AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey]
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Empty
Message Sujet: Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] EmptyMar 23 Fév 2016 - 17:32

Andy se baladait du côté du port ce jour là quand il avait eu le malin plaisir d'aller jeter un coup d'oeil à d'énormes caisses qui se trouvait près d'un petit bateau. L'endroit était rempli de monde et le petit garçon eut du mal à se faufiler parmi les jambes des gens et à ne pas se faire bousculer. la curiosité le titillait bien trop souvent.

En s'approchant du port, il découvrit un bateau ou de nombreuses caisses de bois étaient empilées par dizaine les unes sur les autres. Intrigué comme toujours, il vérifia autour de lui que personne ne le voit et sauta sur le bateau sans plus attendre. Petit comme il était, il devrait passer inaperçu  , non ?  Il s''avança vers le fond du bateau et s'approcha d'une énorme caisse. A l'aide ses bras, il en poussa une qui se renversa sur le sol mais resta fermée.

Il parcourut l'endroit du regard et tomba sur un épais baton de fer posé contre un mur. Sans plus attendre, il l'attrapa et se mit à taper violemment la boite avec. Au prix d'un effort considérable pour le petit, la boite finit par s'abîmer et il put ainsi achever son travail à coup de pieds. Il s'était évidemment caché derrière d'autres tas de caisses pour faire ça. Il aurait eu des ennuis sinon. A l'intérieur, il s'attendait à trouver un trésor ou encore à manger. Mais c'était bien différent. Il ne savait pas exactement ce que c'était. D'abord c'était en métal, c'était assez lourd et il avait déjà vu ce genre d'objets dans les mains des grandes personnes. La seule chose qu'il savait vraiment était que si on pressait le petit bouton juste en-dessous, c'était dangereux. Alors il ne tenta pas.

Il se contenta de l'examiner dans tous les sens, les yeux émerveillés. Il allait ramener ça à l'arbre du pendu, les enfants allaient carrément le considérer comme un chef s'il avait ça ! Il se releva et se rua vers le quai en remontant jusqu'au début du bateau, les yeux toujours sur son trésor. Mais il se cogna soudainement à quelqu'un et tomba sur les fesses. Heureusement, il avait toujours sa trouvaille en main. Par contre, c'est à que les ennuis allaient commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Empty
Message Sujet: Re: Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] EmptySam 27 Fév 2016 - 11:57




Quand un enfant perdu possède un pistolet...


feat. Andy


    Nous devrions être deux pour ça. Je ne peux pas surveiller les caisses laissées à bord tout en portant les autres à l’entrepôt. Paul pourrait aider, si osait se montrer en public. Mais il y a foule aujourd’hui sur les quais et Paul n'a pas daigné montrer le bout de son nez depuis que j'ai commencé mes aller retour. D'un autre coté... les marins sur le pont sont des hommes fiables et puis je doute que qui que ce soit ose toucher à ces caisses. Elles appartiennent à Monsieur Targrion, mon patron, et je crois que tout le monde le craint un peu. C'est curieux, il est un peu froid, c'est vrai, mais il n'est pas méchant. Pas que je sache. Enfin j'ai jamais eu à m'en plaindre. Il m'en reste encore quelques unes à porter avant d'en avoir terminé pour la journée. Si toutes fis il n'y a pas de nouvel arrivage d'ici là mais de ce que j'en sais... Qu'est ce que j'en sais d'ailleurs ? Rien. On verra bien. Je m'en retourne donc à ces caisses qui n'attendent que moi seulement il se passe quelque chose d'inattendu.

    J'ai trop souvent le nez en l'air à regarder tout et n'importe quoi, sauf là où je le devrais, c'est à dire : mes pieds et devant moi. si bien que quand je bouscule quelqu'un, ou quelque chose d'ailleurs, mon premier réflexe est : «
Oh pardon, je suis désolé, je ne regardais pas où... » Sauf qu'il ni a rien ni personne en face de moi . Pas à hauteur d'yeux en tout cas. Alors je les baisse, les yeux, pour découvrir un enfant assis par terre, tombé si on veut être précis, certainement par ma faute.

    Aussi je m'empresse de lui tendre une main secourable pour l'aider à se relever mais je me fige en plein milieu de mon geste. Là, dans sa main... qu'est ce qu'un gamin de son âge fait avec un pistolet ? Et où est ce qu'il a bien pût trouver ça ?P uis je fais enfin le lien et mon regard glisse de l'enfant à mes pieds à la pile de caisses plus loin pour revenir sur la tête blonde et retourner sur la marchandise ensuite. «
Qu'est-ce que tu... » Je ne termine pas ma phrase. J'aurais bien envie de lui crier dessus mais je risquerais d'attirer l'attention et de lui créer des problèmes. Les gens ici peuvent être méchants.

    Alors plutôt que de lui hurler dessus, je l'empoigne par le bras et je le traine vers la pile de caisses. Là, à l'abris des regards des curieux du port, je lui pose cette fois la question en entier et en essayant de rester calme. «
Qu'est ce que tu fais ici tout seul ? Tu ne sais pas que c'est dangereux ? Et puis qui t'as permis de fouiller dans ces caisses ? Donne-moi ça ça n'est pas un jouet. » Ma phrase terminée, je tente de lui faire la cher le pistolet. Je ne pense pas qu'il soit chargé, pas pour le transport, mais j'essaye de ne pas me montrer trop brutal pour autant. Il n’est qu’un enfant.






légende :
Paul
Malcolm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Empty
Message Sujet: Re: Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] EmptySam 27 Fév 2016 - 15:10

Le monsieur était vraiment très grand. Andy dut lever la tête pour mieux observer son visage. Il lui empoigna le bras et l'amena à l'écart. Non mais pour qui il se prenait lui !
Et puis il se mit à l'engueuler. Andy le regarda fixement dans les yeux en clignant des paupières tandis qu'il lui faisait la morale. Puis l'homme essaya de lui arracher le pistolet;  ça va il y va doucement mais le petit refusa de lui donner. C'est SON pistolet non mais ! Il retomba sur les fesses, le menton tremblant.
Noooooooon ! Touche pas à ça ! C'EST A MOI ! rugit il. T'ES UN MECHANT MONSIEUR !

Il recula, le pistolet caché dans son dos. Qu'est ce qu'il pouvait bien y avoir de dangereux ?
Hors de question qu'il lui redonne, il l'avait trouvé après tout et il comptait le montrer aux autres enfants perdus.
Pourquoi je te le donnerais ? Je l'ai trouvé... -Il lui montra la boîte cassée d'un geste du menton et se remit à jouer avec le pistolet-
Et si il essayait d'appuyer sur la gâchette juste en-dessous ? Il mourrait d'envie de savoir l'effet que ça produirait. Oh bien sûr c'était dangereux, il le savait, et c'était justement pour ça que c'était amusant.  
Eh j'peux essayer d'appuyer ici ? Ca va faire quoi ? Demanda Andy au grand monsieur. Est ce que, est ce que je peux faire du mal aux gens avec ça ?

Il s'assit sur une des grosses caisses et adressa un énorme sourire au monsieur.
Vous pouvez m'apprendre à l'utiliser ? Ca a l'air marrant...Et puis je veux le montrer aux enfants perdus ce soir ! Je pourrais en emprunter d'autres pour mes copains ?Le petit garçon était réjoui et pressé de montrer ses trouvailles aux autres.
Il se releva et contourna l'homme. Il était temps de partir avant qu'il ne lui reprenne.
Bon bah au revoir monsieur ! A une prochaine fois !
L'homme allait il le laisser repartir avec un pistolet à la main sans rien faire ?  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Empty
Message Sujet: Re: Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] EmptyJeu 3 Mar 2016 - 23:28




Quand un enfant perdu possède un pistolet...


feat. Andy


    Dangereux. Je ne sais pas si un enfant de cet age est capable de comprendre de quoi je parle. Peut-être que si . Après tout moi je l'ai entendu souvent ce mot quand j’étais petit. « Ne va pas dans prés de l'étau tout seul, c'est dangereux. » « Ne monte plus au grenier tout seul, c'est dangereux. » « Je ne sais pas qui est ce Paul dont tu parles mais ne discute pas avec les inconnus, c’est dangereux. » Tout est dangereux quand on est petit et seul. Alors il peut me trouver méchant tant qu'il veut, je fais ce que je pense être bien parce que le laisser jouer avec ça c'est dangereux.

    Il dit avoir trouvé le pistolet et que du coup, il lui appartient maintenant. C'est vrai que on pourrait voir les choses comme ça. Mais la caisse qu'il me montre était intacte la dernière à mon dernier aller retour et je pense ne pas me tromper si je dis qu'il a triché et ouvert la caisse lui même. «
 On appelle ça voler. » Me souffle Paul en me faisant Sursauter. Je ne l'avais même pas vu arriver. Je n'ai pas le temps de répondre à mon ami pour autant. L'enfant vient de poser une question qui me fait faire un bond de nouveau. S'il peut appuyer sur la gâchette ? « Il est fou ? On ne sait même pas si ils sont chargés ! » Paul a hurlé cette fois mais puisque je ne sais jamais si les gens l'entendent ou non, je répète. « Non. Je te l'ai dit, c'est dangereux. » Mais loin de lâcher l'objet pour autant, voila que le garçon prend ses aises et après s'être installé, il me demande si je peux lui apprendre à n'en servir.

    Mais je reste bouche bée, immobile, comme figé après l'une des phrases qu'il vient de prononcer. Ce gamin là ? Un enfant perdu ? Et si c'était ma chance de discuter un peu avec l'un d'eux ? Il va pour repartir mais je tends le bras pour le rattraper par le col avant de le rasseoir sur sa caisse. «
 Pas si vite! » Je m’accroupis ensuite à sa hauteur et je me lance. « Un enfant perdu tu dis ? J'en ai déjà rencontré, j'ai déjà parlé avec un comme toi. Raconte moi comment c'est. Raconte moi la vie sans responsabilités, sans adultes pour te dicter ta conduite. Raconte moi... raconte moi et je te laisserais repartir avec ta trouvaille. » Oh je vois Paul qui me fait les gros yeux mais je m'en fiche. Je pourrais toujours dire que j'ai échappé la caisse, qu’elle s'est ouverte, et que j'ai mal compté en ramassant. Mais je veux savoir.



légende :
Paul
Malcolm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Empty
Message Sujet: Re: Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] EmptyVen 4 Mar 2016 - 15:25

Evidemment comme il s'y attendait, le grand monsieur le rattrapa et le reposa ni une, ni deux sur la grosse caisse. L'enfant ne protesta pas et fronça les sourcils. Mais il esquissa un énorme sourire une demi seconde après quand l'homme lui posa des questions sur lui et d'ou il venait. Mais allait il vraiment le laisser repartir avec sa trouvaille, comme il disait ? Le petit garçon resta muet de longs instants puis sourit. Bon d'accord. La vie sans adultes c'est tellement bien ! Et puis d'abord les adultes sont méchant, surtout les pirates. Et puis j'me suis fait pleins de copains trop sympas. En parlant, Andy jouait dangereusement avec la gâchette du pistolet, retournant et retournant encore l'objet entre ses petites mains. Il n'avait pas fini de raconter son histoire qu'il se remit à parler de l'arme.  Eh dites je pourrais en ramener à mes copains ? Je suis sûr qu'ils aimeraient en avoir comme ça on pourra tuer tous les pirates ! - Sur ces mots, il se redirigea vers la caisse cassée et en ressortit une autre arme. Il en avait à présent deux dans sa main et les observait avec admiration. Il balaya les autres caisses du regard. Il devait y avoir pleins d'autres trésors comme ça ! Mon dieu c'était génial et Andy voulait absolument les voir; il se rua sur une autre caisse fermée et la couvrit de coups de pied pour essayer de l'ouvrir. Eh venez m'aider m'sieur j'arrive pas à l'ouvrir ! Cria t-il à l'adresse de l'adulte. Apercevant l'autre baton plus loin qu'il avait utiliser précédemment, il se rua dessus, le porta avec ses deux mains après avoir poser les deux armes sur le sol et se remit à frapper la grosse boîte avec. Au moins j'aurais des muscles en faisant ça ! Plaisanta t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Empty
Message Sujet: Re: Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] EmptyMar 29 Mar 2016 - 12:39




Quand un enfant perdu possède un pistolet...


feat. Andy


    Je m’attendais à ce qu’il hésite un peu avant de répondre a ma question. Après tout, la plupart de ces enfants sont du genre à garder jalousement leurs petits secrets. C’est un peu comme un club privé où ne sont admis que ceux qui le méritent vraiment et dont les membres ne parlent pas à n’importe qui. Comment est ce que je dois réagir à ça... un regard échangé avec Paul me donne la réponse : me taire et boire les paroles de ce gosse en savourant chaque détail qu'il pourra laisser Echapper.  J'acquiesce quand il ne dit combien il trouve les pirates méchants, bien que je les trouverais plus des agréables qu'autre chose mais peut-être ai je simplement eu de la chance jusqu'ici.

    Si je passe un bon moment à rêvasser ainsi à tout ceci, à m'imaginer moi aussi vivre cette vie sans Con traites entouré d'une bande de copains, ce n'est clairement pas le cas de Paul. Oh je sais ce qu'il lui fait peur... qu'une fois là bas, je n'ai plus besoin de lui, que je finisse par l'ignorer ou pire... l'oublier. Mais je ne lui ferais jamais une chose pareille. Les autres ne le voient pas, ne l'entendent pas, sans moi il serait seul ! Non je ne lui ferais pas ça. Ce serait injuste. Ou peut être qu'il est fâché à cause du mousquet que l'enfant à toujours en mains et de cette nouvelle requête qu'il formule. «
C'est ça arme toute la bande. S’ils ne s'entretuent pas, ils pourront tuer quelques pirates qui viendront mettre l'ile à feu et à sang pour ce venger. » Et cette fois, je ne peux pas dire qu'il a tort, Paul, ou qu'il y met de la mauvaise volonté. Surtout que le garçon, il se sert déjà avant de carrément essayer d'ouvrir une seconde caisse. Ah non ! Cette fois je risque d'avoir de gros problèmes. Une caisse c'est un accident, deux...

    Je m'avance alors rapidement pour lui saisir le poignet au vol comme il allait taper à nouveau sur la caisse prête à céder. «
Ne fait pas ça petit. Nous n'avons pas terminé notre conversation et puis... c'est de la triche. Je t'ai promis de te laisser repartir avec celui que tu as déjà dans les mains si on discutait tous les deux, pas de te laisser te servir tout seul alors que tu n'as même pas écouté la moitié de mes questions. » Je sais, pour avoir été un enfant moi même à une époque, et ne jamais avoir vraiment voulu tourner le dos à cette période, qu'il est particulièrement désagréable d'être forcé d'écouter un adulte et de rester immobile et attentif à ses discours. Mais notre conversation n'a rien de ces monologues barbants que me tenaient les adultes qui s'occupaient de moi quand j'avais son âge. Enfin son âge... façon de parler, personne ne pourrait dire quel âge il a.

    L'attrapant comme précédemment, pour le rasseoir de la même manière sur la caisse qu'il tentait de briser, je suis bien déterminé à obtenir des réponses quant à la question suivante. Le regard pétillant comme un gosse à qui on aurait promis un morceau de chocolat, je reprends sous l'œil attentif de Paul qui semble avoir deviné quelle sera ma prochaine question et trépigne d'impatience lui aussi. «
Dit moi. Est-ce que c'est vrai? Les marins saouls en parlent parfois dans les tavernes, ils disent que vous avez tous... » Je murmure les derniers mots comme si ce pouvait être un secret de grande ampleur « .. une fée... » Je marque une pause, fixant avec un large sourire tantôt l'enfant, tantôt Paul. « La tienne se cache c'est ça? Elle ne veut pas se montrer, je comprends. Mais raconte, à quoi elle ressemble? Comment elle s'appelle? Qu'est-ce que ça mange une fée? Ca aime la musique? » Oui la musique, parce qu’elle me manque, la musique, la vraie. Ici il n’y a que quelques fous qui massacrent des partitions insipides sur des instruments grinçant.




légende :
Paul
Malcolm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Empty
Message Sujet: Re: Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] EmptySam 16 Avr 2016 - 17:01


Tuer des pirates ? Purée de bonne idée ! Andy afficha un énorme sourire au monsieur mais avant qu'il n'ai put frapper la caisse visée, le plus grand attrapa son poignet. Il le força ensuite à se rasseoir et Andy fixa ses yeux bleus dans les siens, légèrement contrarié. Ce ne fut que lorsqu'il parle de fées que le plus jeune se remit à sourire. Se manger ? Non, tu rigoles 'est pas comestible et toute façon ça doit être dégueulasse ! Répondit il avec une grimace de dégoût. Et puis je ne sais pas à quoi elle ressemble, je sais juste qu'elle est venue me mettre ici, dans ce monde, quand j'ai sauter du pont de la ville de mes parents ! Elles sont un peu comme des anges gardiens... En y repensant, Andy n'avait jamais vraiment chercher à savoir comment elle était arrivée, jamais chercher à savoir plus de choses sur elle. Dites vous pensez que je pourrais la revoir un jour ? Pour la remercier ! Sourit il. Vous aussi vous avez une fée ?

Comme il estimait en avoir assez dit, et de toute façon, il ne savait que ça, il se releva et lui montra l'arme qu'il tenait toujours dans les mains. Dites, vous pourriez m'apprendre à tirer ? Que je n'ai pas l'air bête devant mes autres amis...Certains en utilise vous savez ! - Il fit mine de le viser et de lui tirer dessus avec l'arme en imitant le bruit du "Bam" qui retentissait quand on appuyait sur la gâchette. Dites, que risque t-il de vraiment se passer si je tire sur quelqu'un..? Est ce que ça tue ou ça blesse simplement ? - Après maintes réflexions car c'est dangereux tout de même, il tenta: Est ce que je peux essayer sur quelqu'un pour savoir ce que ça fait ?  

Si vous acceptez, j'essayerais de vous trouvez une fée rien qu'à vous et surtout  je vous inviterais sur mon île! Avec pleins de pirates à tuer et pleins d'enfants perdus ! - Andy éclata de rire puis le regarda de nouveau. Dites si quelqu'un remarque tout ce bazar..Vous n'allez pas me dénoncer, si ? Demanda t-il, l'air presque suppliant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Empty
Message Sujet: Re: Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] EmptyMar 17 Mai 2016 - 21:36




Quand un enfant perdu possède un pistolet...


feat. Andy


   Je pense qu’il ne m’écoute pas. Ou bien qu’il n’a pas envie de répondre et qu’il prétend ne pas avoir compris ma question. C’est pas comestible ? Une fée ? Bien sûr que non ! Me croit-il vraiment assez stupide pour avoir demandé ça ? Non, non, je voulais juste satisfaire ma curiosité et savoir ce qu’elles elles mangent. Pas savoir si les enfants perdus mangeaient les fées autour d’un feu de bois les soirs de pleine lune. Quelle idée atroce. Même Paul s’est figé sur place pour afficher une moue écœurée. En revanche la suite correspond plus à mes questions et j’espère qu’il s’est enfin décidé à répondre à ce que j’avais à lui demander. J’ai un mouvement de recul quand il parle de sauter d’un pont et je fronce les sourcils. Me croit-il idiot à ce point ? fée ou pas, quand on saute d’un pont on meurt. « Quand on fait naufrage aussi il me semble. Et pourtant on est là toi et moi non ? » Je questionne Paul du regard. Il semble croire à son histoire. Après tout il n’a pas tort, et puis si les fées existent, elles ont forcément des pouvoirs magiques ou quelque chose comme ça. Comme dans les livres pour enfants. Je suis surpris une fois de plus par les propos du garçon. « Une fée ? Moi ? J’aimerais bien. Mais je crois que je le mérite pas, ou quelque chose comme ça. Pourtant.. j’ai pas souvenir d’avoir fait quelques bêtises récemment… » ma phrase laissée en suspens, je fixe un point imaginaire droit devant moi, le temps de réfléchir à ce qui aurait pu m’interdire d’avoir cette chance.

   C’est Paul qui me tire de ma torpeur en claquant des doigts à mon oreille. «
Il t’a posé une question, répond ! » Mince, depuis combien de temps est-ce que je fixe le vide comme ça ? « Il t’a demandé si tu pouvais lui apprendre à tirer. » « A tirer ? » Que je m’esclaffe en répétant ses mots avant de vérifier que personne ne m’a entendu autour de nous. C’est qu’attirer l’attention là maintenant, alors que ce gamin a l’arme dans les mains, je doute que ce puisse être très bon pour moi. Et je l’écoute déballer le reste de ses idées en écarquillant les yeux, bouche bée, comme un vulgaire poisson hors de l’eau. « Ne l’écoute pas, les gamin c’est plus vicieux qu’on le pense, il te ment, il ne peut pas te trouver une f… » « C’est d’accord. » « Imbécile. » « C’est d’accord, je t’apprendrais à tirer si tu me trouves une fée rien qu’à moi et que tu me montre cette île. » Et je tends la main vers lui comme le ferait n’importe qui pour conclure un marché. « Mais tu ne sais même pas viser toi-même ! » Je continue d’ignorer Paul qui commence à fulminer en grognant dans son coin. Le connaissant, il va bouder quelques heures, puis il reviendra.

   Je prends alors le pistolet des mains du blondinet, posant un index sur mes lèvres pour lui faire signe de ne pas protester avant de connaître mon idée. «
[/i] On va ranger tout ça ensemble. Parce que je ne peux rien faire avant d'avoir terminé mon travail. Ensuite je te suis là où tu penses pouvoir t’entraîner sans risquer de déranger des gens ou faire des dommages latéraux.. collatéraux pardon. En attendant je garde ça, si on te voit avec on aura tous les deux de gros ennuis. Et non je ne te dénoncerais pas si tu m'aides à ranger. » Je sais où je peux trouver quelques munitions pour une séance de tir. Enfin je crois...




légende :
Paul
Malcolm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Empty
Message Sujet: Re: Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] EmptyDim 22 Mai 2016 - 20:22


Tout le monde mérite d'avoir une fée. Voilà la première chose que pensa Andy aux paroles du plus grand ; qui l'attristèrent un peu. Et puis il a l'air tellement pensif , si pensif qu'Andy se retint de le prendre dans ses bras. Le silence qui suivit désigna l'hésitation du monsieur; mais Andy attendit patiemment sa réponse, en le fixant dans les yeux. Finalement, l'attente valait le coup. c'est vrai !? Il accepte ? -- Un énorme sourire s'afficha sur le visage d'Andy ... Bien qu'il ne sache absolument pas comment ni ou il allait trouver une fée ; par contre, il serait ravi de lui faire visiter l'île. Mais le petit reste inquiet. L'adulte va t-il vraiment lui apprendre à tirer ou n'est ce qu'une manière simple de lui dire de rentrer chez lui ? Il le laissa tout de même reprendre le pistolet de ses mains. Les sourcils froncés, Andy le laissa faire, tout en le suivant des yeux.

Il avait tout de même serrer sa main ; au cas ou. En se relevant de sa caisse et avant de se mettre au rangement des boîtes , Andy secoua la manche de l'homme.
- Vous savez, tout le monde mérite une fée. c'est pas parce qu'on a fait une erreur, qu'on a pas le droit à une seconde chance. Fit il, très sérieux. Et au final, après il suffit simplement de ne pas faire de betises et t'as pas forcément d'une fée.
Et tout de suite après, il se mit à remettre les armes dans leur boites.
- Et d'ailleurs pourquoi vous ne mériteriez pas une fée ? Vous n'êtes pas quelqu'un de méchant, si ?-- Il lança un regard méfiant d'une fraction de secondes au plus grand avant de redevenir confiant. -

- D'ailleurs pour la fée. j'ai dis que j'allais essayer de vous trouvez une fée mais je me demande ou est ce que je vais bien pouvoir en trouver...Désolé de vous avoir à moitié menti. Ajouta t-il d'une voix hésitante. Par contre je vous ferez visiter l'île avec joie, mais il va falloir m'accompagner pour ça.

Quand il eut enfin fini de tout ranger , il revint se poster devant lui, avec un petit sourire.
Il croisa ses mains dans son dos, avec une auréole invisible au-dessus de la tête. Une tête d'ange mais le diable au corps. C'était tout ce qu'était Andy. Et il avait déjà hâte de commencer à apprendre à tirer.
- C'est fini ! On commence quand ? Vous avez des munitions ou pas ? -- Il lança un regard en direction des autres boîtes. A moins que les armes étaient déjà charger ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Empty
Message Sujet: Re: Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] EmptyJeu 28 Juil 2016 - 23:03




Quand un enfant perdu possède un pistolet...


feat. Andy


   Je suis surpris mais rassuré qu'il accepte finalement cette poignée de mains que je lui offrais. Un marché conclu à la manière des adultes, ça a quelque chose de rassurant quoi qu'on en dise. Je sais bien qu'il faut souvent y ajouter de la paperasse mais il n'est pas question d'argent ou quoi que ce soit de vraiment sérieux ici. Enfin il semble. Du moins rien de bien embarrassant si il m'aide comme convenu à tout remettre en place et si je surveille qu'il ne tire pas sur n'importe qui ou n'importe quoi quand je lui apprendrais à se servir de son arme. Son arme... voilà que je réagit déjà comme si elle lui appartenait. C’est plus ou moins le cas puisque je la lui ai promis. Ha je suis dans de beaux draps... Mais passons.. je suis sûr que tout se passera bien, je trouverais un mensonge. Ou Paul le fera pour moi. Il a toujours été bien meilleur que moi pour ces choses là. Et puis il a l'air honnête ce gamin. Il essaye même de me rassurer sur le fait que selon lui je mérite d'avoir une fée à moi au moins autant qu'un autre. L'idée me tire un sourire amusé autant qu'inquiet. C'est drôle de voir ce petit bout d'homme de rien du tout devenu sérieux tout d'un coup avec ses belles phrases comme celles de papa : « C'est pas parce qu'on a fait une erreur qu'on a pas le droit à une seconde chance. » Je me souvient encore que ça faisait hurler Maman quand il me disait ça. Pour elle tout ce qui n'était pas parfait du premier coup ne méritait aucun intérêt. Mais c'était il y a longtemps et.. ne dit on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Ainsi c'est papa qui avait raison.

   Quand au reste.. « 
Si je suis quelqu'un de méchant, moi ? » « Ha, ce serait bien la meilleur de l'année celle là ! » « Non, je ne crois pas. Ça dépend de ce que tu appelle méchant je pense. Je ne ferais de mal à personne, je n'ai même jamais été capable de chasser. Mais s'il faut te forcer à obéir, et bien je le ferais, mais ça tu le sais déjà. Et puis c'est pas être si méchant que ça je crois. Je ne te taperais pas dessus si c'est de ça que tu as peur. » Mais il n'y a pas de peur dans son regard ou sa voix, il est déjà reparti sur autre chose. « Je te l'avais dit. » Me souffle Paul avec une voix bien trop enjouée à mon goût quand le gamin m'annonce que de fée, il ne pourra pas m'en fournir la moindre aile. Il ne sait pas comment on fait. Comme tout le monde en somme. Mais je ne dirais pas à Paul que oui, il avait raison. Il serait trop content. Je me contente de hausser les épaules en terminant de ranger le bazar que nous avons mis. « Je veux bien faire un tour oui. Voir des coins et découvrir des secrets. Mais pas le tour de l'île en entier. » Je ne dirais pas non plus que j'ai trop peur de m’éloigner de la ville. Lui il n'a pas peur alors pour quoi je passerais si j'avouais être un poltron ? Non, non et archi non. Et pour éviter d'avoir à m'attarder sur le sujet quoi que je pense pouvoir au moins mentir là dessus en disant que j'ai trop de travail pour partir trop longtemps, je lui fais signe de me suivre avant qu'il ne s'impatiente de trop. « Je sais ou trouver des munitions oui mais s'il te plaît, soit plus discret. On va passer devant mes collègues je ne veux pas avoir à m'expliquer. Je te l'ai dit on aurait de gros problèmes toi comme moi. »

   Mais j'ai beau essayer d'être prudent, en prenant l'une des petites boites qui contiennent le munitions et un sachet de poudre de la taille d'une blague à tabac puis en les glissant dans ma poche avant de quitter le bateau, je ne parviens pas à éviter qu'un autre docker nous remarque comme nous atteignons le bout du quais. «
 Laisse moi mentir. » Non, je ne veux pas laisser Paul parler à ma place. « Hey Mal' où cours tu comme ça. On a pas terminé. Tu sais qu'il faut qu'on finisse de ranger tout ça avant.. et tu m'écoute ? » J'en sais rien si je l’écoute. Mon regarde va du gosse à cet homme, puis revient sur le gosse, et ainsi de suite et je sens déjà les sueurs froides me couler dans le dos. Je ne peux pas faire demi tour... j'ai promis à ce gamin..je lui ai serré la main. « Laisse moi faire. » Je ne veux pas être le genre de grande personne qui ment aux enfants.. « Laisse moi faire je te dis. » Je n'ai pas le choix..

   Cet imbécile. Voila dans quel pétrin il s'est fourré. Encore une fois je vais devoir lui sauver les miches. Je trouvais ce morveux problématique mais voilà que j'en ai deux à gérer. Je passe simplement une main à l’arrière du crane de Mal', mon crane.. peut importe, et je souri sûr de moi à ce collègue encombrant en ébouriffant le mioche de l'autre main. « C'est le fils d'une amie, il a fait le mur et je voudrais le ramener rapidement à sa mère avant qu'il lui arrive des bricoles. Je devrais pas être long promis. » Il me fixe, septique avant de jeter un dernier coup d’œil au morveux puis de hausser les épaules. «  Ça va je te couvre pour cette fois mais tu me revaudras ça Mal'. » « Promis ! »

   Il est partit. Il est partit en nous laissant filer et je respire de nouveau. « 
Magne toi maintenant. » Paul me tire de ma torpeur et j’acquiesce bêtement. « Aller, on file avant d'avoir plus d'ennuis, de vrais ennuis cette fois. »




légende :
Paul
Malcolm
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Empty
Message Sujet: Re: Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand un enfant perdu possède un pistolet...[Feat Malcolm Benthey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-