AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L'union fait la force {ft. Gràinne}
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'union fait la force {ft. Gràinne} Empty
Message Sujet: L'union fait la force {ft. Gràinne} L'union fait la force {ft. Gràinne} EmptyVen 18 Nov 2016 - 16:18


L'union fait la force.

Gràinne & Parvati
« Nous ne savons jamais quelles vies nous influençons ou non, ni quand ni pourquoi. Du moins, pas avant que l'avenir n'ait submergé le présent. Nous l'apprenons quand il est trop tard. » - S. KING
Il y avait foule sur le port ce jour là. Si bien qu'on avait pas vraiment fait attention à elle. Les marins allaient et venaient, certains déchargeant les cales des navires, portant de lourds sacs sur l'épaule. Un joyeux désordre où chacun s'appelait, se faisait signe et se croisait. Personne ne s'était arrêté pour porter attention à la jeune femme qui parcourait les pontons, l'air furieux. Parvati était hors d'elle. Elle était descendue là avec une idée en tête et n'avait pas l'intention de s'en retourner sans avoir obtenu gain de cause. La raison ? L'argent. Encore et toujours. C'était le nerf de la guerre et une question de survie pour elle. Et cet affreux type ne savait pas ce qui l'attendait. Elle n'aurait pas du le laisser faire. Lorsqu'il s'était présenté quelques jours plus tôt, elle aurait du réclamer paiement avant d'agir. Erreur de débutante. Dès son affaire conclue, le type s'en était retourné sans payer et Parvati s'était retrouvée comme une idiote. Il avait disparu en mer après ça et la jeune femme n'avait eut d'autre choix que de ronger son frein en attendant son retour. C'était déjà suffisamment insupportable de faire commerce de son corps, devoir mendier pour obtenir l'argent qui lui revenait de droit la mettait dans une rage folle.Et elle avait bien l'intention de le récupérer. Déterminé, elle se mit en travers de la route d'un marin, bien décidée à attirer son attention.

« Je cherche Wyatt. Et viens pas me dire que tu sais pas où il se trouve, son navire est de retour au port depuis ce matin. »
Gronda-t-elle probablement plus fort que prévu

Le forban lui adressa un regard partagé entre surprise et ennui avant d'indiquer une direction d'un signe du doigt. Sans plus s'occuper d'elle, il repris sa route dans un grognement. Le type était occupé à décharger des caisses au pied de son navire. Il n'était bon à rien d'autre de toute façon. Trop stupide pour monter en grade dans un équipage digne de ce nom. Stupide mais horriblement radin. Se pouvait-il que de toute la racaille connue pour arpenter cette île, elle n'attire jamais que les plus imbéciles ? En tout cas celui là ne perdait rien pour attendre. Parvati le rejoignit avant d'aller se poster devant lui, mains sur les hanches.

« Et bien ma jolie, répliqua-t-il en la voyant arriver, t'en as pas eut assez l'autre fois. »
Fais pas l'imbécile Wyatt je suis venu récupérer mon argent.
Je vois pas de quoi tu causes. Mais si ça te dit on a qu'à se trouver un petit coin tranquille. Mais pas maintenant, j'ai mieux à faire.
Je voudrais pas de toi même si t'étais le capitaine de ton propre rafiot, radin que tu es ! »


Mais il ne l'écoutait déjà plus, s'éloignant en direction des cales. La colère aidant de se voir ainsi ignorée, la brune se retourna vivement, folle de rage. Il se moquait d'elle et n'avait aucune intention de la payer, considérant qu'elle n'était pas de taille à lutter. Encore un qui devait penser que les femmes n'étaient que des objets sans défense. Se saisissant du premier objet qui lui vint, elle balança dans sa direction une lourde boucle de métal qui servait à arrimer les coffres. L'objet le rata de plusieurs dizaines de centimètres mais il se retourna, l'air goguenard.

« Mon. Argent, articula-t-elle furieuse
- Viens donc le chercher. »
Répliqua-t-il


fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'union fait la force {ft. Gràinne} Empty
Message Sujet: Re: L'union fait la force {ft. Gràinne} L'union fait la force {ft. Gràinne} EmptyLun 21 Nov 2016 - 21:14

L'union fait la force
Parvati  x Gràinne

Le navire était amarré au port depuis la matinée, mes collègues s’affairaient à décharger les cales tandis que certains faisaient briller le plancher du pont supérieur. Pour ma part, j’avais une toute autre affaire à régler, et je farfouillais dans une malle à la recherche de fil et d’aiguille. Il fallait que je répare l’une des voiles du bâtiment. En effet, alors que nous étions en pleine mer, un oiseau a décidé de se jeter tout droit dans l’une des voiles du mât. L’épaisseur de la voile avait stoppé le volatile en plein vole, mais son bec avait tout de même percé le tissu. C’était mon rôle de garder toutes ces voiles en bon état, de les décoincés lorsqu’elles étaient retenues par des cordages, ou encore de les diriger à plus de trente mètres de haut quand les hommes au sol ne suffisaient pas. J’aimais ce job malgré le danger qu’il représentait… mais c’est l’adrénaline qui faisait vivre. Maintenant que nous étions immobilisés dans le port d’One-Oyed Willy, je pouvais grimper sans crainte pour réparer cette voile, ce que je fis sans problème une fois l'aiguille enfilée. « Gràinne ! Tu nous rejoins à la taverne après ? » J’hochais la tête, et répondis : « Et gardez-moi du rhum, je vous connais, hein ! » Je grimpais sans problème les vingt-deux mètres qui me séparais de la voile trouée. Une fois face à elle, je marchais en équilibre sur la barre de bois puis posa mon derrière dessus lorsque j’arrivais en face du trou. Cette petite fissure de rien du tout – au premier abord – pourrait devenir un gros  problème en pleine mer, il suffisait que le vent s’engouffre dans le trou pour déchirer le tissu dans toute sa longueur. La langue entre les dents, j’étais concentré sur mon œuvre, un point assez serré pour ne pas qu’il lâche en cas de tempête. Alors que je terminé de recoudre la voile, une voix assez forte m’interpella. De là où j’étais, je pouvais voir tout le port d’One-Oyed Willy… je cherchais d’où venait cette voix. Ce n’était pas la première fois que des pirates se provoquaient en duel sur le ponton, ça faisait de l’animation ! Mais cette fois-ci, les choses étaient bien différentes, puisque c’est une femme qui attira mon regard. Elle semblait furieuse après un homme, je plissais les pour mieux voir, mais d’ici, j’y voyais que dalle !

Je descendais de mon mât pour y voir plus clair, et lorsque mes pieds touchèrent le plancher, j’entendu le nom du fameux pirate… Wyatt. Je soufflais - désespérée - par cet homme qui avait la réputation d’être un vrai macho. Je m’étais plusieurs fois battue avec lui, il disait que toutes les femmes n’étaient bonnes qu’à faire la bouffe et assouvir leur envie… malheureusement pour lui, il a goutté ma lame à plusieurs reprises. Ni une, ni deux, je descendis de la « Terreur du Sud » et me faufila entre les navires. Le prenant par surprise, je me postais derrière lui, la pointe de mon épée plantée dans son dos. Je fis un clin d’œil à la jeune femme qui se trouvait face à lui – je pouvais lire la colère dans son regard – Wyatt se redressa en sentant l’objet trouer le cuir de son veston. « Alors Wyatt, toujours autant de respect pour les dames à ce que je vois ! » Je l’entendis grogner quand il comprit l’identité de la personne qui se trouvait derrière lui. « Qu’est ce que ce bon vieux loup de mer vous a dérobé, Madame ?» demandais-je à la jeune femme qui se trouvait face à moi. Ce pirate était l’un des pires de son espère, et sa réputation le suivait dans tous les ports de Neverland… je me demandais ce que cette femme avait pu bien lui trouver pour faire affaire avec cet escroc.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'union fait la force {ft. Gràinne} Empty
Message Sujet: Re: L'union fait la force {ft. Gràinne} L'union fait la force {ft. Gràinne} EmptyMer 23 Nov 2016 - 15:56


L'union fait la force.

Gràinne & Parvati
« Nous ne savons jamais quelles vies nous influençons ou non, ni quand ni pourquoi. Du moins, pas avant que l'avenir n'ait submergé le présent. Nous l'apprenons quand il est trop tard. » - S. KING
Ca faisait bien longtemps que Parvati avait arrêté de croire en la providence ou en quoi que se soit d'autre. Elle avait subit bien trop d'épreuves pour ça. Mais ses yeux s’agrandirent de surprise en voyant la jeune femme rousse approcher du malotru et le pointer de sa lame. Qu'est ce que ça pouvait bien vouloir dire encore ? Elle n'en cru pas sa chance et ne pu qu'observer, stupéfaite. Sa surprise était telle qu'elle rata la phrase de l'inconnue et failli bien ne pas comprendre qu'elle s'adressait à elle. Cette aide inattendue avait de quoi surprendre dans une cité où chacun roulait pour sa pomme, tentant de sauver sa peau avant celle des autres. Mais Parvati n'allait pas cracher dessus. Surtout qu'elle avait véritablement besoin de cet argent. Et aussi parce que son orgueil ne supportait pas cette vexation. Aussi ne se fit-elle pas prier cette fois.

« Mon argent, voilà ce qu'il me doit ! » Répliqua-t-elle

Si ses activités n'étaient un secret pour personne, la brune n'avait pas tellement envie de s'étaler à ce propos. C'était une chose de le faire, s'en vanter en était une autre. Et ça elle ne risquait pas de le faire alors qu'elle rêvait justement du jour où elle pourrait passer à autre chose. Sans espoir probablement. Depuis quand pouvait-on espérer se sortir de ce trou à rat comme par magie ? Elle n'avait pas d'autre endroit où aller pour le moment. Et son mari constituait une inconnue dans cette affaire. Mais connaissant Wyatt, il ne raterait pas une occasion de le dire, rien que pour la ridiculiser. Autant mettre cartes sur table tout de suite et ne pas cacher la raison de son petit scandale. Des filles de joie il y en avait plein cette ville, l'inconnue ne serait probablement pas plus étonnée que ça.

« Tu me dois une passe, sombre radin » gronda-t-elle encore tremblante de rage

Voilà une drôle de situation à laquelle elle ne pensait pas assister en sortant ce matin là. Voilà qu'une inconnue lui venait en aide face à ce malappris. Parvati n'avait pas l'habitude qu'on l'aide. Elle avait toujours du se débrouiller toute seule, se retrouvant même plus souvent à devoir arranger les problèmes causés par son mari. Cela faisait si longtemps qu'elle devait batailler seule qu'elle avait presque du mal à y croire et se demandait ce qui l'attendait au tournant. Qui était cette jeune femme ? Un membre d'équipage à en juger par sa tenue. Il y avait bien quelques femmes pirates à Neverland même si cet univers restait résolument masculin et la brune se demandait parfois si elle les enviait ou pas. Un quotidien fait d'aventure et de danger, à quoi cela pouvait bien ressembler au juste ? Mais elle avait du apprendre à se contenter de ce que le destin avait mis à sa disposition. Bien qu'elle ne résista pas au plaisir d'une petite vengeance personnelle contre cette brute épaisse.

« Et pour la semaine de retard, j'veux aussi les intérêts. Ca sera le double. » Ajouta-t-elle en ricanant


fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'union fait la force {ft. Gràinne} Empty
Message Sujet: Re: L'union fait la force {ft. Gràinne} L'union fait la force {ft. Gràinne} EmptyLun 19 Déc 2016 - 15:14

L'union fait la force
Parvati  x Gràinne

Même à trente mètres de haut, je pouvais entendre la voix de cette femme interpeller un homme sur le quai. Il y avait toujours beaucoup d’agitation sur le port d’One Eyed Willy, mais généralement c’était entre pirates. Je fus intrigué par cette femme, et surtout par le nom qui sortait de sa bouche ! Il n’y avait pas trente six Wyatt chez les pirates, et quelque chose me disait qu’elle en avait après celui me venait à l’esprit. Je ne perdis pas une seconde pour descendre de la « Terreur du Sud » et de rejoindre celui du fameux Wyatt. Son navire était amarré – non loin du mien – mais par stratégie, je décidais de le contourner pour le prendre par surprise. Et comme je l’avais prévu, la silhouette du pirate se dessinait sous mes yeux. Si j’étais complice avec la plupart des hommes qui se trouvait sur ce port, Wyatt était le pire de son espèce. Il ne respectait aucune femme, et les traitait comme des objets ! Voilà pourquoi, je décidais de prendre part à cette querelle. Je sortis ma lame de son fourreau, et la pointa dans le dos de cet ordure. Alors qu’il se redressa au son de ma voix, je le sentais déjà se pisser dessus à l’idée de mon épée s’enfonce un peu plus à travers le cuir de son veston. J’étais une femme, certes… mais ici, les hommes connaissaient ma réputation, je n’avais rien à perdre, et certainement pas peur des hommes. Je m’adressais à la jeune femme qui se trouvait face à moi, si Wyatt lui était redevable, alors elle devait me dire de quoi il s’en retournait. De l’argent ? N’est pas logique pour un pirate de voler les gens ? Mais je compris rapidement que ce n’était pas de l’argent à proprement parlé dont elle faisait allusion… c’était une paie. Je n’avais rien contre les femmes qui vendait leur corps pour vivre ; seulement j’avais bien du mal à les comprendre. Préfèrerait mourir dix fois que de vendre mon corps au plus offrant, et surtout à ce rat dégoutant qu’était Wyatt. « Ma chère madame, vous devriez être un peu plus exigeante avec vos clients ! Ce rat d’égout aurait pu vous refiler un tas de maladie, en plus de vous ruiner. » Je retirais ma lame de son dos, je m’empressais de coupon le cordon de cuir qui retenait sa bourse, et l’attrapa avant qu’elle ne tombe au sol. Ce gros vicelard n’avait aucun reflexe, en deux-trois mouvements, son butin était entre mes mains. Je le contournais, mon épée toujours dirigé vers lui. « Wyatt, Wyatt… tu ne retiens jamais la leçon apparemment ! » dis-je d’un ton exaspéré. Je déposais la bourse dans la main de la jeune femme, esquissa un sourire puis me retourna vers le pirate. « Je t’ai dis de surveiller des arrières, tu ne m’écoutes pas. Il va falloir que trouve une bonne poire pour te payer un verre à la taverne, on dirait que tout ton or a disparu. » Je lui tournais le dos, et m’adressa de nouveau à la jeune femme. « Que diriez-vous d’aller nous rafraichir le gosier ? Cet abruti m’a donné soif ! » Alors que nous allions quitter le port, la voix de Wyatt résonna dans mon dos : « Je t’aurais O’Malley ! Tu me le paieras. » Un rire s’échappa de ma gorge, sans pour autant me retourner, j’ajoutais à son intention : « Cause toujours, tu ne fais pas le poids contre moi ! »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

ps; je suis vraiment désolé pour cette attente ! Je suis impardonnable!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'union fait la force {ft. Gràinne} Empty
Message Sujet: Re: L'union fait la force {ft. Gràinne} L'union fait la force {ft. Gràinne} EmptyJeu 5 Jan 2017 - 10:54


L'union fait la force.

Gràinne & Parvati
« Nous ne savons jamais quelles vies nous influençons ou non, ni quand ni pourquoi. Du moins, pas avant que l'avenir n'ait submergé le présent. Nous l'apprenons quand il est trop tard. » - S. KING

Parvati senti qu'un sourire moqueur se dessinait sur ses traits. Elle aurait bien aimé se faire justice elle-même mais cette arrivée avait quelque chose de providentiel. Sa fierté n'aimait pas beaucoup devoir admettre qu'elle n'aurait pas été de taille à se venger mais elle était encore suffisamment juste pour se rendre compte que l'intervention de la pirate venait de lui sauver la mise. Ce rustre l'aurait probablement ignorée et s'en serait retourné à ses occupations en l'humiliant encore un peu plus. Au lieu de quoi, sentir le contour des pièces d'argent au travers de la toile de sa bourse éveillait en elle un certain sentiment de triomphe. Voilà qui dissuaderait quelques autres de ses futurs clients de jouer les mauvais payeurs. C'était déjà arrivé par le passé mais çà restait assez rare, fort heureusement. C'était déjà bien assez vexant de se soumettre à ce commerce dégradant, devoir faire des pieds et des mains pour réclamer sa paye était d'autant plus frustrant et gênant. Elle n'avait pas besoin de ça pour se sentir rougir de honte. Même si elle faisait de son mieux pour donner le change au quotidien et garder la tête haute, Parvati ne s'était jamais vraiment réconciliée avec cette partie d'elle-même.

« On ne peut pas toujours se permettre de faire la difficile. » répondit-elle à voix basse lèvres pincées

Elle n'était pas fâchée, c'était simplement un fait. Lorsque le besoin d'argent se faisait encore plus sentir, elle ne pouvait pas faire la fine bouche.
La brute épaisse, vexée de s'être faite avoir aussi facilement, grommela quelques menaces sans fondement à l'égard de la rousse qui l'envoya balader d'une raillerie. Il n'arriverait pas à se venger aujourd'hui, elle l'avait eut à son propre jeu. Parvati se demandait s'il tenterait quelque chose par la suite mais la pirate semblait ne pas s'en soucier, se moquant bien d'éventuelles représailles. La brune avait déjà croisée à quelques occasion, observant sans vraiment y faire attention la rouquine qui semblait bien se plaire dans cet univers pourtant encore résolument masculin. Il fallait une certaine force de caractère pour se faire sa place chez les pirates et Parvati l'admirait un peu pour ça.  Elle agita la bourse à sa proposition et se permis un rire moqueur.

Voir cette brute épaisse se faire ridiculiser en public l'avait plus que ravie et la brune était d'humeur à fêter ça. Il était rare qu'elle se permette de telles largesses mais c'était l'occasion de remercier sa sauveuse en bonne et due forme. Sans elle, elle serait encore là à s'époumoner face à ce rustre.

« Toutes les catins de One-eyed Willy sauront que tu as des oursins dans les poches Wyatt, répliqua-t-elle méprisante, prépares toi à quelques soirées de solitude. »

Et sans plus se préoccuper de lui, elle se prépara à partir, invitant la pirate à la suivre. L'activité reprendrait son cours sur les quais après ce petit intermède, comme si rien ne s'était passé. Mais déjà, Parvati remontait le long des passerelles en direction de la place principale. Voilà une victoire qu'il était temps de fêter.

« Allons boire à sa santé. » Railla-t-elle


fiche codée par shirosaki


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'union fait la force {ft. Gràinne} Empty
Message Sujet: Re: L'union fait la force {ft. Gràinne} L'union fait la force {ft. Gràinne} EmptyMar 17 Jan 2017 - 22:05

L'union fait la force
Parvati  x Gràinne

J’avais mon caractère, et pour rien – ni personne, je ne changerais ! C’était ça Gràinne O’Malley, on me prenait avec mes défauts et surtout ma grande gueule. Cela fait dix ans que je suis pirate et au fil des années, ma réputation m’a suivie ! Si la plupart des hommes ont tentés de me draguer ou encore de me mettre dans leur lit, aujourd’hui, ils savent à qui, ils ont à faire. Tout comme ce bon vieux,  Wyatt ; il avait déjà essayé de me berner alors que nous jouions aux cartes… malheureusement pour lui, je suis la meilleure quand il s’agit de tricher ! Il a dû faire face à mon épée, et cette jolie cicatrice sur le front, il devrait me remercier pour l’avoir si joliment embelli. Voila pourquoi, ce pirate me connaissait, et qu’il savait qu’il était en bien mauvaise posture ma lame plantée dans son dos. Je n’eu aucun mal à lui dérober sa bourse, pour rendre son dû à la jeune femme qui se trouvait en face de moi. Une fois dépouillé, je lui tournais le dos et proposait à cette sublime brune de quitter le port pour rejoindre la taverne la plus proche. Il fallait bien arroser cette victoire écrasante face à ce bon vieux Wyatt. Un rire s’échappa de mes lèvres à la remarque de cette charmante dame, le pauvre allait devoir se servir de sa main droite pendant un bon moment ! Nous quittions le port pour rejoindre la place d’One Eyed Willy.

Alors que nous marchions cote à cote, je m’arrêtais un instant dans mon élan, et m’adressa à la jeune femme. « Oh fait, moi c’est Gràinne O’Malley. Si jamais vous avez besoin de mes services, demander la rousse de la Terreur du Sud. Tout le monde me connait dans le coin ! » Je lui présentais ma main en guise de présentation. Une fois les présentations faites, nous reprenions notre chemin et pénétrons dans la première taverne à notre porté. Une table libre se présenta à nous, c’était parfait. Je m’installais sur un banc de bois, et fit signe à la serveuse de venir vers nous. Cette dernière fut surprise de me voir en compagnie d’une femme, il faut dire que je n’ai pas beaucoup d’amie, au féminin. Mise à part ma capitaine, mais Ching Shih n’était pas du genre à fréquenter les tavernes avec son équipage. « Du rhum pour moi, Claudie. Et vous ? » Demandais-je à l’intention de la brunette. Elle passa sa commande, et une fois la serveuse partit, je lui posais une question qui pouvait sembler déplacer pour les gens bien-élever. « Dite-moi ma belle, c’est vraiment votre métier ? A vous regarder, je vous aurais imaginé dans la broderie, je ne sais pas, un métier raffiné. Vous avez de belles mains… c’est pour cela que je dis ça. » J’étais une fine observatrice, j’aimais remarquer les petits détails que les autres ne voient pas. Je relevais la tête à l’arrivée de mon verre de rhum, et remercia la serveur avant de porter le liquide à mes lèvres.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



L'union fait la force {ft. Gràinne} Empty
Message Sujet: Re: L'union fait la force {ft. Gràinne} L'union fait la force {ft. Gràinne} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L'union fait la force {ft. Gràinne}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-