AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 EmptyLun 24 Oct 2016 - 22:12

Soul of the hero
Naïla x Magnus

Je ne pouvais pas laisser cette jeune femme repartir au beau milieu de la nuit, sachant que des hommes mal intentionné trainaient dans le coin, de plus, elle était blessée et ne pourrait pas se défendre contre ses détracteurs. Elle devait rester ici, au moins cette nuit, si elle désire partir par la suite, alors je la laisserais quitter ma ferme. Elle finit par accepter ma proposition, bien qu’elle me propose son aide en retour. J’esquissais un sourire, cette demoiselle était bien différente des autres femmes, elle semblait ne rien vouloir de la part d’un inconnu – ou encore – d’une quelconque personne. Mais parfois, il faut savoir accepter l’aide que l’on nous tend, lorsque l’on en a besoin. « A vrai dire, je ne suis pratiquement jamais dans cette maison, mise à part pour manger ou dormir… je passe mon temps dans le verger derrière celle-ci. Alors si vous avez envie de remettre en ordre cette bicoque, vous avez quartier libre ! » Je ne disais pas cela pour qu’elle fasse le ménage de font en comble, mais si quelqu’un avait le cœur à réveiller cette demeure – endormie depuis trop longtemps -  cela ne serait que du positif. Je la laissais quelques instants, seule, afin d’aller préparer la chambre qu’elle allait occuper. Cette même chambre que ma défunte mère avait occupé durant des années, et pourtant je n’y avais pas mis les pieds depuis une dizaine d’année. Lorsque je pénétrais dans la pièce, une certaine nostalgie s’empara de mon être, et à la fois, tant de colère. Je me demandais encore, pourquoi elle m’avait éloigné d’elle ainsi … l’avais-je déçu au point qu’elle ne me considérait plus comme son fils ? Je n’avais rien fais, mis à part d’être un rêveur et de croire que tout le monde puisse avoir sa fin heureuse comme dans les contes de fée. Je préparais la chambre, installant des draps propres, de quoi mettre mon hôte à l’aise. Je redescendais pour prévenir la jeune femme que tout était près. Je remarquais qu’elle s’était occupé de sa blessure, qu’elle avait nettoyé sa plaie et l’avait refermé. J’étais admiratif de son travail, et surtout de sa résistance à la douleur… je n’avais entendu aucun râle de douleur. « Je vois que tu as réussi à te recoudre, tu as beaucoup de courage. » Et dire que si la même chose m’était arrivée, il m’aurait fallut bien plus qu’une bouteille de rhum pour que je sois assez inconscient pour que l’on me recouse. Elle me demanda alors, où allais-je dormir. « Ma chambre n’est qu’a quelques mètres de celle où tu dormiras. Si tu as besoin de moi, tu n’auras qu’à me réveiller, je dors très peu ces derniers temps de toute façon. » Je lui avais proposé des affaires propres si elle le désirait, mais en voyant son regard balayer sa propre tenue, une autre proposition me vient à l’esprit. « Peut être voudrais-tu prendre un bain ? Je peux te faire chauffer de l’eau. Ces bandits vous ont trainés dans la boue, je peux comprendre que cela doit être désagréable. » Je n’avais aucune idée de son mode de vie, personnellement, il m’arrivait de rester plusieurs jours sans prendre de bain, je me rafraîchissais le matin avec le jet d’eau, et cela me suffisait amplement… je n’avais personne avec qui partager mon quotidien, cela ne gênait personne mis à part mon cheval, ou les deux-trois poules dans la cour.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

hj : désolé pour la longueur, je me rattraperais dans le prochain L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 1872342987
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 EmptyMar 25 Oct 2016 - 13:36





MAGNUS & NAÏLA


SOUL OF THE HERO...


L'accueil de Magnus était fort aimable. Elle avait encore du mal à se faire à une éventuelle bonté de la part des gens. Pour elle, ils ne vivaient pas dans un conte de fée, mais dans un monde où la règle d'or était de survivre. Tuer ou être tué. C'était un peu dur à dire. Mais le monde de Naïla était comme ça. L'homme l'informa qu'elle avait beaucoup de courage pour s'être recousu toute seule, elle se contenta de faire un léger sourire en haussant les épaules, comme-ci c'était normal. Ce n'était pas la première blessure qu'elle avait, ni même la dernière. Elle refusa poliment son bain en disant qu'elle en prendrait un demain si nécessaire et ferait juste une petite toilette dans la salle de bain. Histoire de se débarbouiller un petit peu.

▬ Vous savez. Des fois j'ai trainé dans des saletés bien plus horribles et bien plus longtemps. dit-elle en riant légèrement.

Parfois, la jolie brune avait passé de longs jours à trainer dans du sang dans la forêt à se cacher. Elle s'y faisait. Ce qu'elle espérait juste c'était que l'homme ne lui propose pas une virée dans une source d'eau pour se nettoyer, ce qui serait problématique. Enfin... Disons que ce n'était pas la meilleure chose à faire pour une sirène qui tentait de se cacher sur l'île d'aller faire une petite baignade en compagnie d'un inconnu.
 
▬ Bonne nuit, Magnus. Merci pour tout.
 
Lui adressant un petit sourire, elle lui fit une faible étreinte et se rendit à l'étage. Après une courte toilette, elle se mit en tenue pour la nuit et se glissa sous les draps. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas connu cette sensation de confort. Elle s'endormit presque dans les minutes qui suivirent.

[...]

Quand elle se réveilla, le soleil était à peine levé. Naïla ne dormait jamais énormément. Le petit sifflotement des oisillons à sa fenêtre venait rompre le doux silence. Vêtue d'une robe de nuit blanche, elle se sentait toute légère dedans. C'était l'une des premières fois qu'elle trouvait confortable et jolie une fois portée une tenue. D'habitude elle portait d'ignobles décolletés pour séduire les pirates et les attirer dans son piège.

Naïla avait pris des dispositions pour aller cueillir quelques pommes dans l'arrière cour. Sa ferme était assez grande. Elle avait pris également quatre œufs et une petite fleur violette, qu'elle avait mise derrière son oreille, avant de se rendre dans la cuisine. Trouvant un vieux tourne-disque qui semblait ne pas avoir été utilisé depuis longtemps, elle le débarbouilla de sa poussière et le mit en route, pas trop fort pour ne pas réveiller Magnus. Une douce mélodie résonna dans la pièce. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas entendu un son aussi doux.

Durant la demie-heure qui suivit, la jolie brune prépara un cake aux pomme gardant les restes de côté pour l'étalon qu'elle avait vu dehors, ou bien pour Magnus. Comme il le souhaiterait. Préparant la table, elle se dit que ce bien-être serait de courte durée. Mais au final elle était heureuse d'être là. Enlevant avec précaution le gâteau du four, elle bougea légèrement au rythme de la musique appréciant le moment. C'est au moment où la cuisine fut terminée que Magnus se réveilla.

▬ Bonjour. Bien dormi ?




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 EmptyVen 28 Oct 2016 - 22:55

Soul of the hero
Naïla x Magnus

J’espère que Naïla finirait par prendre ses aises dans ma demeure, je la sentais encore sur la défensive, mais je peux comprendre. Après tout, elle s’était fait attaquer par deux hommes, je comprends tout à fait qu’elle ne me fasse pas confiance. Malgré cela, j’essaie de la rassurer, et de tout faire pour qu’elle se sente bien et protéger ici. Alors qu’elle se soignait dans la cuisine, j‘étais monté préparer la chambre dans laquelle elle dormirait. J’avais de la chance d’avoir cette grande maison, même si je m’y sentais horriblement seul. Une fois le lit fait, je redescendais pour le lui dire. Elle s’était recousue elle-même, j’étais impressionné par son courage. Je lui demandais si elle voulait prendre un bain, mais elle déclina mon offre. Il se faisait tard, et nous étions tous les deux épuisés par cette nuit chargée. La jolie brune me remercia à nouveau, et me souhaita bonne nuit avant de grimper les escaliers de ma demeure. Perdu dans mes pensées, je la regardais monter les marches. J’esquissais un petit sourire mais il se transforma rapidement en un pincement de lèvres… Serais-je un jour heureux en amour ? Et que cette femme qui montera l’escalier sera femme, et non une inconnue… Après quelques instants de morosité, je décide d’aller me coucher. Je rejoins ma chambre, retire mes vêtements et me glisse sous mon drap. Malgré l’épuisement, je me retourne plusieurs fois dans ma couche mais je finis par trouver le sommeil.

***

La lumière du soleil perçait à travers ma fenêtre, et je me réveillais doucement. Ma nuit avait été agitée, et encore une fois, Rosasharn occupait quatre-vingt dix pourcent de mes pensées. Je restais un moment, assis sur le rebord de ma couche, essayant d’oublier cette douleur lancinante dans mon cœur. Puis sortant de mes pensées, je remarquais qu’il y avait de la musique… c’était léger, mais je ne rêvais pas, Naïla avait sûrement dû remettre en état le vieux tourne disque de ma mère. Je décidais qu’il était temps de descendre, pour rejoindre mon invité. Rien que le fait de savoir qu’elle n’avait pas prit la fuite au petit matin, me réjouissait. J’enfilais mon pantalon, puis quittais ma chambre, je descendais les escaliers, pied-nu, c’était une petite habitude. Alors que j’arrivais vers la cuisine, une odeur de pomme, de gâteau, me vint aux narines. La voix de Naïla m’interpella, j’esquissais un sourire avant de lui répondre : « une nuit courte et agitée, comme toutes les autres. Et toi, tu as bien dormi ? Ton épaule n'est pas trop douloureuse?» Je l’observais dans sa robe blanche, elle était très jolie. Je me dirige vers l’une des chaises, et récupère une chemise blanche propre, puis l’enfile. Je n’allais pas non plus m’exhiber toute la journée devant Naïla, et puis il ne faisait pas très chaud ce matin. « Tu es réveillé depuis longtemps ? C’est un gâteau ? Je n’en ai pas mangé depuis des lustres… je ne sais pas cuisiner... » Je fis la tour de la table pour y voir ce gâteau de plus près, qui se réveillait être un cake. Rien qu’à l’odeur, mon ventre gargouillait de faim. Je me laissais porter par ce doux parfum, et la musique de fond. « Sais-tu danser, Naïla ? » lui demandais-je, un sourire sur les lèvres.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 EmptySam 29 Oct 2016 - 10:21





MAGNUS & NAÏLA


SOUL OF THE HERO...

Naïla n'avait que très peu cuisiné. Ce n'était pas vraiment quelque chose de répandue sous l'Océan. Elle avait appris quelques recettes quand elle avait été vivre quelque temps avec les Indiens ou en voyant des femmes faire sur le marché qu'il y avait de temps à autre sur les grandes places. Elle savait cuisiner de la viande, de poisson, faire quelques gâteaux, mais ça s'arrêtait là. Ce n'était pas une grande professionnelle. Et puis, elle s'adaptait tout juste à la nourriture des Hommes. Elle avait souvent envie de poissons ou de crustacés, mais vu qu'elle évitait l'eau comme la peste, elle se contentait d'en acheter sur le marché en bonne femme qu'elle était. Elle les avait souvent mangé tels qu'ils étaient, crus, mais il fallait avouer que cuit c'était délicieux ! En vérité la terre ferme lui avait enseigné bien des choses et elle ne le regrettait pas. Elle se souvenait même d'une voix où les indiens s'étaient moqués d'elle sous le regard ahuri de leurs enfants quand elle avait englouti un poisson tout frais pêché devant eux. Autant dire que les gamins avaient été totalement choqués de son geste, alors que les adultes semblaient la comprendre. Une chose que ça ne lui soit pas arrivé sur le marché. Elle aurait passé pour une folle à lier dans un tel contexte.

Quoi qu'il en soit, elle adressa un faible sourire à Magnus qui lui informa par la suite que sa nuit avait été courte et agitée comme toujours. Frottant pour nettoyer quelques couverts, elle se mit à parler en fronçant les sourcils, jetant un bref coup d'oeil vers lui.

▬ Comme souvent ? Comment ça se fait que tu n'arrives pas à bien dormir ? Et sinon, j'ai bien dormi, oui, ça faisait bien longtemps d'ailleurs. Pour le moment, la douleur de mon épaule est calmée, mais je pense que je devrai ressentir de la gêne d'ici quelques heures.

Elle posa les ustensiles sur le rebord du lavabo pour qu'ils puissent sécher tranquillement. Elle savait que parfois, les essuyer avec un torchon le rendait tout trempé et que ça ne plaisait pas à tout le monde.

S'avançant près de la table, elle s'appuya avec le plat de ses deux mains dessus, regardant le gâteau puis Magnus qui semblait lui avouer ne pas cuisiner. Elle lui adressa un petit sourire après avoir haussé les épaules.

▬ Et bien, je t'avoue que... Moi non plus je ne cuisine pas. Je connais que quelques recettes que l'on m'a apprise, mais autrement je me débrouille. Je suis levée depuis une heure et je me suis prédisposée à prendre deux œufs et quelques pommes dehors, cela ne te dérange pas j'espère ?

Naïla plissa doucement du nez en guettant sa réponse avant de hausser un sourcil à sa question sur si elle savait danser, elle se mit à rire légèrement en faisant un signe négatif de la tête.

▬ J'ai déjà un peu dansé, une ou deux fois. Mais ce n'est pas quelque chose que l'on pratique là d'où je viens, avoua-t-elle en souriant. Et toi ? Tu danses souvent ?




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 EmptyJeu 3 Nov 2016 - 21:06

Soul of the hero
Naïla x Magnus

Je m’étais fais réveillé par les rayons du soleil à travers la fenêtre, mais une douce mélodie me parvint aux oreilles. Je n’avais pas entendu de musique depuis un long moment, et cela me fit sourire. J’enfilais un pantalon, avant de rejoindre le rez-de-chaussée. Quelle fut ma surprise lorsque l’odeur d’un gâteau me vint aux narines alors que je descendais l’escalier. Je surpris Naïla dans la cuisine où elle faisait la vaisselle, j’étais soulagé qu’elle n’ait pas prit la fuite. C’était agréable d’avoir de la compagnie, un peu de vie dans cette maison vide. Je la saluais d’un sourire, et répondu à sa question. Elle semblait surprise par ma réponse, elle fronça les sourcils en me demandant depuis combien de temps, je ne dormais plus. « J’ai toujours eu le sommeil agité depuis ma tendre enfance. Mais j’ai vécu quelques évènements qui m’ont perturbé ces derniers temps… » Je n’avais pas vraiment envie de parler de cette expérience douloureuse qu’était ma vie sentimentale. Je avais demandé si son épaule n’était pas trop douloureuse ce matin, elle semblait plutôt en forme, au moins l’un de nous deux avait dormi comme un bébé. « Si tu as besoin d’un bandage ou autre chose, tu peux me le demander. » Puis mon ventre et mon odorat me rappelait qu’un gâteau trônait sur la table, et qu’il paraissait délicieux. Je lui demandais si elle avait l’habitude de cuisine, mais elle me répondu que ce n’était pas le cas, elle ne connaissait que quelques recettes… ce qui était déjà beaucoup plus que moi. Elle avait été cherchée des œufs et des pommes dans la cour, et elle avait eu raison. Comment pourrais-je lui en vouloir ? « Oh, tu as bien fais ! Tu peux te servir. » Puisque son cake me tendait les bras, je décidais d’en gouter une part. J’attrapais un couteau, et me coupa une tranche, puis en proposa une tranche à la cuisinière. « Tu m’accompagnes ? » J’en coupais une seconde pour moi, et croquait dedans. Encore tiède, c’était un délire. Je ne me souviens plus, depuis combien de temps, je n’avais pas mangé un tel délice… à vrai dire, cela remontait sûrement d’une dizaine d’année, quand je n’étais encore qu’un enfant. Je dévorais ce gâteau si bon, j’étais tellement gourmand, que je me retiens de ne pas me resservir. Alors que nous mangions, je me laissais bercer par la musique, une idée me vint en tête. Je demandais à Naïla si elle savait danser, ma question semblait la surprendre, elle se mit à rire. Apparemment, elle n’avait aucune pratique de la danse. Je ne pourrais prétendre être le parfait danseur, mais j’aimais beaucoup la danse à deux. « Aimeriez-vous danser avec moi, Naïla ? » Je me levais et lui tendais une main. Un peu hésitante, la jeune femme la saisit, et je nous dirigeais vers le salon où se trouvait le tourne-disque. Je changeais le disque, et montais le son, puis de nouveau je pris la main de la jolie brune. « Laisse-toi guider, je vais te montrer une danse que ma mère m’a apprise quand j’étais plus jeune. » Je faisais attention à ne pas brusquer son épaule, et la fit tournoyer de son bras valide. Nous avions sûrement l’air idiot de danser au beau milieu de ma pièce de vie, mais pour une fois depuis plusieurs semaines, j’oubliais ma peine. J’avais une main dans son dos, et l’autre dans sa main, pour une novice, elle dansait très bien. Elle avait beaucoup de grâce, et ses mouvements étaient fluide… ont aurait dit une sirène ondulant dans l’océan. Lorsque la musique se termina, je m’arrêtais, et fixa Naïla. Nous étions là, face à face, si prêt l’un de l’autre, l’ambiance, la musique… je ne sais pas ce qu’il s’est passé dans ma tête à ce moment là, mais j’ai brisé la distance qu’il y avait entre nous, et poser mes lèvres contre les siennes. Lorsque je compris ce que je faisais, je me reculais brusquement. « Excuse-moi ! » Je me pris la tête entre les mains. « Je ne sais pas ce qu’il m’a prit, je n’aurais jamais dû vous embrasser. » A cet instant précis, je me sentais coupable… « Je vais aller prendre l’air… » dis-je en me dirigeant vers la porte.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 EmptyVen 4 Nov 2016 - 21:28





MAGNUS & NAÏLA


SOUL OF THE HERO...

Quand Magnus l'informa avoir connu des événements difficiles, Naïla décida de ne pas s'étaler plus longtemps sur le sujet. Oui, elle était curieuse. C'était un de ses défauts. Mais elle estimait que si il voulait lui parler de ça il pourrait se prédisposer à le faire lui-même. Et puis sa curiosité à son égard aurait peut-être engendrer une réciproque que Naïla n'avait pas envie de rencontrer. Parler de son passé et de son enfance ? Non, merci. Même si elle pouvait très bien mentir quand elle le voulait, ce n'était pas dans les vertus que lui avaient inculqué sa famille. Se contentant de lui faire remarquer que même si c'était une étrangère il pouvait lui parler en cas de besoin, elle le remercia en saisissant une part de cake. La mangeant avec propreté avec les doigts, de peur de mettre des miettes éparpillées partout sur le plancher, elle eut à peine le temps de finir sa part que Magnus s'avança vers elle en lui proposant une danse.

 
▬ J'espère que tu ne tiens pas à tes pieds.

Elle plissa du nez. Une drôle de manie qu'elle avait prise quand elle était gênée ou prenait l'air embarrassée. Saisissant sa main, elle se laissa porter par les mouvements de son partenaire qui s'avouait être un excellent danseur à ses yeux. Malgré quelques gourdes au début, et quelques excuses lancées pour les pieds piétinés, elle se laissa vite porter au jeu. Ce n'était pas bien compliqué. Elle avait l'impression, un court instant, d'être dans l'Océan. Enfin, la situation était tout comme. La jolie brune n'avait qu'à se laisser porter par le courant dirigé par son partenaire de danse. Au niveau du bassin ce n'était pas un grand soucis. Elle arrivait parfaitement à l'onduler ou à le faire bouger. Naïla avait fait ça toute sa vie. Les pieds en revanche... Elle n'était pas ici depuis des années comme d'autres et il n'était pas rare, pas seulement en danse, qu'elle fasse plusieurs maladresses. On pourrait la qualifier de "deux pieds gauches" parfois. Mais au fond, elle reste une sirène après tout !

Se prenant au jeu, un immense sourire ne tarda pas à se poser sur ses lèvres. Elle prenait goût et cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas senti les petites fossettes de sincérité aux creux de ses joues. Elle en oubliait même la carapace de fille forte et sans sentiment qu'elle avait eu tout ce temps. Comme-ci la "vraie-elle" qui était restée dans le bateau des pirates le jour de son enlèvement se décidait enfin à revoir le jour. C'était beau et effrayant à la fois ! Et puis, quand on s'en sortait en danse c'était bien plus agréable, même si parfois ses pieds rencontrés encore ceux de Magnus. Puis bientôt ce furent leurs lèvres qui se rencontrèrent. Un moment qui s'était installé alors que les choses s'étaient fait soudainement face à une situation propice. Surprise, Naïla en écrasa même encore les pieds de son partenaire de danse. Elle n'eut le temps de rien dire qu'il s'éclipsa dehors tandis que la jeune sirène avait encore la bouche entrouverte.

Un immense fossé s'était créé instantanément et il fallait avouer que cela était très déplaisant. Le passage du tutoiement au vouvoiement en témoignait. Alors la jeune femme se gifla mentalement pour aller faire la sortie. Elle le retrouva près de l'écurie et s'avança vers lui, les bras croisés sous sa poitrine à cause de la fraîcheur matinale. Elle n'était pas très douée pour les mots de "réconfort" ou quoi que ce soit. Ce n'était pas une chose qu'elle avait l'habitude de faire et cela se voyait sans doute.

▬ Ca va ? demanda-t-elle avant de rire légèrement mais plus d'embarras. Un peu stupide comme question, je sais. Mais tu n'as pas à t'en vouloir. Enfin, clairement si ça avait été si déplaisant, je pense que j'aurai réagi plus rapidement que ça. Et ses paroles étaient sensées détendre l'atmosphère ? Si elle se taisait ça irait bien plus vite parfois au lieu de faire des petites blagues aussi futiles. Ca m'a juste un peu surprise, parce qu'honnêtement je n'ai jamais... "réellement", je pense que c'est le mot, embrassé un garçon. Enfin pas dans mon intérêt ou plein-gré, c'est ça que je veux dire. Du coup ça m'a fait un peu bizarre. Mais il ne faut pas t'en vouloir pour ça. Elle vint s'adosser contre le mur face à lui et posa sa main sur son épaule après avoir claqué un bref baiser sur sa joue. Elle lâcha un petit sourire, mi-gênée, mi-heureux.Je t'avoue que je ne suis pas très douée pour les mots de réconfort. Ce n'est pas trop mon domaine, comme la danse. Mais c'était vraiment un bon moment.

Pendant un instant, Naïla se surprit même à ne pas savoir si "moment" faisait référence à la danse ou à l'intégralité de la scène qui venait de se produire. Elle retira la main de son épaule et recula d'un pas regardant rapidement l'étalon. Elle ne pouvait pas rajouter grand chose. Déjà qu'elle avait énormément parlé, c'était énorme pour elle ! Mais y rajouter le sourire, les mots de réconfort et les gestes aimables, cela relevait presque du miracle !




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 EmptyMer 16 Nov 2016 - 23:43

Soul of the hero
Naïla x Magnus

Je dévorais ce gâteau si moelleux et encore tiède, c’était tellement bon. Il faut dire que je n’avais pas dégusté un tel met depuis des années, cela me rappelait à quel point mon enfance était loin. Bien que ma mère n’ait jamais été une bonne cuisinière, elle avait un don pour faire les meilleures tartes aux pommes de tout Neverland. Elle me disait souvent que mon père adorait ces tartes, une chose que je ne pourrais jamais vérifié puisque je ne l’ai jamais rencontré. Naïla avait préparé ce cake de bon cœur, et cela me touchait beaucoup. Il faut dire que ces dernières temps, j’avais l’impression d’avoir passé toutes mes journées, seul – du moins, ici dans cette maison. Nous mangions l’un en face de l’autre, et tout en savourant ce gâteau, je me laissais bercer par la musique de fond. Terminant la dernière bouchée, je me redressais et proposa à Naïla de danser avec moi. Elle accepta, même si elle m’avoua ne pas savoir danser. Sa main se glissa dans la mienne, et je l'attirais vers le salon. J’esquissais un sourire lorsqu’elle me donna un avertissement pour mes pieds. « Crois-moi, ils ont connus pire ! » Marcher pendant des heures, avec des bottes au pied quand il fait un froid de canard, c’est une torture. « Et je parie que tu es toute légère, je ne le sentirais même pas. » Après avoir changé de disque, je pose ma main dans le creux du dos de la jolie brune, et l’autre est toujours dans la sienne. Je me laisse porter la douce mélodie, faisant valser Naïla à travers le salon. Si quelqu’un entrait au même moment, il nous prendrait pour des fous. J’étais tellement bien, et surtout, j’avais l’esprit ailleurs. Comme si, l’espace d’un instant, j’oubliais ou j’étais – qui j’étais… à un tel point que lorsque la musique se termina, mes lèvres se posèrent sur celle de Naïla. Ma main au creux de son dos l'avait rapproché de mon corps, et je m’étais penché pour l’embrasser… dans la folie du moment, j’ai perdu la tête. Cette situation m’avait tant rappelé mon passé, celui où je dansais avec Adélaïde – mon premier amour – au beau milieu du verger en fleur. Mais ces années sont loin, et ce n’est pas mon amour d’enfance, ni même la femme qui possède mon cœur, mais la jeune femme à qui j’ai offert l’hospitalité. Lorsque je me rends compte de ce que j’ai fais, j’ai tout de suis eu des remords. Je n’avais pas le droit de profiter de la situation, et encore moins de voler un baiser à cette jeune femme. Bien qu’elle ne m’ait pas repoussé… même si je ne lui ai pas laissé le temps. Je me suis excusé et j’ai pris la fuite… comme un gosse qui aurait commis une faute grave. Prenant ma veste avant de sortir de la maison, une fois dehors, je me dirigeais vers l’écurie. Je m’en voulais d’avoir agit comme tel, je ne serais pas étonné si Naïla quitta la maison, après cela. Installé sur une botte de paille – destinée à ma jument – je tentais de trouver les bons mots pour me rattraper auprès de mon invitée. Je n’avais pas entendu la jeune femme s’approcher, le son de sa voix me surprit, et je relevais la tête. Ces paroles me rassurèrent, elle savait dédramatiser la situation alors que j’étais le pire des hôtes. Puis, elle me fit une révélation qui me laissa sans voix, j'écarquillais les yeux quand elle m’avoua qu’elle n’avait jamais embrassé de garçon. Lui voler son premier baiser… était quand même une situation plutôt délicate ; mais la chose était faite, je ne pouvais plus reculer. J’aurais au moins pu faire les choses bien ! Le baiser qu’elle déposa sur ma joue, me fit sourire et rougir à la fois ; chose plutôt inhabituelle chez moi. « Je suis vraiment désolé pour le baiser, surtout si en plus, c’était votre premier. » J’esquissais un sourire, puis lâcha un petit rire pour détendre l’atmosphère. « J’aurais du m’appliquer alors ! Tu dois être déçu que ce soit moi qui t’ai embrassé, et non ton prince charmant. » Certes, j’étais loin de goujat que l’on pouvait croiser dans les tavernes, ou encore les brutes qui n’avaient aucun tact… j’étais plutôt doux et attentionné comme homme. Puis une question me vint à l’esprit en regardant la jeune femme devant moi, je me mordillais la lèvre inférieure, ne sachant pas comment lui demander. « Naïla… quelle âge as-tu ? Pour une femme si jolie que toi, je trouve étrange qu’aucun homme n’ai réussi à conquérir ce cœur ? » Je remarquais que la jeune femme grelottait de froid, elle ne s’était pas couverte pour venir me retrouver. Je m’approchais d’elle, et lui proposait de rentrer. « Rentrons à l'intérieur près du feu de bois, tu vas attraper froid. » Je passais mon bras autour de ses épaules et nous dirigeait vers la maison. Une fois à l'intérieur, j’attrapais un châle, et le déposais sur le dos de Naïla, puis lui demanda : « Tu es toujours décidé à partir ? Ou tu restes ? Nous pourrions faire une ballade à cheval si tu le souhaite, j’ai vu que tu regardais ma jument tout à l’heure. » Avoir de la compagnie me faisait le plus grand bien, et l’idée de me retrouver de nouveau seul, m’angoissait.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 EmptyVen 18 Nov 2016 - 18:33





MAGNUS & NAÏLA


SOUL OF THE HERO...

Naïla était assez embarrassée de la situation actuelle. Elle ne savait pas trop comment la détendre. Ce n'était pas qu'elle était gênée ou quoi que ce soit, mais Magnus, lui, l'était. Et au lieu de le rassurer, ses paroles eurent le don d'amplifier les choses. Plissant du nez, elle détourna son regard vers l'étalon, comme pour y trouver un échappatoire. Il fallait qu'elle apprenne à se la fermer. Même si elle ne parlait que très rarement si c'était pour rendre une situation plus délicate qu'elle ne l'était, ce n'était pas la peine.  

La scène que l'homme jugeait embarrassante lui revint en mémoire. La douceur de la danse, la légèreté de l'ambiance qui régnait dans la pièce, l'impression de voguer au large. En seulement une musique, elle avait voyagé dans des horizons bien lointains. Elle avait réellement apprécié cet instant plein de mystère et de douceur. Et si elle pouvait le refaire, elle le referait.

▬ Je suis vraiment désolé pour le baiser, surtout si en plus, c’était votre premier.  Il esquissa un sourire, puis lâcha un petit rire comme pour détendre l’atmosphère. J’aurais du m’appliquer alors ! Tu dois être déçu que ce soit moi qui t’ai embrassé, et non ton prince charmant.
▬ Oh, non, non! Elle agita négativement la tête, en souriant de pleines dents. Ce n'était pas mon premier baiser. Loin de là. Mais disons que je n'ai pas connu de vrai baiser amoureux pour être plus clair dans mes propos. Et le prince charmant, je n'y crois pas trop. C'est seulement un mythe que l'on rajoute aux petites filles qui rêvent de contes de fée. La réalité est loin d'être aussi merveilleuse. Plutôt pessimiste, oui, je sais ![/color][/b]

Une atmosphère plus détendue s'installa et la jolie brune se dit que finalement au niveau parole de"réconfort", elle n'était peut-être pas si mauvaise que ça. Caressant la douce jument qui s'était approchée d'eux, Naïla ne tarda pas à porter de l'attention aux nouvelles paroles de Magnus. Il lui demandait son âge. Pendant un court moment, la jeune sirène eut un temps de réflexion. Dans l'Océan, l'âge n'était pas si important que ça. Ils se savaient immortels. De là, le reste était inutile. Et depuis son arrivée à Neverland, la jeune femme n'avait pas fêté son anniversaire. Elle avait même perdu la notion du temps. Comme-ci tout était sans importance et chaque jour un éternel recommencement.

▬ Vingt ans, normalement. Et toi ?

L'homme l'informa par la suite qu'elle allait attrapé froid et la conduisit dans la maison. Naïla se laissa faire et une fois à l'intérieur fut parcouru d'un doux frisson de bien-être face à la chaleur. L'humidité de l'extérieur n'était pas forcément très agréable et l'herbe mouillée lui avait "congelé" -au sens figuré du terme- les pieds. Puis, l'homme lui posa une nouvelle question. Naïla avait l'impression de ne jamais s'être autant dévoilée. Sauf avec Mingan, peut-être. Un membre du campement d'indiens qui l'avait recueilli lors de son "naufrage" sur l'île de Neverland. Sa question la fit donc intérieurement rire. La vérité c'est qu'elle n'avait jamais vu un cheval d'aussi près. C'était une première !

▬ Je veux bien rester si tu m'offres toujours ton hospitalité. Mais pour tout avouer, je n'ai jamais touché un cheval avant aujourd'hui et j'en ai donc jamais monté. Je suppose que ce n'est pas aussi simple que la danse.

Se tenant debout dans la cuisine, elle observa le jeune homme qui déposa un chalet sur son épaule et le fixa dans les yeux, en souriant après l'avoir remercié. Puis, après avoir eu sa réponse, une idée pour détendre l'atmosphère lui vint en tête. Elle se pencha vers lui après avoir attrapé un peu de farine dans le sachet au rebord du comptoir. Elle déposa doucement ses lèvres sur les siennes, quelques secondes, avant de venir "écraser" la farine sur sa petite barbe où ça s'accrocha assez bien. Elle se mit à sourire grandement, fière d'elle et se recula.

▬ Histoire d'être quitte !

Naïla faisait une référence au baiser, mais la vérité s'était qu'ils n'étaient pas quitte du tout. Elle avait juste voulu le taquiner un peu. Lui adressant un clin d'oeil amusé et légèrement joueur, elle se rendit, fière de sa mauvaise blague, dans le salon, prêt du feu. Son âme enfantine ressortait dans cette maison où elle se sentait tout simplement bien.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 EmptyLun 28 Nov 2016 - 21:29

Soul of the hero
Naïla x Magnus

Je ne sais pas vraiment ce qu’il m’a prit d’embrasser Naïla, de toute manière, je n’avais pas toute ma tête dernièrement - entre ma mémoire disparue et mon cœur brisé – j’avais failli devant cette jolie jeune femme. A croire que les petites intentions de la brunette avaient éveillé en moi, un besoin naturel. J’aurais pu simplement l’étreindre, mais la danse, cette douce mélodie m’avait poussé à poser mes lèvres contre les siennes. Ce baiser était loin d’être désagréable, mais je savais que ce n’était celui de Naïla que j’espérais en faisant ce geste déplacé envers mon hôte. C’est donc honteux et confus, que j’ai pris la fuite. Je me suis réfugier dans la grange où ce trouvait ma jument. Je me torturais l’esprit, ne sachant pas comment réparer mon erreur, quand la voix de Naïla me sortit de mes songes. Elle n’était rancunière et me le fit savoir, mais une chose me surprit dans ces paroles. Et dire qu’à seize ans, j’avais déjà rencontré mon premier amour – et l’année d’après – ma première rupture amoureuse ; je trouvais cela triste de savoir que cette jolie demoiselle n’avait pas connu l’amour. Même si c’était sûrement le plus violent des sentiments, il méritait pour quiconque de connaître un jour le grand amour. De plus, âgé d’une vingtaine d’année, Naïla ne croyait plus aux contes de fées, ils étaient pourtant bien réel – surtout lorsque l’on rencontrait notre âme sœur. « Je ne peux pas croire que – si jeune – tu es déjà arrêter de rêver ! L’amour c’est tellement beau, même si ça fait souffrir… et je sais de quoi je parle. Pour rien au monde je n’arrêterais de croire qu’un jour, j’aurais ma fin heureuse. Et je suis certain que tu l’auras, toi aussi. » J’esquissais un sourire à la jeune femme, et lui répondis : « J’ai 28 ans et deux peines de cœur à mon actif, donc tu vois, il ne faut pas désespérer ! » Ajoutais-je en riant. Intérieurement, j’espérais encore trouver le grand amour… bien qu’actuellement mon cœur soit déjà épris d’une fermière blonde.

Remarquant que Naïla n’était pas très couverte, et qu’il faisait froid ce matin, je m’empressais de la couvrir de mes bras et de la raccompagner à l’intérieur. Nous traversons la cour, puis pénétrons dans la maison où il faisait bon. Je déposais un châle sur les épaules de la jeune femme, tout en lui demandant si elle voulait rester malgré ma maladresse. De plus, j’avais remarqué son regard vers ma jument tout à l’heure, alors je lui proposais une petite balade après l’heure du déjeuner. « Mon offre tient toujours, tu restes autant que tu le désires ! Et pour le cheval, je t’emmènerais avec moi, ça sera le plus simple ! » Ce n’est pas que je n’avais pas confiance en Naïla, mais ma jument avait un sale caractère et n’aimait pas être monté par quelqu’un d’autre que moi… ma cousine s’en souvient encore ! Cette bourrique avait refusé de rentrer, et elle avait dû attendre que je vienne la chercher au bout de trois heures ! Alors que je repensais à cette scène qui m’avait value les foudres de ma cousine, je ne remarquais pas le stratagème de Naïla dans mon dos. La jeune femme me surprit en m’embrassant de nouveau, puis m’aspergeant de farine. Elle s’éloigna en riant, et je fis de même, tout en retirant la farine de ma barbe. « Tu ne devrais pas me tenter, je pourrais y prendre goût ! » Bien entendu, je n’étais pas certain que ce petit jeu soit sain… surtout que je n’avais pas les idées claires en ce moment.  Bien sûr c’était tentant de se laisser aller dans les bras d’une autre – bien que je doute que ce soit les intentions de Naïla – mais Rosasharn était bien trop présente dans mes pensées pour que je puisse passer à autre chose. C’était sûrement idiot de ma part, mais j’y croyais encore… j’espérais chaque jour un peu plus, qu’elle me revienne.

Je rejoignais mon invitée dans le salon, près du feu de bois, c’était agréable de se réchauffer. « Alors dis-moi, à quoi passes-tu tes journées ? Si tu aimes la lecture, j’ai des tonnes de livres dans la pièce d’à coter. Tu vas sûrement les trouver ringard vu qu’ils ne parlent que d’amour et de contes pour enfant. J’aimerais rencontrer une fée un jour… ça doit être drôle c’est petite bestiole lumineuse ! Tu en a déjà vu ? » Je parlais sûrement trop, mais depuis son arrivée hier-soir, Naïla semblait plus ouverte et moins craintive. Je suis certain que nous pourrions devenir de très bon amis.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 EmptySam 10 Déc 2016 - 21:10





MAGNUS & NAÏLA


SOUL OF THE HERO...

Naïla était une jeune femme qui ne se prenait pas la tête, ou bien très peu. Mais il fallait avouer que la situation actuelle l'inquiétait. Un peu trop d'ailleurs. C'était une réaction humaine que n'importe qui aurait eu à sa place. Elle était recherchée par tous les pirates qui ne demandaient que sa tête et cela la terrifiait. Elle connaissait bien un échappatoire: l'eau. Mais s'y risquait la tétanisée encore plus.

La jolie brune commençait réellement à avoir confiance en Magnus, même en à peine une journée. Il lui avait sauvé la vie et semblait être un homme droit et digne de confiance. Elle aurait apprécié lui faire part de ses craintes et lui dire qu'elle était une sirène, mais quelque chose la bloquait. La dernière fois qu'elle avait annoncé ça à quelqu'un, elle avait vu un mélange de peur et de haine dans ses yeux et elle ne voulait pas les revoir une seconde fois. Elle s'était sentie rabaissée en un seul coup d'oeil. Hors de question de revivre une chose pareille.

▬  Je ne peux pas croire que – si jeune – tu es déjà arrêter de rêver ! L’amour c’est tellement beau, même si ça fait souffrir… et je sais de quoi je parle. Pour rien au monde je n’arrêterais de croire qu’un jour, j’aurais ma fin heureuse. Et je suis certain que tu l’auras, toi aussi. J’ai 28 ans et deux peines de cœur à mon actif, donc tu vois, il ne faut pas désespérer !
▬ Tu sais, les fins heureuses c'est bien beau, mais j'ai commis des choses dans mon passé et je ne suis pas très sûre qu'après ça, je puisse connaître une fin heureuse moi aussi. Certaines personnes sont faites pour finir seules. C'est ainsi! Tout au long de ses paroles elle fixa, sans réellement regarder, la jument de Magnus. Elle n'avait juste pas envie de croiser son regard, mais elle reprit une grande inspiration en tournant son buste vers lui et en haussant les épaules, un léger sourire aux lèvres, comme pour rendre l'atmosphère plus légère. Et puis tu sais, c'est un peu superficielle d'après moi. On n'a pas besoin de s'appuyer sur quelqu'un pour être heureux. On peut très bien l'être seul, sans être dépendant à autrui. Ne m'en veux pas, j'ai tendance à être négative sur ce sujet là. Mais après toutes ses années, je ne vois pas grands intérêts à partager ma vie avec quelqu'un. Au fond qu'est-ce qu'apporte l'amour ?

Mais elle, était-elle heureuse ? Elle vivait seule, sans jamais rien attendre de personne. Jamais n'a-t-elle essayé de vivre avec quelqu'un, de s'attacher à quelqu'un. Tout ça à cause d'une fichue peur. Et si cette peur lui bousillait son existence? Pouvait-elle vivre heureuse sans amour, ni amitié ? Elle n'en savait rien. Mais pour le moment elle ne comprenait pas l'utilité de tout ça. Bien trop bornée cette jeune femme !

Le suivant à l'intérieur, elle réalisa sa petite farce en s'éloignant en rigolant vers le salon. Bon, il fallait avouer que l'embrasser était loin d'être désagréable, très loin même. Et puis cela contribuait à l'amuser quelque peu. Il fallait avouer que son air gêné était assez adorable et la faisait bien rire. Mais Naïla ne lui fit pas remarquer, ne sachant pas si il serait plus gêné ou non. Quand le grand brun lança un « Tu ne devrais pas me tenter, je pourrais y prendre goût ! », elle lui adressa un sourire joueur, et un air de défi, en le regardant droit dans les yeux, assise sur le canapé, en arquant un sourcil.

▬ Qu'est-ce qu'il vous dit que ce n'est pas dans mes attentions, mon cher Daurinis? Elle lâcha un petit rire, ses coudes sur le rebord du canapé et ses mains soutenant sa tête, observant Magnus toujours en train de se débarbouiller dans la cuisine. Aucune riposte? Tu m'en vois déçue !

Lâchant un nouveau rire, elle se décala pour lui faire de la place sur le canapé, avant d'écouter sa question. Prenant un air des plus sérieux, elle le regarda droit dans les yeux et se mit à parler.

▬ Je suis une fille de joie. Donc j'occupe mes journées à répondre aux besoins des messieurs du village. Voyant la mine interloquée de son hôte, elle ne put contenir son sérieux plus longtemps et se mordilla la lèvre inférieure, en souriant d'amusement. Ta tête m'a bien fait rire. Je plaisantais. Je ne suis pas vraiment comme ça. J'occupe plutôt mes journées à chasser pour me faire un peu d'argent ou à réaliser quelques uns de mes objectifs. dit-elle sans parler réellement des pirates qu'elle tuait. J'ai déjà aperçu une fée de loin. Et concernant les livres, je ne lis pas vraiment. Je n'ai pas le confort de rester au même endroit trop longtemps. Mais ma mère me racontait certains contes pour enfants plus jeunes, donc j'en vais sans doute en connaître quelques uns de ta bibliothèque. Merci de la proposition.


Spoiler:
 






Dernière édition par Naïla Vairë le Jeu 29 Déc 2016 - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L'âme d'un héro ⚜ pv. Naïla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-