AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Surprise en plein délit
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Surprise en plein délit Empty
Message Sujet: Surprise en plein délit Surprise en plein délit EmptyMer 30 Déc 2015 - 23:35

Surprise en plein délit
Ayanna et Cheveyo
Ce matin, je m’étais réveillée beaucoup plus tard qu’à mon habitude. En fait, généralement, je me levais pratiquement en même temps que le soleil, puisque je n’étais pas du genre à me coucher très tard, mais cette nuit, j’avais tellement mal dormi que j’ai dû prendre un bon quatre heures supplémentaires pour sortir du lit. Du coup, lorsque j’ai quitté ma petite chambre meublée uniquement d’une couchette et d’une petite commode sur laquelle se trouvait un miroir qu’une amie m’avait offert, j’ai découvert que j’étais seule à la maison. Tous les membres de ma grande famille étaient partis. Je m’habillai donc en vitesse avant d’attacher mes cheveux en une longue tresse, puis je m’apprêtai à enfiler mes bottes pour sortir me promener, car je n’aimais pas trop rester toute seule, lorsqu’on cogna à la porte. Surprise, j’allai ouvrir et je tombai nez à nez avec Chayton, le fils de l’un des guerriers du village. Je n’avais aucune idée de ce qu’il faisait là, mais il était assez mignon, alors je lui proposai d’entrer sans trop réfléchir. De toute façon, comment pouvait-on résister à une bouille pareille?

Je lui fis donc signe de s’asseoir avant de me diriger vers l’endroit où l’on entreposait notre nourriture afin de m’emparer d’une poignée de fruits séchés que je plaçai dans un petit bol ainsi que de deux gourdes d’eau. C’était assez simple comme repas, mais, contrairement à ma mère, je n’étais pas vraiment douée en cuisine. Elle était supposée m’apprendre, mais nous n’avons jamais eu le temps, puisque je passe mes journées à entretenir mon jardin ou à traîner chez Ma’Lila. Du coup, j’étais assez contente que Chayton vienne me rendre visite. Premièrement, parce qu’il était vraiment charmant et deuxièmement, car ça faisait changement de mes passe-temps habituels qui excluaient toute activité réalisée avec un garçon qui ne fasse pas parti de ma famille.

Bref, j’allai le rejoindre sur le banc qu’il avait choisi et je lui tendis une gourde avant de déposer le bol de fruits sur la petite table en bois qui se trouvait devant nous. « Qu’est-ce que tu es venu faire ici? Tu sais, si tu cherches mon frère, il n’est pas ici, mais tu peux toujours aller voir au village, je crois qu’il avait des courses à faire. » En prononçant cette dernière phrase, je forçai un sourire. Je me doutais un peu qu’il ne venait pas ici que pour moi, puisqu’aucun garçon n’osait m’approcher à cause de mes parents, mais je ne voulais pas avoir l’air déçue ou quoi que ce soit lorsqu’il m’annoncerait qu’il cherchait effectivement mon frère. Je me préparai donc mentalement à recevoir une mauvaise nouvelle, alors je fus assez surprise lorsqu’il m’informa qu’il était uniquement venu car il avait envie de me parler.

Nous discutâmes donc pendant de longues minutes. Il était vraiment intéressant et pour quelqu’un de son âge, il avait vécu un tas d’aventures tous plus impressionnantes les unes que les autres! Normalement, j’aurais été un peu jalouse, mais en ce moment, alors que je regardais ses beaux yeux bruns, il m’était impossible d’éprouver la moindre émotion négative. Tout ce que je voulais, c’était qu’il reste le plus longtemps possible et qu’il ne s’arrête jamais de parler! Aussi, j’aurais bien voulu qu’il se rapproche, mais il était pratiquement impossible de se coller plus, puisque nous étions assis côte à côte et qu’il avait placé son bras autour de mes épaules, ce qui était loin d’être désagréable! D’ailleurs, j’étais tellement confortable que lorsque j’entendis quelqu’un cogner à la porte, je me contentai de hurler que c’était ouvert, alors mon cousin entra dans la maison. « Cheveyo?! » M'exclamai-je en le voyant. Je le fixai quelques secondes, puis, lorsque je réalisai où je me trouvais, je me levai d'un bond, repoussant ainsi assez brusquement le pauvre Chayton.

roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Surprise en plein délit Empty
Message Sujet: Re: Surprise en plein délit Surprise en plein délit EmptySam 2 Jan 2016 - 17:29

Surprise en plein délit
Ayanna et Cheveyo
 
J'ai besoin de me changer les idées. Je n'en peux plus de cette voix dans ma tête qui m'ordonne d'aller au chevet d'Adsila. Je n'en peux plus de cette autre voix qui me rappelle qu'elle ne me reconnait plus et que je souffre toujours plus, lorsque mes yeux se posent sur elle et sur sa santé qui se dégrade de seconde en seconde. La douleur est là, bien présente en moi et elle s'additionne à tous ces secrets que je dois garder pour moi. Ça devient extrêmement lourd et j'ai besoin de penser à autre chose, de rejeter bien loin de moi toutes ces craintes. Je frappe à la demeure de Set-angya, espérant qu'il soit là, je sais qu'il pourra m'aider à penser à autre. Nous avons l'habitude de partir à la chasse ensemble, lorsqu'un ou l'autre ne se sent pas dans son assiette, ça nous permet de focusser sur les bêtes et la nature qui nous entourent, sans sombrer dans la solitude. Je n'entends que l'écho de mon poing contre la porte et sa maison qui semble vidée d'âme. Je décide alors d'aller frapper chez mon oncle -mon véritable père- dans l'espoir d'emmener mon cousin à la chasse, plutôt que son frère. Il n'est pas Set, mais je sais qu'il pourra sans doute me faire penser à autre chose, lui aussi. Je pourrais demander à un de mes propres frères de venir avec moi, mais en ce moment, je fuis leurs regards lourds de sens. Je préfère que ce soit l'un ou l'autre de mes cousins, ils ne sont pas aussi concernés par ce qui se passe avec ma femme...

C'est la voix d'Ayanna qui percute mes oreilles, hurlant que c'est ouvert. Mes sourcils se froncent légèrement, mais sans me poser davantage de questions, j'ouvre la porte. Mes yeux se posent alors sur ma cousine -ou ma soeur, je ne sais plus quoi penser, mais il est préférable de continuer à me dire qu'elle n'est que ma cousine, pour éviter de m'échapper devant qui que ce soit- et le jeune homme qui se trouve trop près d'elle, son bras autour de ses épaules. « Cheveyo?! » Elle reste devant moi, me fixant de ses grands yeux marrons durant quelques secondes, avant de se lever d'un bond et de repousser l'indien. C'est son visage à lui que mes yeux mirent, je le toise, sans porter attention à ma cousine. J'ai toujours eu l'impression qu'il avait le béguin pour la jeune Ayanna, mais aujourd'hui, ça se confirme belle et bien et ça ne me plait pas. Trop protecteur moi ? Peut-être bien, mais l'adolescente compte grandement à mes yeux, elle est ma cousine, ma soeur, nous partageons le même sang. Et lui ? Un ami de son frère, un jeune guerrier de la tribu. Il n'a que dix-neuf ans, trois années de plus qu'elle seulement, mais à mes yeux, c'est beaucoup trop. Je connais mon oncle et ma tante et je sais qu'ils seraient contre leur rapprochement.

« Chayton, je crois qu'Ayanna est un peu trop jeune pour toi, alors tu ferais mieux de t'en aller, avant que son père arrive. »
Mes yeux continuent de le mirer, je ne veux pas lui paraître menaçant, car ce n'est pas le but. Aux yeux d'Ayanna, je ne suis pas son frère et encore moins son père, alors ça ne me regarde pas, mais je ne peux pas rester là à les laisser se rapprocher, sachant que mon oncle ne le permettrait pas. Voyant que l'indien hésite, je fais un petit mouvement de tête, lui désignant la porte, avant de reposer mes yeux sur lui. Je me doute bien qu'avec mes paroles et mon avertissement, ma cousine risque de m'en vouloir, mais ça n'importe peu. Ce qui compte, c'est de la protéger, parce qu'elle compte beaucoup à mes yeux, elle est comme ma petite soeur...
 
roller coaster
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Surprise en plein délit Empty
Message Sujet: Re: Surprise en plein délit Surprise en plein délit EmptyMer 6 Jan 2016 - 4:28

Surprise en plein délit
Ayanna et Cheveyo
 
« Chayton, je crois qu'Ayanna est un peu trop jeune pour toi, alors tu ferais mieux de t'en aller, avant que son père arrive. » J’étais toujours sous le choc de l’arrivée soudaine et, je devais l’avouer, assez imprévue de mon cousin lorsqu’il réprimanda Chayton, si bien que je ne réalisai pas tout de suite ce qui se passait, pas plus que le pauvre guerrier qui semblait tout aussi surpris de l’intervention inusitée de Cheveyo. Le jeune Unami, qui affichait normalement un air légèrement arrogant et dont le visage était habituellement couvert d’un sourire en coin, était présentement complètement désemparé et quelque peu décontenancé par la tournure des événements. Il ne devait pas être habitué aux réprimandes, même que ça devait être tout nouveau pour lui, puisque, depuis qu’il était tout petit, il avait la réputation d’un gamin gâté qui obtenait tout ce qu’il voulait, autant au niveau des biens matériaux qu’au niveau des privilèges. Mais, malgré cet aspect peu attirant de sa personnalité, le jeune Chayton avait un certain charme, puisqu’il se démarquait par son intelligente, sa force et son goût pour la vie, trait de caractère que je partageais avec lui. D’ailleurs, c’était probablement la seule chose qui m’attirait chez lui à part son physique et ça n’avait pas l’air de plaire à mon cousin. Et ça n’aurait probablement pas plu à mes parents, comme l’avait si bien mentionné Cheveyo, effrayant par le fait même le jeune guerrier qui avait probablement entendu parlé de la réputation de mon père à faire fuir les garçons qui me tournaient autour.

Ainsi, effrayé par la mise en garde de Cheveyo, Chayton se leva tranquillement, le temps de se ressaisir, avant de prendre la parole d’une voix beaucoup moins assurée qu’à l’habitude. « Oui, vous avez raison, elle est un peu jeune, je n’aurais pas dû venir. Je suis désolé. Je vais juste… Partir. » En l’entendant parler de la sorte, je levai les yeux au ciel. J’en avais assez que tout le monde me dise quoi faire, qui fréquenter, où aller… J’en avais assez que mes parents contrôles ma vie. Si j’avais envie de passer du temps avec Chayton, je le ferai. Je n’étais plus une gamine et ce n’était plus à ma famille de contrôler mes relations. Je fis donc signe à Chayton de se rasseoir et il obtempéra sans trop réfléchir, puis je me retournai pour faire face à mon cousin. « Pourquoi est-ce qu’il devait partir? On ne fait rien de mal à ce que je sache! » Sur ce point, j’avais parfaitement raison. Bon, je comprenais parfaitement les craintes et la méfiance de mon cousin, puisque le jeune guerrier avait la réputation d’être un coureur de jupons, mais je savais qu’avec moi, c’était différent. Je n’étais pas en train d’affirmer qu’il était amoureux de moi ou quoi que ce soit, mais je savais qu’il ne me ferait pas de mal, puisqu’il était un grand ami de mon frère et qu’il connaissait bien mes parents. Ce serait donc idiot pour lui de jouer avec moi comme il joue avec les autres filles vu les circonstances.

« Et puis, je ne suis plus une gamine, même si on ferait quelque chose de… Enfin… Tu vois ce que je veux dire. » Commençai-je en rougissant légèrement, ce qui me frustra, puisque seul les gamines avaient de telles réactions. « Bref, même si nous étions en train de… Jouer à des jeux d’adultes, ce que nous étions loin de faire puisque nous ne faisions que discuter, tu n’as pas à t’en mêler. C’est ma vie et j’en fais ce que je veux! J’en ai assez que mes parents me dictent ma conduite, alors ne t’y mets pas toi aussi. » Tout en parlant, je m’étais rapprochée de Cheveyo, si bien que je me trouvais maintenant à moins d’un mètre de lui et, sans trop m’en rendre compte, j’avais haussé le ton au fur et à mesure que je parlais. Cette réaction était plutôt impulsive et un peu démesurée, mais je contenais ma frustration depuis déjà un moment et il fallait que ça sorte. Seulement, c’était sorti sur la mauvaise personne. Mon cousin n’avait rien à voir là-dedans, même qu’il avait toujours été très gentil avec moi. Il n’était pas rare que, comme mon grand frère, Set, il m’amenait avec lui dans la forêt, ce que j’appréciais énormément. Je me sentais donc affreusement coupable de lui avoir parlé sur ce ton, mais il était trop tard pour reculer et j’en avais marre de toujours m’excuser pour tout, alors je me contentai de le défier du regard, ce qui était difficile puisqu’au fond, je n’avais qu’une envie. M’excuser.
 
roller coaster
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Surprise en plein délit Empty
Message Sujet: Re: Surprise en plein délit Surprise en plein délit Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Surprise en plein délit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-