AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Neverland
Beware, I'm starving
Neverland
ζ Inscris le : 20/03/2015
ζ Messages : 1676
ζ Avatar : Neverland
ζ Localisation : Au pays de l'Imaginaire
CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE 1483305791-tumblr-o0mlwbxuco1ubzetko4-250



CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE Empty
Message Sujet: CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE EmptyMer 13 Jan 2016 - 11:21

UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE


On ne sait plus quand dormir, les bêtes sont perdues, les vaches ont arrêté de produire du lait, les poules ne pondent plus et si ce n’était que cela. Les pillages ont débuté depuis quelques jours. Le gouverneur a levé une milice, réunissant des hommes vaillants pour veiller au bon ordre de la population, ce soir se déroulera le banquet, le climat doit se vouloir rassurant.

Avec l’aide de certains, les tables sont mises, les cochons grillent paisiblement sur les feux installés un peu partout sur la place. À certains endroits, des bûches coupées en quatre morceaux servent de point de chaleur à ceux qui voudraient se réchauffer. Les mines sont graves, bien que certains tentent de l’humour. Les musiciens jouent des airs gais pour détente l’atmosphère, tous réunis, que pourraient-ils leur arriver.

La foule arrive par vague, boulangers, pêcheurs, mineurs, simples badauds, des enfants perdus se tentent à l’aventure, peut-être veulent ils en savoir plus sur ce qu’il se passe, on aperçoit des sauvages, peuple indien pourtant solitaire en temps normal. Mais la situation ne l’est pas elle-même. Les soldats se réunissent vers un groupe qui semble chercher querelle, on leur fait retirer leurs armes, les pirates…même eux veulent profiter de cette soirée. Mais qu’en ressortira-t-il ? Cela…nous l’ignorons, tout comme nous ignorons quelle est la véritable raison de ce rassemblement, seul le gouverneur tient en main les réponses.


A SAVOIR
C’est le moment de lier des amitiés ou des alliances, de régler vos querelles ou de vous rassurer entre personnages qui se connaissent. Profitez de la soirée ou au contraire venez mettre la pagaille. Ce sujet collectif est totalement libre. Faites-en ce que bon vous semble.

Le PNJ interviendra probablement à un moment ou deux…cela sera en fonction de l’avancement de chacun, mais une surprise vous attendra à la fin de ce sujet.

Amusez-vous bien, en espérant que vous n’ayez pas peur du noir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE Empty
Message Sujet: Re: CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE EmptyMer 13 Jan 2016 - 14:52

Sous l’eau, la lumière du soleil n’aurait pas vraiment pu l’atteindre. Et pourtant, elle lui manquait. Cette chaleur, ces reflets dorés à la surface des vagues. Aodren avait appris à aimer la nuit, à se complaire dans l’obscurité. Tapi dans la pénombre, il était capable de se soustraire au regard de presque n’importe qui. Il tirait de gros avantages à se déplacer de nuit. Et puisque la nuit semblait vouloir se prolonger encore et encore, Aodren pourrait en accumuler les bénéfices. Le triton émergea dans sa grotte, ce qu’il appelait son « chez lui ». Il y amassait ses trésors, son butin de mercenaire solitaire.

Enfilant rapidement des vêtements, il sortit ensuite et gravit le petit sentier sauvage et rocailleux qui le ramènerait sur un chemin plus praticable. Aodren se passa rapidement une main dans les cheveux pour les dompter. Le temps s’était calmé, les animaux paraissaient moins hostiles. Neverland semblait s’endormir. Paré d’une chemise propre et d’un pantalon noir, l’homme avançait vers Blindman’s Bluff. Il avait entendu parler d’un banquet organisé là-bas. C’était à la fois l’occasion de se changer les idées, de côtoyer du monde et de manger jusqu’à plus soif sans devoir débourser. Autrement dit, il aurait fallu être idiot pour refuser de se rendre là-bas.

Quand Aodren arriva, il y avait déjà quelques individus sur place. L’assassin fut d’ailleurs surpris de croiser tous les types d’individus de Neverland. Pirates et enfants perdus, indiens et notables de la cité. Bref, le triton ne put réprimer un sourire. Et lui qui avait cru que la situation redevenait normale ... à en voir tous ces gens réunis, il apparaissait clairement que non !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE Empty
Message Sujet: Re: CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE EmptyMer 13 Jan 2016 - 21:14

J'avais toujours adoré la nuit, parce qu'il était plus facile d'y faire des mauvais coups et que personne ne venait m'embêter. Quand le soleil se couchait, je devenais totalement libre de faire tout ce que je voulais et, selon moi, les risques étaient moins élevés, puisqu'il était beaucoup plus facile de se cacher lorsqu'il faisait noir. De plus, j'avais toujours adoré lorsque les étoiles envahissaient le ciel, mais je ne détestais pas le jour pour autant. J'adorais le soleil, la chaleur, les rires et la bonne humeur de l'été et, même si cette nuit éternelle s'était installée récemment, le jour me manquait énormément.

Mais ce n’était pas une raison de déprimer pour autant. Au contraire, lorsqu’on m’avait raconté les événements récents et qu’on m’avait parlé du buffet qui devait avoir lieu ce soir, je m’en étais réjouie. Plutôt que de me rouler en boule dans un coin pour pleurnicher comme une gamine, j’avais décidé de voir le bon côté des choses. Depuis que la nuit s’était installée, tout était beaucoup plus calme et, en plus, un banquet était organisé à Blindman’s Bluff! Quoi de mieux pour se remonter le moral qu’une fête où j’aurai l’occasion de voir Gaïa et Rosa?

J’avais donc enfilé ma plus jolie cape et mes plus jolies bottes, puis je m’étais rendue seule au banquet. Ainsi, après une longue marche dans la forêt en compagnie de ma fée, Vanille, j’arrivai enfin dans la ville de l’aveugle où l’ambiance était à la fois légère et tendue. D’un côté, il y avait les gens insouciants qui se pensaient en sécurité ensemble et d’un autre côté, il y avait les pirates qui avaient l’air de chercher les embrouilles, pour pas faire changement. Et, au milieu de tous ces gens, il y avait moi, Sawyer. Une gamine un peu paumée qui ne reconnaissait personne. Je restai donc sur place un moment avant d’aller me mêler à la foule, dans l’espoir de trouver un ami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE Empty
Message Sujet: Re: CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE EmptyMer 13 Jan 2016 - 22:42

Un banquet ? Miam ! Je sais ce que ça donne les banquets chez les grands, j'en ai déjà vécu un ou deux. La nourriture est toujours super, pas aussi bonne que celle qu'on a chez nous à l'arbre du pendu, mais plutôt agréable. J'ai pas trop réfléchis sur le coup, et j'ai suivi l'appel de mon estomac qui criait famine. Traverser la forêt ça me fait pas peur, je l'ai déjà fait des centaines de fois, c'est un peu comme si je la connaissais par cœur. Mais de nuit je le fais un peu moins, depuis que je me suis perdue le jour de mon départ, j'appréhende un peu les escapades nocturnes. Mais bon, ce soir j'ai ma torche spéciale, un petit bijou que j'ai conçus moi même, qui éclaire assez devant et derrière moi pour que je ne soit pas trop paniquée, mais qui aussi ne s'éteigne pas au premier coup de vent.

Sur le chemin je me rends compte que je me dirige droit vers ma ville natale et probablement vers mes parents. Mes pas ralentissent considérablement, cela fait longtemps que je ne les ai pas vu. Je repense à eux de temps en temps mais de là à les revoir ... Malheureusement il est trop tard pour faire demi tour, je suis déjà arrivé à la "fête". Pour me consoler je me dis que peut-être je verrais Erim, puis j'espère que je ne serais pas le seul enfant perdu, la ce serait terriblement barbant, les bêtises toute seule c'est mois drôle, puis je pourrais pas me cacher si jamais je vois maman et papa.

Une fois près de la foule, j’éteins ma torche et je la plante au sol un peu en retrait, derrière une maison, cachée pour que je puisse la récupérée pour le retour. Non vraiment cette nuit non stop, c'est pas le top. Certains diront qu'au moins les animaux sont plus calme et la nature semble apaisée. Moi je continue à me dire que ce noir ambiant qui n'en finit pas, ben ça pu. Je regarde à droite à gauche tout en me mêlant à la foule histoire de voir si je ne reconnais pas quelqu'un. Et puis derrière un grand torse tout poilus (beurk) je vois pointer le petit nez de Sawyer, ma petite peste préférée. Je me précipite vers elle et lui agrippe le bras, un grand sourire aux lèvres.
"Alors on vient faire la fête face de prout ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE Empty
Message Sujet: Re: CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE EmptySam 16 Jan 2016 - 17:38

Dès qu'on parle de bouffe à Andy, ca provoque un déclic dans l'esprit du petit. Il se met alors à penser à toutes sortes de choses: Poulet rôti avec de la sauce délicieuse, gâteaux en tout genre, fruits bien mûrs etc. Et aujourd'hui justement, un énorme banquet était organisé à Blindman’s Bluff et il promettait d'être magnifique.

En apprenant ça, le petit garçon avait immédiatement pris la route pour la soirée.
Là bas, il rencontrerait sans doute de nouveaux amis et aura peut être l'occasion de revoir son premier ami, Nikolaï, ou encore d'autres enfants perdus à qui il avait déjà parler. Pour arriver à la ville, il fallait passer par la forêt, au plus grand plaisir de Andy qui adorait les arbres, la nature, les animaux. Sur le chemin, il avait sa fouine sur une épaule et une torche dans une main.
Il faisait bien attention à ne pas trop s'approcher des arbres et buissons car maladroit comme il était, ca n'aurait pas été étonnant s'il mettait le feu.

Une fois arrivé, il avait les yeux pétillants et un énorme sourire aux lèvres.
Pleins de gens étaient déjà arrivés et étaient rassemblés autour du grand buffet. Andy se rua vers la nourriture sans même éteindre sa torche et dévalisa le coin des gâteaux. Il en enfouit dans sa poche, en mit toute une poignée dans sa bouche et balaya l'endroit du regard à la recherche d'une quelconque connaissance. Pourvu qu'il ne reste pas seul durant toute la soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE Empty
Message Sujet: Re: CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE EmptyDim 17 Jan 2016 - 23:09




Un banquet qui fait mouche


Chapitre deux


     Il ne manquait plus que ça. Voilà qu'ils décident d'organiser une fête pour détendre la populace. Une fête ou peut importe le nom qu'ils lui ont donné d'ailleurs, le résultat est le même. Tout par à vaux l'eau sur cette île, personne n'est plus en sécurité nul part et voilà que ces imbéciles décident de réunir un maximum de personne en un seul et même endroit. Comme si ils avaient besoin d'une bonne vieille rixe de crétins trop alcoolisés pour couronner le tout. Et quand Selyne m'a demandé pourquoi je refusais d'y aller, et que j'ai lu entre les lignes qu'elle cherchait un prétexte pour m'y accompagner, j'ai tenté de noyer le poisson, pour éviter de l’inquiéter plus que de raison. Seulement elle est bien plus maligne que ça, ma fille. Elle a trouvé le moyen de me faire changer d'avis. « Donc tu penses que ça va mal finir, je vois. Tu te fais pessimiste avec le temps mon papou. Tant pis. J’espère que tu auras tort ceci dit. Parce que Rainy, elle y est partie.. seule. »

     Bon sang ce que je hais quand elle fait ça. Je sais pas de qui elle tient ce coté manipulateur, je n'ai pas souvenir que sa mère se soit joué de moi de la sorte une seule fois.  Et... oui, peut être que j'étais un gamin dans ce genre là ...

     Et elle a réussit son coup, puisqu'il était hors de question que je la laisse seule et que Cheyenne n'a pas besoin que je lui confie ce fardeau en plus du reste en ce moment... et bien je l'ai emmenée avec moi. Quoi qu'il puisse arriver là bas, je préfère l'avoir à l’œil que prendre le risque qu'elle me suive sans permission, ce qu’elle aurait très probablement fait de toutes façons.

     Ainsi nous voilà tous deux, aux abords de cette foule de fous venus chercher je ne sais quoi dans cette soirée. Elle essaye bien de m’échapper, de se soustraire à ma main tenant fermement la sienne mais j’ai été catégorique en quittant le camp «
 Tu me suis mais tu ne t’éloignes de moi sous aucun prétexte.  » La perdre serait la pire chose qui pourrait arriver. Je ne la retrouverais jamais dans cette marée humaine. Tout comme je doute pouvoir retrouver Rainbow...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE Empty
Message Sujet: Re: CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE EmptyMer 20 Jan 2016 - 23:39

Un banquet qui fait mouche
food glorious food
Chapitre deux
Un cauchemar. C'était un véritable cauchemar. Feisty, le regard perdu dans les flammes du feu de camp, n'est plus qu'une ombre dans cette nuit sans fin. Plusieurs jours s'étaient écoulés depuis cette terrifiante aventure dans les entrailles de Neverland. Les souvenirs, pourtant, étaient toujours aussi vifs dans l'esprit de la fillette. Le monstre, la marque de ses griffes sur sa jambe, ses hurlements, cet horrible chien… Elle n'en dormait plus. Son visage, crasseux et écorché, était désormais marqué par de profonds cernes, témoins des insomnies régulières de La Bagarreuse. D'aussi loin qu'elle s'en souvenait, Feisty avait toujours eu un sommeil agité et une horloge interne pour le moins déréglé, mais elle ne s'en était jamais soucié. Seulement, depuis que cette maudite nuit s'éternisait, c'était tous ses repères qu'elle avait l'impression d'avoir perdu, en plus de son sommeil. Feisty, derrière ses yeux hagards, bouillonnait. La situation lui échappait. L'enfant perdu se sentait comme prise au piège, forcé de participer à un jeu auxquelles elle ne voulait pas jouer. L'île changeait, un changement qu'elle n'était pas prête à accepter. C'était son monde, son terrain de jeu qui s'en trouvait menacé.

Un par un, les enfants perdus quittaient le camp. Il y avait, disait on, un banquet organisé à la cité. Décidément, elle ne parviendrait jamais à comprendre les adultes. Eux qui faisaient des montagnes pour des futilités, voilà qu'ils décidaient de s'amuser à un moment pareil ! Ce n'était pas sur ces gros tas qu'on pourrait compter, de toute manière. C'était eux, la cause de tout ça, elle en était persuadée : il ne pouvait y avoir que les pirates pour faire un coup pareil. Qui sait, cette nuit était peut-être le fruit d'un vœux qu'un enfant perdu ait été forcé de faire sous la contrainte de ce vieux thon de Barbe Noire ? Les prunelles de Feisty suivaient lentement l'agitation du camp lorsque, du coin de l'œil, elle aperçut Niko sur le point de partir. Boostée par le désir de se rendre à cette fête, elle accourut aussitôt vers son camarade.

« Niko ! Tu vas au banquet ? Je viens avec toi ! » La Bagarreuse ne lui laissait pas le choix. Elle mourrait d'envie d'aller jeter un coup d'œil à ce banquet, seulement chacun semblait être parti de son côté et Feisty ne pouvait se résoudre à s'enfoncer dans la forêt seule. Pas lorsque celle-ci était envahie par les ténèbres. Son ventre se tordit. Au fond, elle ne savait pas ce qui l'effrayait le plus : l'obscurité, ou la réaction des autres si par malheur ils venaient à apprendre qu'elle réagissait comme une faible face à ses peurs. Elle se gardait bien d'étaler ses états d'âme. Les enfants perdus n'étaient pas connus pour faire dans le sentiment et heureusement. La boule de nerfs qu'elle était en ce moment aurait bien été capable d'enfoncer son poing au visage de la première personne à lui faire une réflexion.

À peine arrivée, la fille perdue joua des coudes sans ménagement à travers la foule pour se frayer un passage jusqu'au buffet, entrainant Niko avec elle par la même occasion. Telle une affamée, elle se jeta sur les pâtisseries. La faim lui tordait l'estomac. Avec le stress des récents événements, même son imagination ne parvenait plus à combler son appétit. Un gâteau dans la bouche, plusieurs sous le bras, elle jeta un rapide coup d'œil aux environ. Toute la population de Neverland semblait s'être donné rendez-vous, la fillette pouvait reconnaitre des pirates, des indiens, des enfants perdus… « Hé ! » s'écria-t-elle en apercevant May-Lee et Sawyer. « Me dites pas que vous alliez faire un mauvais coup sans moi ! » Les connaissant, ces deux-là étaient surement en train de comploter ensemble ! Frustré à l'idée d'être exclue d'une bêtise, Feisty eut la stupide initiative de lancer une de ses pâtisseries en direction des deux filles perdues. Parce qu'il n'y avait rien de mieux qu'une petite bataille de nourriture pour bien débuter la soirée.

HRP:
 
©️ Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE Empty
Message Sujet: Re: CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE EmptyJeu 21 Jan 2016 - 23:01




Un banquet qui fait mouche


Chapitre deux


     J'ai bien essayé depuis l'autre soir, de trouver un méchant digne de ce nom pour mon récit, quelqu'un pour porter le chapeau de tout ce bazar. Seulement j'en suis incapable. Donner un nom à ce qui serait capable de causer autant de dégât. Jamais jusqu'ici aucun des Némésis des héros de mes histoires ne m'avait causé la moindre frayeur. Jamais jusqu'à aujourd'hui. Peut être parce que tout ceci était trop réel, bien trop, parce qu'il m'arrive maintenant de me parler à moi même pour m'assurer que j'en suis toujours capable, parce que le soleil me manque...

     Alors toute distraction sera la bienvenue, y compris cette fête en ville. Surtout cette fête en ville même. J'en ai besoin, il faut que je me change les idées. Et puis entre nous.. entendre de parfaits inconnus donner leur avis sur tout ça ça m'aidera peut être à finir cette fichue histoire.

     Je ne suis pas seul en plus, je n'ai pas à me soucier de cette obscurité et puis... bah c'est Feisty, ça la dérangera pas si je cause tout le trajet. Elle m'a surpris quand je partais et j'ai pas hésité à sauter sur l’occasion d'avoir de la compagnie. Je me garde cependant d'évoquer tout ça, je connais trop ma petit teigne préférée pour prendre le risque qu'elle s'imagine que je remette en cause son courage ou quoi que ce soit de ce goût là.  Elle ne me le pardonnerait pas et, mes dents non plus je pense.

     A un instant, je doute presque d'avoir bien fait de l'emmener avec moi mais... alors que la vue de toute cette foule d'adultes plus ou moins coincés, stressés, déprimés, et tout un tas d'autres adjectifs antipathiques commence déjà à me faire regretté d'être venu, voilà qu’elle a une idée de génie. Elle se lance dans un  combat de bouffe avec d'autre fripons venu eux aussi se mêler aux gens amassés là.

     J'en oublie mon histoire, mon carnet dans ma poche, mon idée de glaner des infos. J'empoigne à mon tour un gâteau sur une table et je cherche une cible. Tient... en voilà une «
 Hey Andy ! Attrape. » Baammm plein front ! Connaissant ma petite fouine, il ne tardera pas à répliquer. Un peu de bonne humeur que diantre !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE Empty
Message Sujet: Re: CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE EmptyMar 26 Jan 2016 - 20:21

Purée y a des gâteaux partout, du chocolat, des sucreries, tout pleins de trucs que Andy adore. Il en avait pleins les poches et s'apprêtait à attraper une cuisse de poulet situé près d'un énorme plat qu'il se prit un énorme gâteau en plein milieu du front. Le petit garçon stoppa quelques instants son geste, la bouche grand ouverte et l'air révolté. Qui était le crétin qui avait osé faire ça ? Il releva les yeux, enleva le gâteau d'un revers de main et chercha le coupable.
Il aperçut alors Nikolaï non loin de lui qui avait un énorme sourire sadique sur le visage. Andy poussa un long gémissement mi -plaintif , mi - amusé en le voyant.
" - Hannnnnnn mais grand frère t'es méchaaaaaaaant ! " Gémit il. " J'en ai pleins partout ! Franchement ! Tu vas le payer espèce d'escargot pourri."

Sur ces mots, il attrapa le poulet entier qui attendait patiemment dans un plat d'être mangé et le balança tout droit sur Nikolaï. Comme Andy savait que toute cette histoire n'allait pas bien tournée, il prit délicatement la fouine qui était sur ses épaules et la posa sur la table, parmi les autres ingrédients afin qu'elle profite un peu du délice.
" - Allez va p'tite fouine. C'est un champ de guerre ici, y a que les vrais guerriers qui ont droit d'être là. " Lui dit gentiment en lui donnant de petites tapes sur la tête ainsi qu'un petit bisou. L'animal disparut.
Andy était du genre à ne pas abandonner. Il aimait rire et toujours en rajouter une couche. Un poulet...Ca suffirait pas ! Le petit garçon attrapa en plus une bouteille de jus qui était posée là, se dirigea vers Nikolaï et lui renversa sur la tête alors qu'il ne s'était pas encore tout à fait remis du poulet qu'il venait de se prendre.

" - Voilà ! Dans ta tronche de cake ! " Dit Andy en explosant de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE Empty
Message Sujet: Re: CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE EmptyMar 26 Jan 2016 - 21:02

J'étais en train de me dire que j'allais passer la soirée toute seule, lorsque j'entendis quelqu'un approcher assez rapidement derrière moi. Surprise, je me retournai d'un mouvement vif pour me retrouver nez à nez avec May-Lee. Au même moment, celle-ci m'agrippa le bras, un sourire collé aux lèvres, avant de me lancer: « Alors on vient faire la fête face de prout ? » En entendant cette insulte, je lui adressai une grimace avant de répliquer. « Je suis venue pour les gâteaux, tronche de limace. » Après avoir terminé ma phrase, je jetai un coup d'oeil aux alentours, afin de repérer le buffet le plus proche, puisque je m'étais moi-même donnée faim.

Seulement, pas trop loin de la table sur laquelle les victuailles se trouvaient, j'aperçus Feisty qui nous dévisageait toutes les deux. Apparemment, je n'étais pas la seule à être venue pour les gâteaux, puisque la Bagarreuse en avait plein les bras! « Me dites pas que vous alliez faire un mauvais coup sans moi ! » S'écria-t-elle au moment où nos regards se croisèrent. Puis elle s'empara d'un des gâteaux qu'elle avait sous les bras et le lança dans notre direction. J’esquivai le projectile de justesse avant d’éclater de rire. « Tu sais plus viser, Feisty? » Demandai-je assez fort pour que la bagarreuse m’entende bien.  

Quelques secondes plus tard, Nikolaï, qui accompagnait Feisty, s’empara à son tour d’un projectile au hasard, puis il le lança sur Andy qui le reçut en pleine face avant de répliquer. Le tout promettait de dégénérer en une bagarre de nourriture épique et juste d’y penser, je souriais déjà à pleine dent! Énervée, je jetai un coup d’œil malicieux à May-Lee, puis je courus vers l’une des tables du buffet en lui faisant signe de me suivre. Puis, une fois arrivée, je m’emparai de deux truffes. Je mis la première dans ma bouche et je lançai la deuxième sur Feisty, pour me venger de ce qu’elle avait fait plus tôt.

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE Empty
Message Sujet: Re: CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

CHAPITRE DEUX - UN BANQUET QUI FAIT MOUCHE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-