AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon)
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 EmptyMar 13 Déc 2016 - 16:35

WE ARE BOUND
BY THE SECRETS WE SHARE
Elle connait si bien son cher cousin, Emérya, elle sait combien il est gentil, authentique, combien il a d'amour à offrir. La femme qui saura lui voler son coeur aura intérêt à bien prendre soin de lui, sans quoi elle risque de s'attirer les foudres de la brunette. Égéon est l'une des seules personnes qui comptent autant, aux yeux de la naïade et tout ce qu'elle désire, c'est de le voir heureux, aux bras d'une femme qui le méritera. L'amour n'est pas quelque chose de simple, elle le sait très bien, même si elle n'a jamais été amoureuse, Emérya. Trouver la bonne personne, celle qui ne nous jugera pas, celle qui sera là pour nous soutenir, peu importe les épreuves et qui par dessus tout sera nous aimer inconditionnellement, ce n'est pas facile, bien au contraire. Égéon, il a également à composer avec le fait qu'il est le prince du royaume maritime, il a donc par la même occasion à composer avec les femmes qui le convoiteront pour tenter d'accéder au trône. Entre ça et son cher papa qui voue une haine sans nom aux humains, elle peut comprendre que ça soit plutôt difficile de trouver la perle rare. Mais, elle ne s'inquiète pas, la naïade, ça arrivera, parce que Égéon, il n'est pas seulement beau, c'est également un homme bon, généreux, à l'écoute. Il a d'innombrables qualités pour plaire à la gente féminine et elle ne dit pas seulement ça car elle est sa cousine. S'il ne fini pas par trouver la perle rare, c'est que le monde ne tourne pas rond, tout simplement.

Sur le visage de son cousin, elle voit un sourire renaître et il échappe même un rire, lorsqu'elle lui dit qu'il est son inspiration pour les chansons qui parlent d'amour. La grande main de son cousin entre les siennes, elle la tient comme s'il s'agissait d'un objet précieux. Emérya, elle lui dit que d'ici le moment où elle aura eu son bébé, il aura sans doute rencontré une belle sirène. Elle lui dit qu'il doit se montrer optimiste un peu, car Emérya, on lui a déjà dit que les pensées négatives emmenaient des résultats négatifs. S'il se croit incapable d'aimer à nouveau, il risque de ne pas y parvenir. Il doit ouvrir son coeur d'abord et avant tout, car s'il se referme, ça sera difficile pour ses éventuelles prétendantes d'y entrer. « Ah ça, je l'espère moi aussi chère cousine ! On verra bien, ça se trouve la prochaine fois qu'on aura une discussion en privé comme celle là, on aura tous les deux l'amour qui aura frappé à notre porte. » Sur ces dernières paroles, elle étire un sourire. Sur ça, elle a des doutes, des réticences, la naïade. Qui voudrait d'une jeune femme qui porte l'enfant d'un autre ou d'une jeune femme qui a eu un enfant hors mariage ? C'est une question à laquelle elle fait maintenant face, Emérya et elle aura à faire avec les répercussions de ses actes. « L'espoir fait vivre ! » La jeune naïade, elle étire un nouveau sourire, cette fois plus sincère. On dit que tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. Après lui avoir dit d'être optimiste un peu, elle doit en faire de même, sinon comment pourrait-elle s'aviser de lui donner ce pseudo conseille ?

« C'est ce qu'on dit ! Après, je suis convaincue qu'il y a des cas plus désespérés que les nôtres. En tous cas, je l'espère bien ! » Elle laisse échapper un petit rire, avant de se remettre sur ses deux pieds. « J'ai envie de marcher un peu, allez viens ! » Elle appuie ses paroles en saisissant à nouveau la main de son cousin pour l'inciter à se mettre debout. La conversation prend un tournant un peu trop sérieux à son goût, elle a envie de marcher, Emérya, d'arpenter le cimetière. Égéon, il se lève à son tour et s'avance dans la même direction que sa cousine. Autour d'eux, le cimetière est calme et paisible. La brunette, elle aime cet endroit macabre, mais qu'elle trouve apaisant, d'un autre côté. C'est l'un des points de rencontre que Tayron et elle s'étaient donnés, mais il est rare qu'ils s'y retrouvent, aujourd'hui. Ils n'ont plus besoin de se cacher comme autrefois. La naïade, elle a enfin gagnée sa liberté et elle peut rencontrer son ami où bon lui semble. La jeune artiste, elle garde le silence durant quelques instants, profitant de l'aura de calme qui règne en ce lieu pour se perdre dans ses pensées. Égéon semble remarquer que quelque chose la tracasse, car lorsqu'elle posent ses iris sur lui, il l'observe, un regard interrogateur. La naïade, elle esquisse un sourire qui se veut rassurant. « Je me demande encore comment et quand je vais l'annoncer à ma mère et à... Tayron... Mais bon, peu importe, ça se fera au moment venu. » Elle hausse légèrement les épaules, avant d'étirer un nouveau sourire. Au cours des prochaines semaines, elle sait qu'elle se posera de multiples questions, mais pour l'instant, elle n'a plus envie de se tracasser l'esprit avec tout ça. « Il fait beau aujourd'hui, non ? » Emérya, elle échappe un léger rire, quelle tentative pourrie pour changer de sujet !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 EmptyVen 23 Déc 2016 - 19:24

We are bound by the secrets we share

ft. Emérya Firadrëll


« Peut importe ce qui arrivera, je serais toujours là pour toi, parce que pour moi, la famille passe avant tout »
Parler avec Emérya m'a toujours fait beaucoup de bien. Même si parfois c'est juste pour échanger des banalités comme on le fait depuis quelques secondes, cela me fait très plaisir, je me décharge un peu de ces poids qui pèsent sur mes épaules. Je me sens enfin libre de penser et de dire ce qui me passe par la tête, loin du palais et du royaume des sirènes et des tritons, je suis ici tout à fait moi-même et cela devient quelque peu rare ces derniers temps. Une fois extériorisés, les problèmes paraissent toujours plus insignifiants, on relativise plus facilement. Et comme elle le dit si bien, on est sûrement pas les plus à plaindre, il doit y avoir des gens qui se retrouvent avec des problèmes plus importants et embêtants que les nôtres. C'est vrai, je n'ai pas d'exemple, je ne sais pas trop qui je pourrais citer, mais je suis sur que mon cas n'est pas si désespéré que ça ... Oh il y a l'élu du royaume par exemple, celui qui a été choisi pour aller accomplir la prophétie et ramener le soleil sur Neverland, depuis on ne le voit plus du tout, je me demande ce qui lui est arrivé, ça se trouve c'est terrible, peut-être qu'il ne peut plus regagner la mer, peut-être qu'il est blessé, peut-être même qu'il est mort ! Ce serait tragique si c'était le cas, il se serait sacrifié pour tous nous sauver, ce serait tellement injuste, tant de responsabilités sur ses épaules, je le comprend tellement.

Ma cousine me tira de mes réflexion en m'invitant à me lever. Elle aime marcher, je le sais, elle me l'a confiée un jour. Il est vrai que je suis plutôt maladroit sur mes deux jambes, mais je reconnais que les humains ont ça pour eux, se balader lentement détend drôlement, cela permet des conversations intéressantes ou de faire simplement une pause dans nos pensées, on oublie un peu ce qui nous tracasse et on profite simplement du fait d'être là, de vadrouiller au rythme de nos pas à travers des paysages magiques. Tout en marchant, Emérya me tiens le bras, je crois commencer à distinguer la petite forme d'une bosse au niveau de son bas ventre, je ne sais pas si c'est le fait de savoir qui fait que je m'imagine des choses, c'est certainement ça d'ailleurs. Je vois sur son visage et dans sa façon de regarder les lieux qu'elle n'en est pas à son premier rendez-vous ici. Je vois aussi que quelque chose la préoccupe encore, je ne sais pas trop quoi faire, j'aimerais qu'elle se lâche, qu'elle dise une bonne fois pour toute tout ce qu'elle a sur le cœur, j'aimerais pouvoir l'aider encore un peu. Mais je reste là à la regarder, sans savoir quoi dire ni quoi tenter comme geste pour la pousser à se confier.

Finalement elle se tourne pour me regarder et je l'interroge du regard, ne sachant trop quoi faire de plus. Elle semble remarquer que je m'inquiète et fini par me dire ce qui ne va pas. " Je me demande encore comment et quand je vais l'annoncer à ma mère et à... Tayron... Mais bon, peu importe, ça se fera au moment venu. " Ah il est vrai que l'annonce au reste de la famille et à Tayron ne va pas être évidente, je la comprend. Moi même quand j'ai fait cette bêtise de tomber amoureux d'une humaine, je n'ai osé le dire à personne, enfin si, à Emérya et à ma tante, parce qu'elle ont réussi à me tirer les vers du nez. Ensuite il y a eu l'étape de mon père, mais lui, il l'a apprit je ne sais comment, ce n'est surtout pas moi qui lui ai dit, je ne suis pas suicidaire non plus. Alors oui, je sais ce qu'elle va devoir surmonter, mais elle elle va devoir l'annoncer elle-même et c'est plus effrayant que jamais. Quoi qu'il arrive je sais que je serais à ses côtés si elle le souhaite et je la soutiendrais dans cette épreuve. " Je sais que ça sera pas facile, je te l'ai dit et je te le répète, si tu as besoin de moi, je serais là pour t'épauler. " En disant ça je pose ma main sur la sienne, celle qui me tient le bras, je lui souris tandis qu'on continue à marcher à travers les tombes. " Il fait beau aujourd'hui, non ? " J'ai pas pu m'empêcher de rire à entendre ses mots, dit donc, quelle créativité, elle essaye de détendre l'atmosphère et de changer de sujet, je trouve ça mignon. " Oui c'est vrai qu'il fait beau, ça fait du bien que le soleil soit de retour, même si on se dirige un peu trop vite vers l'hiver à mon goût. " C'est vrai que les jours passent et se rafraîchissent et bientôt mes bains de soleil seront beaucoup moins agréables.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 EmptySam 14 Jan 2017 - 15:30

WE ARE BOUND
BY THE SECRETS WE SHARE
Donner naissance à un petit être n'est pas une décision qu'il faut prendre à la légère. Élever un enfant bouleverse une vie et ça, elle en a pleinement conscience, la jeune naïade. C'est pour ça qu'elle à peur, non même qu'elle est terrifiée, Emérya. Mais aujourd'hui, elle porte ce petit être précieux en elle et elle ne peut rien y changer. Enfin, oui... Il y aurait une solution, elle pourrait prendre de ces poisons qui vous font perdre votre enfant à tout jamais, mais elle n'ose même pas y songer. Elle serait tout simplement incapable de commettre un tel acte, même si ce bébé pourrait se révéler être un fardeau pour elle. Ce n'est pas une option. Si elle porte réellement cet enfant et qu'elle met cette grossesse à terme, c'est que telle est sa destinée. Et si sa destinée est de perdre Tayron, alors qu'il en soit ainsi. Elle n'est plus une gamine, Emérya, elle doit maintenant assumer le moindre de ses actes, la moindre de ses paroles. Elle a pris la décision de céder aux charmes de ces hommes... Elle aurait dû réfléchir avant, aujourd'hui il est beaucoup trop tard pour revenir en arrière.

« Il fait beau aujourd'hui, non ? » Un petit rire s'échappe d'entre ses lèvres, alors qu'elle tente de mettre fin à cette discussion. Voilà qu'elle a envie d'oublier sa réalité et de parler de la pluie et du beau temps. Quelle tentative pourrie pour changer de sujet ! Mais qu'importe, il comprend qu'elle ne veut plus parler de tout ça, Égéon. Il rit à son tour, sous ses paroles et elle lève les yeux au ciel, un sourire sur ses lèvres. « Oui c'est vrai qu'il fait beau, ça fait du bien que le soleil soit de retour, même si on se dirige un peu trop vite vers l'hiver à mon goût. » Son sourire s'élargit. Elle aime le soleil, elle aime la chaleur et le sable chaud, Emérya, mais elle aime aussi la neige. Ça doit être son côté enfantin qui ressort. Lorsque les premiers flocons tombent, elle s'en voit tout à fait ravie, la brunette. L'hiver, les paysages deviennent d'une splendeur sans égale et elle se perd à les admirer, la naïade. « C'est vrai que l'hiver s'approche à pas de géants ! » Elle sourit de plus belle, imaginant déjà les paysages féeriques auxquels ils auront bientôt droit. « Neige et soleil ! Le mariage sera beaucoup plus agréable que froid et obscurité constante. » L'hiver, le vrai, il sera totalement différent des froids qu'ils ont récemment connus. « On pourra faire des b... »  Elle s'arrête de marcher soudainement, la brunette et elle fronce légèrement le sourcils, son regard observant le cimetière.

Elle a eu l'impression d'entendre un bruit, le son d'une voix, un semble murmure s'élevant dans les airs, mais ils semblent pourtant seuls en ce lieu, les deux hybrides des eaux. « Tu n'as pas entendu ? J'ai cru entendre une voix... Ça devrait être le vent... » Elle échappe un léger rire, avant de secouer la tête. Voilà qu'elle hallucine, Emérya... ou pas. Égéon n'a rien entendu, ses yeux ne perçoivent aucune silhouette humains, les siens non plus... mais pourtant, elle a bien cru entendre une voix. Peut-être était-ce le vent, tout simplement... ou peut-être n'ont-ils pas remarqué la présence d'un homme ou d'une femme assis près d'une pierre tombale et parlant à un être perdu à tout jamais. Ou peut-être était-ce le murmure d'un fantôme... « Et si on partait d'ici, tu veux bien ? » Elle observe son cousin de ses grands yeux bleu, Emérya. Elle ressent le besoin de s'éloigner de cet endroit qui lui donne soudainement la chair de poule. Et si on les observait depuis le début ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 EmptyDim 22 Jan 2017 - 22:40

We are bound by the secrets we share

ft. Emérya Firadrëll


« Peut importe ce qui arrivera, je serais toujours là pour toi, parce que pour moi, la famille passe avant tout »
Finalement parler de la pluie et du beau temps n'est pas si bête, on en oublie tous les tracas de la vie. Il est vrai que l'hiver approche, bientôt les premières neiges vont tomber sur Neverland et on pourra savourer leur fraîcheur tout en désirant si ardemment que le soleil nous submerge de sa chaleur. Je ne suis pas le plus fan de l'hiver, mais je dois avouer que voir la neige recouvrir de son manteau blanc toute l'île est un spectacle plutôt fascinant. Même les plages sont différentes, on sent que l'hiver entre dans chacun de nos pores, ça créé une ambiance différente sur l'île. Voir la neige tomber par un jour de grand soleil c'est aussi magique que la pluie par beau temps. Et puis comme Emérya l'a si bien fait remarqué, ce soleil et l'hiver qui vient sont bien plus agréables que la nuit sans fin que nous avons vécus et son froid permanent qui entrait dans chaque parcelle de nos êtres nous empêchant de nous réchauffer à longueur de journée.

Elle était en train de parler quand tout à coup elle se stoppa net sans même finir sa phrase. Elle semblait chercher quelque chose, visiblement elle venait d'entendre comme une voix. L'inquiétude sembla la prendre, même après que je lui ai dit que moi-même je n'avais rien entendu. Mais il est vrai que ce n'était pas bien rassurant de savoir qu'elle se méfiait comme ça. Je fais plutôt confiance au jugement de ma cousine pour l'instant et le fait qu'elle veuille partir, quitter ce lieu me fit monter un frisson le long du dos. Après tout c'est elle qui a tenue à venir ici, elle qui a l'habitude de se balader parmi les tombes avec son meilleur ami, elle qui estimait ce lieu paisible et propice à la confidence, du coup même si moi, ce cimetière me fou un peu la chair de poule, jusque là je ne m'était pas inquiété, après tout pourquoi être aussi méfiant, j'ai le droit de laisser le bénéfice du doute à cet endroit. Je la regarde et je vois la peur monter dans ses grand yeux bleu. Si bien que moi aussi la peur m'envahie alors je décide d'accepter, si on doit rejoindre les flots ou même rejoindre un village pour se sentir plus en sécurité soit, mais tout ce que je veux pour l'instant c'est ôter cette impression d'yeux braqués sur mon dos. " Oui allons nous en. Tu veux aller où ? Plutôt chez moi ou à Blindman's Bluff ? " Un simple signe de civilisation me ferait le plus grand bien, et si possible de civilisation qui est toujours en vie et pas cette présence mortifiante qui hante ce lieu de recueil.

Tenant fermement la main de ma cousine tout contre moi je la rapproche discrètement, je préfère la savoir tout contre moi pour la protégé si jamais quelque chose nous arrivait. Si jamais nous sommes suivis je veux pouvoir m'interposer, si jamais quelqu'un nous observe il ne faut pas qu'il croit que nous l'avons repéré sinon il va agir, je sais j'envisage trop facilement le pire scénario possible, mais il faut savoir être prudent alors je l'incite à reprendre notre marche, certes plus lente qu'elle ne l'était, mais on dirait juste des amis qui profitent d'une balade calme et réfléchie pour se confier.  Je pars peut-être un peu trop loin dans mon raisonnement alors je vais essayer de me détendre, après tout comme elle l'a dit, c'est peut-être que le vent dans les arbres ou se faufilant à travers les tombes. " Dit moi, tu viens souvent ici ? C'est pas un lieu commun pour s'isoler, je veux dire, la mort est quand même très présente, c'est pas super joyeux tous les jours. " Je n'ose imaginer à quoi ressemble cet endroit par temps couvert, ça doit être carrément lugubre, à en faire pâlir un fantôme. Je me demande ce qu'elle peut trouver à ce lieu, c'est sur que quand on veut être seul c'est idéal, personne n'aurait l'idée de venir la chercher ici, mais bon, il faut pouvoir se sentir tranquille aussi et pour ma part c'est pas tellement le cas, même si je dois admettre que le calme ambiant peut être très reposant.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 EmptyMar 7 Fév 2017 - 18:25

WE ARE BOUND
BY THE SECRETS WE SHARE
Un frisson lui parcoure l'échine, ses yeux cherchent à distinguer une silhouette, mais ils semblent seuls, les deux hyrbrides des eaux. Égéon, comme elle ne voit pas une quelconque présence, mais ¸ca ne signifie pas qu'il n'y a personne à proximité. Soudainement, elle est inquiète, Emérya, émotion qu'elle transmet  involontairement à son cousin. Pourtant, elle n'est pas froussarde, la brunette, même en pleine nuit, il lui arrive d'arpenter les pierres tombales. Mais là... c'est une impression étrange qu'elle ressent, une impression qui lui donne froid dans le dos. « Oui allons nous en. Tu veux aller où ? Plutót chez moi ou Blindman's Bluff ? » La main du triton saisie fermement celle de sa cousine et il l'approche discrètement de lui dans un geste qui se veut protecteur. «  Peu importe. Juste pas ici. » Ses grands yeux observent ceux de son cousin. Elle pourrait rire d'eux si elle n'avait pas la quasi certitude qu'il y a quelqu'un ou quelque chose, tout près. Un cimetière... n'y a-t-il pas pire endroit pour se faire des fausses peurs ?  Ça se trouve, son imagination lui joue des tours et elle entraîne le prince dans sa paranoïa.

Égéon, il l'incite à avancer, lui aussi veut s'éloigner d'ici au plus vite. Elle ne se fait pas prier, la brunette. Si quelqu'un les épie, vaut mieux partir, car ce queqlu'un pourrait être dangereux, sait-on jamais. Il vaut mieux s'armer de prudence... Lentement, ils avancent. Emérya, elle reste à l'affût, au cas où une nouvelle voix se laisserait entendre. Elle déteste être prise par surprise et perdre le contrôle de la situation, alors il lui est impossible de se détendre. « Dit moi, tu viens souvent ici ? C'est pas un lieu commun pour s'isoler, je veux dire, la mort est quand même très présente, c'est pas super joyeux tous les jours. » Elle étire un léger  sourire, la naïade. C'est vrai que ce lieu est lugubre, pourtant elle s'y est toujours bien sentie, Emérya. C'est Tayron qui avait d'abord choisi cet endroit, mais elle s'y est rapidement accoutumé. Bientôt, ce cimetière est devenu un de leur plus fréquent point de rencontre. Ils y ont toujours été tranquille... Et même si l'humain lui a raconté plusieurs histoires de fantômes, elle n'a jamais été effrayée, comme maintenant. Peut-être car il était là, avec elle.

« Je viens ici assez souvent. C'est sûr que c'est  glauque et pas très joyeux, mais  t'as vu comme c'est paisible ? Bizarrement, je me sens habituellement bien ici, surtout quand c'est très silencieux... et que je ne me sens pas observée. » Sur ces dernières paroles, elle échappe un petit rire nerveux, la naïade. « C'est idiot, on s'enfuie presqu'en courant et pourquoi ? Sûrement juste le sifflement du vent qui s'engouffre entre les pierres... ou la présence d'un fantôme. Ce qui serait plutôt logique dans un cimetière, non ? » Elle étire un nouveau sourire, Emérya, observant le blond. « À ton avis, c'était quoi ?Le vent ?  Un mort ? Un vivant ? » Soudainement, elle trouve la situation plutôt drôle. Et s'il n'y avait rien du tout ? Là, maintenant, il n'y a qu'eux, alors elle tente de se détendre comme elle le peut, mais qui sait réellement  ce que cache ce vaste paysage ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 EmptyVen 17 Mar 2017 - 19:09

We are bound by the secrets we share

ft. Emérya Firadrëll


« Peut importe ce qui arrivera, je serais toujours là pour toi, parce que pour moi, la famille passe avant tout »
La gêne nous avait gagnés, pas une gêne par rapport à ce que ma cousine m'a apprit tantôt, non par rapport à ça je n'éprouve aucune gêne parce que je la soutiens, elle est ma famille et quoi qu'il arrive, comme je lui ai dit, je serais toujours là pour elle. Non ce sentiment qui s'est immiscé en nous vient de l’ambiance soudain très pesante, l'atmosphère de cet endroit est vraiment étrange. Quand on parlait tout à l'heure rien ne nous a dérangé particulièrement, le lieu était même plutôt agréable, propice à la confidence, calme et reposant, comme si les morts veillaient à ce que l'ont soit confortablement installés, à ce que rien ne vienne perturber ce moment de complicité. Mais depuis quelques minutes c'est comme si on s'était retrouvé transporté par magie ailleurs, comme si on avait changé d'endroit pour arriver dans ce lieu si remplis de mystère et de mal-être.

Ce sentiment d'être épié, observé, surveillé, ce sentiment désagréable d'avoir des yeux fixés dans notre dos qui nous suivent fixement quoi que nous fassions. C'est comme si la température des lieux avait chuté de quelques degrés, c'est fou comme le côté psychologique peut influer sur une situation. En arrivant j'étais pas à l'aise de savoir que j'allais rester à papoter dans un cimetière, puis finalement avec ma cousine et au fil de la conversation je l'ai complètement oublié. Et voilà que maintenant c'est encore pire qu'au début. Alors qu'Emérya rigole à sa remarque, un petit rire nerveux s'échappe également de ma bouche, je la comprends pas tellement, je me demande pourquoi elle vient si souvent dans ce genre d'endroits. Mais bon, je sais que je suis un vrai froussard, même si je fais en sorte de changer ça, passer du temps dans un cimetière reste trop compliqué pour moi, surtout seul, heureusement que là elle est avec moi. Vous m'imaginez là, tout seul ? Ce serait sûrement drôle à voir remarque.

Elle semble se détendre la brune, moi par contre pas du tout. Elle trouve ça drôle, ok, pas moi, j'avoue que la perspective que ce soit un fantôme me déplaît autant que si c'était un pirate. " Tu me connais Emé, je préfère pas savoir ce que c'est, je suis une vrai poule mouillée là. Je me demande juste comment tu fais habituellement pour venir ici toute seul. " Et un second rire nerveux, si elle a pas compris que je suis mal à l'aise là au moins le doute n'a plus sa place.
Je regarde timidement autour de nous, j'ose pas trop promener mon regard au loin parce que j'ai peur de tomber sur quelque chose que je ne veux pas voir comme une forme suspecte ou un mouvement inhabituel. Tout d'un coup c'est comme si tout le courage que j'avais pu accumuler en toutes ses années d'efforts s'étaient volatilisées. C'est cet instant que choisi quelque chose de non identifié pour bouger dans l'extrémité gauche de mon champs de vision. Je me fige, je deviens une grande tige incapable de bouger, un énorme frisson parcours mon dos. J'ai du mal à rassembler tout mon courage pour émettre quelques petits mots. " Euh Emé ... Je crois que je viens de voir quelque chose bouger. " Je chuchote mais c'est sans vraiment le vouloir, ma voix est involontairement basse, sûrement à cause de la peur qui a prit possession de mon corps et de mon cerveaux. Non mais c'est quoi ce comportement, je suis prince quand même ! Je me dois de faire bonne figure, et ma cousine ici présente est enceinte tout de même, je dois protéger ce petit être qui se développe en elle, la protéger alors qu'elle doit faire face à un dilemme, à l'épreuve de sa vie. Petit à petit je sens mon corps se détendre, je crois que je reprends des forces, espérons que ce sera assez pour ce qui nous attend.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 EmptyMer 5 Avr 2017 - 19:11

WE ARE BOUND
BY THE SECRETS WE SHARE
La situation devient un brin amusant, du moins, aux yeux de la naïade qui tente de détendre l'atmosphère. Cependant, le blond ne semble pas l'entendre de cette façon, visiblement, il est inquiet. « Tu me connais Emé, je préfère pas savoir ce que c'est, je suis une vraie poule mouillée, là. Je me demande juste comment tu fais habituellement pour venir ici toute seule. » Un nouveau rire nerveux s'échappe d'entre ses lèvres, la situation le rend mal à l'aise et elle n'a aucun moyen d'y remédier, la brunette. Elle aurait dû se taire au sujet des fantômes, mais elle trouvait cet optique amusant, elle aurait dû penser qu'elle est avec Égéon et pas avec Tayron qui s'en serait amusé, lui aussi. Tayron, il aurait même pris goût à effrayer la naïade, pour ensuite jouer les protecteurs, mais les deux hommes sont des êtres bien différents. Elle aurait dû y songer, maintenant, elle se sent presque mal de rendre son cousin aussi nerveux.  « Allons, je suis certaine que c'était le vent, seulement le vent. » Elle essaie de se rattraper, la brune, de détendre son cousin qui est extrêmement tendu. Quelques instants plus tôt, elle commençait à avoir peur, elle aussi, jusqu'à ce qu'elle ait cet élan de courage et de bon sens. S'il y avait des fantômes ici, elle en aurait vu, il y a longtemps de ça.

Sa main toujours dans celle du triton, elle la tient fermement dans la sienne, tentant de lui insuffler un peu de courage. Et soudainement, il se tend, Égéon, comme si quelque chose lui faisait peur, elle le sent à son corps qui est toujours près du sien. Aussitôt, ses yeux cherchent et tentent de trouver ce qui a bien pu effrayer le prince, mais rien, il n'y a rien.  « Euh Emé... Je crois que je viens de voir quelque chose bouger. » Il chuchote, parle d'une voix basse, très basse. Ses iris se posent sur son visage, elle tente un sourire rassurant, même si ses yeux à lui observe le paysage qui les entoure. « Il y a peut-être simplement quelqu'un qui se recueille sur la tombe d'un proche. Quelqu'un qui veut être seul et notre présence trouble sa paix. Viens, on va chez moi. » Elle chuchote elle aussi, même si elle n'a pas peur,  s'il y a réellement quelqu'un qui cherche à obtenir la paix ici, vaut mieux ne pas le déranger plus longtemps. Sans vraiment attendre une réponse de la part de son cousin, elle tire sur sa main pour l'inciter à la suivre. Égéon est mal à l'aise, alors en s'éloignant, les choses devraient rentrer dans l'ordre.

Sauf que... elle avance, Emérya, avec la soudaine impression que des yeux sont braquer dans son dos. Elle pensait pourtant ne plus avoir peur, la brunette, mais apparemment, quelques doutes subsistent et ça la rend paranoïaque... sauf, s'il y a belle et bien quelqu'un ou quelque chose qui les observe. Elle jette un regard derrière elle, rien. Un deuxième, toujours rien. Puis un dernier. Là, derrière cette grosse pierre tombale, est-ce une silhouette qui vient tout juste de bouger ? Qu'importe, elle veut s'éloigner, alors elle accélère légèrement le pas, ne voulant pas alarmer le blond. Sauf qu'il la connait bien, Égéon et s'il à le malheur de l'observer, il remarquera qu'elle a à nouveau des craintes, la naïade. Visiblement, il y a quelqu'un derrière eux, mais ça ne signifie pas que cette personne leur veut du mal, alors à quoi bon se faire peur sans raison ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 EmptyDim 30 Avr 2017 - 18:39

We are bound by the secrets we share

ft. Emérya Firadrëll


« Peut importe ce qui arrivera, je serais toujours là pour toi, parce que pour moi, la famille passe avant tout »
Je vois bien qu'elle rigole de ma peur, faut avouer que ma cousine a bien plus de courage que moi. Décidément, moi qui pensait m'être amélioré, je nageais en plein mensonge. Elle tenta tant bien que mal de me réconforter, de me faire regagner confiance en moi et en ce lieu si particulier. Cela aurait pu marcher, si la peur n'avait pas déjà gagné les hautes sphères de mon cerveau. C'est un peu comme si j'avais l'intellect d'un batracien, ce qui n'est vraiment mais vraiment pas un compliment. Oui je sais, il m'arrive parfois, comme à l'instant, de me moquer intérieurement de moi-même. Heureusement que cela reste une réflexion purement intérieure sinon j'aurais déjà été rangé au grade de fou du village. " Oui, disons que c'est le vent, je vais essayer de me le répéter assez souvent pour que cela fasse illusion et que j'y crois au moins un peu. " Je sais, ce n'est pas très optimiste comme remarque, mais c'est bien ce que je compte faire, au moins pour paraître un peu moins ridicule. Je vais essayer de me convaincre qu'il n'y a strictement rien, que c'est dans ma tête, et comme ça je pourrais oublier cet instant et rentrer chez moi plus sereinement.

On marchait toujours tranquillement quand j'eu l'impression de voir quelque chose bouger, ce qui me figea complètement. Ma cousine, en bonne amie et en femme pas du tout froussarde, essaya de me rassurer en argumentant de manière logique. C'est vrai, pourquoi je me stresse comme ça, après tout nous sommes dans un cimetière, il est chose commune qu'une personne vienne dans un cimetière pour se recueillir sur la tombe d'un membre de sa famille ou d'une personne qui lui était chère. Emérya tira légèrement sur mon bras, m'invitant à reprendre la marche et à la suivre, elle suggéra de continuer notre conversation chez elle. Je suis rarement aller à son domicile, c'est vrai que cela pourrait être sympathique. Mes épaules se détendirent quelque peu à l'idée d'aller dans une maison, quelque chose de fermé et de sécuritaire, un lieu où je sais qu'il ne risque pas de nous arriver des ennuis, un lieu où les aventures ne seront que dans la limite du raisonnable, les aventures domestiques n'ont jamais été très effrayantes. Le sourire n'était pas revenu sur mes lèvres, mais au moins ma démarche semblait moins robotique, puis je me suis remis à marcher, c'est un bon début.

Emérya se retourna à trois reprises, la première fois je me suis dit qu'elle disait au revoir à ce lieu qu'elle semble apprécier et qu'elle a l'habitude de côtoyer. Mais les fois suivantes m'inquiétèrent quelque peu, dire au revoir une fois ok, mais trois, cela me parait un peu tiré par les cheveux. J'aurais mieux fait de ne pas m'en soucier parce que maintenant que je la regarde de ma hauteur d'homme complètement pétochard, je vois bien qu'elle n'est plus totalement à l'aise. Dommage, moi qui comptait sur elle et sur sa force de caractère et son aplomb pour me soutenir et me faire regagner confiance en ce lieu et en mon petit courage inexistant. Je ne sais pas pourquoi elle s'est retournée trois fois ni ce qu'elle a peut-être vue, mais ce qui est sur c'est qu'elle n'est plus aussi à l'aise que tout à l'heure. Je la connais, elle a le teint qui a légèrement pali et cette petite ride qui s'est installé entre ses deux sourcils sur son front. Quelque chose la préoccupe ou l'effraye et cela n'est pas du tout réconfortant. Voilà que je me décompose de nouveau, ma démarche redevient pas du tout naturelle et je n'ose même plus la regarder. " Dit moi que tout va bien, tu n'as rien vu ... " C'est plus une prière qu'une réelle question, j'espère juste qu'elle répondra par la positive, si elle ne répond carrément pas je risque de me liquéfier sur place. " Chez toi tu avais dit ? Et si nous y allions vite, à la nage ... Au plus vite ... Vraiment très vite ... " Je sais, cela ne fais pas très courageux comme comportement, vraiment pas du tout, rien de digne d'un prince, mon père aurait terriblement honte. Parfois j'aimerais pouvoir avoir sa force et lui ressembler, être capable de garder mon sang-froid et de faire face à toutes les situations, comme lui.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 EmptyMar 2 Mai 2017 - 18:48

WE ARE BOUND
BY THE SECRETS WE SHARE
Là, derrière cette grosse pierre tombale, il y a belle et bien quelque chose qui vient de bouger. Mais ce quelque chose, elle ignore totalement de quoi il s'agit et honnêtement, elle n'est pas certaine de vouloir le savoir. Elle n'a pas peur, Emérya, elle n'a pas l'impression d'être en danger, mais quelque chose lui glace le sang, cette impression d'être épiée. Malgré ça, elle tente de garder son calme et de ne rien laisser paraître à son cousin. Elle ne veut pas l'alarmer, elle sait qu'il a peur, le blond. Elle accélère tout simplement le pas, focussant droit devant elle, espérant que le prince n'ait pas remarqué l'inquiétude sur ses traits. Sauf que rapidement, elle comprend qu'il a tout remarqué, Égéon. « Dis-moi que tout va bien, tu n'as rien vu... » Elle soupire à l'intérieur d'elle-même et laisse ses yeux se poser sur le visage du triton, il a le teint blême, il lui rappel un mort, ce qui est plutôt ironique, vu le lieu dans le quel ils se trouvent. « Chez toi tu avais dit ? Et si nous y allions vite, à la nage... Au plus vite... Vraiment très vite... » Un sourire apparaît au coin de ses lèvres et elle prend la main d'Égéon dans la sienne, se voulant rassurante. Elle veut calmer ses inquiétudes, les siennes aussi. Ce n'est pas parce qu'un être les observe que cette personne est forcément mauvaise. Peut-être qu'il s'agit tout simplement d'un enfant perdu ou d'un être en deuil. Mais peu importe de ce qui il s'agit, c'est vrai que ça donne des frissons dans le dos, cette sensation d'être observé. « Du calme. Je n'ai jamais dit que j'avais vu quoi que ce soit. » Elle ne ment pas si mal que ça, la brunette et si elle a un peu de chance, il la croira, Égéon. « Continuons en... » Elle s'arrête, Emérya, écoutant attentivement les bruits qui se laissent entendre derrière eux. Durant un instant, elle n'ose pas se retourner, mais lorsqu'elle tourne son visage, c'est une silhouette impressionnante et peu rassurante qu'elle voit. Cet homme, il a quelque chose de louche, un regard sombre, une démarche rapide. Le coeur de la naïade s'accélère dans sa poitrine et elle déglutit difficilement. Le blond, il prend soudainement conscience de l'air de sa cousine et il se retourne lui aussi, faisant face à l'étranger. Il n'est pas rassuré, lui aussi, elle peut le sentir à sa main qui serre davantage la sienne, la jeune sirène. Ils n'ont besoin que d'un regard l'un envers l'autre pour prendre la décision de se jeter dans les eaux. À la nage, ils arriveront plus rapidement à destination et ils n'auront plus rien à craindre de cet homme. Peut-être n'est-il pas mauvais, mais elle n'a pas vraiment envie de le savoir, Emérya, poussée par la crainte d'Égéon. Les deux hybrides des eaux, ils laissent l'océan les porter jusqu'à la demeure de la brunette, là où ils seront en sécurité. Une fois à la maison, ils seront libres de respirer comme ils le voudront, loin de toutes craintes, loin de toutes peurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

we are bound by the secrets we share ⊹ (égéon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-