AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Won't you open for me the door to your ice world
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't you open for me the door to your ice world Empty
Message Sujet: Won't you open for me the door to your ice world Won't you open for me the door to your ice world EmptyJeu 24 Nov 2016 - 18:21



Won't you open for me the door to your ice world

Azalea & Aeglos




La nuit venait tout juste de tomber sur Neverland, les étoiles arrivaient par petits pointillés discrets entourer la Lune qui était ronde et belle ce soir là. Azalea l’admirait se lever, quelque peu exténuée par sa journée d’entrainements et de multiples essayages pour son prochain spectacle qui promettait d’être sensationnel. Les bras appuyés sur le bord de sa petite fenêtre, elle s’était laissée à la rêverie tout en contemplant la voute céleste qui se dévoilait, scintillante. C’était un petit rituel du soir qu’elle aimait beaucoup et qui lui permettait de calmer toute l’énergie qu’elle avait pu sortir. Le prochain spectacle avançait bien, elle avait hâte de monter sur scène et savoir si sa partie plaisait à tout le monde. C’était important pour elle de recueillir les avis car son but était de faire en sorte que tous passent un bon moment.

Azalea fut tirée de ses pensées alors que ses yeux clairs se posèrent sur la vallée de l’hiver qui se couvrait davantage d’un manteau blanc au fil des jours. L’hiver était proche, elle avait hâte de pouvoir mettre ces fées là à l’honneur et leur concocter un petit spectacle afin de les encourager dans leur dure tâche. D’ailleurs, voilà un moment qu’elle n’avait pas vu Aeglos, elle avait plein de choses à lui raconter et avait aussi envie de commencer à discuter du prochain spectacle, lui demander conseil et éventuellement lui faire quelques commandes. Alors, Azalea quitta sa petite maison et se dirigea vers cette vallée toute blanche.

Elle virevolta joyeusement dans les airs jusqu’à ce que le sol soit entièrement recouvert d’un épais manteau blanc. La fée se posa sur la glace, réprima un spasme à cause d’un frisson qui la parcouru jusqu’au bout des ailes. Elle éternua un coup, surprise par la différence de température mais très vite le sourire vint illuminer son visage, parce qu’elle adorait cet endroit. Tout était beau, d’une finesse à couper le souffle et d’une pureté unique – c’était très inspirant. Azalea leva le nez pour regarder les quelques flocons qui tombaient sur le passage d’une fée volant au dessus d’elle. Elle vint en recueillir un dans sa main, détaillant le dessin de celui-ci comme l’on observe une pierre précieuse, a la différence près que cet art là était éphémère et que cela le rendait d’autant plus fascinant.

Il lui fallut quelques secondes pour se réadapter à patiner sur la glace, ses ailes s’étaient trop refroidies d’un seul coup pour qu’elle se mette à voler. Mais ce n’était pas trop grave, car elle aimait cette sensation de vitesse alliée à la danse et retrouva très vite une aisance naturelle, tournoyant doucement pour reprendre ses marques et y prit bien vite un certain plaisir. La journée avait beau être finie pour elle, elle ne se lassait pas de danser, se laissant porter par cette douce ambiance que relatait l’hiver. Au passage, entre quelques arabesques, elle salua les quelques fées qui travaillaient là pour préparer le prochain hiver. Azalea les visitait toujours en approche de celui-ci pour préparer un spectacle et aussi pour trouver l’inspiration pour ses futures chorégraphies. Elle cherchait son ami du regard, ayant hâte de le revoir parce qu’ils avaient fait la paire en matière de travail mais aussi parce que c’était un proche depuis très longtemps maintenant. Un sourire flottant doucement sur ses lèvres, la fée prenait son temps pour le chercher, elle en profitait pour s’amuser, danser un peu et exprimer son art. Jusqu’au bout d’un moment où l’un des pans de sa robe l’empêcha de faire un mouvement et elle termina sa course dans la neige. Engloutie sous un tas, la danseuse étouffa un rire. La glace n’était pas un élément facile à appréhender, et d’autant plus quand l’on a pas l’habitude mais elle ne se laissait jamais décourager, car elle avait fait de très beaux spectacles sur glace.

Azalea s’en extirpa vite de la neige comme elle commençait à avoir vraiment froid, secouant ses boucles dorées pour retirer les quelques flocons. C’est alors que la fée fut interpellée par une silhouette qu’elle connaissait bien puisque c’était lui qu’elle était venue voir. Aeglos sculptait la glace, et comme à chaque fois elle approcha discrètement, dans un silence des plus respectueux tandis qu’elle contemplait son art avec émerveillement. Ses petites ailes se replièrent, et elle avança doucement jusqu’à son ami sur le lac gelé. Elle ne voulait pas l’interrompre alors elle resta immobile à contempler son travail dans un silence des plus respectueux.





Dernière édition par Azalea le Lun 19 Déc 2016 - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't you open for me the door to your ice world Empty
Message Sujet: Re: Won't you open for me the door to your ice world Won't you open for me the door to your ice world EmptyLun 28 Nov 2016 - 21:49

Won't you open for me the door to your ice world
Azaela x Aeglos

L’hiver approchait à grand pas, et j’étais sur le qui-vive ! J’avais hâte de pouvoir enfin utiliser mon talent, et surtout d’admirer toute cette neige autre part que sur la vallée de l’hiver. Toutes les fées étaient en ébullition, d’ici quelques semaines se sera le grand jour ! Au revoir les feuilles jaunies, et bienvenue les flocons et autres étoiles de givres que je façonnais depuis plusieurs jours déjà. La nuit avait prit sa place dans le ciel, poussant le soleil à se coucher, c’était mon moment préféré de la journée. Malgré mes peurs nombreuses, je n’ai jamais été effrayé par l’obscurité, c’était même réconfortant pour moi. Il faut dire qu’en étant une fée assez solitaire, la nuit avait un effet si apaisant sur moi – que j’avais prit l’habitude de profiter de chacun de ses instants sous la lune. Je volais en direction du lac gelé - mon endroit favori sur cette île -  tout en espérant y revoir ma jolie Linaë qui n’avait plus donné signe de vie depuis plusieurs semaines déjà. J’étais inquiet pour elle, et craignais le pire pour sa vie… qui sait ce que les humains ont pu lui faire, ce sont tous des barbares à mes yeux. Voilà une raison qui me poussait à rester cloitrer dans la vallée des fées, la plupart du temps. Je survolais la vallée recouverte d’un tapis de neige blanche, et saluais d’un signe de la main, mes collègues qui rentraient chez eux. La plupart d’entre eux, se renfermait dans leur petite maison et passait la soirée à se reposer. Mais ce n’était pas vraiment mon cas, mes nuits étaient courtes et agités – encore plus depuis la disparition de mon amie. J’ai toujours eu la tête remplie d’idée, une imagination débordante et le besoin de réaliser mes envies dans la minute. Alors parfois, au beau milieu de la nuit, je me levais pour peintre ; ou tailler de la glace. Mais ce soir, je n’avais pas envie de rester chez moi, c’est donc naturellement que mes ailes me menèrent au lac gelé.

Lorsque j’arrivais sur les lieux, je m’installais sur une pierre qui bordait le lac. Je pouvais voir mon reflet dans l’eau gelée, soudain une inspiration s’immisça dans mon cerveau déjà en ébullition. Je saisis ma petite pioche qui se trouvait dans mon sac, et commença à extraire un bloc de glace du lac. Car oui, je n’avais pas de fée de l’eau sous la main pour m’aider – il fallait bien que je trouve une solution ! Et depuis plusieurs années, cette pioche me suis partout… on dirait un des sept nain de blanche neige, mais encore plus petit, et avec des ailes ! C’était plutôt fun comme vision de la chose ! Je tapais contre la paroi glacée, respectant un ordre stratégique, puis au bout de plusieurs minutes, j’avais enfin un cube de glace ! A taille humain, ce cube ressemblait surement à un glaçon mais pour moi, j’étais déjà assez grand.

J’étais concentré sur mon travail, cela faisait déjà une bonne heure que je taillais cette glace, elle commençait à prendre forme. On pouvait rapidement comprendre que c’était un cheval… ou peut être même une licorne, j’avais vu ce dessin dans un livre, il y a quelques semaines. Apparemment, ces chevaux ornés d’une corne étaient magique… un peu comme nous, les fées. Un petit tintement d’aile me fit sortir de ma concentration, je pouvais sentir le délicieux parfum des fleurs de l’automne de là où j’étais. Ce n’était pas une fée de l’hiver qui s’approchait, je me retournais pour connaître l’identité de mon visiteur. « Azalea ! Cela fait un moment que je ne t’ai pas vu ici. Comment te portes-tu ? » Je me levais pour la saluer, je m’approchais avec un sourire aux lèvres, et leva la main vers elle. « Tu as plein de neige dans tes boucles, aurais-tu décidé de devenir une fée de l’hiver ? » dis-je en plaisantant, tout en lui retirant les flocons de ses cheveux. J’aimais beaucoup Azalea, elle avait beaucoup de grâce lorsqu’elle dansait, ou patinait. Elle était venue quelques fois sur ce lac pour patiner, et j’aimais beaucoup la regarder faire.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Dernière édition par Aeglos le Lun 19 Déc 2016 - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't you open for me the door to your ice world Empty
Message Sujet: Re: Won't you open for me the door to your ice world Won't you open for me the door to your ice world EmptyMar 29 Nov 2016 - 14:06



Won't you open for me the door to your ice world

Azalea & Aeglos




Les basses températures dans la vallée de l'hiver rougissait petit à petit le bout de son nez, mais l’idée d’avoir froid était très vite passée au second plan à cet instant où Aeglos avait remarqué sa présence. Aussitôt un large sourire vint à orner les lèvres de la fée qui s’approcha de son ami en même temps que lui puisqu’il était désormais disposé à venir lui parler. Azalea glissa de manière malhabile sur la glace dans un mouvement de hâte mal contrôlé, mais elle fut en mesure de se rattraper avant de risquer de s’écraser et de s’attirer la honte une seconde fois. Azalea se décrispa en se trouvant enfin immobile et ses pieds bien ancrés sur le sol gelé maintenant qu’elle avait rejoint Aeglos. Ce dernier faisait bien de remarquer qu’elle n’était pas venue depuis un moment, car à vrai dire, ces derniers temps, la fée avait surtout organisé ses petites sorties vers l’extérieur de Pixie Hollow ! La fée espérait simplement qu’il ne lui en tienne pas rigueur ou qu’il ne pense pas qu’elle n’avait plus envie de le voir puisque c’était complètement faux. Pour cela, Azalea comptait bien évidemment tout lui raconter ce qu’elle avait vu et vécu parmi les humains. Elle envisageait même de lui proposer de l’accompagner pour la prochaine, mais d’abord elle avait besoin de lui pour préparer le spectacle - chaque chose en son temps.

« Oui !! Je vais bien !! Et toi ? Tu as bonne mine en tout cas ! » Demanda t-elle toujours avec  ce même sourire

Azalea était contente de le revoir, ils avaient souvent pu discuter et ils s’étaient toujours bien entendus. Elle échappa un rire quand à sa remarque si elle ne cherchait pas à devenir une fée de l’hiver, lui laissant loisir de retirer les quelques flocons incrustés dans ses boucles sauvages si cela l’amusait.

« Je venais justement te l’annoncer !! Tu l’as deviné, je vais devenir une fée de l’hiver !! » Fit elle triomphante !

Azalea lui avait déjà dit qu’elle admirait tout particulièrement le travail des fées de l’hiver, et même si elle savait que ce n’était pas possible de changer puisqu’elle avait été crée de cette manière, c’était durant ses représentations qu’elle pouvait incarner le talent de tout genre de fée pour les mettre à l’honneur. Puisque l’hiver approchait, ils allaient bien évidemment être au cœur du prochain spectacle et elle n’avait pas résisté à l’envie de le lui annoncer sous une petite boutade improbable. Azalea étouffa un petit rire en espérant avoir fait son effet et fit le choix de le laisser y réfléchir pour s’intéresser de plus près à ce qu’il venait de créer. Azalea s’approcha doucement de l’œuvre d’Aeglos comme si c’était quelque chose de précieux et fragile. C’était une licorne majestueuse, dont les courbes avaient été parfaitement taillées et donnaient une allure enchantée à l’animal, comme si d’une seconde à l’autre, la pellicule de glace allait se fissurer pour laisser apparaitre cette fabuleuse créature.  Elle était toujours impressionnée par de tels talents et se sentait privilégiée de pouvoir approcher de si belles choses d’aussi près. A ce moment là, dans ce même silence respectueux, on pouvait voir sur le visage de la fée des éclats de lumière dans ses yeux trahissant l’admiration qu’elle avait pour son travail. Azalea ne s’en cachait pas, si elle avait été capable de faire de telles choses elle en aurait refait le monde avec.

«C’est magnifique ! » Déclara t-elle en glissant délicatement le bout de ses doigts sur l’encolure de la créature de glace

Le contraire l’aurait étonnée de toute façon.

Puisqu’Azalea ne possédait pas tel don, sa manière de s’exprimer et de contribuer à une culture artistique se traduisait par ses pas de danse. La fée aimait tellement danser, elle espérait être aussi admirée de cette façon et apporter de l’émerveillement et de la joie. Depuis des siècles et des siècles, la chance lui avait toujours sourit, Azalea faisait ses preuves et était parvenu à se faire une belle carrière de danseuse étoile. Mais elle cherchait toujours à aller plus loin afin de conserver cette place qui était sienne et pour ce coup-ci, elle avait choisi Aeglos pour la guider dans son entreprise et annoncer l’hiver de manière grandiose que les fées ne pourraient jamais l’oublier.

« Je voudrais que tu fasses parti du prochain spectacle, tu veux bien dis ? Tu pourrais sculpter sur scène et durant ce temps là, il y aurait le spectacle tout autour de toi !!»




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't you open for me the door to your ice world Empty
Message Sujet: Re: Won't you open for me the door to your ice world Won't you open for me the door to your ice world EmptyVen 23 Déc 2016 - 0:08

Won't you open for me the door to your ice world
Azaela x Aeglos

J’avais pris la direction du lac gelé avec une idée bien précise en tête, j’avais envie de sculpter la glace – bien que je ne savais pas encore quel modèle réalisé. Assis sur un rocher, les yeux rivés sur l’eau glacée du lac, je cherchais l’inspiration quand le souvenir d’un animal féerique me revint en mémoire. J’avais vu ce dessin dans les pages d’un livre pour enfant, ô bien entendu nous avions quelque chose de similaire sur Neverland, cela s’appelle un Ghora. D’ailleurs, plusieurs fées des animaux s’occupent d’un élevage dans la vallée… mais la licorne semblait différente en beaucoup de point, et surtout, personne n’en a vraiment vu. Pourtant nous sommes en Neverland, l’île où tout est possible ! Je me lançais dans la fabrication de mon œuvre, mais avant cela, il fallait extrait un bloc de glace du lac. Une fois chose faite, du bout des doigts, je sculptais la glace. J’étais tellement concentré, que j’en oubliais tout ce qu’il se passait autour de moi. Mais une odeur m’arriva aux narines, je relevais la tête intrigué. Un titillement se fit entendre, c’était sans aucun doute une fée… et non un animal comme je l’avais pensé au premier abord. Je me retournais pour connaitre l’identité de cette fée nocturne, car il fallait l’avouer, la plupart était des fées étaient rentrées. Quelle fut ma surprise quand je découvris Azalea, les cheveux parsemés de neige. Je l’accueillais avec un sourire, et lui demanda comment elle allait, car il fallait l’avouer, cela faisait un moment que nous nous n’étions pas vu. Mais avec l’arrivée de l’hiver, nous avions tous les deux beaucoup de travail. Voyant la neige dans ses cheveux, je la taquinais sur le fait qu’elle voulait rejoindre les fées de l’hiver. Un rire s’échappa de mes lèvres lorsqu’elle me répondit fièrement que c’était le cas. « C’est dommage que l’on ne puisse pas changer de domaine, je suis certain que tu aurais fais fureur comme patineuse artistique ! » Je le pensais vraiment, et j’aurais bien aimé avoir Azalea comme partenaire de l’hiver.

Je suivais des yeux la jolie fée qui admirait mon œuvre. J’aimais bien avoir l’avis de la danseuse, car elle avait beaucoup de gout en matière d’art. Mes yeux bleus ne quittaient pas le visage d’Azalea, elle avait les yeux pétillants et semblait émerveillé par mon art. C’était pour ces moments là que j’aimais mon travail, et surtout ma passion pour la sculpture. Lorsqu’elle s’exclama enfin, me disant que c’était magnifique, je sentis le rouge me monter aux joues. « Merci » Répondis-je, timidement. Oui, dès que l’on me faisait des compliments ; j’avais tendance à devenir sensible. Pourtant je connais la jolie danseuse depuis plusieurs années à présent, mais à chaque fois qu’elle avait un mot gentil à mon égard, je devenais rouge pivoine. Puis elle commençait à s’agiter, je la connaissais, je savais qu’il se tramait quelque chose. Je plissais le nez, me pinçais les lèvres… attendant la suite. Je l’écoutais attentivement, et j’avais du mal à réaliser ce qu’elle me proposait. « Tu sais, je ne suis pas à l’aise avec le public… je ne suis pas certain que je sois la personne qu’il te faut. » J’étais une fée solitaire, et tous ses regards sur moi… « Mais je peux te faire des sculptures à l’avance, et tu pourrais t’en servir ? » Je posais mon derrière sur un rocher, triste de décevoir mon amie. Je n’aimais pas dire non, ou encore refuser d’aider une fée, mais j’avais bien peur que ce soit au dessus de mes capacités. « Tu m’en veux ? » J’avais l’impression d’être un ami infâme, d’un point de vue extérieur, les gens seraient heureux d’être le centre de l’attention… et bien moi, c’était bien la chose qui m’effrayait le plus. J'aimerais être une fée plus courageuse, qui puisse dépasser ses peurs et ses craintes...


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Won't you open for me the door to your ice world Empty
Message Sujet: Re: Won't you open for me the door to your ice world Won't you open for me the door to your ice world EmptyDim 25 Déc 2016 - 22:04



Won't you open for me the door to your ice world

Azalea & Aeglos




Patiner sur la glace elle savait déjà le faire, mais n’était pas aussi douée que d’autres parce que ses ailes refroidies l’empêchait de faire de jolis sauts. Elle s’était toutefois améliorée et envisageait aussi de faire un peu de patin à glace sur scène cette fois-ci histoire de mettre tout en œuvre pour qu’il soit inoubliable. C’était quelque chose d’assez fou, elle ne l’avait jamais fait et elle espérait de tout cœur que tout puisse bien se passer – une chute serait une véritable honte pour elle. Même avec ses longues années d’expérience, Azalea avait encore le trac à l’idée de se casser la binette dans un mouvement mal maitrisé et que les fées soient déçues. Elle aurait adoré être une grande patineuse, mais devait se contenter de ce qu’elle savait faire et se dire que son souhait se réalisait quelque peu le temps d’une représentation. Avec ceci, si elle avait été une fée de l’hiver, elle aurait pu passer plus de temps avec Aeglos, ils s’entendaient si bien ! Pour cela la proposition qu’elle lui avait faite était une belle opportunité de travailler ensemble comme un vrai duo, malheureusement il ne fut pas aussi motivé qu’elle à l’idée de passer sur scène. C’était vraiment dommage parce qu’elle le trouvait tellement doué qu’elle aurait voulu que tout le monde puisse l’admirer à sa juste valeur et savoir qu’il avait une créativité qui aurait fait pâlir d’envie toutes les fées des arts.
Il lui expliqua avec toute la douceur qu’elle lui connaissait pourquoi il ne pouvait pas accéder à sa requête. Azalea fit une petite moue, a priori déçue qu’il ne vienne pas sur scène parce qu’elle le trouvait tellement fabuleux que ça aurait pu être grandiose ! Mais elle pouvait comprendre, se souvenant de ses premiers pas sur scène qui n’avaient pas été évidents à cause du trac éprouvé et ne voulait certainement pas le forcer à faire quoi que ce soit qui puisse le mettre dans l’inconfort. Il semblait toutefois gêné de devoir décliner son offre, lui demandant si elle lui en voulait. Ces simples faits eurent bien vite fait d’annihiler toute déception. Allons, elle n’allait pas lui en vouloir pour si peu et elle ne désirait pas qu’il soit mal à l’aise face au fait qu’il ne se sentait pas d’accepter sa proposition. La fée posa le bout de son index sur le nez d’Aeglos tout en se penchant vers lui lorsqu’il fut assis pour le taquiner  et surtout le rappeler à l’ordre et lui faire retrouver le sourire sans plus le faire douter sur ce qu’elle pensait de son refus.

« Tu as raison, un artiste doit garder une part de mystère ! » Fit la fée avec un large sourire pétillant à cette idée.

Azalea se redressa, imaginant de quoi la scène aurait l’air si l’on pensait à la proposition qu’il lui fit de lui faire des sculptures à l’avance. Très vite les idées se mirent en place dans son esprit, l’aménagement de l’espace de la scène se dessinait ainsi et cela motiva davantage Azalea qui se voyait avoir plein de petites idées nouvelles.

« Alors j’utiliserai volontiers tes sculptures ! On les mettra bien en avant pour que tout le monde puisse les admirer ! Tu viendras avec moi et on choisira ensemble comment on met tout ça en place ! Ce sera fantastique comme cela ! » Déclara t-elle très honorée d’avoir tout de même droit d’avoir de ses œuvres pour le spectacle

Azalea vint prendre place à côté de son ami, toujours ce même sourire accroché aux lèvres. Elle allait faire en sorte qu’il puisse bénéficier d’une bonne place pour le spectacle afin qu’il puisse profiter, elle lui devait bien cela et espérait de tout cœur que le rendu final lui plaise à lui aussi.

«Alors ? Tu es prêt pour l’hiver ? En tout cas tu m’as l’air en forme !! »

Il n’y avait qu’à voir sa superbe création pour se rendre compte qu’il ne perdait pas la main, elle aurait réellement envie de l’accompagner un jour dans son travail pour l’admirer sculpter dans la glace et voir la nature s’éveiller dans l’hiver. Malheureusement là n’était pas sa place !




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Won't you open for me the door to your ice world Empty
Message Sujet: Re: Won't you open for me the door to your ice world Won't you open for me the door to your ice world Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Won't you open for me the door to your ice world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-