AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  Empty
Message Sujet: You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~ You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  EmptyLun 7 Déc 2015 - 0:17





La mer merveilleuse brillait de mille et un éclat sous un soleil de plomb. La surface était constellé de milles étoiles qui avait l'impression de briller et de brûler, ce magnifique bleu turquoise. Les vagues s'écrasaient contre le rivage, une petite plage de sable dorée. Le sable était brûlant sous ses pieds mais elle se fichait bien de cela. Cachée derrière un rocher gris, vêtue de sa robe rouge de velours. Elle avait chaud mais ses yeux marrons te fixaient, tu étais là avec ta queue de poisson en train de se prélasser au soleil, sur un autre rocher. Les yeux fermés. Tu l'avais évité depuis quelque temps. Seyranëa avait l'habitude du rejet, on lui avait brisé son coeur lors de sa jeunesse. On l'avait ignoré et méprisé. Mais ce coup-ci, elle ne se laisserait pas faire. Ils s'étaient quittés sur des baisers enflammés, et passionnés. Qu'avait-elle fait de mal ? T'avait-elle vexé ? Pourtant au vu de ton sourire, Seyranëa ne le pensait pas. Alors que se passait-il ? Elle avait décidé de t'attendre puis elle s'était souvenue que tu adorais cette crique, la même de leur rencontre. Ils s'étaient liés vite d'amitié bien que Seyranëa était de nature méfiante et solitaire. L'empoisonneuse t'avait trouvé spéciale, cachée par le gros rocher, elle t'observait sans se faire voir. Elle voulait te mettre au pied du rocher. Que tu ne la fuis pas. La vérité, c'était ce qu'elle voulait tout particulièrement lors de cette confrontation.

Mentalement, Seyranëa préparait à son coeur à prendre un autre coup de massue. Tout doucement, d'un pas de félin silencieux et gracile, assuré à la fois. Elle venait à s'approcher de toi et de ton rocher. Heureusement , qu'il n'était pas beaucoup dans la mer. L'empoisonneuse ne savait pas nager, on ne lui avait jamais appris à le faire d'ailleurs. Son père avait été aux abonnés absent, il n'était jamais là. Elle avait eu l'impression de n'être qu'une étrangère partageant le même toit avec lui. Et sa mère avait été trop occupée à soigner son coeur brisé plutôt que d'aimer sa fille. Sa robe de velours gorgé d'eau s'alourdit quelque peu et elle entamait à se hisser le haut du rocher, silencieusement. Tu avais encore les yeux fermés, tu semblais dormir tout doucement. Elle fit courir ses doigts fins sur ton tors musclé, s'arrêtant au nombril. Elle avait mis son chaperon rouge pour pas qu'on la remarque. Elle voulait te laisser dormir en paix mais en même temps, elle voulait savoir pourquoi tu l'évitais.

-Egéon, réveillez-vous , réveillez-vous ! S'exclama-t-elle tout doucement.

Elle espérait avoir des réponses, et au pire, elle allait le tenir. Elle tourna son regard vers sa queue de poisson. Tu ne pourras pas être aussi rapide qu'elle. C'était décidé, elle allait te demander ce qui se passait. Pourquoi la fuyais-tu ? Seyranëa voulait le savoir, pour se préparer à un nouvel échec.




© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  Empty
Message Sujet: Re: You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~ You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  EmptyLun 7 Déc 2015 - 17:02

You would write Love on the sea

ft. Seyranëa


« Love is only Love »
Me prélasser sur le sable chaud, lézarder sur les rochers, voilà tout ce que je souhaite faire aujourd'hui. Donc tôt ce matin, j'ai entrepris de mettre au point un nouveau stratagème pour mettre un vent à mon escorte royale. Comme d'habitude, ce ne fut pas très compliqués, c'est dommage, avec le temps j'aurais cru qu'ils se seraient habitués, qu'ils seraient devenus plus dur à berner, il n'y a presque plus aucun défit, c'est triste. En tout début d'après midi, le soleil est brûlant sur ma peau d’albâtre, la sensation de chaleur sur les écailles, c'est le plus agréable, le plus jouissif, j'ai découvert ça il y a peu, depuis que j'ose m'aventurer sur la plage. Ce qui est étrange c'est que cela a un effet quasi instantané, ça m'endors. Peu importe ce que j'ai bien pu faire, même si j'ai déjà dormis 10 heures, paf, je somnole en trois secondes et en deux minutes je suis déjà partie loin loiiiiiin au royaume des songes.

Ces derniers temps je pense beaucoup à elle, Seyranëa. J'ai parfois des doutes, serait-elle sorcière, m'aurait-elle jeté un sort ? Je n'arrive pas à savoir ce que je ressens, mon cœur me dis des choses mais je n'ose l'assumer, surement parce que c'est une humaine et que j'ai peur d'avoir encore une fois le cœur brisé. Après la dernière, j'ai remarqué que je suis devenu plus méfiant, plus détaché. Mais elle, elle semble avoir balayé de la main tous mes doutes, tous mes préjugés, tout mon courage, toutes mes convictions et je dois l'avouer, cela me fait très peur. Je l'ai beaucoup évité à cause de ça dernièrement, parce que je sens que je suis amoureux, je sens mon cœur se serrer, s'emballer quand je la vois. J'ai toujours ressentis un petit quelque chose, sinon je n'aurait pas accordé ma confiance à cette humaine, je n'aurais pas fini par devenir son amant. Mais pour la première fois j'ai peur, j'ai réellement peur de ce qu'elle pourrait me dire. Parce que jusqu'à présent de n'avoir engagé aucun sentiment, c'était facile, c'était comme deux amis qui peuvent se dire au-revoir à tout moment. Mais maintenant tout à changer, je ne peux plus lui dire au-revoir, j'en vient à regretter qu'elle ne soit pas sirène, j'aimerais l'avoir toujours avec moi, lui faire découvrir mon monde, mais c'est impossible. Et si je pars avec elle, dans son monde, alors je perds ma famille, je perds ma mère, cette femme que j'aime plus que tout, elle qui m'a mis au monde et qui déteste tant les humains.

Le malaise est tel que je l'évite, je ne veux pas avoir à lui dire, je déteste ce genre de confrontation. Alors je dors au soleil pour essayer d'oublier, mais même dans mon sommeil elle me poursuit, je ne cesse de la voir en songe, de penser à ses formes, à sa peau si douce, à ses yeux de braise, à la tendresse de ses mains... Même là en dormant je l'entend me parler, elle parait si réelle, mais je dois rêver, c'est sur. Je suis tellement dans le choux que même lorsque j'ouvre les yeux en sentant quelque chose au niveau de mon nombril, je crois être encore en train de dormir. Tout bêtement, je passe mon bras autour de sa taille pour l'attirer à moi. Le contact chaud et humide de sa robe contre mes écailles me fait doucement frissonner. "Je t'ai déjà dit d'arrêter de me vouvoyer, on se connait déjà assez il me semble non ?" Je la sens blottie tout contre moi et je repars petit à petit dans le domaine des songes. Décidément, je ne sais pas vraiment à quoi jouent ma tête et mon cœur aujourd'hui.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  Empty
Message Sujet: Re: You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~ You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  EmptyJeu 10 Déc 2015 - 21:37





Seyranëa regardait cette queue de poisson bleuté briller sous ce soleil de plomb, comme la mer merveilleuse, comme sa surface turquoise. Elle brillait de mille et un éclats. C'était fascinant de voir ce spectacle sous les yeux. De voir ce magnifique soleil donnait des milles et une nuances. Seyranëa a toujours voulu voir comment c'était sous les océans. Est-ce que comme sur la terre ferme, il y avait des plantes, des vertus, des animaux ? Il semblerait que oui , mais elle aimerait savoir comme cela était, de voir des dauphins nager dans les eaux bleutés, de s'approprier leur vertu tout en les laissant vivre en liberté. Les animaux étaient purs eux, ils ne tuaient que pour manger ou se défendre. Ils ne manipulaient, ils ne mentaient pas. Ils étaient purs, leur coeur était plus noble que la plupart des humains. Ses pensées divaguaient complètement tandis qu'elle regardait pour la première fois avec curiosité cette queue de poisson, ne faire qu'un avec lui. L'odeur iodée lui parvenait à ses narines. Seyranëa ne s'approchait rarement de la mer, elle avait en quelque sorte peur de cet  étendu d'eau turquoise. De la profondeur, de sa force, et surtout, l'océan était mystérieux et regorgeait mille et un danger. Mais elle ne pouvait s'empêcher d'en être attirée, d'être fascinée par ce mystère , cette force qui émanait de l'océan, de la mer. Tu les connaissais par coeur, tu avais cet odeur marine qui la fascinait, la troublait.  Tu connaissais son mystère mais surtout tu la fascinais. Elle, qui avait peur de l'eau, qui ne savait pas nager, rencontrait le roi de l'océan et en tombait amoureuse de celui-ci. Mais il semblait que cet amour n'était pas réciproque.

La belle empoisonneuse passait ses doigts le long de ton torse lui rappelant leurs soirées vives d'émotions et d'érotisme. Il y avait eu une amitié, une compréhension puis de l'amour. Seyranëa devait faire preuve à ses propres douleurs, et démons. Les mêmes démons qui avaient poursuivi sa mère et elle. Sa mère ne lui avait pas dit pour les la douleur de la flèche de Cupidon, de ce que cela faisait d'avoir le coeur brisé.  On ne lui avait pas donné les astuces, on l'avait laissé à se fabriquer les armes seules. A comprendre le monde et ses vices, seule. Sans qu'on la prépare. Le choc de voir cette cruauté. Quoiqu'il en soit, elle était prête à prendre un nouveau départ plus lentement et plus surement qu'avec son ex -amoureux. Cet homme qu'elle avait considéré comme son véritable amour. Mais elle savait qu'elle était dans le faux, maintenant, qu'elle voyait tout cela plus clairement. Le brouillard qui parsemait son coeur se dispersa pour laisser entre-voir ses véritables sentiments, qu'elle s'était cachée depuis de longues années.

Il ne restait plus qu'à guérir ses maux, laisser ses pires craintes dans un labyrinthe, ne plus écouter ses vieux démons qui avaient rongé son coeur. Mais Seyranëa voulait essayer, voulait vraiment essayer de laisser une chance, de te laisser une chance. Mais tu l'avais fui, comme il l'avait fait, quelques années auparavant.  Elle n'avait pas cherché pour lui et ceci avait été sans doute une de ses pires erreurs mais avec toi, elle voulait faire différemment par rapport à son premier et véritable amour. Elle fut enlacée et ramener sur ton torse séché grâce au soleil chaleureux. Elle se sentait aussitôt apaisée, tout partait dans une brume insouciante qui lui était presque inconnue. Depuis toi, elle avait fini par la connaître comme avec son premier amour.  Mais l'heure était pour une affaire sérieuse. Il fallait qu'elle sache ce qu'elle voulait entreprendre , n'était pas stupide et que cela serait utile.

- Oui, je sais. Egéon mais réveille-toi d'abord, il faut qu'on parle, déclara-t-elle avec un petit rire.

Tu semblais vraiment être un grand dormeur mais elle aimerait bien respirer, bien qu'elle ne voulait pas desserrer cette étreinte réconfortante qui faisait battre son coeur à vive allure. Il fallait qu'ils parlent sérieusement de leur relation, qu'elle prenne un autre tournant ou qu'ils se quittent à jamais.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  Empty
Message Sujet: Re: You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~ You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  EmptyVen 11 Déc 2015 - 21:52

You would write Love on the sea

ft. Seyranëa


« Love is only Love »
La tendresse de ses gestes me ramène petit à petit à la réalité. Je la sens là tout contre moi, la chaleur de son corps me réconforte, j'aimerais la garder pour toujours ainsi près de moi. Je me réveille petit à petit, prenant conscience que celle que j'évite depuis quelques jours est là et qu'elle veut parler. Elle veut surement me parler de mon attitude, savoir pourquoi, ce que je comprend, elle doit être un peu déboussolée. Mais ma lâcheté continue de me dire de fuir, je ne veux pas de cette confrontation, j'ai peur de mes sentiments, de ce que j'éprouve pour une humaine. J'ai déjà eu des histoires d'amour, elles ne se sont pas toutes finies de façon très agréable, surtout la dernière, celle-là elle me hante, j'ai peur de souffrir de nouveau, de souffrir comme cela à été le cas avec elle. Alors je fuis, je suis tellement pitoyable que je me déteste, mais je ne peux m'empêcher de vouloir plonger au fond des mers quand je sens que le moment d'affronter Seyranëa approche.

Je suis aussi tellement illogique, tellement contradictoire, j'ai envie de vivre cette histoire avec elle, mon cœur à l'espoir que cette fois-ci je puisse enfin être heureux. Je sais qu'il est temps, il est temps que j'affronte mes fantômes, que je lui parle, que je tienne tête à ma lâcheté. Tandis que je me réveille, j'ouvre les yeux pour la regarder. Elle est toujours aussi belle dans sa robe robe de velours, avec ses jolis yeux noisettes. Mais même là, face à ce regard si chargé de question, je n'ai qu'une envie, c'est me défiler. "Ça te dérange si on va un peu dans l'eau ? Je suis en train de me dessécher ..." C'est la réalité, je sens vraiment les écailles de ma queue de poisson qui craquellent limite à cause de la chaleur du soleil. Mais c'est également un prétexte pour repousser encore un peu cette discussion, ce moment décisif dans nos vies.

Je me prends encore une fois à rêver qu'elle soit sirène et pas humaine, les choses seraient tellement plus facile, je n'aurais pas à affronter ma mère et ma conscience. Mais non, elle est bien humaine, avec ses deux sublimes jambes et sa vie sur la terre ferme. Je me pause beaucoup de questions sur cet avenir qui m'attend, sur cet amour que je ressens. Où va-t-il me mener, quelles décisions vais-je devoir prendre afin de préserver mon monde et ma vie, au moins un minimum. "Je sais qu'il faut qu'on parle Sey' ... Mais je préférerais être dans l'eau je serais plus à l'aise..."

Je vois le doute dans son regard, elle doit se méfier, penser qu'une fois en contact avec mon milieu naturel, je prendrais la fuite, sachant pertinemment qu'elle ne pourrait pas me rattraper. Je sais que je suis un vrai trouillard, c'est surement dû au fait que ma mère m'ai toujours surprotégée. Mais tout de même, je ne suis pas si cruel, et puis, j'ai besoin de lui parler, de tout mettre à plat, même si je vais devoir me mettre quelques gifles pour y arriver, c'est nécessaire à ma santé mentale. "Ne t'en fais pas, je te promet de rester, je ne te fuirais plus." Pour la rassurer un petit geste tendre, je caresse des doigts ses cheveux d'un noir profond brillants au soleil et je dépose un petit baisé sur son nez, quelque chose que j'ai pris l'habitude de faire, un petit truc rien qu'à nous. Pour ponctuer le tout un petit sourire un peu gêné histoire de lui montrer que je suis toujours le même Égéon qu'au début.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  Empty
Message Sujet: Re: You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~ You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  EmptyMer 16 Déc 2015 - 14:10





Seyranëa hésitait vaguement à ce propos. Le rocher faisait partie de son domaine, un domaine où valait mieux avoir deux jambes. Mais dans l'eau, ce n'était plus son domaine. Elle serait faible, elle serait impuissante si tu en venais à fuir. Elle serait aussi sans doute horriblement triste. Tous les hommes qui avaient su lui donner des sentiments, su faire battre son coeur. Un coeur noirci par la haine, par la solitude et la colère. Elle n'avait pas été une bonne épouse selon son mari. Malgré qui la forçait à faire ses devoirs d'épouse, jamais elle n'avait pu tomber enceinte, elle se protégeait contre cela. Grâce à des potions. Elle était encore jeune, trop jeune pour penser à avoir des bébés. Un enfant ! Elle ne serait l'aimer ! On ne l'avait pas aimé, elle ne serait pas montrer de l'amour envers un petit être qui dépendait d'elle. Jamais, elle ne serait s'occuper quelqu'un d'autre qu'elle. Elle le savait.

Bien sûr, l'idée d'avoir un enfant , lui avait déjà effleurer l'esprit mais cela ne restait jamais concret. C'était absurde. Elle avait pensé lors de ce mariage avec cet homme vieux et violent avec elle. D'avoir un enfant afin de le satisfaire dans ses désirs et peut-être, pour qu'elle s'occupe mais l'idée de ses devoirs pour le faire, qui étaient déjà forcés. L'idée de supporter sa progéniture l'avait répugné et dégoûté. Ainsi, elle avait échafaudé un plan machiavélique pour le nuire. Pour être libre, elle aurait du tuer les deux. Mais Seyranëa savait qu'elle serait capable de tuer un homme qui lui  avait apporté tant de malheur mais pas un petit être innocent qui n'avait rien demandé. Quel dilemme ! Heureusement, qu'elle n'en avait pas eu. Seyranëa te regardait tout doucement. Elle hésitait vraiment, beaucoup trop ! Allais-tu fuir ? La rassurer ne servait à rien. Elle était habituée aux promesses brisés et aux mensonges. N'était-elle pas la grande empoisonneuse ?

Celle que tout le monde voyait comme une menteuse, une femme qui s'enrichissait sur les malheurs des personnes qui osaient faire un marché sur elle. Un marché était un marché ! Telle était sa devise. Un marché , c'était un choix, un acte ! Tout le monde savait, tout le monde s'en doutait. A chaque chose qu'on faisait pour changer notre vie, que les détails soient futiles, complètement futiles. Il y avait toujours une conséquence. Parfois, c'était prémédité , parfois non. La vie était imprévisible. Par exemple, elle ne pensait à ne plus pouvoir ressentir quelque chose d'aussi intense pour un homme. Un homme qui lui fuyait cependant mais qui voulait des explications mais dans l'eau. Là, où elle n'avait pas d'emprise. Là, où elle avait peur. Seyranëa se mordit la lèvre. Devait-elle te faire confiance ? Elle doutait mais décidait de te laisser une dernière chance, elle allait te prévenir que cela allait être la dernière chance qu'elle t'offrait. Sa main venait glisser sur la roche brûlante.

-D'accord mais je te préviens ! Tu me trahis, tu me fuis, ce que je te déconseille, car tu n'as aucune idée de ce que je suis capable de faire, déclara-t-elle en te regardant droit dans les yeux.

Sa voix était rauque, sincère et déterminée. Seyranëa vérifiait si le message était bien passé avant de glisser le long de la roche. Elle retomba dans l'eau froide, sa robe donnant un reflet rougeâtre à la bleuté de la surface. Elle t'attendait de pieds fermes pour ses explications qui traînaient en longueur selon elle.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  Empty
Message Sujet: Re: You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~ You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  EmptyVen 18 Déc 2015 - 21:04

You would write Love on the sea

ft. Seyranëa


« Love is only Love »
Je la sens tendue, peut-être même en colère, j'ai un peu peur sur le moment, je la sens un peu prête à tout pour parvenir à ses fins. Mais c'est ma brunette, ma Sey, elle ne me fera pas de mal je le sais. Elle a surement un petit doute, un peu moins confiance en moi, et je dois la rassurer, c'est à moi de lui ôter ces doutes. "Hey, Sey, c'est moi, ne t'en fais pas, je suis toujours le même Egéon, tu sais que tu peux avoir confiance en moi, je ne m'enfuirais pas." Je me fais doux, je me fais tendre en espérant que ces mots la rassurent, l’apaisent un peu et la calme. Je n'aime pas la voir comme ça, je sens qu'à tout moment elle peut craquer et je ne veux pas voir ça, pas maintenant que j'ai des sentiments pour elle, pas à cause de moi.

Je la suis alors dans l'eau, je me laisse glisser pour retrouver mon élément, mon royaume, ma vie, mon univers. Le contact avec le sel et la fraîcheur des vagues me redonne vie et confiance en moi. Je sens un frisson parcourir mon dos, décidément, je ne serais réellement jamais un humain, je suis bien trop poisson dans l'âme. Tandis que je reprend confiance, je la prend dans mes bras, parce que je sais que pour les humains, l'eau de la mer est froide est pas toujours très agréable, surtout quand on a une grande robe bien imbibée comme elle. "Je suis désolé, je sais que je n'ai pas été très présent pour toi ces derniers temps. Ça va changer je te le promet."

Je n'ose affronter son regard, si je le fais je sens que je vais encore perdre tous mes moyens, que je vais avoir l’irrépressible envie de fuir. Hors, je lui ai promis de rester, de mettre fin une bonne fois pour toute à cette ambiance à ces doutes. Et puis je ne veux pas me défiler, j'en ai assez d'être lâche dans ce genre de situations.

Je sens sa peau contre la mienne, la chaleur de son corps, les moments de tendresse que nous avons vécus me reviennent en mémoire. Je me sens vraiment accro à cette fille, j'avais déjà vécu ça avant, mais je ne veux pas que cela se finisse de la même manière, je ne veux pas avoir à souffrir comme par le passé. Je sais aussi qu'elle n'a pas eu que des histoires faciles de son côté je l'ai toujours sus je crois, je l'ai sentis parce que lorsqu'on a déjà eu le cœur brisé, on sait reconnaître nos semblables, les autres malades de l'amour, ces autres personnes qui ont dû faire face et ramasser leur vie à la petite cuillère.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  Empty
Message Sujet: Re: You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~ You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  EmptyMar 29 Déc 2015 - 19:13





La colère sourde dont elle faisait preuve semblait transparaître dans chaque pore de sa peau, sur son visage aux traits fins et harmonieux. Elle n'avait connu que de l'ignorance et du rejet tout sa vie. Pourquoi cela serait différent ? Elle avait changé, elle avait grandi et mûri en mal. Le mal s'était insinué dans ses veines. Elle ne comptait plus les meurtres qu'elle avait fait. Tu aimais l'image de cette ange déchue mais tu ne voyais pas le diable qui se cachait derrière cet ange. Il offrait un sourire carnassier, des yeux mesquins et organisaient des meurtres, des poisons afin d'aider les autres à se venger. Elle avait tué son mari. Elle l'avait empoisonné mais elle se mentait à elle-même, elle avait proclamé une crise cardiaque dû à son âge avancé mais en réalité, elle était l'architecte de ce meurtre. Sa mère lui avait montré les pires choses qu'on devait faire sur une personne à un enfant.

Elle ne lui avait pas appris l'espoir et l'amour. Non, elle lui avait appris les poisons. Elle lui avait appris à prôner la haine et les menaces plutôt que l'amour et le pardon. Elle ne s'était pas pardonnée d'avoir fait un enfant avec un autre homme que son amour. Et c'était Seyranëa qui avait payé le prix du coeur brisé de sa mère. De l'incompréhension de ce rejet, la colère fut née. Cette rage au ventre, cette injustice qui tournait dans sa tête sans cesse. C'était devenue une hantise, de la tourmente de se savoir, ne pas être suffisante pour sa mère. La jeune femme à la tenue d'un rouge éclatant. Le passé ne pouvait pas être que du passé, il nous suivait dans nos gênes, dans notre coeur et notre esprit.

L'eau la trempait. Comment pouvait-on aimer dans l'océan. C'était froid, et effrayant mais si intriguant, et si hypnotique. L'océan calmait les moeurs malgré sa dureté. L'eau était froide et la différence entre elle et Egéon fut plus présente qu'auparavant. Il aimait l'océan tandis qu'elle le fuyait, ne voulant pas se noyer, ayant peur de l'eau et de sa pureté. Cette différence se fit voir tandis qu'elle était debout , lui devait ramper. Ils étaient différents. D'un monde différent. Tu étais si beau et à la fois si interdit à elle malgré tes propos. Tu étais un homme poison et elle, une simple humaine ayant peur de l'eau. Chez toi, tu régnais en maître sur l'océan mais elle n'était qu'une personne qui fuyait ton domaine. Cette simple pensée lui mit un doute sur ses sentiments. Pourrais-tu vivre avec quelqu'un comme elle ?

Seyranëa tremblait et regardait les vagues au loin, d'un air menaçant . Elle avait peur en cet instant mais elle voulait savoir si tout cela, toutes ses soirées enflammées avec toi, de cette passion en valait la peine. Elle devait se battre au nom de son coeur brisé depuis bien trop longtemps à son goût. Elle baissait les yeux vers toi qui tentait de la rassurer. Le temps, ce n'était qu'une excuse bidon.

-Pourquoi me fuis-tu Egéon ? Qu'ais-je fait de mal ? Pourtant dans mes derniers souvenirs, tu semblais apprécier mes caresses, déclara-t-elle en le regardant droit dans les yeux.

Enfin, elle essayait de capturer son regard mais tu semblais l'éviter. Seyranëa n'était pas connue pour sa patience légendaire et elle haïssait qu'on ne la regarde pas dans les yeux.

-Regarde moi et réponds moi, ordonna-t-elle d'une voix dure et impérieuse.

Elle prit ton menton entre ses doigts et te forçait à la regarder. Elle voulait voir de la sincérité dans tes yeux, non des yeux qui la fuient. Elle en avait assez de la fuite !



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  Empty
Message Sujet: Re: You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~ You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  EmptyLun 4 Jan 2016 - 21:57

You would write Love on the sea

ft. Seyranëa


« Love is only Love »
Je la sens réellement contrariée à présent, la colère l'envahie et elle me fait même un peu peur maintenant. Je vais devoir la calmer, la rassurer parce que je ne donne pas cher de ma peau si cela continue comme ça. "Sey, calme toi, je ne te fuis pas, enfin pas réellement." Je sens que le suspens n'est pas de mise, il ne me faut pas m'étendre en silences trop prolongés. Je vais devoir être franc, je vais devoir ravaler ma fierté et mes états d'âme pour lui avouer ce qu'il en est.   Je me dégage gentiment de son emprise pour l'inviter à se mettre à mon niveau, dans mes bras comme avant. "Ce que je veux te dire c'est que ... J'ai été distant ces derniers temps à cause de ma stupide lâcheté." Je déglutit, je stresse la sueur perle sur mon front, chose qui m'est assez inhabituelle, moi qui suis tout le temps dans l'eau, sous l'eau on ne sue pas, ou en tout cas je ne m'en aperçois pas.

"Je n'ai jamais été doué pour les confrontations, et encore moins pour avouer ce que je ressens." Voilà j'y suis presque, je le lui ai presque dit, je le lui fait comprendre en tout cas. Je ne sais pas si je vais pouvoir parvenir à finir ces aveux, mais il va bien falloir que j'essaye. "Voilà, cela fait quelques temps que des sentiments sont nés, je ressens des choses pour toi, voilà c'est dit." Je suis tellement bien partit que je n'ose m'arrêter, je perds le contact de son regard parce que je le fuis, parce que j'ai peur de ce que je pourrais y lire. "Je suis tellement lâche que je ne parvenais pas à te l'avouer et du coup je préférais t'éviter pour le pas avoir à te mentir. J'ai tellement honte, et dire que je suis très certainement en train de devenir amoureux, et je ne suis même pas capable de le dire clairement."

Je suis quelque peu tendu et figé par le poids de ce que je viens de dire. J'espère qu'elle va bien le prendre, j'espère surtout qu'elle ne va pas me dire que pour elle je ne représente rien. En même temps, je me dis qu'elle n'aurait pas fait tout ce cirque si elle ne tenais pas à moi, non ?
Et dans ma grande lâcheté, je ne peux retenir cette envie irrépressible de changer de sujet, de blaguer, de parler d'autre chose pour dédramatiser. "Tu sais, pour ton problème avec l'eau, je pourrais t'aider, je pourrais t'apprendre à nager par exemple..."

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  Empty
Message Sujet: Re: You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~ You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  EmptyLun 11 Jan 2016 - 15:53





L'amour était tout sauf merveilleux, tout sauf paisible. L'amour était une faiblesse, pire l'amour était un fléau. Seyranëa l'avait compris, il y a bien longtemps, lorsqu'elle ne fut qu'une enfant enjouée et pleine de vie qui avait été délaissée et mal aimée par ses parents. L'amour était un fléau. Il était pire qu'un poison, pire que la peste ou le choléra. Elle était la pire maladie qu'est née des dieux. L'amour était la pire chose qu'on pouvait avoir. Elle prenait différente formes, différents aspects mais le sentiment restait le même. Il embrasait les coeurs faibles, leur faisant miroiter des magnifiques rêves, de songes ravissants et portant d'un espoir revitalisant. L'amour donnait des choses terribles, de l'espoir. Ils étaient des sentiments, des fléaux pour Seyranëa. Ils brisaient des coeurs, poussant les gens à commettre les pires folies, les pires choses afin de guérir des maux que l'amour et l'espoir leur ont infligé. Seyranëa avait comprit cette leçon, elle s'était jurée de ne jamais retomber dans leurs pièges vicieux. Mais sentir son coeur s'embraser de cet amour, sentir les battements de son coeur l'enflammer, l'avait troublé.

Elle était curieuse de comprendre ce qui lui arrivait. Elle avait fait de toi, son amant, son ami. Tour à tour, ses sentiments et sa confiance avaient grandi. Bien sûr, elle ne t'avait parlé de ce qu'elle faisait, le rôle de son métier au sein des paysans. Elle ne t'avait confié de ses crimes, de ses pêchers, et de son coeur noir. Elle n'avait que l'apparence d'un ange, d'une jolie jeune fille. Bien sûr, la réalité était toute autre. Elle était l'Empoisonneuse. Elle faisait peur aux gens, peur à ceux qui marchandaient avec elle. Sa mère ne lui avait pas appris la compassion et l'amour. Elle lui avait appris les poisons et la froideur. Elle lui avait appris la crainte et comment la maîtriser ? Mais tes yeux qui la regardait avec un amour, ne voyait qu'un ange et c'était ça qu'il lui fallait. C'était cette croyance en elle qui arrivera à la faire changer. Seyranëa n'avait jamais vu quelqu'un qui la regardait ainsi , pas même son ex amant dont elle était follement amoureuse, alors pourquoi tant de doutes ?

Si tu savais la vérité, tu ne la regarderais ainsi. Tu la rejetteras , comme tout le monde, et même sa mère l'avait rejeté ainsi que son père, ainsi que son mari. Comme tout le monde. Tu étais son unique et seule de tout bien faire pour une fois, elle n'allait pas tout gâcher. Elle t'écoutait parler et elle sentit ta sincérité à travers tes mots, l douceur que tu éprouvais pour elle. De l'amour, de cette tentation que son coeur semblait devenir fiévreux et fébrile. Elle eut un sourire malgré ta lâcheté , tu avais eu l'audace, d'être franc et sincère avec elle. De l'amour, elle ne le savait pas mais en tout cas elle éprouvait des sentiments intenses pour toi. Essayait-elle de cacher ce qu'elle ressentait ? Bien sûr que oui mais en attendant, elle se laissait aller, elle aimait ce genre de regard, cela changeait de celui des autres. De ses mains plus douces et plus sensuelles, elle prit ton visage en coupe afin de déposer un baiser chaste sur tes lèvres.

-Merci de ta franchise. Je dois avouer que je ressens des choses envers toi, je ne dirais pas l'amour. Pour moi, ce sentiment est un fléau mais, je ressens des choses intenses et agréables pour toi. Je sais, je suis aussi douée que toi , pour parler de mes sentiments, déclara-t-elle avant de regarder la mer.

La mer lui faisait peur, peur depuis qu'elle avait fallu se noyer en essayant de nager. Non, elle avait trop peur et ses mains se mirent à trembler sur ton visage.

-Non..., déclara-t-elle en essayant de parler calmement mais cela se voyait dans son regard, la panique dont elle faisait preuve malgré son air impassible.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  Empty
Message Sujet: Re: You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~ You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  EmptyDim 31 Jan 2016 - 21:35

You would write Love on the sea

ft. Seyranëa


« Love is only Love »
Je vis ses sentiments passés dans son regard, j'eu un instant l'impression que quelque chose en elle se produisit, peut-être que je ne suis pas le seul à ressentir des choses. Cette simple perspective m'emplis de joie, mais il ne faut pas s'emballer, ne pas la brusquer, je lui laisserais le temps qu'il faudra pour qu'elle se dévoile à moi, pour qu'elle tombe tranquillement amoureuse. Ce petit baisé qu'elle dépose sur mes lèvres me réchauffa le cœur et me fit reprendre confiance, à ce moment là, je rêve que le temps s'arrête et que plus jamais elle ne quitte mes bras.

"Merci de ta franchise. Je dois avouer que je ressens des choses envers toi, je ne dirais pas l'amour. Pour moi, ce sentiment est un fléau mais, je ressens des choses intenses et agréables pour toi. Je sais, je suis aussi douée que toi , pour parler de mes sentiments." Bingo, elle ressent elle aussi quelque chose, je me sens tellement mieux maintenant, mon cœur s'envole et le sourire me vient aux lèvres. C'est vrai que ce n'est pas facile de parler de nos sentiments, certains y parviennent si spontanément que je me demande toujours si ils sont sincère. Au moins ces rares moments que nous nous accordons, nous personnes timides et introverties, sont des moments purs et vrais. Je ne comprend pas vraiment ce qu'elle entend par "l'amour est un fléau", je ne vous pas l'amour comme quelque chose de dangereux ou de mauvais. Au contraire, l'amour c'est fait pour se lancer, se laisser aller, se confier, s'épanouir et être finalement entier.

Je vois son regard se perdre à l'horizon, elle contemple l'eau, la mer, ma mer, mon royaume, mon domaine, ma maison, cette partie de moi que je sais qu'elle n'aime pas. Elle se perds au loin et je me demande à quoi elle peut bien penser. Et finalement elle me dit tout net qu'elle ne veut pas apprendre à nager. Son langage corporel change un peu, déjà qu'elle n'était pas très à l'aise, elle semble vouloir s'enfuir, sortir de l'eau. J'ai décidé de ne pas insister pour l'instant, après tout elle a déjà fait un très gros effort pour rester là à parler alors qu'elle est immergée jusqu'à la taille. "Tu veux qu'on aille sur la plage ? Comme ça ta robe pourra sécher et on sera mieux pour parler."

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  Empty
Message Sujet: Re: You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~ You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

You Would Write Love On The Sea ~ Seyranëa & Egéon ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-