AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 You, once again.
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You, once again. Empty
Message Sujet: You, once again. You, once again. EmptySam 8 Avr 2017 - 19:31


❝You, once again.❞
Lis ft. Mouche
Cette forêt est connue par tous ceux des alentours, comme étant le lieu où les filles faciles se rendent pour s'accorder un moment de plaisir en compagnie d'un homme qui ne respire pas la bonté. Mentir, serait dire que Mr. Mouche n'y met pas les pieds, une fois à autres. Il connait ces bois comme le fond de sa poche, et malgré qu'il soit accompagné de l'odeur du rhum, il ne s'y perdrait pas. Aucun homme à l'intérieur n'oserait l'arrêter pour prendre ses bijoux, ou ses pièces d'or. Le second du Jolly Roger est bien suffisamment connu pour qu'il ne soit pas détroussé à chaque fois qu'il met les pieds en dehors de One-Eyes Willy.

Mais cette fois-ci, il ne s'y était pas rendu avec une fille de joie. Il avait même trouvé cet endroit réellement mal choisi, pour cette sortie. Cette femme de la société, aux cheveux longs et bruns, n'avait rien à faire ici. Et pourtant, elle avait décidé que le lieu de leur rencontre serait celui-ci. Mouche avait directement ressenti son besoin de repousser ses limites, et il avait accepté. Plus pour pouvoir rire de la situation, que pour l'avoir retrouvé dans cet endroit de débauche.

❝- Vous devriez partir. ❞  dit-elle de sa voix douce, et pourtant légèrement paniquée après qu'ils aient entendu hurler son nom. ❝ Il ne va pas tarder à me retrouver. ❞
❝ - Je n'ai pas peur d'un homme de la ville. ❞ répondit Mouche, haussant un sourcil et pointant d'un geste fébrile la direction d'où provient ce cri.

La femme se met à rire, plissant les paupières lorsqu'elle se tourne vers Mouche. Elle le regarde, s'amuse de sa façon d'être. Jamais elle n'aurait imaginé pouvoir passer si doux, et bon moment, en compagnie d'un pirate. Un de ces hommes pillant, volant pour son propre chef. Et pourtant, jamais elle n'avait eu aussi bonne compagnie. Elle recherche en ce pirate, le frisson si désiré chez les femmes de bonnes convenances, et semble l'avoir trouvé en Mr. Mouche.

❝ - Ce n'est point ce que je vous demande, mon cher. ❞  Elle s'approche, dépose un baiser sur la joue du pirate. Baiser qui les surprend tous les deux. ❝ Mais si je souhaite profiter de ces quelques heures passées en votre compagnie, personne ne doit le savoir. ❞

Elle se recule, dans la direction de l'homme qui la recherche. Tenant les pants de sa robe entre ses fins doigts, laissant son regard dans celui de Mr. Mouche. Perturbés, parce qu'ils n'ont jamais eu de contact tel que celui-ci, elle lui promet qu'ils se reverrons très rapidement. Lorsque lui, se décide finalement à réagir, il lève la main dans sa direction. Mais il est seul, la femme ayant déjà disparu dans le feuillage pour s'échapper vers l'homme qui la recherche. Mouche lève les yeux au ciel, se retournant à l'opposer. Mimant des gestes, accompagnants des ronchonnements inaudibles, il s'éloigne de ce terrain miné où elle s'est éloignée.

En s'écartant le plus possible de cette femme, il enjambe des troncs. Se retient à d'autres lorsqu'il manque de glisser d'une petite bute.  Frappe dans un amas de terre qui se trouvait sur son chemin, et fini par s'asseoir à quelques centaines de mètres plus loin. Sur un vieux tronc d'arbre couché en travers du chemin, qui a certainement vu plus de filles de joies appuyées dessus que la plupart des tavernes de One-Eyed Willy. Mouche sourit à cette simple pensée, et vient attraper la petite fiole de rhum accrochée à sa ceinture. Remontant par la suite la manche de sa chemise qui a dû être un jour blanche, il dévoile son tatouage avant de prendre une profonde gorgée de ce liquide ambré.

Restant plusieurs minutes assit, ne pensant même plus à cette délicieuse femme, il perd son regard autour de lui. Jusqu'à ce que ses yeux décèlent, parmi le reste de cette flore si verte, une ficelle pendant à quelques mètres de lui. Gardant sa curiosité, il ne peut le faire trop longtemps et finit par se lever pour s'en approcher. Curieux, il l'attrape dans sa main. Tire légèrement dessus, sans même réfléchir aux conséquences. Lève son regard pour suivre le parcourt de cette ficelle, et ce n'est que trop tard qu'il voit ce sceau, accroché au dessus de sa position.

❝ - Stupides gamins ! ❞ Lâche-t-il en comprenant finalement ce qui l'attends.

Alors, il bois une gorgée de rhum, avant de glisser la bouteille dans sa poche. Se donnant du courage pour affronter ce qui va lui tomber dessus, Mouche finit par lâcher la cordelette. Et, sans attendre, le sceau perd le peu d'équilibre qu'il avait, pour tomber. Son contenu percute de plein fouet le corps du Pirate, et il a tout juste le temps de fermer les yeux et la bouche pour ne pas en avaler. Levant la main, il vient la passer sur son visage pour enlever un maximum de boue. Et lorsqu'il ouvre les yeux, il découvre qu'un mélange de boue et de verre de terre vient de lui exploser au visage. Chose répugnante, qu'il aurait pu éviter s'il n'avait pas été curieux. Restant bloqué quelques secondes, il ne s'attend pas à ce que de petits yeux honnêtes et bons aient été posés sur ce spectacle tout le long.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You, once again. Empty
Message Sujet: Re: You, once again. You, once again. EmptyJeu 27 Avr 2017 - 7:15

You once again ▬ Lily & Mouche

Les feuilles se plièrent sous la lame venteuse qu’une fine ombre laissait dans son sillage. Elle filait à toute allure, si vite qu’on ne voyait d’elle qu’une forme sombre et indistincte, tant qu’on pouvait croire qu’à une simple illusion ou un tour vilain des yeux. On s’attarda donc très peu à son sujet, à l’exception de certains animaux qui lâchèrent des cris de surprise en sentant la masse les frôler de près. Cette dernière bondissait telle une biche pleine de vie et galopante librement dans l’herbe. Un éclair brûlant, vivant, une flamme qui dansait à travers les branches sans en carboniser une seule.
Qu’était-ce ? La coupable était nul autre que la belle Lis Tigré qui avait fugué une énième fois du camp. Profitant des premières lueurs de l’aube, elle s’était glissée hors de son tipi sans un son et avait filé à toute allure, évitant avec milles précautions le regard des éclaireurs qui pourraient la vendre. Quelques pas plus loin, elle sortit un flacon des plis de ses vêtements, le contenu doré brillant sous les rayons du soleil et lui arrachant un sourire mesquin et fier. Voila quelques temps qu’elle s’était procurée l’une de ces fameuses poudres dont les fées avaient le secret et vendaient au peuple des géants. Intriguée, elle n’avait pas résisté à la tentation d’en tester une elle-même et ce fut sans aucunes hésitations qu’elle choisit celle qui lui permettrait d’aller où elle voudrait en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire. Et elle n’était pas déçue, ça non ! En à peine quelques minutes elle se retrouvait à l’autre bout de la forêt des âmes, sans qu’un seul Unami ne la repère. Par les esprits, cette poudre était miraculeuse ! Lis embrassa la bouteille et la rangea à sa place, puis entreprit un rythme plus lent, profitant de cette liberté qu’elle n’arrivait à caresser qu’à de rares moments.

L’indienne n’avait jamais été aussi heureuse, ne s’était jamais sentie si elle qu’en cet instant où elle bravait tous les interdits pour satisfaire son besoin d’aventure. Pas de papa pour la sermonner, pas de prétendants parfaitement chiants pour l’embêter à tout bout de champs, rien qu’elle et encore elle avec pour seule complice sa conscience. Plus de barreaux pour la retenir dans un espace qui ne lui convenait plus, la voilà en route pour tout voir, tout connaître. Lily inspira et hurla un bon coup étendant les bras dans un geste qui ventait son exploit. « Tiens toi bien Neverland, Lily la Tigresse arrive ! » clama-t-elle avant de repartir dans sa course vers l’aventure.

Une dizaine de minute suivirent et elle se rapprochait de la forêt des larcins, ralentissant la cadence  pour reprendre son souffle et rire un coup. Elle n’arrivait pas y croire, de voir comment son rêve devenait réalité ici même en cet instant. C’était si beau, si parfait, comment ne pas être déboussolé ? Elle contempla la nature, des paillettes des les yeux jusqu’à ce qu’un bruit la fasse se redresser d’un seul coup. Tel le tigre, elle se crispa et mira intensément la provenance de ce son intrusif et s’approcha avec discrétion. Soudainement, quelqu’un éleva la voix et lança : « Stupides gamins ! » avec un ton qui trahissait clairement son agacement. Curieuse, la demoiselle souleva quelques feuilles pour assister à une scène fort comique qui la laissa muette quelques secondes avant qu’elle ne puisse s’empêcher d’éclater d’un rire franc et bruyant. Elle tenta comme elle put de se retenir en plaçant sa main devant sa bouche pour stopper le tout, mais rien à y faire, c’était hilarant. Après un moment de rire, elle essuya une larme qui s’était échappée et sortit de l’ombre pour s’approcher doucement du pauvre homme. Il ne semblait pas hostile, aussi se permit-elle de réduire la distance et pouffer à nouveau en réalisant son état.

« On ne vous a pas manqué mon pauvre, se moqua-t-elle gentiment, l’observant des pieds à la tête, je crois me souvenir avoir vu un petit ruisseau par là, je vais vous aider à vous laver un peu, si vous le voulez. »


Lis ouvrit la marche, faisant comme elle pu pour ne pas trop distancé l’homme par la faute de la poudre. Durant le chemin elle ria encore un peu, pas le moins du monde gênée de son attitude quelque peu insultante. Finalement ils arrivèrent au modeste cours d’eau et la Picca déchira un pan de sa tunique pour le tremper dans l’eau et le tendre au boueux. Ce faisant, elle fronça les sourcils, maintenant qu’elle le regardait de plus près, il ne lui semblait pas inconnu.

« Ce serait-on déjà rencontrés, par hasard ? Votre tête me dit quelque chose… »



☆☆☆ Beerus


hrp:
 


Dernière édition par Lis Tigré Gâwonii le Jeu 27 Avr 2017 - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


You, once again. Empty
Message Sujet: Re: You, once again. You, once again. EmptyJeu 27 Avr 2017 - 14:15


❝You, once again.❞
Lis ft. Mouche
Un rire se fait entendre dans la broussaille, et Mouche aurait été sourd pour ne pas l'entendre. Directement, ses sourcils se sont froncés. Les verres de terre retombent peu à peu, grâce à la gravité, mais la boue elle tâche toujours son visage. Instantanément, Mouche a pensé que ce rire provient d'un enfant perdu. Une demoiselle, plus particulièrement. Au fond de lui, il sait que ce n'est pas la jeune Cassiopeia. Elle l'apprécie beaucoup trop pour lui jouer un sale tours pareil, et elle serait venu l'avertir avant que la boue n'éclabousse son corps. Alors, sa main s'est directement posée que le manche de son sabre. Arme qu'il se serait servi face à un enfant ; après tout, certains sont bien meilleurs que lui au combat.

Mais lorsqu'il l'a vu elle, sortir de la verdure, sa main lâcha directement l'arme de piraterie. Lys Tigré rit encore de la scène, mais lui ne peut se le permettre. Assez humilié de ce piège futile, il n'est pourtant pas menaçant envers la fille qui se moque de lui. Pourquoi ? Tout simplement parce que Mouche n'attaque pas une femme qui n'est en rien dans son malheur. La tigresse est une peau rouge, pas un de ces gamins qui passent leur temps à entraver la piraterie.

❝ - On ne vous a pas manqué mon pauvre, ❞  dit-elle en continuant de rire, preuve qu'elle ne contrôle pas. ❝ je crois me souvenir avoir vu un petit ruisseau par là, je vais vous aider à vous laver un peu, si vous le voulez. ❞

D'un simple signe de la tête, il montre à la peau rouge qu'il la suivra. Elle passe devant, marchant plus vite que lui. Mouche se doute bien qu'elle n'a rien à faire ici, peut-être même a-t-elle eu l'aide des fées, pour se déplacer ainsi ? Mais peu lui importe, honnêtement. Alors, il l'a suivi. Essayant d'enlever le maximum de boue à l'aide de ses mains, les raclant sur des feuilles ou les secouant pour faire tomber la terre mélangée à l'eau. Jusqu'à ce que le bruit de l'eau lui vienne finalement aux oreilles, jusqu'à ce qu'il découvre de petites vagues créées par un petit barrage naturel. Il t'entend alors déchirer ton tissu, te regarde le tremper puis lui tendre. Mouche l'attrape du bout des doigts, le regard encré dans le tien. Il commence tout juste à frotter son visage lorsque tu reprends la parole.

❝ - Ce serait-on déjà rencontrés, par hasard ? Votre tête me dit quelque chose… ❞

Mouche ne peut s'empêcher de lever les yeux vers le ciel ensoleillé, avant de se baisser pour rincer le tissu. Accroupis près du ruisseau, il continue de se débarbouiller tout en reposant son regard sur ta personne. Sérieux, il prend finalement la parole face à l'indienne.

❝ - Arrêtes de me parler comme ça, tu veux ? ❞ Lâche-t-il tout en rinçant une nouvelle fois le tissu. Il repose son attention sur ses mains. ❝ Ca me fait passer pour un vieux crouton, merci ! ❞

Ayant finalement lavé son visage, et ses mains, Mouche finit par se redresser. Sans faire attention à la jeune indienne, il enlève ses effets. Jetant à terre son sabre, sa ceinture, et son pistolet à silex. Sans attendre, il enlève sa chemise pleine de boue. Se retrouvant torse nue, il se baisse. Trempe la chemise pour lui enlever la boue. La frotte quelques fois, se redresse, puis l’essor de toutes ses forces pour qu'elle sèche plus rapidement. Ce n'est qu'alors qu'il repose son attention sur l'indienne.

❝ - Vous avez tous un problème de mémoire, sur cette île, ou quoi ? ❞ Mouche hausse un sourcils. Il aurait pensé que Lys la Tigré aurait, elle, plus de mémoire que certain enfants perdus qui se trimbalent sur Neverland. ❝ J'aurais pensé que tu te serais souvenu d'un pirate qui n'en veut pas à ta vie. Nan ? ❞

Défroissant un maximum la chemise, Mouche finit par la repasser sur ses épaules. Trempée, il s'en contre fiche. Rattachant un bouton, il écarte finalement les bras en mimant un frisson bien trop fort pour qu'il soit naturel. Dieu, ses mimiques ne le quitteront jamais. Il grimace, le tissu glacé entrant en contact avec sa peau chaude. Le contact est frigorifiant, mais il s'en contre-fiche. Elle séchera rapidement, et au moins maintenant, il est beaucoup plus propre sans la boue de ces gamins. Heureusement que ce ne fut pas l'un d'entre eux, qui fut à ta place.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



You, once again. Empty
Message Sujet: Re: You, once again. You, once again. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

You, once again.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-