le brun.

Le regard de la jeune Quachegan se fait interrogateur. « Mais pourquoi ne m'apprends-tu pas à apprivoiser le monde afin que je puisse l'aborder toute seule ? » Ayanna, elle n'a peut-être pas cernée le sens de ses paroles, car c'est exactement ce qu'il lui offre. Il peut lui faire visiter les endroits qu'il connait, les endroits qu'il aime, afin qu'elle sache à quoi s'attendre. « Pourquoi ne veux-tu pas comprendre ça ? » Elle baisse le regard, la jeune indienne, elle observe ses pieds, alors que son aîné l'observe, détaille ses traits angéliques. Il veut entendre ce qu'elle a à dire, il sait qu'elle n'a pas terminé. Elle a besoin de lui partager ce qu'elle éprouve et il est là pour l'écouter. « C'est mon envie de voir le monde que j'ai l'impression que tu ne comprends pas... L'étouffement de la réserve a raison de moi, Set. C'est... ça devient de plus en plus difficile. J'ai besoin d'être seule avec moi-même, sans personne, loin. J'en ai assez d'avoir toujours quelqu'un sur le dos. Si Oneida... » Si Oneida quoi ? Si elle n'avait pas eu ce terrible accident ? Si ce jour là il ne l'avait pas quittée du regard à ce moment bien précis ? Si quoi ? Set-angya, il glisse ses doigts sous le menton de la jolie brune et lui relève la tête, afin qu'elle le regarde. Il l'observe de ses deux iris sombres, l'indien.  

« Je ne peux rien changer ce qui lui est arrivé, ce jour-là. » Pourtant, il aimerait ça, le guerrier, mais c'est quelque chose de totalement impossible. « Bien sur que sans ça, tu aurais droit à ta liberté ! » Le visage toujours aussi sérieux, il ne la quitte pas des yeux un seul instant. Il n'a jamais ressentie l'étouffement qu'elle peut ressentir, mais il peut l'imaginer. Il n'aurait jamais permis qu'on lui brime sa liberté, pourtant c'est ce qu'il impose à ses soeurs, pensant pouvoir les préserver de la sorte. C'est quelque chose qui finalement se retourne contre lui, les deux jeunes Quachegan se sentent oppressées et un jour, elles finiront par partir, en ayant assez. Maintenant, il le saisit, Set-angya. « Tu pense que je ne t'entends pas, Ayanna, mais au contraire. C'est impensable de te laisser seule dans la nature, alors que tu n'y connais rien. Si je te propose de t'apprendre à apprivoiser le monde extérieur, c'est pour que tu ne sois pas perdue, le jour où tu t'y aventureras seule. Laisse-moi te le faire découvrir, ensuite tu pourras faire ce que tu voudras. » Il déteste prononcer ces paroles, il déteste l'imaginer seule et à la merci des pirates et autres personnages malfaisants. Mais s'il ne trouve pas une solution, elle partira sans connaître la moindre petite parcelle du monde extérieur. Alors que s'il lui apprend à l'apprivoiser, Set-angya, le jour où elle décidera de partir, si tel est le cas, elle saura à quoi s'attendre. Et avec un peu de chance, elle comprendra que le monde extérieur n'est d'aucun intérêt et elle préférera rester au campement. Avec beaucoup de chance...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Need you, brother (Set) Empty
Message Sujet: Re: Need you, brother (Set) Need you, brother (Set) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Need you, brother (Set)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-