AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos Empty
Message Sujet: Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos EmptySam 5 Nov 2016 - 17:17

Une quête pour mieux se connaître

Quelques mois s'étaient écoulés depuis la réalisation de la prophétie. La communauté des fées se relevait doucement mais sûrement. La vie continuait pour les vivants. Certains s'en remettaient vite. D'autres, il leur fallait plus de temps. Pour Alkëstia, cela avait été très rapide. Si tôt l'arbre de nouveau en pleine forme, elle s'était sentie revivre. Il faut dire qu'elle n'avait perdu personne. Et puis, elle avait découvert le domaine de l'alchimie et avait été très active ces derniers temps. Elle avait participé, avec les autres alchimistes, à l'élaboration des différentes poudres. Elle était d'ailleurs souvent enfermée à l'atelier, en train de concocter les poudres pour la commerçante ou en train de faire des expériences pour la création de poudres inédites.

Un jour alors qu'elle avait raté une énième tentative de création et qu'elle avait échoué, elle était rentrée dans une colère noire. Tempétueuse, elle avait été mise à la porte de l'atelier pour le reste de la journée. Vexée d'elle-même d'avoir échoué, d'avoir été exclue et de n'avoir pu se contenir, elle avait erré dans Pixie Hollow pour se calmer. Elle était alors rentrée en collision avec une fée de l'hiver, plus exactement du givre. Cette dernière lui avait demandé si elle n'avait pas vu Linaë, qui n'était pas rentrée à Pixie Hollow depuis un certain temps. Alkëstia avait répondu par la négative, mais avait proposé de l'aider à la retrouver, serviable comme elle était. La fée avait accepté et ils s'étaient donnés rendez-vous le lendemain. Cela laissait le temps à Alkëstia de préparer l'expédition.

Il suffit d'une journée à une fée pour parcourir entièrement Neverland. Seulement, ils allaient devoir fouiller chaque centimètre carré de l'île. Il leur faudrait probablement plus qu'une journée entière pour accomplir leur tache. Méticuleuse, Alkëstia avait été chercher une carte de l'île à la bibliothèque des fées. Elle l'avait recopiée sur une feuille d'érable et l'avait complétée avec son expérience des lieux. Elle était maintenant enroulée sur elle-même et mise dans sa besace, laquelle contenait un crayon, quelques poudres, qui pourraient peut-être servir, comme de la poudre d'humanité et quelques objets divers. Quand elle fut prête, la fée de la poussière alla à son point de rendez-vous avec Aeglos, juste avant la frontière invisible qui séparait Pixie Hollow du reste de l'île. Quand elle l'aperçut, elle lui sourit, puis le salua et lui demanda. « Prêt ? » C'était une question rhétorique, puisque même s'il ne l'était pas, ils partiraient quand même explorer l'île. Néanmoins, ça permettait à la fée de voir dans quelle disposition Aeglos était. Elle ne le connaissait pas très bien, mais elle avait entendu dire, par quelques collègues alchimistes, qu'il ne sortait que très rarement de Pixie Hollow et qu'il était quelqu'un d'assez renfermé. Alkëstia verrait bien. Après tout, même si elle était souvent de bonne humeur, serviable et toujours disponible, elle pouvait se montrer d'une froideur sans nom et d'une colère à faire peur. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait été exclue le temps d'une après-midi de l'atelier. Pour l'heure, elle se concentra sur les faits. Elle sortit sa carte et la montra à Aeglos. Elle avait entouré la première étape d'un rond dessiné à main levé. « J'ai pensé que nous pourrions commencer par la Forêt des Jeux. C'est la forêt la plus proche de Pixie Hollow. Je pensais qu'on pourrait aller de point en point et faire le tour de l'île. Nous pourrions nous concentrer sur la première partie de l'île aujourd'hui-elle lui désigna la partie Nord-Est de l'île-puis poursuivre le reste, les autres jours. » Elle ponctua la fin de sa phrase en balayant circulairement la carte pour revenir au point de départ : Pixie Hollow. Quand Aeglos eut accepté la première étape, Alkëstia s'exclama « Bien, alors c'est parti ! » Et les deux fées s'envolèrent pour la première étape de la quête.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos Empty
Message Sujet: Re: Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos EmptyVen 11 Nov 2016 - 23:06

Une quête pour mieux se connaître
Alkëstia x Aeglos

La malédiction qui avait touché l’île, il y a quelques mois, m’avait énormément touché. Pourquoi me diriez-vous ? Tout d’abord, parce que j’ai bien cru que l’île allait vraiment mourir, et que je n’avais nullement confiance en ces humains pour nous sauver. Voir le saule sacré perdre toute sa splendeur au fil des jours, m'angoissait et minait mon moral… heureusement que Linaë était à mes cotés pour me redonner de l’espoir. Je n’avais jamais compris son admiration pour les « géants » comme j’aimais les appeler. Elle me répétait tous les jours qu’elle voulait vivre comme eux, même ces maudits pirates la fascinaient… et cette obsession, lui a sûrement porté préjudice. Depuis que le saule avait été sauvé, ainsi que l’île, Linaë avait disparue. Je l’ai cherché dans tous les recoins de la vallée des fées… mais aucune trace de la fée de l’eau. Je savais qu’il fallait que j’aille au de-là de notre vallée, que je cherche sur l’île – voir même plus – peut-être s’était-elle fait kidnappé par l’un de ses brigands des mers? Mais j’étais un homme cérébral, j’aimais me plonger dans des lectures sans fin – les aventures, je les vivais depuis mon divan – je n’avais rien de courageux, ou d’aventurier. Un jour, alors que j’étais dans mes pensées, je percutais une fée à la chevelure flamboyante. Je m’excusais, elle fit de même, puis je saisis l’occasion, et lui demanda si elle avait vu Linaë. Hélas, ce fut encore une réponse négative… mais, elle me proposa son aide. J’acceptais son offre, je me disais qu’avec de la compagnie, je vaincrais ma peur du monde extérieur. Elle me donna rendez-vous le lendemain pour commencer les recherches.

Je n’ai pas dormi de la nuit, j’angoissais à l’idée de croiser la route d’humains, de nous faire capturer… ou pire encore, tuer. « Sois courageux, un peu ! Tu le fais pour Linaë.» me dis-je, en m’observant d’un éclat de miroir. Je préparais un petit sac pour notre excursion, mais je n’étais pas rassurer. Je regardais la petite montre à gousset qui se trouvait dans le coin de ma maisonnette, j’avais une bonne heure devant moi. Je m’installais sur mon rondin de bois et attrapais entre mes mains mon gobelet où j’avais versé un peu de thé. Tout en buvant mon breuvage, je cristallisais les quelques gouttes qui étaient tombés sur la table. Des petites perles de glace se formèrent et je les poussais pour qu’elles roulent. Finalement, je quittais ma demeure au beau milieu de la vallée de l’hiver, pour rejoindre Alkëstia, si j’avais bien retenue son prénom. Je volais jusqu’à la limite de Pixie Hollow, et aperçu la fée aux cheveux rouges feu. J’esquissais un sourire timide, et la salua. Je répondu à sa question, bien que je sois encore capable de faire demi-tour… mais c’était l’occasion ou jamais. « Prêt. Et encore merci, de bien vouloir m’aider. » Elle sortie une carte de sa besace, et pointait du doigt notre itinéraire. J’hochais la tête en signe d’approbation. Une question me brûlait les lèvres, mais j’avais tellement peur de paraître idiot. « Oui, commençons par la forêt des jeux. C’est une bonne idée. » Nous nous envolions en direction de cette forêt, elle n’était pas très loin, surtout pour nous les fées. Alors que nous volions cote à cote, je finis par interroger ma coéquipière : « Est-ce que tu as déjà côtoyé des humains ? » Je marquais un pause, puis ajouta : « Linaë était tellement admirative devant eux, que j’ai peur qu’elle se soit fait attrapé par l’un d’eux. Penses-tu qu’une fée peut survivre loin de Pixie Hollow ? » C’était la première fois depuis des mois que je pouvais parler à quelqu’un, les autres fées de l’hiver était bien trop occupé pour se soucier de la disparition de mon amie.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


Dernière édition par Aeglos le Dim 11 Déc 2016 - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos Empty
Message Sujet: Re: Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos EmptyJeu 17 Nov 2016 - 17:30

Une quête pour mieux se connaître

La fée du givre remercia la fée de la poussière de lui apporter son aide. Alkëstia lui sourit, ravie de pouvoir l'aider. Pour elle, entre membres de la communauté féerique, on se serrait les coudes et on s'entraidait. Elle n'était donc pas venue les mains vides au lieu du rendez-vous. Elle avait constitué un véritable plan d'attaque, qu'elle exposa à Aeglos. La fée du givre approuva son plan et ils décolèrent, direction la Forêt des Jeux.

Ce qu'Alkëstia adorait cette sensation. Elle ne se lasserait jamais de voler. Elle sentait les muscles de son dos se contracter et se relâcher, pour permettre le battement de ses ailes. Et c'était encore plus enivrant de voler en compagnie d'une autre fée, de voler côte-à-côte, de sentir l'harmonie des ailes battre à l'unisson, même si les circonstances n'étaient pas des plus joyeuses. D'ailleurs, comme un rappel à la situation particulière, ayant réuni les deux fées pour une quête, Aeglos posa une question à la fée de la poussière. Il voulait savoir si elle avait déjà fréquenté des humains. En effet, elle avait déjà eu l'occasion de côtoyer certains d'entre eux. Elle avait rencontré les enfants perdus. Elle les adorait, surtout May Lee et autrefois Raygon. Elle avait vu quelques indiens, mais s'était vite aperçue qu'elle ne pouvait pas communiquer avec eux. Quant aux pirates, elle préférait les éviter et les humains des villes également. Elle n'en gardait pas de bons souvenirs. Ces derniers s'évanouirent de son esprit, quand Aeglos lui fit une confidence. Il lui demanda son avis quant à la possibilité d'une survie ou non de Linaë en dehors de Pixie Hollow. Sans détour, Alkëstia lui répondit de sa voix cristalline. « Si elle s'est retrouvée chez les enfants perdus, elle n'a rien à craindre. Elle peut tout à faire survivre chez eux. Si tu veux, nous pourrions aller leur rendre visite, après avoir balayé la zone, pour vérifier. Mais si tu veux mon avis, c'est peu probable qu'elle y soit. Si elle était chez eux, les fées gardiennes l'auraient vue et ramenée. Et puis, elle serait sûrement rentrée à l'heure qu'il est. Quant aux autres humains...je ne sais pas. J'espère qu'elle n'est pas tombée sur un pirate. » Alkëstia finit sombrement sa phrase. Elle ne lui laissait aucune chance chez les pirates. Ils l'avaient peut-être tuée ou vendue ou pire. Pour essayer de détendre l'atmosphère, elle répondit à la première interrogation de son partenaire d'aventure. « Sinon, oui, j'ai déjà côtoyé certains humains, principalement les enfants perdus. Ce sont les seuls êtres humains à pouvoir nous comprendre. Ils adorent les fées, enfin ça, tu dois le savoir, je suppose. » En effet, les fées le savaient. Chaque fée connaissait les différents types de fées qu'il existait, dont les fées gardiennes responsables chacune d'un enfant perdu. Et les fées gardiennes enrichissaient les connaissances des fées sur les enfants perdus. Chaque fée savait ainsi que les enfants perdus et les fées, qu'elles soient gardiennes ou non, pouvaient communiquer sans problème. « Ils sont débordant d'énergie et de vie. Ils sont toujours prêts à jouer. Il n'y a aucun danger avec eux. Pour les indiens, j'imagine que ça dépend des individus. Lorsque j'avais visité l'île, j'étais tombée sur eux. Ils sont respectueux de l'île et des êtres vivants, en général. Enfin, de ce que j'en ai vu. Néanmoins, ils ne nous comprennent pas. En tout cas, ils ne m'ont pas attaquée et je ne suis pas restée longtemps sur leur territoire, donc je ne les connais pas vraiment, mais ils n'ont pas l'air belliqueux à notre égard. Par contre, les autres, les pirates, je te conseille de les éviter. Ils ne nous comprennent pas et leur intentions ne sont pas toujours honorables. » Consciente d'avoir relancer une ambiance pesante avec les pirates et une potentielle rencontre de Linaë avec eux, Alkëstia préféra lancer un autre sujet. « Depuis combien de temps Linaë a-t-elle disparu ? » Alkëstia l'ignorait. Elle savait seulement que la fée avait disparu, elle ne savait pas depuis combien de temps. Elle connaissait à peine la fée, elle ignorait donc depuis combien de temps elle n'était pas rentrée. Elle n'avait appris sa disparition que hier par Aeglos. Tandis qu'elle attendait la réponse, elle sentit une grande estime pour la Reine, qui elle, connaissait chacun des noms des fées et qui elles étaient.

Ils arrivèrent assez rapidement au lieu de destination. Par quoi commencer ? Alkëstia songea que si Linaë était capable de rentrer seule, elle serait déjà revenue. Elle devait donc soit être incapable de rentrer soit morte. Alkëstia préféra ne pas envisager la dernière possibilité. Elle préféra partager la première hypothèse. « Si elle n'est pas rentrée depuis tout ce temps, c'est peut-être dû au fait qu'elle est incapable de rentrer. Elle est peut-être piégée quelque part ou elle a peut-être une aile cassée et ne peut plus voler. Ça expliquerait son absence. En marchant, pour retourner à Pixie Hollow, elle en aurait pour des jours, alors qu'en volant quelques heures. Il faut dire qu'entre marcher et voler, ce n'est pas du tout la même perspective ! » Alkëstia s'en était bien rendue compte, la première fois qu'elle avait testé la poudre d'humanité. « Elle s'est peut-être construit un endroit pour dormir en espérant que quelqu'un vienne la chercher, ou elle s'est perdue, ou alors elle s'est réfugiée quelque part. Ici, c'est plein de ruines. C'est là que vivaient les premiers habitants de l'île. C'est devenue une sorte de terrain de jeux pour les enfants perdus, même s'ils viennent peu souvent. » Après avoir fini d'expliquer ce qu'elle savait et pensait, Alkëstia se demanda comment procéder ? Jusqu'à là, elle avait été méticuleuse et organisée. Maintenant, elle se demandait comment ils allaient s'organiser. Elle demanda son avis à Aeglos. « A ton avis, on a plus de chance de ratisser l'endroit de fond en comble ensemble ou en se séparant ? »
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos Empty
Message Sujet: Re: Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos EmptyDim 4 Déc 2016 - 22:17

Une quête pour mieux se connaître
Alkëstia x Aeglos

L’heure avait sonné, et retrouver Linaë était devenue une obsession pour Aeglos… Ne pas savoir où son amie se trouvait le rongeait de l’intérieur. Bien qu’il soit une fée, et que ces dernières ne sont pas capables d’autant d’émotion que les humains, il s’était vraiment attaché à sa fée de l’eau, il pourrait même dire qu’il l’aimait. Voilà pourquoi, il allait braver ses peurs, franchir les barrières invisibles de la forêt de Pixie Hollow. Lorsqu’il retrouva Alkëstia, il fut soulager qu’elle ne l’ait pas oublié, car seul, il n’aurait jamais pu y parvenir.  Alors qu’ils étaient en chemin pour la forêt des jeux, Aeglos demanda à la fée rousse si elle avait déjà côtoyer les humains. Bien entendu elle lui donna une réponse, et apparemment, elle pensait la même chose que lui à propos des pirates. La fée de l’hiver priait pour ne jamais rencontrer ces barbares qui pillaient les navires, et qui faisaient peur rien que par leur épée pendue à leur taille. « Je ne comprendrais jamais son admiration pour ces pirates… c’est une fée de l’eau mais tout de même… ils sont cruels et puent, ça n’a rien d’attirant. » Elle ajouta qu’elle avait côtoyé quelques enfants perdus, mais la barrière de la langue l’empêchait de discuter avec les humains. « Tu n’as jamais utilisé de poudre d’humanité ? J’en ai une fiole… mais bizarrement, je n’ai pas envie de grandir… ou peut être peur de voir le monde d’un autre angle. »  Aeglos n’avait rencontré qu’une petite fille, il y a un peu moins d’un an de cela, il l’avait aidé durant une tempête de neige… mais il n’était pas vraiment à l’aise avec les enfants-perdu ; il n’était qu’une fée de l’hiver, et non une fée gardienne.

Volant à travers les arbres, la forêt des jeux se dessinait devant eux. Alkëstia lui demanda depuis quand la fée de l’eau avait disparue de la vallée des fées. Il se mit à réfléchir, puisqu’avec la malédiction de l’île et le chamboulement du temps ; l’île n’avait pas vraiment eu d’été. Tout le monde était chamboulé, et un peu perdu dans les mois de cette année. « Je dirais depuis  trois mois, c’était juste après que les humains sauve l’île. » Trois mois, c’était long… et je me demandais réellement si mon amie était encore en vie. J’espérais de tout mon cœur qu’elle le soit, qu’elle me revienne bientôt… mais si elle était encore de ce monde, elle serait surement déjà rentrée, non ? Elle était une fée depuis de longue année, elle connaissait le chemin pour rejoindre la vallée. « Je ne veux pas perdre espoir, mais Linaë n’est jamais partie aussi longtemps ! Il lui arrivait souvent de partir durant une journée ou deux, mais elle revenait à chaque fois. » La jolie fée rousse suggéra que la fée était peut être blessé, qu’elle ne pouvait plus voler. Il est vrai que si cette hypothèse se révélait être véridique, Linaë avait besoin d’aide pour rentrer dans la vallée de fée… surtout si elle s’était beaucoup éloigné. « Si elle est effectivement blessée, alors il faut rapidement la retrouver… j’ai attendu trop longtemps. » Une fois au beau milieu des ruines, les deux fées se posèrent sur le sol couvert de feuilles d’automne. La fée des poussières lui demanda comment ils allaient procédés pour fouiller l’endroit, la plus logique des choses seraient de se séparer… mais Aeglos avait trop peur de s’égarer, et de perdre Alkëstia de vue ; il répondit : « Deux paires d’yeux valent mieux qu’une, non ? » Il regardait autour de lui, mais il semblait désemparer par la grandeur des lieux… pourtant ce n’était qu’une partie infime de l’île. « Il n’existe pas une poudre qui permettrait d’aller plus vite ? » Ce n’était pas bien d’utiliser la facilité, mais après tout, nous n’avions plus beaucoup de temps…l’hiver arrivait à grand pas, et Linaë n’avait pas la même résistance au froid que lui. Ils commencèrent à fouiller l’endroit, mais Aeglos s’arrêta. « Je ne penses pas qu’elle soit ici, je pense qu’elle est partie bien plus loin… mais surtout, plus près des humains. » Croisant les bras sur sa poitrine, la fée fit une moue songeuse… « Quel village est le plus près d’ici ? Je ne suis jamais… enfin je ne connais pas du tout cette île, en réalité. »    

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

Spoiler:
 


Dernière édition par Aeglos le Dim 11 Déc 2016 - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos Empty
Message Sujet: Re: Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos EmptyDim 11 Déc 2016 - 19:46

Une quête pour mieux se connaître

Telles deux projectiles, les deux fées filèrent à travers les Plaines de Toot en direction de la Forêt des jeux. Tout en volant côte à côte, Aeglos interrogea Alkëstia. Il voulait savoir si la fée de la poussière avait déjà côtoyé des humains. Quand il eut sa réponse, il fit une remarque sur la fée de l'eau et son attrait pour les pirates. Il termina son commentaire en énonçant qu'ils étaient cruels et qu'ils puaient. Alkëstia acquiesça d'un signe de tête à sa remarque. C'était l'impression et l'expérience qu'elle en avait. Elle enchaîna sur sa connaissance des enfants perdus. Aeglos fut surpris qu'elle ne connaissait pas davantage les humains avec la poudre d'humanité. L'alchimiste venait de lui dire qu'elle en avait rencontrés, mais était restée sous sa forme de fée. Ce qui était étrange, surtout pour une alchimiste connaissant l'existence de la poudre d'humanité. Il la questionna sur le sujet. « Oh si bien sûr ! Je m'en suis déjà servie. Néanmoins, je n'ai pas encore eu l'occasion de voir des humains sous ma forme humaine. J'ai rencontré les humains avant l'invention de la poudre. Maintenant, je n'ai pas eu l'occasion de rencontrer d'humain sous ma forme humaine. » Ce qu'elle ignorait à ce moment-là de son histoire, c'est que lors de sa prochaine utilisation, la flamboyante fée alchimiste retrouverait Raygon, son inventeur fou préféré. Et puis, ce serait au tour de Gabriel. Grâce à lui, Alkëstia en apprendrait plus sur l'amour. En cinq siècles, la fée n'était jamais tombée amoureuse. Elle ne comprenait donc pas bien les raisons qui poussaient Aeglos à braver les dangers de l'île pour retrouver une fée parmi tant d'autres. La fée de la poussière l'aidait parce qu'elle était serviable et protectrice. Elle ferait tout pour la communauté féerique. Cependant, elle ne savait pas ce que c'était que l'Amour. Elle ne comprenait pas la force qui permettait à Aeglos de braver ses peurs pour retrouver Linaë. Cette notion lui était inconnue. En revanche, il y avait des choses qu'elle savait et elle n'allait pas taire sa connaissance. Elle commenta ainsi la remarque de la fée au joli minois quant au changement d'angle en étant humain. « Oui, c'est vrai que l'angle de vue est différent. C'est déstabilisant au départ, mais il ne faut pas avoir peur. La perspective change, mais ce n'est pas désagréable. Evidemment, je préfère être une fée qu'une humaine. Et ce n'est pas pour des raisons d'esthétisme, comme leurs oreilles rondes. Je préfère mille fois nos oreilles en pointes. Non, c'est surtout leur lenteur qui m'agace. Ils n'ont pas d'ailes et marcher est assez fatiguant au bout d'un moment. Quand je redeviens une fée, je suis heureuse de retrouver mes ailes et la rapidité de déplacement des fées. Et nos corps sont tellement plus légers et habiles ! » Alkëstia était en effet moins fatiguée en marchant sous sa forme de fée que d'humaine. Sûrement parce que la fée était habituée à ses muscles de petites tailles, adaptés justement à son échelle de fée. Ces derniers demandaient moins d'énergie que des muscles plus denses et plus épais d'humains.

Alkëstia questionna Aeglos sur la durée de la disparition de Linaë. Trois mois, c'était un long laps de temps pour une disparition. L'alchimiste énonça différentes hypothèses possibles quant à une raison expliquant une si longue absence. La fée à la crinière dorée insista sur le fait de la retrouver. La rousse posa une main réconfortante sur l'épaule de son comparse, sentant une pointe de culpabilité de celui-ci, avec la fin de sa phrase. Elle le regarda dans les yeux, lui faisant comprendre que Linaë n'était pas abandonnée, puisqu'ils étaient là pour la retrouver. Alkëstia aurait pu s'aventurer avec une phrase toute faite dans pareil circonstance comme : tout va bien se passer, on va la retrouver. Cependant, ce n'était pas la philosophie de la fée de la poussière, qui était une fée logique. Elle ne voulait pas garantir quelque chose dont elle n'était pas sûre, même pour réconforter quelqu'un.

Une fois posés dans le parterre de feuilles automnales,  les deux s'organisèrent pour les recherches. Sur une proposition d'Aeglos, ils convinrent de fouiller ensemble les ruines et alentours de la forêt. « Oui, exact. Autant chercher ensemble, peut-être qu'un verra quelque chose qui aura échappé à l'autre. » La façon dont Aeglos avait posé la question avait une certaine logique, qui fit dire à Alkëstia ces paroles. Elle ignorait que c'était par peur que la fée de l'hiver ne voulait pas qu'ils se séparent. Et puis, ils étaient des fées, à eux deux, séparés ou non, ils seraient plus rapides à balayer le périmètre. Juste avant les recherches, Aeglos fit un commentaire quant à une possible existence d'une poudre pour être plus rapide. Alkëstia afficha une mine sombre à la réponse d'Aeglos. « Non. Quoique c'est une bonne idée ! », finit la fée toute excitée. Aussitôt, elle sortit son calepin et nota dessus l'idée de poudre d'Aeglos. Cela pouvait peut-être paraître malpoli et pas vraiment approprié à la situation, mais la fée de la poussière, bien que serviable et loyale, pouvait se montrer assez froide, préférant les faits aux sentiments. Et puis, une émotion à la fois lui permettait d'avancer. Ce moment d'excitation s'estompa et elle reprit son sérieux, proposant même une idée. « Il n'y a pas de poudre à cet effet, mais j'ai quelques poudres dans ma besace, qui pourraient être utiles. J'ai de la poudre Blanimaux. Nous pourrons comprendre les animaux comme ça. Ils auront peut-être vu Linaë. Et s'ils nous agressent, j'ai de la poudre Ronpiche pour les endormir. On ne sait jamais sur lesquels on pourraient tomber. »

Les recherches commencèrent. Ils fouillèrent chaque recoin des ruines et balayèrent chaque recoin de la végétation, mais aucunes traces de Linaë. Il n'y avait rien qui attestait qu'elle est un jour résidait dans le secteur. Ils tombèrent alors sur un Le ghora. Peut-être avait-il vu la fée ? Surtout que cette créature ailée était bien connue des fées, qui en avait un véritable élevage à Pixie Hollow. Alkëstia désigna le pégase-licorne à Aeglos. « Tentons notre chance. » Elle s'approcha doucement de l'étalon à la corne rouge et sortit de sa besace la poudre Blanimaux. Elle s'en saupoudra ainsi que Le ghora. La magie opéra. « Bonjour !
-Bonjour vous deux !
-Excuse-nous de te déranger, euh...
-Rubena.
-Rubena. Je m'appelle Alkëstia et voici Aeglos. Nous cherchons, notre amie, Linaë. Tu l'as peut-être aperçu ? »

Alkëstia laissa Aeglos faire la description de Linaë. Le ghora répondit par la négative. Lui et les autres de son espèce n'avaient vu aucune fée dans cette zone depuis la nuit éternelle. Alkëstia le remercia et le regarda s'envoler en direction de Pixie Hollow. Devant les recherches infructueuses, Aeglos fut le premier à formuler l'hypothèse la plus plausible, tandis qu'Alkëstia barrait la Fôret des jeux de sa carte. Il suggéra que Linaë était peut-être proche des humains. Alkëstia trouvait que ça faisait sens si la fée les adorait, surtout les pirates. « Il y a Bartok. Il faut traverser le territoire des bêtes sauvages par contre. Mais si Linaë est passionnée par les pirates, ce n'est pas là qu'elle est. Il faut aller à One-eyed Willy. Je ne connais pas non plus par cœur l'île. Une bonne partie, oui, mais pas entièrement. C'est pour ça que j'ai emmené la carte. Je ne connais pas beaucoup cette ville. Je sais juste que c'est une ville de pirate. »

Les deux fées quittèrent leur lieu actuel pour se rendre à la cité des pirates. Une fois sur place, Alkëstia se posa une question. « A ton avis, on a plus de chance de la retrouver en étant nous-mêmes ou en prenant une apparence humaine ? » Sans s'en rendre compte, une pointe de peur s'était mêlée à la voix de la rouquine. Peu de chose lui faisait peur, mais les pirates avaient le don de l'effrayer à un niveau inimaginable.

Spoiler:
 
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos Empty
Message Sujet: Re: Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Une quête pour mieux se connaître ▬ Aeglos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-