AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


'Cause somebody might do it to you w/ Sissy Empty
Message Sujet: 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy EmptyLun 26 Déc 2016 - 15:27



'Cause somebody might do it to you
ft. Sissy & Naïla ۰


Depuis quelques temps, Naïla avait repris un rythme de vie sain. A vrai dire, elle n'avait pas eu le choix. Les pirates la pourchassaient de partout et il fallait qu'elle se fasse petite pour ne pas finir avec une épée plantée dans le coeur. Il fallait savoir que la jolie brune avait une haine incomparable envers ces pirates, une haine si forte que même les sentiments positifs avaient disparu de sa vie. Mais ses petits meurtres avaient fini par se faire remarquer et cela faisait un mois et demi qu'elle se cachait un coup ici, un coup par là. Un fermier nommé Magnus, son meilleur ami Mingan et un mercenaire Aodren. Voilà trois personnes à qui elle devait tout. Elle ne savait pas si c'était de l'amitié ou bien une once de joie dans les ténèbres de sa vie, mais en leur compagnie, elle avait pu entrevoir la bonté des hommes. Elle avait connu le sourire, le rire, le bonheur... Le positif avait bien longtemps disparu de sa vie et cela avait ravivé une flamme en elle. Peut-être qu'elle pouvait changer ? Peut-être qu'elle aussi avait le droit au bonheur ? Peut-être finirait-elle par avoir une fin heureuse ?

Naïla n'avait jamais cru en tout ça. Pour elle, il s'agissait de faiblesse. Mais peu à peu, elle retrouvait la joie de vivre et mettait son envie de tuer de côté. Du moins... presque de côté. Oui, il fallait bien qu'elle se nourrisse ! Ce sont les petits animaux qu'elle attrape qui lui permettent de se nourrir ou bien de se faire un peu d'argent. Après tout, elle ne pouvait pas retourner en ville pour le moment. Les métiers à côté du village se faisaient très restreints. De plus, le froid s'était petit à petit installé sur l'île de Neverland et elle n'avait pas encore assez d'argent pour acheter des vêtements en conséquence. Alors, elle chassait dans la forêt des quatre saisons, particulièrement en été. Elle avait également besoin de se doucher dans la cascade à l'abri des regards indiscrets face à sa queue de sirène qu'elle tentait de cacher depuis presque un an. Cela faisait parti de son passé. Un passé qu'elle voulait éloigner d'elle tant qu'il en était encore possible. La voilà donc en train de mettre des pièges en place pour tenter d'attirer les lièvres vers elle. Un stratagème simple: un bruit qui fait sursauter et dériver de sa trajectoire la proie, l'attirant tout droit dans un filet qui l'attrape. Il n'y avait plus qu'à être patient.

La jeune sirène venait de sortir de la cascade depuis quelques minutes déjà ayant renfilé ses vêtements laissés sur la rive. Elle se laissait doucement sécher au soleil avant d'entendre un petit cri qui l'alerta d'un danger. Attrapant son arc, elle se mit à courir vers la source du bruit, prête à aider la personne en  besoin. Ce fut avec stupeur qu'elle remarqua une petite frimousse blonde emmêlée dans ses filets. Naïla ne put se retenir de rire en la voyant se débattre. S'approchant de la corde, elle descendit la petite fille en douceur vers la terre ferme.

« Désolé, ce piège était destiné à de petits animaux, pas à une enfant. Tu n'as rien?»

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


'Cause somebody might do it to you w/ Sissy Empty
Message Sujet: Re: 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy EmptyMer 28 Déc 2016 - 21:12

C’était l’hiver à Neverland. Un épais manteau de neige recouvrait presque la majorité du pays. Il y avait bien des endroits qui avaient été épargnés par la froide saison. Il était évidement question de la forêt des Quatre Saisons, là où chacune des saisons occupait déjà une zone de façon imperturbable. C’était particulièrement amusant pour les enfants de passer d’une saison à l’autre. Cette forêt avait toujours émerveillée la petite Sissy. Elle adorait choisir quelle saison elle avait envie de voir à chaque jour. Alors que dans le reste de l’île, les gens devaient supporter les intempéries hibernales, la gamine pouvait profiter de la forêt de l’été. Elle aimait bien la chaleur de l’endroit, mais c’était aussi un très bon endroit pour cueillir des tas de fruits!

Accompagnée de sa petite fée rose, la blondinette était donc à la recherche de quoi remplir son panier. C’était son travail et elle le prenait très au sérieux. Certes les autres enfants perdus pouvaient aller se chercher quelque chose à manger par eux-mêmes, mais  certains manquaient de temps parce qu’ils avaient déjà d’autres tâches à accomplir. Celui qui construisait et réparait les cabanes n’avait pas toujours le temps d’aller chercher des baies et des pommes ou encore de chasser! Chasser, c’était le travail de Feisty. Sissy n’aimait pas l’idée de tuer des animaux pour les manger, mais il fallait bien se nourrir pour être fort! Parce que s’ils étaient faibles, les pirates les attraperaient ou les tueraient facilement!

La gamine était affairée à chercher de quoi manger en tout insouciance, comme toujours, lorsqu’elle mit le pied où il ne fallait pas. Peut-être que si la petite avait pris un peu plus de temps pour observer autour d’elle, ou si  elle avait écouté Lily, sa fée, qui la prévenait d’un danger imminent, elle ne se serait pas retrouvée suspendu dans un filet… Elle n’avait pu retenir un cri, c’est que ça avait été si soudain et effrayant! Bien vite, Sissy se demanda si ce n’était pas une installation des pirates pour capturer des enfants perdus, C’est pourquoi elle demanda à sa fée d’aller chercher rapidement de l’aide pour la sortir de là. Si seulement la blonde avait eu un couteau avec elle, ça lui aurait permis de se libérer rapidement! Peut-être même qu’avec son lance-pierre, elle aurait pu envoyer des cailloux sur la corde pour la faire céder? Par contre il se trouvait dans son panier qui lui avait échappé lors de sa capture…

Son cœur battant la chamade, Sissy demanda à sa fée de foncer trouver de l’aide ou quelque chose pour la sortir de là. Pendant ce temps, la gamine essayait de réfléchir à une solution, mais rien ne lui venait, sauf quelques larmes. La peur qu’un pirate débarque pour la cueillir lui embrouillait les esprits. La petite crue bien que son cœur allait s’arrêter lorsqu’elle entendit quelqu’un s’approcher. Elle ne fut qu’à moitié rassurée en voyant une femme. Gentille ou méchante, c’était ce qui restait à savoir.

Comme elle la libéra en s’excusant, elle devait être gentille! Sissy pouvait enfin respirer. Aussitôt libérer de sa fâcheuse positions, les questions commencèrent à fuser :

- Pourquoi t’attrape des animaux? Ils n’ont rien fait de mal! C’est dangereux ton piège, il y a pleins d’enfants par ici! Faudrait nous avertir! Comme ça tu attraperas que de pirates! T’es pas une pirate, hein? Parce que moi j’aime pas les pirates, ils sont vilain et pas beau!

L’enfant arrêta de parler pour observer avec suspicion la jeune femme face à elle. Peut-être la petite devait faire preuve de prudence? Elle n’en savait trop rien et décida de démontrer un peu de politesse :

- Je m’appelle Sissy et toi?

La gamine en profita pour ramasser son panier tout en ne lâchant pas la brune du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


'Cause somebody might do it to you w/ Sissy Empty
Message Sujet: Re: 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy EmptyJeu 29 Déc 2016 - 14:18



'Cause somebody might do it to you
ft. Sissy & Naïla ۰


Naïla ne s'était pas attendue à trouver une petite frimousse blonde dans ses filets. Il était vrai qu'elle aurait dû prévoir l'éventualité d'un enfant perdu se prenant dans son piège. Mais bon, la réflexion n'avait jamais été son fort. Elle avait l'habitude de foncer tête baissé et de voir ce que cela allait donné par la suite. Un réel défaut. Pourtant, elle ne se voyait pas agir autrement. A quoi ça servait de se poser dix mille ans et d'attendre qu'une solution s'offre à nous alors que personne n'est maître de son destin et que les cartes ne sont jamais jouées d'avance ? Naïla avait une certaine idéologie de vie qui lui était propre, mais elle s'en accoutumait plutôt bien.

Regardant le déchet de son piège, elle se dit que la petite avait eu de la chance de ne pas être blessée. Naïla n'était pas forcément proche des enfants. En réalité de personnes. Elle était un peu associable et craignait d'être blessée en s'attachant comme dans son passé. Alors elle se montrait froide. Mais depuis quelques temps la voilà qui s'ouvrait un peu plus à la nature et à l'environnement, la voilà qui prenait plaisir à s'amuser de petites situations banales.

A vrai dire, elle trouvait le petite fille adorable. Elle qui évitait les gens, elle la trouvait attendrissante. Comme un soudain instinct maternel de savoir si elle allait bien. Ce n'était qu'une enfant qu'elle avait effrayé. Elle n'avait rien à craindre d'elle. Ou du moins, la jolie blonde était plus craintive de Naïla que elle elle ne l'était d'elle. C'était assez désolant comme situation, mais quand on se prenait dans un piège, il y avait de quoi être méfiant. D'ailleurs le fait qu'elle ne la lâcha pas du regard et emploie des termes enfants tels que "vilains", "pas beaux", la firent doucement rire. Elle était vraiment adorable comme jeune fille.

« Pourquoi t’attrape des animaux? Ils n’ont rien fait de mal! C’est dangereux ton piège, il y a pleins d’enfants par ici! Faudrait nous avertir! Comme ça tu attraperas que de pirates! T’es pas une pirate, hein? Parce que moi j’aime pas les pirates, ils sont vilain et pas beau!
- Tu sais, les grands ont parfois besoin de faire des choses contre leur gré pour pouvoir continuer à vivre. Ca ne veut pas dire que je n'aime pas ses petites bêtes, loin de là, puis elle lâcha un petit rire et reprit. Et non, je ne suis pas une pirate. Et pour tout te dire... Elle baissa la voix comme une sorte de petite confidence. Moi aussi je ne l'ai trouve pas beaux et vilains.»

Elle lui adressa un petit sourire comme pour lui assurer qu'elle ne craignait rien de mal avec elle. La voyant se baisser pour ramasser son panier et son contenu, la jolie sirène se sentit obligée de l'aider. L'accompagnant pour tout remettre dans le panier, elle lui fit un signe avec son index comme pour lui dire qu'elle revenait. Elle se mit alors à trottiner pendant une vingtaine de mètres avant de ramasser son propre sac et de revenir vers elle. L'ouvrant, elle en sortit un lot de cinq pommes et les rajouta au contenu du panier de la dite-Sissy. Voyant son petit regard qui ne la lâchait pas, elle se sentit obligée de justifier son geste. Même si elle peinait à trouver de quoi se nourrir, il fallait bien compenser ses actes. Et puis les enfants avaient plus besoin de nourriture que les adultes pour leur croissance. Enfin, elle ne s'y connaissait pas vraiment en enfants perdus et sur comment ils grandissent. Elle était un peu larguée sur cette île. Mais elle s'y faisait assez rapidement pour une fille qui y était depuis quelques mois seulement.

« C'est en guise de pardon pour cette malencontreuse scène. Tu peux m'appeler Naïla.» dit-elle en lui lâchant un petit sourire.


Spoiler:
 

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


'Cause somebody might do it to you w/ Sissy Empty
Message Sujet: Re: 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy EmptyDim 1 Jan 2017 - 2:25

Ah, encore des histoires d’adultes donc? C’était dans ses cas là que Sissy était bien contente d’être une enfant et surtout de ne pas avoir l’inquiétude de vieillir. Elle pourrait rester à huit ans aussi longtemps qu’elle le voudrait. Parfois il lui arrivait de songer à se laisser prendre quelques années, question d’être plus forte, mais si elle faisait cela, elle perdrait sans doute son meilleur atout : Celui d’être mignonne à croquer. La petite se servait de temps à autre de ses grands yeux suppliants pour obtenir de l’aide ou de la nourriture. Par contre elle savait bien que ce stratagème ne fonctionnait pas sur les pirates. Pas qu’elle avait essayé, mais ça lui semblait logique! Et puis la gamine usait souvent inconsciemment de son charme enfantin.

Donc si cette dame attrapait des animaux pour survivre, ça ne faisait pas d’elle une méchante, surtout si elle aimait bien les petites bêtes! Ensuite le fait que la brune pense la même chose que Sissy à propos des pirates la rassura grandement. Toute trace de suspicion disparut du regard de l’enfant, qui se permit un petit sourire en retour de celui de l’inconnue. La gamine pencha la tête sur le côté, se demandant bien pourquoi l’autre voulait qu’elle attende. Un autre piège? Plutôt des pommes en fait! Le sourire qui avait presque disparut devint soudainement éclatant alors que Naïla déposait les fruits dans le panier.

- Merci! Mais tu n’es pas obligée! Quoique cinq pommes, c’est surement beaucoup si c’était que pour toi! Moi c’est mon travail de cueillir des fruits pour les enfants perdus! J’aime beaucoup ça parce que je peux en manger en travaillant!

C’était la vérité, la petite se remplissait presque toujours la panse avant de remplir son panier! Sa gourmandise risquait bien de la perdre un jour! Par chance, pour l’instant elle ne craignait rien heureusement. Il faut dire que depuis qu’elle était sur l’île, Sissy avait croisé beaucoup plus de personnes bienveillantes que de malveillantes. Pour l’instant, les animaux et la nature en général avaient mis plus souvent sa vie en danger que des humains. Ce qui aidait à ce que la fillette garde une certaine confiance naïve en les humains, enfin sauf les pirates! Les autres enfants parlaient tout le temps de comment ils étaient dangereux. Il faut dire qu’elle en avait eu un aperçu une fois. Il ne s’était presque rien passé en fait, mais la rencontre avec des pirates dans la forêt avec Andy avait fait une forte impression à la blondinette.

- Tu habite où? Est-ce que tu viens de la ville? Où d’un camp d’indiens? T’as pas vraiment l’air d’une indienne… Quoique j’en ai pas assez vu pour vraiment savoir… Moi j’habite l’arbre du pendu, mais c’est un endroit caché et je dois défendre le secret au péril de ma vie!

Par-là, Sissy tentait de démontrer à quel point les enfants perdus sont courageux, bien qu’elle n’avait jamais pris le temps de bien y réfléchir et de prendre conscience de l’implication de cette déclaration. Certes, elle ne voulait pas faire honte à ses amis, qui la banniraient si elle dévoilait leur secret, mais pouvait-elle vraiment endurer la torture? Jamais elle n’avait pris le temps de réfléchir à cela, protégée par son innocence.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


'Cause somebody might do it to you w/ Sissy Empty
Message Sujet: Re: 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy EmptyMar 3 Jan 2017 - 17:43



'Cause somebody might do it to you
ft. Sissy & Naïla ۰


Naïla n'avait jamais vraiment parlé avec des enfants depuis son arrivée ici. Seulement quelques indiens. Il fallait savoir que lors de son naufrage sur l'île de Neverland, une troupe d'indiens des Piccaninny l'avait prise sous son aile. Parmi eux, une femme et ses trois enfants. Ils avaient été d'un adorable avec elle. Jamais elle n'aurait pu survivre sans eux. Elle avait d'ailleurs beaucoup joué avec ces enfants: ballon, tir à l'arc, la plus grande réserve de poissons... Tous les petits jeux étaient bons pour les amuser. Bon, malheureusement, elle n'avait jamais été bonne à la pêche. A vrai dire, elle ne pouvait pas vraiment tremper ses pieds dans l'eau sans risquer de finir avec sa queue orangée de sirène. Et une canne à pêche n'était pas forcément l'idéal. Cela les avait donc amusé de battre la jeune Vairë au moins à un de leurs petits jeux. Et la jeune femme ne put que se réjouir de leur joie et de leur fierté. Elle tenait à eux, c'était un fait.

Même si elle n'avait pas assez d'instinct maternel pour nourrir un enfant, l'élever, assumer la grossesse et l'accouchement, elle était assez ouverte d'esprit et enfantine pour pouvoir jouer avec eux. Elle savait que les enfants aimaient être mis sur un piédestal. Que l'on soit fier d'eux. Naïla se souvenait de cette douce époque de l'innocence. Maintenant seul son propre avis comptait et celui de personne n'autre.

Voilà alors que cette petite frimousse était apparue devant elle. Elle paraissait si jeune et innocente que la jeune femme en baissa sa garde. Comment une jeune demoiselle comme elle pourrait nuire à quelqu'un ? Elle vivait dans un monde de naïveté que Naïla regrettait. Elle avait tant aimé ignorer la monstruosité de ce monde aux hommes avides de pouvoir et d'argent. Maintenant, là voilà plongeait dedans, baigné dans le sang et le désir de vengeance. Elle commençait tout juste à entrevoir la lumière au bout de ce tunnel sans fin. Peut-être était-ce là sa véritable vie, son véritable bonheur, la solution à son malheur ?

« Un endroit que tu dois défendre au péril de ta vie ? Tu me sembles bien courageuse pour une si jeune fille. » lui dit-elle en souriant.

Naïla se dit que si elle venait de lui confier ça, peut-être pouvait-elle lui faire confiance pour lui dévoiler sa véritable nature? Ce n'était qu'une gosse ! Elle était loin de connaître la monstruosité des pirates là-dehors. Et puis il n'y avait que très peu de chance qu'elle la recroise un jour. Surtout dans les temps qui couraient pour elle. Si jamais elle s'en sortait vivante, elle en aurait de la chance. Se penchant vers elle, d'un air confident, elle se mit à murmurer d'une voix douce et calme en la regardant dans les yeux.

« Et bien, vu que tu m'as parlé de cet arbre du pendu, je vais te confier mon plus grand secret. Seul quelques privilégiés le savent et ça doit rester entre nous, bien-sûr. » expliqua-t-elle en lui souriant. Ce n'était pas un si grand secret que ça, mais à cet âge on aimait se sentir important et on aimait les petits secrets. « Je viens des profondeurs de l'océan. Je suis une sirène. Mais disons que depuis quelques temps j'évite d'y mettre les pieds. Ce n'est pas l'endroit où je me sens le plus à l'aise. » avoua-t-elle.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


'Cause somebody might do it to you w/ Sissy Empty
Message Sujet: Re: 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy EmptyJeu 5 Jan 2017 - 17:34

Sissy était extrêmement fière d’être considérée comme une jeune fille courageuse. Surtout qu’en réalité, elle était plutôt du type peureuse! Si elle était seule, sans doute qu’elle ne garderait pas le secret, mais comme il était question de ses amis, garder la localisation de l’arbre devenait donc primordial! Jamais elle ne trahirait consciemment cette petite famille au sein de laquelle elle était si bien. La gamine pouvait quitter, mais il n’en était pas question, elle avait encore trop d’aventures à vivre! Elle devait vivre sa jeunesse, s’amuser tant qu’elle le pouvait, maintenant qu’elle était libre. D’ailleurs, plus le temps passait, plus elle oubliait sa vie d’avant, cette époque de sa vie où elle ne pouvait pas être une enfant.

Naïla attisa la curiosité de la petite en disant vouloir lui confier son plus grand secret… mais quel genre de choses pouvait-elle bien cacher? Surement rien de bien méchant? Parce qu’elle avait l’air gentille quand elle ne vous attrapait pas dans un filet! Sissy se retint pour ne pas piétiner d’impatience, ce qui aurait été plutôt impolie face à la confiance de la femme. Cette dernière lui avoua être… une sirène! La fillette ouvrit grand les yeux pour dévisager la brune de haut en bas et de bas en haut plusieurs fois. Elle était où sa queue? Pendant ce moment de silence qui durait, la blonde finit par se souvenir qu’on lui avait dit qu’une fois sur terre, les êtres de l’eau voyaient leur nageoire remplacée par des jambes.

Suite à cette confession, des tonnes de questions et de réflexions vinrent en tête de la gamine :

- j’ai une amie sirène qui m’a appris à nager! Elle s’appelle Isis! Elle m’a sauvé quand je suis tombée dans l’eau. Elle est de quelle couleur ta queue? Et puis pourquoi t’es pas à l’aise sous l’eau? Tu nage pas bien?

Ça paraissait étrange pour la gamine l’idée qu’une sirène ne nage pas bien, mais c’était la première et seule explication pour qu’on ne se sente pas bien dans l’océan. Il faut dire que l’enfant était bien loin de se douter des drames, des guerres de trônes et autres situations difficiles qui se déroulaient sous l’eau. De plus, même si quelqu’un lui expliquait, elle ne comprendrait pas tous les détails, c’était là des trucs d’adultes! La petite avait bien mieux à faire que de se casser la tête avec ça, il y avait tellement d’endroits à visités et de mignons petits animaux à câliner!

- Moi je nage pas encore très bien, je dois m’entrainer un peu, comme ça bientôt je pourrais même mettre la tête sous l’eau! J’aimerais ça voir le royaume des sirènes, ça doit être très beau, mais je sais que ça n’arrivera pas parce que c’est très profond! Trop profond pour une petite fille comme moi! C’est pas grave, j’ai encore plein de chose à faire sur l’île, il y a beaucoup d’endroits à explorer et de choses à apprendre!

Pour ça, Sissy pouvait se montrer très curieuse lorsqu’elle ne se sentait pas en danger. Tout comme elle pouvait être fort indiscrète sur ses questions. Ce n’était pas méchant, seulement de l’innocence.

- Pourquoi t’aime pas les pirates? Moi ils ont essayé de m’attaquer quand j’étais avec un ami. Et puis les autres enfants répète tout le temps de pas leur faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


'Cause somebody might do it to you w/ Sissy Empty
Message Sujet: Re: 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy EmptyVen 6 Jan 2017 - 21:12



'Cause somebody might do it to you
ft. Sissy & Naïla ۰


La petite fille attirait tout autant la curiosité de la jeune Vairë. Elle avait déjà parlé avec deux enfants perdus: Peter Pan et Brynjar. Aucun autre. Et ils étaient un poil plus âgé que la jeune demoiselle. Et à part des enfants d'indiens, elle n'avait pas eu l'occasion de voir une vraie petite fille, si jeune, et de lui parler. Oh, bien-sur cela n'allait pas changer grand chose à sa vie, mais au moins cela lui apportait un peu de sérénité dans sa vie si mouvementé. Un court instant de répit avant de reprendre sa dure lutte contre la vie. L'enfance lui manquait. L'innocence lui manquait. Elle lui avait été retirée bien trop tôt.

Voyant les yeux de la petite s'écarquillait à l'annonce de sa véritable nature, elle ne put s'empêcher de rire. Sur elle, le regard était différent des adultes. Ce n'était pas un regard de jugement, mais de curiosité. Et la jolie sirène appréciait réellement cela. Les jugements, elle en avait souvent subi. Pourtant cette fois c'était différent. Cela eut d'ailleurs le don de lui dégager un immense sourire amusé et heureux. Quelle chance avait-elle ! Naïla ne se dévoilait jamais autant d'habitude. Et puis, il fallait avouer que l'amusement était à son comble en la voyant chercher sa queue. En l'occurrence, avec sa véritable forme, elle n'aurait jamais pu atteindre cette forêt. Ni même une quelconque partie de l'île. La mobilité aurait été trop réduite.

Puis l'enfant la bombarda littéralement de questions en tout genre. Si elle ne savait pas bien nager? Cela la fit de nouveau sourire. Sissy était de bonne compagnie. Elle ne voulait pas la tuer, ne la jugeait pas, lui parler pleine de curiosité -trait de caractère que la jeune femme avait également-. Que demander de plus ?

« Ma queue est orangée si tu veux tout savoir. Un jour avec un peu de chance tu pourras peut-être la voir. C'est assez rare que je sois dans ma véritable forme. Disons que je ne vais plus trop dans l'eau. Les problèmes d'adultes y sont fortement présents. Je me trouve trop jeune pour affronter ça, sans doute. Peut-être est-ce lâche, mais la jeunesse est important. Je ne pense pas que tu me dirais le contraire, bien que tu sois d'autant plus jeune que moi ! »

Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'elle restait le plus vague possible. La jeune femme détestait parler d'elle, trop se dévoiler. Moins les gens en savoir, mieux elle se portait. Et bien, elle n'était pas bien intéressante comme fille.

« Je suis persuadée que quand tu auras acquis un peu plus d'expériences, tu pourras vaguer dans l'océan comme les sirènes. Il existe des boissons magiques pour ça. C'est rare de s'en procurer je crois, mais peut-être que ton souhait se réalisera un jour et que tu pourras comblé ta curiosité.» dit-elle toujours souriante.

Un sourire qui s'estompa presque instantanément quand la jolie blonde posa la question de trop, sur le sujet que Naïla évitait tant bien que mal. Elle ne se montra pas froide. Les traits de son visage dévoilaient juste une légère frustration avec une pointe de nostalgie et de tristesse. Mais elle se contenta de reproduire la même chose que d'habitude: rester vague dans ses propos.

« Comme tu l'as dis, ne leur fais pas confiance et ne pense pas qu'ils soient cléments et sympathiques, ça t'évitera bien des peines et des douleurs, Sissy. »

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


'Cause somebody might do it to you w/ Sissy Empty
Message Sujet: Re: 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy EmptyLun 9 Jan 2017 - 15:47

Une queue orangée?! Ça devait bien faire l’effet d’un rayon de soleil sous l’eau! Sissy était convaincue que Naïla devait être très belle sous sa véritable forme. Les sirènes étaient surement toutes très belles en fait! Et puis, elles étaient tellement mystérieuses… Par contre, elles n’étaient pas épargnées par les problèmes d’adultes! La brune était sur l’île pour fuir tout ça… ce que la gamine la comprenait! Elle-même restait parmi les enfants pour éviter tous ces tracas. Ça lui semblait tellement une perte de temps d’ailleurs. Pendant qu’ils se cassaient la tête, ils ne s’amusaient pas les adultes! Vieillir, ça devait être d’un ennui… Mieux valait rester jeune et jouer toute la journée! Pas de responsabilités et puis sans parler de la liberté dont jouissaient les petits habitants de l’Arbre du Pendu. Ils pouvaient faire la fête toute la nuit et dormir ensuite une journée entière sans que personne ne leur reproche! Tout comme ils pouvaient se salir sans être obligé de se laver! Par contre, dans le cas de la blondinette, elle aimait bien se laver, question de ne pas puer comme les pirates!

Sissy écouta ce que la jeune femme expliquait en hochant la tête, elle avait entendu parler que la magie pouvait permettre à des humains de visiter le monde sous-marin. Soit des potions, qu’on pouvait acheter au magasin, à Pixie Hollow, soit en faisant un vœu à l’île. On racontait qu’en souhaitant quelque chose très fort, Neverland pouvait vous l’accorder. Par contre, la gamine doutait de pouvoir un jour nager assez bien pour « vaguer sur l’océan comme les sirènes »… à un jour,  moins d’en devenir une pendant quelques heures! Cependant, elle ne se sentait pas prête à tenter l’expérience, peut-être un jour, quand ça ferait plus longtemps qu’elle vivrait sur l’île? Quand elle connaitrait chaque recoin et que ça deviendrait ennuyant? Comme la petite était bien loin de cela, visiter le monde sous-marin n’était pas trop dans ses projets… à moins d’être certaine que quelqu’un soit là pour la guider!

Malgré son innocence, Sissy comprit bien vite son erreur… Elle n’aurait pas du parler des pirates… Le visage de Naïla avait soudainement changé. Plusieurs émotions passèrent, rendant la gamine incertaine. Elle n’avait pas réalisé avant que ce sujet pouvait vraiment faire de la peine à la brune. Se sentant coupable, la lèvre inférieur de la petite tremblota alors qu’elle s’excusait, piteuse :

- Pardon… j’aurais pas du en parler… Je réfléchie pas toujours avant de parler et ça te fait de la peine… Les autres enfants, ils disent que parfois, les pirates, ils… ils… éliminent les sirènes.

« Éliminent » Ça semblait plus doux à dire pour la gamine que d’autres termes parfois employés par les autres… des verbes comme tuer ou massacrer pouvaient passer rapidement dans la tête de la petite, mais elle ne pouvaient se résoudre à les prononcer, surtout dans le contexte actuel.

- Pourquoi ils font ça? Lees sirènes sont gentilles pourtant! Bon, là je connais que deux sirènes… vous êtes surement plus que ça, sinon ça vaudrait pas la peine d’avoir un royaume! Et puis à deux, il y aurait pas de problèmes d’adultes!

Avec ce changement de sujet, la lèvre de la petite arrêta de trembler. Comme son panier était plein avec les pommes que Naïla lui avait données, une idée lui vint, juste comme ça :

- Tu sais tirer au lance-pierre toi? Moi je suis pas mal et on pourrait s’entrainer! Ce serait amusant! Le truc c’est d’imaginer une vilaine face de quelqu’un qu’on aime pas là où on veut envoyer la pierre!

Tout en parlant, la gamine sortit sa fameuse arme de son panier, qu’elle arma d’un caillou. Prenant quelques secondes pour viser, elle envoya la pierre sur le nœud d’un arbre plus loin. Avec un petit sourire fier, elle tendit le lance-pierre à la sirène.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


'Cause somebody might do it to you w/ Sissy Empty
Message Sujet: Re: 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy EmptyVen 13 Jan 2017 - 21:15



'Cause somebody might do it to you
ft. Sissy & Naïla ۰


La simple question de la jolie blonde suffit à faire resurgir d'odieux souvenirs dans son esprit. Elle se rappelait de cette après-midi là. Elle avait été si heureuse de sortir de chez elle en cachette et sans permission. Elle n'avait que seize ans. Sa meilleure et seule amie, Emma, avait voulu l'accompagner. Elle était radieuse et souriante, comme toujours. Une magnifique journée en perspective car vinrent des pirates qui brisèrent ce doux rêve éveillé. Très vite, elles furent prises dans des filets épais. Elles n'eurent pas le temps de s'échapper de ce piège qu'elle se retrouvèrent sur le plancher du navire. Bien vite, leur queue se métamorphosa en paire de jambes. Naïla avait été gardé dans l'innocence de bien des choses par ses parents, et elle paniqua à la simple vue de toute cette peau. Les visages ricanants des pirates hantèrent son esprit. Mais l'humiliation ne s'était arrêté là. Non. Elles furent mises en cellule avant d'être amener sur la planche prêtes à se faire arracher la gorge. Naïla aurait du mourir cette nuit là, mais Emma demanda de donner sa vie en première. La tempête faisait rage, comme-ci elle reflétait l'atmosphère qui se dégageait de cette scène. La jolie blonde eut la gorge tranchée sous les yeux de Naïla. Cela aurait dû être son tour, mais une vague frappa le bateau, la faisant perdre l'équilibre et l'aidant à s'échapper du bateau. Elle avait ramené ce secret chez elle. Le secret d'une nuit qui l'avait changé sur bien des points. Ses parents l'ignoraient pensant que cela fut la cause d'un manque d'amour. Et sa nouvelle vie commença.

Ce dur flash lui revint en mémoire alors qu'elle remit les pieds sur terre en entendant la petite fille parler d'une voix tremblotante. Elle semblait paniquée d'avoir posé une question qu'il ne fallait pas. Naïla en fut même attendrie et posa sa main sur son épaule, prenant un air sérieux et posé. Elle voulait rassurer la jeune demoiselle. Elle n'avait rien fait de grave. C'était une simple enfant et mieux valait pour elle être préservée de ce monde d'atrocités et d'abominations ! Elle s'agenouilla devant elle et la regarda droit dans les yeux.

« Tu n'as rien fais de mal, Sissy. On a tous un moment de notre passé qui nous a chagriné au plus profond de notre être ! Et je te mentirai si je te disais que je n'étais pas curieuse moi aussi. C'est mon défaut et j'ai également tendance à en abuser sans m'en rendre compte. Donc je ne t'en veux pas, c'est normal d'avoir plein de curiosité quand on est si jeune. Au faites, quel âge as-tu ? »

Elle lui sourit, voulant détendre l'atmosphère. Naïla n'avait pas la moindre idée d'où venait ce soudain instinct maternel et protecteur. Peut-être qu'elle ne pouvait rester impassible devant la douce innocente de cette enfant ? Peut-être que sa jolie chevelure blonde et la couleur de ses yeux lui rappeler légèrement Emma au fin fond de son être ? Peut-être que la douceur de sa jeunesse la calmait et la rendait plus... elle-même ?

Au fond, elle n'en sut rien, mais Sissy proposa une activité assez intéressante et originale pour le coup. Du moins, la jolie sirène n'avait jamais rien fait de pareil, auparavant. Elle félicita l'enfant de son tir, avant de la remercier en empoignant le lance pierre. La jeune femme ferma un oeil espérant pouvoir mieux viser, mais quand elle lâcha la pierre, elle se contenta de tomber maladroitement au pied du chêne. Cela fit sourire Naïla qui tendit le lance-pierre à la demoiselle.

« Et bien, ce n'est pas très glorieux. » ironisa-t-elle.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


'Cause somebody might do it to you w/ Sissy Empty
Message Sujet: Re: 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy EmptySam 14 Jan 2017 - 19:56

Sissy se sentit mieux quand la sirène la rassura. La gamine écouta bien ce que la femme avait à lui dire. Elle avait bien raison, tous avaient des moments dans leur passé qui leur étaient pénible à repenser. Enfin, sauf pour certains enfants perdus qui étaient sur l’île depuis si longtemps, qu’ils ne se souvenaient de rien de leur vie passée! Certains ne connaissaient même pas leur vrai nom! Mais bon, les surnoms qu’ils choisissaient étaient bien mieux de toute façon! La petite se souvenait encore de son vrai prénom, mais c’était comme s’il appartenait à quelqu’un d’autre, elle n’en parlait jamais. Parfois il arrivait qu’elle y pense l’espace d’un instant, avant de chasser cette pensée et de passer à autre chose.

La curiosité… Sissy avait compris qu’il fallait savoir bien la doser. On avait le droit de se demander à quoi l’intérieur d’une gueule de crocodile ressemble, mais il n’était pas recommander d’aller vérifier cette information! La gamine en comprenait par les explications de la sirène, que cette dernière avait du être trop curieuse et que ça s’était très mal fini… Et que les pirates devaient être en lien avec tout ça. Si la brune n’en disait pas plus c’était qu’elle n’en avait pas envie et c’était sans doute mieux comme ça pour l’innocence de la blonde!

- Moi j’ai huit ans, comme ça!


L’enfant montra fièrement huit doigts en guise de support visuel, un peu comme si juste le dire n’avait pas de valeur. Sissy n’était pas très douée pour compter, alors elle le faisait souvent sur ses doigts, se trouvant dépassé dès qu’elle dépassait le dix! Bon, elle y arrivait mais c’était plus long.

- Sauf que je vieillis plus depuis que je me suis réveillée ici! Mais moi ça fait pas longtemps… Y’en a qui sont là depuis super longtemps, ils connaissent l’île presque par cœur! Et toi, t’as quel âge?

Sissy savait que les sirènes pouvaient être très vieilles sans en avoir l’air, elles pouvaient ralentir leur vieillissement, comme les enfants perdu qui ne prenaient plus une année du moment qu’ils ne voulaient plus vieillir.

L’enfant ne pu s’empêcher de sourire un peu lorsque Naïla échoua. Ce n’était pas par méchanceté ou complaisance, la gamine était seulement heureuse de pouvoir apprendre à quelqu’un comment faire. Elle tenta d’analyser pourquoi la pierre n’avait pas atteint l’arbre. Se remémorant ses premiers essais, peu après son arrivé à Neverland, elle expliqua :

- Je crois que tu ne tends pas assez la lanière. Plus tu tire le caillou vers toi en tenant le manche éloigné et plus il y aura de force et elle ira loin.

Ramassant une autre pierre, Sissy fit la démonstration, tendant la lanière de cuir au maximum avant de laisser le projectile filler. Par contre, elle avait oublié de viser et le caillou passa à côté de l’arbre, allant atterrir plus loin, dérangeant des oiseaux qui s’envolèrent avec des cris indignés.

- Oups… il faut faire attention de pas être trop distraite, parce que ça peut être dangereux… j’espère que j’ai pas fait mal aux oiseaux… Je les aime pas beaucoup, mais ça veut pas dire que le leur veux du mal! Moi, je préfère les lapins et les chatons, parce qu’ils sont plus mignons! Toi, c’est quoi ton animal préféré?

Tout en jacassant, la petite remit le lance-pierre dans les mains de la brune, en essayant de corriger sa position, afin que cette fois l’essai soit plus fructueux. L’enfant aimait bien jouer au professeur de temps en temps, car c’était plutôt rare qu’elle pouvait apprendre des choses aux autres, surtout aux adultes! Elle fit donc pratiquer Naïla, parce que c’est ainsi qu’on apprend le mieux, non? La blonde applaudissait lorsque la femme faisait un bon coup et l’encourageait lorsque c’était moins bon.

- Je crois que c’est assez. Tu avais peut-être autre chose à faire? Je dois te retarder? J’oublie que les gens ils ont pas tous beaucoup de temps libre comme moi!

hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



'Cause somebody might do it to you w/ Sissy Empty
Message Sujet: Re: 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy 'Cause somebody might do it to you w/ Sissy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

'Cause somebody might do it to you w/ Sissy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-