AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La curiosité est un bien vilain défaut ft Feisty
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


La curiosité est un bien vilain défaut ft Feisty Empty
Message Sujet: La curiosité est un bien vilain défaut ft Feisty La curiosité est un bien vilain défaut ft Feisty EmptyMer 10 Aoû 2016 - 18:05

La curiosité est un bien vilain défaut
Azazel & Feisty
« Fairy tales are more than true: not because they tell us that dragons exist, but because they tell us that dragons can be beaten. »

FLASHBACK


Il était une fois un gamin bien étrange dont l'imagination et la curiosité débordaient de son être. C'est encore le cas aujourd'hui, mais il y a de cela plusieurs années, ce petit garçon, qui ne venait qu'alors d'atteindre ses 14 ans, était encore bien plus insouciant des dangers que maintenant. Le nombre de fois qu'il se mettait dans le pétrin ne se comptait même plus à cet âge et étonnamment il finissait toujours par s'en sortir indemne. Cette insouciance lui vient très probablement du temps où il se trouvait chez les enfants perdus il y a de cela 6 ans et il n'y était resté que quelques années avant de partir pour des raisons inconnues de tous.

Ce matin-là, il y a de cela 8 ans, Azazel était sorti très tôt avant que ses parents ne se réveillent et ne lui demandent de faire des corvées. Comme pratiquement tous les jours, il avait soif d'aventure et pour l'une des premières fois il voulait aller voir la ville des pirates, un lieu qui lui était toujours interdit par ses parents. Lui interdire était une tentation de plus pour lui et puis tant qu'il se faisait discret il ne risquait rien, non?

Il passa donc par Cannibal Cove. Il connaissait parfaitement le chemin pour avoir approché la ville une dizaine de fois sans pour autant y entrer. En arrivant à 200 mètres de l'entrée, Azazel grimpa dans un arbre et une fois bien haut, sans être au sommet, il observa les lieux au loin de nouveau et aperçut le port où étaient amarrés les nombreux bateaux pirates et autres navires. Il avait tellement envie d'embarquer sur l'un d'eux, mais il ne savait que fort bien que cela était impossible sans risquer de s'attirer la foudre du capitaine ou sans risquer de se faire tuer.

Alors qu'il comptait redescendre pour entrer finalement dans la ville, il entendit des pas venir dans sa direction ainsi qu'une voix étouffée. Caché par l'épais feuillage de l'arbre où il se trouvait il observa à travers les branches et les feuilles la scène qui se déroulait sous ses yeux. Deux hommes portant des habits de pirates n'étaient pas très loin de lui. L'un d’eux transportait un sac qui gigotait. Azazel comprit très vite qu'ils avaient très probablement enlevé quelqu'un et de petite taille, peut-être un enfant perdu. Ayant fait partie d'eux pendant quelques années, il se dit qu'il était hors de question qu'il les laisse faire. Il sortit donc son lance-pierre ainsi que deux pierres. Il plaça la première et décida de viser celui qui ne transportait rien, comme ça cela prendrait plus de temps au second de réagir et Azazel aurait plus de temps pour l'assommer. Il visa donc, attendit un petit moment et tira sa pierre sur la tête du premier pirate. Celui-ci, assommé, tomba comme une pierre par terre. Le jeune garçon se dépêcha alors rapidement à placer la seconde pierre et à viser le deuxième. Le second pirate n'eut que le temps de déposer son sac avec l'enfant dedans par terre qu'il reçut une pierre sur la tête et qu'il s'écrasa à son tour sur le sol, inconscient.

Azazel descendit alors de son arbre pour faire sortir de son sac l'enfant, qu'il découvrît être une petite fille d'environ 5 ou 6 ans. Il défit ses liens et lui enleva le bandeau qu'ils avaient mis sur sa bouche pour l'empêcher de crier plus fort.

-Tu vas bien? Ils ne t'ont pas fait mal?

Lui demanda-t-il tout en surveillant si les deux pirates ne se réveillaient pas.

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


La curiosité est un bien vilain défaut ft Feisty Empty
Message Sujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut ft Feisty La curiosité est un bien vilain défaut ft Feisty EmptyLun 15 Aoû 2016 - 20:48

La curiosité est un bien vilain défaut
On ne force pas une curiosité, on l'éveille.
Azazel Blackwood & Feisty
Huit ans plus tôt.

Ses pieds foulaient le sol dans une démarche sautillante. C'était un ciel sans nuages qui brillait au-dessus de la forêt des quatre-saisons et les rayons du soleil semblaient jouer à travers les feuilles des arbres. Le nez en l'air, le regard perdu dans la contemplation de ce spectacle, Feisty souriait. Elle souriait, heureuse de pouvoir courir comme bon lui semblait à travers le bois sous ce temps radieux. Mais ce sourire innocent se tordait discrètement en un rictus espiègle. Si la fillette était d'humeur aussi radieuse que le ciel, elle était également particulièrement satisfaite d'avoir réussi à fausser compagnie à ses camarades de cueillettes. Cela faisait presque un mois que la petite Bagarreuse était à Neverland. Malgré des débuts colériques et difficiles, elle s'adaptait merveilleusement bien et avait parfaitement compris qu'ici, rien ni personne ne pouvait lui imposer quoi que ce soit. La petite avait beau vouloir aider ses compagnons, la cueillette de baies était une activité beaucoup trop calme pour elle. « Vivement qu'on m'apprenne à me servir d'un couteau, je pourrai aller chasser avec les autres ! » Dit-elle à l'intention de sa fée qui voletait au-dessus de sa tête. La chasse, voilà une activité qui pourrait l'occuper ! Loin d'être effrayé par les créatures sauvages, Feisty avait au contraire une folle envie de se frotter à ses animaux parfois plus gros qu'elle. La viande se faisait tellement rare chez elle qu'elle s'était mis à accorder à la chasse une valeur beaucoup plus importante qu'à la cueillette. Ses frères seraient surement fiers d'elle si jamais elle parvenait à faire une belle prise un jour !

Distraite par le paysage et ses ambitions de chasseuse, Feisty faisait à peine attention où elle marchait. Grave erreur. Quelque seconde plus tard, la voilà soudainement suspendue à plusieurs mètres de haut, la tête en bas, le pied prit dans un piège. Sonnée par la vitesse de l'action, la fillette eut à peine le temps de voir sa fée partir chercher de l'aide que déjà, deux pirates s'amassaient au pied de l'arbre. Non ! La gorge serrée par la peur, l'enfant se tortilla comme un beau diable pour essayer de se sortir seule de cette mauvaise passe. Malheureusement, elle était en bien trop mauvaise posture pour espérer s'échapper. On la fit descendre un peu avant de couper la corde. La petite vint s'écraser au milieu des forbans, les yeux écarquillés. C'était sa chance ! Aussitôt, elle se remit sur pied pour tenter de fuir. C'était sans compter sur les pirates qui n'étaient pas décidés à laisser leur proie filer avec tant de faciliter. Comparées aux adultes, ses petites jambes ne lui permettaient pas de courir vite. Les malfaiteurs n'eurent aucun mal à la rattraper. « Lâche-moi ! » Hurla-t-elle en se débattant. Ça les faisait rire, les pirates, de voir cette petite donner des coups dans le vide du haut de ses six ans. Voyant que ses attaques étaient inefficaces, l'enfant décida de changer de tactique et de sortir les crocs. « La saleté m'a mordu la main ! » « Bâillonne-la et fous moi ça là-dedans ! »

On n'y voyait strictement rien. Ballonnée dans tous les sens, la fillette n'avait aucune idée de l'endroit où on la menait. Elle attendait la délivrance, le retour triomphant de sa fée avec une horde d'enfants perdus venu à son secours. Mais plus le temps passait, plus son assurance s'estompait. Et si sa fée s'était perdue ? Et si on ne la retrouvait pas ? Elle avait entendu tellement d'histoire horrible sur les pirates… Seulement, jusqu'ici, le seul qu'elle avait rencontré, c'était Tankred, et il ne s'était pas montré agressif ou menaçant avec elle, bien au contraire. Sûrement parce que c'était un Viking… La fillette ne savait plus trop ce que c'était, mais ce dont elle était certaine, c'est que ce n'était pas comme les pirates. Les minutes s'écoulaient, et aucun signe de Goudron. Feisty pesta. À coup sûr, sa fée l'avait oublié et était partie se chercher un autre enfant à garder, plus sage et plus docile qu'elle ! Elle ne s'avouait pas vaincue pour autant. Faute de pouvoir hurler, elle se mit à gigoter du mieux qu'elle pouvait, dans l'espoir de donner un coup dans le dos du pirate ou de faire tomber le sac dans lequel elle se trouvait. C'est finalement ce qui arriva. Le sac tomba au sol dans un bruit sourd sans que l'enfant ne comprenne pourquoi. Les pirates n'avaient tout de même pas décidé de l'abandonner ?

Quand la lumière du jour filtra enfin à travers l'ouverture du sac, la fillette fut heureuse que quelqu'un été venu à son secours. Un garçon, plus âgé, qu'elle dévisagea un instant, déboussolé. « Nan, j'crois que ça va… » Dit-elle une fois détaché. Désormais à l'air libre, la pression et l'angoisse retombaient doucement. L'air boudeur, la fillette profita de l'inconscience d'un des pirates pour lui donner un coup de pied vengeur. « Tiens ! Ça t'apprendra à essayer de m'enlever ! Tas de bave ! » Justice était faite. « J'suis tombée dans un piège. Enfin, j'crois qu'c'était un piège, car j'en ai encore jamais vu de vrai, à part pour attraper des lapins… » Feisty parlait avec une facilité déconcertante à cet inconnu, sans même se présenter.

En la sauvant, celui-ci avait déjà gagné toute sa confiance. D’autant plus que ce n’était pas un adulte : aucune raison de le craindre, les enfants ici s’entraidaient toujours. « Moi c’est Feisty. T’es qui ? Toi aussi t’habites à l’arbre ? On est où là ? » Elle en posait des questions, la petite, mais elle était bien forcée de constater qu’elle n’avait encore jamais vu son sauveur et qu’elle n’avait aucune idée de l’endroit où elle se trouvait. Son exploration de l’île s’était limitée à la forêt des quatre-saisons et à la plage de la lagune. Jamais elle n’avait été aussi loin, mais l’idée de découvrir de nouveaux endroits lui plaisait.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
 

La curiosité est un bien vilain défaut ft Feisty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-