AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 remember to smile (magnus)
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Apolline Moorehead
Beware, I'm starving
Apolline Moorehead
ζ Inscris le : 19/10/2015
ζ Messages : 945
ζ Avatar : Adelaide Kane
ζ Localisation : Blindman's Bluff, dans une immense maison avec un magasin annexe.
ζ Occupations : Fabricante & marchande de Rhum
ζ Âge : Vingt-et-un ans
ζ Statut : Éperdument amoureuse et mariée à Erim, son âme soeur
ζ Signes distinctifs : Quelques cicatrices dans son dos
remember to smile (magnus) 378709AdelaideXAlexander03



remember to smile (magnus) Empty
Message Sujet: remember to smile (magnus) remember to smile (magnus) EmptyMar 20 Sep 2016 - 11:20

remember to smile

J’étire un sourire en observant Erim endormi dans notre couche. Je viens déposer un baiser sur sa joue avant de sortir du lit, enfilant ma chemise de nuit sur mon corps dénudé pour aller dans la pièce à vivre. Je prépare des tartines avec le pain – l’avantage de vivre à la cité, c’est la boulangerie de mes parents – pour le déjeuner. Erim me rejoint peu après, puis il part pour sa journée auprès du Gouverneur. Aujourd’hui, je n’ouvre pas la boutique, j’ai d’autres courses plus importantes à faire comme aller voir la couturière pour les dimensions. Mes parents veulent aussi discuter pour les noces, pour les préparatifs que nous continuons doucement à faire. Erim travaille beaucoup, mais dès qu’il revient, dès qu’il est libre, nous en discutons. Nous avons quelques divergences d’opinions, mais nous faisons tous deux des concessions par amour. On est quand même en grande majorité d’accord, de toute façon, le plus important, c’est qu’on soit uni l’une à l’autre. Le reste, ce n’est que fioriture. Après m’être habillée, je passe en premier chez mes parents. Mon père prépare des miches de pain à l’arrière tandis que ma mère dispose les autres dans la boutique. Je salue la personne qu’ils ont employée, car ils peuvent se le permettre et ça leur fait du repos. « Ma chérie ! » J’étreins ma mère avec un sourire. « Je ne viendrai qu’après le repas, j’ai quelques courses importantes à faire avant. » Ma mère me propose de venir déjeuner avec eux et je ne refuse pas, vivre plus près m’offre le luxe de profiter d’eux. Je me rends compte à quel point mon isolement ne me rendait pas aussi heureuse que je le pensais. Après quelques paroles, je finis par couper court sinon, en grande pipelette qu’est ma mère, je risque de ne plus pouvoir faire mes courses. Je quitte la boulangerie pour aller dans celle d’une couturière que je connais depuis que je suis jeune. C’est une amie de la famille. Elle me montre le tissu qu’elle va utiliser pour ma robe et je viens le frôler avec un sourire : « C’est magnifique, j’aime beaucoup ! J’ai hâte de voir ce que tu vas me faire. » Elle sourit avant de me demander de retirer ma robe pour rester qu’en sous-vêtement, afin de prendre mes mesures. Je m’installe derrière le paravent pour éviter qu’un client puisse me voir dans une tenue non acceptable. « La dernière fois que j’ai pris tes mesures, tu n’étais qu’une jeune enfant. Maintenant, ce sont celles d’une femme que je prends. Une femme bientôt mariée, qui plus est. » Je souris, hochant de la tête. J’ai tellement hâte d’être complètement à Erim par notre union. C’est symbolique, parce que je le suis déjà. Mais voilà, j’ai envie de le fêter avec toutes nos connaissances.

« Bien, ça devrait aller comme ça. Merci Apolline ! » Je retourne enfiler ma robe, puis je discute un peu avec elle. Je lui parle de ma vie, dans le territoire des bêtes sauvages, mais surtout, de ma rencontre avec mon fiancé. De notre histoire, de comment on en arrive à vouloir se marier. Après quelques conseils de sa part, je sors pour retourner à la maison. Je passe par le marché pour faire quelques emplettes pour ce soir. J’achète une volaille, quelques légumes d’un paysan mal luné. Je ferme les yeux lorsque je sens l’odeur des pommes. Cela me rappelle Lawless Island. Pas loin de notre maison, il y avait un champ de pommier, on y allait souvent avec maman. Par nostalgie, je me dirige vers le stand pour en prendre quelques-unes. J’interpelle le vendeur qui me tourne le dos et lorsqu’il se retourne, mon cœur rate un battement : « Magnus ?! » Mes lèvres s’étirent, je contourne la grande table pour venir dans ses bras pour une étreinte forte et significative de ma joie. Mon frère, ici. Ça alors ! Je recule, l’observant avec douceur et tendresse : « Mais qu’est-ce que tu fais ici ? Quelle surprise ! J’ai tellement de choses à te dire. Comment vas-tu ? » Beaucoup de questions, en vérité. Je remarque qu’un client souhaite obtenir des pommes et je recule, le laissant travailler. C’est étrange de le retrouver ici, c’est un pirate. Et je doute qu’il ait besoin d’un second travail pour gagner plus. Quand il revient vers moi, j’attrape sa main avec un sourire : « Comment ça se fait que tu vends des pommes ? La piraterie ne te suffit plus ? »


all of me loves all of you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


remember to smile (magnus) Empty
Message Sujet: Re: remember to smile (magnus) remember to smile (magnus) EmptyLun 26 Sep 2016 - 22:51

remember to smile
Apolline x Magnus

Je ne pourrais dire depuis combien de temps, j’étais là. Je m’étais levée à l’aube pour retourner au chantier de ma maison juste à coté du verger. Je vivais toujours dans la ferme où j’avais grandi, mais l’absence de ma mère dans les lieux, m’oppressait de plus en plus. J’avais besoin d’avoir mon propre chez moi, c’était comme si j’en avais besoin, comme si c’était un nouveau départ. C’est donc seul, que j’ai entrepris de bâtir ma propre maison de bois, avec tout le confort nécessaire. J’avais dépensé l’or qui se trouvait dans ma bourse – après mon retour de Pixie Hollow – en outils et en bois. Je n’avais rien d’un charpentier mais j’étais sûr que je pouvais y arriver. Alors que mon marteau enfonçait des clous, une voix féminine me parvient aux oreilles. « Magnus ! Tu vas être en retard pour le marché ! Le vieux Tarek va encore te prendre ton étale ! » C’était ma cousine, Isabelle, elle n’avait que deux ans de moins que moi – nous avions grandi ensemble. « Oh merci Isa ! » Je me redressai, et lui montrait de la main mon œuvre : « Alors qu’en dis-tu ? » Elle esquissa un sourire : « Je ne comprends pas pourquoi tu t’épuise à construire une maison alors que tu en as une ; mais c’est très jolie. » Je déposais mes outils dans une caisse de bois, et enfilait ma veste par-dessus ma chemise. « Tu sais très bien, on en a déjà parler ! Et je ne suis pas si loin, tu n’as qu’à traverser le champ pour me trouver ! » Je marchais dans sa direction, et la rattrapai jusqu’à être à sa hauteur. « Tu m’accompagnes, aujourd’hui ? » Elle hocha la tête, et nous marchions en direction de l’étable. « Je charge la carriole, et tu t’occupes de ramener la jument ? » Elle se dirigea vers le bâtiment de bois, tandis que je chargeais les cageots remplis de pomme – cueilli de la veille. J’étais plutôt fière de moi, depuis que le soleil et le calme était revenue sur Neverland, le verger avait retrouvé sa splendeur d’antan. Une fois le cheval attelé, et la cargaison prête, nous partions pour le marché de Blindman’s bluff.

A peine arrivée sur la grande place, il fallut batailler avec le vieux Tarak – un pêcheur qui tenait de refourguer son poisson pourri - sur mon étalage ! Parfois j’avais juste à hausser le ton pour que les gens obeissent ; ma cousine me dit souvent que c’est mon coté pirate qui resurgie… malheureusement, je n’ai aucun souvenir de cette « soi-disant » vie de pirate. J’installe les cagettes de pommes, et commence à vendre mes fruits comme si j’avais fait cela toute ma vie. Parfois, je remarque les regards insistants de quelques passants, ou encore de certains pirates – je me dis qu’ils ont dû me connaître dans cette fameuse vie de loup de mer. Je sers quelques clients, puis une voix féminine me parvint aux oreilles, je l’a reconnaitrais entre milles, même si nous nous voyons que rarement : « Apolline ! » dis-je en me retournant. Elle contourne l’étalage pour m’étreindre, c’est un tel plaisir de la voir. Elle semble si surprise de me voir ici, mais nous sommes interrompu par un client. Je le sers, puis appelle ma cousine : « Isabelle, tu peux t’occuper de l’étale toute seule durant un moment. Je vais passer du temps avec ma sœur. » Ma cousine écarquilla les yeux, et je me mis à rire. « Apolline, je te présente Isabelle, ma cousine – c’est la fille de la soeur de ma mère. Et Isa, voici Apolline, nous ne sommes pas vraiment frère et sœur, disons que nous avons eu un père en commun. » Une fois les présentations faites, j’attrape le bras de ma frangine et commence à lui expliquer. « Comment te dire... j’ai subi un léger lavage de cerveau en voulant sauver le monde, du coup, la piraterie et moi c’est terminé. Je suis revenu sur les terres de mon enfance, et j’ai repris le verger que ma mère possédait. Elle me disait souvent que mon père avait une passion pour les pommes. » Nous marchions un peu, en nous éloignant du brouhaha du marché. « Je peux t’offrir un verre à la taverne, j’ai hâte d’apprendre ce qu’il se passe dans la vie de ma chère sœur. »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Moorehead
Beware, I'm starving
Apolline Moorehead
ζ Inscris le : 19/10/2015
ζ Messages : 945
ζ Avatar : Adelaide Kane
ζ Localisation : Blindman's Bluff, dans une immense maison avec un magasin annexe.
ζ Occupations : Fabricante & marchande de Rhum
ζ Âge : Vingt-et-un ans
ζ Statut : Éperdument amoureuse et mariée à Erim, son âme soeur
ζ Signes distinctifs : Quelques cicatrices dans son dos
remember to smile (magnus) 378709AdelaideXAlexander03



remember to smile (magnus) Empty
Message Sujet: Re: remember to smile (magnus) remember to smile (magnus) EmptyVen 30 Sep 2016 - 12:51

remember to smile

« Isabelle, tu peux t’occuper de l’étale toute seule durant un moment. Je vais passer du temps avec ma sœur. » La jeune femme semble surprise par cette révélation et aussitôt, Magnus après un rire, nous présente l’une à l’autre. Je sers sa main avec un sourire. Oui, nous avons un père en commun même si je ne suis pas de son sang comme peut l’être Magnus mais, j’aime le considérer comme mon frère. Puis, son bras attrape le mien et tout en nous éloignant de son étale, Magnus m’explique pourquoi il est ici au lieu du navire. « Comment te dire... j’ai subi un léger lavage de cerveau en voulant sauver le monde, du coup, la piraterie et moi c’est terminé. Je suis revenu sur les terres de mon enfance, et j’ai repris le verger que ma mère possédait. Elle me disait souvent que mon père avait une passion pour les pommes. » Sauver le monde ? Alors, l’élu chez les pirates, c’était lui ? « Oh, j’ai entendu parler de cette prophétie, mais à aucun moment, je n’ai pensé que tu aurais pu y participer. C’est stupide, tu étais pirate. Alors… on te doit le retour du soleil ?! » J’étire un sourire, serrant son bras avec chaleur contre les miens comme une étreinte. C’est étrange par contre, cette mémoire effacée, est-ce une conséquence de l’île ? Je l’ignore et je n’en demande pas plus, je suppose qu’il est heureux comme ça. « Je peux t’offrir un verre à la taverne, j’ai hâte d’apprendre ce qu’il se passe dans la vie de ma chère sœur. » Je remue de la tête, nous serons mieux effectivement et moins gênés par le passage incessant des gens qui viennent faire quelques emplettes sur le marché. Je l’emmène vers la taverne de l’aigrefin, saluant le tenancier chaleureusement. Puis on s’installe à une table. « J’ai tellement de choses à te dire. » J’étire un sourire, remerciant l’une des serveuses qui vient disposer nos verres. « Tout d’abord, je ne vis plus dans le territoire des bêtes sauvages. J’ai déménagé mon commerce, je me suis installée ici, à Blindman’s Bluff. On pourra donc se voir plus souvent ? Peut-être, le temps que les gens assimilent que j’ai mon commerce ici, que je ferais quelques marchés le matin pour vendre mon rhum. » Je bois une gorgée de mon verre, humidifiant ma gorge sèche. Je risque de beaucoup parler.

« En fait, si j’ai déménagé, c’est parce que je suis fiancée. » Je souris, tapotant légèrement la table pour démontrer mon bonheur et mon excitation. « Ce fameux garçon… il est revenu et… enfin, nous allons bientôt nous unir. On vit ensemble dans cette grande maison près de celle du gouverneur, tu ne pourras pas la manquer puisqu’il y a la même pancarte que celle de mon ancienne maison pour le rhum. On n’a pas encore défini quand nous allons nous marier, mais il est certain que tu seras invité. Tu pourras le rencontrer comme ça ! » Je souris. Je suis tellement heureuse, que j’en oublie de demander des nouvelles de mon frère. Lui, il a sauvé le monde, alors du chamboulement, il doit aussi y en avoir de son côté. « Et toi Magnus ? Parle-moi de toi… La piraterie ne te manque pas ? Quoique… je suis bête, si tu as tout oublié, ça ne peut pas te manquer. » Je soupire, passant une main sur ma joue avec un sourire. « Qu’as-tu de beau à me raconter toi ? »


all of me loves all of you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


remember to smile (magnus) Empty
Message Sujet: Re: remember to smile (magnus) remember to smile (magnus) EmptyMer 5 Oct 2016 - 18:19

remember to smile
Apolline x Magnus

Cette vie qui semblait être la mienne, était souvent troublé par des absences - j’avais l’impression d’avoir vécu des choses – alors que certains me certifiait que, non. J’avais beau m’imaginer en pirate, je n’arrivais pas à me voir dans le rôle de ces brigands des mers, pillant les bateaux de leur ennemi ou encore les grottes remplies de trésors… et pourtant, il m’arrive d’avoir envie de mettre un pied sur le pont de l’un de ses majestueux navires amarrés dans le port. Sentir l’air marin me semble si familier, et à la fois si étrange ; quel triste sort d’être le prisonnier de toutes ces interrogations. Mais je me dis que la vie m’offre une seconde chance, celle d’avoir cette vie dont j’ai toujours rêvé : avoir ma propre ferme, cultiver ce fruit si particulier à mon cœur… et d’avoir une famille. Certes, il manquait cette jolie femme blonde - qui occupait la plupart de mes pensées – à mes cotés, mais en entendant la voix de ma sœur, je savais que ma famille c’était elle, Isabelle, et mes cousins. Un large sourire se dessinait sur mes lèvres quand la femme brune vient se loger aux creux de mes bras, Apolline m’avait manqué. Nous n’avions pas eu le temps de nous voir ces derniers temps, avec toute cette histoire de « sauver le monde » et les répercutions que cela à engendrer. La voir ici, à Blindman’s Bluff me surprit, mais pas plus que moi derrière cet étale, pour elle. Je fis les présentations entre ma cousine et ma sœur – bien qu’il n’y ait aucun lien de sang entre nous, mais le lien du cœur est bien plus important à mes yeux. Je laisse mon affaire entre les mains d’Isabelle, je sais qu’elle peut se débrouiller toute seule, pour m’échapper avec Apolline. Je lui explique vaguement comment j’en suis arrivé à être sur ce marché, tandis que nous nous dirigeons vers une taverne. Elle fut étonnée par ma révélation, l’élu, la malédiction et le retour du soleil. « Dis plutôt que tu pensais que ton frère n’avait pas les épaules pour ça ! » dis-je en la taquinant… moi-même, je me demande encore comment nous avons fait pour sauver l’île de Neverland… on a bien failli tous cramer dans ce joyeux bordel !

Nous entrâmes dans la Taverne de l’aigrefin, puis nous attablons et passons commande. J’ai l’impression que cela fait une éternité que je n’ai pas vu Apolline…ce qui est un peu le cas, non ? Elle prend la parole et commence à me dire les changements qui se sont opérés dans sa vie, ces derniers temps. Elle m’apprend qu’elle vit ici à présent, et j’en suis tellement ravi ! « Nous allons pouvoir nous voir régulièrement, alors ! Je vis à la lisière de la forêt des âmes, ce n’est pas très loin. Je serais ravie de t’aider à vendre ton rhum. Et d’ailleurs je cherche quelqu’un pour mettre le jus de mes pommes en bouteille… nous pourrions nous associer ? » En fait, l’idée venait tout juste de germer dans mon esprit. Les choses auraient été plus simple si j’étais toujours un pirate, j’aurais fais passé le mot à tous les navires du port…mais aujourd’hui les choses sont différentes ; je vais devoir usé de mes nouvelles connaissances. Cette association ne pourrait que resserrer les liens déjà créer en nous, bien que je ne force Apolline en rien. Elle s’y connait bien mieux que moi en commerce, elle a des années d’expérience devant elle. Un sourire se dessine sur ces lèvres, je devine une nouvelle encore plus radieuse pour ma sœur, elle m’annonce qu’elle est fiancé. Je pose ma main sur celle de la jolie brune et lui sourit : « Je suis tellement heureux pour toi, tu le mérite amplement. Et je suis soulagé de ne plus te savoir dans cette forêt lugubre ! Je serais ravi de rencontrer ton fiancé, et bien évidement, je viendrais ! Pourquoi louperais-je un tel événement ? » J’étais fière d’elle, Apolline avait le droit d’être heureuse, et c’est tout le bonheur que je lui souhaite.

J’avale une gorgé de mon gobelet, puis repose mon regard sur la jolie brune lorsqu’elle me demande ce que je deviens… « Disons que parfois, j’ai l’impression de ne pas être à ma place… et puis, je réalise que finalement, j’ai tout ce que j’ai toujours voulu : cette ferme qui m’a vu grandir, ce verger dans lequel j’ai vécu les jours les plus heureux de mon existence. Pourquoi devrais-je renoncer à cette seconde chance ? » Je marque une pause, soudain pensif. « Si seulement, je n’étais pas seul… » mais ne voulant pas briser cette bonne ambiance, je me repris : « Tu sais que j’ai entrepris de me construire une maison ? Tu viendras la visiter quand elle sera finie ! »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Moorehead
Beware, I'm starving
Apolline Moorehead
ζ Inscris le : 19/10/2015
ζ Messages : 945
ζ Avatar : Adelaide Kane
ζ Localisation : Blindman's Bluff, dans une immense maison avec un magasin annexe.
ζ Occupations : Fabricante & marchande de Rhum
ζ Âge : Vingt-et-un ans
ζ Statut : Éperdument amoureuse et mariée à Erim, son âme soeur
ζ Signes distinctifs : Quelques cicatrices dans son dos
remember to smile (magnus) 378709AdelaideXAlexander03



remember to smile (magnus) Empty
Message Sujet: Re: remember to smile (magnus) remember to smile (magnus) EmptyMer 2 Nov 2016 - 18:57

remember to smile

« Nous allons pouvoir nous voir régulièrement, alors ! Je vis à la lisière de la forêt des âmes, ce n’est pas très loin. Je serais ravie de t’aider à vendre ton rhum. Et d'ailleurs, je cherche quelqu’un pour mettre le jus de mes pommes en bouteille… nous pourrions nous associer ? » Voilà une nouvelle bien réjouissante. J’étire un large sourire tout en remuant frénétiquement de la tête : « Mais quelle merveilleuse idée. Je suis la personne qu’il te faut et nous associer, ça ne peut être que positif. Tu pourras profiter de ma petite renommée, bon surtout auprès des pirates malheureusement, mais, je commerce beaucoup avec les tavernes et autres magasins du coin, ça te fera une petite entrée. Excellente idée ! Je veux que nous le fassions ! » Je souris, excitée à cette idée. Et puis, je pourrais plus de temps avec mon frère, apprendre à le connaître plus en profondeur et tisser un lien encore plus fort, plus fusionnel, celui que nous aurions pu avoir s’il était resté sur Lawless Island. Quoi que, son père se serait-il mis avec ma mère ? Non, il ne se serait pas séparé de son épouse et tout sera bien différent. Mais, même si nous n’avons aucun lien de parenté, nous voulons tous les deux de ce lien alors, autant le renforcer. « Je suis tellement heureux pour toi, tu le mérites amplement. Et je suis soulagé de ne plus te savoir dans cette forêt lugubre ! Je serais ravi de rencontrer ton fiancé, et bien évidemment, je viendrais ! Pourquoi louperais-je un tel événement ? » « Merci ! Je suis si heureuse, il me comble de bonheur comme ce n’est pas permis. Je l’aime… » Je souris, je vis dans une petite bulle ces derniers temps m’ont dit mes parents. Mais je suis tout simplement amoureuse d’un homme formidable avec qui je vais vivre une aventure haute en couleur et si riche. Je le sais, je le sens. « Disons que parfois, j’ai l’impression de ne pas être à ma place… et puis, je réalise que finalement, j’ai tout ce que j’ai toujours voulu : cette ferme qui m’a vu grandir, ce verger dans lequel j’ai vécu les jours les plus heureux de mon existence. Pourquoi devrais-je renoncer à cette seconde chance ? » Je viens prendre sa main tendrement tout en remuant de la tête. « Tu as cette chance et puis, si tu es à l’endroit où tu as été le plus heureux, ça ne peut que t’offrir un bel avenir. » Je croise son regard, étirant un sourire avant de froncer des sourcils quand il mentionne sa solitude. « Tu sais que j’ai entrepris de me construire une maison ? Tu viendras la visiter quand elle sera finie ! » Je remue de la tête doucement.

« Tu sais Magnus… J’ai réussi à trouver quelqu’un, moi. Pourtant, je vivais loin de tous, dans une maison qui était plus souvent visitée par des pirates, par des soulards et j’en passe. Mais un soir, un garçon merveilleux est venu s’abriter dans mon atelier pour fuir une tempête et… je suis fiancé à lui. Ce que je veux dire c’est que j’ai été seule pendant longtemps – enfin avec Pil - mais j’ai finalement trouvé quelqu’un. Ce jour viendra pour toi aussi. Tu mérites de trouver une femme, je ne te connais pas autant que ta cousine, mais… je sais que tu mérites d’être heureux et d’être amoureux. » J’étire un sourire, prenant une gorgée de ma boisson avec un soupir. « Et pour ta maison, je suis heureuse pour toi. Dès qu’elle est terminée, viens me chercher. D’ailleurs, je peux t’emmener chez moi après le marché si tu veux ? On peut déjeuner même à la maison, comme ça, tu sauras où j’habite et ça nous permettra de passer du temps ensemble. J’ai toujours voulu vendre sur les marchés… » Je souris, me proposant de l’aider avec sa cousine le temps d’une matinée sur la place du marché puis nous finirons chez moi, s’il le désire. Peut-être même qu’il rencontrera Erim, s’il rentre tôt de sa journée auprès du Gouverneur de la cité.


Spoiler:
 


all of me loves all of you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


remember to smile (magnus) Empty
Message Sujet: Re: remember to smile (magnus) remember to smile (magnus) EmptyDim 20 Nov 2016 - 14:44

remember to smile
Apolline x Magnus

Nous avions rejoins la taverne à quelque mètre de mon étal, et nous nous sommes installés à une table libre. Ma demi-sœur m’avait tellement manqué, il faut dire que depuis notre première rencontre, nous n’avions pas eu l’occasion de nous revoir régulièrement – mais j’ai l’impression que depuis cette révélation – je suis lié à elle d’une façon ou d’une autre. Cette sœur que j’avais tant espérer avoir, malheureusement, ma mère n’a jamais eu d’autres enfants que moi. Alors que nous parlions de mon changement de métier, une idée me vient en tête. Je n’y avais jamais pensé jusque là, mais l’idée de m’associer à ma sœur me semblait être une bonne occasion de resserrer les liens qui nous unissaient. Apolline me sourit, elle semble enthousiaste à l’idée que nous formions une fine équipe. « J’ai quelques clients fidèles depuis que j’ai commencé à vendre mes pommes sur le marché, et apparemment, quelques tavernes se souviennent de mon rang quand j’étais pirate. A nous deux, je suis certain que l’on peut faire fortune ! » Bien entendu, personne n’a jamais fait fortune en vendant du rhum ou encore des pommes, mais nous pourrions avoir une affaire confortable si notre réputation s’élargissait à l’île entière. J’étais heureux d’être ici en compagnie d’Apolline, surtout lorsqu’elle m'annonça cette grande nouvelle, ma petite sœur allait donc se marier. J’étais pressé de faire la rencontre de l’homme qui la rendait sur heureuse, j’espérais de tout cœur qu’il soit bon avec elle. Un tel bonheur émanait d’elle que je l'enviais, à cet instant. J’espérais qu’un jour la roue tourne pour moi aussi, et que puisse être heureux comme elle. « Je suis tellement ravie que tu es trouvé la personne qui a su te rendre heureuse. » Après avoir bu quelques gorgés de mon gobelet, je le reposais sur la table de bois, puis posa mon regard sur ma sœur. Ce que je devenais ? Cela n’avait rien d’extraordinaire, ou de glorieux… j’étais passé de la vie de pirate à celle de fermier, certains verrait en cela un véritable échec ; mais je le voyais comme une seconde chance. J’expliquais ma nouvelle vie à la jolie brune qui me faisait face. Elle était attentionnée envers moi, lorsqu’elle saisit ma main, je pouvais lire dans son regard qu’elle espérait me voir heureux à mon tour. Ces paroles sont réconfortantes, cette femme qu’elle évoque – celle qu’il me faut – je l’ai déjà rencontré, malheureusement pas à temps. Elle s’apprêtait à se marier, et je devais accepter son choix – mais comment faire quand on est certain au plus profond de soi, qu’elle est la femme de ma vie ? Dès notre première rencontre, j’ai su que c'était elle… mais j’étais sûrement le seul à le penser, puisque je n’avais pas de nouvelle d’elle depuis un mois. Je relevais la tête vers ma sœur, esquissant un sourire, avant de lui avouer ce qui me pesait sur la conscience. « J’espère que tu as raison... mais tu sais, cette femme… j’ai vraiment cru l’avoir rencontré, il y a plusieurs mois de cela. J’y ai vraiment cru… » Dis-je en soupirant. Je ne cessais de croire qu’un jour ou l’autre, Rosasharn reviendrait dans ma vie. Mais oublions cette peine de cœur, et parlons des choses positives ! Comme le fait que je prépare mon avenir, que malgré l’absence d’une femme à mes cotés, j’irais de l’avant, et je commencerais cette nouvelle vie. Cette maison était le début d’une nouvelle étape, je ne savais pas ce que l'avenir me préparait, mais j’espérais qu’il soit heureux. « Je ne manquerais pas cette occasion, j’espère que tu seras fière de moi ! » Elle me proposa par la suite de m’aider sur le marché, et ensuite d’aller chez elle. J’étais enthousiasme à l’idée de découvrir sa nouvelle maison, et de voir où elle vivait. « Et bien, j’accepte ton offre. Je suppose que cette maison n’a rien à voir avec celle où tu vivais dans la forêt ? Ton fiancé travaille pour le Gouverneur, ça doit être une bien belle maison ! »  Apolline méritait cette vie qui s’offrait à elle, tout comme moi, elle n’avait pas vécu des événements joyeux durant son enfance. « Je suis sûr que tu te débrouilles très bien quand il s’agit de vendre ! Tu fais ça depuis plus longtemps que moi, je te signale ! Et je suis certain qu’Isabelle appréciera ton aide, la pauvre ces dernières temps, elle a deux fois plus de travail depuis que je suis revenu vivre à la ferme. » Même si nous n’avions aucun lien de sang, je considérais Apolline comme de la famille, au même titre qu’Isabelle.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Moorehead
Beware, I'm starving
Apolline Moorehead
ζ Inscris le : 19/10/2015
ζ Messages : 945
ζ Avatar : Adelaide Kane
ζ Localisation : Blindman's Bluff, dans une immense maison avec un magasin annexe.
ζ Occupations : Fabricante & marchande de Rhum
ζ Âge : Vingt-et-un ans
ζ Statut : Éperdument amoureuse et mariée à Erim, son âme soeur
ζ Signes distinctifs : Quelques cicatrices dans son dos
remember to smile (magnus) 378709AdelaideXAlexander03



remember to smile (magnus) Empty
Message Sujet: Re: remember to smile (magnus) remember to smile (magnus) EmptyLun 12 Déc 2016 - 12:18

remember to smile

« Et bien, j’accepte ton offre. Je suppose que cette maison n’a rien à voir avec celle où tu vivais dans la forêt ? Ton fiancé travaille pour le Gouverneur, ça doit être une bien belle maison ! » J’étire un sourire. Effectivement, elle est complètement différente. Déjà, beaucoup – mais vraiment beaucoup – plus grande que ma petite bicoque dans le territoire des bêtes sauvages. Il y a un magnifique jardin derrière, un deuxième étage sans oublier ma boutique annexe et un atelier derrière avec un petit entrepôt. Erim a vraiment choisi la maison idéale, mélange de nous deux. Rien que de penser à lui, je sens mon poil se redresser sur mes bras et cette envie qu’il me prenne contre lui et m’embrasse jusqu’à la fin des temps. Cet amour parfois, aussi fort soit-il, m’effraie. Je vois comment j’étais lorsqu’il s’est fait tirer dessus, je n’ose imaginer ce qu’il adviendra de nous si un malheur nous tombe dessus. Je préfère ne pas y penser, mais parfois, j’en fais des cauchemars. « Je suis sûr que tu te débrouilles très bien quand il s’agit de vendre ! Tu fais ça depuis plus longtemps que moi, je te signale ! Et je suis certain qu’Isabelle appréciera ton aide, la pauvre ces derniers temps, elle a deux fois plus de travail depuis que je suis revenu vivre à la ferme. » Je souris, avant de venir tapoter sa main. « Elle a plus de travail peut-être, mais elle le fait avec plaisir, ça se voit. Et puis, quand tu auras ta maison, je suis certaine que tu feras ce qu’il faut pour remercier ta cousine de son aide. » Je termine ma boisson avant qu’on ne quitte la taverne pour retourner sur le marché. Nous passons ainsi la matinée à vendre des pommes, à faire connaissance avec Isabelle sa cousine, tout en discutant aussi avec mon frère. Je ne mentionne pas une seule fois cette femme dont il m’a parlé, celle qu’il pensait être la bonne, j’y viendrais lorsque nous serons que tous les deux.

Quand certains marchands commencent à ranger leurs étales, on aide Isabelle à faire de même, à charger le chariot avec les paniers de pommes – enfin surtout Magnus vu que c’est un homme costaud – puis on abandonne Isabelle tandis qu’avec mon frère, nous partons en direction de ma bâtisse non loin de celle du gouverneur. Je l’entraîne joyeusement tout en parlant de mon mariage, beaucoup d’Erim aussi, de mes parents et de mon chien. Lorsqu’on arrive, je me retourne vers lui avec un sourire : « Et voilà ma maison ! » Je l’entraîne rapidement à l’intérieur avec un regard sur l’extérieur, accueillant mon chien qui vient nous saluer. Ce vieux pépère était en train de dormir dans un coin, vu comment il est doux. Je dépose mon panier avec mes emplettes du matin et lorsque je sors la miche de pain, je me rappelle que mes parents m’attendent pour le déjeuner. « Oh mince ! Tu m’attends ici, je reviens dans quelques minutes ! » Sans attendre, je pars en courant de chez moi pour m’empresser d’aller chez mes parents. Mon père est toujours dans l’arrière-boutique tandis que ma mère commence à préparer le repas. Je lui parle de mon frère, qu’il mange avec moi et que je viendrai plutôt demain midi avec eux. J’embrasse mes parents puis je retourne chez moi, retrouvant Magnus avec un sourire : « Excuse-moi, j’ai vu mes parents ce matin et j’avais oublié que je mangeais avec eux ce midi. C’est bon, ils sont prévenus. » Je souris avant de l’entraîner jusqu’à la cuisine avec mes commissions. « C’est qui, cette fameuse fille que tu pensais avoir trouvée ? » Je tourne la tête vers lui en nettoyant mes légumes dans un bac d’eau. « Tu pensais l’avoir trouvé, mais pourquoi tu pensais ? » J’espère que je ne fais pas une bourde en la mentionnant, si par malheur elle est morte, par exemple.


all of me loves all of you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


remember to smile (magnus) Empty
Message Sujet: Re: remember to smile (magnus) remember to smile (magnus) EmptyVen 30 Déc 2016 - 22:54

remember to smile
Apolline x Magnus

Nous étions assis face à face, j’étais heureux de retrouver ma demi-sœur et de pouvoir lui parler. Le temps passe à vive allure, et j’en oublie parfois de profiter de chaque instant avec le peu de famille qu’il me reste. Revoir Apolline était pour moi, un signe que ma nouvelle vie commençait et surtout que de nouveaux projets verraient bientôt le jour. Rien que d’y penser, j’étais tout excité par cette collaboration, j’étais pressé de tout mettre en ordre pour que l’on commence au plus vite. La jolie brune méritait d’avoir une vie heureuse, elle avait vécu bien des pertes – tout comme moi – il était temps que tout s’inverse, et qu’elle construise à son tour, sa famille. Lorsqu’elle me proposa de découvrir la nouvelle demeure où elle avait emménagé, j’acceptais aussitôt. J’avais hâte de voir sa maison, je n’avais jamais vu la maison du gouverneur – mais je me faisais une idée assez précise de la grandeur et la beauté des lieux. Nous terminons nos boissons, Apolline se propose de m’aider à finir le marché, en compagnie de ma cousine. Je suis certain qu’elles pourraient bien s’entendre, elles étaient toutes les deux très importante à mes yeux. Nous quittions la taverne, et traversons la place pour rejoindre mon étale. La matinée se passe dans la bonne humeur, les clients sont nombreux, et lorsqu’il est temps de rangé ; il ne reste plus grand-chose dans les cagettes. Je laisse les filles faire les choses les moins lourdes, tandis que je charge les caisses remplies dans la carriole. Une fois, l’étale vide et propre, je laisse Isabelle rentrer avec le chargement et suis avec entrain ma demi-sœur.

La demeure d’Apolline n’est pas très loin du bourg, nous y arrivons en seulement quelques minutes. Elle me parle de son mariage, et son enthousiasme fait plaisir à voir. Elle a le sourire aux lèvres, lorsqu’elle me pointe du doigt la bâtisse qui se trouve en face de nous. Je ne m’attendais pas à cela, mais effectivement, cette maison est quatre fois plus grande que la mienne. Nous pénétrons dans les lieux, je pose mon regard sur les murs et l’ensemble de la pièce. Son chien vient à notre rencontre, apparemment il se souvient de moi. Apolline s’exclame qu’elle doit faire quelque chose, et quitte la maison d’un pas rapide. Je me penche pour caresser le chien de ma demi-sœur, et comme à mon habitude, je parle à l’animal. « Alors mon beau, tu es bien dans cette nouvelle maison ? Tu as plus de place ! » Le chien se roule sur le dos sous mes caresses, il est adorable ce canidé. Apolline ne tarde pas à revenir et s’excuse de m’avoir abandonné, elle devait avertir ses parents qu’elle ne déjeunait pas avec eux. Je la suivis jusqu’à la cuisine, où elle me demanda qui était cette fille dont j’avais parlé à la taverne. Je m’appuyais sur le petit muret et décidais de tout lui dire, après tout, je n’avais rien à lui caché, et parler de Rosasharn à quelqu’un me ferait le plus grand bien. « Elle n’habite pas très loin de Blindman’s Bluff, elle détient une ferme. Je l’ai rencontré alors que j’étais encore pirate, je suis tombé sous son charme dès le premier regard. Nous avons discuté une bonne partie de la soirée, mais il y avait une ombre au tableau, elle était fiancé. » Je pris une légère pause, parler de ce souvenir me remuait. « Il y avait quelque chose entre nous, c’était une évidence. Alors j’ai tenté le diable… et dès mon retour à Blindman’s Bluff, je suis allé la retrouver. Nous avons passé du temps ensemble jusqu'à ce … » Je ne terminais pas ma phrase, à vrai dire, j’avais un peu honte de mes actes face à ma sœur. Je venais de lui avouer que je convoitais une femme qui s’apprêtait à se marier. « Tu vas sûrement me prendre pour le plus horrible des hommes, mais je ne pouvais pas la laisser partir sans connaitre l’étendue de ses sentiments pour moi, alors je l’ai embrassé. Elle m’a avoué qu’elle n’était pas insensible à mes faits et gestes, mais elle ne voulait pas renoncer à son mariage… alors elle est partie, et je ne l’ai plus jamais revu. C’est fini… » Cette histoire n’était toujours pas terminée pour moi, je souffrais encore de l’avoir perdu ; mais j’avais joué avec le feu. « Tu dois me prendre pour un dingue… mais je pourrais te jurer qu’elle était la femme de ma vie. J’en suis certain ! » Je relevais les yeux vers ma sœur, attendant son jugement, peut être finirait-elle par m’ouvrir les yeux sur cette relation sans avenir.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Moorehead
Beware, I'm starving
Apolline Moorehead
ζ Inscris le : 19/10/2015
ζ Messages : 945
ζ Avatar : Adelaide Kane
ζ Localisation : Blindman's Bluff, dans une immense maison avec un magasin annexe.
ζ Occupations : Fabricante & marchande de Rhum
ζ Âge : Vingt-et-un ans
ζ Statut : Éperdument amoureuse et mariée à Erim, son âme soeur
ζ Signes distinctifs : Quelques cicatrices dans son dos
remember to smile (magnus) 378709AdelaideXAlexander03



remember to smile (magnus) Empty
Message Sujet: Re: remember to smile (magnus) remember to smile (magnus) EmptySam 31 Déc 2016 - 18:27

remember to smile

« Elle n’habite pas très loin de Blindman’s Bluff, elle détient une ferme. Je l’ai rencontré alors que j’étais encore pirate, je suis tombé sous son charme dès le premier regard. Nous avons discuté une bonne partie de la soirée, mais il y avait une ombre au tableau, elle était fiancé. » Oh. Une femme fiancée. Je peux comprendre pourquoi il parle de cette fille au passé. « Il y avait quelque chose entre nous, c’était une évidence. Alors j’ai tenté le diable… et dès mon retour à Blindman’s Bluff, je suis allé la retrouver. Nous avons passé du temps ensemble jusqu'à ce … » Je fronce des sourcils tout en me tournant vers lui pour l’observer. Il semble réfléchir à ce qu’il va dire et moi j’attends, impatiente de découvrir le fin mot de cette histoire. « Tu vas sûrement me prendre pour le plus horrible des hommes, mais je ne pouvais pas la laisser partir sans connaitre l’étendue de ses sentiments pour moi, alors je l’ai embrassé. Elle m’a avoué qu’elle n’était pas insensible à mes faits et gestes, mais elle ne voulait pas renoncer à son mariage… alors elle est partie, et je ne l’ai plus jamais revu. C’est fini… » Je remue de la tête sans un mot, continuant ma préparation pour notre repas. « Tu dois me prendre pour un dingue… mais je pourrais te jurer qu’elle était la femme de ma vie. J’en suis certain ! » Je croise son regard et j’étire un sourire, délaissant la cuisine pour venir près de mon demi-frère. Plus grand que moi, je suis contrainte de lever légèrement la tête. « Oui tu es dingue… Complètement fou d’une femme. Une femme avant d’être fiancée. On ne choisit pas de qui on tombe amoureux, ce n’était pas écrit sur son front qu’elle était promise à quelqu’un et malheureusement… Il a fallu que ce soit celle dont tu tombes amoureux et qui semble être celle de ton futur. » Je viens prendre sa paume dans la mienne tendrement. « Tu sais Magnus. J’aime Erim de tout mon être, aucun homme n’existe à côté de lui et il peut y en avoir des plus beaux, des plus riches qui me font la cour… Il n’y aura qu’Erim parce que je l’aime comme une folle. » J’étire un sourire. « Si cette fille a réussi à te voir malgré son amour pour son fiancé, c’est qu’il n’est pas son grand amour et que tu ne dois pas abandonné. »

Je relâche sa paume pour le prendre dans mes bras, respirant son odeur. Qu’il est plaisant d’être avec un membre de sa famille, même s’il n’est rien pour moi de manière médicale. « N’abandonne pas Magnus. Bats-toi contre ce fiancé s’il le faut. Elle t’a avoué ressentir des choses pour toi, c’est qu’il y a une chance que tu prennes la place de ce fiancé… Que tu sois l’homme qu’elle épousera ? » Je lève la tête vers la sienne avec un sourire. « Tout le monde a le droit à une belle fin et toi aussi. Rien n’est perdu d’avance et si c’est la femme de ta vie, alors fais ce qu’il faut pour qu’elle le devienne réellement. » Je m’écarte avec un sourire avant de retourner près du plan de travail pour continuer à préparer notre repas. Mon amour avec Erim me rend différente, plus réfléchie, plus… mûre tout simplement. Il me change, en bien, et j’aime la femme que je deviens, la future épouse que je vais être et j’espère bientôt, la maman d’un ou plusieurs enfants. Mais avant, le mariage.


all of me loves all of you
⊹ lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


remember to smile (magnus) Empty
Message Sujet: Re: remember to smile (magnus) remember to smile (magnus) EmptyJeu 12 Jan 2017 - 21:48

remember to smile
Apolline x Magnus

J’avais encore du mal à réaliser que j’étais dans la nouvelle demeure de ma sœur. C’était grand, magnifique, certainement une maison comme j’en n’aurais jamais ; mais je n’avais aucune raison de jalouser Apolline. Elle méritait d’avoir cette vie, plus que n’importe qu’elle personne sur cette île. J’aimais voir son sourire sur ces lèvres, ses yeux brillants et ce petit pas sautillant – je suis certains qu’elle ne s’en ai pas rendu compte ! On dirait un petit lutin joyeux qui rejoignait la cuisine. Je la suivais, et avant même d’avoir atteint la pièce en question, elle me demandait qui était la fille dont j’étais amoureux. Je savais que je pouvais me confier à la jolie brune, elle a toujours le bon conseil pour me remonter le moral. Je m’adossais au mur, tandis qu’elle commençait à préparer les légumes. Je lui expliquais la situation, ma conduite peu respectable envers la fiancée d’un autre… mais c’était plus fort que moi, mes sentiments pour Rosasharn était si fort, que j’avais du mal à croire que tout était fini entre nous. Je n’étais pas idiot - même si je n’avais pas beaucoup d’expérience en relation amoureuse - la jolie fermière avait des sentiments pour moi, malgré ses dires. C’est pourquoi, j’avais besoin de l’avis de ma sœur de cœur. Etais-je fou d’y croire encore ? Apolline me regarda, puis laissa un moment sa préparation pour venir près de moi. Elle se posta devant moi, je penchais la tête pour plonger mon regard dans le sien. J’écoute attentivement la jolie brune, ses paroles étaient sincères. Son discours sur l’amour qu’elle portait pour Erim faisait écho à mes sentiments pour Rosa. J’étais persuadé au fond de moi qu’elle était la femme de ma vie, celle qui ferait de moi, l’homme le plus heureux de cette île. J’avais cette impression qu’elle-seule pouvait m’offrir la vie dont je rêvais… Apolline saisit mes mains, ce contact apaise ma souffrance quelques secondes. D’après elle, Edward n’est pas son âme sœur… sinon Rosasharn ne se serait pas autoriser à me voir, ni même à reconduire nos rencontres. Quand on y réfléchit, elle n’avait pas tord ; si ma jolie fermière était si amoureuse de son éleveur de chevaux qu’elle le disait – elle n’aurait pas été si proche de moi. Je commençais à retrouver espoir, et la suite des paroles d’Apolline ne pouvait qu’encourager mon envie d’y croire. Elle se blottit dans mes bras, ce câlin réconfortant était exactement ce dont j’avais besoin. « Merci Apolline, merci d’être là pour moi et de me soutenir. » J’avais retrouvé le sourire et l’espoir. Je la regardais retourner à sa préparation du repas. « En fait, j’aurais dû venir te voir bien avant… quoi que, je ne savais même pas que tu vivais à Blindman’s Bluff ! » dis-je en riant légèrement. « Je suis tellement heureux de te savoir près de moi, maintenant ! Tu vas devoir me supporter !» J’étais remonté à bloc, c’était décidé, j’allais provoquer le destin et j’irais voir Rosasharn pour tout lui dire ! C’est le sourire aux lèvres que je me rapprochais de ma sœur, et ajouta : « Donne-moi ce couteau que je t’aide ! » Tous les deux, côte à cote comme un frère et une sœur pourrait l’être, nous cuisinions dans la bonne humeur. « Alors dis-moi tout de l’homme qui a su voler ton cœur ? Tu penses qu’il m’appréciera ? On ne sait pas, il pourrait me voir comme une menace… on ne sait jamais ce qu’il peut se passer dans la tête d’un homme ! » Je taquinais Apolline, mais intérieurement, j’espérais vraiment qu’Erim me ferait une place dans leur famille. Je venais à peine de rencontrer cette sœur qui a toujours fait défaut dans ma vie… j’aurais bien du mal à m’éloigner d’elle ! Surtout si elle devenait ma confidente préférée ! « Et ce mariage, vous avez déjà commencé les préparatifs ? » J’avais tellement hâte de la voir dans sa belle robe, plus heureuse que jamais.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



remember to smile (magnus) Empty
Message Sujet: Re: remember to smile (magnus) remember to smile (magnus) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

remember to smile (magnus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-