AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 confidences au clair de lune ☽ (gomalley)
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


confidences au clair de lune ☽ (gomalley) Empty
Message Sujet: confidences au clair de lune ☽ (gomalley) confidences au clair de lune ☽ (gomalley) EmptyMar 28 Mar 2017 - 23:56



gràinne&félix ☞ confidences au clair de lune

Rares étaient les nuits où la mer était aussi paisible. Avec toute cette histoire de noirceur et ces disparitions d’enfants, il y avait de quoi à ne pas dormir la nuit. Même si un mince filet de lumière revenait sur les terres, tout le monde avait des doutes. La Terreur du Sud avait levé l’ancre en plein milieu de la Mer Tictac. Félix venait de terminer le service du bateau, histoire de rassasier tous ces matelots affamés. Ce soir, il avait préparé un peu de poulet avec quelques légumes et s’était contenté de prendre les restes, comme à son habitude, histoire d’éviter tout gaspillage. Ravir l’estomac de pirates, ce n’était pas une chose facile ! Mais le Maître-Coq se débrouillait sans trop grande difficulté. C’était le premier impressionné par la chose, d’ailleurs. Cette vie sur la mer, c’est ce qu’il aimait le plus. Certains diraient peut-être que c’était l’influence de son passé et celle qu’il avait connu avec Madame Wayne, mais Félix n’avait pas cette impression. Le pirate pensait plutôt que c’était simplement un signe du destin. Tout avait commencé dans ces eaux, alors ils étaient intimement liés. Pas le choix. Il y croyait dur comme fer. Pendant que ses compagnons étaient un peu éparpillés, lui avait décidé de terminer de manger à l’extérieur. La lune brillait ce soir-là. C’était la seule lumière naturelle qui le mettait à l’aise. Il pouvait sentir cette rassurance, dans un certain sens et cela lui enlevait toutes ses inquiétudes. Faut dire qu’il n’était pas très bavard. On ne savait presque rien de lui, mis à part son talent pour la cuisine et il ne s’impliquait pas réellement sur la vie du bateau. On le voyait plus comme un élément secondaire à l’équipage. Cette vie, il l’avait choisie. Il n’était pas malheureux sous les ordres de Ching. Au contraire, malgré son silence et sa discrétion irréprochable, Félix pouvait toujours compter sur deux ou trois personnes pour se confier. Mais la chose n’arrivait que très rarement. Ses problèmes comptaient pour très peu à ses yeux. Se raconte et fabuler sur lui-même, cela n’avait jamais été ses principales intentions.
Il terminait alors de manger les restes, lorsqu’il se rendit compte qu’au même moment, il fut rejoint par une personne très familière. Gràinne O’Malley était une rousse qui devait être plus jeune qui lui, mais qui ne manquait pas d’audace pour autant. Elle avait fait ses preuves, même en étant un simple matelot, auprès de Ching. D’ailleurs, Félix savait que le choix de sa capitaine n’avait pas été un hasard, Gràinne était quelqu’un de fort, qui ne se laissait pas marcher sur les pieds aussi facilement. Il croyait au destin et à son pouvoir incroyable qu’il pouvait avoir sur les différentes vies. Bonsoir, salua-t-il. Déposant son assiette sur le côté, il lui laissa une place pour qu’elle vienne le rejoindre. Alors, j’espère que j’ai encore réussi à n’empoisonner personne avec mon repas, ce soir. Il plaisantait, sachant qu’il recevait toujours des compliments sur sa cuisine. Gràinne était une des seules personnes sur ce navire avec qui Félix pouvait être agréable et tenir un semblant de conversation. Tout va bien ? Il n’était pas du genre à y aller avec les rapports amicaux habituels et décidait souvent de questionner, comme s’il y avait quelque chose pour avoir des propos plus profonds dans ses conversations.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


confidences au clair de lune ☽ (gomalley) Empty
Message Sujet: Re: confidences au clair de lune ☽ (gomalley) confidences au clair de lune ☽ (gomalley) EmptyLun 10 Avr 2017 - 22:22

confidences au clair de lune
Gràinne x Félix

   
Ces derniers temps, j’étais sur mon petit nuage – toujours dans la lune. La faute à quoi, ou plutôt à qui ? J’avais retrouvé mon Gabriel, après dix ans… la vache, c’était long. Durant toutes ces années, je m’étais inventé des histoires – le pensant avec femme et enfants – alors que finalement nous nous attendions mutuellement. Ce petit jeu aurait pu durer très longtemps si je ne m’étais pas retrouver pendu à trois mètres de hauteur dans un piège au milieu de la forêt du Larcin. Mais il avait bien fallu que je reprenne mon job, la terreur du Sud devait reprendre le large et il fallait que le gabier soit sur le plancher. J’ai dû quitter les bras de mon amant pour l’odeur iodé de l’océan, mais dans ma tête tout était clair… je ne pourrais jamais quitter la piraterie.

Le soleil était à son niveau le plus bas, frôlant l’horizon et laissant son reflet s’élargir sur la surface de l’eau. Un spectacle magnifique que je ne cesserais jamais d’admirer, et ce depuis le début de ma carrière de pirate. Bien que mes débuts n’aient pas été très joyeux sur le navire de Barbe Noire, les règles étaient strictes et surtout j’étais une femme parmi beaucoup trop d’homme. Ici c’était différent, je n’étais plus la seule pirate à bord, la Capitaine en était une, la preuve que ce monde n’était pas réservé aux hommes. Ici, je me sentais libre, à ma place.

Le repas avait été délicieux, comme d’habitude, depuis que Félix était aux commandes aucun de mes camarades ne s’étaient plein du menu. Et dire, que j’épluchais les patates sur le Queens Revenge. Juste après le dîner, j’étais monté au mât principal pour vérifier la grande voile avant d’aller me coucher. Du haut de mon perchoir, j’apercevais une ombre sur le pont supérieur. Je plissais les yeux, puis un sourire se dessina sur mes lèvres quand je compris que la silhouette appartenait à Félix. Je descendais du mât, jusqu’à descendre sur les planches, et m’approcha. Je lui souriais et le saluais avant de m’assoir à ses cotés. J’aimais son coté calme et posé, même si parfois, il était un peu trop renfermé pour moi – l’excentrique du navire ! « Bonsoir ! Arrête tes âneries, tu sais bien que tout le monde à pris des kilos depuis que t’es aux Fournaux ! » J’étirais mes jambes devant, admirant le bout de mes bottes de cuir marron. Il me demanda comment j’allais, j’esquissais un sourire avant de lui répondre. « Et bien tu vas être surpris, mais pour la première fois en dix ans, la terre ferme me manque. » Je relevais les yeux vers la lune pleine et blanche ce soir, puis sur Félix. « Et toi, tu as un point d’attache sur l’île ? Ni y’a-t-il pas une dame qui fait battre le cœur de notre maître-coq ? » Félix le savait, quand j’avais quelque chose à dire, je n’y allais pas par quatre chemin.

   
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


confidences au clair de lune ☽ (gomalley) Empty
Message Sujet: Re: confidences au clair de lune ☽ (gomalley) confidences au clair de lune ☽ (gomalley) EmptyVen 14 Avr 2017 - 2:25



gràinne&félix ☞ confidences au clair de lune

Félix n’était pas très bavard. On le connaissait pour sa réputation de voleur d’autrefois. Le meilleur gamin qui dérobait les gens sans crier garde. Il n’avait jamais été du genre à engager une conversation et parler pendant des heures. Évidemment, depuis qu’il avait été élevé dans la piraterie, il était entouré de gens. Parfois, pas le choix d’engager la conversation, fallait bien parler avec quelqu’un. Les pirates étaient bavards. Le Wayne était complètement à l’opposé de cette théorie. En fait, il gardait souvent les trucs à l’intérieur, histoire de ne pas se faire remarquer. C’était le plus discret de tous les autres matelots qui faisaient parfois plus de bruit sur le bateau. Cependant, on ne le sous-estimait pas pour autant. Les autres savaient que son poste n’était peut-être pas celui qu’on prendrait en premier, mais il avait de nombreuses fois prouvé que c’était un homme qui écoutait. Il détenait des informations sur certains qui pouvaient en condamner. Il ne parlait pas, mais il emmagasinait toutes ces petites conversations et les gardait au plus profond de sa mémoire. Cela pouvait toujours lui servir, après tout, il n’était pas fou. Félix ne se faisait pas beaucoup d’amis, mais il était incapable de se voir sur la terre ferme. Même en ayant quelques connaissances à One-Eyed Willy, c’était un homme de mer, de vagues. Il ne pouvait se voir ailleurs que sur un bateau. Même s’il essayait réellement de se faire une idée, impossible. Le large le rappellerait un jour ou l’autre. Il avait essayé, après la mort de Madame Wayne de quitter cette vie, mais il en avait été incapable. Et partager sa vie avec une autre personne, il ne se voyait pas le faire. Félix n’avait jamais eu le temps pour un amour quelconque. D’aussi loin qu’il se souvenait, même s’il attirait souvent les femmes, il n’avait jamais pris ce genre de sentiments au sérieux. Il savait à quel point cette vie était assez chargée et il ne voulait pas laisser une famille derrière lui. Il ne fermait pas la porte à l’amour non plus, mais ce n’était pas dans ses premières considérations.
Bref, il fut rejoint par une de ses plus proches amies sur ce bateau et peut-être aussi celle qui lui était le plus digne de confiance. Plusieurs hommes tentaient souvent de ridiculiser les femmes qui se faisaient matelot. Félix les admirait. Comme sa mère adoptive avait été longtemps respectée dans le domaine, il en faisait de même. On lui avait appris respect et bonne manière. Et puis, avec Gràinne, tout était différent. À son arrivée, il avait été heureux de voir que le capitaine avait accepté sa demande. Au fil du temps, ils étaient tous les deux devenus de très bons amis, chose que Félix avait très peu. Malgré son œil qui lui faisait défaut, il avait senti une présence près de lui.  Ayant débuté la conversation, il l’écouta attentivement. Il rigola face à sa remarque. Toi aussi tu l’as remarqué ? Je croyais avoir été le seul. Il n’aurait jamais pensé qu’il aurait un aussi bon équipage pour déguster sa cuisine. La chose lui faisait plaisir, évidemment. C’était quelque chose qu’il aimait beaucoup faire, cuisiner, une passion un peu cachée. Bref, il était heureux de voir que ça plaisait à beaucoup sur le navire. Surpris par ses déclarations, il était curieux de savoir ce qui lui faisait changer soudainement d’avis. Enfin, elle ne voulait peut-être pas en parler et Félix n’allait pas la forcer, mais il restait ouvert à toutes conversations. Oh, moi ? Je dirais que je n’ai pas de famille, depuis la mort de Madame Wayne et que j’ai quelques amis à One-Eyed Willy, avoua-t-il. Puis, il soupira. Mais ce n’est pas assez. Je n’ai jamais eu de relations amoureuses ou de personnes qui attendent après moi. Alors... Disons que la mer est ma seule maison. Rares étaient les hommes non-mariés à l’époque. Ils se faisaient souvent matelots, comme lui. Il restait un attaché à la mer, sûrement lié à elle pour la vie. Cela ne le dérangeait pas le moindre du monde. En réalité, il ne voulait pas la quitter non plus. Donc, c’était assez partagé comme sentiment. Et toi, dois-je en conclure que tu as une ancre qui te rattache à la terre ? Ou devrais-je plutôt dire un... mais ça ne fonctionnerait pas dans la phrase. Félix était curieux d’avoir sa réponse.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



confidences au clair de lune ☽ (gomalley) Empty
Message Sujet: Re: confidences au clair de lune ☽ (gomalley) confidences au clair de lune ☽ (gomalley) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

confidences au clair de lune ☽ (gomalley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» [UPTOBOX] L'éclair noir [DVDRiP]
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-