AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 In the company of strangers [flashback]
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


In the company of strangers [flashback] Empty
Message Sujet: In the company of strangers [flashback] In the company of strangers [flashback] EmptyMar 10 Jan 2017 - 20:44



In the company of strangers

Though my story's seldom told, I have squandered my resistance for a pocketful of mumbles such are promises, all lies
Aeddan & Anne Bonny


Blindman’s Bluff, c’était la seconde fois qu’elle se rendait dans cette ville portuaire. C’était, semblerait il, bien plus honnête qu’à One-Eyed-Willy. Cette dernière avait beau ressembler à Nassau, elle n’aimait pas du tout cet endroit grouillant de pirates à cause de Barbe Noire. A Nassau il n’y avait pas forcément besoin de faire attention à soi, alors que là, du moment Barbe Noire ne t’aime pas, c’était risqué de s’y aventurer. Anne avait encore quelques brides de souvenirs de sa vie d’avant Neverland, pourtant certaines choses lui échappaient étrangement. Elle n’arrivait plus à se souvenir du visage de Rackham et c’était pourtant pas faute de s’être rapproché de lui. Quand aux autres, Vane, Hornigold, ils lui donnaient l’impression d’être des gens qui n’avaient pas eu vraiment d’impact sur sa vie. Et l’Irlande, ses paysages verdoyants s’effaçaient dans son esprit, il ne lui restait plus que le gaélique qui était encore ancré en elle et qu’elle pratiquait souvent pour ne jamais l’oublier. Avec ceci il semblerait que ses croyances plutôt celtiques étaient aussi restées. Anne ignorait si c’était l’île qui agissait comme Calypso sur Ulysse, toutefois il y avait de ces choses qu’elle n’était pas prête d’abandonner.

La ville était plongée dans ses draps nocturnes, la pluie avait trempé les pavés et avec cela se mêlait la bière que l’on renversait çà et là sans faire attention. Les ivrognes vacillaient déjà entre deux blagues pourries ou des éclats de rire. Le quartier était plutôt animé, les pêcheurs, les quelques pirates présents s’étaient amarrés et dépensaient leur piécettes en femmes, en jeux et en alcool. Là, c’était le genre de paysage dans lequel elle avait l’habitude d’évoluer et pour le coup, elle n’avait pas l’impression d’être dans un autre monde ou loin de toute réalité. C’était réel, ce qu’il se passait là, même avec tout ce qu’elle avait découvert et qui auparavant ne faisait parti que de légendes – c’était réel. Sirènes, tritons, fées, et autres ; c’était beaucoup d’informations en très peu de temps, il lui fallait assimiler toutes ces nouvelles choses qu’elle avait apprises au cours de ces dernières semaines. James ne lui manquait pas, lui n’avait pas eu l’intelligence de voir plus loin que les bottes de Barbe Noire, et alors, elle se sentait revivre. Emplissant ses poumons d’air marin, Anne soupira dans un nuage se dissipant aussitôt et entra dans une taverne tout à fait au hasard. La musique, elle se rendit compte que c’était cela qui l’avait attirée, elle lui rappelait trop ce qui avait été autrefois sa patrie avec une mélodie sautillante et authentique.

La nostalgie la prenant au ventre, Anne observa la salle animée d’un mouvement dans un réflexe. Sauf qu’elle ne connaissait personne ici, il n’y avait pas de visages à trouver. La jeune femme n’avait jamais vraiment eu la prétention de dire qu’elle n’avait besoin de personne même si en dehors de James et de quelques uns elle ne se sociabilisait jamais mais depuis la mort de son mari, elle se sentait quand même relativement seule. Glissant entre les silhouettes telle une ombre, la pirate parvint à commander de la bière et de quoi manger, déposa ses pièces sur le comptoir et entreprit d’aller se trouver une place assez isolée pour ne pas avoir à faire aux groupes trop festifs. Ce n‘était pas forcément le bon moment si l’on souhaitait rester seul, mais Anne parvint tout de même à se trouver un coin plus tranquille. Elle ignora les regards interrogateurs sur sa personne, prit place à une table, étendit ses jambes sur celle-ci sans la moindre gêne et déposa son chapeau encore humide sur la table.

Enfin posée, la journée avait été longue de découvertes et de marche mais elle n’avait pas encore fini son tour de l’île. Fouillant dans l’intérieur de sa veste, l’Irlandaise ouvrit un petit carnet qu’elle avait sur elle sur lequel elle avait quelques notes éparses sur ce qu’elle avait vu de choquant ou intriguant. Il y en avait une sacré liste mais elle ne se sentait pas encore de demander des explications sur toutes ces choses et ces créatures qu’elle ne connaissait pas. Portant son pichet à ses lèvres, Anne descendit une longue gorgée de bière avant de la reposer sur la table.









Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


In the company of strangers [flashback] Empty
Message Sujet: Re: In the company of strangers [flashback] In the company of strangers [flashback] EmptyMar 24 Jan 2017 - 22:47

IN THE COMPANY OF STRANGERS
Un verre. Un deuxième. Un troisième. Il descend chaque verre comme si sa vie en dépendait. Après, sans doute est-ce le cas. Il boit depuis si longtemps que la boisson a toujours donné un sens à sa vie. Il boit lorsqu'il est heureux, il boit lorsqu'il est soucieux, il boit pour engourdir la douleur, il boit pour oublier. Il boit toujours plus que de raison, le gallois, c'est une partie de sa vie, une grande, une énorme partie. La taverne est bien animée ce soir, une ambiance festive y règne, mais il ne se joint à aucun groupe, Aeddan. Accoudé au bar, il boit, silencieux. L'esprit n'est pas à la fête, il est contrarié, le brun, il est en colère. Si ses yeux se posent sur le visage de cette foutue blonde, ne serait-ce que l'espace d'un court instant, elle risque de passer un sale quart d'heure en sa présence. Elle s'est emparé du seul et unique objet auquel il tient encore aujourd'hui et elle s'est éclipsée comme une voleuse. Ce qu'elle doit sans doute être, la catin. S'il la croise, elle va payer cher, elle peut en être certaine !

Silencieux, il termine son troisième verre d'un seul trait et le repose bruyamment sur le comptoir. « Un autre ! » Aussitôt demandé, aussitôt déposé devant lui. Ses lèvres se portent à sa choppe, ses yeux balayent la pièce. Rien ne captive son attention, pas même une discussion animée à laquelle il pourrait se joindre et se défouler tout en faisant valoir son point de vu. Pas même une donzelle assez belle ou assez bien roulée pour lui faire oublier cette colère qui continue de gronder en lui. Une gorgée. Deux, trois, quatre... Heureusement que les effets de l'alcool commencent à engourdir ses sens, son cerveau. Il finira par se détendre tôt ou tard... Ou dans le cas contraire, il s'agitera et deviendra ingérable. Avec Aeddan, on ne sait jamais à quoi s'attendre, il est imprévisible, le pirate. Une cinquième. Il jette un regard désintéressé autour de lui et ses yeux se posent alors sur un visage qui lui est inconnu. De longs cheveux roux, un visage au traits angéliques, une démarche désinvolte, une attitude de garçon manqué qui vient trancher avec le tout. Il l'observe alors qu'elle s'éloigne dans un coin tranquille de la taverne. Curieux, il ne l'est pas, Aeddan, mais son regard reste accroché à sa silhouette, alors qu'elle se pose sans gêne à sa table. Il l'observe, car sans doute est-elle ce qu'il y a de plus intéressant à regarder à l'instant et il n'est visiblement pas le premier à le remarquer, le gaillard. Elle attire les regards comme l'aimant attire le fer. Sans doute est-ce par cette attitude, ces vêtements et cette expression qui tranchent avec ses traits fins et harmonieux.

Il cale le reste de sa choppe d'un trait, avant d'en commander deux nouvelles et de se remettre sur ses deux jambes. On lui sert les deux verres et il dépose quelques pièces sur le bar, avant de récupérer les deux bières. D'un pas nonchalant, il se dirige vers la rousse, se faufilant au travers des gens placés ça et là  dans la pièce. Puis lorsqu'il arrive à destination, il posent bruyamment les deux choppes sur la table, avant d'en glisser une vers la jeune femme. « T'es nouvelle dans l'coin, j'me trompe ? » Il prend place sur une chaise sans attendre d'y être invité et la juge du regard. Nouvelle ou pas, ça n'a pas de réelle importance à ses yeux, elle est belle, elle attire son regard et elle est sans doute une défi de plus à relever. Aeddan, il n'est pas du genre à passer à côté des belles choses, encore moins si ça peut lui servir. L'alcool fait légèrement effet sur lui et jusqu'à maintenant il semble se calmer. Jusqu'à maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


In the company of strangers [flashback] Empty
Message Sujet: Re: In the company of strangers [flashback] In the company of strangers [flashback] EmptyMer 1 Fév 2017 - 20:16



In the company of strangers

Though my story's seldom told, I have squandered my resistance for a pocketful of mumbles such are promises, all lies
Aeddan & Anne Bonny


Les minutes s’écoulaient à mesure que sa boisson descendait, les musiques s’enchainaient, les unes après les autres pour conserver cette bonne ambiance de taverne que l’on venait chercher pour oublier ses petits soucis de la journée. Anne faisait objet de regards curieux, normal, ici ils avaient tous l’air d’être des habitués et alors elle en vint à se demander si les gens comme elle provenant de l’extérieur étaient rares ou pas. En attendant de découvrir la totalité de l’île, elle se contentait d’être une voyageuse de passage et avait jusque là espéré qu’on la considère comme telle et qu’on ne cherche pas à lui poser des questions avant de prendre le chemin du retour. C’est pourtant ce qui vint à arriver au moment où cette silhouette masculine vint perturber son champ de vision quand il s’approcha de l’endroit où elle était assise. Il posa son cul en face d’elle sous son regard peu accueillant et ayant visiblement amené de quoi la satisfaire avec lui dans le doute qu’elle l’envoie emmerder les autres plutôt que s’attarder sur elle - Une belle choppe de bière sous son nez comme pour montrer patte blanche

Anne n'avait pas l'habitude qu'on vienne lui parler même si elle attirait les curieux, en général il y avait toujours activité plus intéressante dans le bar, à savoir, ces femmes dont les courbes alléchantes avaient tout pour détourner leur regard dans d'autres intérêts. Mais puisqu'il manquait telle activité visiblement ici, l'un d'entre ceux qui l'avaient dévisagée avait trouvé intéressant de venir lui parler, la curiosité sans doute, sa chemise était beaucoup trop boutonnée pour qu’on la confonde avec de ces dames. Anne détailla sans gêne son interlocuteur pendant quelques secondes de silence qu'elle imposa suite à sa question. Les faibles lumières éclairant la taverne lui permettait de deviner à quel genre d'homme elle avait à faire: il avait l'air costaud, elle devinait ses muscles sous des couches de vêtement, les cheveux un peu fous, une barbe foisonnante et les mains quelque peu sèches sans doute à cause de l'eau salée - un marin à n'en pas douter. Un fin sourire amusé vint tirer les commissures de ses lèvres et dans toute l'ingratitude dont elle était capable après avoir retiré ses pieds de la table, ses doigts se refermèrent sur la chope et elle vint la porter à ses lèvres sans le moindre merci et préférant boire avant de lui répondre comme si cela allait l’aider à choisir le ton à employer avec lui. Anne descendit quelques longues gorgées avant que le bois de sa chope heurte celui de la table.

« Aye, on peut dire que j'suis pas trop v'nue par ici jusque là, ça doit être la deuxième fois.»

Anne n'était pas encore certaine du comportement qu'elle allait adopter avec lui, ne sait on jamais si c'est un capitaine qui recherche des matelots. Elle allait très bientôt retourner à One-eyed-Willy pour aller voir ce que les pirates d'ici proposaient alors elle avait tout intérêt à ne pas se montrer agressive bien qu'elle le soit de manière tout à fait naturelle quand le jour n'était pas le bon. Il avait de la chance que le monstre qu'elle pouvait être sommeillait tranquillement; la journée avait été longue, une prise de tête de plus et c'était la migraine assurée.  Alors elle allait attendre, voir et aviser selon s’il se montrait suffisamment intéressant pour qu’elle lui porte un tant soit peu d’attention. Il n’était pas dégueulasse à regarder, bien au contraire et bien qu’Anne ne soit pas du genre à faire confiance aux belles gueules, ce soir elle avait décidé de faire des efforts. Cet îlot de malheur lui avait maintes fois prouvé que les apparences étaient souvent trompeuses et après tout, il était peut être un capitaine ce gaillard ?

«T'es qui ?»

La question aurait surtout été "pourquoi tu viens jusque là " mais elle voulait s'épargner des réponses habituelles et ennuyeuse sur la curiosité de ces derniers la concernant et qui parfois étaient de très mauvais goût. On en était parfois à lui demander si elle était un homme ou une femme alors que son visage et sa silhouette ne laissaient trainer aucun doute. Portant de nouveau sa bière à ses lèvres, dès cet instant elle commençait à ressentir les sensations escomptées de l’alcool, non pas à être ivre, mais bien à se sentir bien plus relaxée. La jeune femme poussa même vers lui son assiette de charcuterie dans le cas où il veuille se servir également – puisqu’il lui offrait la bière, elle acceptait de faire un effort.










Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



In the company of strangers [flashback] Empty
Message Sujet: Re: In the company of strangers [flashback] In the company of strangers [flashback] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

In the company of strangers [flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-