AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~ You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  - Page 2 EmptyJeu 4 Fév 2016 - 11:59





Seyranëa le savait plus que n'importe qui. L'amour était une faiblesse, un fléau. Elle pouvait comparer ce sentiment à une magnifique rose rouge, tout comme elle. Une rose rouge empoisonnée. De ce poison mortel. Ce poison qui engendrait la haine, la colère et la magie noire, qui donnait du désespoir et des morts. Pire que la peste, pire que le choléra. L'amour était insaisissable. L'amour était hypocrite, nous faisant voir les monts et merveilles, nous montrant que ses plus belles choses, ses plus belles apparences pour nous donner des sentiments étranges qui lui étaient peu familier, le bonheur, la joie et surtout, le pire, de l'espoir. L'espoir en un jour meilleur pour elle ? Elle n'y croyait pas, elle ne croyait pas à ses doctrines. Dès sa naissance, sa mère l'avait anesthésier de ses doctrines, de ce sentiment. Seyranëa était incapable de le ressentir ou si elle le ressentait, elle n'arrivait pas à mettre un nom dessus. Etait-ce de la passion ? Oui, c'était cela, de la passion, qu'elle éprouvait envers toi. Malgré tout, tu lui donnais de la joie et une certaine insouciance, comme une seconde jeunesse. La passion était un remède fort.

L'amour était à rejeter pour elle. Ce fléau qui lui avait donné de la rage et qui l'avait brisé pendant son enfance et son adolescence. On pouvait aimer sans que cela soit réciproque. Sa mère l'avait-elle aimé ? Son père l'avait-elle aimé ? Alors pourquoi ne s'étaient-ils jamais interrogés sur elle ? Sur ce qu'elle aimait faire ? Ils lui avaient montré la voie reposante de la haine face à l'amour. Un jour, serait-elle capable de pouvoir aimer quelqu'un ? Aimer son propre enfant ? Le pouvait-elle ? Son coeur qui battait à la chamade dans sa poitrine semblait être dur comme de la roche volcanique, aussi noir que les ténèbres. La réponse lui était venue toute seule, non, elle ne se sentait pas capable d'aimer son enfant, si un jour, elle en aurait un. D'un côté, elle avait des regrets, elle ne voudrait pas que son enfant soit comme elle, et souffre comme elle a pu souffert. Peut-être était-ce pour ça qu'elle en voulait pas ? Sans doute, pensa-t-elle.

Seyranëa avait froid, complètement, l'eau était glacé et semblait engourdir ses jambes, ses dents claquaient mais elle ne le montrait pas , à quel point ses pas dans l'eau était un effort surhumain pour elle. Depuis qu'elle avait fallu se faire noyer par sa mère. Elle ne voulait plus avoir affaire avec l'eau si pur . Elle avait l'impression que l'eau essayait d'entrer dans son esprit, de la faire voir claire avec ses sentiments. Ce sentiment qu'est de ne pas plonger la tête la première sous peine de se réveiller accro à toi, si tu en venais à la quitter, elle s'en remettrait pas. C'était ça qui lui faisait peur, l'eau représentait, son incertitude et son incapacité à se montrer franche envers ses sentiments et son coeur semblait lié l'eau avec toi.

-Oui, si te plaît, j'ai froid, déclara-t-elle tout doucement, presque timidement.

Le froid, elle n'aimait pas ça, elle était trop habituée au froid, un jour peut-être arrivera-t-elle à ressentir la chaleur. Cette chaleur incandescente mais n'était-ce pas l'amour qui la fabriquait ?



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~ You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  - Page 2 EmptyMar 9 Fév 2016 - 20:37

You would write Love on the sea

ft. Seyranëa


« Love is only Love »
Elle semblait complètement perdue dans ses pensées. Je me demande vraiment ce qui se passe dans cette jolie cervelle. Elle a les yeux dans le vague, son visage change d'expression de temps en temps, je crois deviner de la rage, de la colère, je ne sais pas vers qui elle est tournée, j'espère juste que ce n'est pas contre moi. Je ne sais pas de quoi elle est capable mais quelque chose me dit qu'elle pourrait être redoutable lorsqu'elle le veut. Je sens également qu'elle a froid, elle tremble, enfin elle se retient de trembler mais je le vois. Je trouve ça mignon qu'elle se force pour ne pas me montrer ses faiblesses. Elle veut toujours être si forte, parfois j'en viens à souhaiter qu'un jour elle me montre comment elle est réellement, ses défauts, ses tourments, ses tristesses, tout, pas que le bon côté de la médaille.

Nous nous dirigeâmes donc vers la plage et son sable fin. J'aime le contact du sable sur ma peau, mais des fois, lorsque je suis humain, ça me fait des petits guilis sous les pieds et c'est assez désagréable. Peut après m'être transformé, je saisie les habits que j'avais déposé au sol un peu plus loin lorsque je suis arrivé en début d'après-midi. Je les ai trouvé dans une malle dans un bateau de pirate qui a coulé non loin de la grotte d'Aodren. C'est pas le grand luxe, ils sont un peu usés par l'eau et certainement par la catastrophe qui fait coulé se navire, mais bon, c'est assez pour juste se balader au bord de l'eau. En tout cas c'est toujours mieux que ces guenilles que j'avais avant.

Une fois tous les deux sur le sable, nous nous allongeâmes pour sécher au soleil. Je sais que sa robe est imbibée d'eau alors je la prend dans mes bras pour qu'elle ai moins froid. J'aime sentir le contacte de sa peau sur la mienne. Ses cheveux sentent toujours un parfum que je n'arrive pas à définir mais qui ravit mon cœur, et doigts si fins qui courent sur mon bras me font frissonner de plaisir. J'aime beaucoup de chose en elle, bien sur il a des choses avec lesquelles j'ai du mal, mais ce n'est pas le moment d'y penser, parce que cet instant est parfait, pour rien au monde je voudrais le voir s'arrêter. Nous sommes restés jusqu'au couché du soleil là sur le sable, à parler de tout et de rien, à refaire le monde comme on le fait si bien. On ne s'est séparé que parce que je devais rentrer sinon ils allaient envoyer des garder à ma recherche et je ne tiens pas vraiment à ce que ma relation avec une humaine se sache tout de suite au royaume.
Au moins je sais que la prochaine fois que je la verrais, cela ne pourra pas démarrer de pire manière.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
 

You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-