AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rainbow Luyana
Beware, I'm starving
Rainbow Luyana
ζ Inscris le : 23/11/2015
ζ Messages : 409
ζ Avatar : Amanda Seyfried
ζ Localisation : Camp des Piccaninny
ζ Occupations : Tisseuse de filets de pêche
ζ Âge : 25 années en apparence, mais a bien plus d'années derrière
ζ Statut : Ne sait plus ce qu'elle doit faire
La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter 391207tumblrm4sh34Cb8h1ru5a86o1500



La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter Empty
Message Sujet: La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter EmptyVen 11 Déc 2015 - 13:55

La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter



Le soleil perce les épais feuillages des arbres, laissant les rayons éclairer par endroits la mousse encore humide de l’orage qui vient d’avoir lieu. Doucement, les chants des oiseaux qui s’étaient abrités reprennent, rendant la beauté des lieux encore plus magique. Depuis plusieurs semaines maintenant, Neverland subit les outrages de la nature rebelle, donnant un tout autre visage à ce pays de l’imaginaire d’ordinaire si clément. Le long de la rivière agitée par pluie se trouve une jeune femme, ses cheveux couleur blé volant encore dans le vent encore présent. Un panier dans sa main, elle va à la récolte des champignons, sans doute le repas du soir. Ses grands yeux bleus s’émerveillant sur la magnificence de la nature dont elle comprend mieux les caprices. Enfant des bois, enfant de la nature, elle est en parfaite communion avec ce qui l’entoure. Le rictus mystérieux qu’elle affiche n’est que le reflet de ses pensées, de sa personnalité épanouie. Elle est comme l’eau qui coule le long de cette berge, libre et agitée, incertaine et pur. Rainbow, un prénom fait pour elle et ses songes de jeune adulte.

M’approchant de l’épais tronc à l’orée de la forêt, je m’active avant la prochaine pluie, poussant les feuilles tombées pour découvrir les trésors qui s’y dissimule. Si mon panier n’est pas encore bien plein, c’est uniquement par la faute de ce temps si changeant. La tête baissée vers le sol, je scrute avec une attention particulière la moindre forme, si bien que je ne remarque immédiatement, la forme de cet autre indien. Il pourrait être mauvais que je ne m’en méfierai pas davantage. Bien trop naïve, j’ai la fâcheuse manie de penser que les gens ont tous une partie de bonté en eux et qu’ils sont peu nombreux les personnes que je ne peux convertir à la grâce de l’humanité. Soudain, alors que je me redresse, j’aperçois la lumière d’une fée, il n’est pas rare de les voir traverser notre domaine pour se rendre dans le leur. J’aime contempler leur danse au printemps, les voir virevolter durant les mois d’été. Je souris en suivant celle qui se trouve devant moi, je zigzague entre les troncs des arbres, touchant parfois leur écorce, évitant des pièges dissimulés sous les feuillages morts. Mes yeux deviennent rieurs jusqu’à ce que la petite lumière ne prenne un chemin que je ne peux suivre, devant la grande falaise, je laisse échappé un rire, la lueur s’éloigne et je clos les yeux quelques secondes pour respirer l’odeur saline de l’océan se trouvant en dessous de moi. Comme j’aimerai pouvoir voler comme elle fait, m’élever haut dans le ciel et planer comme un oiseau. J’ai toujours aimé les fées, depuis que mon père me les avait fait découvrir, imaginez donc ma joie lorsque j’avais rejoint les enfants perdus, il y a bien des années, acceptant le don d’une fée rien que pour moi. Mais ce temps était révolu, tout comme mon enfance. Un sourire mutin s’afficha sur mon faciès alors que je faisais demi-tour. La lumière du soleil se mit à se voiler, laissant place à une légère obscurité, c’est ainsi que je remarquais cette silhouette, plissant les yeux, je m’approchais et il se décida à se montrer. « Bonjour ! » Un Indien, il n’était pas de ma tribu, mais ce n’était certes pas le premier que je rencontrais. Il me salua, se rapprochant de moi et me laissant voir ses traits. Un jeune homme brun, plus âgé que moi, je pense, les traits francs, des yeux foncés, un air boudeur, il était à peu de choses près mon parfait contraire. « Le temps se gâte, je ne m’approcherais pas de la rivière si j’étais toi…mais bien entendu, je ne suis pas et je ne suis personne pour te dire ce que tu dois faire ou non… » Je passais près de lui, le gratifiant d’un sourire agréable afin de continuer ma petite cueillette.  Il m’interpella et me demanda quel était mon nom. « Rainbow Luyana » Bien trop curieuse, c’était certain, je ne pus m’empêcher de vouloir savoir à mon tour qui il était et ce qu’il faisait tout près de la frontière de notre tribu. « Et toi ? » Il me donna son prénom et je lui fis une révérence, amusée. « Et bien Set, je suis enchantée de t’avoir rencontré. Et où que tu ailles, je te souhaite de trouver ce que tu cherches »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter Empty
Message Sujet: Re: La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter EmptyLun 14 Déc 2015 - 18:49

La vie est un défi à relever,
un bonheur à mériter, une aventure à tenter.
Un pied devant l'autre, l'indien s'avance d'un pas assuré au beau milieu de la forêt. Contrairement à son habitude, il ne se retrouve pas à cet endroit pour chasser, mais bien pour se libérer l'esprit. Il lui suffit de voir Ma'Lila adressée la parole à un autre homme pour ressentir cette jalousie maladive qui le gruge de plus en plus, donc la voir flirter délibérément avec un autre le met dans tous ses états. Set-angya, il s'emporte facilement, il le sait lui-même, mais il ne comprend pas l'effet que sa belle amie lui fait. Il est possessif, mais ça n'est pas dans ses habitudes, au contraire, il se fiche éperdument que les autres femmes aient voir ailleurs, mais avec Lila, c'est une toute autre histoire. Pourtant, il n'est pas amoureux, il le sait... Il ne peut pas être amoureux, ça n'est pas son genre. Il tente de se convaincre, car au fond, il sait que la belle indienne l'intéresse plus qu'il n'ose l'avouer. Sans doute pas de l'amour, mais des sentiments s'en approchant dangereusement.

Ses iris sombres parcourent la forêt et les environs, la nature ne l'apaise pas comme à son habitude, ses pensées sont sans arrêt tournées vers Ma'Lila. Tout en continuant d'errer sans but, il laisse échapper un soupire. Il doit trouver une façon de se détendre, une distraction ou autre. Il aurait dû emporter son arc, mais sous l'impulsion, il est parti les mains vides. Il avait ressenti le besoin de s'éloigner, le besoin de respirer, il n'avait surtout pas envie de lui faire une crise de jalousie et en restant près d'elle, c'est sans doute ce qui serait arrivé. Une silhouette le fait sortir de ses pensées et ses yeux restent figés sur la belle créature qui se promène à quelques mètres de lui. Il faut l'avouer, Set-angya est né avec cette boussole qui lui indique le chemin vers les plus belles femmes du pays des songes. Le chasseur étire un mince sourire, continuant d'observer la jolie blonde. Il vient tout juste de trouver sa distraction et celle-ci s'avère être parfaite pour combler le rôle. Ses iris l'observent, alors qu'elle zigzague entre les arbres et discrètement, il se font dans ses pas. Elle lui rappelle une enfant, fascinée par ce qui l'entoure et débordante d'énergie.

L'obscurité commence à tomber, lorsque les yeux de la belle blonde se posent enfin sur le visage de l'indien. Il ose alors faire un pas vers elle. « Bonjour ! » Set-angya, il étire un léger sourire, se rapprochant davantage de l'étrangère et la saluant à son tour. « Le temps se gâte, je ne m’approcherais pas de la rivière si j’étais toi…mais bien entendu, je ne suis pas et je ne suis personne pour te dire ce que tu dois faire ou non… » Le guerrier l'observe avec attention, alors qu'elle passe près de lui, un sourire accroché à ses lèvres. Elle continue sa cueillette comme s'il n'était pas là à l'observer de ses yeux sombres. « Quel est ton nom ? » Pas question qu'il la laisse filer avant d'en savoir plus ou avant d'avoir été suffisamment distrait. « Rainbow Luyana... Et toi ? » Il étire un nouveau sourire. « Set-angya Quachegan. » La belle blonde lui fait une révérence, l'air amusé et il sourit de nouveau. « Et bien Set, je suis enchantée de t’avoir rencontré. Et où que tu ailles, je te souhaite de trouver ce que tu cherches. » L'indien fait quelques pas dans sa direction, intrigué par elle et par l'énergie positive qui émane de sa personnalité. Elle est à la limite de la frontière du camp des Piccaninny, elle porte leur accoutrement, mais la blondeur de ses cheveux et la pâleur de sa peau lui rappels les peaux blanches. Elle est comme Ma'Lila, différente.

« Le ciel s'obscurcit, la nuit approche à grands pas. Tu ne devrais pas rester seule dans la forêt, ça pourrait être dangereux, surtout pour une jolie créature dans ton genre. » Il sourit, se mettant à sa hauteur pour observer son visage aux traits harmonieux. « Ça t'ennuie si je guette tes arrières, juste au cas ? Je m'en voudrais s'il t'arrivait quoi que ce soit. » Bien sûr, il s'agit pour Set-angya d'une façon détournée de rester près d'elle, ça n'est pas très subtil et il le sait. La subtilité n'est pas son truc, bien au contraire, il lui fait du charme et c'est bien évident, la belle indienne peut le remarquer à ses paroles et au sourire présent sur ses lèvres. Comme toujours, il n'est pas déplacé Set-angya, il reste charmant, même si ses idées ne sont pas des plus chastes. Il n'a pas envie de retourner au campement, pas maintenant, il a besoin de se sortir Ma'Lila de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Luyana
Beware, I'm starving
Rainbow Luyana
ζ Inscris le : 23/11/2015
ζ Messages : 409
ζ Avatar : Amanda Seyfried
ζ Localisation : Camp des Piccaninny
ζ Occupations : Tisseuse de filets de pêche
ζ Âge : 25 années en apparence, mais a bien plus d'années derrière
ζ Statut : Ne sait plus ce qu'elle doit faire
La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter 391207tumblrm4sh34Cb8h1ru5a86o1500



La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter Empty
Message Sujet: Re: La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter EmptyMar 15 Déc 2015 - 15:00

La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter



Je suis déjà dans mes pensées, loin du temps qui se couvre dangereusement, loin de ce garçon qui semble vouloir pourtant converser avec moi. C’est d’ailleurs, sa voix grave et rauque qui me fait lever la tête vers le ciel sombre.

Set-Angya : Le ciel s'obscurcit, la nuit approche à grands pas. Tu ne devrais pas rester seule dans la forêt, ça pourrait être dangereux, surtout pour une jolie créature dans ton genre.

Il est vrai que le soleil débute sa descente vers le grand océan, mais qu’importe, je connais ce chemin sur le bout des doigts et ce n’est pas un problème de rester seule, je le fais bien souvent. Malgré les recommandations de Cheyenne et Mataku, que je n’écoute pas très souvent, ou juste pour leur faire plaisir avant d’en faire comme je le veux. En cela, je n’ai jamais été très disciplinée, toujours à suivre mon cœur plus que ma raison, et même si cela m’a attiré des ennuis, je me suis toujours bien sortie de ce genre de situations. « C’est vrai…le ciel est plus foncé que la dernière fois que j’ai levé la tête. Mais la forêt n’a rien de dangereux, Set-Angya, la forêt est notre demeure… » Il me sourit et je pose mes mirettes azurées dans les siennes. Je n’ai aucune idée de ce qu’il peut y avoir dans son esprit et je ne cherche pas non plus. Je vis chaque moment, le mordant comme s’il était le dernier. Je ne suis ni peureuse, ni inquiète. D’ailleurs, je n’ai prêté aucune forme d’attention au fait qu’il m’a complimenté, pour moi cette simple phrase n’est pas restée dans mes oreilles, car…c’est un inconnu, pourquoi me dirait-il une telle chose.

Set-Anya : Ça t'ennuie si je guette tes arrières, juste au cas ? Je m'en voudrais s'il t'arrivait quoi que ce soit.

Encore une fois, je n’en vois aucun mal et avec un beau sourire et un hochement d’épaule devant son insistance. « Si tu veux ! » Je me penche de nouveau pour attraper un champignon petit et blanc que je connais bien et qui servira pour garnir mon repas de ce soir. « Et toi ? Qui veille sur toi ? » Je me tourne vers lui, alors qu’il semble surpris de ma question. Certes, c’est un homme, bien bâti et surement fort, mais pour la première fois depuis notre rencontre, je saisis l’humeur ironique qui me taraude. Voyant qu’il ne sait quoi répondre, j’éclate de rire, un éclat cristallin et amusé s’élève à l’endroit où nous nous trouvons et je viens lui faire un clin d’œil, amusée. « C’était pour te taquiner, Set-Angya. Si tu as envie de rester avec moi pour discuter, parce que tu te sens seul, tu n’as qu’à le dire ? Tourner autour du pot est bien inutile ! » Je m’approche des arbres et de la rivière au moment où l’eau se met à tomber par torrent, une tempête pareille à celle qui a ravagé les terres de Neverland l’autre nuit. L’indien s’approche de moi pour se couvrir, je pose mon panier sur le sol, attrapant des deux mains mon capuchon que je place sur le dessus de ma tête couleur blé.
Nous restons un long moment près de cet arbre, tout près de la rivière qui se jette dans le vide, cascade dangereuse que nous connaissons tous chez les Picaninny. En quelques secondes seulement, je vois le niveau de l’eau monter, voilà que nos pieds s’enfoncent dans la boue. Je recule, abandonnant ma chaussure qui est restée dans cette glaise pire que de la colle. Je recule et Set-Angya fait de même, je veux partir, m’éloigner de cette eau qui monte dangereusement, mais c’est comme si l’arbre venait de me pousser, je me retrouve à genoux, les mollets prisonniers de la boue et de l’eau. L’indien nouvellement rencontré vient à mon secours, mais il semblerait qu’il soit autant embourbé que moi. L’eau monte encore, il me tire et dans ce mouvement, nous tombons vers la rivière, entrainés par ce courant puissant qui nous conduit vers la cascade et la chute. Je me débats comme je peux, attrapant des racines et morceaux de verdures, mais je suis entrainée, je bois la tasse par fois. Set-Angya attrape ma main, il vient de trouver une racine plus forte que les autres. Nous restons ainsi quelques secondes à nous battre contre ce courant puissant avant que la racine s’allonge, nous précipitant dans le vide. Je pousse un cri avant de tomber, je ne tombe plus, Set et moi, sommes suspendus dans le vide, près de la cascade qui nous trempe l’un et l’autre. En dessous de moi, le vide et les rochers pointus du pic.





L’impossible ne semble pas exister en amour, seul existe des possibles quand nous avons traversé nos peurs et nos résistances, ou renoncer à des projections erronées sur l’autre. Mais parfois un choix est utile pour pouvoir vivre ne serait-ce qu'un semblant de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter Empty
Message Sujet: Re: La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter EmptyJeu 17 Déc 2015 - 18:10

La vie est un défi à relever,
un bonheur à mériter, une aventure à tenter.
« C’est vrai…le ciel est plus foncé que la dernière fois que j’ai levé la tête. Mais la forêt n’a rien de dangereux, Set-Angya, la forêt est notre demeure… » Le chasseur étire un sourire. Cette jeune femme lui semble plutôt candide et naïve, pas étonnant qu'elle imagine la forêt dépourvu de danger. Elle a raison sur un point, la forêt est leur demeure, mais il sait que malgré ça, les bois regorgent de nombreux dangers. Oneida était dans la forêt, sa demeure lorsque sa vie a brusquement changée et Aponie était également dans la forêt, lorsqu'un pirate a  voulu s'attaquer à elle puis plusieurs par la suite. Ils ont toujours vécus dans la forêt, certes et même si Set-angya la connait aussi bien qu'il connait le visage parfait de Ma'Lila, il sait que la nature cache des êtres et des bêtes malfamées. La frêle créature à la chevelure de blé qui lui fait face ne résisterait pas longtemps face à un ours enragé ou un pirate avide de chaleur humaine, il en a la certitude.

« Si tu veux ! » Un sourire et un haussement d'épaules qui le fait sourire davantage. La belle indienne se penche et attrape un petit champignon blanc, sous le regard de l'homme. « Et toi ? Qui veille sur toi ? » Rainbow, elle se tourne vers lui, alors qu'il la fixe, sourcils légèrement froncés. Personne n'a à s'occuper de lui, Set-angya est un guerrier habile et il n'a pas besoin qu'on le défende. Alors qu'il hésite à répondre, la belle blonde éclate d'un rire cristallin, décidément amusée et lui accorde un clin d'oeil. « C’était pour te taquiner, Set-Angya. Si tu as envie de rester avec moi pour discuter, parce que tu te sens seul, tu n’as qu’à le dire ? Tourner autour du pot est bien inutile ! » L'indienne lui avait semblé quelque peu naïve au premier regard, mais finalement, elle l'avait bien cerné. « Je ne me sens pas seul... » Voilà la seule phrase qui avait pu se faufiler d'entre ses lèvres, lui trop orgueilleux pour avouer qu'il se sentait seul et qu'il avait affreusement besoin de se changer les idées, à cause d'une femme.

Le guerrier s'approche de la jeune femme, venant se couvrir à son tour près de l'énorme arbre. Une pluie torrentielle s'abat à nouveau sur le pays des songes, le déluge frappe rapidement, comme la nuit dernière. Les deux indiens restent là un long moment, à attendre que la température se calme, mais décidément, la tempête ne semble pas vouloir se tranquilliser. Peu à peu, leurs pieds s'enfoncent dans la boue, alors que le niveau d'eau monte à toute vitesse. « Rainbow, il faut partir d'ici. » Ça devient trop dangereux, il le sait, ils doivent s'éloigner et se mettre à l'abri. Ils commencent à reculer, mais la jeune femme se retrouve à genoux, prisonnière de la boue. Set-angya, il la saisit par les bras, tentant de l'aider à se relever, seulement il est autant prisonnier qu'elle de ce mauvais temps, si bien qu'ils chutent tous deux dans la rivière, entraînés par le courant. L'indien nage à contre-courant autant qu'il le peut, essayant d'attraper n'importe quelle matière solide se retrouvant près de ses mains, sans toutefois détourner son attention de la jeune femme. Enfin, sa main attrape une racine solide et il saisit la main de Rainbow, lorsque cette dernière se retrouve près de lui. Ils n'ont même pas le temps de respirer, que la racine s'allonge et qu'ils se retrouvent suspendus dans le vide. Sous eux, une mort certaine les attends avec tous ces pics rocailleux.

« Accroche-toi bien à moi. » Sa main empoignant toujours la racine et l'autre tenant toujours Rainbow, il aide la blonde à se hisser contre lui, afin de trouver plus de ballant. Set-angya, il peut sentir son bras qui tient la racine trembler, ils doivent impérativement trouver un moyen de se sortir de là, sans quoi ils iront s'écraser contre les pics. Ses iris parcourent les éléments qui les entourent et bien rapidement, son regard se pose sur l'enchevêtrement de racines qui recouvrent la falaise. Peut-être arriveront-ils à descendre par là, la réussite n'est pas assurée, mais ils doivent essayer, ils n'ont pas le choix. « Je ne tiendrai plus longtemps. Accroche-toi à l'une de ces racines... on va essayer de descendre. » La blonde semble hésiter durant un court instant, mais elle s'exécute, sous le regard pressant du chasseur. Une fois son bras libéré, il s'exécute à son tour, se tenant après les racines qu'il juge assez solides pour ne pas céder sous son poids. Doucement, ils descendent contre la falaise, alors que la pluie s'abat toujours avec force sur eux, rendant la tâche encore plus ardue. Il ne sait pas où ça les mènera, mais entre ça ou s'affaler contre les pics rocailleux, il préfère de loin tenter de s'en tirer indemne.  
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Luyana
Beware, I'm starving
Rainbow Luyana
ζ Inscris le : 23/11/2015
ζ Messages : 409
ζ Avatar : Amanda Seyfried
ζ Localisation : Camp des Piccaninny
ζ Occupations : Tisseuse de filets de pêche
ζ Âge : 25 années en apparence, mais a bien plus d'années derrière
ζ Statut : Ne sait plus ce qu'elle doit faire
La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter 391207tumblrm4sh34Cb8h1ru5a86o1500



La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter Empty
Message Sujet: Re: La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter EmptyJeu 14 Jan 2016 - 22:36

La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter



Set-Angya : Accroche-toi bien à moi

S’accrocher, c’est ce que je fais et du plus fort que mes paumes le peuvent. Mon compagnon d’infortune me hisse à sa hauteur, m’attrapant par les hanches pour plus de facilité. Si j’ai eu peur au début, je sens ma crainte se soustraire lentement de mes sentiments, laissant place à un sentiment que je connaissais que trop bien, lorsque je n’étais encore qu’une enfant perdue. Une certaine hardiesse qui m’était propre dans une autre vie. Suspendus dans la vie, rien ne prouve que nous allons nous en sortir, si ce n’est le besoin de survivre qui nous anime l’un et l’autre. La pluie ne cesse de dégringoler sur nous. Tout comme lui, je parcours la paroi humide et glissante du regard, je ne pourrais pas grimper avec ce déluge, je risquerai de me rompre le cou à plusieurs mètres en bas.

Set-Angya : Je ne tiendrai plus longtemps. Accroche-toi à l'une de ces racines... on va essayer de descendre.

Je mire l’endroit où se trouve les racines, elles semblent solides, mais supporteront-elles nos deux poids, il n’y a qu’un moyen de la savoir malheureusement. Je prends de l’élan pour sauter et attraper un groupe de lierre, j’ai le cœur qui bat à tout rompre, il tambourine sur mes tempes comme si une harde de chevaux me matraquait la tête. J’observe l’indien faire de même, rassurée qu’il ait réussi également. Il pointe la direction et je me contente d’un hochement de tête descendant en suivant la falaise. Je glisse et me retiens de justesse, mais les mains brûlantes malgré l’eau qui tombe du ciel aussi froide que de la glace. Une liane lâche entre mes mains, je m’accroche tant bien que mal avant de chuter, priant les anciens que la seule racine à laquelle je me cramponne soit bien rattachée à quelque chose plus haut. Mon corps dans la chute s’éloigne de la paroi, puis me repousse violemment contre celle-ci. Je clos mes paupières pensant que je vais m’écraser contre la roche. Seulement au lieu de sentir la douleur, je m’enfonce dans une cavité, je lâche ma sauveuse végétal. Je suis dans une grotte. Mon cœur est soulagé et j’ai presque envie de crier ma joie d’être là. Au-dessus j’entends la voix de Set-Angya. Je me penche en faisant bien attention de ne pas tomber. « Je suis là, il y a une caverne ! » J’attends quelques instants avant de voir ses pieds passer par l’ouverture de la cavité qui m’a sauvé la vie et probablement la sienne avec. Je l’aide à se hisser, ici nous sommes au moins au sec, mais rien ne dit que la grotte débouche ailleurs qu’ici même. Je replace mes cheveux couleurs blé, dégageant mon visage de poupée et secouant mes vêtements couverts de boue, de feuilles et bien d’autres choses. J’ai envie de rire, c’est plus fort que moi, ce n’est pas tout à fait nerveux, c’est juste…amusant, cela me fait revenir des années en arrière. Lorsque je m’amusais avec boule et les autres. D’ailleurs, je ne m’en prive pas, Set me mire avec rudesse, peut-être qu’il ne prend pas la vie comme moi. « Tu es en vie, nous sommes en vie…les anciens ne veulent pas que nous mourions, alors sourit. Nous ne sommes pas ici par hasard ! » Ma façon de voir la vie, doit le surprendre, trop de légèreté sans doute. Une enfant dans le corps d’une jeune femme, oui, Mataku me répète bien trop souvent. Sans même demander la permission, je lui saisis le visage pour voir la balafre qu’il a due à notre chose sur sa joue droite. « Tu es blessé…ce n’est rien…attends » Je saisis mon petit sac en cuir toujours à ma ceinture pour en sortir un baume que je maintiens dans une feuille pour qu’il ne sèche pas. La sœur de Cheyenne, une soigneuse, m’en donne toujours, car je suis la reine de casse-cou. Délicatement, j’ouvre la feuille, prenant un petit peu de l’onguent pour en mettre sur mon index et venir en recouvrir la joue de mon sauveur. « Voilà…tu resteras beau comme ça, Set-Angya, et merci… » Il me demande pourquoi. « Pour m’avoir sauvé bien sur et puis…pour ça ! » Je montre la caverne en levant les bras, puis range la pommade dans ma sacoche. «Cela faisait longtemps que je n’avais pas vécu d’aventures aussi palpitantes ! » Sans rien attendre, je m’enfonce dans la caverne pour savoir si oui, ou non, nous allons pouvoir sortir par là. « Tu viens ! »




L’impossible ne semble pas exister en amour, seul existe des possibles quand nous avons traversé nos peurs et nos résistances, ou renoncer à des projections erronées sur l’autre. Mais parfois un choix est utile pour pouvoir vivre ne serait-ce qu'un semblant de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter Empty
Message Sujet: Re: La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter EmptyMar 26 Jan 2016 - 16:17

La vie est un défi à relever,
un bonheur à mériter, une aventure à tenter.
Set-angya peut sentir son coeur qui tanbourine à toute vitesse contre sa poitrine, alors qu'ils tentent de trouver une issue. Les racines auxquelles il s'accroche sont glissantes, rien n'est stable autour de lui, ni autour de la jolie blonde. Ils pourraient glisser et trouver une mort certaine, l'indien en a conscience et malgré son courage surdimensionner, il a quelques craintes qu'il tente de dissimuler. Dans sa descente, il jette quelques coups d'oeil en direction de l'indienne, s'assurant qu'elle va toujours bien, qu'elle est toujours là avec lui. Son coeur qui tambourinait contre sa poitrine s'arrête de battre lorsqu'il voit la jeune femme chuté, lui impuissant devant ce spectacle. « Rainbow ! » Il ne connait pas cette indienne, il ignore tout d'elle, excepté son nom, mais faut-il réellement connaître une personne pour craindre sa mort ? Non, Set-angya le sait bien. Ses iris sombres suivent la silhouette de la jeune femme qui chute, ses mains qui se rattachent à une seule et unique racine, avant qu'elle ne disparaisse de son champ de vision. Le coeur du guerrier se remet à battre contre sa gage thoracique, alors qu'il la cherche des yeux. « Rainbow ! » Crier son prénom ne sert sans doute à rien, mais dans l'impuissance qu'il ressent, il ne sait quoi dire d'autre. L'impuissance, il déteste ce sentiment et heureusement, il ne le ressent pas souvent.

« Je suis là, il y a une caverne ! » Un soupire de soulagement s'échappe d'entre ses lèvres et il étire un sourire, avant de descendre contre les racines avec précaution. Alors qu'il passe l'ouverture de la cavité, Rainbow l'aide à se hisser, alors qu'il l'observe un sourire sur les lèvres. Son coeur tambourine toujours autant contre sa poitrine, il a eu peur pour la vie de l'indienne et il ne s'en cache pas, la détaillant de la tête au pieds. Elle lui semble en parfait état, un sourire illuminant son beau visage et ce sourire qui rapidement se change en rire. Set-angya la regarde, sourcils froncés, ne comprenant pas cette joie et cet amusement pourtant visible sur son visage. « Tu es en vie, nous sommes en vie…les anciens ne veulent pas que nous mourions, alors sourit. Nous ne sommes pas ici par hasard ! » Les sourcils de l'homme se froncent davantage, cette Rainbow est une bien curieuse créature, il le note une fois de plus. Ils auraient s'affaler contre les pics, ils auraient pu perdre la vie, mais elle a raison, ils sont en vie.

Alors qu'il l'observe sans un mot, elle saisit son visage entre ses mains. « Tu es blessé…ce n’est rien…attends. » La jolie blonde sort une feuille de son sac et l'ouvre délicatement, venant ensuite recourir la joue de l'indien d'un onguent. « Voilà…tu resteras beau comme ça, Set-Angya, et merci… » Il étire un léger sourire, l'observant. Physiquement, elle lui rappelle Ma'Lila et lui appliquant une pommade sur la joue pour une blessure sans aucun doute superficielle, elle lui rappelle encore plus sa belle amie. « Pourquoi merci ?  » Elle n'a pas à le remercier, sans sa présence elle n'aurait peut-être pas failli voir la mort de près... « Pour m’avoir sauvé bien sur et puis…pour ça ! » Elle lève les bras lui désignant la caverne ou il ne sait quoi. « Cela faisait longtemps que je n’avais pas vécu d’aventures aussi palpitantes ! » À nouveau, il fronce légèrement les sourcils, la regardant s'enfoncer dans la caverne. « Tu viens ! » Secouant légèrement la tête, un léger sourire sur les lèvres, il se met en marche, venant se poser près d'elle. « Ravi de voir que tu t'es amusée, Rainbow. » Après tout, il y a différentes façons de s'amuser dans la vie, non ? Pour lui, le sexe passe avant tout, ensuite vient la chasse, le combat, les aventures... Ils sont plongés dans une aventure, non ? Et il aime le danger... tant que ce danger n'implique pas la vie d'une jeune femme...

Les deux indiens s'aventurent dans la caverne, plus ils avancent, plus il fait noir. Ils doivent trouver un moyen de sortir de là, ils ne peuvent pas y rester coincés. Le but premier de Set-angya était de se sortir Ma'Lila de la tête et pour être réussi, ça l'est vraiment. En ce moment, il n'a pas la tête à penser à sa belle amie, Set-angya est beaucoup trop occupé pour ça, beaucoup trop distrait. Dans la noirceur, il tente de visualiser l'environnement autour de lui, il tend l'oreille, analyse le moindre bruit. L'eau qui coule tel un torrent à l'extérieur, leurs pieds qui foulent le sol, leurs propres souffles. Un bruit capte alors son attention, irrégulier, inhabituel, lointain, un ronflement ? Un grognement ? Le chasseur s'arrête, saisissant le poignet de l'indienne pour qu'elle s'arrête elle aussi. Et s'ils n'étaient pas seuls ? Il peut y avoir maintes cavités dans cette caverne et maintes bêtes sauvages. « Tu as entendue ? » Il chuchote, parle tout bas. Ce n'est pas le temps de tomber nez à nez avec une mère ours et ses petits. Peut-être a-t-il tout simplement halluciné, mais Set-angya, il est attentif au moindre son, ce qui fait de lui un chasseur hors pair.
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Luyana
Beware, I'm starving
Rainbow Luyana
ζ Inscris le : 23/11/2015
ζ Messages : 409
ζ Avatar : Amanda Seyfried
ζ Localisation : Camp des Piccaninny
ζ Occupations : Tisseuse de filets de pêche
ζ Âge : 25 années en apparence, mais a bien plus d'années derrière
ζ Statut : Ne sait plus ce qu'elle doit faire
La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter 391207tumblrm4sh34Cb8h1ru5a86o1500



La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter Empty
Message Sujet: Re: La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter EmptyMer 10 Fév 2016 - 17:14

La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter



Set-Angya : Ravi de voir que tu t'es amusée, Rainbow.

Je ne sais pas si sa phrase était ironique ou non, mais je préfère encore de nouveau, le prendre du bon côté. Et puis…j’aime sentir encore la peau qui a envahi mes veines depuis notre chute, surtout depuis que je suis sur la terre ferme, humide, cela va sans dire, mais quel danger plus terrible pourrions-nous rencontrer ? Nos pas résonnent dans la caverne, parfois quelques cliquetis des gouttes font écho dans ce tunnel profond et de plus en plus sombre. J’ai parfois même beaucoup de mal à voir où je mets les pieds. Je sens juste la texture parfois glissante, parfois…reuuuhhh…gluante. Je ne veux pas penser à ce qu’il se trouve sous mes pas, ce serait bien trop écœurant, j’en suis persuadée. Le bruit de la chute d’eau est de plus en plus loin de nous, comme un bruit sourd et permanent. Soudain, Set-Angya me retient le bras, me forçant à ne plus faire de bruit et me demandant si j’ai entendu quelque chose. À voix basse, je lui réponds. « Non…à quoi penses tu ? » il finit par me répondre et j’espère qu’il se trompe, je n’aimerai pas faire face à un ours. Par prudence, je constate qu’il sort une arme, enfin, j’entends surtout le bruit de sa lame. « Mais s’il y a un ours ou une bête, cela veut dire qu’il y a une sortie, non ? Il n’est pas venu par la cascade… » Je n’attends pas sa réponse et je poursuis mon chemin, m’agrippant aux parois glissantes pour éviter de chuter si l’un de mes pieds ne venait à tomber dans un trou. « CRACK ! » Son sinistre que celui-ci. J’ai juste le temps de m’accrocher à Set que le sol se dérobe sous nos pas, nous entrainant à plusieurs mètres en dessous de notre point d’origine.

Le sol glissant et la pente ne nous permettent pas de nous relever et nous glissons comme dans les toboggans de l’arbre du pendu que j’ai bien connu. A cela de près qu’on ne sait pas sur quoi cela va déboucher. De l’eau doit couler de la cascade jusqu’à ces tunnels, car c’est bien un courant de liquide qui nous pousse toujours plus vers le fond des tunnels. Soudain, la lumière, puis, le vide sous moi, je viens de finir le tunnel et je suis projetée, ainsi que Set vers le lac souterrain à six bons mètres sous nous. J’ai juste le temps d’agiter les bras et pieds que je me retrouve dans l’élément liquide, mais en vie. L’eau est fraîche, en quelques mouvements de bras et de pieds, je remonte vers la surface pour prendre ma respiration. Essoufflée, je regarde autour de nous, c’est une ancienne grotte que les pirates avaient dû prendre pour repère, il y a des restes de maisons troglodytes et un grand bateau sans voile. Je redresse mon visage pour mirer l’endroit d’où vient la lumière, il y a un immense puits au sommet de cette caverne. Mon ami vient vers moi et nous gagnons la rive près des installations pirates. « Et bah ça alors ! » Lançais-je en essorant ma robe et mes cheveux. Je me tourne vers Set-Angya qui semble tout aussi surpris que moi. « Tu te rends compte que cet endroit recèle peut-être d’un trésor ? » Un vieux réflexe d’enfant perdu, pirate égal trésor. Mais je suis également curieuse et je meurs d’envie de visiter ce galion. Les mains sur mes hanches, je mire les restes du vaisseau. « C’est mieux qu’un ours d’un côté…et il y a forcément une issue au moins… » Voyant qu’il ne semblait pas aussi réjoui que moi, je m’approchais de mon nouvel ami. « Tu n’es pas blessé ? » Mes grands yeux bleus pleins d’innocence se posent sur mon visage et je lui souris gentiment. Je crois que je suis la seule à m’amuser vraiment.




L’impossible ne semble pas exister en amour, seul existe des possibles quand nous avons traversé nos peurs et nos résistances, ou renoncer à des projections erronées sur l’autre. Mais parfois un choix est utile pour pouvoir vivre ne serait-ce qu'un semblant de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter Empty
Message Sujet: Re: La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter EmptySam 20 Fév 2016 - 20:23

La vie est un défi à relever,
un bonheur à mériter, une aventure à tenter.
« Non…à quoi penses tu ? » Toujours immobile, ses yeux sont posés sur Rainbow, malgré la noirceur. « Un ours... » Une fois de plus, il parle tout bas, ne désirant pas alarmer la bête, s'il y en a belle et bien une à quelques mètres d'eux. Doucement, il dégaine sa lame, au cas où il en aurait besoin, après tout, on est jamais assez prudent. Si un ours surgit devant ou derrière eux, il préfère être prêt à y faire face, il préfère être prêt à protéger la belle blonde. « Mais s’il y a un ours ou une bête, cela veut dire qu’il y a une sortie, non ? Il n’est pas venu par la cascade… » Elle a totalement raison et pour dire vrai, il n'y avait même pas songé, pensant plutôt à ce qui pourrait advenir d'eux, si une bête sauvage était présente dans cette caverne. L'indienne sans doute trop aventureuse n'attend pas sa réponse et se remet à avancer, alors il la suit afin d'être près d'elle, si quelque chose arrivait. Quelques mètres plus loin, un bruit sonore se fait entendre et Set-angya, il sent Rainbow s'accrocher après lui, avant que le sol ne se dérobe sous ses pieds. Il ne sent que le vide, que son corps qui chute, ses mains ne peuvent se rattacher à rien, il ne peut attendre que le moment où son corps se heurtera au sol. C'est finalement une pente contre laquelle ils atterrissent et ils glissent ainsi un moment, avant d'être projetés à nouveau dans le vide. Puis c'est finalement un bassin d'eau froide qui accueil les deux indiens.

Set-angya, il bat des bras et des jambes pour remonter à la surface et retrouver un peu d'air. Lorsque sa tête émerge de l'eau, il laisse échapper un soupire de soulagement et ses iris cherchent aussitôt la tête blonde de la jeune femme. C'est quelques secondes plus tard qu'elle émerge à son tour, tentant elle aussi de reprendre son souffle, alors qu'il vient vers elle en nageant. Il est soulagé de la voir aussi vivante que lui, ils auraient pu tous deux y passer et ça depuis le début de leur aventure. Les deux indiens rejoignent la rive et c'est avec soulagement que ses deux pieds se posent sur le sol. Autour d'eux, un paysage étonnant, un grand bateau dépourvu de voile et de très vieilles maisons. « Et bah ça alors ! » Rainbow se retourne vers lui l'air étonnée. « Tu te rends compte que cet endroit recèle peut-être d’un trésor ? » Set-angya, il étire un sourire, ses iris observant le visage de la blonde. Cette indienne est étrange, elle lui prouve une fois de plus. Les femmes qu'il connait ne se réjouiraient pas de la sorte après une telle aventure ou mésaventure, bien au contraire, alors que Rainbow, est tout le contraire. « C’est mieux qu’un ours d’un côté…et il y a forcément une issue au moins… » Elle a sans doute raison et même si Set-angya aime l'aventure et découvrir ce monde qui l'entoure, il a quelques doutes. Cet endroit semble abandonné et ce n'est peut-être pas sans raison. Depuis leur rencontre, rien ne va dans leur sens et c'est ce qui l'inquiète. Que leur réserve cet endroit ? Il n'en a pas la moindre idée.

Rainbow, elle s'approche de lui. « Tu n’es pas blessé ? » Il étire à nouveau un sourire, ses yeux entrant en contact avec les siens et il secoue légèrement la tête. « Non, tout va bien. » Il hausse légèrement les épaules. « Je me demande tout simplement quelle sera la prochaine catastrophe à nous tomber sur la tête. » Il n'a pas l'habitude d'être pessimiste, Set-angya et pourtant il l'est en ce moment, sans savoir pourquoi. Peut-être sent-il qu'il va se passer à nouveau quelque chose. Il aime les aventures, mais pas lorsqu'elles peuvent mettre en jeu la vie d'une jeune femme. S'il était avec son cousin, il y prendrait peut-être davantage plaisir, mais il se sent protecteur avec la jolie blonde, même si elle est une pure étrangère. Set-angya, il a toujours été trop protecteur et voilà que ce côté ressort à nouveau. Il secoue la tête et étire un léger sourire. « Peu importe, tu trépigne d'envie à l'idée d'explorer ce lieu, alors allons-y, maintenant qu'on y est. » Il lui fait un clin d'oeil, avant de poser une main dans son dos pour l'inciter à avancer. Il redoute ce qui pourrait se produire, mais il n'a pas envie de jouer les rabat-joie et il ne va pas empêcher la blondinette de s'amuser. De plus, ça lui permettra d'oublier Ma'Lila, encore quelques minutes, quelques heures. « Alors, sur quel genre de trésor tu pense qu'on peut tomber ? Des pièces d'or ? Quelques restes de pirates ? » Il lui décoche un nouveau sourire, tentant d'y mettre du sien un peu. Il n'a pas envie d'être bourru et de mauvaise humeur, après tout, il ne se passera peut-être rien de pire que ce qu'il leur est déjà arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Luyana
Beware, I'm starving
Rainbow Luyana
ζ Inscris le : 23/11/2015
ζ Messages : 409
ζ Avatar : Amanda Seyfried
ζ Localisation : Camp des Piccaninny
ζ Occupations : Tisseuse de filets de pêche
ζ Âge : 25 années en apparence, mais a bien plus d'années derrière
ζ Statut : Ne sait plus ce qu'elle doit faire
La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter 391207tumblrm4sh34Cb8h1ru5a86o1500



La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter Empty
Message Sujet: Re: La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter EmptySam 5 Mar 2016 - 17:07

La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter



Je suis contente qu’il aille bien, après tout, il était prêt à me sauver la vie, le retour que je lui fais est bien normal. J’ai encore le cœur qui bat vite, j’aime tellement cette sensation, ça me ramène bien des années en arrière. « Tu te poses bien trop de questions, Set-Angya, l’aventure s’est prendre ce qui arrive avec l’esprit innocent. Sinon, ce ne serait pas une aventure ! » Cette phrase elle ne vient pas de moi, mais de Boule, mon ami, mon frère. Il n’y a pas un jour sans que je ne repense à mon ancienne vie, est-ce qu’elle me manque ? Peut-être et peut-être pas au fond. Mais depuis que je suis en compagnie de cet indien qui m’était encore inconnu, il y a peu, j’y pense davantage.

Set-Angya : Peu importe, tu trépignes d'envie à l'idée d'explorer ce lieu, alors allons-y, maintenant qu'on y est.

Cela se voit à ce point que je veux profiter de cet endroit pour l’explorer ? Mata me dit très souvent que tout se lit sur mon visage, il a probablement raison, mon grand frère. Sinon, comme un inconnu pourrait s’en rendre s’y rapidement compte. Sa paume dans mon dos, nous avançons avec une certaine prudence vers l’épave du navire-pirate. Je n’ai jamais approché un navire-pirate d’assez près pour y grimper dedans, c’est une occasion en or pour l’ancienne enfant perdue que j’ai été.

Set-Angya : Alors, sur quel genre de trésor tu penses qu'on peut tomber ? Des pièces d'or ? Quelques restes de pirates ?

« Pour tout de dire » Je stoppe mon avancé une fois près du grand navire qu’il va falloir escalader par le petit escalier. « Je n’en sais rien du tout. C’est la première fois que je peux découvrir un navire-pirate. Mais nous verrons bien ! » Sans plus attendre, je retrousse un peu ma robe pour m’accrocher et grimper le long de la coque du bateau. Il est haut, mais je ne suis pas de celles qui ont le vertige. Une fois sur le pont mon visage se redresse pour admirer les immenses mâts où des voiles devraient être accrochées. J’avance doucement, regardant tout autour de moi, mes grands yeux clairs s’émerveillant devant ce colosse des océans. Le bois craque lorsque je décide de grimper sur le pont supérieur, les marches n’ont pas été utilisées depuis bien longtemps et l’humidité a fait son œuvre. Je pousse un cri en apercevant un cadavre, ce qui a pour réaction de faire grimper Set rapidement, son arme en avant. « Ce n’est rien…juste…un squelette… » Je souris en le voyant bien inquiet. « Tu as peur pour moi ? Tu ne devrais pas, je n’ai pas toujours été une Indienne, tu sais… » Si ma phrase attise sa curiosité, il n’en montre rien, où suis-je trop distraite par ce nouveau terrain de jeu. Je profite d’être proche des restes d’un pirate pour lui prendre son chapeau tricorne que je fixe sur ma tête, mimant le forban à la jambe de bois. « Quand j’étais plus jeune, j’adorais jouer aux pirates, on tranchait, on sabordait ! L’aventure me manquait, tu vois ? » Ses sourcils se froncent et je m’avance vers lui. « Es-tu natif dans ta tribu ? On dit souvent que les Unami sont violents et qu’il faut les éviter, mais tu ne m’as pas fait de mal, toi ? Parle-moi de toi ? S’il te plait ? »




L’impossible ne semble pas exister en amour, seul existe des possibles quand nous avons traversé nos peurs et nos résistances, ou renoncer à des projections erronées sur l’autre. Mais parfois un choix est utile pour pouvoir vivre ne serait-ce qu'un semblant de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter Empty
Message Sujet: Re: La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter EmptyJeu 31 Mar 2016 - 17:28

La vie est un défi à relever,
un bonheur à mériter, une aventure à tenter.
En ce moment, c'est peut-être difficile à croire, mais Set-angya n'a rien d'un homme peureux, bien au contraire. Il vit sa vie, sans se soucier des dangers, il les braves avec témérité, quelques fois même avec imprudence. Cependant, c'est bien différent avec cette jeune femme à ses côtés. Ce n'est pas pour lui-même qu'il craint, mais bien pour sa sécurité à elle. Il ne veut pas qu'elle se blesse ou pire encore, qu'elle soit tuer dans cette aventure trop intense. L'indien a bien tendance à croire que les femmes ont besoin de confort, de sécurité et non de vivre de telles aventures, voilà pourquoi il n'aime pas l'idée de s'aventurer dans ce lieu inconnu. Mais Set-angya, il remarque bien qu'elle n'est pas de ces filles qui ont besoin d'être surprotégée, elle est téméraire elle aussi et en ce moment, elle le semble plus que lui. C'est également une des raisons pour lesquelles il décide de se laisser aller, vivre le moment présent, sans penser au pire, essayer tout simplement de se changer les idées.

« Pour tout de dire » La jolie blonde cesse de parler un instant, se retrouvant devant le petit escalier qui mène au navire. « Je n’en sais rien du tout. C’est la première fois que je peux découvrir un navire-pirate. Mais nous verrons bien ! » Rainbow, elle s'aventure sur le bateau et il en fait de même, la suivant de près. Le regard du guerrier se promène sur le curieux paysage qui l'entoure, ce vieux naivre qui craque au moindre pas qu'il fait. Il a l'impression qu'à un moment où l'autre, une des planches finira par céder sous son poids, c'est pourquoi il marche avec précaution. La blonde passe au pont supérieur, alors que durant un instant, il reste immobile, observant le bateau avec curiosité. Il a beau détester les pirates de tout son âme, ils l'intriguent d'une autre part.

Rainbow échappe un cri et en moins d'une, l'indien se retrouve près d'elle, l'arme en main, prêt à la défendre. Cependant, ses yeux ne voit rien d'autres que sa silhouette à elle, aucun danger potentiel. « Ce n’est rien…juste…un squelette… » Ses iris sombres se posent sur son visage, son sourire et Set-angya, il se détend, rangeant son couteau de chasse. « Tu as peur pour moi ? Tu ne devrais pas, je n’ai pas toujours été une Indienne, tu sais… » En effet, il a peur pour elle, parce qu'il se sent responsable d'elle et de sa sécurité. C'est son rôle d'homme et ce rôle, il peut le prendre très au sérieux. Lorsqu'elle souligne ne pas toujours avoir été indienne, il n'en est pas très étonné. À vrai dire, la blonde n'a rien de son peuple, à l'exception de ses vêtements. Alors d'où vient-elle ? Voilà plutôt la question qui lui vient à l'esprit, mais déjà, elle semble occupée ailleurs. Elle dépouille le cadavre de son chapeau et le pose sur sa tête semblant se mettre dans la peau du pirate. Set-angya, il l'observe avec curiosité, essayant de comprendre qui est cette mystérieuse créature blonde. « Quand j’étais plus jeune, j’adorais jouer aux pirates, on tranchait, on sabordait ! L’aventure me manquait, tu vois ? » Elle n'a que les habits des indiens et son agissement lui rappelle plutôt celui des enfants perdus. En était-elle une, avant d'atteindre l'âge adulte ? Il fronce légèrement les sourcils, l'observant toujours et Rainbow, elle s'avance doucement vers lui.

« Es-tu natif dans ta tribu ? On dit souvent que les Unami sont violents et qu’il faut les éviter, mais tu ne m’as pas fait de mal, toi ? Parle-moi de toi ? S’il te plait ? » Il étire un léger sourire à ses paroles. Il n'a jamais aimé la tribu advserse, il a apprit à les détester, comme son père avant lui. Peut-être les Unami sont-ils moins accueillants que les Piccaninny et plus prudents envers les inconnus, mais violents ? Non, ils ne le sont pas tous. « Je suis né dans le campement des Unami, tout comme mes parents. » Il sourit, ne la quittant pas des yeux. « Les Unami ne sont pas tous violents, du moins pas sans raison. Je n'avais aucune raison de te faire du mal, que tu sois Piccaninny ou non. » Set-angya, il n'est pas particulièrement violent et jamais il ne ferait volontairement mal à une femme, qu'elle soit Piccaninny ou même pirate. C'est contre ses principes, tout simplement. Il n'est pas une brute.

« Il n'y a pas grand chose à dire à mon sujet. Je suis chasseur et guerrier. J'ai un frère, trois soeurs... Mais parles-moi plutôt de toi. Tu n'as pas toujours été indienne... d'où viens-tu ? » À nouveau, il fronce légèrement les sourcils, avant d'étirer un sourire. D'où vient cette jolie blonde qui arrive à lui changer les idées ? Qui est-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter Empty
Message Sujet: Re: La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Aventures de Rabbi Jacob [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-