AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Having fun with little bird ★ pv. Raygon
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Having fun with little bird ★ pv. Raygon Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 EmptyLun 19 Déc 2016 - 19:09

Having fun with little bird
Gràinne x Raygon

Quand j’étais en compagnie de Raygon, j’oubliais l’espace d’un instant les parties sombres de mon passé… étrangement, j’avais l’impression de redevenir cette gamine intrépide qui grimpais aux arbres ; et se moquait de déchirer ses robes. J’avais toujours le sourire aux lèvres en sa présence, nous étions tous deux, de grands enfants. Et aujourd’hui ne dérogeait pas à la règle, nous étions décidés à chasser notre repas, mais cette partie de chasse tournait au spectacle grandeur nature. Que serait une bonne journée sans nos fanfaronnades ? Rien que de voir, Raygon faire le poulet à mes cotés, aurait pu me déconcentré ! Il faut dire qu’il y mettait tout son cœur, battant des ailes tout en se dandinant. Mais si nous voulions nous mettre quelque chose sous la dent, il fallait que je garde un minimum de concentration… surtout que la tâche n’était pas si aisée, je devais en une seule flèche, transpercer le corps de deux volatiles. J’en étais capable, et j’allais le prouver… là, tout de suite. Je retirais la flèche dans mon dos et arquais mon arme. Un seul coup, la direction de ma flèche était bonne, j’avais pris soin de calculer la vitesse du vent, celle des volatiles pour orienter mon arc – non, je rigole ! Tout est dans l’instinct ! « Si tu penses assez fort à ta cible, alors jamais tu ne la louperas » c’était ma devise, et je dois dire, que ça fonctionne plutôt bien !

Tandis que ma flèche suivait sa direction, mon regard se posa sur mon ami. Le rire qui s’échappa de mes lèvres était franc, il faut dire que la vue était ironique. Raygon courait le nez en l’air cherchant à attraper notre repas, malheureusement pour lui, il n’avait pas vraiment le compas dans l’œil. Je dois l’avouer mes indications étaient peut être un peu flou, pour une pirate, j’aurais peut être du lui dire à 15H ou plus à l’Ouest… mais j’étais bien trop occupé à rire. Je me stoppais lorsque je vis les deux volatiles se diriger droit vers Raygon, je me suis dis qu’il allait les attraper facilement… sauf, qu’en faite, c’est sa tête qui les a arrêter ! Je le vis tomber tel un pantin, les quatre fers en l’air ! Soudain, un sentiment d’inquiétude s’empara de moi, et si il s’était vraiment fait mal ? Mon regard fut attiré par deux canards gigotant au bout d’une flèche, je retrouvais mon sourire, et le rejoignais sans perdre une minute. « Peut être que je devrais te fournir un casque la prochaine fois ! » dis-je en me rapprochant. Il se releva, époussetant ses habits et me fit une remarque. « Tu sais que ce n’est pas bête ton truc ! Toi, t’es un génie ! Enfin tu le déjà. » J’esquissais un sourire, tandis qu’il s’afférait déjà à préparer le feu pour notre festin. Puis Raygon suggéra qu’il allait s’occuper du feu, et elle de la cuisine, comme le voulait la tradition. « Tu sais où je les fou, moi, les traditions ! Mais je vais quand même le faire ; j’aurais trop peur qu’il ne reste que les os sur ces pauvres canards ! » Je posais mon cul dans l’herbe, puis commença à retirer les plus de ces volatiles, gardant les plus belles et les plus grandes précieusement, elles me serviraient pour refaire des flèches. Raygon me demanda ce qu’il s’était passé dans ma vie, ces derniers temps. Mes amours ? Quelle ironie ! Mes emmerdes, ô oui, il y en a eu ! « Tu sais que mon cœur appartient à la mer, et puis, qui voudrait d’une pirate comme moi, voyons Ray ! » Je le regardais de biais, alors qu’il lançait le feu. « Pour ce qui est des emmerdes, je te jure, ils viennent tous seuls ! On dirait que je suis un aimant… paf ça me tombe dessus ! » La vérité était loin de celle-là, j’avais tendance à dégainer mon épée dès qu’un homme maltraitait une femme, ou juste quand j’avais abusé de trop de rhum. Je terminais de déplumer ma première volaille, quand je retournais la question à mon ami : « Et toi, as-tu prit le temps de sortir de ton atelier pour faire la connaissance d’une charmante donzelle ? » Je me pinçais les lèvres, pour empêcher un sourire de naître. « Allez, dis-moi qu’une demoiselle fait battre le cœur du p’tit colibri ! »


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Having fun with little bird ★ pv. Raygon Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 EmptyLun 26 Déc 2016 - 10:59

Having fun with little bird
Gràinne O'Malley
&.
Raygon Finnighan


 

 



 

 


Blackbird singing in the dead of night
Take these sunken eyes and learn to see
All your life You were only waiting
for this moment to be free



Se massant le crâne sans s’en rendre compte, il acquiesça en souriant aux paroles de Gràinne. Oh oui un casque ne serait pas de trop la prochaine fois. Car il y aurait une prochaine fois. Raygon chérissait trop ces moments passés avec la rouquine pour ne pas provoquer de nouvelles rencontres. Jamais il ne le dirait ouvertement, c’était un homme après tout et chacun sait qu’ils ont le verbe aussi développé qu’une carpe quand il s’agit de parler d’amitié et de sentiments. Mais il le pensait. Elle était une des seules avec qui il croquait la vie à pleines dents, vivait au jour le jour et profitait de l’instant présent sans se soucier des problèmes de demain. Elle lui rappelait son passé à l’Arbre du Pendu.

Quand elle mentionna qu’il devait être un génie, Raygon haussa les épaules le menton relevé les yeux faussement hautains comme s’il attendait qu’on lui jette des fleurs. Bien qu’il soit conscient de son talent, il se trouvait plus fou que savant et ses inventions étaient aux trois quarts, somme toute assez inutiles !

Assis autour de leur feu de camps comme deux scouts en ballade, Raygon étira un sourire aux paroles de Gràinne. A coup sûr il avait voulu la provoquer, à coup sûr elle avait raison à propos du popotin de ces canards. Ils n’auraient rien eu à becqueter s’il s’en était occupé. Raygon était de ceux que les fourneaux font fuir et qui était capable de vous rater un plat de nouilles !

Quand la conversation devint plus sérieuse, Raygon s’allongea à demi, soutenant sa tête d’une main, les yeux plongés dans les flammes alors qu’il s’amusait à brûler lentement une brindille.

«  Qui ne voudrait pas de toi c’est ça la question ? Une casse-cou pareil, meilleure archère du pays, et une bonne cuisinière. Rien que pour le dernier point ils devraient tomber à tes pieds comme des mouches » .

Un sourire goguenard inonda son visage, sachant parfaitement il allait se prendre un retour de bâton sur la condition féminine sous peu. Attrapant la volaille fraichement plumée il l’installa sur la broche rudimentaire au dessus du feu. Bien sûr, il ne pouvait pas espérer s'en sortir sans que Gràinne lui demande des nouvelles de son côté et le sourire à peine dissimulé de son amie suffit à lui faire lever les yeux au ciel.

«  Un colibri ça n’a pas d’attache ! Et puis en ce moment c’est mon passé d’enfant perdu qui me rattrape et c’est pas joli joli… »

Le jeune homme jeta une nouvelle brindille dans le feu en pensant simultanément à May Lee et Alkëstia qu’il avait revu il y a peu et dont les retrouvailles avaient été houleuses. Elles avaient toutes deux soufferts de son départ, et leur colère cachait une tristesse difficile à ignorer.

« Après tout, Neverland est trop petite pour qu’on ne se recroise pas tous un jour. Je la soupçonne quand même de placer certaines personnes de notre passé sur notre chemin exprès ! » rajouta t-il dans un sourire, sans se rendre compte que ses paroles faisaient échos à celles de Gràinne.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Having fun with little bird ★ pv. Raygon Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 EmptyMar 3 Jan 2017 - 23:11

Having fun with little bird
Gràinne x Raygon

L’heure du repas approchait à grand pas, mon ventre criait déjà famine alors je déplumais les deux volatiles que j’avais transpercé de ma flèche. La chasse n’aura pas duré très longtemps, mais ce fut une réelle partie de plaisir ! Il faut dire qu’avec Raygon, il est rare de s’ennuyer. J’aime passer du temps en sa compagnie, cela me change de ma vie sur la mer – même si pour rien au monde je ne changerais ma condition de pirate – j’aimais ces moments sur la terre ferme. Nous étions là, tous les deux, face au feu que Ray avait allumé quand il me demanda ce qu’il y avait de nouveau dans ma vie. Comment résumer ma vie actuelle, si ce n’est qu’elle n’a rien de sentimentale ? Ma vie amoureuse se résume au néant total depuis…une dizaine d’année ; oui je suis pathétique ! Ouais, j’ai un grave problème avec l’engagement et cela m’a causé pas mal de problème dans le passé. Raygon se moque de moi en vantant mes qualités premières, bien que je ne me voie pas comme une bonne cuisinière – juste une chasseuse qui aime déguster son butin ! « Tu vois, même toi, tu ne prends pas mon cas désespéré au sérieux ! » J’esquisse un léger sourire, même si parler de ma vie sentimentale me fait souvent regretter mes choix passés. « Si un jour, tu croises sur le port, une vielle rousse ridée… n’oublie pas cette conversation ! » C’était un peu l’idée que je me faisais de mon avenir,  je finirais seule, car j’aurais été trop têtue pour laisser un homme franchir les barrières que je m’étais construite depuis des années. Mais, apparemment je n’étais pas la seule à penser ainsi, lorsque je demandais à Raygon s’il avait quitté son atelier pour voir le monde, et surtout faire des rencontres avec la gente féminine… à croire que nous avions beaucoup en commun, lui et moi.

Le jeune homme ajouta que son passé avait refait surface, il y a quelques jours. Les remords, les regrets sont les choses qui font le plus mal… Raygon avait abandonné les enfants perdus pour rechercher son meilleur ami. C’est d’ailleurs durant ces recherches que j’ai fait la rencontre du colibri, je ne pourrais pas regretter cette journée là. Bien que nous n’ayons pas retrouvé ce fameux garçon, j’ai toujours gardé espoir et j’espère un jour pouvoir amener cette bonne nouvelle à mon ami. « Tu as fait des choix, on a tous fait des choix que l’on regrette plus ou moins par le passé. Mais c’est ce qui fait de nous ce que l’on est aujourd’hui… » Je lui tendais le second canard déplumé et ajouta : « Tu veux que je te révèle un secret ? » Il hocha la tête et je continuais : « Si je n’avais pas fuit ma maison quand j’avais 16 ans, aujourd’hui je ne serais pas la pirate que tu connais. Je serais une pauvre couturière, marié à un homme que je n’aimerais pas, et pire, interdite de mettre un pied sur un navire. Ce choix était difficile à prendre, je n’ai plus jamais revu ma famille après ce jour… parfois, je regrette ; mais je me souviens que c’était le prix à payer pour ma liberté. » Malgré cet aveux, je gardais le sourire : « Cette île a tous les pouvoirs sur nous, regarde ce que les élus ont dû faire pour la sauver… j’aurais aimé être l’élue chez les pirates ! Quelque chose me dit que cette île n’en a pas fini avec nous ! Alors profitons du jour présent… Carpe Diem, c’est pas ça qu’on dit ? » Demandais-je en laissant un rire s’échapper de mes lèvres.

Je me rapprochais du feu, faisant tourner la broche pour ne pas faire brûler notre repas. La lueur des flammes rendait mes cheveux encore plus roux qu’ils ne l’étaient.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Having fun with little bird ★ pv. Raygon Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 EmptyDim 22 Jan 2017 - 18:07

Having fun with little bird
Gràinne O'Malley
&.
Raygon Finnighan


 

 



 

 


Blackbird singing in the dead of night
Take these sunken eyes and learn to see
All your life You were only waiting
for this moment to be free



L’ancien Colibri rit sous cape quand elle se traita de vieille dame au grand âge. Les gens comme Gràinne et lui étaient des êtres de passion que l’immensité attirait et que l’enfermement ou toutes formes de liens effrayaient. L’attachement, le dévouement à un autre qu’à leur art repoussait leur attirance aussi certainement qu’un cactus. D’un geste il attrapa une mèche tourbillonnante de son amie et se la plaçât sous le nez telle une moustache rococo.

« Désolé de te l’dire mais je pense bien que cette mèche aura perdu toute sa rousseur quand tu seras en âge de manger du bouillon à tout les r’pas ! »

Lâchant la boucle qui vint rejoindre en rebondissant sa tribu, Raygon renifla des naseaux la douce odeur de rôtie que dégageait leur repas, tournant pour un tour encore la viande sur la broche tout en écoutant les paroles rassurantes de Gràinne. Elle avait raison bien sûr. Mais il ne pouvait s’empêcher d’imaginer un autre Colibri. Celui qui n’aurait pas choisi cette vie à One-Eyed. Celui qui serait resté à l’Arbre, âgé de ses quelques printemps. Aurait-il pu vivre en sachant son ami là dehors ? Aurait-il pu rire, s’amuser insouciamment comme s’il n’avait jamais existé ? Était-ce cette disparition qui l’avait fait précisément passer à l’âge adulte ? Ce sentiment qu’on ne peut être éternellement joyeux. Que parfois, être malheureux signifie bien plus qu’une amitié trop rose ?

Il ne savait pas s’il aimait ou non la personne qu’il était devenu. On l’avait accusé de lâche, de traitre. Mais il semble qu’après tout, nous sommes toujours le Judas de quelqu’un ou de quelques principes moraux. Alors, quitte à porter sa croix, autant qu’elle mène vers de nouveaux horizons.
Hochant lentement la tête il attrapa le second canard, l’embrocha et le plaça à la droite du premier. Le feu ne tarda pas à lécher la peau graisseuse de l’animal alors qu’il essuyait distraitement ses mains.
A l’évocation d’un secret il releva la tête vers la belle rouquine en acquiesçant. Elle était parfois tellement ouverte et joyeuse, qu’on avait du mal à penser qu’une personne comme elle puisse garder des secrets. Et pourtant, il ne savait que peu de choses de sa vie, son ralliement à la piraterie certes, mais pour quelle raison ? La suite lui fit baisser les yeux en soupirant. Il devait admettre que les femmes en ce monde, même s’il était le premier à les ranger dans des cases trop étroites, étaient souvent dotées d’une volonté bien plus forte que celle des hommes. Peut-être était-ce justement du fait que le sexe fort leur imposait une cadence. Et qu’au delà d’être femme, c’était l’humain tapi qui se rebellait. Ainsi sut été le même cas si les choses avaient été inversées, ou si un peuple soumis se rebellait. Il n’y avait aucune distinction de sexe là dedans. Il n’y avait que l’homme, et sa nature de n’en accepter aucune.

« Je suis sûre que tu aurais fait une couturière hors paire, capable de coudre trois mailles d’un même coup d’aiguille comme des colverts ! » murmura t-il en souriant à demi. Il posa cependant brièvement sa main sur l’avant bras de la jeune femme, remontant jusqu’à son épaule d’un geste à la fois doux et pressant, lui signifiant ainsi le respect et la compréhension que lui inspirait ses confidences.

« Les élus ont du sacrifier tellement pour la population de Neverland… Je n’sais pas ce que j’aurais fait à leur place. Je suppose que c’est pour ça qu’ils ont été choisis. Personne d’autre n’aurait pu faire ce qu’ils ont réalisé. Mais tu as raison, j’ai le sentiment pressant que cette île ne se laissera pas oublier bien longtemps. »

Ils laissèrent passer les minutes du silence apaisant qui suit les constats de la vie, de ses travers et de ses merveilles, avant que Raygon ne décroche enfin les deux canards rôtis à souhait. Il en tendit un à Gràinne avant de mordre à belles dents dans le sien, se brûlant la langue sans pourtant arrêter sa gloutonnerie.

« Ah ! Vraiment trop bon ! Tu n’imagines même pas la tête de mon ragoût d’hier. Au moins j’ai l’estomac solide avec le nombre de trucs à moitié brûlé que j’avale ! »

Alors que son ventre s’apaisait, il redevint plus sombre de nouveau, grignotant un os jusqu’à la moelle.

« Tu sais avec la mort de Barbe Noire, je pensais retrouver Salomon. Qu’il était prisonnier quelque part et qu’il reviendrait une foi le roi des pirates disparu. Mais je commence à me dire que… que s’il n’est pas revenu… c’est qu’il est sûrement… »

le reste de la phrase mourut entre ses lèvres alors qu’il fixait les flammes jusqu’à s’en brûler la rétine. C’était la première fois qu’il osait faire ce constat à haute voix. Avec Gràinne, il se sentait en confiance, elle connaissait toute son histoire et l’avait aidé à maintes reprises, c’est pourquoi c’était vers elle, qu’il se tournait à présent. Il voulait son avis, l’entendre le lui dire elle, rendrait la chose bien plus réelle encore.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Having fun with little bird ★ pv. Raygon Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 EmptyJeu 9 Fév 2017 - 23:11

Having fun with little bird
Gràinne x Raygon

Raygon avait toujours ce tact pour me dire les choses franchement, et je ne le prenais pas mal, surtout parce que la plupart du temps, il disait vrai. Mais j’avais vraiment du mal à m’imaginer sans ma chevelure rousse, c’était un peu ce qui me définissait… l’orange flamboyant comme les flammes d’un feu de camp, cet amas de boucle indiscipliné, sans oublié la densité de cette chevelure impossible à gérer… bref, c’était tout moi. Alors m’imaginer avec des cheveux blancs, beurk ! « Ca me déprime déjà… » Je terminais de déplumer le second canard et le tendait à Ray tout en lui demandant en retour ce qu’il y avait de nouveau dans sa vie. Apparemment le passé aimé revenir tel un boomerang foutre le bordel dans nos vies… c’est quand on ne s’y attend le moins, que tout roule pour nous, que bim ! Bonjour les reproches, les regrets et tout ce qui va avec. Je lui confis une partie de mon passé - que je dissimule à tout le monde – depuis que j’ai intégrer la piraterie. Seuls quelques personnes connaissent la vérité à mon sujet, non je ne suis pas une orpheline – pire même, je croise la route de mon père et de mes frères régulièrement puisqu’ils sont pirates. J’ai abandonné ma famille pour mon propre bonheur, qui peut se venter d’un tel choix si égoïste ? Raygon tenta d’ironiser la situation, mais clairement, je ne m’imaginais pas devenir couturière. « Arrête tes conneries, rien que d’y penser, je ne regrette rien ! » Son geste fut rassurant, je ne lui avais pas raconté cela pour me faire plaindre – mais ça me faisait du bien de parler à quelqu’un de mon passé. J’ajoutais que j’aurais aimé faire partie des élus qui ont sauvé l’île, pouvoir montrer à ma famille que je m’en étais sortie sans eux, et même que j’avais sauvé leurs fesses d’une mort certaine ! Mais je n’avais pas été choisi par les fées, et d’après les rumeurs, l’élu des pirates avait quitté son poste pour aller s’installer dans une ferme non loin de Blindman’s Bluff. Raygon avait le même pressentiment que moi, cette île était loin endormie, et la nuit éternelle – comme on l’appelait – n’était que le début. « Peut être que finalement, je ne verrais jamais avec les cheveux gris ! » dis-je avec le sourire pour tenter de radoucir les choses. Un silence s’installa entre nous, mon regard fixant les flammes denses du feu de bois. La peau des canards avait prit une jolie couleur se qui signifiait qu’ils étaient cuit à point. Raygon s’empara de la broche et détacha les volailles qui s’y trouvaient. Il mordit à pleine dents dedans, ce qui me fit ouvrir les yeux en grand. Il a dût se brûler cette andouille ! « T’étais pas obligé de te brûler la langue non plus ! Grand malade que tu es ! » Je soufflais sur la peau grillé de la pauvre bête, et mordais dans la chair de l’animal. « Hum, c’est vrai que c’est bon ! » Je n’avais pas mangé de canard depuis un bail que j’en avais presque oublié son goût. Le silence s’était encore une fois installé, je dégustais ce repas délicieux, bien plus goûtu que la nourriture que l’on servait sur le navire. Puis le colibri interrompu cet instant de quiétude, je fronçais les sourcils lorsque j’entendis ses mots. J’avais mal au cœur pour lui, j’aurais tellement aimé retrouver son ami quand j’étais sous le commandement de Barbe Noire, mais cela n’avait pas été le cas. Je posais ma main légèrement rugueuse – à cause du maniement des cordages du navire – puis laissa mon regard fixer son visage soudain si fermé. « Ray… depuis la mort de Barbe-Noire nous avons été sur cette fameuse île de la mine ; si Salomon n’y était pas, ça ne veut pas dire qu’il est mort. » Je pointais du doigt son cœur, et ajoutais : « si une partie de toi sent qu’il est toujours en vie, alors c’est que c’est le cas ! Ne perd pas espoir petit colibri, un jour ou l’autre ton ami refera surface. Il doit attendre dans un lieu bien protégé le bon moment pour revenir sur l’île. » Je n’étais sûr de rien, mais je n’aimais pas voir mon ami ainsi. Je n’aimais pas voir la tristesse sur son visage.  

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Having fun with little bird ★ pv. Raygon Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 EmptyDim 19 Fév 2017 - 14:20

Having fun with little bird
Gràinne O'Malley
&.
Raygon Finnighan


 

 



 

 


Blackbird singing in the dead of night
Take these sunken eyes and learn to see
All your life You were only waiting
for this moment to be free


A l'idée de perdre l'acajou qui faisait tant sa fierté, Raygon vit le visage de son amie se décomposer. Bien sûr, la rousseur de ses boucles rajoutait à l'éclat et l'énergie naturelle qui émanaient d'elle, mais elle ne pouvait se résumer à une carnation d'écailles capillaire. Tout comme lui-même ne pouvait se résoudre à sa hâche et ses engrenages. Ils étaient plus, et ceux qui faisaient d'eux des "je" ne pouvaient mourir par la perte d'un seul attribut. Derrière ses paroles et l'histoire de la pirate, Raygon comprenait le choix difficile qu'elle avait eu à faire et le miroir de sa propre vie qui s'y reflétait. Ils avaient tout deux dû choisir entre une famille bien sous tout rapport - un peu près bien sous tout rapport - mais coincée dans le passé, et l'avenir. Ce grand flou aux tons roses et rougeoyants des promesses incertaines. Et comme les rêveurs qu'ils étaient, ils avaient choisi l'abstrait au réalisme. Quitte à finir dans les bras de la faucheuse un peu plus tôt.

« Avec un peu de chance Neverland voudra voir ta bouille au lever de tes quatre vingt ans dans le miroir. » Retenant un sourire en carrant les mâchoires, il ne put empêcher sa bouche de s'étirer d'une oreille à l'autre tout en singeant une grimace d'horreur. Touchant ses cheveux de manière catastrophée. A coup sûr, il se prendrait un coup d'épaule de la part de son amie, mais la tentation était trop grande.

Leurs enfantillages ne pouvaient être stoppés que par une seule chose, la nourriture. Et c'est donc dans un silence quasi religieux qu'ils savourèrent leur palmipède respectif. Laissant la chaleur de la viande lui brûler la langue et lui tirer des larmes au coin des yeux Raygon se contenta de secouer les épaules à l'exclamation de Gràinne. Facile à dire pour un glouton comme lui d'attendre. Si ça n'avait tenu qu'à sa petite personne, il les aurait dévoré à même le feu.

Son estomac plein et rassasié lui donna un sentiment de plénitude oublié, laissant ses pensées dériver vers d'autres moins pragmatiques. S'ouvrir intimement aux gens lui était difficile, même alors qu'il s'agissait de ses amis les plus proches. Pourtant avec Gràinne, il s'était toujours senti plus libre, non soumis aux lois du jugement. Et puis, elle connaissait son histoire, avait cherché à l'aider du mieux qu'elle le pouvait en son statut de pirate. Il n'avait pas eu écho des derniers raids depuis la mort de Barbe Noire et son visage s'assombrit un peu plus lorsque la belle rouquine ne donna aucun signe de vie de son ami lors de leurs virées. Pendant des années il avait été persuadé que son ami était retenu captif sur l'île du roi des Pirates. A trimer dans les mines pour un illuminé. Mais vivant. Oui vivant. Avec ce caractère combatif et inviolable qui était le sien. Mais à présent, écouter son cœur lui même dynamité en mille contradictions lui paraissait impossible. Il secoua la tête lentement.

« Je ne sais pas Gràinne. Je pense qu'il faut aussi savoir avancer. Et que l'espoir ne fait vivre que dans le passé. Mais pour aller de l'avant il faudrait que je m'y rende. Aux mines de Barbe Noire j'veux dire. »

Il laissa sa phrase en suspens, son regard sombre se teintant d'une pointe d'espièglerie. Il aurait bien demandé à Haran, le capitaine du Poséidon qui était l'égal d'un père pour lui. Mais les récents évènements tragiques de sa vie et son aide toute relative l'en empêchait. Après tout, il lui avait révélé l'un des secrets les mieux gardés de sa femme. Le moment n'était pas aux faveurs.

« Tu sais quand ton navire y retourne ou si l'un des bâtiments de One-Eyed s'y rend?»

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Having fun with little bird ★ pv. Raygon Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 EmptyDim 26 Mar 2017 - 17:17

Having fun with little bird
Gràinne x Raygon

Il y a des amitiés qui ne s’expliquent pas, des liens qui se tissent au fil du temps et qui deviennent si fort qu’on ne peut les couper aussi facilement qu’un bout de ficelle. Il y a des années, à présent, que j’ai fais la rencontre de Raygon – et aujourd’hui, je ne regrette pas de lui avoir fait confiance. Il n’aimait pas les pirates, pourtant il m’a laissé cette chance, et croyez-moi moi, nous ne sommes pas nombreux dans ce cas. Raygon était devenu une sorte de petit frère pour moi, c’est étrange de dire cela quand on sait que les miens ne m’adressent plus la parole. Il faut croire que ce que l’on a en commun avec le p’tit Colibri est bien plus précieux que le lien du sang. J’aimerais que notre amitié soit infaillible, et que comme il le dit « qu’à nos quatre vingt ans, nous serons encore là à rire devant des brochettes de canard. » On sera vieux, ridés avec nos cheveux blancs, et la moitié des dents en moins, mais nous n’aurons pas perdu cette joie de vivre qui nous animes.

Je plante mes dents dans la chair de la volaille, observant mon ami qui n’a pas attendu que cette dernière refroidisse. Il s’est sûrement bruler la langue, cet idiot, mais apparemment ce met lui convient. Je n’ai pas de grand talent de cuisinière, même si cela était mon poste durant des années sur le Queen’s Revenge, mais j’aime faire plaisir à mes amis en leur cuisinant de la bonne viande. Raygon avale son canard en un rien de temps, tandis que je prends mon temps pour le désosser. C’est à ce moment-là qu’il me parle de son ami – enlever par les pirates, il y a de cela des années. Je suis triste pour lui, j’aurais tellement aimé retrouver sa trace durant nos escapades sur cette île de la mine. Mais rien. Nous n’avions ni retrouver son corps, ni retrouver sa trace. Les survivants n’avaient aucune idée de ce qu’il était devenu, du jour au lendemain, il avait disparu – nous avaient-ils dit. Pourtant je gardais espoir, oui, je voulais garder espoir pour mon ami – peut être même pour nous deux.

- « Tu as raison, tu dois avancer – tant que tu lui gardes un place dans ton cœur, personne ne pourras te blâmer d’avoir continué à vivre ta vie. »

Je termine mon repas, puis m’allonge dans l’herbe pour regarder le ciel qui commence légèrement à ce couvrir. Espérons que la pluie ne tombe pas, j’aimerais profiter du soleil encore quelques heures… le sentir réchauffer ma peau. Je me relève légèrement sur mes coudes quand j’entends la question de Raygon. Je suis surprise par sa demande, mais à la fois, cela réveille en moi une idée.

- « Je peux demander à mon Capitaine. Si tu veux monter à bord, je suis certaine qu’elle l’acceptera. Shih reste sensible à la cause des enfants perdus enlevés par Barbe Noir, elle détestait cet homme autant qu’elle peut déteste Crochet aujourd’hui. »

Je me rallonge a nouveau, laissant un rire s’échapper de mes lèvres. Je m’imagine bien la scène dans mes songes, puis me moque gentiment de Ray.

- « C’est pas toi qui me disait avoir peur de l’eau ? Et maintenant, tu es prêt à monter sur un navire pirate ? »

Parfois pour la bonne cause, on oublie ce genre de peur – on les affronte, parce que l’on a plus vraiment le choix. Soit on le fait et on avance, soit on reste au pied du mur – et m’énigme reste irrésolue.

- « Ne t’en fais pas, je serais à tes cotés. Tu n’a rien à craindre quand Gràinne O’Malley est dans les parages ! »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Having fun with little bird ★ pv. Raygon Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 EmptyMar 6 Juin 2017 - 23:21

Having fun with little bird
Gràinne O'Malley
&.
Raygon Finnighan


 

 



 

 


Blackbird singing in the dead of night
Take these sunken eyes and learn to see
All your life You were only waiting
for this moment to be free


Son regard suivit le mouvement souple de la rouquine alors qu’elle s’allongeait dans les herbes rases, les yeux levés vers un ciel moins bleu. Comme accordé à leur changement de conversation. Il aimait son soutien, sans faille. Grainne était une constante dans sa vie, comme l’était Salomon il fut un temps. La perdre serait le briser de nouveau. D’une couverture sur ses épaules ses mots apaisèrent sa culpabilité. Il aimait la vie qu’il menait. Plus complexe qu’à l’Arbre certes, mais riche de tant de rencontres qu’il ne pouvait en regretter aucune. Pourtant quelque part dans sa tête avait toujours vécu une part de culpabilité, le souvenir de Salomon s’était mué en une vie parallèle imaginée. A chaque instant heureux de sa vie, le jour où Rosemary l’avait hébergé, le jour où il avait eu son premier atelier, sa première vente … il s’était demandé si son ami de toujours avait eu la même chance. Si leur lien si fort pouvait l’être au point de communiquer sa joie et de l’en contaminer un peu.

Et quand la maturité de son tout nouvel état d’adulte le prenait, lui faisant rationnaliser la disparition de Salomon, ses réussites se teintaient d’un goût amer. Car on n’apprécie jamais autant les choses que lorsqu’on les partage avec des êtres qui ont fait votre chair. Fussent-elles énormes. Raygon les aurait laissé rétrécir d’un soleil trop dur s’il avait pu faire réapparaitre Salomon à la place.

L’éclat des boucles rousses de Grainne capta son regard alors qu’elle se redressait, le ramenant à sa question initiale. Le fait qu’elle propose son propre bâtiment pour naviguer vers les anciennes mines de Barbe Noire tira un sourire au jeune homme. Il connaissait la soif de son amie pour l’aventure et son altruisme pour toute cause perdue. Shih était une capitaine respectée à One-Eyed. Seule femme aux commandes d’un navire pirate, on l’a disait féroce au combat, mais de cœur bon envers les peuplades de l’île. Tout le contraire de Barbe Noire et de Crochet qu’évoquait Grainne. Le jeune inventeur ne pu d’ailleurs pas retenir une grimace de dédain à leur mention.

Mais la rouquine le connaissait trop bien pour laisser l’opportunité filer de se moquer de lui sur sa phobie. Il était vrai que quelques mois plus tôt, il aurait été quasi impossible de faire poser ne serait-ce qu’un orteil à Raygon sur le pont du navire. Mais depuis sa récente traversée avec Naïla, le jeune homme ne voyait plus l’eau comme un ennemi naturel, tout au plus comme une menace mortelle. Le pas n’était pas bien grand, mais s’il avait su affronter ses peurs une fois, il se pensait capable de retenter l’exploit. Et puis, si tout se passait bien, il n’aurait qu’à sentir les effluves de la déesse salée, et non les dents blanches de ses écumes.

« Je pense que Sal’ en vaut la peine, je le lui dois… et quelque part, j’en ai besoin aussi pour avancer. Par contre c’est toi qui va me craindre … tu n’auras jamais vu ma tête aussi … il fit une grimace allongée avant de reprendre

« …verte… J’te préviens d’avance pour pas que tu essaies de me tuer en pensant que je me suis changé en monstre vert des marais… »

Il lui sourit à demi, lui chuchotant un "merci t'es la meilleure" du bout des lèvres en se redressant tout à fait, envoyant d’un pan de botte, une gerbe de terre pour éteindre leur feu.

« On ferait mieux de retourner au village, j’aime autant nager dans l’eau salée que me prendre des sauts d’eau douce sur la tête ! »

[on clôt ? On peut en refaire un dans les îles de BN si tu veux  ]

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Having fun with little bird ★ pv. Raygon Having fun with little bird ★ pv. Raygon - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Having fun with little bird ★ pv. Raygon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-