AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Traitors Hunters (Kalahän & Anne)
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Traitors Hunters (Kalahän & Anne) Empty
Message Sujet: Traitors Hunters (Kalahän & Anne) Traitors Hunters (Kalahän & Anne) EmptyMer 7 Juin 2017 - 12:02


Traitors Hunters

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Kalahän & Anne


La silhouette d’un jeune homme fit son apparition dans une taverne ce soir là, pas un regard ne fut lancé dans sa direction car rien en lui ne semblait avoir quelconque intérêt. Un matelot comme on en voyait beaucoup déambuler dans les rues de Blindman’s Bluff, qui passait parmi les autres sans même qu’on le remarque. Le regard dissimulé par l’ombre de son chapeau, l’on entrevoyait toutefois quelques mèches rousses rebelles s’en échapper. Il répondait au nom d’Adam, camarade pirate en quête de son avenir, mais qu’importe ? En cette banale soirée, il venait prendre ici du bon temps avec une bière à la main et une femme sur les genoux. Sa démarche nonchalante le mena jusqu’au bar où il déposa deux piécettes accompagné d’un geste de la main pour demander de quoi boire. Et le sourire de cette charmante demoiselle aurait eu sans doute de quoi faire tourner la tête de n’importe quel homme, Adam n’y fut pas sensible et pourtant il avait odieusement baladé ses yeux sur ce petit grain de beauté parfaitement dessiné sur le haut de sa poitrine. La vérité était qu’Adam, n’était pas monsieur tout le monde et qu’il était là pour une personne tout à fait spécifique qui n’était pas encore arrivée.

Il prit place au comptoir, venant s’asseoir sur l’un de ces hauts tabourets qui forçaient à se vouter sur le meuble, le nez dans l’alcool. Adam reçu sa commande, remerciant la personne d’un hochement de tête – là, il était à sa place. Passant le regard par-dessus son épaule, il balaya la salle d’une traite pour avoir un second aperçu des environs et détailler de nouveau  et brièvement les visages qui s’y trouvaient. Il ignorait à quel moment cette personne allait venir, mais une transaction devait avoir lieu ici même ce soir là et il ne devait pas la louper. Alors il vint se saisir de la poignée de sa choppe, le portant à ses lèvres pour s’abreuver et annihiler l’assèchement de sa bouche. Les lieux étaient plutôt calmes, une entrainante musique en fond aux tonalités celtiques venait donner une chaleureuse atmosphère qui lui renvoya des images de châteaux de pierre bravant seuls de vastes étendues verdoyantes ;  de vertigineuses falaises découpées contre lesquelles des vagues scélérates venaient s’écraser ; et le son du vent, de la pluie, de ces tavernes sombres et sympathiques. Adam y voyait un lieu oublié, un songe peut être, qui revenait encore souvent quand il se laissait aller au beau milieu de ses pensées et qui lui insufflaient ce même sentiment rassurant que l’on pouvait avoir étant gamin lorsque l’on se retrouvait à enlacer sa mère. Ses doigts passèrent sur ce bouclier de banba qu’il portait en pendentif depuis toujours, comme si cela le rattachait à quelque chose dont il aurait voulu se souvenir.

Une heure passa sans doute, mais Adam fut arraché de ses pensées en entendant la porte de la taverne grincer et s’ouvrir sur d’autres clients. Il était là, cet homme qu’Adam avait attendu : un homme bossant pour Crochet et que l’on soupçonnait en partie d’être un porte parole qui cherchait à faire des alliances pour ce fou furieux. Paraissait-il qu’il allait rencontrer quelqu’un d’important ce soir là et il n’était pas possible de louper cela. L’homme entra, ayant de vision quelqu’un et sans doute la personne qu’il devait rejoindre. Regardant discrètement tout en ayant les coudes posés sur le bois du bar, Adam les observa se saluer et commander leurs boissons. Il devait maintenant se rapprocher pour écouter ce qu’il allait se dire. Mais surpris par une présence d’un client venu s’installer à côté, le chapeau d’Adam tomba et sa couverture avec.

Ses longs cheveux roux glissèrent de part et d’autre de son visage, Anne s’empressa alors de remettre son couvre chef avec maladresse tout en venant y cacher ses cheveux à l’intérieur. Elle soupira, agacée d’avoir été coupée dans son élan et dans un réflexe qu’elle n’aurait pourtant pas voulu, elle leva les yeux vers le responsable dont le but n’avait certainement pas été de la surprendre ; ou peut être que si ? Alors à la lumière des lanternes de la taverne, les traits d’Anne trop fins pour être réellement masculins se dessinèrent tandis qu’elle posait ses yeux bleutés sur ce visage qu’elle avait déjà vu. Son expression se fit quelque peu étonnée mais surtout anxieuse car sa présence ici pouvait compromettre ce qu’elle avait entreprit. Il était ce triton qu’elle avait croisé à l’occasion d’une folle nuit de débauche, mais ne savait pas si elle pouvait le placer comme un allié ou si cette fois encore il allait tenter de l’embrouiller  - quoi qu’il en soit elle préférait ne rien risquer. Elle ignorait s’il allait s’en souvenir ou remarquer son comportement suspect car les vêtements qu’elle portait étaient trop larges pour elle et ne laissaient pas paraitre la moindre de ses formes, alors ils n’auraient pas pu laisser deviner qu’elle était une femme. Dans le doute que cela passe par le visage, Anne interrompit le contact visuel, quelque peu rougissante de gêne, espérant qu’il ne l’ait pas reconnue et tourna la tête dans l’autre direction avec l’espoir de se faire oublier.









Revenir en haut Aller en bas
Kalahän Elïveren
Beware, I'm starving
Kalahän Elïveren
ζ Inscris le : 05/07/2016
ζ Messages : 522
ζ Avatar : Jake Gyllenhaal
ζ Localisation : Dans les eaux profondes la majeure partie du temps ou sur Terre là où il peut jouer de l'argent
ζ Occupations : Apprenti de Savennag - Protecteur du savoir et de l'histoire
ζ Âge : 151 ans de vie - 31 ans d'apparence
ζ Statut : Volage à 100%
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice dans le dos qui va de son épaule à son flanc opposé. Mauvais moment, mauvais jour, un peu trop bu, un peu trop jouer...
Traitors Hunters (Kalahän & Anne) 1498232823-tumblr-myk3cjy7fb1qbti6eo5-r1-250



Traitors Hunters (Kalahän & Anne) Empty
Message Sujet: Re: Traitors Hunters (Kalahän & Anne) Traitors Hunters (Kalahän & Anne) EmptySam 24 Juin 2017 - 11:34


☩ Traitors Hunters ☩

« Fils ! Kalahän ! » S’exprima mon paternel en venant ouvrir ses larges bras et m’étreignant comme si cela faisait des années que nous ne nous étions pas revus. Oh, il exagérait un tantinet ! Pas plus d’une année s’était écoulée depuis ma dernière visite à la ferme d’algues. Pourtant, depuis plusieurs jours, je ressentais la crainte de les perdre. D’une manière ou d’une autre, je sentais que quelque chose de mauvais allait se produire, les crampes me prenaient au cœur de la nuit, m’éveillant et me faisant ressentir des troubles que jamais avant je n’avais eus. Prémonitions ? Non, je ne croyais pas en ces choses. Il y avait autre chose, Savennag lui-même m’avait parlé des peurs qui l’habitait, lui que je pensais insensible à ce genre de choses. Il était persuadé qu’un mal nouveau s’emparait de notre monde et que c’était lié à cette ombre noire qui avait été engloutie par notre océan. Je n’avais pas d’avis là-dessus, je subissais comme tout un chacun, ne voulant pas montrer la peur qui me donnait des maux de ventre. Alors, j’étais allé rendre visite à mes parents, bien que mauvais enfant, mon père m’accueillit avec bienveillance, quant à ma mère, ces yeux parlaient pour elle. Mirer leurs faciès me fit un bien fou, me rassurant tout en provoquant une angoisse nouvelle en mon sein. Bon sens…N'y avait-il pas une raison à tout ce bordel ?! Après de longs moments à leur narrer ma vie, j’eus la terrible envie d’aller m’amuser à la surface, en bas, dans cet océan qui m’a vu naître, on ne s’amuse pas comme savent le faire les Humains.

J’ai donc pris le large, nageant près des bateaux amarrés au port de One, j’aurai pu faire une halte, mais je n’en avais pas l’envie, comme un pressentiment vague, qui me poussait pour une fois à ne pas aller m’attirer plus d’ennuis que je n’en avais déjà en temps normal. Ma nageoire me conduisit vers Blindman, un endroit que je connaissais encore bien mieux que la cité des vils forbans. Moins de dangers toutefois, et l’endroit que j’allais investir ne me causerait pas trop de mal. Après avoir troqué pour quelques sous les habits d’un passant, je me décidais à aller vers le ventre de la cité, lorsque je reconnus avec stupéfaction un de mes congénères. Non, pas que je n’en avais pas déjà croisé à la surface, c’était plutôt courant, mais le concernant, il n’avait pas de réelle raison de se trouver dans les parages. Gardien du palais et de la protection rapprochée de ses Majestés, le triton du nom d’Hermas ne devait jamais ou presque quitter le palais de nacre. Curieux, j’entrepris de le suivre discrètement. Lorsqu’il entra, je fis de même, cachant les traits de mon visage par un capuchon de laine qui me donnait envie de me gratter plus que la normale. L’homme avait-il des poux, par tous les crabes ! Attablé bien tranquillement, je demandais un verre d’hydromel, mirant les environs par moment. Rien ne se passa, rien…Ce que j’avais trouvé suspect, n’était en réalité qu’une simple envie pour le gardien des portes de se prélasser auprès des Humains, comme j’aimais à le faire. Relâchant mon attention, je scrutais la salle, passant de la charmante serveuse aux formes avantageuses aux hommes bedonnants et enivrés d’alcool dont les rires gras me parvenaient autant que leurs mauvaises haleines. Il y a une chose qu’on ne dit pas de nous, peuple des eaux, nous sommes presque comme les animaux, nous sentons plus les odeurs et dans ce genre d’endroits, j’en humais les senteurs et pas que des bonnes. Et puis…Elle passa, fugace, me faisant remonter un souvenir des plus plaisants, bien que la rencontre avait mal débuté. Tentant de faire abstraction au reste qui occultait mon odorat, je perçus finement sa présence de nouveau. La localiser, m’aurait été complexe, pourtant, je donnerai ma nageoire au bourreau qu’elle était ici…quelque part. Mon regard chercha en vain dans cette foule une chevelure aussi rousse que le soleil à son couché, aussi brillante que les flammes qui crépitent dans les âtres des cheminées. C’est là ! Je fixe ce jeune homme vêtu de frusques trop grandes pour lui, quelques mèches auburn dépassent, mais il met complexe de dire avec certitude si elle est bien celle à laquelle je pense. Puisque je n’ai rien de mieux à faire, je me redresse, allant avant mon verre vide à la main vers le comptoir de la taverne, un large sourire aimable sur mon visage lorsque la jeune serveuse me toise à son tour. Je pose mon verre sur le bois lustré, respirant son odeur tout en étant discret. Nul doute, elle est la pirate au tempérament sulfureux. Est-ce que c’est ma présence qui la gêne, l’odeur de mes habits ? Je l’ignore, mais elle fait un geste cette rouquine, renversant son couvre-chef vers l’avant et dévoilant sa longue et flamboyante chevelure que j’ai eu l’occasion de saisir. Croisement de regards et esquisse de sourire. Elle ne m’adresse même pas la parole, il est possible que contrairement à moi, ses souvenirs dans la grotte soient moins fixés dans sa mémoire. D’un côté, j’en suis fortement désappointé, mon ego en prenant un sacré coup et d’un autre…cela voudrait juste dire qu’elle n’a pas d’aussi bons yeux que mon peuple. Cependant, je parierai 50 pièces que le regard qu’elle m’a jeté n’était pas innocent et vague, non…Mon rictus s’agrandit alors que je me penche vers son oreille, murmurant avec autant de sensualité que je l’avais fait dans cette caverne à moitié immergée. « Tu peux cacher ton visage, tu as toujours la même odeur…pirate » Je ne m’attendant pas à une réaction directe, pas plus qu’à une salutation amicale. Notre dernière rencontre n’avait après tout pas pris cette direction. J’entrevois pourtant son regard appui sur ma personne, tout en continuant de mire vers la salle comble. « Je ne pensais pas te revoir de sitôt…au moins, ce n’est pas dans mon repère, je devrais me sentir soulagé ! »

by beraberel


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Traitors Hunters (Kalahän & Anne) Empty
Message Sujet: Re: Traitors Hunters (Kalahän & Anne) Traitors Hunters (Kalahän & Anne) EmptyLun 26 Juin 2017 - 11:19


Traitors Hunters

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Kalahän & Anne


Qui aurait cru cela ? Et en même temps, Anne rencontrait toujours des obstacles sur son chemin quoi qu’elle fasse. Alors la visite inattendue d’un amant d’une nuit avec qui l’entente avait été mitigée n’était en soit pas si étonnant que cela. Cela l’agaçait quand même, et cela se traduisit dans un soupir d’impatience qui passa la barrière de ses lèvres. C’était sans doute trop tard, il l’avait reconnue par on ne sait quelle sorcellerie puisque des tignasses rousses il y en avait pas mal sur cette île et elle ne s’était pas attendue à ce que la semi pénombre puisse lui permettre de retrouver les traits de son visage lors de leur rencontre. Le timbre de sa voix par ses facettes quelque peu voluptueuses et marquée par un souvenir précis vint la faire grincer des dents. Elle n’était pas en mesure de lui répondre sur ce même ton, elle n’en avait nulle envie, car Anne était en train de travailler. Contrairement aux hommes, elle savait faire la part des choses et il y a un temps pour tout. Dans un autre contexte s’il l’avait approchée de cette manière là, elle lui aurait sans doute mit la main au paquet et lui aurait clairement exposé son désir d’aller copuler dans une chambre de l’auberge puisqu’il était sacré bon amant.

Anne leva les yeux vers lui, n’ayant donc plus nulle appréhension de lui montrer son visage puisqu’il l’avait déjà reconnue. Elle ne s’était pas non plus attendue à le revoir un jour et à vrai dire si elle l’avait vu, elle ne serait peut être pas allée vers lui à moins d’un besoin soudain. Il faut dire qu’il l’avait bien prise pour une idiote et malgré que les instants suivants aient été des plus agréables, elle gardait de la rancune à son encontre. Maintenant elle en savait un peu plus sur ces créatures marines, du moins ce qu’il y a à savoir de manière basique car il y a sans doute bien des comportements à comparer avec les humains. Un débat qui ne l’intéressait point pour le moment, puisque ce type là lui avait donné une piètre impression de ces bestioles à nageoire. Heureusement qu’elle en a rencontré d’autres après qui lui ont confirmé que ce n’était pas foncièrement dans leur nature de se montrer baratineurs. Alors, la méfiance était de mise avec cet énergumène là, Anne le détailla un instant sans demi-mesure, ses yeux glacés passèrent de haut en bas sur ses vêtements qui ne lui seyaient pas et qu’il avait dû prendre à la sauvette pour ne pas venir avec les parties à l’air.

« C’est ta besogne de déshabiller les autres ou t’es un collectionneur de frasques humaines triton? » Fit-elle avec une pointe d’ironie en faisant référence à leur rencontre quand il lui avait volé ses vêtements pendant qu’elle se baignait.

Anne imaginait bien que la réponse était non, il n’avait pas l’air suffisamment illuminé pour dérober des tuniques et des bottes par pur plaisir personnel ; néanmoins elle avait voulu souligner ce fait là pour l’avertir qu’elle n’avait pas oublié ce qu’il lui avait fait au détriment du plaisir qu’il avait pu lui donner. D’ailleurs elle ne savait pas son prénom, et pour le moment ça ne l’intéressait pas de le connaitre puisqu’elle avait plus important sur le feu et entreprit de glisser un regard sur la table des deux protagonistes qu’elle surveillait. Leur discussion avait commencé et elle envisageait dès cet instant de s’en aller pour écouter. Mais la petite remarque du triton reporta de nouveau l’attention d’Anne sur ce dernier, et ce à quoi elle ne pouvait s’empêcher de répondre avec amusement.

« Tu devrais ? C’est vrai qu’y’a d’quoi être soulagé de s’retrouver planté au milieu d’une communauté qui n’a pas du tout le même environnement naturel que soi…Hm, non.. J’me ferai pas d’souci non plus si j’étais toi. » Lança t-elle avec un large sourire avant de porter de nouveau sa bière à ses lèvres.

Anne ne prétendait pas avoir quelconque dominance sur lui, de plus il était possible qu’il ait l’habitude de venir dans ce coin là comme beaucoup devaient le faire par curiosité. Néanmoins et manifestement comme elle l’avait fait remarquer : ce n’était pas son environnement naturel puisque c’était une cité humaine, alors cela lui offrait un petit avantage quoi qu’il en soit. Anne trouva d’ailleurs bon d’enchérir ses dires, afin de lui donner une raison en plus de ne pas trop tenter le diable et faire le malin - au cas où il cherche encore à se jouer d’elle.

« Parfois y’a des pirates qui s’cachent par là, j’suis sure qu’y’en a qui rêveraient d’avoir un triton comme figure de proue. » Avoua t-elle en se penchant vers lui comme une confidence

Avec une belle gueule comme la sienne, ce serait sans doute un joli trophée pour braver les mâchoires de Neptune et les dieux savent à quel point certains sont assez fous sur cette maudite île pour vouloir s’offrir tel caprice.

« Il me suffirait d’te dénoncer.  Qu’est ce que tu dirais d’ça l’ami ?»

Quand bien même dans la bouche d’Anne Bonny cela pouvait sonner comme une menace et dans certains cas – voire la majorité - ça l’aurait été. Mais son visage n’affichait qu’un perpétuel amusement, elle avait eu envie de se foutre un peu de sa gueule, tester ses limites, parce qu’elle était curieuse de voir comment il se débrouillait ici-bas.










Revenir en haut Aller en bas
Kalahän Elïveren
Beware, I'm starving
Kalahän Elïveren
ζ Inscris le : 05/07/2016
ζ Messages : 522
ζ Avatar : Jake Gyllenhaal
ζ Localisation : Dans les eaux profondes la majeure partie du temps ou sur Terre là où il peut jouer de l'argent
ζ Occupations : Apprenti de Savennag - Protecteur du savoir et de l'histoire
ζ Âge : 151 ans de vie - 31 ans d'apparence
ζ Statut : Volage à 100%
ζ Signes distinctifs : Une cicatrice dans le dos qui va de son épaule à son flanc opposé. Mauvais moment, mauvais jour, un peu trop bu, un peu trop jouer...
Traitors Hunters (Kalahän & Anne) 1498232823-tumblr-myk3cjy7fb1qbti6eo5-r1-250



Traitors Hunters (Kalahän & Anne) Empty
Message Sujet: Re: Traitors Hunters (Kalahän & Anne) Traitors Hunters (Kalahän & Anne) EmptyDim 17 Sep 2017 - 13:57


☩ Traitors Hunters ☩

« C’est ta besogne de déshabiller les autres ou t’es un collectionneur de frusques humaines triton? »
Sa remarque me fit sourire, petite pointe bien plantée quant à notre charmant jeu dans la caverne ce soir-là. Il va sans dire que je me trouvais plus à mon aise sans encombrement de ses vêtements, mais que voulez-vous, les humains semblaient apparentés à une sorte de pudeur qui les obligeait à se vêtir pour paraitre plus beau. Il faut l’avouer, il n’avait pas le charisme de nous autres, Êtres de l'océan. On ne compare pas un poisson coloré à son compagnon difforme et grisâtre. Me prenait-elle pour un novice à me promener parmi les siens, si elle me connaissait un tant soit peu, elle s’apercevrait rapidement, que j’étais aussi à l'aise sur terre qu’un triton dans l’eau. Bien sûr, je ne lui en avais pas donné l’occasion, de me connaitre plus, je parle. J’avais beau me laisser séduire par des humaines, ma préférence allait tout de même vers les nageoires aux reflets de nacre de mes congénères féminines. Je me redressais, lorsque la rouquine mal embouchée me menaça plus qu’ouvertement, ah oui ! Nous en étions là ?! Moi qui pensais que les quelques échanges de coups de reins que nous avions partagé auraient radouci la pirate, visiblement, je venais de me tromper largement. Mon bras se plia pour que les lèvres touchent le cercle de verre, buvant une bonne gorgée de cette boisson mousseuse des humaines, nommée bière. C’était gouleyant, meilleur que ce qu’on trouve sous la surface brillante des mers de ce pays.

Il ne fallait pas que je la prenne à la légère, comme je l’avais souhaité dès le départ, je n’étais pas présent pour chercher des ennuis et encore moins avec une femme qui s’habillait en homme. « Je dis que le jeu en serait amusant…j’ai ici plusieurs marques de combats… » Je désigne mon torse dissimulé par les frusques du pauvre bougre que j’avais démuni quelques minutes avant. « Tous gagnés bien entendu ! J’avoue être autant chez moi dans vos villes que par chez moi, du moins, j’ai l’avantage contrairement à toi, de pouvoir m’en sortir dans les deux éléments…pirates ou non…vous n’êtes que des Humains…Lorsqu’on en a battu un, on les a tous battus ! » Mon arrogance venant de monter d’un cran, je ne pouvais pas décemment la laisser croire que j’étais une petite friture perdue dans un milieu hostile. Avec Jeremiah, j’avais tabassé des adversaires bien plus coriaces et avec style. D’une traite, je terminais ma boisson, la reposant sur le bar tout en mirant avec insistance le profil de la belle rousse aux traits renfrognés. « Je ne suis pas là pour m’amuser ce soir…Je voulais un plan tranquille, une table de jeu et un peu de bonne nourriture comme vous savez la faire, seulement…Il se trouve qu’un poisson s’est retrouvé sur mon chemin…une friture qui ne devrait pas s’y trouver, si tu vois ce que je veux dire… » Je me retourne, appuyant mon dos contre le bar, les coudes appuyés sur celui-ci, une occasion nouvelle de lui démontrer que j’étais parfaitement à l’aise dans son environnement. À l’aise, oui, le mot était bien trouvé, nonchalant et relaxé. « Et ton odeur…m’a attiré…je me suis dit…tient, encore elle ?! » Mon visage pivote vers son faciès, elle est énigmatique, j’aime. Elle pique ma curiosité encore une fois, je voudrais percer ses secrets, en apprendre plus, la coucher sur les coquillages de la tour du savoir, pas elle, non ! Bien entendu, son histoire !

by beraberel


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Traitors Hunters (Kalahän & Anne) Empty
Message Sujet: Re: Traitors Hunters (Kalahän & Anne) Traitors Hunters (Kalahän & Anne) EmptyDim 17 Sep 2017 - 17:47


Traitors Hunters

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Kalahän & Anne


Anne ignorait pourquoi elle gardait encore une certaine rancoeur envers lui, de toute façon elle n'était jamais très sympathique en temps normal, qu'elle que soit la personne. Il se rendrait vite compte qu'elle était à ce moment là particulièrement plus aimable qu'à l'accoutumée. Toutefois fallait il qu'ils se rencontrent de nouveau mais elle se disait que l'un comme l'autre avaient d'autres chats à fouetter qu'à penser à se recroiser un jour ou même sympathiser au delà de l'échange charnel qui les avait liés. Anne avait tenté de le déstabiliser mais cela ne fit pas son  effet, soit.

« J'les connais tes marques, j'te rappelle qu'on a baisé ensemble.» Déclara t-elle sèchement.

Il avait beau avoir fait sombre dans cette caverne, elle avait senti sous ses doigts les irrégularités de sa peau quand elle s'en était délectée de caresses volées çà et là. Et puisqu'elle n'était pas ivre ce jour là et que malgré tout elle avait adoré cet échange, elle s'en souvenait plutôt bien. Mais le nombre de cicatrices que l'on porte sur soit n'est en rien significatif; car elle même présentait de larges cicatrices dans son dos qui n'étaient pas dues à un combat gagné mais à de longues heures de souffrance de la part de son ex-mari qui avait tenté de la rendre moins fougueuse et pour éviter les mutineries jalouses à cause de son comportement. Anne grimaça, le regard fiché dans celui du Triton, dédaigneuse quand il avoua avec une assurance plus grosse que sa bouteille de rhum qu'il avait sans aucun doute plus talent que n'importe quel flibustier sur cette satanée île. Elle n'aimait pas les remarques dans ce genre là, encore moins qu'on se pense supérieur sous prétexte qu'on puisse aller et venir sur terre et dans les mers. Il avait bien ses faiblesses et elle se ferait un plaisir de les pointer du doigts, d'appuyer dessus pour lui rappeler qu'il n'avait en rien les capacités d'un dieu.

« T'es qu'un petit prétentieux, j'te botterai bien le cul pour te faire ravaler tes mots.»

Même quand il avait cette manie de lui rappeler qu'il l'avait reconnue à l'odeur ça lui faisait serrer les mâchoires, Anne aimait passer inaperçue et n'avait pas imaginé que les tritons puissent être dotés d'odorat plus développés que les humains. Elle avait quoi de particulier son odeur ? Et si elle se couvrait de merde il saurait la reconnaître aussi ?

Elle avait bien envie de lui arracher la langue pour qu'il cesse ce petit jeu là mais malheureusement pour lui, elle avait des choses à faire avant de penser à sa petite personne. Et ce qu'il lui avait dit eu tôt fait de l'intriguer, il était à la recherche de quelqu'un ? Un triton ? Quel hasard, elle aussi. Et elle pouvait mettre sa main à couper qu'il s'agissait du même type qu'elle était venue espionner

« Seigneur me dis pas que t'es là pour ce type là?» fit elle en pointant du doigt discrètement dans la direction de cet énergumène qu'elle était venue chasser.

Ca voulait sans doute dire qu'ils allaient devoir coopérer.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Traitors Hunters (Kalahän & Anne) Empty
Message Sujet: Re: Traitors Hunters (Kalahän & Anne) Traitors Hunters (Kalahän & Anne) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Traitors Hunters (Kalahän & Anne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-