AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny)
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Empty
Message Sujet: Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) EmptyMar 11 Avr 2017 - 16:47



Grim battles against countless foes

Mr. Mouche & Anne Bonny




La pluie tombait diluvienne, nettoyant la crasse des rues pavées de l’hideuse One-Eyed-Willy. Le temps s’était assombri qu’aujourd’hui, les principaux capitaines avaient repris la mer et ce qui expliquait le peu d’affluence dans les tavernes à ce moment là. Un point avantageux pour Anne qui évitait de se montrer en présence de trop de monde pour tous les problèmes que la mort de Barbe Noire avait engendré. Les capitaines et leurs équipages se tiraient dans les pattes, l’heure était au règlement de comptes depuis. Anne avait profité de cette accalmie pour aller boire un coup, elle s’était enfoncée dans le fond de la taverne pour être tranquille et avec pour seule compagnie cette chandelle qui se consumait sur le centre de la table. L’intérieur était d’autant plus assombri par le mauvais temps et quand elle était sortie de ses pensées, elle avait l’impression que c’était la nuit – cela lui rappelait une lointaine époque, d’un endroit lui semblait-il où la pluie tombait souvent de cette manière et qui donnait aux tavernes cette ambiance particulière et chaleureuse. Sa belle Irlande ne lui avait laissé que quelques traces d’accent et un brin de gaélique qu’elle appréciait fredonner silencieusement tout en passant sa main au dessus de la petite flamme. Ici la moindre entrée, la moindre sortie attirait l’attention, alors lorsqu’elle vit Mr Mouche entrer, elle le remarqua tout aussitôt.

Elle l’avait rarement croisé depuis la mort de James et encore moins depuis celle de Barbe Noire. Du moins après la destitution de celui-ci, ils s’étaient croisés sans que l’autre le sache. A vrai dire, Anne avait évité de le croiser à cause de ces histoires avec James qui sembleraient lui collaient aux basques à partir du moment où il avait été témoin de maintes scènes de violence entre elle et son mari et qu’à l’heure actuelle il était l’homme qui pouvait menacer ce secret là. Tankred avait fait son possible pour étouffer cette affaire comme elle le lui avait demandé mais concernant Mouche, il n’y avait pas eu beaucoup à faire. La jeune femme observa son allure grotesque et agaçante, se remémorant toujours ce jour où il avait passé le pas de la porte de sa demeure et combien James était toujours ravi de le voir. Une grimace déforma ses lèvres rien qu’à cela ; tout ce qu’il s’était passé jusque là, tout ce qu’il y avait eu de grave n’étaient que de sa faute a lui. S’il n’avait pas été en travers de leur chemin, James aurait peut être entendu raison. Mais cet homme l’avait manipulé à bras tendu, tirant un peu plus chaque jour les ficelles pour en faire un véritable pantin. Au nom de tout ce qu’il fut autrefois, sans qu’elle ne puisse réellement s’en souvenir désormais, Anne avait mis un terme à ces problèmes là, elle avait souhaité garder l’image de James dans ses beaux jours plutôt que d’être attribuée au rat de cale qu’il était devenu.

Elle l’avait poignardé d’un coup sec, de sang froid, plus rien n’avait retenu son geste car l’amour qu’elle avait eu pour lui depuis bien longtemps s’était envolé. L’homme qui était mort sous ses coups n’était pas son époux, il avait été emporté avec ses souvenirs, il avait perdu la vie sur cette plage durant le naufrage. Le reste n’avait été que sorcellerie et depuis qu’il n’était plus là, la veuve avait fait son deuil. Par moments elle avait ressenti cette solitude, elle’ s’était alors réfugiée dans les bras de quelques amants avant de continuer sa route. Neverland maintenant était son pays, Nassau n’avait jamais existé et comme elle l’avait eu craint, ces lieux là avaient été supprimés de sa mémoire. Les pensées tournant dans sa tête tel un carrousel infernal, la jeune femme entoura de ses doigts sa choppe avant de la porter à ses lèvres. La bière était encore fraiche même si elle n’était pas très bonne, mais cela eu l’avantage de la faire déglutir et passer à autre chose.

Reposant sa choppe sur la table, elle s’enfonça un peu plus dans sa place, ne désirant pas qu’il la repère parce qu’elle avait bien envie de se rapprocher pour aller écouter sa conversation. Son chapeau plongea son visage dans l’ombre, seul ses cheveux roux cascadant sur le devant de sa poitrine auraient pu révéler son identité sans avoir besoin de voir les traits de son visage. L’air grave, lorsque le second de Crochet prit place à table, c’est avec discrétion qu’elle se leva de sa place. Tel une ombre, sans qu’on ne prête réellement attention à sa silhouette fluette se glissant entre les autres, Anne parvint à se faufiler jusqu’à trouver place à la table juste derrière, se retrouvant dos à lui. Anne étira un large sourire à l’adresse du pirate à côté duquel elle venait de s’asseoir. La jeune femme lui glissa une pièce ronde et dorée, un petit sourire sur les lèvres avant de lui faire signe qu’elle ne désirait rien d’autre que son silence. L’homme lui rendit ce sourire, dévoilant ses dents pourries et noircies avant qu’il n’entreprenne de boire dans sa choppe, choisissant ainsi d’ignorer cette nouvelle venue pendant qu'elle avait quartier libre pour écouter les conversations de Mouche.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Empty
Message Sujet: Re: Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) EmptyMer 12 Avr 2017 - 17:27


❝Grim battles against foes.❞
Anne ft. Mouche
Retrouver une certaine liberté, loin de l'emprise de Barbe Noire, est certainement la chose la plus agréable que nombreux pirates ont connus ces dernières années. Lorsque Mouche est arrivé sur Neverland, le Roi était déjà aux commandes, et il ne s'était pas posé de questions. Suivre le plus fort a toujours été un moyen de survie infaillible. Surtout sur cette île, où les caractères sont bien trempés. Marcher dans ces rues vides, grâce aux retrouvailles avec l'océan, est un bien que rares sont les pirates à pouvoir connaître. Tous se tirent dans les pattes, tous essayent de récupérer un maximum de butin tout en retrouvant une place haute dans les esprits. Mouche trouve une joie incontrôlable avoir avoir hérité de ce poste : Second sur le Jolly Roger, il se sent intouchable. Bien entendu, sous les jupons de Crochet, il ne risque pas grand chose. Du moins, à découvert. N'importe quel homme -ou femme, pourrait le faire tomber dans une ruelle peu éclairée. Qui s'étonnerait à ce que Mr. Mouche soit retrouvé mort, avec tous les faux plans qu'il fait ? Avec toutes les histoires qui l'entourent, tous les tours de passe-passe qu'il montre aux autres. Bien qu'il ne soit pas mauvais au fond, il représente malgré lui la définition de manipulateur. Mr. Mouche n'est pas bien vu pas tous, et profite de ce temps mort pour se rendre en sur la place de One-Eyed Willy sans être accompagné. Comme s'il était invincible, le meilleure.

Sous la pluie battante, il marche. L'eau courant sur ses cheveux, certaines mèches où les dreadlocks ont disparus pour laisser apercevoir ses cheveux longs, naturels. Ils goûtent sur son visage, sur sa barbe. La lourde veste de cuir qu'il porte sur ses épaules est trempée, mais le tient pourtant au sec à l'intérieur. Aucun des poivreaux imbibés d'alcool ne dort dehors, cette nuit. Mouche les aurait vu, ils semblent s'être abrités pour la nuit. Malgré la pluie, l'odeur nauséabonde est encore présente, voir même plus puissante que sous le soleil. Mouche renifle vulgairement, au moment où il passe la porte de la taverne. De l'extérieur, il avait vu que personne n'était à l'intérieur. Son rencard a du se mettre dans un coin, seul. Ainsi, le Second du Jolly est entré dans cette taverne où l'ambiance n'est pas. Il ressent une étrange sensation, comme si c'était la première fois qu'il entrait dans une taverne silencieuse, avec cette ambiance tamisée par les bougies.

❝ - C'est déjà près. ❞ Murmura le tavernier, posant son chiffon sur son épaule, attrapant une bouteille de rhum. ❝ Et payé. Il t'attend. ❞
❝ - Merci, camarade. ❞

Sans même jeter un oeil dans la salle, Mouche se dirige vers l'endroit que le tavernier a pointé de la tête. Il s'assoit en face d'un homme qui cache son visage sous une capuche, empêchant quiconque de voir son visage. Le second ne peut s'empêcher de rouler des yeux vers le ciel, avant de poser la bouteille sur la table. Il en a déjà bu une gorgée, mais n'est pas là pour se bourrer la gueule. L'homme caché est un natif, ancien pirate, travaillant pour le compte du Gouverneur. Bien entendu, rares sont les personnes qui connaissent son visage. Il n'est pas un homme connu sur l'île, il passerait pour un miséreux. Un simple homme de la ferme, mais reçoit quelques écus pour faire passer des messages entre les différentes îles. Ce petit rendez-vous était prévu, boire un coup ne l'était pas. Mais Mouche ne crache jamais un bon rhum, ni-même une bonne pinte de bière. Ils se sont lancés dans une conversation banale, alors que Mouche finit par enlever la veste de cuir de ses épaules. Il boit, lève un sourcils en voyant l'autre renifler l'air.

❝ - Qu'est-ce que t'as, encore ? ❞
❝ - C'est étrange. ❞ Il renifle encore. ❝ Tu ne sens pas cette odeur ? ❞
❝ - Rien du tout. ❞ Mouche hausse les épaules, repose sa bouteille.
❝ - Ca sent... la framboise. ❞ L'homme à la capuche est perplexe, mais pause rapidement un regard interrogateur sur le second. ❝ C'est toi ! ❞

Mouche find de rire aux propos de l'homme. Comme si un pirate pouvait sentir ce fruit, pouvait sentir bon tout court d'ailleurs. Ils ne sont pas réellement connus pour leur propreté, pour leur qualité de vie. Mais, il s'arrête bien vite de rire, boit une nouvelle gorgée, et se met à pianoter sur le bois de la table. Comme à son habitude, lorsque l'inquiétude s'empare du pirate.

❝ - Tu l'as encore vu ? ❞ L'homme insiste, boit une gorgée de sa pinte. ❝ T'as utilisé un savon... t'es allé à Blindman's Bluff ? ❞
❝ - Couds tes lèvres, l'ami. ❞ Réagit Mouche en se penchant sous la table. ❝ Mon business ne concerne que moi. ❞
❝ - C'est une femme, pas un... ❞

Mouche ne lui laisse pas le temps de finir sa phrase, que déjà, il a attrapé la pinte de l'homme pour lui lancer le contenu au visage. L'homme du Gouverneur s'arrête, essuie son visage avant de lancer un regard noir à Mouche. Sachant qu'il ne faut pas aller trop loin avec celui qui magouille avec le Gouverneur, l'homme se retient. Regarde Mouche demander une nouvelle pinte au tavernier, et attend que celui-ci l'ai rapporté pour reprendre la parole. Toujours aussi bas, mais pas suffisamment pour que la table d'à côté n'entende pas un mot.

❝ - T'as quelque chose à m'apprendre ? Il trouve le temps long. ❞ L'homme commence à boire sa nouvelle pinte, comme s'il ne demandait pas des informations au Seconde de Crochet.
❝ - Ils sont tous en mer, vous êtes déjà au courant. Pourquoi aujourd'hui ? ❞ Demande Mouche, buvant son rhum. Ne lâchant pas l'autre des yeux.
❝ - Parce que c'est trop tranquille. Il s'inquiète que votre accord soit... futile ? ❞ L'homme se met à rire légèrement, mais reprend. ❝ Tu cherches à récupérer cette corde autour de cou ? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Empty
Message Sujet: Re: Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) EmptyMer 12 Avr 2017 - 20:13



Grim battles against countless foes

Mr. Mouche & Anne Bonny




C’était une opportunité qu’elle avait eu raison de saisir, venant se faufiler telle une souris jusque derrière, elle ne s’était pas fait repérer et pouvait désormais tendre l’oreille à leur conversation. Par chance, il n’y avait pas trop de brouhaha, ce qui lui permettrait de ne pas trop faire d’efforts pour déchiffrer les murmures qu’elle essayait de percevoir. Pendant qu’il était en train de parler, aussi attentive puisse t-elle être, la jeune femme entreprit de faire glisser ses cheveux roux sous son chapeau afin de parfaire sa dissimulation. « Adam Bonny » se faisait elle appeler autrefois quand elle servait sur le navire de James en tant qu’homme pour ne pas éveiller les soupçons et jusqu’à ce qu’elle décide de dévoiler sa couverture, personne ne l’avait pensé qu’elle était une femme. Il lui arrivait souvent de faire cela, c’était utile parce qu’elle avait tendance à être trop vite reconnue et si par malheur Mouche se retournait, elle aurait bien moins de chance d’être repérée. Cela sembla faire rire son camarade pirate assis à ses côtés qui lui fit passer une choppe comme pour l’aider à passer inaperçu. Sur le départ, la conversation ne fut clairement pas intéressante pour Anne, concernant les plans cul de Mouche, même si elle s’était souvent demandé s’il avait quelque chose à montrer dans son froc, qu’il se tape une femme ou pas n’était clairement pas le genre d’information qu’elle était venue chercher.

La jeune femme ne perdit cependant pas patience, restant silencieuse, se redressant un peu plus parfois quand les voix se faisaient trop basses. Elle ne savait pas qui était cet homme avec qui il était en train de parler, mais il semblerait que ce dernier travaille pour quelqu’un d’assez important avec qui Crochet avait un accord. Ça en revanche, c’était suffisamment intéressant pour qu’elle y braque toute son attention. La jeune femme n’osa pas regarder par-dessus son épaule, elle voulait voir le visage de cet homme, imprimer le moindre de ses traits pour ensuite savoir qui il était. Mais elle envisageait de le suivre une fois leur conversation terminée pour en avoir le cœur net. Son sang venait cogner contre ses tempes, elle espérait dénicher quelque chose qui ferait la différence dans ces conflits, qu’elle s’empresserait de dire à Silver afin de leur laisser une longueur d’avance. La pirate ne pouvait en revanche pas trop perdre de temps, ne sait on jamais s’il y avait des sympathisants de Crochet dans le coin, alors elle prit la décision de passer à l’étape supérieure.

Un signe adressée à la serveuse, cette dernière rappliqua rapidement. Anne glissa le bout de ses doigts jusqu’à son épaule dénudée pour l’inciter à se pencher vers elle. Cette dernière croyant à des avances, étira un large sourire et Anne vint lui souffler quelques paroles à l’oreille avant de lui donner une pièce d’or. La serveuse fit un signe de tête, déposa un baiser sur la joue d’Anne avant de lui faire un petit clin d’œil. La pirate se pinça les lèvres dans un réflexe pour éviter de se mettre sur la défensive, quelque peu gênée par ce genre de contact de la part d’une femme parce qu’elle n’y était pas habituée. Elle ne fit toutefois pas le moindre commentaire et la laissa s’éloigner pour mettre en place ce qu’elle lui avait demandé.

Et quelques minutes plus tard on voyait cette serveuse là revenir avec un pichet de la bière la plus alcoolisée qu’ils servaient ici. Elle se dirigea d’emblée vers la table de Mouche comme Anne le lui avait demandé.

« Tenez messieurs, l’offre du jour, vous nous en direz des nouvelles ! ~ ♥ » Fit elle, aguicheuse, en remplissant joyeusement leurs choppes avant d’aller faire de même avec deux tables à côté afin qu’ils ne pensent pas que cela soit ciblé pour eux de manière suspecte.

Anne étira un fin sourire, elle avait parfaitement joué le rôle qu’elle lui avait demandé d’endosser et maintenant, il n’y avait plus qu’à attendre que l’alcool délie les langues et favorise les aveux qu’elle attendait avec impatience... Avec un peu de chance, il serait assez ivre pour ne rien comprendre à son environnement et elle pourrait ensuite le rejoindre à sa table, lui arracher d’elle-même les informations en se faisant passer pour quelqu’un d’autre ; la vision altéré et l’obscurité seraient de ses atouts, dans tous les cas elle tenait là un gros poisson et ne comptait certainement pas le laisser filer.







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Empty
Message Sujet: Re: Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) EmptyJeu 13 Avr 2017 - 18:16


❝Grim battles against foes.❞
Anne ft. Mouche
Mouche a froncé les sourcils, dès le moment où le mot corde est sorti de la bouche de l'autre. La pendaison n'est pas un moment de plaisir, une fois le jeune Matthew qu'il était à l'époque avait senti la sécheresse de la corde autour de son cou. Il en sorti vivant grâce à une invasion de pirates, qui l'ont libéré. Les membres de son équipage à l'époque étaient plus que débiles, mais ils n'auraient laissé aucun pirate périr de la corde. Et cette deuxième fois, la fois de trop. Lorsque le Gouverneur lui a mit la main dessus. Mouche était parti rejoindre une femme, il n'aurait jamais du entrer dans cette cité. Sans ses belles paroles, il serait mort à l'heure qu'il est. Mais le pirate de baisse pas les bras, et cette alliance peut lui être prometteuse. Si jamais les choses devaient mal tourner pour Crochet, Mouche serait assez bien placé pour ne pas couler avec lui. Les mauvaises choses peuvent être bonnes.

❝ - Ne joue pas à ça avec moi, l'ami. ❞ Mouche ne sait pas se battre, mais ses coups bas lui ont permis bien nombreuses vengeances. ❝ Ou la prochaine sera autour du tien. ❞

L'homme à la capuche se tait. Sourit sans que Mouche ne puisse le voir. Il sait bien que la vengeance d'un fou peut être terrible. Alors, il ne bronche pas. Attend simplement que le pirate prenne parole. Mais lui n'a pas envie de parler. Il n'a même rien à raconter, pour l'instant. Crochet s'amuse des disparitions d'enfants. Beaucoup trop de questions, que tout le monde se pause. Et personne ne va penser que le Capitaine du Jolly Roger aurait de l'empathie pour eux.

Les hommes ayant repris la mer, reprenant leurs batailles d'en-temps, les conflits sont là. Propice à faire éclater quelque chose de beaucoup plus gros qu'une bagarre de taverne. Tous ceux de l'île doivent bien avoir remarqué que l'ambiance est tendue, que l'alliance des pirates n'est plus à l'ordre.

❝ - Dis-lui que je viendrais le voir le soir de la cinquième lune. ❞ Mouche bouge sa main d'un geste lasse, montrant qu'il souhaite passer à autre chose. ❝ Et la prochaine fois, choisi un autre endroit. La taverne, sérieusement ? ❞

L'autre n'a pas le temps de répondre, que la serveuse arrive. Offre une pinte à chacun, l'air charmeur, elle repart avec un gloussement. Mouche n'a pas s'empêcher de la remarquer, se penchant pour la regarder s'en aller. Ses formes, ses courbes, ses cheveux. Il la détaille, puis, surprend une silhouette derrière-lui. Il fronce les sourcils, se retourne face à l'homme. Mouche aurait juré que personne n'était là, lorsqu'il s'est avancé. Haussant les épaules, se concentre de nouveau sur l'ancien pirate venu de la Cité du Gouverneur.

❝ - Qu'est-ce que t'attends ? ❞ Mouche semble s’impatienter. ❝ Dégage. ❞
❝ - Notre ami commun veut que tu me payes. ❞ L'homme rit légèrement, boit la moitié de sa pinte d'un coup.
❝ - Vous m'faites chier. ❞

Mouche soupire, envoie sur la table deux écu d'or. L'autre en réclame une de plus. Le pirate l'insulte, grossièrement, pour finalement lui donner une dernière pièce. L'homme du gouverneur a finit sa pinte, s'est lever pour s'échapper de la taverne. Il sera parti sans un mot pour le propriétaire, ni-même pour la serveuse. N'ayant pas ce qu'il est venu chercher, il rentre à Blindman's Bluff avec un simple rendez-vous. Peu importe la réaction du Gouverneur, ce sera tout.

Ne pouvant laisser une pinte pleine, il l'a terminé au moment où un autre homme est entré. Joyeux, crasseux, il a proposé une partie de cartes. Un autre pirate s'est ajouté, et les trois ont passé une bonne à heure à jouer. Mettant quelques pièces en jeu, l’appât du pousse le Second du Jolly à jouer. A boire. Il a finit sa pinte, sa bouteille de rhum, et venait d'en commander une autre lorsque le premier des deux autres est parti. Hurlant d'avoir perdu sa bourse, les deux autres l'ont regardé partir, hilares. La partie a continué à deux, peu de temps. Jusqu'à ce que le dernier homme tombe raide sur la table, endormi par tout l'alcool qu'il a bu.

Mouche n'a pu s'empêcher de rire. D'un rire gras, embué d'alcool. La framboise, qu'il pouvait sentir plus tôt, n'est presque plus présente. L'odeur de la crasse, de l'alcool et des porcs environnant ont été plus fortes. Il profite de se moment pour voler quelques écus de l'autre, pour les ranger avec les siens dans ses poches. Il s'apprêtait à finir sa bouteille, pour partir, lorsqu'une silhouette s'est approchée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Empty
Message Sujet: Re: Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) EmptyJeu 13 Avr 2017 - 19:04



Grim battles against countless foes

Mr. Mouche & Anne Bonny



Anne était restée là à observer la scène, venant se placer à une autre assise afin de pouvoir le surveiller de manière plus intéressée pendant qu’il s’enivrait en alignant les pintes et les parties de cartes. La jeune femme prenait cela comme une opportunité mais préférait attendre que ses sens soient salement attaqués par l’alcool pour tenter quoi que ce soit. Le spectacle était assez comique, à plusieurs reprises elle l’avait vu profiter de la situation pour dérober des bourses entières. Cela ne l’étonnait guère de lui, en plus d’être un pirate il était sans contredit l’un des plus lâches et des plus profiteurs qu’il puisse exister ici bas aux yeux de Anne. Ce qu’il avait fait de James, ce qu’il aurait pu faire d’elle si elle ne s’était pas assez méfiée, cela était bien suffisant pour dire par expérience qu’il n’était pas bon de faire affaire avec ce type là. En revanche celui qu’il avait payé plus tôt semblait être une affaire d’autant plus sérieuse.

Il s’était peut être écoulé deux heures avant que la bière fortement alcoolisée qu’elle avait fait tourné ne fasse son effet jusqu’à la dernière phase, quand des hommes en eurent abusés et se retrouvèrent raides mort à pioncer et baver sur le bois des tables. Mouche était toujours debout et Anne se disait qu’il ne pouvait qu’être dans un état plus ou moins similaire, du moins quelques gorgées de plus et il aurait été d’hors d’état de penser correctement. Alors c’était sans aucun doute le meilleur moment pour aller le voir et continuer de se faire passer pour un homme pour tenter de lui soutirer des informations sur la transaction qu’il avait faite.

Prenant sa choppe dans la main, Anne se leva, de sa silhouette gracile elle pouvait facilement passer pour un jeune matelot en formation, mais Adam Bonny était bien plus redoutable qu’il n’y paraissait. Sa démarche masculine et nonchalante, elle poussa d’un geste un gars qui dormait là et qui termina sa course sur le plancher, tellement ivre qu’il n’en ressenti rien. Quand à elle, elle trouva bon de se placer en face de Mouche, prenant une gorgée de bière avant de glisser ses doigts sur les nervures du bois. La jeune femme leva doucement les yeux vers lui, son chapeau cachait une bonne partie de son visage et ne laissait bien voir que le bas de celui-ci.

« Les affaires ont été bonnes pour toi on dirait…..Un type louche encapuchonné arrive de nul part et quand il part les gars d’ici tombent comme des cafards pendant qu’t’en profites pour leur vider les poches…. Espèce de chien galeux…»

Anne utilisait un bon nombre d’éléments pour tourner l’histoire de telle sorte qu’effectivement il pouvait être celui qui serait remis en cause car à en croire ce qu’il se passait là, il était encore l’un des rares qui tenait debout. Avec cela, elle préférait cibler l’identité de la personne plutôt que demander l’objet du payement ou ce serait grillé ; elle prenait déjà beaucoup trop de risques.

« J’l’avais jamais vu par ici, c’est qui ce type ? Un sorcier ? Un magouilleur ? Tu l’as payé pour cette poudre de fée ? » Demanda t-elle en se retournant vers la sortie d’un air intéressé.

Puis, Anne reporta son attention sur Mouche, elle ne voyait pas tout son visage mais au moins elle pouvait analyser ses réaction en prenant garde s’il grimaçait ou pas. La jeune femme ne lui laissa pas le temps de lui répondre, qu’elle entreprit d’emblée de se présenter afin de lui écarter tout soupçon d’espionnage quitte à se faire passer pour un vagabond sans importance

« Chui Adam, un barde, mes affaires c’est de dire la vérité rien qu’la vérité aux gens qu’elle plaise ou non. Ca f’rait parler la populace si j’dis que Mouche drogue les hommes en usant d’on ne sait quelle sorcellerie pour les dépouiller tu crois pas ? Les rumeurs c’est mon arme la plus puissante tu vois, il suffit de le souffler à l’oreille de deux personnes et d’ici trois heures tout One-Eyed-Willy sera au courant ; ta réputation sera démolie. Mais contre un peu d’pièces j’suis prêt à rien dire... Alors dis moi c’est qui ? Que j’sache si t’es cohérent. »








Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Empty
Message Sujet: Re: Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) EmptyVen 14 Avr 2017 - 19:23


❝Grim battles against foes.❞
Anne ft. Mouche
Le regard posé sur l'endormi, un sourire aux lèvres, Mouche n'a pu que reposer sa bouteille d'un coup sec sur la table, lorsqu'il a été projeté à terre. L'alcoolisé n'a même pas ressenti être tombé sur le plancher, et continue de dormir comme si de rien était. Mouche a suivit la scène du regard, ahuri, avant de se mettre à rire de la situation. Il boit une gorgée, pose son regard sur la silhouette de l'homme gringualé qui s'assoit face à lui. Il ne serait pas venu là s'il n'avait pas quelque chose à dire, et cette entrée en scène ne peut qu’attiser la curiosité d'un pirate dont l'alcool est monté aux joues.

❝ - Les affaires ont été bonnes pour toi on dirait… Un type louche encapuchonné arrive de nul part... ❞ L'homme continu sur sa lancé.

Mais Mouche n'a pu s'empêcher de plisser les yeux. N'entendant plus ce que l'autre dit, se concentrant sur ça. Cette venue, loin d'être amicale, commence déjà à l'énerver. L'autre aurait dû savoir que la taverne était un lieu risqué, il aurait dû être plus intelligent. Lorsque Mouche se rend à la Cité, il n'arrive pas dans la demeure du Gouverneur. Il n'arrive pas en plein milieu de villageois. Peut-être que les pirates peuvent être complètement débiles, mais eux au moins, font attention à leur vie. Il ne sera pas possible que Mouche se fasse tuer par les siens, pas à ses yeux. Mourir au combat est une chose, périr par trahison en est une autre. Rester en vie, est la seule solution. Tout ce qu'il a toujours voulu, lui, c'était de rester en vie. Ce marché était trop tentant, lorsqu'il avait la corde autour du cou. Mais aujourd'hui avec ce ripoux en face, les choses sont toutes autres.

❝ - J’l’avais jamais vu par ici, c’est qui ce type ? Un sorcier ? Un magouilleur ? Tu l’as payé pour cette poudre de fée ? ❞

Mouche grimace, sourit en coin ne comprenant pas de quoi l'homme est en train de parler. L'alcool en lui, ralentit ses neurones, ralentit ses réflexions. Et ce n'est qu'au bout de longues secondes, qu'il comprend les sous-entendus. Attrapant la pinte qu'il a bu, il regarde à l'intérieur. Le renifle, grimace à nouveau. La poudre des fées est quelque chose qu'il utilise rarement, et tout comme il n'en a pas tous les jours sur lui, il ne s'amuserait pas à s'en servir pour voler quelques écus.

❝ - Espèce de... ❞ Mais Mouche n'a pas le temps de finir.
❝ - Chui Adam,[...] Ca f’rait parler la populace si j’dis que Mouche drogue les hommes en usant d’on ne sait quelle sorcellerie pour les dépouiller tu crois pas ? ❞

Mouche mord légèrement sa lèvre inférieur, alors qu'il regarde le bas du visage de cet homme. Il aurait donné n'importe quoi pour voir le regard de ce bâtard qui ose le menacer. Toute fois, il se tait. Ecoute le reste des paroles de cet homme, sachant pertinemment qu'une grosse histoire peut lui tomber dessus. Hors de question pour lui que tout ça revienne aux oreilles de Crochet.

❝ - Les rumeurs c’est mon arme la plus puissante tu vois, il suffit de le souffler à l’oreille de deux personnes et d’ici trois heures tout One-Eyed-Willy sera au courant ; ta réputation sera démolie. Mais contre un peu d’pièces j’suis prêt à rien dire... Alors dis moi c’est qui ? Que j’sache si t’es cohérent. ❞

Le Second se met à sourire, puis à rire comme si la situation y était propice. Il boit une nouvelle gorgée, finissant presque le fond de sa bouteille. Son regard ne peut s'enlever de ce chapeau, de cette menace. Il aurait du la reconnaître, aurait du reconnaître cette voix si particulière. Mais l'occasion de la rencontrer n'a pas été faite, ou que très rarement, depuis leur dernière rencontre. Il n'oubliera jamais son visage, la rage dans ses yeux. Mais l'alcool est propice à écarter le plus important dans ce genre de situation, surtout pour en être imbibé.

❝ - Tu sais, une fois, j'ai eu un ami... ❞ Mouche devient plus sérieux, pose son coude sur la table comme s'il avait besoin d'un appui pour tenir assit. ❝ Il est mort à colporter des rumeurs. ❞

Pensant à James, sans faire le rapprochement avec l'homme face à lui, Mouche prononce ces mots comme une menace. Les coups pas, sont son truc. Même s'il ne s'attend pas à découvrir Anne Bonny, il agit comme s'il était capable de terrasser cet homme, aussi plein d'alcool qu'il est.

❝ - Si j'étais toi, je dégagerais d'ici. ❞ Mouche pousse sa bouteille plus loin, il ne boira plus une goûte. ❝ Tu vas finir avec une corde autour du cou gamin. ❞

Mouche joue ses dernières cartes, en se faisant complice du Gouverneur. Si quelqu'un venait à l'apprendre, il serait jeté à la mer, dans le meilleure des cas. Il ne veut même pas imaginer le pire, et si quelque chose tel que cette connerie arrivait aux oreilles de Crochet, il n'aurait qu'un seul moyen de survivre : quitter Neverland. Alors il faudra être plus convainquant que ça, pour qu'il ouvre la bouche. Mouche n'est pas stupide, et même si l'alcool est trop présent dans son sang, dans son esprit, il n'est pas assez fou pour révéler ses secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Empty
Message Sujet: Re: Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) EmptyLun 24 Avr 2017 - 12:07



Grim battles against countless foes

Mr. Mouche & Anne Bonny



A priori Mouche n’était pas de ces hommes qui révélaient leurs secrets même quand l’ivresse se distillait dans son sang – il était résistant et elle le saurait à l’avenir qu’elle devait user d’autres stratagèmes. Soit - elle s’y était attendue et n’était pas franchement déçue car cela confirmait juste que Crochet savait bien choisir ses alliés : à commencer par des types qui ont la langue bien nouée. Ce n’était clairement pas à son avantage mais la jeune femme n’était pas non plus du genre à abandonner très vite. Puisque le fait qu’il résiste avait été une éventualité, elle se devait de creuser un peu plus jusqu’à trouver la faille et y extirper ces informations dont elle avait besoin – en priorité à savoir qui était ce gars là. Mouche évita habilement le sujet, en se positionnant d’emblée sur la défensive et en allant jusqu’à menacer son personnage d’Adam le barde. La jeune femme étira les commissures de ses fines lèvres, découvrant ses dents d’un sourire tout à fait amusé par la situation. Il lui donnait du fil à retordre, il n’en avait pas idée, mais elle refusait de le montrer et envisagea une autre façon de jouer sa partie.

« J’aurais dû m’attendre à ce que tu me répondes par des menaces, tu es comme ça toi. Mais tu sais pas à quel poisson tu t’attaques mon brave, chui pas Delendar ni Silver, on me connait de vue j’fais parti du paysage, j’ai pas besoin d’avoir six-cent hommes à mes pieds pour faire mal ni l’approbation de qui que ce soit. »

Anne ne prétendait pas le connaitre, bien au contraire, elle ne savait de lui que ce qu’il voulait bien lui montrer mais il n’était pas obligé de savoir que c’était aussi le cas de son personnage.  En parlant de ce type colportant des rumeurs et qui avait trouvé la mort, Anne savait qu’il parlait de James parce que c’était sans doute le seul imbécile qui était capable de faire cela sans faire gaffe et avec toutes les mises en garde qu’elle lui avait fait, cela ne lui avait pas réussi. Hors James n’était pas mort directement à cause de ces rumeurs – mais ça aussi, c’était un secret. La mascarade devait se poursuivre sans trainer sur ces détails ou bien il finirait par se douter de quelque chose.

« Ce type est mort parce qu’il n’était qu’un amateur et sans doute parce qu’il ne s’est pas tourné vers les bonnes personnes, à commencer par toi car en matière de traitrise, t’as le copain qu’il faut. » Répondit-elle en faisant référence à Crochet qui avait tué son capitaine et évoquant la possibilité qu’il ait trahi aussi cet ami.

Un barde sait et entend bien des choses, tout le monde le sait et pourtant on ne s’en méfie que très peu parce qu’ils sont bien plus perçus comme des troubadours simples d’esprit qui poussent la chansonnette à la moindre occasion alors qu’ils ont un pouvoir d’influence bien plus important qu’il n’y parait. Tel le vent, la voix d’un barde parvient aux oreilles de la populace, l’idée se met en place dans leurs esprits et le reste n’est que le travail de jacasseries. Le doute s’installe et quand l’on se demande où est ce qu’on a entendu ça, on ne s’en souvient plus, on l’a juste « entendu ».

« Mais c’que t’as pas compris c’est que j’suis neutre, j’fais que relater les faits et je contribue à l’histoire, quelle que soit la personne parce que vos conflits j’m’en tape complètement j’suis un vagabond pas un marin loyal au premier illuminé sur un rafiot. C’est comme ça que j’gagne mon pain et que j’vous regarde vous tirer dans les pattes comme des chiens enragés. J’te donne une chance de r’dorer ton blason alors à toi de voir si tu veux t’brûler les paluches ou si tu veux que je change ça à ton avantage et passer l'éponge sur ce que j'ai vu là. »

Dans sa nonchalance malgré ses mains qui menaçaient de trembler sous l’envie de lui sauter au cou pour l’égorger, Anne vint poser son dos contre le dossier du banc, veillant à ne pas trop s’approcher de la lumière de la bougie sur la table qui pourrait possiblement dessiner ses traits fins et éviter qu’il ne finisse par la reconnaitre. Avec l’alcool qu’il avait ingurgité cela pouvait potentiellement lui laisser une marge mais elle ne voulait pas non plus être à portée de main, qu’il vienne lui arracher son chapeau et découvrir la vérité. Elle ignorait ce qu’elle allait faire s’il venait à découvrir qui elle était, non pas qu’elle le craigne parce que cela ne changerait rien à la situation, mais elle manquerait une chance d’avoir des informations. Autant dire que ce genre d’occasion était beaucoup trop rare.

« Tu me dis qui est ce type, et je dirai rien, c’est mon deal. » Déclara t-elle.











Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Empty
Message Sujet: Re: Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) EmptyJeu 27 Avr 2017 - 13:39


❝Grim battles against foes.❞
Anne ft. Mouche
Encore une fois, Mr. Mouche a écouté l'inconnu parler. Ecoutant chacune de ses paroles comme si elles étaient un remède contre la gueule de bois, contre l'alcoolémie en général. Le rhum a toujours été son ami, et pourtant, cette fois-ci, il aurait aimé ne pas en être imbibé. Face à toi, il marche sur des oeufs. Mouche a toujours eu cette impression, en la présence d'Anne. Il se sent toujours observé, et jamais son corps ne pourra oublier les quelques coups qu'il a déjà prit de la femme. Il aurait dû comprendre le petit manège, il aurait dû se douter qu'en face de lui ce n'était pas un barde, mais la redoutable Seconde de Silver.

Le silence pesant qui s'est installé après ton petit monologue, est seulement dérangé par les ronflements du pirate jeté à terre. Le tavernier essuie ses ses bouteilles à l'aide d'un torchon crasseux, reluquant la serveuse et ses formes généreuses qui circule dans la taverne pour récupérer les choppes utilisées par des pirates vicieux. Mouche, quant à lui, ne peut diverger son regard de l'homme face à lui. Faisant tourner dans sa choppe, le reste du liquide ambré.

❝ - Tu me dis qui est ce type, et je dirai rien, c’est mon deal. ❞

Le Second du Jolly Roger ne peut s'empêcher de préalablement sourire à ces propos. Avant de rire, d'un rire gras et pesant qui traverse la taverne pour se répercuter sur les murs sales. La serveuse s'est retournée pour poser un regard sur vous, mais a rapidement repris ses tâches sous le regard noir de son patron qui refuse de payer une bonne femme qui ne sert à rien.

❝ - T'es un barde ! ❞ Lança Mouche en levant sa choppe comme si c'était un signe de félicitation, mais il ne fait que se moquer de l'homme face à lui. ❝ Tu gagnes ton pain en ouvrant ta sale bouche. ❞

D'une traite, le pirate finit par boire sa choppe. Qu'il repose bruyamment sur le tonneau qui sert de table. D'un geste de la main il l'envois rejoindre les autres vides, tout en laissant son regard sur toi. Un sourire dévoilant quelques dents d'argent, et il se met à rire une nouvelle fois. L'alcool est enjôleur, il ne le sait que trop bien. Et Mouche agit comme s'il avait le pouvoir de vaincre n'importe quel adversaire, comme si il était maître du monde. Réagissant comme s'il avait prononcé une blague plutôt que des paroles sérieuses et venimeuses.

❝ - T'es pas tombé sur le bon pirate. ❞ Mouche claque ses mains sur ses cuisses, avant de tenter à se relever du banc où il se trouve. ❝ Va chanter c'que tu veux, fais toi plaisir. Tu n'obtiendras rien de moi, l'ami. ❞

Finalement, il parvient à se relever. L'alcool tourne sa tête, mais Mouche se retient à la table. Il fronce les sourcils, grimace, et bouge la tête de droite à gauche comme s'il cherchait à rassembler ses esprits. D'un geste de la main, il place deux doigts sur son bandana pour les lever en ta direction. Un au-revoir qui n'appartient qu'à lui, et qui le fait sourire une nouvelle.

Mouche fait quelques pas, et lève la jambe pour essayer de passer au dessus de l'énorme pirate à terre. Mais l'idée de payer ses consommations -parce qu'il compte bien pouvoir revenir comme bon lui semble, lui traverse l'esprit. Ne s'occupant plus de ce qu'il est en train de faire, Mouche tente de se retourner. Mais ses pieds s'emmêlent, et il perd l'équilibre. Tombant sur le banc où le barde se trouve, il le percute de plein fouet. Sans même s'excuser, ou y prêter attention d'ailleurs, Mouche ne remarque pas qu'il vient de faire tomber ton chapeau, laissant tes cheveux roux rouler dans ton dos. Te tournant le dos, toujours, il se redresse. Jette quelques écus sur la table pour que la serveuse puisse les récupérer. Lui faisant signe que la note est réglée, Mouche s'est redressé du banc. Commençant à parler, et cette fois-ci pour ta personne, Mouche commence seulement à se retourner pour poser une dernière fois son regard sur toi, lorsqu'il finit de parler.

❝ - N'oublie pas de payer ta note, l'ami. J'payerais pas l'alcool que t'as fais tourner pour élaborer ton plan. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Empty
Message Sujet: Re: Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) EmptyJeu 27 Avr 2017 - 14:37



Grim battles against countless foes

Mr. Mouche & Anne Bonny



Toujours pas, toujours rien, Mouche demeurait muet comme un tombe malgré ses arguments. Alors Anne n’en retirerait rien et le concerné trouva bon d’entreprendre de s’en aller peut être en sentant que la situation pouvait tourner à son désavantage si elle continuait de lui ronger l’esprit comme elle le faisait. D’un mouvement maladroit, venant se retrouver le cul sur le banc, le chapeau d’Anne tomba et ses longs cheveux roux glissèrent jusqu’à ses reins. Il ne l’avait pas vu, elle aurait recouvert sa tête dans un réflexe mais c’était avant d’entendre sa voix de nouveau s’élever quand il annonça avoir compris qu’elle avait fait tourner la bière responsable de cette hécatombe d’ivrognes.

Serrant les dents, les mains tremblantes, la violence lentement vint s’infuser dans ses veines. Alors les gestes n’ayant plus de contrôle, Anne se leva d’un seul coup, de quelques pas réduisit la distance entre Mouche et elle pour agripper sa tignasse désordonnée et le faire revenir sur ses pas en le tirant en arrière. Ho ; elle n’allait certainement pas le laisser s’en aller de cette manière, elle avait des choses à lui demander et elle comptait bien avoir ses réponses. Mais l’heure n’était plus à la comédie, Anne n’avait pas assez de patience pour conserver ce petit rôle de barde qu’elle s’était improvisé sur la minute et qui n’avait pas fonctionné. Un geste brutal en entrainant un autre, c’est en usant de ses forces qu’elle parvint à coller le profil de Mouche sur la table en lui écrasant le visage contre le bois. De sa main libre elle sorti l’un de ses couteaux pour le planter avec fracas juste sous son nez dans le but de lui faire peur. La colère l’emportait bien trop souvent en sa présence, depuis qu’elle était la seconde de Silver elle avait plus ou moins appris à gérer ses excès de colère mais face à cet homme cela était tout simplement impossible à faire. La pirate se pencha vers lui, serrant les dents elle lui adressa quelques mots pour qu’il soit le seul à les entendre.

« Je sais que tu complotes espèce de cafard, trop de choses se passent ici sans que t’y sois impliqué de près comme de loin. »

Anne savait que ce n’était pas la meilleure solution de le menacer maintenant que Barbe Noire était mort et que ce rat de cale avait gravi les échelons, mais la jeune femme refusait de baisser les armes face à la menace qu’il était. Il avait l’habitude qu’elle le malmène et son rang jamais n’aurait pu la dissuader de lui envoyer des coups parce qu’il ne méritait que cela. Elle savait que ça pouvait porter préjudice pour le Walrus, mais Silver jamais n’aurait accepté de faire profil bas : il était d’autant plus l’heure de montrer que rien ne les effrayait.

« Crois pas que tu sois le seul à surveiller One-Eyed-Willy et si je te prends à trop foutre ton sale nez dans nos affaires je te le découpe  et je l’envoie en cadeau à ton copain t’as compris ? »

Quelques temps plus tôt, elle et Jeremiah avaient été cibles d’un homme de Crochet et il était pour elle presque une évidence que Mouche avait dû lui souffler cette idée de s’en prendre au Walrus et au Poséidon, alors ni d’une ni de deux, il avait pris les deux pirates pour victimes et s’en était mordu les doigts. Cet homme là avait trouvé la mort et il n’y avait pas la moindre preuve pour accuser Jeremiah ou elle. En revanche, elle soupçonnait Mouche de bien des choses et le connaissant elle préférait faire dans la parano plutôt qu’attendre que quelque chose ne se passe. Ce qui l’avait frustrée et ce qui l’énervait jusque là c’était de ne rien avoir de concret et de nager en eaux troubles, c’était de ne rien avoir pu lui arracher de la bouche en cette soirée là malgré ses petits stratagèmes. Elle avait alors eu un besoin vital de le mettre en garde, qu’il prenne conscience que ses faits et gestes étaient épiés et qu’il cesse de croire qu’ils étaient idiots. Et tel un serpent retranché dans son trou, parfois il suffisait de taper dans le nid pour le faire sortir.  D’un geste d’autant plus violent tout en conservant sa poigne à même les racines de ses cheveux, elle l’obligea à se retourner pour lui faire face et y planter son regard menaçant dans le sien. Elle entreprit de décrocher son couteau qui avait entaillé la table d’une profonde cicatrice et vint glisser sa lame jusqu’au  ventre de l’homme, prête à le lui planter s’il venait à la vexer.

« J’ai pas oublié ce que t’as fait à James, de quelle manière tu lui as retourné le cerveau pour qu’il devienne ton petit chien et comment t’as fait pour le mener à l’abattoir. Un jour tu seras puni pour ça et je me ferai un plaisir d’être ton bourreau.»





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Empty
Message Sujet: Re: Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Grim battles against countless foes (Mr Mouche & Anne Bonny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-