AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr)
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Empty
Message Sujet: Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) EmptyVen 6 Jan 2017 - 1:18


Des retrouvailles en bon et due forme
Altaïr & Melusine


Je regarde le ciel bleu,sentant l'odeur de la mer, regardant les matelots se préparer à partir en mer pour pêcher le poisson ou à rentrer. Observant ce qui m'entoure, je regarde songeuse le large. J'aime ce sentiment de paix, que nous sommes tous là, après ce fameux hiver qui nous a tous traumatisé, où nous avons tous pensé que nous allons mourir. Je ne voulais pas y repenser, mais il m'arriver de le faire. Profitant du temps présent, je marche, pensant à mes anciens amis et à Bryn, un enfant perdu qui fut autrefois un très bon ami. J'ai changé et il a encore du mal avec cela, je ne lui en tiens pas spécifiquement rigueur. Je ne regrette en aucun cas mes choix, se serait triste je trouve de vivre dans le regret.

Je finis par sortir de ma rêverie et de partir du port. Je retournais auprès de ma chaumière pour sceller ma jument, qui m'accompagnait dans tous mes aventures depuis que je l'ai avec moi. Portant une grande cape et prenant mon sac contenant des vivres et de l'eau. Je monte en selle, incitant ma jument, du doux nom de Noiraude, c'est un frison qui aime beaucoup la couleur noir, et nous avons commencé à partir. Nous nous sommes donnés rendez vous, avec Altaïr, auprès des roches. Il m'en a fallu que quelques heures pour les atteindre. Je connaissais les chemins par cœur, "oubliant" cependant d'autres, je savais que c'était par magie, que je n'atteindrais plus certaines partie de l'île. J'arrive ainsi au lieu du rendez vous, descendant de ma Noiraude que je tenais en longe avant de l'attacher soigneusement. Lui flattant l'encolure, je lui donne à manger tout en marchant.

C'est en m'avançant que j'observe au loin, une silhouette connue. Je m'approche doucement, souriant à sa rencontre Bonjour Altaïr, j'espère que tu te portes bien, lui demande en mettant quelques petites mèches derrière mon oreille.  Cela fait longtemps, je suis heureuse de te revoir
AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Melusine Grey le Ven 10 Mar 2017 - 10:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Empty
Message Sujet: Re: Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) EmptyVen 6 Jan 2017 - 18:50


Des retrouvailles en bonne et due forme
Melu & Alto


Le repas s'était achevé dans le calme, les compagnons d'infortune avaient mangé ensemble, rassemblés en un cercle et perchés sur un vieux tronc d'arbre échoué leur servant de tabouret. Altaïr avait préparé le dîner et tout le monde savourait les repas délicieux qu'il parvenait à cuisiner depuis qu'Octavia, une indienne Piccaninny altruiste et sympathique, avait accepté de lui donner des cours. Son acceptation parmi la bande se faisait de plus en plus naturellement. L'imposant hors-la-loi veillait à se rendre utile voire indispensable. Il participait à quasiment chacun des coups montés par la bande, cuisinait le soir venu et n'hésitait jamais à aller chasser ou couper du bois. C'était un rythme épuisant mais comparé à celui qu'il avait dû supporter quand il était esclave dans une galère marchande, c'était presque une promenade de santé !

Le ventre bien rempli, chacun retourna voguer à ses occupations. L'avantage de faire partie d'un groupe de bandits, c'est qu'aucun ne chercherait à surveiller ses actions. Altaïr pouvait faire ce que bon lui semblait tant qu'il n'attirait pas de malheur à la bande. Aussi, le jeune homme prit la route des pics rocheux vers les montagnes de l'imaginaire. Il s'y était donné rendez-vous avec une demoiselle qu'il connaissait depuis quelques temps, Melusine. Elle avait un lourd passé notamment un passé d'enfant perdu. Altaïr n'avait jamais vraiment eu d'enfance, sa mère l'avait mis au travail dès ses plus jeunes années, lui imposant des corvées avant même qu'il ne sache parler. Parfois, il enviait ces gamins qui vivaient sans qu'on leur impose quoi que ce soit. De vrais petites forces de la nature.

Arrivé sur les lieux, la belle n'était pas encore là. Altaïr croisa les bras sur le torse et prit le temps d'observer la nature, Neverland était magnifique comme toujours. Il laissa la lumière chaude et reposante du soleil lui baigner le visage et ferma les paupières. Des bruits de sabots lui firent rouvrir les yeux et le bandit se retourna, découvrant Melusine qui approchait avec le sourire. Elle l'accosta joyeusement et lui demanda comment il se portait.

- Bonjour Melu. Je dois dire que ça va et toi ?

Il l'accueillit d'un petit clin d'oeil et d'un sourire. Melusine avait raison, cela faisait du temps qu'ils ne s'étaient pas revus. Leur vie, bien que très différentes, était chargée chacune à sa façon et pouvoir se retrouver devenait compliqué. Melu était une femme aujourd'hui, elle devait subvenir à ses besoins en travaillant et fournissant de nombreux efforts. Quant à Altaïr, lui aussi bossait en un certain sens. C'était un travail bien peu reluisant et qui ne plaisait pas à beaucoup de gens mais c'était celui qu'il avait choisi. Et autant dire que ça lui prenait pas mal de temps, à lui aussi.

- On s'installe ? Raconte-moi ce que tu deviens.

Altaïr lui désigna du menton de grosses roches ayant l'air plutôt confortables sur lesquelles il alla s'asseoir. L'homme attendit que Melusine l'ait rejoint puis l'observa un instant, il se rappelait l'avoir connue encore enfant perdue. Lui-même n'était pas bien vieux à cette époque et Melu avait été un soutien et surtout, une bouffée d'air frais et de liberté. A l'époque, Altaïr était prisonnier d'une famille tyrannique et aujourd'hui, ils avaient tous les deux bien changé. Lui, était plus libre que l'air désormais sans famille ni obligation. Elle, n'avait plus rien désormais d'une enfant et encore moins d'une enfant perdue.

- On a parcouru du chemin pour en arriver à aujourd'hui.

Il soupira lourdement, se rappelant leurs rares jeux étant enfants. Altaïr n'avait pas le droit de jouer à cette époque mais en d'extrêmement rares occasions, il parvenait à prétexter aller couper du bois ou autre pour se faufiler dans la forêt et jouer avec Melusine. C'était là les seuls bons souvenirs qu'il gardait de son enfance. Tout le reste n'était qu'usure et lassitude. Heureusement, tout ça appartenait au passé désormais.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Empty
Message Sujet: Re: Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) EmptyDim 8 Jan 2017 - 1:46


Des retrouvailles en bon et due forme
Altaïr & Melusine


Je venais d'arriver avec ma Noiraude, elle tenait bon, elle était endurante et elle gérait bien ce genre de voyage. Sautant à terre, je m'étire, flatte l'encolure de mon amie à poil, prend le harnais et marche. Noiraude me donne un coup de tête en signe d'amour, je souris, amusée et lui gratte son doux museau. Je l'attache sous un arbre, enlève la selle, le pose sous l'arbre et lui donne quelques pommes découpées, avant de partir. C'est alors que j'aperçois Altaïr, il avait l'air d'être ici bien avant moi. Je le salue. Je vais bien, je suis contente de te revoir, lui répondis lorsqu'il me retourna la question.

Il me propose ensuite de nous installer sur les rochers, j’acquiesce et le suis. Avant de m'installer, j'enlève ma cape et la pose à côté de moi, il fait beau et relativement bon Oh tu sais ... je ne raconte pas énormément de choses. Je vis dans une petite maison, qui me permet aussi d'y installer un atelier, où je vends du tissu et où je réalise des commandes de vêtements. En ce moment, je donne des cours à une amie , lui raconte je en souriant, cela faisait longtemps que nous ne nous sommes plus revus, mais je ne sais plus s'il connait tout ce que je venais de dire, donc au cas où, je préférais tout de même les lui raconter ou rappeler. J'ai obtenu ma petite bicoque il y a 2-3 ans environs et j'y suis bien. J'ai vécu dans une auberge, travaillant pour l'aubergiste pour mettre de l'argent de côté, mais c'est tout. Je souris Bon, il m'arrive aussi de sortir de la ville et de revenir vers quelques lieux où j'allais souvent étant ... une Enfant Perdue. Sauf l'Arbre. Je ne peux plus y aller, mais je n'ai pas cherché à le chercher, je sais très bien que je n'y arriverais plus dis je en souriant,consciente que les choses avaient réellement changées. Certains Enfants ne me toléraient plus, ils m'ont reniés, un peu comme May-Lee, d'autres m'acceptent toujours, comme Brynjar et j'en suis bien heureuse. D'autres ne comprennent pas, donc ils restent relativement neutre, mais ils sont peu nombreux.

Et toi ? Que racontes tu de beau ? lui demande je, sortant de mon sac une gourde pour boire un peu d'eau, la lui proposant, puis sortant deux pommes pour lui en donner une. Nous avons été très proche étant enfant, il était très compliqué pour lui de me voir et souvent, son visage était sali par les larmes. Alors, je faisais tout pour l'illuminer d'un sourire et j'en étais souvent satisfaite avant qu'il ne parte. Avec le temps, il a grandi, j'étais restée une jeune pré-adolescente et quand il est devenu adulte, j'ai commencé tout doucement à grandir. Et puis, me voila, en tant que femme, près de lui. Nous avons énormément changé, il est devenu plus sûr de lui et plus posé, je dois dire que j'en suis ravie

AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Melusine Grey le Ven 10 Mar 2017 - 10:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Empty
Message Sujet: Re: Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) EmptyLun 9 Jan 2017 - 11:49


Des retrouvailles en bonne et due forme
Melu & Alto


Cette petite parenthèse dans sa vie quotidienne lui faisait du bien. Revoir Melusine lui arrachait un sourire. L'ancienne enfant perdue était désormais pratiquement son unique lien avec le passé. Altaïr avait fui le foyer familial, abandonnant toute sa famille pour n'en revoir aucun. Seule sa soeur aînée faisait exception à la règle mais leurs rencontres étaient rarissimes. Melu était donc son ultime trace du passé, un moyen de se rappeler qu'il avait été un enfant, autrefois. Son enfance lui paraissait horriblement lointaine, et parfois, il avait l'impression de n'avoir jamais connu cette innocence si puissante qui animait les enfants perdus. Altaïr avait toujours été encré dans le concret, dans la réalité. Jamais il n'avait pu se permettre de rêver, d'user de son imaginaire plus que de raison. Lui, on lui donnait des ordres et il les exécutait. C'était aussi simple que ça.

Melusine se portait bien, elle vivait désormais dans sa propre maison et semblait s'en sortir avec son commerce textile. Alto avait échoué là où Melusine avait réussi. Malgré son manque de connaissance du monde adulte, la jeune femme était parvenue à s'y faire une place et à entrer dans leur société. Altaïr avait préféré se tourner vers la part sombre de l'humanité. Il s'était mis en marge de leurs principes et avait emprunté le chemin du banditisme. Parfois, il lui arrivait de se demander s'il finirait par s'installer, un jour prochain, dans une maison lui aussi. S'il était capable de mener une vie simple, sans combats ni actions particulières que les tâches du quotidien. Cette perspective lui semblait pratiquement impossible.

- Je vois. C'est une bonne chose que tu parviennes à t'en sortir.

L'Arbre. Un endroit investi par les enfants perdus que personne ne pouvait approcher. En soi, Altaïr ne voulait pas vraiment s'y rendre. Les gamins de Neverland n'avaient de toute façon aucune richesse et n'avaient rien à leur offrir, à eux qui étaient des adultes. Ce lieu de jeux était parfait pour eux et c'était une excellente chose qu'ils soient protégés par la magie de l'île ainsi que celle des fées. Sans cela, les pirates les auraient déjà décimé sans vergogne. Cependant, que Melusine pense encore à son passé le surprenait, regrettait-elle certaines de ses décisions ?

- Et c'est une chose que tu regrettes ? Tu aimerais pouvoir y retourner ?

Elle le questionna à son tour sur sa vie. Altaïr esquissa un sourire. Comment aurait-il pu lui raconter de quoi était faite son existence. Melusine savait qu'il était un bandit mais elle ignorait encore un tas de choses qui s'étaient déroulées durant la croissance du jeune homme. Le hors-la-loi parlait peu de ces évènements sombres qui étaient survenus dans sa vie et aujourd'hui était une bonne journée, il refusait de la gâcher avec des souvenirs sordides. Au lieu de ça, il se contenta d'hausser les épaules et de lui répondre simplement :

- Je suis tombé sur une fillette perdue, justement, et sa fée. L'autre jour. Elles m'ont rappelé de mauvais souvenirs et j'ai fait l'erreur de les prendre pour responsables. Oh, ne t'en fais pas, elles ne se sont pas privées de me rappeler qu'elles n'y étaient pour rien dans toutes mes galères. Ce qu'elles m'ont dit, m'a forcé à réfléchir.

Altaïr marqua une pause et croqua dans la pomme, ne sachant pas trop comment exprimer sa pensée.

- Parfois, il arrive qu'on soit obligé de commettre des actes horribles pour une bonne cause. J'ai mis du temps à le comprendre mais ça y est, j'ai enfin saisi la nuance.

Il acquiesça et croqua à nouveau dans le fruit, essuyant le jus qui lui coula sur le menton et leva les yeux au ciel pour regarder les nuages et les oiseaux voler. Altaïr avait commis un acte affreux, le pire des crimes. Mais il ne l'avait pas fait par envie ou par folie, il l'avait fait pour sauver la vie de deux innocentes qui auraient probablement fini dans la fosse commune sans son intervention. Cela ne justifiait pas tout mais cela allégeait au moins sa culpabilité.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Empty
Message Sujet: Re: Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) EmptyLun 9 Jan 2017 - 19:39


Des retrouvailles en bon et due forme
Altaïr & Melusine


Je souris à Alto, oui je m’en sors à ma manière. Je vis dans ma petite maison, me faisant aussi office d’atelier et quand je me permets quelques vacances, je pars dans la forêt, les montagnes ou autres endroits de l’île pour rechercher cette adrénaline d’autrefois, bien qu’elle ait changée depuis, puisque je ne perçois plus le monde comme autrefois. Assise à côté de lui, je me remémore de mon ancienne vie, avec beaucoup de nostalgie. Je souris amusée à sa remarque et secoue la tête ah non, je n’ai aucuns regrets. Mes aventures d’aujourd’hui sont bien plus intéressantes que les aventures d’hier comme on dit dis je en souriant. Je suis heureuse d’avoir grandi, bien que mes anciens amis me manquent, de toute manière, il aurait fallu qu’un jour où l’autre je parte de l’Arbre, étant trop curieuse et trop à vouloir tout savoir sur ce monde. Non, j’étais heureuse d’être là, avec lui, de pouvoir faire tout ce que je fais, même si je dois répondre à quelques obligations, étant une villageoise, je dois payer des taxes, pour vivre avec la communauté, ce qui est normale au finale. Je connais els valeurs de l’argent, je n’imagine pas un plat de nourriture, je fais en sorte de le réaliser. Je ne critique pas la vie à l’Arbre, j’y ai vécu de merveilleuses années, mais je pense qu’en tant qu’adulte, je peux vivre une vive encore plus magique.

Je voulais connaître un peu plus la vie de mon ami, enfin ce qu’il se passait de nouveau et s’il avait des choses à me raconter. Je prends une pomme la lui en tend puis m’en prends une pour croquer dedans. Je l’écoute au final, il aurait sauvé une enfant perdue et sa fée, je me demande de qui il s’agit. Je le regarde et l’écoute attentivement, il semblait perturbé par quelque chose que j’ignore. Je le regarde avec attention, fronçant les sourcils. Il marque une pause, croque dans sa pomme et continue sa pensée. Inquiète, je le regarde, fronçant les sourcils il s’est passé quoi pour que tu sois aussi troublé ? Par ‘’actes horribles’’ tu parlerais de … meurtres ? demande ignorant si j’ai eu tort ou juste, mais pour moi se serait ça, le fameux « acte horrible ». Je m’inquiète, j’espère tout de même que ce n’est rien de grave, dans tous les cas, je souhaite être là pour lui. Altaïr a toujours été un très bon ami et nous nous connaissons depuis de longues années. Je l’ai vu grandir puis, nous nous sommes perdus de vue avant de nous retrouver, mais cette fois-ci j’étais devenue  à mon tour, une adulte.

Après il a peut-être ses raisons pour faire ce qu’il avait à faire. En tant qu’enfant perdu, nous avons dû ôter la vie à des pirates sans nous rendre compte de la valeur d’une vie. Nous rions lorsqu’ils tombaient dans des trous, mais nous ne savons pas s’ils se tordaient le coup. Être adulte, c’est prendre conscience des choses et prendre conscience surtout de la vie. S’il a dû ôter la vie de quelqu’un, c’est qu’il y avait sans doute une raison particulière.

AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Melusine Grey le Ven 10 Mar 2017 - 10:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Empty
Message Sujet: Re: Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) EmptyMar 10 Jan 2017 - 18:17


Des retrouvailles en bonne et due forme
Melu & Alto


Melusine ne semblait pas regretter ses choix et Altaïr en était soulagé. La vie d'un adulte pouvait être dix fois plus dur que celle d'un enfant mais il fallait avouer qu'elle avait aussi ses bons côtés. L'indépendance, la liberté, les plaisirs de la séduction et de l'amour. Le bandit n'avait pas vraiment eu le temps de connaître toutes ces choses récemment puisque sa vie était partie dans tous les sens, échappant à son contrôle. Altaïr n'avait pas encore l'amour, ses seules relations se limitaient à des nuits torrides disparaissant au petit matin. L'homme n'avait de toute façon pas la tête à ça, il devait encore regagner la confiance de sa bande et ensuite, retrouver un peu de stabilité dans son existence. Tout en tâchant d'aider sa soeur aînée comme il le pouvait. Depuis qu'elle était veuve et qu'elle vivait seule avec ses deux filles, Altaïr craignait beaucoup qu'elle ne parvienne à joindre les deux bouts. Il tâchait donc d'être plus présent même si leurs rencontres restaient rares.

Le hors-la-loi livra quelques paroles à Melusine qu'il regretta presque instantanément car désormais, elle allait se poser des questions. Son dernier désir était de lui apprendre toute la vérité et que le regard de la jeune femme ne change à son égard. Qu'elle commence à le voir comme quelqu'un de mauvais, comme un monstre. Altaïr avait bien assez droit à ce genre de jugement en rentrant au campement ! Cependant, quelque chose lui disait que son amie pourrait comprendre. Après tout, avant de devenir une femme civilisée à la vie tranquille, elle avait été une fillette perdue et tout le monde sait que ceux-là ne sont pas des anges !

- Oui, c'est de ça que je suis en train de parler.

Altaïr fronça les sourcils, replongeant involontairement dans des souvenirs du passé. Ce soir-là, l'homme n'avait pas eu le choix. Aujourd'hui encore, il regrettait. Non pas d'être intervenu car c'était nécessaire mais il regrettait d'avoir eu à agir de la sorte. Celui qu'il avait tué, était un ami. Un bon ami même. Quelqu'un qu'Altaïr appréciait et en qui il avait plus ou moins confiance. Avoir eu à lui ôter la vie était la chose la plus ardue que le bandit ait été amené à faire depuis sa naissance.

Il se passa les mains sur le visage puis sur la nuque, cherchant ses mots. Comment expliquer à Melusine toute l'histoire et son bon million de nuances ! C'était tellement compliqué. Mais désormais qu'elle savait pour le meurtre, il ne pouvait faire marche arrière et ne lui donner aucun explication. Le bandit finit par soupirer et reprendre depuis le début.

- Le campement se portait mal. Les marchands se faisaient rares, on pillait de moins en moins. Un soir, notre chef de l'époque est revenu avec une prise qui m'a dérangé. Une fillette perdue et sa fée. Il les a menacée pour que la fée se rende sans se battre et qu'il puisse la vendre au plus offrant. J'ai tout fait pour le dissuader de faire ça, j'ai vraiment tenté le dialogue mais ... y avait rien à faire.

Altaïr détourna le regard, incapable de regarder Melusine dans les yeux en lui racontant cette histoire. C'était pénible à exprimer, il avait l'impression de commettre à nouveau ce crime à chaque fois qu'il ouvrait la bouche à ce sujet.

- J'ai failli laisser couler mais je savais ce qu'il adviendrait de la fée. Elle aurait été piégée toute sa vie, peut-être même disséquée ou pire ... je me suis interposé. On s'est battu notre chef et moi et ...

Il se tritura les mains, nerveux et mal à l'aise.

- Enfin voilà, au final, j'ai pas eu le choix.

Altaïr poussa un nouveau soupire. Désormais, Melusine connaissait toute l'histoire et ça ne serait dès lors plus qu'à elle de juger si elle voulait toujours côtoyer une personne comme lui. Le hors-la-loi estimait avoir largement payé pour ses erreurs. Ces quelques années passées sur la galère marchande, à trimer comme un chien sous les cous de fouets et les hurlements, entouré de la pestilence et de la mort, lui avait paru un siècle de pénitence. Cependant, une vie ne se rachète pas. Altaïr savait que son acte continuerait à le définir aux yeux de certains.

- Tu sais tout désormais.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Empty
Message Sujet: Re: Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) EmptyLun 23 Jan 2017 - 15:22


Des retrouvailles en bon et due forme
Altaïr & Melusine


Je voulais rassurer Alto sur le fait que non, je n’avais rien regretter et je ne regrette absolument pas mes choix. Dans tous les cas, mon renvoie aurait été inévitable, j’ai grandi, bon gré malgré, j’ai grandis et je ne pouvais rien n’y faire. Aujourd’hui, je réalise des choix différents que j’assume, du moins, je l’espère. C’est alors qu’il commence à se confier à me dire quelque qui me tique l’oreille. Je fronce les sourcils et je lui pose alors des questions. Mes craintes sont confirmées. Je déglutie et le regarde, inquiète désormais. Je me demande ce qu’il a poussé à commettre ce genre de crime. Oter la vie de quelqu’un, même de la pire personne, n’est pas quelque chose d’anodin.

Je ne dis rien, respectant le silence qui s’établit entre nous désormais. Ses sourcils sont froncés, il est songeur et passe une main sur ce visage rongé par le remord. Ça me fend le cœur de le voir ainsi, de le voir si tourmenté. Je ne souhaite pas le juger sans connaître la nature de ce crime, il a eu certaines ses raisons. Il soupire et finit par rompre le silence. Je le regarde, l’écoute, mais ne le juge pas, je le laisse se confier à cœur ouvert. Il me raconte alors qu’il y avait une enfant et sa fée guide dans l’affaire, le cœur battant, je me demande de qui il pouvait s’agir … Il me parle de son chef qui les avait capturées, je ne dis rien, il semblait vouloir offrir la fée au plus offrant.

Je suis plus inquiète, me demandant ce qu’il s’est passé ensuite, mais il continue, il n’aimait pas ça, qu’on touche aux fées et aux enfants perdus, il m’avait connu ainsi que ma fée guide, ça a dû jouer en la faveur de cette enfant et de sa fée. Alto avait essayé semble-t-il de dialoguer avec l’homme, en vain. Ils se sont alors battus, mais Alto aurait pu mourir s’il … ne s’était pas défendu pour ôter la vie de cet homme. Alto ne me regarde plus, il fuit mon regard rempli de compassion, le cœur en peine pour lui. Il pousse un soupir, nerveux il joue avec ses mains.

Alors, doucement, je les lui prends, déposant un baiser dessus puis, je lui prends délicatement le visage, les yeux remplis de compassion. Jamais, oh grand jamais je ne te jugerais tu m’entends ? lui dis-je dans l’espoir de le rassurer avant de m’approcher pour le serrer contre moi avec tendresse, lui caressant doucement le dos. Je suis triste pour lui, ce choix n’est pas évident à assumer puisqu’il a été fait sous l’impulsion ton instinct a été de protéger cette enfant et sa fée, tu as sauvé deux vies. Oui prendre la vie d’une personne n’est pas chose aisée ni à prendre à la légère là, je me détache doucement de lui et lui prend son visage c’était vous trois … ou lui. Il aurait pu vendre cette enfant à n’importe qui voire aux pirates ! Ils HAIENT les enfants perdus et donneraient n’importe quoi pour les tuer lui dis-je en connaissance de cause. Encore aujourd’hui, je me cache d’eux, la crainte au ventre d’être reconnue et pourchassée pour les pièges lancées à ces hommes sanguinaires je … ce geste n’est pas tolérable, je le sais, je le consens, mais tu ne peux pas te triturer l’esprit ainsi Altaïr. Tu n’avais pas le choix, tu as pourtant tout essayé, de discuter de lui expliquer les choses … il était décidé. Il t’a forcé à prendre cette décision, il t’a forcé à te battre et … à le tuer. Je pense que si tu l’avais laissé faire … ça aurait été pire.

Je finis par me taire, coiffant ses cheveux avec mes mains, bien qu’il n’y ait pas besoin de les coiffer et lui lâchant le visage. Je lui prends sa main en signe de compassion et de soutien, je serais toujours là pour lui et je le serais toujours. Enfin, sauf s’il fait pire que ça comme commencer à tuer mes anciens amis ou approuver ce genre d’acte, mais je le connais, je lui fais confiance

AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Melusine Grey le Ven 10 Mar 2017 - 10:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Empty
Message Sujet: Re: Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) EmptyDim 26 Fév 2017 - 20:47


Des retrouvailles en bonne et due forme
Melu & Alto


Tout était dit. Altaïr avait agi selon sa conscience, selon ses principes. Il assumait pleinement ses actes et décisions mais ne pouvait s'empêcher d'en souffrir malgré tout. Heureusement, Melusine comprit. Elle, l'ancienne enfant perdue. Comment n'aurait-elle pas pu compatir au triste sort d'une fillette et de sa fée protectrice ? Evidemment, la jeune femme se montra conciliante et tenta de rassurer le bandit. Et sans doute avait-elle raison, le destin des deux prisonnières auraient été bien funestes sans son intervention. Qu'à cela ne tienne, sa conscience était meurtrie. Altaïr s'était reconstruit, il était parvenu à se relever après avoir encaissé tout ça mais parfois, le passé resurgissait et il peinait à le contrôler, à l'accepter. C'était sans doute son fardeau à porter ...

La demoiselle le prit dans ses bras pour le réconforter, étreinte qui surprit Altaïr. L'homme n'avait pas l'habitude que l'on se montre tendre envers lui. Il resta droit comme un tronc d'arbre, sans savoir quoi faire. Les câlins et autres marques d'affection avaient rarement fait partie de son existence et leur absence avaient fait d'Altaïr quelqu'un de gêné en cas d'étreinte. Il resta donc stoïque, un sourire mal à l'aise aux lèvres. De la main, il tapota le dos de Melusine comme si c'était elle qu'il fallait consoler.

- Merci Melusine.

Quand elle se fut redressée, il lui parut bon de la remercier. Non seulement elle se montrait tolérante mais elle tâchait de faire ce que peu de gens faisaient : être une amie. Altaïr en avait besoin, des gens sur qui compter, il n'en avait plus beaucoup. Cependant, le hors-la-loi était désormais libéré de ce secret envers la demoiselle et il refusait de s'éterniser sur la question et d'en parler trop longtemps. Il tapota les mains de la jeune femme puis lui adressa un petit sourire bienveillant.

- Parlons d'autre chose ... tu veux ? Par exemple ...

Il fronça les sourcils et creusa au fond de ses méninges pour trouver un sujet de conversation qui les mènerait quelque part. Altaïr finit par sourire et prendre un air innocent.

- Est-ce que tu as rencontré un homme récemment ?

Cela le fit rire. Melusine n'était plus une enfant perdue, plus une enfant tout court. Elle avait donc le droit de goûter aux avantages d'être adulte. Altaïr savait qu'elle serait sans doute un peu gênée à l'évocation de ce sujet mais cela le faisait beaucoup rire. Il se pencha en arrière et croisa les bras sur le torse en observant la couturière.

- Et ne cherche pas à me cacher des choses .. je finirai bien par le savoir !

Il ricana à nouveau, tel un gamin jouant de malice.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Empty
Message Sujet: Re: Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) EmptyJeu 9 Mar 2017 - 11:53


Des retrouvailles en bon et due forme
Altaïr & Melusine


Je venais d'écouter Alto tout au long de son monologue, sans le couper. Il semblait si perdu et culpabilisait de la mort de son ami, mais aussi de son chef. Je le prends dans mes bras et fut amusée de voir qu'il ne m'étreignait pas, je sais comment est Alto, il a parfois du mal avec ce genre d'affection, bien qu'il tenta de répondre en me tapotant le dos. Il me remercie. Je le lâche et lui souris avec chaleur. Je voulais le rassurer, que dans tous les cas, s'il n'était pas intervenu, l'enfant et sa fée seraient morte et ... ces deux âmes sur la conscience auraient été pire que celle de son chef qu'il a dû tuer, pour les protéger. Je  crois que je préfère "ça" à ce qu'il me dise : "j'ai laissé mon chef les tuer alors que j'aurais pu faire quelque chose", je ne suis pas sûre que j'aurais été conciliante. Il a été courageux et brave, tentant de discuter avec l'homme, qui a fait son choix et surtout n'en a fait qu'à sa tête.

Alto souhaite parler d'autre chose, j'hoche la tête. Je le regarde, il fronce les sourcils, je me demande à quoi il pense. Lorsqu'il me parla d'homme, je rougis instantanément. les images de la nuit à la cascade avec Forest demeuraient encore en mémoire, ainsi que cette nuit. Certes platonique, mais il y a des ... "choses", si je puis dire qui se sont passées. Mais depuis, le néant. Je dois dire que je suis extrêmement occupée avec des créations, mais aussi parce que je l'évite. Nerveuse, je joue avec mes mains avant de mettre une mèche derrière l'oreille. Je souris à sa remarque Oh ... disons qu'il y a le tavernier, Forest, qui m'avait aidé les premiers temps où je suis arrivée. Je t'en avais parlé je crois, quand je suis partie de l'Arbre, il m'a proposé un travail avant celui que j'ai actuellement lui raconte je

J'hausse les épaules Je suis pas sûre de ce que je ressens mais ... fin' on a eu des baisers ... mais, sans plus je lui souris mais c'est pas grave, je prends sur moi et je suis même pas sûre de savoir ce que je ressens je lui souris avant d'ajouter Et ne t'avise pas à aller le voir pour le torturer ou le menacer, je le saurais lui lance je avec un sourire qui voulait surtout dire "tu t'en mêle, je me change en vilaine peste et te pourri la vie". Certes je suis adorable, mais je garde encore quelques mécanismes de lrosque j'étais une enfant perdue Et toi ? Une femme dans ta vie ?  lui demande je tout aussi curieuse que lui

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Empty
Message Sujet: Re: Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Des retrouvailles en bon et due forme (altaïr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est Naruko , La forme Hentaï de Naruto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-