AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Quel avenir pour nous?
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quel avenir pour nous? Empty
Message Sujet: Quel avenir pour nous? Quel avenir pour nous? EmptyMar 27 Déc 2016 - 15:02

Quel avenir pour nous?
Eyah + Luis de la Nostra

Que dire? Que faire? Lorsque l’on croit avoir tout perdu. Je me croyais en sécurité. Je croyais qu’il m’aimait véritablement, mais voilà que je me rends compte que ce n’était pas vrai. Qu’hormis son épouse légitime, il y a également d’autres femmes dans sa vie. Pire encore ce sont d’autres maîtresses. Comme j’ai été stupide de croire que je pouvais être la seule à pouvoir lui procurer du plaisir. Maintenant que j’ai découvert son secret, je ne peux m’empêcher de me questionner sur mon rôle dans sa maison. À quoi je sers, si je n’arrive même pas à le satisfaire? Quelle place j’occupe dans sa vie? Ne suis-je que la mère de son enfant? Me garde-t-il ici que pour cette raison?

Ne sachant pas comment aborder toutes ces questions avec lui, je préfère me taire et attendre. Attendre quoi? Un signe? Un geste. Une parole qui me prouverait que j’ai tort de m’inquiéter. Je ne sais plus. Ronger par le doute et ma désillusion, je me renferme sur moi. En sa présence, je continue de sourire et je joue la comédie, mais en dedans mon cœur est meurtri par cette douloureuse trahison. Comme j’ai été naïve et stupide de croire qu’il pouvait être différent. Les jours passent, je continue à m’occuper de ma fillette. Mon rayon de soleil et ma seule joie en ce monde. Je m’enferme dans mon monde peuplé de mes rêveries et de mes romans. Je ne le fuis pas, mais je ne cherche pas non plus sa présence comme avant. Lorsqu’il me fait appeler, je vais vers lui. Je fais mon possible pour ne rien montrer de ma peine, mais il y a des moments où je préférais être loin. Loin très loin de cette maison. Et puis la raison l’emporte. Je dois d’abord penser à ma fille, elle a besoin de son père et de la sécurité que lui apporte ce lien filial. Si je partais comment pourrais-je subvenir à ses besoins? Je ravale donc ma peine et je continue d’avancer. Parfois, je me demande comment il réagirait si je tombais de nouveau enceinte. Serait-il heureux? Reviendrait-il vers moi? D’autres questions sans réponses. Et puis, les jours passent à nouveau et je me surprends à suivre de moins en moins les règles qu’il m’a imposées pour ma sécurité dit-il. J’ai envie de retrouver ma liberté alors je sors du palais. Je vais me promener seule dans la forêt qui entoure la ville. Je vais au marché et puis au port pour lire. Je fais des rencontres et je teste mes anciennes habitudes pour charmer les hommes sur des passants. Je ne fais rien de mal. J’essaie simplement de savoir si je pourrais plaire encore aux hommes ou si j’ai perdu tout attrait pour la gent masculine. Qui sait, il est encore possible que je rencontre un homme qui n’aimera que moi.

Et puis, un jour que je rentre d’une balade solitaire. La nourrice de ma fille m’annonce qu’il me cherche. Apparemment, il serait furieux contre moi parce que je suis sortie sans escorte. Cela ne me surprend guère. Je vais donc à son bureau pour ne pas attiser sa colère. Je cogne à sa porte et rentre. Il est assis derrière son bureau, l’air sombre, il soulève la tête pour me regarder. Pour ma part, je reste en retrait et lui dit simplement : « On m’a dit que tu me cherchais … »
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Luis de la Nostra
Beware, I'm starving
Luis de la Nostra
ζ Inscris le : 20/02/2016
ζ Messages : 249
ζ Avatar : Alexandre Astier
ζ Localisation : Blindman's Bluff dans son immense demeure
ζ Occupations : Gouverneur de la cité de l'Aveugle
ζ Âge : Quarante-deux ans
ζ Statut : Marié - possède des amantes
Quel avenir pour nous? 1483271400-tumblr-mj04951n711rpjsf8o1-400



Quel avenir pour nous? Empty
Message Sujet: Re: Quel avenir pour nous? Quel avenir pour nous? EmptyMer 28 Déc 2016 - 15:41

quel avenir pour nous ?

Faut-il qu’ils soient tous contre moi, cherchant à mettre le Gouverneur de la cité en colère ? Il y a des moments où je craque, où j’ai plus de mal à supporter les gens autour de moi et c’est pour cette raison que j’apprécie Erim, parce qu’il peut se débrouiller seul sans que je sois à ses côtés, m’offrant ainsi du répit loin des rapaces de la cité qui veulent toujours plus, encore et encore. J’aimerai parfois retirer la cape du Gouverneur pour n’être que Luis, père de deux enfants, homme désirable qui aime les femmes et ne se prive pas. Seulement, ce n’est qu’une période parce que j’aime mon métier, mon rôle dans cette ville. Il y a juste des jours avec et des jours sans. La porte s’ouvre sur Enris qui se gratte la tête : « Eyah est sorti Luis, sans emmener avec elle Jack. » Mon poing se contracte. Que cherche-t-elle celle-là encore ? Veut-elle aussi recevoir le courroux du Gouverneur ? Je ne suis vraiment pas aidé. J’inspire avant de dire d’une voix glaciale à mon conseiller : « Qu’elle vienne lorsqu’elle est de retour ! » La porte se referme et je serre les poings. J’ai bien remarqué le manque de vie de ma jeune maîtresse ces derniers temps, mais, je suis stupide au point de penser que si quelque chose ne va pas, alors elle viendra se confier. Si ses problèmes ne me concernent pas, alors elle doit au moins avoir la décence de ne pas les faire ressentir à son amant. Mais c’est une femme… c’est bien connu qu’elles sont incapables de faire semblant.

Ce n’est que plusieurs heures après qu’on frappe à ma porte et que celle-ci s’ouvre sur Eyah qui entre dans mon bureau, refermant derrière elle. « On m’a dit que tu me cherchais … » Je soupire, l’ignorant le temps de finir ma ligne avant de poser ma plume. Je me lève de mon bureau, montrant le fauteuil pour qu’elle s’y installe. « Si j’ai mis Jack à ton service Eyah, c’est pour éviter que tu sortes seule de cette maison. Dois-je te rappeler ton foutu métier avant que je ne t’emmène ici ?! » Si ma voix parait calme, en vérité, je bouillonne de l’intérieur et mon regard sombre, est menaçant. Qu’elle n’essaye pas de jouer avec mes nerfs, où la belle blonde va sentir passer cette conversation. Je m’approche d’elle, posant mes mains sur les accoudoirs du fauteuil : « Une catin ! Tu écartes les cuisses, te faisait payer pour tes services et de nombreux hommes ici, te connaissent autant que moi. Et tu crois que tu peux te pavaner dans la rue seule, sans risquer qu’un ivrogne souhaite ravoir tes services ?! Tu cherches à rendre ta fille orpheline d’une mère ! » Ma voix s’élève et j’attrape son poignet : « Je ne sais pas ce que tu as en ce moment, mais je te conseille d’éviter de m’énerver Eyah. Je ne suis pas d’humeur à jouer avec tes caprices ! »


gouvernor of blindman's bluff
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quel avenir pour nous? Empty
Message Sujet: Re: Quel avenir pour nous? Quel avenir pour nous? EmptyLun 2 Jan 2017 - 18:33

Quel avenir pour nous?
Eyah + Luis de la Nostra

Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Depuis des semaines, je prenais tous les moyens pour fuir la réalité. Je ne voulais pas me questionner et devoir l’affronter. Étais-je la seule à m’apercevoir que nos liens s’étiolaient. J’avais mal. Je me sentais trahie par lui. Mon cœur était meurtri et je me sentais de plus en plus délaissée par lui au profit de ses autres maîtresses. Maîtresses qu’il m’avait cachées. Combien était-elle à se vautrée dans son lit pour son plaisir en espérant un jour prendre ma place? J’étais amère et je ne savais plus ce que je devais ressentir pour cet homme. Cet homme qui m’avait pourtant donnée énormément. Pouvais-je encore lui faire confiance?

Alors que je revenais vers le manoir, je ne pouvais m’empêcher de me demander quelle était ma place dans cette grande demeure. Je n’étais pas son épouse. J’en avais longtemps rêvé, mais les derniers événements m’avaient convaincue que ce jour n’arriverait jamais. Je n’étais qu’une vulgaire concubine arrachée au bordel parce que j’avais eu la chance d’attendre son enfant. Sans notre petite princesse, jamais il ne m’aurait retirée du bordel. Que devais-je faire? Je n’avais aucun recours. Je n’avais rien sauf notre enfant et je savais que jamais il ne me laisserait partir avec elle. Bien qu’attristée par ce que je vivais, je ne pourrais ne jamais me résoudre à abandonner mon petit rayon de soleil, ma fille. Elle était ma seule raison de continuer à me battre, à respirer et aspirer à mieux. Et puis alors que je rentre dans le manoir, je fais automatiquement interpeller par Enris qui me dit de me présenter immédiatement devant le Gouverneur. Vil serpent, je sais que cet Enris m’a toujours détestée et c’est un sentiment réciproque. Je remets donc de l’ordre dans ma tenue et je marche en direction du bureau du maître des lieux. Une fois devant les grandes portes, je coche deux petits coups pour signifier ma présence et j’entre. Je reste tout près des portes et je lui dis sans d’autres préambules : « On m’a dit que tu me cherchais… »

Il semble m’ignorer, mais cela ne me dérange pas. Il dépose finalement sa plume et voilà qu’il se lève de son fauteuil et m’invite à venir m’installer à mon tour devant son bureau. Je me rapproche, mais je reste debout prête à partir si je n’aime pas ce qu’il va me dire. Je me doute qu’il est de mauvaise humeur en regardant son visage, mais je dois avouer que pour la toute première fois cela ne me fait aucun effet et je n’essaie même pas de minauder pour le calmer.

« Si j’ai mis Jack à ton service Eyah, c’est pour éviter que tu sortes seule de cette maison. Dois-je te rappeler ton foutu métier avant que je ne t’emmène ici?! »

C’est bien ce que je pensais. On l’a averti de ma sortie en ville sans surveillance et voilà que Monsieur me fait une scène pour ma supposée sécurité.

« Non c’est bien inutile de me le rappeler puisque tu le fais constamment seulement je ne vois pas en quoi mon passé cause un ennui. Je suis allez me promener, je n’ai pas commis de crime que je sache!!! … »

Je prends une pause et j’ajoute encore :

- Et puis il me semble que j’étais libre…

Il se rapproche de moi et je peux sentir à présent son souffle sur la peau de mon visage tant il est proche. Il tente sous doute de m’effrayer, mais je reste de marbre. Je ne veux pas lui montrer ma peur ni mon dégoût. Je n’ai rien fait de mal, j’essaie tout simplement de m’affirmer.

« Une catin! Tu écartes les cuisses, te faisait payer pour tes services et de nombreux hommes ici, te connaissent autant que moi. Et tu crois que tu peux te pavaner dans la rue seule, sans risquer qu’un ivrogne souhaite ravoir tes services?! Tu cherches à rendre ta fille orpheline d’une mère! »

Il ne me laisse pas le temps de lui répondre et voilà qu’il se montre encore plus brutal avec moi. Sa voix s’élève et il m’attrape furieusement le poignet. J’ai mal et mes yeux lui jettent des poignards. C’est la toute première fois qu’il se montre aussi froid et vindicatif avec moi. La première fois aussi qu’il use de la violence à mon égard. Je dois retenir mes larmes tant je suis enragée. Quel homme ignoble de s’en prendre à moi de la sorte. Je n’ai rien fait de mal.

« Je ne sais pas ce que tu as en ce moment, mais je te conseille d’éviter de m’énerver Eyah. Je ne suis pas d’humeur à jouer avec tes caprices! »

Je me débats alors comme une furie et je réussis enfin à me libérer de son emprise pour mettre le plus de distance entre nous. Comme je le haï à cet instant. Jamais un homme ne m’a traitée de la sorte. Aucun et ce même lorsque j’étais une catin comme il aime tant me le rappelé. La gorge serrée par l’émotion, je lui dis :

- C’est donc tout ce que je suis pour toi une catin? Peu importe que je ne sois plus dans un bordel, je suis et resterai toujours a tes yeux qu’une vulgaire prostituée. Tu sembles pourtant les apprécier puisque tu recherches si souvent leur compagnie…

Je suis si amère et blessée que je laisse échappée quelques paroles que je sais je regretterai une fois qu’elles auront quitté mes lèvres :

- Si tu as tant honte de moi et de ce que j’ai été pour quoi m’être pris chez toi, je ne t’ai jamais rien demandé!
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Luis de la Nostra
Beware, I'm starving
Luis de la Nostra
ζ Inscris le : 20/02/2016
ζ Messages : 249
ζ Avatar : Alexandre Astier
ζ Localisation : Blindman's Bluff dans son immense demeure
ζ Occupations : Gouverneur de la cité de l'Aveugle
ζ Âge : Quarante-deux ans
ζ Statut : Marié - possède des amantes
Quel avenir pour nous? 1483271400-tumblr-mj04951n711rpjsf8o1-400



Quel avenir pour nous? Empty
Message Sujet: Re: Quel avenir pour nous? Quel avenir pour nous? EmptySam 7 Jan 2017 - 22:00

quel avenir pour nous ?

« C’est donc tout ce que je suis pour toi une catin? Peu importe que je ne sois plus dans un bordel, je suis et resterai toujours a tes yeux qu’une vulgaire prostituée. Tu sembles pourtant les apprécier puisque tu recherches si souvent leur compagnie… » Je roule des yeux, soupirant devant ses paroles. Eyah peut être si agaçante parfois, elle m’insupporte autant que je l’aime. C’est ce qui m’a toujours plu chez cette jeune femme, son tempérament même si ses caprices me lassent de plus en plus. « Si tu as tant honte de moi et de ce que j’ai été pour quoi m’être pris chez toi, je ne t’ai jamais rien demandé! » Je tape du poing sur mon bureau, sentant les objets qui s’y trouvent trembler sous la force de mon coup. Voilà maintenant qu’elle me joue sa victime et qu’elle ajoute du drame dans une situation qui n’en a pas besoin. Je viens me pincer l’arête du nez, essayant de me calmer pour éviter de m’emporter. J’inspire, j’expire avant de la contourner, me dirigeant vers la porte pour fermer celle-ci a clé, je ne tiens pas à ce qu’on vienne nous interrompre et encore moins que ma petite fée ne vienne m’offrir ses grands yeux larmoyants parce que nous nous disputons. Je me retourne dans sa direction, glissant la clé dans une poche de mon pantalon. « Qu’est-ce que tu peux m’agacer quand tu essayes de jouer la victime Eyah. » Je croise les mains devant moi, essayant de ne pas m’emporter pour les prochaines paroles que je vais prononcer. « Je n’ai jamais dit que tu étais toujours une catin à mes yeux, tu utilises mes propres paroles pour t’apitoyer sur ton sort. J’ai simplement dit que tu étais, avant, une catin. Pour les autres dans la rue, tous ceux qui t’ont pratiqué, tu es et tu resteras toujours une catin. Ils ne savent pas que les gens changent, que les choses évoluent. Si je demande à ce qu’on t’escorte, c’est uniquement pour ta sécurité, parce que je ne veux pas entendre parler de violence ou de viol te concernant. Je veux te protéger et toi, tu n’y vois qu’une prison, qu’un moyen pour moi de t’humilier. » Je serre les poings, détournant le regard pour le poser sur mon horloge. « Si je me souviens bien, à cette époque, tu ne cessais de me parler d’une vie à deux. C’est toi qui m’a convaincue de t’avoir rien que pour moi, ici dans cette maison, parce qu’un enfant dans un bordel… » Mon regard sombre se pose sur elle, menaçant et froid. « Je n’ai jamais dit que j’avais honte. Et tu ne t’es jamais plaint de ton sort, pis encore, tu m’as souvent remercié et montré ton bonheur. Aujourd’hui… » Je me détourne d’elle, sa vision m’insupporte à cet instant à cause de cette colère qu’elle vient de faire jaillir en moi.

« Qu’est-ce que tu veux ? Tu veux plus de liberté ? Tu veux quitter cette demeure… La porte est grande ouverte, je ne t’ai jamais privé de sortir et encore moins de partir. Tu sais ce qu’il se passera. Leya restera avec moi, parce qu’elle est MA fille et que je peux l’élever sans qu’elle ne manque de rien. Que je suis gouverneur et que je n’aurais aucun scrupule à utiliser mes pouvoirs dans cette cité pour jouer en ma faveur. » Je retourne m’installer dans mon fauteuil. « Mais tu sais parfaitement que je ne suis pas ainsi, que je t’aime beaucoup et que j’ai toujours eu pour toi, beaucoup d’attentions et de tendresses. Vois-tu d’autres femmes franchir les portes de cette maison plus d’une nuit ? » Je pose mes mains sur le bureau, les croisant tout en la mirant d’une manière moins violente, plus douce, plus chaleureuse. « Je suis un homme, je trompe ma femme avec toi. Que veux-tu de plus ? Tu sais parfaitement qu’elle est ta place ici et elle ne changera pas. Sauf si tu continues à te rebeller ainsi, à m’ignorer et à profaner des paroles mensongères pour te faire passer pour la victime que tu ne seras jamais. Personne ne peut te plaindre Eyah ! Regarde ta situation ! »


gouvernor of blindman's bluff
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quel avenir pour nous? Empty
Message Sujet: Re: Quel avenir pour nous? Quel avenir pour nous? EmptyDim 15 Jan 2017 - 16:30

Quel avenir pour nous?
Eyah + Luis de la Nostra

Dire qu’il fut un temps où je l’aimais passionnément. Un temps où j’aurais tout donné pour lui plaire afin qu’il me prenne sous son aile. Aujourd’hui, j’en suis à me demander ce qu’il reste de cet amour. J’ai longtemps cru à tort qu’il allait se débarrasser de sa première épouse pour faire de ma sa véritable femme. Que nous aurions d’autres enfants, mais aucun de mes rêves s’est réalisé et je lui en veux. Je lui en veux de m’avoir abandonnée de la sorte.

Il fut un temps ou je redoutais sa colère. Je ne faisais rien qui aurait pu lui déplaire pour ne pas être pris en défaut. Aujourd’hui, je m’en moque et j’ai même parfois l’impression de tout faire pour lui être insupportable. J’ai tort, je le sais, mais c’est plus fort que moi.

Aujourd’hui, il n’y a entre nous qu’incompréhension et mépris. Je sens son regard sur moi. Il est chargé de reproches. Je l’agace. Il tente de se calmer alors que je sens qu’il aurait plutôt envie de me sermonner voire même se montrer violent à mon égard, mais je ne bouge pas. Je n’ai plus peur de lui comme autrefois. Il se lève de son fauteuil et part verrouiller la porte. Je me demande pourquoi. Qu’a-t-il donc à cacher aux gens de cette maison? Ici comme partout en dehors des murs de cette demeure on connaît ma position dans la vie du Gouverneur. Je ne suis rien sinon la mère de son enfant. C’est d’ailleurs cet enfant qui me tient prisonnière de lui.

Alors qu’il revient vers moi, j’entends sa voix, qui me dit : « Qu’est-ce que tu peux m’agacer quand tu essayes de jouer la victime Eyah. Je n’ai jamais dit que tu étais toujours une catin à mes yeux, tu utilises mes propres paroles pour t’apitoyer sur ton sort. J’ai simplement dit que tu étais, avant, une catin. Pour les autres dans la rue, tous ceux qui t’ont pratiqué, tu es et tu resteras toujours une catin. Ils ne savent pas que les gens changent, que les choses évoluent. Si je demande à ce qu’on t’escorte, c’est uniquement pour ta sécurité, parce que je ne veux pas entendre parler de violence ou de viol te concernant. Je veux te protéger et toi, tu n’y vois qu’une prison, qu’un moyen pour moi de t’humilier. »  

Au bout d’un moment, je ne l’écoute plus. Je suis lasse de ces discours vides de sens. Contrairement à lui, je ne méprise pas la populace et je n’ai jamais eu d’ennuis à me promener dans les rues de la ville. Et puis, je ne suis pas bête lorsque je sors du château, je change de tenue de façon à me fondre dans le décor et les gens. Voyant que je ne l’écoute plus, il serre les poings et le ton de sa voix est plus vindicatif :

« Si je me souviens bien, à cette époque, tu ne cessais de me parler d’une vie à deux. C’est toi qui m’as convaincue de t’avoir rien que pour moi, ici dans cette maison, parce qu’un enfant dans un bordel… Je n’ai jamais dit que j’avais honte. Et tu ne t’es jamais plaint de ton sort, pis encore, tu m’as souvent remerciée et montré ton bonheur. Aujourd’hui… »  

Je sens dans son regard de la colère. Colère et déception que je partage également parce que nous sommes tous deux malheureux de cette situation. Cette situation m’est insupportable et je décide alors qu’il est temps pour moi de lui parler à cœur ouvert. Je le laisse me sermonner encore un moment. Il est bien inutile qu’il me rappelle ma place et celle de notre fille. Je sais fort bien que je n’ai aucun pouvoir sur elle. Qu’elle ne m’appartient plus depuis le moment où je lui ai donné la vie. Cette pensée me serre le cœur, mais je suis bien décidée à tout lui dire, et ce même s’il ne veut rien y entendre.

- Contrairement à ce que tu crois, je ne suis pas et je ne joue pas la victime, je sais fort bien que tout ce qui m’arrive est de ma faute…

Je fais une légère pause et j’ajoute :

- Ce fut une erreur de ma part de croire que tu pourrais un jour m’appartenir entièrement. De croire que tu ne pourrais qu’aimer que moi… C’est ce que je voulais Luis, c’est ce à quoi je rêvais alors. Je croyais que te donner cet enfant allait nous rapprocher davantage. Que tu finirais par abandonner Constance. Que nous aurions d’autres enfants, que tu allais m’épouser… comme j’ai été stupide! Ce n’était que des rêves… des rêves d’enfants, mais je n’en suis plus une… je ne suis plus la même Eyah que tu venais voir au bordel… j’ai changée. T’en es-tu seulement aperçu?

Je ferme les yeux et des larmes coulent alors sur mes joues :

- Il est vrai que j’ai agi égoïstement parce que je voulais une meilleure vie pour Leya que celle que j’ai eue… mais crois-tu sincèrement que j’oserais l’abandonner? Elle est mon enfant tout autant que la tienne, elle est ma chair et bien qu’elle se joue de moi, je l’aime plus que tout en ce monde. Jamais je ne pourrais l’abandonner…


Je me lève de mon fauteuil pour aller près de la fenêtre et je dis encore :

- Jamais je ne lui ferais ce que ma mère m’a fait alors que j’étais enfant… seulement, j’ai mal Luis. Si mal… tu crois peut être que ce n’est rien pour toi que d’avoir ses aventures avec d’autres femmes, mais moi cela me blesse… me blesse profondément parce que je croyais que je serais la seule… C’est tout ce que j’ai toujours voulu être aimer, vraiment aimer et être la seule qui compte pour un homme, mais si je ne suis plus celle qui peut te donner du plaisir, la seule qui puisse remplir ton cœur de bonheur que suis-je alors? … à quoi je sers?
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Luis de la Nostra
Beware, I'm starving
Luis de la Nostra
ζ Inscris le : 20/02/2016
ζ Messages : 249
ζ Avatar : Alexandre Astier
ζ Localisation : Blindman's Bluff dans son immense demeure
ζ Occupations : Gouverneur de la cité de l'Aveugle
ζ Âge : Quarante-deux ans
ζ Statut : Marié - possède des amantes
Quel avenir pour nous? 1483271400-tumblr-mj04951n711rpjsf8o1-400



Quel avenir pour nous? Empty
Message Sujet: Re: Quel avenir pour nous? Quel avenir pour nous? EmptyMar 7 Fév 2017 - 17:01

quel avenir pour nous ?

« Contrairement à ce que tu crois, je ne suis pas et je ne joue pas la victime, je sais fort bien que tout ce qui m’arrive est de ma faute… » Et tous ses reproches depuis le début de cette conversation, ses jérémiades, que sont-ils si ce n’est de pitoyables efforts de se montrer faible face au loup, comme si j’étais mauvais, malsain et méchant. Je n’ai jamais levé la main sur une femme ou un enfant. Mais si elle souhaite me donner le mauvais rôle, je n’en ai que faire. « Ce fut une erreur de ma part de croire que tu pourrais un jour m’appartenir entièrement. De croire que tu ne pourrais qu’aimer que moi… C’est ce que je voulais Luis, c’est ce à quoi je rêvais alors. Je croyais que te donner cet enfant allait nous rapprocher davantage. Que tu finirais par abandonner Constance. Que nous aurions d’autres enfants, que tu allais m’épouser… comme j’ai été stupide! Ce n’était que des rêves… des rêves d’enfants, mais je n’en suis plus une… je ne suis plus la même Eyah que tu venais voir au bordel… j’ai changée. T’en es-tu seulement aperçu? » Je ne lui ai jamais fait de telles promesses. Ma femme, Constance, aura toujours cette place sauf si c’est elle qui ne souhaite plus l’être. Elle est l’amour de ma vie, même encore aujourd’hui, malgré qu’elle me repousse et ne souhaite plus remplir son rôle d’épouse. Tant qu’elle sera sous mon toit, à mes côtés, elle sera ma femme et personne d’autre ne pourra prendre cette place. A quel moment a-t-elle pu croire que cela changerait ? Les larmes qui glissent sur ses joues ne me rendent pas insensible. Je soupire en l’observant aller près de la fenêtre après avoir parlé de Leya et de l’abandon. « Jamais je ne lui ferais ce que ma mère m’a fait alors que j’étais enfant… seulement, j’ai mal Luis. Si mal… tu crois peut être que ce n’est rien pour toi que d’avoir ses aventures avec d’autres femmes, mais moi cela me blesse… me blesse profondément parce que je croyais que je serais la seule… C’est tout ce que j’ai toujours voulu être aimer, vraiment aimer et être la seule qui compte pour un homme, mais si je ne suis plus celle qui peut te donner du plaisir, la seule qui puisse remplir ton cœur de bonheur que suis-je alors? … à quoi je sers? » Je baisse les yeux sur mes mains jointes avant de me lever de mon fauteuil, contournant mon bureau pour venir derrière elle. Je pose mes mains sur ses épaules, espérant qu’elle ne me repoussera pas. Et elle ne le fait pas. Je viens coller mon torse contre son dos, encerclant son corps pour une étreinte.

Ma tête près de sa nuque, je pose mon front près de son oreille avant de murmurer doucement : « Tu es la mère de ma fille, Eyah. Ce n’est peut-être pas ce que tu espérais, mais c’est déjà beaucoup à mes yeux. J’aime ma femme, même si elle ne me le rend pas comme je le souhaiterai, elle est celle que j’ai épousée il y a de nombreuses années et dont je suis amoureux. Il n’y a que la mort qui pourra nous séparer, ou son choix à elle. Mais aucune autre femme ne pourra prendre la place d’épouse. Pas même ces autres femmes à qui je rends parfois visite. » Mes mains viennent recouvrir les siennes sur son ventre pour entremêler nos doigts avec tendresse. « Je pense, Eyah, que tu te poses bien trop de questions. Je suis navré si tu as cru que tu aurais une place plus grande dans cette demeure, mais je n’ai jamais fait de promesses. Peut-être que j’aurais dû te le dire, mais je pensais cela évident lorsque je t’ai proposé de venir sous mon toit, il y a de ça quelques années. » Je fais une pression sur son corps pour qu’elle se retourne afin que je puisse croiser ses yeux océans. « Tu m’as offert un cadeau merveilleux, une petite fille adorable et je ne regrette absolument rien. Je ne t’aime pas comme j’aime Constance, mais tu as ta place dans mon cœur et tu me seras toujours précieuse. Maintenant… si tu ne te sens plus de vivre ici, je ne vais pas te retenir et t’emprisonner ici. Ce n’est pas le but, je veux que tu sois heureuse Eyah. Je ne t’ai jamais privé de trouver un autre homme. Cela me chagrinerait, bien évidemment, mais ton avenir est libre. » Je soupire, posant mon front contre le sien. « La seule chose que je te demande, c’est de me respecter. De respecter mes demandes et de ne plus me chercher querelle comme tu le fais. Parce que cela a le don de m’agacer… » Je m’écarte d’elle, lâchant son corps et ses mains. « Pourquoi crois-tu que je t’ai offert une vie comme celle-là, Eyah ? Parce que tu ne méritais pas la place que tu avais, jadis. »


gouvernor of blindman's bluff
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quel avenir pour nous? Empty
Message Sujet: Re: Quel avenir pour nous? Quel avenir pour nous? EmptySam 4 Mar 2017 - 17:57

Quel avenir pour nous?
Eyah + Luis de la Nostra

Cette conversation entre nous est certainement la plus franche que nous ayons eue depuis notre rencontre. Pour la première fois depuis des lunes, je ne me sens plus diminuée face à Luis et je suis capable de lui dire tout ce que j’ai sur le cœur. De lui dire clairement les choses en espérant qu’il saura me comprendre. Je sais fort bien que j’ai mes torts dans notre histoire, mais j’ose espérer qu’il saura m’apaiser et me réconforter.

Debout près de la fenêtre qui donne sur le port, je me surprends à rêver du jour où je pourrai retrouver ma liberté. À présent, c’est véritablement tout ce que je souhaite seulement, je sais, que jamais je ne pourrai quitter cette maison. Jamais je ne pourrai abandonner ma fille. Dos à lui, je ne vois pas son visage, mais je peux entendre ses pas dans la pièce. Je sais qu’il se dirige vers moi. Je sens sa main sur mon épaule et je n’ai nullement envie de le repousser. J’ai besoin de sa chaleur. Besoin qu’il me rassure aussi je me colle contre lui alors qu’il m’encercle de ses bras. Je ferme les yeux et j’inspire profondément. Si seulement les choses pouvaient être plus simples entre nous.  

Nous restons ainsi pendant quelques avants qu’il ne prenne la parole tout près de mon oreille. Je l’écoute attentivement tout comme il la fait pour moi précédemment. Je n’ai plus envie de me disputer avec lui et je veux entendre ce qu’il a me dire. Ce qu’il me dit à propos de sa femme ne m’est pas inconnu. Il m’a déjà dit dans le passé de telles choses et c’est moi qui ai été sotte de croire que je pourrais effacer cet amour de son cœur et prendre la place de Constance. Quelle bêtise. Plutôt que de vouloir détruire cet amour, j’aurais dû l’aider à ramener sa femme vers lui, mais je ne suis qu’une petite idiote capricieuse et envieuse. Alors que des larmes coulent sur mes joues, je sens ses mains sur mon ventre et nos doigts s’entremêlent avec tendresse. À cet instant, je suis reconnaissante de sa bonté et de son affection. Il sait fort bien que ses paroles risquent de me blesser, mais il se montre doux et patient pour me faire comprendre son point de vue et me ramener à la réalité. Cette réalité que j’ai laissée m’échapper, il y a déjà trop longtemps. Prises de sanglots, j’essaie de me calmer alors qu’il fait pression sur moi pour que je me tourne vers lui. Ce que je fais tout en reprenant ma place dans ses bras. La chaleur de son corps m’aide à affronter la vérité. Tout ce qu’il me dit est rempli de sens. Jamais il ne m’a menti. Toujours, il s’est montré franc et ouvert envers moi. Comme j’ai été stupide.  

« Tu m’as offert un cadeau merveilleux, une petite fille adorable et je ne regrette absolument rien. Je ne t’aime pas comme j’aime Constance, mais tu as ta place dans mon cœur et tu me seras toujours précieuse. Maintenant… si tu ne te sens plus de vivre ici, je ne vais pas te retenir et t’emprisonner ici. Ce n’est pas le but, je veux que tu sois heureuse Eyah. Je ne t’ai jamais privé de trouver un autre homme. Cela me chagrinerait, bien évidemment, mais ton avenir est libre. »

Il soupire et je sens combien il est sincère dans tout ce qu’il vient de me dire et je m’en veux alors de m’être montrée si égoïste dernièrement. Je relève ma tête pour lui faire face et il se rapproche alors de moi pour coller son front contre le mien.

« La seule chose que je te demande, c’est de me respecter. De respecter mes demandes et de ne plus me chercher querelle comme tu le fais. Parce que cela a le don de m’agacer… »

Je hoche de la tête pour lui répondre que j’ai bien entendu et compris sa requête. Ce qu’il me demande est raisonnable et j’aurais tort de me rebeller et de me renfrogner davantage contre lui. Lui qui s’est toujours montré si bon envers moi et notre fille. Je lui dois tellement. Et puis soudain voilà qu’il s’éloigne de moi. Je sens cette coupure comme un coup de couteau dans ma chair. J’avais encore tellement besoin de lui. Je fais un pas vers lui, mais il me fait signe de l’écouter. Il ne semble pas avoir terminé donc je reste sur place et j’écoute attentivement ses paroles.

« Pourquoi crois-tu que je t’ai offert une vie comme celle-là, Eyah? Parce que tu ne méritais pas la place que tu avais, jadis. »

Je reste sans mots. Je ne sais plus quoi lui dire comme si tous mes reproches s’étaient envolés. Que puis-je lui dire à présent? Je prends une profonde respiration et lui dis enfin : « Pardonne-moi Luis… pardonne-moi d’être aussi stupide et capricieuse. J’ai eu tort… tellement tort de me plaindre comme je l’ai fait… je te dois tellement. »

Je prends une profonde inspiration et lui dit : « J’ai été si stupide… j’aurais dû venir te parler plus tôt. Te dire ce que j’avais sur le cœur… ce que tu m’as dit m’a fait un grand bien Luis… je me sens beaucoup mieux parce que je sais que tu as encore de l’affection pour moi. Je crois que malheureusement que je l’avais oublié en cours de route. »

Je me rapproche de nouveau près de lui et cette fois, il me laisse faire. Je lui caresse doucement le visage et ajoute : « Sache que je serai éternellement reconnaissante pour tout ce que tu as fait pour moi et Leya… »

Et puis je dépose un baiser sur ses lèvres attendant de voir comment il réagira a cette offrande.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Luis de la Nostra
Beware, I'm starving
Luis de la Nostra
ζ Inscris le : 20/02/2016
ζ Messages : 249
ζ Avatar : Alexandre Astier
ζ Localisation : Blindman's Bluff dans son immense demeure
ζ Occupations : Gouverneur de la cité de l'Aveugle
ζ Âge : Quarante-deux ans
ζ Statut : Marié - possède des amantes
Quel avenir pour nous? 1483271400-tumblr-mj04951n711rpjsf8o1-400



Quel avenir pour nous? Empty
Message Sujet: Re: Quel avenir pour nous? Quel avenir pour nous? EmptyVen 31 Mar 2017 - 11:15

quel avenir pour nous ?

J’espère sincèrement qu’Eyah va enfin se calmer avec mes paroles. Je me suis montré honnête, mais un minimum sentimental dans l’espoir de toucher sa sensibilité féminine et qu’elle délaisse ses caprices un instant. « Pardonne-moi Luis… pardonne-moi d’être aussi stupide et capricieuse. J’ai eu tort… tellement tort de me plaindre comme je l’ai fait… je te dois tellement. » Je soupire intérieurement, voilà enfin une réaction sensée et mature pour aujourd’hui. « J’ai été si stupide… j’aurais dû venir te parler plus tôt. Te dire ce que j’avais sur le cœur… ce que tu m’as dit m’a fait un grand bien Luis… je me sens beaucoup mieux parce que je sais que tu as encore de l’affection pour moi. Je crois que malheureusement que je l’avais oublié en cours de route. » J’en remercie le seigneur, mais après, ce n’est pas la première dispute que j’ai avec la jeune blonde. Eyah possède un talent pour me rendre fou, quoi qu’il en soit, c’était notre dispute la plus forte. « Sache que je serai éternellement reconnaissante pour tout ce que tu as fait pour moi et Leya… » J’étire un sourire avant de la voir s’approcher de nouveau, ses lèvres venant contre les miennes. J’accueille ce baiser, le lui rends avec affection en serrant son corps fin contre le mien. Mes paumes montent jusqu’à sa chevelure si claire par rapport à la mienne. Puis je m’écarte avant qu’une proposition muette ne finisse par s’interposer dans nos échanges. Ce n’est pas le moment. Je passe une main sur sa joue tendrement en mirant son visage. « J’aimerai que tu agisses ainsi à l’avenir, tu n’es plus une enfant Eyah. Agis en conséquence. Pense que tu as une petite fille derrière qui voudra faire tout comme maman et déjà qu’elle est capricieuse, je ne souhaite pas qu’elle soit entièrement comme toi. » J’étire un sourire. Mes mains glissent sur ses épaules doucement tout en soupirant. « J’ai beaucoup de travail qui m’attend. On en discutera à nouveau, si tu le souhaites, en laissant quelques jours de réflexion. D’accord ? » Elle ne semble pas réticente et je viens frôler ses lèvres des miennes avant de m’écarter complètement pour aller jusqu’à ma porte. Je l’ouvre et l’invite à sortir de mon bureau. « On se verra au dîner ! » dis-je quand elle passe la porte et je la referme en soupirant, allant me masser les tempes derrière mon bureau. Quelques minutes après, Enris rentre pour qu’on puisse reprendre le programme de la journée. « Alors, cette lettre ? » Tiens, j’avais oublié que j’étais en train d’écrire avant qu’Eyah ne vienne dans mon bureau. « Il va falloir que tu m’aides mon ami, je n’ai plus du tout l’esprit à ça. » Il sourit.


gouvernor of blindman's bluff
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Quel avenir pour nous? Empty
Message Sujet: Re: Quel avenir pour nous? Quel avenir pour nous? EmptyMar 11 Avr 2017 - 15:11

Quel avenir pour nous?
Eyah + Luis de la Nostra


Le cœur plus léger, je me sens beaucoup mieux d’avoir parlé à cœur ouvert avec Luis. À présent que les choses sont claires entre nous, je vois ma vie dans cette demeure avec beaucoup plus de sérénité. En guise de remerciement, je ne peux m’empêcher de me rapprocher de lui pour l’embrasser. Heureuse que nous ayons résolu nos différends, j’ai de nouveau envie de lui et je me rapproche de lui afin de lui faire savoir, malheureusement mon loup a d’autres projets en tête et il m’est rapidement fin à notre étreinte. Il passe doucement sa main sur ma joue pour la caresser et me dit ensuite : « J’aimerais que tu agisses ainsi à l’avenir, tu n’es plus une enfant Eyah. Agis en conséquence. Pense que tu as une petite fille derrière qui voudra faire tout comme maman et déjà qu’elle est capricieuse, je ne souhaite pas qu’elle soit entièrement comme toi. »

Il me sourit comme s’il cherchait à faire passer la chose plus doucement, mais je ne suis pas folle. Ses paroles sont un avertissement. Luis est un homme bon et patient, mais cette fois je sais que j’ai dépassé les limites. Ses limites et que la prochaine fois il se montrera beaucoup plus sévère avec moi. J’ai donc intérêt à comprendre la leçon qu’il vient de me donner. Je dois cesser de demander et quémander ses faveurs et son attention. Je dois apprendre à vivre par moi-même et lui prouver qu’il peut avoir confiance en moi. Je dois aussi donner l’exemple à notre enfant. Je lui souris à mon tour en promettant d’être sage. Satisfait de ma réponse, il pose doucement ses mains sur mes épaules et me dit encore : « J’ai beaucoup de travail qui m’attend. On en discutera à nouveau, si tu le souhaites, en laissant quelques jours de réflexion. D’accord? »

- Oui… je suis d’accord et je t’en suis reconnaissante…


À mon tour, je glisse une main sur son visage cerné par la fatigue et l’inquiétude et je lui dis :

- Ne travaille pas trop mon chéri…

Il s’approche a de nouveau de moi et lorsque je sens ses lèvres près des miennes je les capture un instant avant qu’il ne me quitte pour sa satanée table de travail. Une fois devant la porte, il me dit : « On se verra au dîner! »

Signe que j’ai bien compris ma leçon, je baisse délicatement la tête en signe d’approbation et j’attends qu’il soit complètement sorti de la pièce pour tourner à mon tour les talons et retourner à mes affaires.


~ FIN ~

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Quel avenir pour nous? Empty
Message Sujet: Re: Quel avenir pour nous? Quel avenir pour nous? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Quel avenir pour nous?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-