AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Jour de paye {ft. Anne B.}
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Jour de paye {ft. Anne B.} - Page 3 Empty
Message Sujet: Re: Jour de paye {ft. Anne B.} Jour de paye {ft. Anne B.} - Page 3 EmptyDim 12 Mar 2017 - 13:00


   
Jour de paye.
Anne & Jeremiah
« C'est toujours comme ça : une personne fait une mauvaise action et elle ne veut pas en subir les conséquences. Elle croit que tant que les autres n'en savent rien ça n'est pas un déshonneur.» M. Twain

« Tu sais parler aux hommes Bonny Blood. » Répondit-il l'air goguenard

Sa réputation de pyromane amoureux de la poudre à canon était connue de tous et il n'en avait jamais fait un mystère. Jeremiah avait toujours trouvé qu'il y avait quelque chose de grandiose à apporter la destruction dans un gigantesque feu de joie. La vue des caisses de munitions et de poudre était une aubaine. Il faudrait faire attention à ne pas se trouver dans le champ de l'explosion mais l'idée lui plaisait tout particulièrement et ce genre de calcul c'était son affaire. Il n'en fallut pas plus pour que les deux compères concoctent un petit plan de revanche. Ce type n'imaginait pas une seconde ce qui était sur le point de lui tomber dessus et il s'en réjouissait. De plus, ils se mettraient bien moins en danger de cette façon qu'en allant affronter un groupe de pirates bien plus nombreux et surtout bien plus maîtres de leurs capacités qu'eux-même. Foutu poison.

Leurs ombres se faufilèrent silencieusement le long du quais alors qu'il apportait de quoi mettre en scène leur petit feu d'artifice. Tendant l'oreille alors qu'il préparait les explosifs, Jeremiah écouta, aux aguets. Il ne savait pas s'il devait se sentir vexé ou soulagé de n'être qu'une monnaie d'échange dans les plans d'un pirate qui cherchait juste à revenir dans les bonnes grâces de Crochet. D'un côté, il était soulagé que ça ne soit pas un des plans du capitaine pour lui faire payer sa désertion, de l'autre son orgueil s'en trouvait un peu vexé. L'homme au crochet avait du se dire qu'il ferait d'une pierre deux coups si ce type parvenait se débarrasser de lui. Mais à force de ne rien voir venir ces dernières semaines, il avait fini par se dire qu'il s'était désintéressé de lui et avait de plus gros poissons à ferrer.

«  Tout ça pour ça, persifla-t-il, au moins on sait ce qu'il nous reste à faire. Faut se débarrasser de lui. »

Plus facile à dire qu'à faire puisqu'il faudrait pouvoir mettre leur plan à exécution sans se faire repérer et s'assurer qu'il n'y réchapperait pas. En tant normal il n'aurait eut aucun mal à évaluer les lieux afin de déterminer l'endroit le plus propice au placement des explosifs. Mais vu son état, le forban était obligé de mobiliser toutes sa concentration. Encercler le groupe sembla lui prendre une éternité, alors qu'il indiquait à la rousse, le plus silencieusement possible, ou placer le tout. Le chemin retour sembla encore plus long. A demi courbés dans l'obscurité, ils versaient la poudre, semant un chemin comme une piste. Le pirate réalisa que son coeur battait la chamade. Un mélange de doute et d'appréhension. Ils n'auraient pas droit à l'erreur ce coup-ci, la réussite était leur seule issue s'ils voulaient se sortir de là. Il les guida le plus loin possible, à une distance suffisamment étendu pour qu'ils ne soient pas soufflés par l'explosion ni touchés par d'éventuels projectiles. Recroquevillé dans l'ombre il indiqua la poudre d'un signe de la tête.

« J'suis grand prince ce soir, c'était ton idée. A toi l'honneur. »


   
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Jour de paye {ft. Anne B.} - Page 3 Empty
Message Sujet: Re: Jour de paye {ft. Anne B.} Jour de paye {ft. Anne B.} - Page 3 EmptyLun 13 Mar 2017 - 13:51


Jour de paye

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Jeremiah & Anne



C’était bien leur veine d’avoir été pris pour cible, mais en fin de compte ils avaient réussi à retourner la situation à leur avantage. Sous les conseils professionnels de son comparse, Anne disposait les explosifs et gardait un œil attentif sur leurs cibles pendant que Jeremiah faisait en sorte que rien ne soit laissé au hasard. Il s’y connaissait bien mieux en matière d’explosifs, ainsi elle comptait sur lui pour calculer les distances et tout ce dont ils avaient besoin pour envoyer chier leurs ennemis. Finalement, ils s’éloignèrent, son cœur tambourinant contre sa poitrine, elle espérait que cela suffise à réduire leur ennemi au silence. Alors elle fut interpellée par la voix de son compagnon qui lui proposa de mettre feu à la poudre maintenant qu’il n’y avait plus que ça à faire.

Un fin sourire étira les commissures de ses lèvres à son offre, finalement leur calvaire prenait fin ici ou alors ce n’était que le début d’autres emmerdes. Anne ne se fit pas prier pour attraper une torche et mettre le feu aux poudres qui prit vite feu et suivit la ligne qu’avait tracée Jeremiah. Et en quelques secondes les flammes furent arrivées aux explosifs. Anne s’était recroquevillée à côté de son comparse, mettant ses mains sur ses oreilles pour prévenir de l’onde de choc. Celle-ci fit vibrer le sol, la lumière de l’explosion donna l’impression durant un laps de temps que le jour était levé alors qu’ils étaient bel et bien au beau milieu de la nuit. Tout aussitôt, la pénombre revint, donnant que de vifs flashes sous les géantes flammes vacillantes de l’incendie provoqué. La détonation avait tout balayé dans un rayon de quelques mètres et avait sans doute réveillé une bonne partie de l’île mais ils avaient eu ce qu’ils voulaient : il ne restait pas la moindre trace de ces gens là.

Anne s’aventura à passer son minois par-dessus un cageot pour observer le champ de bataille. Le feu se répandait aux alentours, divers matériaux étaient échoués ça et là, s’embrasant. Il ne restait plus rien de ce qu’il s’était passé cette nuit là et malgré leur état, ils avaient fini par en arriver à bout grâce à ce plan qu’ils avaient mis en place tous les deux. Comme quoi ils confirmaient qu’ils étaient bien plus efficaces alliés qu’ennemis et Anne en prenait note, elle n’oublierait pas toutes ces emmerdes qu’ils avaient eues ce soir là.

« Aye, y’a plus rien ! » Déclara t-elle en n’ayant pas vu la moindre silhouette ennemie sortir de là.

C’était une très bonne manière de venir décrisper ses muscles tendus sous la frustration en fin de compte de tout faire exploser et si elle n’avait pas déjà été ivre elle aurait proposé de fêter ça dans une taverne. La jeune femme étira un large sourire moqueur avant d’entrevoir arriver une foule de personnes alertées par le bruit de l’explosion et les flammes, tous devaient se demander qui en était à l’origine, à l’encontre de qui puisqu’ils verraient bientôt que ce n’était pas un simple accident. Le moment était alors venu de filer avant qu’on ne fasse le chemin jusqu’à eux et qu’ils ne soient impliqués dans des histoires qu’ils avaient justement voulu éviter.

« Allez viens, on s’en va. » Murmura la jeune femme en faisant signe à Jeremiah

Les deux ombres s’éclipsèrent, baissées, afin de ne pas attirer l’attention dans leur direction et atteignant de nouveau la ville, Anne l’invita à la suivre pour qu’ils passent par des ruelles bien moins peuplées et éviter d’être des visages que l’on avait vu ensemble justement tout près de l’explosion – cela était surtout valable pour Jeremiah en fin de compte mais si elle pouvait éviter d’y être associée automatiquement, elle faisait le nécessaire. Quelques minutes seulement, Anne perdait encore un peu l’équilibre dans sa marche mais fut en mesure de retrouver son chemin et ouvrit avec empressement la porte d’une maisonnette située un peu à l’écart.

« C’est chez moi, tu peux rester le temps que ça se dissipe ou alors tu vas être fiché » Déclara Anne en venant allumer les lanternes pour avoir un peu plus de clarté après avoir refermé la porte

Se délestant de ses effets en les jetant sur un fauteuil, elle s’empressa ensuite d’aller discrètement observer par la fenêtre depuis laquelle l’ont pouvait voir ces multiples silhouettes s’activer pour éteindre l’incendie.

« Un sacré bordel cette histoire…Trois hommes de crochet sont morts – enfin deux et demi. Déclara t-elle dans un rictus amusé. Il va chercher à savoir qui a fait ça sans aucun doute. Toi et moi il va falloir qu’on bosse ensemble pour que ça reste sous silence, on nous a vus trainer ensemble ce soir et tu sais comment ici les rumeurs vont vite... »







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Jour de paye {ft. Anne B.} - Page 3 Empty
Message Sujet: Re: Jour de paye {ft. Anne B.} Jour de paye {ft. Anne B.} - Page 3 EmptyLun 27 Mar 2017 - 10:04


   
Jour de paye.
Anne & Jeremiah
« C'est toujours comme ça : une personne fait une mauvaise action et elle ne veut pas en subir les conséquences. Elle croit que tant que les autres n'en savent rien ça n'est pas un déshonneur.» M. Twain

La nuit explosa dans une gerbe d'étincelles rouges et oranges. L'espace de quelques secondes, on aurait presque pu se croire devant un gigantesque feu de joie et Jeremiah laissait un mince sourire se dessiner sur ses lèvres lorsque, fermant brièvement les yeux, il profita de la chaleur des flammes sur son visage. Mais le spectacle serait de courte durée. Après s'être assuré qu'il n'y aurait plus personne pour parler de cette histoire, il leur fallu se résoudre à déguerpir au plus vite. Déjà il pouvait entrevoir quelques silhouettes se précipiter sur les quais pour se rendre compte du sinistre. Mieux valait ne pas être aperçu dans le coin. On les avait suffisamment vus comme ça ce soir.

Le marin se laissa guider à travers les ruelles de la cité pirate, serpentant à travers un dédale de passages désertés à cette heures tardive. La maisonnette ne payait pas de mine mais ce serait suffisant pour patienter jusqu'au matin. Et s'il ne montra rien de sa surprise lorsqu'elle l'invita à entrer, le forban n'en fut pas moins stupéfait. Cette série de mésaventures malheureuses n'avait pas pu suffire à complètement enterrer la hache de guerre entre eux, il s'agissait juste d'une alliance temporaire destinée à sauver leur peau. Au fond ils avaient commencé l'histoire en voulant se sauter à la gorge tous les deux. Il se laissa tomber sur un asseoir avec un grognement de satisfaction après avoir passé la soirée à crapahuter. Les effets du poison couraient toujours, même si moins intenses et se payer le luxe de poser ses fesses quelque part était un vrai plaisir après ça.

«  C'est vraiment trop généreux de ta part. » Marmonna-t-il en étouffant un bâillement sonore

Mais l'heure n'était pas encore au repos et elle souleva un point essentiel. Ils allaient devoir éloigner Crochet et ses griffes. La nouvelle n'allait pas tarder à se propager et les regards se tourneraient inévitablement vers eux après ça. Ils n'y pourraient rien mais à part étouffer ce ragot par un autre encore plus improbable, le pirate ne voyait pas comment se tirer de là. Il s'était rendu compte de ça avec l'expérience. Plus c'était incroyable, plus les gens étaient susceptibles d'y croire.

« On a plus qu'à propager notre propre version de l'histoire ? Améliorée bien sûr. Ca suffira pas à faire disparaître la rumeur mais ça jettera le doute dans l'esprit de Crochet. Il ira pas s'afficher ouvertement, ce sournois a toujours préféré agir sous le manteau. Mais j'te préviens, je suis prêt à jouer le jeu mais pas à me faire passer à tabac une autre fois juste pour prouver qu'on a pas pu s'allier tous les deux. »

Une raclée mais pas deux. Il s'en était suffisamment pris plein la tête ce soir là. L'heure était avancée et il avait du mal à échafauder un plan de contre attaque digne de ce nom. Il avait bon dos le fin stratège. Déjà qu'on ne le considérait pas particulièrement bien avec toutes ses frasques, ça n'allait pas améliorer sa réputation. Bien qu'il s'en accommode plutôt bien, il était était toujours plus facile d'agir quand les gens vous sous-estimaient.

«  Mais toi qui te vantait de m'avoir tendu un piège en début de soirée, fais toi plaisir, t'as qu'à leur faire croire que tu t'ai bien foutue de moi. Une bonne histoire de ce genre ça détourne toujours l'attention des gens. Ils aiment toujours se marrer un coup sur les malheurs de Cookson. »



   
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Jour de paye {ft. Anne B.} - Page 3 Empty
Message Sujet: Re: Jour de paye {ft. Anne B.} Jour de paye {ft. Anne B.} - Page 3 EmptyMer 29 Mar 2017 - 11:40


Jour de paye

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Jeremiah & Anne


Ses yeux glacials rivés sur la foule qui s’amassait près du port, elle devinait déjà que cet incident allait faire parler tout One-Eyed-Willy pendant quelques semaines et que de nombreuses personnes seraient pointées du doigt y compris eux. Et comme Anne avait bien fait de le souligner, il leur fallait prévoir quelque chose pour tuer la rumeur dans l’œuf avant qu’elle ne leur fasse défaut. Là-dessus Jeremiah avait vite fait de trouver une idée, propager une autre rumeur pour détourner l’attention et véhiculer l’idée qu’ils n’auraient pas pu s’allier. Là, il attira la sienne, Anne relâcha le rideau pour reporter son regard sur le pirate qui avait pris ses aises sur son canapé. Avec un tel poison ils étaient tous les deux encore capable d’avoir des pensées lucides, et dans les efforts menés jusqu’au bout ils avaient de quoi s’en sortir admirablement, c’était une bonne chose. Elle non plus était pas prête à se faire passer à tabac une nouvelle fois, elle se remettait tout juste des blessures causées par le duel qui l’avait opposée à un joaillier avide de vengeance : ce dernier avait délibérément cherché à la tuer. Et avec ça en plus, elle ne donnait pas cher de sa peau si cela venait à recommencer car ses sutures demeuraient encore très fragiles. Alors elle restait silencieuse, pour l’écouter développer son idée, et remettre en avant de la scène cette petite histoire qui les avait opposés afin de prouver justement qu’ils n’auraient jamais pu se retrouver tous les deux pour faire ce genre de choses.

Anne étira un large sourire tout en étouffant un rire amusé. Oui elle l’avait piégé mais ce désir de vengeance ne semblait déjà plus d’actualité, d’une part parce qu’elle avait autre chose à penser et qu’en fin de compte ils faisaient une bonne équipe tous les deux plutôt que de se tirer dans les pattes. Pour autant elle ne lui accordait pas sa totale confiance, cela serait un travail de longue haleine mais l’envie de lui sauter à la gorge lui était bel et bien passé pour le moment ; elle espérait juste s’en souvenir au moment où elle se réveillerait pour ne pas avoir une attaque en voyant Jeremiah pieuter sur son canapé. Mais puisqu’il parlait de solution, elle n’eut pas besoin de réfléchir plus que cela pour voir où il voulait en venir.

« Aye, c’est une bonne idée ça, j’raconterai à mes gars ce sera suffisant pour faire courir le bruit ils savent pas tenir leur langue quand ils vont dans les tavernes qu’ce soit pour les femmes ou les ragots. » Déclara t-elle en ricanant.

Puis, Anne décolla de la fenêtre, venant fouiller dans ses placards à la recherche de quelque chose à manger à défaut de ne pas être en état de cuisiner, cela n’allait pas réduire les effets de la drogue mais toute cette agitation avait fini par lui creuser l’estomac. Alors elle s’empara de la viande séchée et quelques fruits avant de prendre place sur le fauteuil et déposa le tout sur la table basse. D’un signe l’invitant à se servir s’il voulait, Anne soupira doucement, tout ceci avait été réellement épuisant et elle espérait vraiment que faire courir leurs propres rumeurs allait suffire pour ne pas trop attirer l’attention sur eux le temps que cette histoire tombe dans l’oubli.  C’était quelque peu comique de se dire que pour une fois qu’ils étaient d’accord et qu’ils s’entendaient plus ou moins bien, ils allaient devoir jouer la comédie comme si elle avait vraiment réussi à se foutre de lui. Anne tendit la main pour attraper une pomme et la croquer à pleines dents tout en reposant son attention sur son comparse.

« Si on fait ça tu vas chercher à te payer ma tête encore ? J’te préviens si t’utilises ta sorcellerie sur moi j’risque de pas apprécier. » Déclara t-elle avec un large sourire.

Quoi que non parce qu’elle ne s’en souviendrait probablement pas, c’était justement le principe. Mais l'alliance improvisée qu'ils avaient faite, pouvait être bien plus bénéfique, maintenant qu'elle y pensait, elle allait sans doute avoir besoin de ses talents et de son savoir.

« Après c’qu’il s’est passé, la mort de barbe noire, tout ça, j’cherche à comprendre c’que veut faire Crochet. Haran et Silver se sont alliés, mais moi dans quelques jours je vais devoir aller chercher des infos à gauche et à droite de l’île pour Silver. Puisque tu as navigué avec Crochet, tu seras peut être mieux placé que moi pour trier et comprendre ces infos. Ce serait une bonne chose si tu m’accompagnais, t’en penses quoi ? »







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Jour de paye {ft. Anne B.} - Page 3 Empty
Message Sujet: Re: Jour de paye {ft. Anne B.} Jour de paye {ft. Anne B.} - Page 3 EmptyJeu 25 Mai 2017 - 9:10


   
Jour de paye.
Anne & Jeremiah
« C'est toujours comme ça : une personne fait une mauvaise action et elle ne veut pas en subir les conséquences. Elle croit que tant que les autres n'en savent rien ça n'est pas un déshonneur.» M. Twain

Le début de la soirée lui semblait déjà bien loin et Jeremiah avait l'impression que ce moment où ils s'étaient croisés sur la grande place remontait à bien plus longtemps que quelques heures. Trop de choses s'étaient déroulées entre temps et il se contenta de hocher la tête en l'écoutant. Il n'y avait plus qu'à compter sur les bavardages des pirates, qui pouvaient se révéler parfois bien pire qu'une troupe de bonnes femmes. Il se trouverait bien une histoire plus intéressante pour faire oublier la leur non ? Ca n’apaisait pas pour autant ses crainteS, après tout quelqu'un avait déposé un contrat sur sa tête, mais le forban se disait qu'il valait mieux s'en être aperçu et pouvoir être sur ses gardes plutôt que de se laisser surprendre bêtement. Dans son malheur la petite mésaventure de ce soir servirait donc à quelque chose. Un ricanement lui échappa alors qu'il mâchonnant un bout de viande séchée, le regard lointain. Il tentait d’échafauder une riposte quI leur aurait permis de sauver leurs peau tout en remontant la piste de tout ce mystère. Un vrai sac de nœud dont il se demandait s'il avait bien fait d'y mettre les doigts ce soir.

« C'pas l'envie qui me manque de répliquer à ce petit bizutage mais je crois bien que j'ai plus besoin de toi à mes côtés en ce moment que comme ennemiE. Et ça m'tue d'avoir à le dire. »

Mais le sourire plein de dent qu'il lui dédia démentait légèrement cette petite plaisanterie, quoique l'étincelle dans son regard lui conférait un petit quelque chose de carnassier qui disparu aussi vite qu'il était venu. Ils allaient avoir besoin l'un de l'autre et il n'était pas question de s'étriper pour les temps à venir. Ce serait jouer le jeu de leurs ennemis que de s’entre-tuer pour de bêtes histoires de rivalités.
La rouquine ne tarda pas à lui faire part de ses intentions et il se permis quelques secondes de débat pensif avec lui-même. Tenter de sauver ses fesses étaient une chose, activement riposter en était une autre. Etait-il prêt à sortir de sa réserve habituelle pour tenter des choses concrètes ? Cookson tenait à sa réputation de girouette. Il suivait toujours la direction du vent et ça lui conférait un rien d'imprévisibilité qui jouait souvent à son avantage. Mais les circonstances en avaient décidé autrement et il ne pourrait plus jouer les spectateurs avec une menace pareille au dessus de sa tête.

« Partir à la pêche aux informations avec les espions de Crochet à nos trousses ? Risquer notre peau à chaque mot de travers ? Prendre des risques ? Ironisa-t-il en ricanant, un peu que j'suis partant. »

Vivre dangereusement il le faisait au quotidien. Mais si le pirate ressentit un rien d'incertitude à l'idée de devoir prendre le taureau par les cornes, il se garda bien de le dire. Et si la main qu'il lui tendit pour sceller leur accord ne trembla pas, ça ne voulait pas dire pour autant qu'il se sentait pleinement assuré. Mais ça il n'y eut personne pour le voir. Rien d'autre que la nuit avançant sur l'île aux pirates pour servir de témoin à cette drôle d'alliance bancale que personne n'avait vu venir, pas même les deux intéressés. Le jour se lèverait bientôt et il serait toujours temps de retourner se cacher derrière les apparences. Mais en attendant que la nuit laisse place au jour, ils avaient encore quelques cartes à abattre.


   
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Jour de paye {ft. Anne B.} - Page 3 Empty
Message Sujet: Re: Jour de paye {ft. Anne B.} Jour de paye {ft. Anne B.} - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour de paye {ft. Anne B.}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] 48 heures par jour [DVDRiP]
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-