AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 I am guilty. Sorry! feat ray
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


I am guilty. Sorry! feat ray Empty
Message Sujet: I am guilty. Sorry! feat ray I am guilty. Sorry! feat ray EmptyMer 24 Fév 2016 - 22:01

Il y a peu de temps après avoir marché dans la forêt, je m’étais perdue. J’avais traversé la forêt en essayant de retrouver mon chemin. J’essayais de mémoriser mes pas, mais en vain. Je m’étais encore plus enfoncée. Normalement j’aurais sombré dans la panique et je n’aurais plus été fonctionnelle… Mais cette nuit-là c’était différent. J’avais simplement dans l’idée de me trouver un endroit chaud pour dormir. Un endroit qui ne serait pas trop à la vue… Alors j’étais tombée sur un petit campement et je m’étais endormie. Mon sommeil ne fut pas long. On m’avait interrompu en me criant après. Je m’étais levée en sursaut et j’avais filée aussitôt. Pas le temps de dire Merci ou Bonjour. J’avais couru rapidement et sans m’en rendre compte que j’étais partie avec un petit objet. Ce n’était pas voulu, je l’avais agrippé pour me défendre au cas où.

Je n’avais pas réellement repensé à l’évènement. Cela m’était sorti de la tête. J’avais bien d’autres choses à faire que de repenser à la nuit où je m’étais endormi dans le lit d’un autre. Je n’arrivais pas à me rappeler le visage de celui qui m’avait interrompu. Il reviendrait surement en le revoyant. Néanmoins, J’étais à l’extérieur de la maison d’Abel et je nettoyais les fleurs. J’aimais bien m’occuper de ça. Sa maison était dans la forêt. La même où je m’étais perdue. Mais beaucoup plus à la lisière de la ville. J’entendis des pas s’approcher de moi, de plus en plus. Des pas décidés. Un homme m’interpella. Sur le coup, je ne le reconnaissais pas. Je ne devais pas le connaitre et il devait simplement vouloir parler. Puis cette personne me rappela l’évènement. J’étais de nouveau sur la défensive dans un endroit où je devais me sentir en sécurité.

«Je ne vois pas de quoi vous parlez, je suis désolée. Vous devez vous tromper de personne.»

Je le fixai un moment avant de me retourner. Une fois à distance raisonnable, je décidai de partir à courir. Je ne voulais pas m’arrêter. Mais pourquoi donc, je n’étais pas allée dans la maison. J’aurais pu verrouiller la porte et ne pas le laisser entrer, mais non… j’étais partie dans une direction contraire et je m’enfonçais encore dans la forêt. Il faut croire qu’elle avait un champ magnétique pour m’attirer constamment. Mon inconscient me poussait toujours à aller vers là-bas. Ne regardant pas où j’allais et ne regardant pas si je l’avais distancé, je tombai au sol. Une branche avait fait obstacle à mon parcours. Vilaine branche.

«C’est bon, c’est bon… je me rends.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


I am guilty. Sorry! feat ray Empty
Message Sujet: Re: I am guilty. Sorry! feat ray I am guilty. Sorry! feat ray EmptyJeu 25 Fév 2016 - 21:58

Tôt, il était parti tôt ce matin. Mais qu'est-ce que tôt voulait dire dans un monde où la lumière n'avait plus d'emprise? Il n'y avait plus ni jour ni nuit. Seulement des heures qu'on égrainait pour garder le compte. Même les oiseaux s'étaient tus. Attrapant sa hache, le garçon ferma la porte de son échoppe à double tour et passa la clé autour de son cou. Il était hors de question qu'on lui rende encore visite à l'improviste. Il avait effrayé le voleur la dernière fois. Voleur qui n'avait rien volé, ou pas encore. C'était une femme, brune s'il se souvenait bien. Il n'y avait plus aucune logique dans ce monde si même les femmes se mettaient à voler comme des chiffonniers en s'introduisant chez les gens. Oui Ray, avait une mentalité assez peu évolué concernant la gente féminine et il ne lui venait pas à l'esprit qu'une âme si douce que le sexe opposé puisse faire quoi que ce soit de mal en ce monde. Enfin, il ne permettrait pas que cela se reproduise, et il était même un peu près certain de pouvoir reconnaitre l'intruse s'il la recroisait dans la rue. Après tout, l'île n'était pas si grande et les villages au nombre de deux, Ray finirait bien par la retrouver...

Mais pour l'heure il n'y pensait pas vraiment. Son outil sur l'épaule et sa lanterne à la main, Ray s'acheminait d'un pas certain vers la forêt. Les habitations devenaient rares ici, aussi ne pu t-il que remarquer la jeune femme qui nettoyait les fleurs. Elle était seule, et semblait si fragile vu de là où il se trouvait, dans ce clair obscur. Ses cheveux bruns retombaient de part et d'autre de ses clavicules, chatouillant les fleurs dont elle prenait soin. Lorsqu'elle releva les yeux il la reconnu. La voleuse. Coinçant sa hache dans une souche proche, le garçon s'avança décidé vers la jeune femme lui criant « Hey toi je te reconnais! Tu es la voleuse qui s'est infiltrée chez moi l'autre nuit!» Elle tenta d'éviter sa question, reniant son accusation. « Tu as du culot! Je suis sûre que c'était toi!» Rapprochant la lampe pour mieux y voir il n'eut pas le temps de l'approcher de son visage qu'elle partait à reculons, avant de s'enfuir en courant. « Hey, tu n'vas pas t'en tirer comme ça! Reviens »

Courant à sa suite, ils s'enfoncèrent dans la forêt. Ayant toujours sa lanterne avec lui, elle le ralentissait mais lui permettait de voir au delà de son champs de vision. Ce qui ne fut pas le cas de la jeune femme, qui trébucha. Habitué à régler ses comptes de manière agressive, Raygon dégaina son poignard et agrippa la jeune femme par le col, la relevant assez pour faire rencontrer sa lame avec son cou délicat. « On fait moins la maline maintenant! Qu'as-tu à dire pour ta défense, sale voleuse? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


I am guilty. Sorry! feat ray Empty
Message Sujet: Re: I am guilty. Sorry! feat ray I am guilty. Sorry! feat ray EmptySam 27 Fév 2016 - 23:03

« On fait moins la maline maintenant! Qu'as-tu à dire pour ta défense, sale voleuse? »

J’avais un couteau sous la gorge. J’essayais de rester calme, mais tout cela me ramenait de mauvais souvenir. D’une lame au contact de ma peau, les coupures lentes et brûlantes qu’avait mon dos. Je n’aimais pas cette sensation d’être prise au piège et de devoir défendre ma vie. Je l’avais fait déjà beaucoup trop. Je ravalai ma salive et pris une grande respiration.

«Je ne sais pas de quoi vous parlez. Je… Je voulais simplement dormir. Je vous le jure que je n’ai rien pris.»

Il était vrai que je m’étais faufilée dans son habitation, mais loin de moi l’idée de voler quelque chose. Je ne recherchais que la chaleur après m’être égarée. J’avais longuement marché et j’avais besoin de repos pour pouvoir retourner chez moi par la suite. Je pensais qu’il n’y avait personne… Je n’avais pas prévu les éventualités.

«Je pensais qu’il n’y avait personne, je suis désolée. Peux-tu s’il te plait, baisser ce couteau? Je ne te ferai rien et je ne résiste pas tu vois?»

J’attendais qu’il retire enfin ce couteau de ma gorge. J’avais peur de faire le moindre mouvement. Mon souffle se faisait court, mon rythme cardiaque était accéléré par la peur. J’essayais de chasser les images de ma tête, mais je n’y parvenais pas. Mes yeux se remplirent d’eau et mes membres tremblaient légèrement. Le jeune homme ne m’apparaissait plus comme un jeune, il était devenu à mes yeux l’identique de l’homme qui m’avait gardé plusieurs jours.

«S’il te plait, lâche ça. » Lui dis-je l’implorant.

J’étais devenue forte, J’avais presque oublié le fait qu’il était là dehors quelque part. Mais cette situation avait ressortir en moi la peur. Celle d’une enfant brisée par la douleur de la vie. Celle que l’on ne peut oublier sans l’affronter. Retrouvant ma liberté, je m’étais reculé légèrement et je m’étais appuyer contre un arme regardant mes mains. Elle posa son regard sur son interlocuteur.

«Je suis désolée, je ne voulais pas créer de problème. Je m’étais perdue et ton campement était la seule chose que j’avais trouvée pour dormir et rester au chaud. Je n’aurais pas dû et j’en suis navrée.»

Je m’étais déjà excusée deux fois et le jeune homme ne semblait pas être un être violent. Il était trop jeune pour cela. J’avais retrouvé mes esprits et le contrôle de mon corps, mais seule, je ne pourrais retrouver mon chemin. J’espérais qu’il connaissait le chemin. Par contre, cela devrait attendre, j’avais besoin de souffler et mon genou me faisait mal. Je devais m’être éraflée lors de ma chute. Cela chauffait atrocement, mais je ne pouvais pas me plaindre.

«Saamiya. Et toi c’est comment?» dis-je pour détendre l’atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


I am guilty. Sorry! feat ray Empty
Message Sujet: Re: I am guilty. Sorry! feat ray I am guilty. Sorry! feat ray EmptyMar 8 Mar 2016 - 19:17

Il l'a senti déglutir sous sa lame avant de lui répondre. Elle avait peur, il pouvait le sentir. La peur de s'être faite prendre comme la voleuse qu'elle était? Ou bien était-ce autre chose... Sa réponse plongea le garçon dans le doute. Car en effet, elle n'avait rien volé. Peut-être n'en avait pas eu le temps. C'était la réponse la plus logique. Mais si ses souvenirs étaient exactes, il l'avait trouvée recroquevillée sur elle-même, comme cherchant à se réchauffer. Et c'est lorsqu'il l'avait surpris qu'elle s'était alors enfuie. Se pouvait-il qu'elle dise vrai? Elle poursuivit, le suppliant de retirer le couteau. Là encore c'était une demande que tout voleur aurait pu faire. Voleur ou autre remarque... Personne n'aimait sentir le tranchant d'un couteau contre sa gorge, ça chatouillait quelque peu.

Relâchant légèrement la pression qu'il exerçait sur son col, il entreprit de glisser son arme le long du cou de la jeune femme. Pas assez pour lui infliger la moindre blessure bien sûr, juste ce qu'il fallait de contact pour lui faire sentir qu'il ne lui faisait pas confiance. Pas encore. La contournant par la même occasion pour se mettre face à elle, il releva sa lame à hauteur du menton, juste au dessous de son visage. Et quel visage... D'un brun profond ses yeux étaient fixés sur lui, implorants. Embués de larmes, Ray savait qu'elle se retenait de ne pas cligner des yeux pour laisser filer les gouttes salées. Une force impressionnante se dégageait d'elle malgré le frémissement flagrant de tout son petit corps. Il y a du courage dans la façon qu'elle avait de rester digne, de ne pas crier, de demander pardon. Lorsqu'elle lui demanda de lâcher "ça", il se sentit soudain stupide à brandir une arme contre une femme apeurée et dont tout le chagrin était de son fait. Abaissant son poignard il la laissa se reculer contre un arbre en arrière.
Cette fois la jeune femme ne chercha pas à s'enfuir, encore épuisée de sa course et de la frayeur que sa menace avait provoqué sans doute. Son regard cessa son contact avec lui pour se tourner vers ses mains, paumes ouvertes, comme si le poids de la vie l'avait soudain rattrapé. Prudent mais curieux, Raygon rangea lentement son couteau, comment une fille aussi jeune pouvait déjà sembler si accablée. Qu'avait-elle vécu pour paraitre abattue? Ses explications tirèrent une moue contrite à Raygon. Bizarrement, il n'avait pas besoin de plus de preuves pour la croire. Oui, il la pensait sincère, car elle semblait sincèrement perdue. Perdue était le mot, comme pas à sa place, échouée dans cet univers dont elle ne connaissait pas les règles et que personne sans doute, ne s'était donné la peine de lui apprendre. Raygon avait agi stupidement, il s'en rendait compte à présent.

Alors qu'il aurait dû s'excuser, lui parler, elle fit le premier pas en lui révélant son identité. Cette jeune femme était vraiment pleine de surprise. Se présenter à son agresseur était la dernière chose à laquelle aurait pensé Ray dans cette même situation. Se redressant, le garçon se gratta l'arrière du crâne soudain gêné. « Raygon... Ecoute Saamiya... je suis désolé, je n'aurais pas dû te menacer comme ça. C'était stupide de ma part. Je ... je ne suis pas comme ça d'habitude...»

Il émit un léger sourire, tentant de faire oublier qu'il avait failli égorger la jeune femme quelques minutes auparavant et se balança d'un pied sur l'autre, soudain mal à l'aise de sa connerie.« C'est cette nuit permanente... on a jamais connu ça... ça me rend nerveux je crois. Enfin... c'est pas une excuse. »
Indiquant le genou de Saamiya d'une main il agita sa lampe de l'autre. « Tu t'es blessée?»

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


I am guilty. Sorry! feat ray Empty
Message Sujet: Re: I am guilty. Sorry! feat ray I am guilty. Sorry! feat ray EmptyDim 27 Mar 2016 - 19:56

J’étais effrayée. J’étais fatiguée. Il était à tenir cette arme contre sa peau si frêle et refroidie par la fraicheur de la nuit. Il relâcha sa poigne, J’en étais soulagée. Il n’était pas violent, il le prouvait enfin en me laissant reculer contre un arbre. Mes mains m’obnubilaient, elles étaient sales et légèrement égratignées après ma chute. Mais ce n’était pas le pire, mon genou faisait plus mal. J’avais pris les devants en se présentant. Oui, il l’avait maintenue au sol avec une arme, mais j’étais plus forte que cela. Voilà pourquoi je reprenais le dessus sur ma frayeur. Je le regardais dans les yeux affichant un air timide. Puis vint son tour de se présenter et il s’excusa. Il expliqua qu’il n’était pas comme ça et que c’était la nuit éternelle qui le rendait nerveux. Je réussi à dessiner un sourire compatissant sur mes lèvres.

«Je ne connais que cela… Je suis arrivée ici et c’était comme ça. Le vent frais et le soleil du désert me manque.»

Je regardai la lune et la maudissait en ce moment. Je la trouvais envahissante. Puis, il lui montra son genou blessé. Mes yeux le regardait et je les relevai immédiatement. J’avais connu pire comme blessure, oui des bien pire, mais je ne savais pas pourquoi celle-là avait tendance à me faire tourner de l’œil.

«Oui, surement en tombant. J’ai senti le craquement d’une branche sous mon genou tout à l’heure. Mais ce n’est pas grave ça cicatrisera.» Dis-je en essayant de sourire de nouveau. Avant de poursuivre avec mes plus plates excuses. «Je n’aurais pas dû prendre ton campement. Je suis désolée J’ai dû t’effrayer et je n’avais aucun droit de m’approprier un lieu sans d’abord en demander la permission. Mais est-ce que je peux te poser une question?» Je fis une petite pause pour voir s’il allait me permettre de lui poser cette fameuse question. «Que fais-tu dehors, dans ce genre de campement? N’as-tu pas une petite hutte ou maison pour te maintenir au chaud?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


I am guilty. Sorry! feat ray Empty
Message Sujet: Re: I am guilty. Sorry! feat ray I am guilty. Sorry! feat ray EmptyMar 12 Avr 2016 - 20:17

Sa réponse intrigua le garçon. Si ce qu'elle disait était vrai, cela devait faire à peine quelques semaines qu'elle avait débarqué sur Neverland. La nuit sans fin avait commencé il y a un mois environ, et il était pressé qu'elle finisse, car cela devait s'arrêter, Raygon en était sûr, ça ne pouvait pas durer éternellement. N'est-ce pas? Il eut soudain de la compassion pour cette âme si frêle qui débarquait en terre inconnue, de surcroit sans aucune lumière et au beau milieu d'un monde chamboulé. Même si les habitants de l'île n'étaient pas des saints, ce manque de rationalité avait fait perdre la tête à plus d'un, et si Raygon se considérait comme chanceux, il venait à peine de démontrer qu'il n'était pas exempt de toute folie.
Il l'observa lever les yeux vers l'astre en croissant qui mangeait le ciel de son halo pâle. Rien à voir avec l'éclat du soleil c'était certain. A mieux y regarder, la jeune femme venait en effet de contrés chaudes, sa peau halée, ses yeux et sa chevelure sombres en témoignaient. Tout le contraire du jeune homme, petit irlandais de pur souche que la pluie avait mieux arrosé que les rayons du soleil. Faisant glisser sa besace sur son torse, il fouilla à l'intérieur pendant environ trente secondes parmi le bric à brac qu'il fourrait toujours par réflexe à l'intérieur et en sortie une petite gourde d'eau claire et des lanières de chiffon dont il se servait d'habitude pour accrocher ses plantes de tomates grimpants.

« Attends laisse moi t'aider.» S'approchant à pas lents de la jeune femme, les mains bien en évidence pour ne pas l'effrayer d'avantage il s'accroupit face à son genou, inspectant la blessure à la lueur de sa lampe. La plaie n'était pas profonde, une égratignure, mais elle couvrait largement son genou et de légères échardes de bois s'y étaient lovées. Le sourire de Saamiya contamina son visage. C'était une petite dure à cuire malgré son physique et Raygon ne douta pas un seul instant que la vie avait dû en jouer des vertes et des pas mûres à cette échappée du désert. Ôtant le plus délicatement possible les épines de bois qu'il pouvait voir, il dévissa sa gourde pour en versant goutte à goutte son contenu sur la plaie. Il n'était pas guérisseur, mais une plaie propre ne pouvait pas faire de mal. Alors qu'il passait autour de la jambe de Saamiya l'une de ses bandes de linges propres pour en faire un pansement de fortune, il hocha la tête à la question de la jeune femme.

« Je suis charpentier et menuisier de métier. Et parfois, je dois couper moi même le bois qui me sert à travailler. Ce campement me permet de rester sur place pendant deux à trois jours pour choisir mes troncs, les couper, les raboter et les ramener jusqu'à la ville la plus proche, One Eyed. Mon atelier se trouve là bas. » Il était amusant de constater qu'il se confiait à la jeune femme sans méfiance. Certes il ne lui avait pas déballer toute sa vie et le code de son coffre fort, mais ces derniers temps il accordait peu sa confiance, et moins il en disait sur lui, plus il se sentait à l'abri. Avec Saamiya cependant il sentait qu'il ne craignait rien, et qu'il avait plus à apporter qu'à perdre dans l'histoire.
« Si j'avais su que tu cherchais un endroit où dormir je ne t'aurais pas chassé alors ne t'excuse pas. Quand je t'ai reconnu tout à l'heure, tu étais dans une maisonnette à l'orée des bois. Tu as donc trouvé un abri depuis?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


I am guilty. Sorry! feat ray Empty
Message Sujet: Re: I am guilty. Sorry! feat ray I am guilty. Sorry! feat ray EmptyVen 22 Avr 2016 - 16:27

Je me retrouvais à l’antipode avec lui. Tantôt il se faisait menaçant et tantôt il était plus gentil et même aimable. S’en était déboussolant. Un peu plus tôt j’avais une lame sous la gorge et maintenant il voulait m’aider pour soigner ma blessure. Je trouvais cela mignon. Peut-être qu’en effet cette nuit persistante l’avait rendu un peu plus paranoïaque. Néanmoins, je le laissai s’approcher et m’aider. Je ne le quittais pas des yeux. Je suivais ses mouvements avec un petit sourire. Cela ne faisait pas si mal, mais il serait bête qu’il y ait une infection. Même s’il touchait à ma blessure, je ne réagissais pas fortement, un petit ouille ici et là. S’en était presque mignon.

Je venais de lui poser une question que l’on pouvait qualifié de personnelle. Oui bon ce n’était pas une question envahissante non plus et il serait facile d’inventer un mensonge là-dessus. Il semblait sincère quand il me répondit qu’il travaillait avec le bois. Ça avait l’air intéressant. Alors il coupait le bois pour en faire quoi exactement? J’étais curieuse d’en savoir plus. Mais j’étais gênée de lui en demander plus. Mais au diable la timidité, il fallait bien meubler la conversation.

«Et vous en faites quoi une fois coupés?»

La question semblait idiote une fois posée. Je n’avais connu que aller au marcher et regarder mon père faire des affaires. Je restais à la maison avec ma mère, m’apprenant les politesses que j’avais vite fait oubliées quand j’étais avec mon maître. J’étais devenue une dure à cuire et je ne pouvais pas dire que cela me déplaisais. Il s’excusa à son tour et je lui souris tendrement en retour. Il ne pouvait pas savoir que je voulais simplement dormir pour retrouver mon chemin le lendemain.

«Ne le soyez pas… et vous ne pouviez pas savoir… J’étais perdue et épuisée. Vous avez réagi comme toute autre personne l’aurait fait. Et ça m’a permis de trouver un ami, il m’héberge chez son amie et je me suis trouvée un travail pour rembourser ma dette. Je les aide avec l’extérieur ça m’apaise. Dans le désert, on n’avait pas toute cette végétation, c’est magnifique. Malgré que la nuit empêche la fleuraison, c’est si différent et beau! Je dois vous paraitre candide n’est-ce pas?»

promesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


I am guilty. Sorry! feat ray Empty
Message Sujet: Re: I am guilty. Sorry! feat ray I am guilty. Sorry! feat ray EmptyJeu 28 Avr 2016 - 19:00

Son comportement versatile la mettait mal à l'aise, il le sentait. Comment faire confiance en effet à un homme qui aurait pu vous tuer sans un regret la minute d'avant? Parce qu'il l'aurait fait, au fond de lui Raygon le savait. Il couvait en lui comme une sourde de violence qu'il maitrisait une fois sur dix. Pour le pourcentage restant, il avait l'habitude de le défouler lors de contrats qu'il honorait avec Keyne, la femme du capitaine du Poséidon, Haran. Mais ces derniers temps les occasions se faisaient rares et ses pulsions d'anciens docker de port irlandais refaisaient surface. Pour justifier ce besoin primaire de sang, il s'en prenait à ceux qu'il jugeait coupable, épargnant les innocents pour se donner bonne conscience. Mais il avait, comme avec Saamiya, tendance à émettre un avis un peu hâtif et la limite entre victimes et bourreaux était mince.
Il se recula pour admirer le bandage plutôt pas trop mal  réussi qu'il avait fait. Bon ok, il y avait bien ce gros double nœud et un bout de lanière en vadrouille mais c'était tout ce dont il était capable. Puis ça lui donnait un style de guerrière à la demoiselle qui lui allait plutôt bien!

« Là. J'suppose que ça tiendra le temps que tu trouves quelqu'un de plus compétent que moi, et ça devrait pas être difficile! »
La relance de la jeune femme sur sa profession lui fit lever un sourcil. Ne venait-il pas de lui dire qu'il était charpentier? Si pourtant il n'était pas sénile alors pourquoi... Une lumière s'alluma au troisième étage de son cerveau et Raygon hocha lentement la tête comme pour lui même. Bien sûr, là d'où elle venait la végétation devait être tout autre et peut-être n'avaient-ils donc pas les mêmes corps de métier. Il aurait pu lui sortir qu'il était tortilleur d'asticot à trois pattes qu'elle aurait été dans la même incompréhension.

« La plupart servent de pièces pour réparer les bateaux des deux cités de Neverland, Blindman's Bluff et One-Eyed Willy. Je te conseille d'ailleurs plutôt Blindman's, One-Eyed est un port de pirates, un vrai coupe gorge. Mais je fais aussi des meubles pour les habitants. Une armoire par ci, un lit par là... j'aime mon travail en tout cas. » De nouveau debout le jeune homme croisa les bras sur son torse. Oui il aimait ce qu'il faisait, il gagnait sa vie sans roublardise et sur une île comme Neverland c'était rare.

« Et toi? Que faisais-tu... dans ton ... monde? » Sa question n'était pas rhétorique, il s'intéressait réellement à la vie de la jeune femme. Son monde semblait si différent du sien, même dans celui qu'il avait quitté des années plus tôt. Rien qu'à l'idée d'imaginer une contrée avec un soleil implacable 24/24h Raygon en eut mal aux yeux. Ses excuses et sa nouvelle question le fit sourire. Candide... oui, il y avait de ça sans aucun doute. Mais parce qu'elle ne connaissait pas ce monde, et qu'elle semblait s'émerveiller de tout. Derrière le masque cependant, sa vraie personnalité semblait avoir trop vécu pour n'être encore qu'insouciance et Ray fut heureux d'apprendre qu'elle avait trouvé un refuge, après les épreuves éprouvantes qu'elle avait dû traverser.

« C'est bien que tu ais trouvé une bonne âme sur cette île. Il y a de bonnes personnes et on a parfois tendance à les oublier avec les derniers évènements... Et je te trouve plutôt rafraichissante qu'autre chose, tu m'fais ouvrir les yeux sur mon quotidien. Et comment s'appelle ceux qui t'ont sauvé? Peut-être que je les connais.»

[Y'a pas de soucis et la longueur me va très bien t'inquiètes pas Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



I am guilty. Sorry! feat ray Empty
Message Sujet: Re: I am guilty. Sorry! feat ray I am guilty. Sorry! feat ray Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

I am guilty. Sorry! feat ray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-