AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Tales from a faraway land (Ft. Kyran)
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Tales from a faraway land (Ft. Kyran) Empty
Message Sujet: Tales from a faraway land (Ft. Kyran) Tales from a faraway land (Ft. Kyran) EmptyLun 1 Mai 2017 - 3:59


Tales from a faraway land
Kyran & Owen

Le temps, c'était l'invention du diable. Compter les heures n'apportaient rien, à part, peut-être, une perte de liberté. Les minutes amenaient la routine et la routine amenait l'ennui. Avoir un horaire fixe était loin d'être enviable. Pour cette raison, Owen aimait laisser les choses trainer. Il payait ses dettes la veille de l'échéance, seulement parce qu'il y était obligé. Il faisait le ménage lorsqu'il y pensait, soit très rarement. Il ne faisait des courses qu'au moment où il réalisait que ses armoires étaient entièrement vide. Et, enfin, il ne prenait rendez-vous avec son barbier uniquement lorsque sa barbe le démangeait trop, ce qui devait arriver à chaque pleine lune. Du moins, jusqu'à ce qu'il fasse la rencontre de Kyran. Un nouveau coiffeur arrivé à peine deux ans plus tôt et, miraculeusement, le chasseur était plus soigné depuis l'ouverture de son commerce. Lui qui normalement évitait toutes obligations se retrouvaient à attendre avec un brin d'impatience les séances de rasage. Pas qu'il trouvait ça agréable, au contraire. Seulement, l'apatride arrivait directement de l'Écosse. Le pays natal de son grand-père, l'île qui l'avait si longtemps fait rêver. Sa seconde faiblesse, à part sa douce Mélusine. Pour en apprendre plus sur ce lieu mythique, il était prêt à tous les sacrifices pour obtenir des renseignements sur cette patrie. Alors, comme un brave, il endurait quelques minutes de supplices pour savourer quelques anecdotes croustillantes par la suite. En plus de quelques pièces d'or, c'était un mince prix à payer pour se rapprocher un peu de son défunt ancêtre.

Alors, c'est en quête d'histoires sur l'Écosse qu'Owen s'était dirigé vers son barbier usuel. C'était déjà l'heure de son rendez-vous hebdomadaire et comme d'habitude, il avait préféré y aller le matin. Comme ça, il aurait tout l'après-midi pour profiter un peu de la taverne. Seul problème, il s'était réveillé avec une légère gueule de bois. Donc, lorsqu'il avait franchit les portes du commerce, il s'était tout de suite senti agressé par le frottement des lames sur le cuir. Il ne put retenir une grimace et, plutôt que de saluer Kyran, il se contenta d'un hochement de tête à peine perceptible. Aucun ''bon matin'' ou ''j'espère que tu vas bien''. Owen, il s'en fichait complètement. Il voulait simplement en finir rapidement, alors il alla s'asseoir directement sur la chaise, envoyant promener un client au passage. Il avait fait l'effort de venir, mais il n'était pas question qu'il attende poliment son tour et ça, l'étranger le comprit rapidement. Il se leva sans dire un mot, puis s'empressa de rejoindre la sortie en fixant obstinément le sol. Et le chasseur souriait devant la lâcheté de cet homme. Certes, les craintes du pauvre client étaient compréhensibles vu la réputation d'Owen, mais ça ne les rendaient pas moins risibles.

« Comme d'habitude. » Lâcha-t-il en s'installant confortablement, avant de lorgner rapidement vers son reflet. Il avait une sale gueule, comme toujours. Ça lui était égal, mais avec les années il avait fini par remarquer que les gens étaient plus enclins à acheter les peaux qu'il tannait s'il avait une apparence un peu plus soignée. Raison de plus pour venir régulièrement chez le barbier. Les avantages s'accumulaient, mais pourtant, le chasseur ne prenait pas plus plaisir à ces rencontres. Les seules choses qui étaient susceptibles de rendre la séance un peu plus agréable étaient les fameux contes de Kyran. Ses descriptions des terres écossaises et des gens qui les habitaient. Et chaque fois, Owen tentait d'imaginer son grand-père évoluer dans ses lieux.
© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Tales from a faraway land (Ft. Kyran) Empty
Message Sujet: Re: Tales from a faraway land (Ft. Kyran) Tales from a faraway land (Ft. Kyran) EmptyLun 22 Mai 2017 - 21:55


Tales from a faraway land
now I'm dancing by myself out in the snow

Je ne suis pas un homme très honnête, je l’avoue, mais pas de vive voix… C’est un petit secret que je garde précieusement, parce que malgré mon côté bandit, j’aime ma vie et mon salon de barbier. Les clients qui viennent sont plusieurs de mes amis maintenant et malgré tout, je les aime bien. Chaque jour, j’ouvre mon salon et place minutieusement mon espace avec soin… Je déteste quand tout vient bouleverser mes plans et troubler la conscience de mes clients, surtout la mienne. J’ouvre, c’est maintenant l’heure. Après avoir ouvert la boîte de cigare et sorti le Whisky, j’ouvre la porte à mon premier client, ce vieil homme qui m’a remis cette montre que je lui avais volée autrefois. Il est comme mon père ici, il me connaît bien et me sermonne souvent en me donnant quelques leçons de vie… Cependant, je crois que cet homme a déjà été comme moi dans le passé et c’est peut-être pour cela que je me sens proche de lui… Il agit avec moi comme si j’étais son fils et cela m’amuse j’avoue. Je prends ma lame pour tailler soigneusement sa barbe comme il la souhaite et ensuite je m’attaque à ses cheveux que je coupe tout en prenant mon temps… Un client entre, je me retourne et lui souris. Celui-ci prend place et accepte le verre que je lui offre. Ah, cette odeur de whisky mélangé au cigare est délicieuse et je ne suis pas le seul qui s’en délecte.

Des jours comme celui-ci, je m’en passerais… Tout allait bien jusqu’à maintenant. Nous prenions plaisir à la conversation entre homme et rire avec cœur, lorsque la porte du salon s’ouvre et laisse entrer un homme aux allures peu accueillantes… Son attitude laisse une ombre sur chaque visages dans la pièce, pas de salutation, pas un seul mot… Il s’assoit rapidement sur une chaise d’un air impatient et envois promener un de mes clients aussi salement qu’il est apparu. Je hausse un sourcil mécontent… Pas question de me faire perdre un client! Bref, d’un simple regard, j’envoie un ami chercher l’homme dehors pour le ramener et s’il revient seul, je peux vous assurez, qu’Owen en payera le double pour une simple coupe de cheveux et un rasage… payable avant sinon rien et pas de foutue histoire sur l’écosse! Il me connaît très mal ce petit.

Le client revient avec mon ami, la tête basse… Je fronce les sourcils vers Owen et lui fais signe sèchement de s’asseoir, avant d’en faire une autre scène. Je vais accueillir l’homme aimablement et lui offre un verre pour le détendre, il accepte tout sourire. Je retourne au vieil homme dans la chaise et fini sa coupe de cheveux avant de le laisser partir l’esprit tranquille. Satisfait, je m’attaque à Owen qui semble impatient… M’approchant de lui, je lui mets brusquement un tablier et l’ignore en prenant soin de prendre cette lame qui servirait à lui raser la barbe. Un bon barbier se doit d’être professionnel en tout temps, mais il y a quelques exceptions et ne devant absolument rien à cet homme je lui dis tout simplement : ici, c’est mon salon, si tu me fais perdre des clients, tu te trouveras une autre personne pour te raconter tes histoires. Tien toi tranquille, sinon je te fout dehors! dis-je simplement d’une voix rauque et menaçante, je me fou de son caractère, il n'est pas roi. Mon but n’est pas de lui faire peur, mais s’il bouge trop, je risque de le couper et je n’ai pas envie d’avoir un dégât sur mon plancher à nettoyer… Je suis silencieux comme toujours et s’il désire des histoires sur l’écosse, je dois être payé avant comme d’habitude. Je n’ai plus envie de parler et je me mets à l’œuvre minutieusement. Plus vite cela sera fait, plus vite je serai débarrassé! Bref, d’habitude je suis plus amicale, mais il peut voir qu’en ce moment je ne suis pas d’humeur et c’est un peu normal.  
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Tales from a faraway land (Ft. Kyran) Empty
Message Sujet: Re: Tales from a faraway land (Ft. Kyran) Tales from a faraway land (Ft. Kyran) EmptyVen 26 Mai 2017 - 16:06


 
Tales from a faraway land
Kyran & Owen

 
Il avait mal agis comme toujours. Il s'était montré grossier, n'hésitant pas à envoyer un autre homme paître, car il voulait passer premier. Il fallait toujours qu'il passe avant tous, sinon il s'impatientait. Il était un peu comme un gosse, en fait et il avait encore plus l'impression d'en être un maintenant que son barbier le réprimandait. Après avoir envoyé un type chercher le client rembarré et après s'être occupé de lui, il s'était retourné vers Owen pour lui faire la leçon. Il ne l'avait pas engueulé, mais il lui avait clairement reproché ses agissements, en plus de le menacer. Sauf qu'Owen, malgré sa fierté, il ne voulait pas perdre son précieux conteur. Ces histoires sur l'Écosse, qu'elles soient vraies ou pas, lui rappelaient son grand-père, cet homme qui l'avait élevé et qu'il avait tant aimé. Avec les années, son image commençait à s'estomper dans son esprit. Il ne se souvenait que vaguement des traits de son visage et comme il n'avait aucune photographie, le seul moyen qu'il avait trouvé de raviver ses souvenirs était Kyran. Parce qu'il venait de l'autre monde et qu'il connaissait étrangement beaucoup de contes sur sa patrie d'origine. L'écosse, cette île mystique qui l'avait intriguée tout au long de son enfance.

Il oublia donc son orgueil et fit de son mieux pour rester calme tandis que le barbier commençait son travail. Il n'avait qu'une envie, l'envoyer promener et partir en lançant un objet, peu importe lequel, dans le miroir qui leur faisait face. Mais, encore une fois, ce genre de comportement enfantin n'aurait pas aidé, alors il se tint tranquille. Puis, au bout de quelques secondes, n'en pouvait plus de l'immobilité et du silence, il fouilla rapidement dans sa poche pour en sortir des pièces d'or qu'il déposa simplement sur le petit bureau devant lui. Après, ce serait à Kyran de les accepter ou non, mais selon son expérience, Owen savait qu'il refusait rarement. « D'toute façon les gens t'apprécient beaucoup, pour une raison que j'comprends pas trop, et je crois qu'ils préféreraient tous passer par-dessus mes humeurs plutôt que de trouver un autre salon. » Répondit-il d'un ton sec. Pour lui, il 'agissait d'excuses et prononcer ces mots ne lui avait pas fait plaisir, loin de là. C'était ce qui se rapprochait le plus de la politesse et de la gentillesse avec lui. « Est-ce que je suis assez tranquille comme ça? Si oui, tu peux me parler encore du monstre? Celui qui habite dans le grand lac? » Grogna-t-il, comme un enfant qui réclamait sa récompense après avoir écouté le commandement de ses parents.

Vraiment, chaque fois qu'il franchissait les portes de cette boutique, il avait l'impression de redevenir un gamin vulnérable. Il se sentait con, mais il ne pouvait s'en empêcher. Kyran était probablement le seul homme à avoir autant d'emprise et de contrôle sur lui, simplement parce qu'il connaissait quelques trucs sur l'endroit où le grand-père paternel d'Owen était né. Il savait tirer profit de cette faiblesse que possédait le chasseur et ça ne lui plaisait pas du tout. Mais pourtant, chaque semaine, il revenait dans cette foutue boutique, en quête de légendes écossaises.
© HELLOPAINFUL


 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Tales from a faraway land (Ft. Kyran) Empty
Message Sujet: Re: Tales from a faraway land (Ft. Kyran) Tales from a faraway land (Ft. Kyran) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Tales from a faraway land (Ft. Kyran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-