AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 A roof right over our heads ▷ libre
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


A roof right over our heads ▷ libre Empty
Message Sujet: A roof right over our heads ▷ libre A roof right over our heads ▷ libre EmptyDim 21 Fév 2016 - 16:07

A roof right over our heads
Anya Parvadi
&.
Raygon Finnighan


 

 



 

 


Raindrops keep fallin' on my head


Une semaine. Cela faisait une putain de semaine que la pluie tombait en seaux d’eau sur l’île. Pour ne rien ajouter à cette superbe météo, il faisait éternellement nuit. C’était mauvais pour les affaires. Pour ses affaires plus précisément. En temps que menuiser, il était du devoir de Raygon Finnighan de toujours s’approvisionner en matières premières et de pouvoir les stocker correctement. Or là, de un il n’y voyait pas plus loin que le bout de sa hache lorsqu’il abattait des arbres, et de deux l’humidité ambiante avait tôt fait de faire pourrir ses planches à peine travaillées. Pestant une nouvelle fois il rabattit sa cape sur son visage et traversa les deux rues qui menaient à sa boutique. La pluie diluvienne avait au moins l’avantage de nettoyer les immondices de la cité des pirates et d’en atténuer l’odeur acre qui s’en dégageait pendant les saisons chaudes. Avantage aussi de ne croiser personne, ou bien des gens tout aussi pressés que lui de regagner leur chez soi.

Rageant en cherchant son trousseau de clé pendant trois bonnes minutes, Ray entra enfin dans la petite menuiserie qu’il occupait depuis quelques années maintenant. Trempé comme une serpillère qui aurait due laver trois châteaux, le garçon détacha la lourde cape et la posa près de la cheminée. Il frotta fort ses mains l’une contre l’autre, essayant d’en dégager un minimum de chaleur avant de s’attaquer à deux buches qu’il plaça en équerre dans l’âtre et craqua une allumette sur le petit bois. La chaleur envahit d’un coup le petit espace et Ray soupira de bonheur. La pluie au dehors claquait les carreaux et le garçon souleva un rideau en grimaçant. Comme si y’avait pas assez d’eau comme ça sur cette île ! Il voulait le noyer c’est ça ?

Un bruit suspect attira soudain son attention. Un objet tombé au sol, une scie ou tout autre instrument métallique si son oreille était bonne. Et cela venait de la remise où il entreposait ses planches.
Sur ses gardes, Ray, attrapa la hache qu’il avait laissée sur la table en arrivant. Un léger moulinet du poignet pour se l’approprier en main et il se dirigea vers son atelier. Ouvrant la porte, il attrapa la lampe suspendue au mur, projetant la lumière entre les planches de pin et de merisier. L’odeur caractéristique du bois envahit ses narines, ainsi qu’une autre, une odeur de pluie. Quelqu’un était entré. D’un ton autoritaire qu’il souhaitait assuré, Ray resserra les mains sur sa hache en criant :

- Qui es là ?

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


A roof right over our heads ▷ libre Empty
Message Sujet: Re: A roof right over our heads ▷ libre A roof right over our heads ▷ libre EmptyMer 20 Avr 2016 - 18:58

A roof right over our heads × ft. Ray & Leena
Alors que le vent se levait, qu'il devenait de plus en plus fort, que les vagues suivaient son mouvement, Leena avançait, déterminée, prête pour une fois, à n'écouter que son coeur. Elle avait longtemps discuté avec son amie Rheïanne, et avait finalement décidé qu'elle seule pouvait décider de son destin. Voilà pourquoi, elle fusait vers la terre ferme, dans l'espoir de retrouver ce marin qu'elle recherche tant.

Pour une fois, elle allait sortir de l'eau, et non pas pour aller se mettre à l'abri au chaud chez son amie. Elle avait décidé d'aller en ville, de faire comme si elle était une toute autre personne, et de chercher des renseignements sur son amour. L'eau n'y allait pas de main morte mais elle y était habituée puisqu'elle y avait passé toute son existence. Le plus dur serait une fois sortie. La nuit battait toujours son plein, et n'en finissait jamais, mais Leena pouvait voir qu'elle allait dans la bonne direction rien qu'en suivant les lumières et les bateaux des pirates qui rentraient en ville. Elle avait demandé à son amie de lui prêter des vêtements qu'elle emportait. Ils étaient trempés mais elle espérait qu'ils sècheraient vite. Arrivée non loin de la ville, elle décida de passer par une petite foret afin de ne pas se faire repérer. Elle déposa les vêtements sur le sol après les avoir essorés et les fit sécher. Pendant ce temps, elle était retournée un moment voir son frère, histoire d'être sûre que la robe que lui avait prêté son amie soit bien sèche. Car elle avait été claire, les vêtements mouillés la rendront sirène de nouveau.

Quelques heures plus tard, elle était prête. Elle enfila le vêtement du mieux qu'elle pouvait, se remémorant les gestes que lui avait montré son amie. Elle aimait bien ces tenues, elle se trouvait tellement différente qu'elle n'en revenait pas. Elle regarda le sol, et vit ses pieds, ce que les humains appelaient ce qui leur servaient à marcher. Elle s'entraina un instant à marcher, en essayant de ne pas trébucher mais c'était plus compliqué que ce qu'elle ne pensait. Mais le plus dur restait à venir. En un instant, elle sentit de légères goutes se poser sur sa tête. Ce n'était pas bon signe. La pluie arrivait, il fallait qu'elle se mette à l'abri le plus vite possible. Sans attendre, elle mit un pied devant l'autre et accéléra de plus en plus. A l'extérieur de la foret, elle apperçu une petite battisse, et s'y engouffra sa attendre. Tout était fait de bois, une odeur qu'elle n'avait pas souvent eu l'occasion de sentir mais qui l'avait toujours fascinée. Car sous l'eau, elle ne peut pas la sentir. Elle se cogna un peu, et ne put empêcher le bruit d'alerter le propriétaire des lieux. Il ne fallait pas qu'on la trouve, surtout que si elle retournait sous la pluie, elle serait de nouveau elle, et il ne fallait pas.

- Qui es là ?

Elle ne fit pas un bruit, se recroquevillant sur elle même afin de se cacher du mieux qu'elle pouvait. Elle était tétanisée par la peur, elle ne savait pas où elle était, et personne d'autre ne le savait et ne pourrait la sauver si les choses tournaient mal. Elle respira doucement afin d'essayer de se calmer afin de ne pas se faire repérer.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


A roof right over our heads ▷ libre Empty
Message Sujet: Re: A roof right over our heads ▷ libre A roof right over our heads ▷ libre EmptyMar 26 Avr 2016 - 23:19

A roof right over our heads
Eileena Bloom
&.
Raygon Finnighan


 

 



 

 


Raindrops keep fallin' on my head


Rien. Plus aucun bruit. Ce silence pesant était le signe même qu'il n'était pas seul. Il sentait une présence étrangère sans en distinguer l'origine. Il vit la porte du fond entrouverte et jura dans sa barbe. Il avait encore oublié de la fermer. Avec cette nuit constante, il devait bien plus compter sur sa tête que sur ses yeux et un geste aussi automatique que fermer une porte pouvait bien être zappé tout en pensant l'avoir fait. Un coup d'oeil en arrière aurait suffit à vérifier le verrouillage, sauf que grâce à dieu c'est quel esprit malin de cette île, le soleil avait décidé de prendre des vacances, loin, mais alors très loin de Neverland.
Levant un peu plus haut sa lanterne pour couvrir plus d'espace de sa lumière, le garçon continua son avancée entre les planches de bois. Sa hache bien en évidence pour dissuader une éventuelle attaque surprise, Raygon se sentit tout de même obligé de rajouter un « Je suis armée, et je n'hésiterais pas à m'en servir, alors sortez de votre cachète, qui que vous soyez!». Si le garçon n'avait pas particulièrement peur, une angoisse malsaine lui grignotait les entrailles et il sentit les gouttes de pluie se mêler à un filet de sueur, rafraichissant désagréablement sa nuque.

Il tourna à un angle, retenant presque sa respiration dans l’expectation. Allait-il se retrouver nez à nez avec un pirate venu régler quelque compte? One-Eyed était de loin la ville la plus mal fréquentée de l'île pourtant, il avait cru s'y faire sa place et avoir gagné en notoriété pour qu'on le trouve assez utile pour ne pas lui trancher la gorge un soir de pleine lune. Mais peut-être n'était-ce qu'un pauvre enfant venu chercher un peu de chaleur. Il avait rencontré une jeune femme quelques semaines plus tôt, Saamiya. Une échappée d'un autre monde qui avait trouvé refuge dans sa baraque dans les bois et l'avait rudement chassée, croyant avoir à faire à un voleur de bas étage. Il ne reproduirait pas deux fois la même erreur... Terroriser les gens innocents n'était pas son activité fétiche. S'il devait tuer, ou chahuter quelqu'un, il le faisait pour une bonne raison. Et certes, lorsqu'il s'agissait de vils pirates ou ordures de la pire espèce, il y prenait grand plaisir.

Le halo de sa lampe capta soudain une ombre bien différente des planches, une forme humaine qui se reflétait sur le mur d'en face distinctement. Une ombre recroquevillée, tremblante. De peur ou de froid? Ou bien sur le point de se jeter sur lui? S'arrêtant assez loin de façon à pouvoir contre attaquer en cas d'assaut, le garçon posa lentement sa lampe au sol sans quitter des yeux cette ombre disproportionnée qui reproduisait en dix fois trop grand le corps à qui elle appartenait. D'une voix calme mais menaçante, Raygon interpella l'ombre.« Je peux vous voir. Et à moins d'être sourd vous m'avez sûrement entendu la première fois. Sortez, les mains bien en évidence maintenant ou je me verrais obligé d'utiliser la force. Vous n'avez rien à craindre si vous ne voulez aucun mal à cette échoppe ou à son propriétaire. Dans le cas contraire, sachez que je ne me laisserais pas faire, alors vous feriez mieux d'avoir bien réfléchi à votre plan d'attaque.» D'un geste sûr Raygon se campa sur ses deux pieds, y prenant appui, léger ramassé pour faire face à l'ami ou l'ennemi dont l'ombre se déployait lentement...



© Gasmask




Dernière édition par Raygon Finnighan le Mar 10 Mai 2016 - 8:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


A roof right over our heads ▷ libre Empty
Message Sujet: Re: A roof right over our heads ▷ libre A roof right over our heads ▷ libre EmptyMer 4 Mai 2016 - 15:02

A roof right over our heads × ft. Ray & Leena
Elle sentait son corps accélerer, au fur et à mesure qu'elle entendait la voix de cet homme, pas très loin d'elle. Elle se recroquevilla le plus possible afin de se cacher mais au fond, elle savait très bien, qu'elle était enfermée avec lui, et qu'il finirait par la trouver. Ce qu'elle ne savait pas, c'est quel genre de personne il était, ce qu'il lui ferait s'il découvrait son identité.

« Je suis armée, et je n'hésiterais pas à m'en servir, alors sortez de votre cachète, qui que vous soyez!»

Ce n'était pas bon signe. Il avait l'avantage d'être chez lui, de savoir quoi faire et quoi utiliser. Elle était dans un monde nouveau, ne savait pas à quoi servaient certains objets qu'elle voyait dans cet endroit et surtout, elle n'avait pas la force que pouvaient avoir les hommes.  Elle se mit à réfléchir, essayant de ne pas penser à voix haute comme elle le faisait parfois quand elle était stressée.

« Je peux vous voir. Et à moins d'être sourd vous m'avez sûrement entendu la première fois. Sortez, les mains bien en évidence maintenant ou je me verrais obligé d'utiliser la force. Vous n'avez rien à craindre si vous ne voulez aucun mal à cette échoppe ou à son propriétaire. Dans le cas contraire, sachez que je ne me laisserais pas faire, alors vous feriez mieux d'avoir bien réfléchi à votre plan d'attaque.»

Il savait qu'elle était là, mais quelque chose avait changé. Il ne semblait plus si menaçant que ça et Leena se dit que finalement elle ferait mieux de se montrer. Par chance les vêtements n'avaient pas assez pris l'eau pour qu'elle se retransforme en sirène, dans un moment qui ne lui aurait pas été favorable. Elle prit une grande inspiration et se décida à se relever. Un coup d'oeil sur le mur éclairé par la lampe que portait le propriétaire des lieux et elle apperçu son ombre se refléter. Elle ne put s'empêcher d'apprécier ce qu'elle voyait, de longues jambes dans une robe, et pas une queue envahissante. Elle se sentait comme eux, et se dit que cet homme ne remarquerait sans doute pas qu'elle est différente. Elle se rapprocha pour qu'il puisse la voir et pour lui montrer qu'elle ne s'en prendrait pas à lui. Qui avait le plus peur de qui?  Comme demandé, elle avança en montrant ses mains, et mit enfin un visage sur cette voix. Il ne semblait pas très vieux, et ne semblait pas aussi effrayant que l'étaient les pirates, les seuls hommes à part le marin qui l'avait sauvé, qu'elle avait pu voir jusqu'à cet instant. Maintenant, restait à voir ce qu'il allait faire.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


A roof right over our heads ▷ libre Empty
Message Sujet: Re: A roof right over our heads ▷ libre A roof right over our heads ▷ libre EmptyMer 11 Mai 2016 - 10:32

A roof right over our heads
Eileena Bloom
&.
Raygon Finnighan


 

 



 

 


Raindrops keep fallin' on my head


La silhouette se délia sur le mur et Raygon observa en ombres chinoises le corps fin d’une femme se dessiner. Ses jambes s’allongèrent, presque malhabiles, porteuses d’un buste svelte enveloppé dans une étoffe légère. Il sentit sa garde fléchir et sa hache se faire plus lourde dans sa main, comme une envie de la poser loin, loin de cette apparition. Si Raygon avait peu d’expérience avec les femmes, il avait, à tord ou à raison, une certaine empathie envers elles. Prenez le pour un macho mais il ne considérait pas les femmes comme les brutes épaisses et violentes que pouvaient être les hommes. Il s’en méfiait moins, au premier abord en tout cas. Pour lui, elles étaient ces créatures douces et fragiles qui nécessitaient tôt ou tard la protection masculine. Et c’est exactement le sentiment qu’il eut lorsque la jeune inconnue sortie de l’ombre pour se planter devant lui, paumes en l’air.

Elle avait beau être plus âgée de quelques années, elle lui apparut de suite comme un oiseau tombé trop loin de son nid. Un bel oiseau certes. Des cheveux encre lui coulaient de part et d’autre d’un visage pâle mangé par deux yeux d’un bleu indescriptible tant il oscillait avec le vert. Un moment il resta interdit, ne sachant s’il rêvait ou si la nuit éternelle apportait de nouvelles créatures jusque là inconnues. Il ne l’avait jamais vue à One-Eyed, ni nul part ailleurs, il s’en serait souvenu.
Il se décida à rompre son immobilité et posa sa hache sur l’établi à sa droite. La lampe entre eux deux projeta leur ombre à l’opposé, comme un duel muet et le garçon se décida à parler.

« Qu’est-ce que vous faites chez moi ?» C’était la seule question censée qu’il était encore capable de prononcer. Les femmes qu’ils connaissaient ne s’habillaient pas aussi légèrement, à part…

« Etes-vous perdue ? »  traduction fait de 1. Je ne suis pas le bon client pour vos propositions. De 2. La maison close de One-Eyed est située à l’autre bout de la ville. Mais son ironie et sa raillerie habituelles avaient été happées par l’apparente innocence de son interlocutrice. Elle ne ressemblait pas aux femmes des maisons closes, elle n’avait ni ce sourire enjôleur ni cette lueur blasée au fond des yeux.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



A roof right over our heads ▷ libre Empty
Message Sujet: Re: A roof right over our heads ▷ libre A roof right over our heads ▷ libre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

A roof right over our heads ▷ libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-