AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Run boy run || Sirhaan
★ second star to the right and straight on till morning ★

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Run boy run || Sirhaan - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Run boy run || Sirhaan Run boy run || Sirhaan - Page 2 EmptyMar 30 Aoû 2016 - 12:57

Run, Boy, Run

Alors qu’on marchait, vers la tente de Rain, je l’écoutais m’expliquer comment il avait compris que je venais de la ville et pas d’un quelconque autre endroit. Je lui lançais un regard faussement courroucé quand il me prédit ma mort sous deux jours dans la nature en étant venu comme je le suis. C’est-à-dire sans armes et sans connaissance aucune du terrain. Je dis faussement, parce qu’il n’a pas tout à fait tort. J’ai beau être débrouillard et savoir vivre plus ou moins à la dure…Mes compétences étaient valables surtout dans l’Autre Monde. Ici, je ne connais que trop mal l’endroit pour vraiment pouvoir prétendre m’en sortir seul dans cette nature menaçante avec cette nuit sans fin. Et puis il y a le fait que cette île grouille de magie. Elle vit par la magie de ce que j’ai pu comprendre. Si tant est qu’il y ait quelque chose à comprendre vraiment, ce qui n’est pas gagné. De toute façon, j’ai appris à observer, écouter et à ne pas trop poser de questions métaphysiques ici. De là je m’en sors déjà beaucoup mieux.

On arrive rapidement à la tente de Rain et cette dernière en sort étonnée de me voir. D’n coup elle me fait douter. Etait-ce aujourd’hui ou non qu’on devait se voir. Avec cette nuit perpétuelle j’en perds le sens du temps qui passe, c’est terrible. Je la laisse faire, un sourire aux lèvres mais gardant bien mes mains à mes côtés. Vu la réaction initiale de Cheyenne quand je lui ai dit connaitre Rain, je préfère m’abstenir de l’étreindre comme à l’habitude.

"Je dois admettre que maintenant tu me mets le doute…Mais bon, maintenant que je suis là…"

Je la regarde s’adresser au grand gaillard à côté de moi et je retins un rire en l’entendant parler. Elle le connaissait visiblement très bien, parce qu’elle avait deviné exactement ce qu’il s’était passé. Pourtant, son envie de rire fut coupée courte quand elle annonça ce que je faisais dans la vie. Oups. Je pâlis à vue d’œil en réalisant ce qui allait se passer et sans y couper, je sens la grande main de Cheyenne attraper mon haut et m’attirer à lui. Tiens, re-bonjour l’air de tueur. Je déglutis sur l’instant et ouvris la bouche pour lui répondre, mais il se détourna de moi (sans me lâcher pour autant, vive le pro du multitasking), pour parler à Rain. Alors okay, qu’il s’en prenne à moi pour ne pas lui avoir dit de but en blanc où je travaillais (pouvait-on vraiment m’en vouloir quand on voyait le type ?) mais Rain…Il ne faut pas pousser le bouchon trop loin non plus. Il força Cheyenne à le lâcher et prit lui aussi la parole, les sourcils froncés.

"On se calme là. D’abord non, je n’ai pas oublié, tu n’as pas demandé."
Okay, ce n’était pas la meilleure chose à dire dans ma situation, mais…voilà, zut "Ensuite, oui je travaille dans une maison de joie, mais je ne suis que l’homme à tout faire de la maison. En gros s’il faut faire des courses ou le ménage c’est pour ma pomme ! Les filles ? J’ai rien à voir avec sauf si elles ont besoin que je leur monte quelque chose. Et crois-moi, elles sont mieux traitées qu’on ne le pense." Oui parce que c’est bien beau de dire que je ne suis pas en rapport avec les filles, maintenant je ne vais pas cracher sur l’Excès et Rosy qui fait un bon travail de les garder en bonne santé, nourrie et logée. Et en sécurité surtout "Et je ne suis certainement pas un recruteur ou rabatteur ou peu importe comment on appelle celui qui cherche de nouvelles filles ! Rain je l’ai croisé près du rivage, elle tissait un filet et c’est ce que je faisais avant de faire naufrage sur l’île. Donc je lui donne des coups de mains et vice versa. Je ne l’ai jamais menée vers la ville, je suis toujours resté près du camp ou du rivage, simplement parce que c’était plus simple et que ça me permet aussi de changer un peu de décor." j'aurais pu m'arrêter là, pourtant j'ai continué, plus calmement "Je comprends que tu t'inquiète, visiblement ce genre de profession est mal vue quel que soit le monde, mais je ne veux aucunement trainé Rain dans cette histoire. On ne parle même pas de mon travail, parce que ce n'est pas important. Je dois gagner ma vie si je veux pouvoir manger et avoir un toit sur ma tête. C'est tout."

Qu’est-ce qu’il voulait que je lui dise de plus ?
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Luyana
Beware, I'm starving
Rainbow Luyana
ζ Inscris le : 23/11/2015
ζ Messages : 409
ζ Avatar : Amanda Seyfried
ζ Localisation : Camp des Piccaninny
ζ Occupations : Tisseuse de filets de pêche
ζ Âge : 25 années en apparence, mais a bien plus d'années derrière
ζ Statut : Ne sait plus ce qu'elle doit faire
Run boy run || Sirhaan - Page 2 391207tumblrm4sh34Cb8h1ru5a86o1500



Run boy run || Sirhaan - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Run boy run || Sirhaan Run boy run || Sirhaan - Page 2 EmptyLun 5 Sep 2016 - 16:33

Run Boy run

Oups ! J’avais sans doute laissé ma langue aller bien plus vite que ma pensée. En même temps, je ne voyais ce qu’il y avait de mal à travailler dans un tel endroit, un travail en valait bien un autre, non ? Et Sirhaan était ce qu’il était, il n’avait rien à voir avec son métier, après tout…travaillé avec des femmes qui se vendaient ne signifiait pas être un mauvais Homme et je connaissais Sirhaan pour savoir que jamais il ne se promenait avec son travail fixé à la cheville. Lorsque mon frère attrapa le jeune apatride par le col, j’eus un mouvement vers lui, pour le calmer, je ne savais que trop les réactions excessives de Cheyenne lorsque le démon de la protection venait lui rendre visite.

Il était en colère, mais il avait tort, Sirhaan n’était pas ce genre d’homme, je lui aurais remis ma vie s’il avait fallu prouver sa bonne foi. « Tu te trompes…Il n’est pas ainsi…et son métier ne fait ce qu’il est… » Sirhaan me coupa allant dans le même sens que moi pour se défendre, mais surtout pour montrer à cet indien musclé et colérique que les apparences étaient contre lui. Je hochais de la tête lorsqu’il dit que les filles étaient bien traitées, comme si c’était une chose que je savais, mais je voulais surtout appuyer mon ami. « Oui, on est jamais allé en ville… » Dis je en hochant à nouveau, mes yeux grands ouverts et innocents, affirmant avec aplombs les paroles qui sortaient de la bouche de celui qui se faisait quelque peu malmené à cet instant. Voyant que la poigne de Cheyenne ne se desserrait pas, j’allais poser ma paume sur son avant bras. « S’il te plait…Fais moi confiance, je sais choisir mes amis et Sirhaan est un garçon que j’apprécie beaucoup, il dit vrai, nous nous sommes rencontrés alors que j’étais sur la plage à tisser, on a parlé et je ne pensais pas qu’en disant qu’il travaillait dans un endroit où les charmes se vendent, tu t’emporterais, ce n’était que pour…dire qu’il avait un travail et qu’il méritait d’être bien accueilli… » Cheyenne n’était pas méchant, il était surtout protecteur et je savais qu’il craignait pour moi, il me voyait bien trop candide, prête à suivre tout le monde. S’il savait toutes les mésaventures qui m’arrivaient régulièrement, il aurait besoin de s’assoir mon ami. Sa main qui avait pris une teinte blanche avec la force qu’il mettait pour maintenir le col de Sirhaan se relâche progressivement, laissant le sang circuler doucement. Le jeune homme repris plus d’aise et je vins vers lui glissant mon bras par-dessous le sien. « Tu n’as rien à craindre, c’est une promesse…c’est l’heure de mon cours explicatif sur le renfort des filets… » Je tournais mon regard vers Sirhaan, ses billes sombres m’observaient et j’espérais bien voir un beau sourire prochainement sur ses lèvres. « Je vais dans ma tente chercher mon cahier pour dessiner tes instructions…n’en profitez pas ! » Après un clin d’œil plein de malice je me glissais dans ma tente pour récupérer mes affaires et j’emportais une couverture pour la plage. J’avais hâte de profiter des conseils de Sirhaan et d’entendre toutes les histoires de la ville qu’il avait à me conter.



L’impossible ne semble pas exister en amour, seul existe des possibles quand nous avons traversé nos peurs et nos résistances, ou renoncer à des projections erronées sur l’autre. Mais parfois un choix est utile pour pouvoir vivre ne serait-ce qu'un semblant de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Run boy run || Sirhaan - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Run boy run || Sirhaan Run boy run || Sirhaan - Page 2 EmptyLun 5 Sep 2016 - 22:38

To see the land of all
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.


Sa poigne était ferme, Cheyenne s'en voulait d'avoir laissé cet inconnu le duper. Il le fixait droit dans les yeux, n'écoutant qu'à moitié ses explications futiles. Ne pas lui avoir demandé ? Le visage de l'indien devint une sorte de mur totalement infranchissable. Ce pauvre bougre était à deux doigts d'en prendre une méchante dans la tronche. Il lui expliqua alors en quoi consistait son travail et le pêcheur fronça les sourcils. Peut-être disait-il la vérité, peut-être pas. Rien ne lui permettrait de le vérifier et il devrait se contenter des mots que l'autre homme semblait manipuler avec une certaine aisance. Sirhaan chercha alors a lui faire comprendre qu'il fallait bien trouver un moyen de gagner sa vie. Cela fit sourire le Piccaninny.

- Tu voudrais presque que je crois que c'est un travail honnête, n'est-ce pas ?

Cheyenne n'en croyait pas un mot. Cet homme avait largement dépassé son quota de mensonges par omission, le Piccaninny n'accorderait plus une once de confiance en une seule des syllabes qui franchiraient ses lèvres. Son regard se posa alors sur Rain qui, entre temps, c'était approchée et avait tenté de calmer le jeu. Armée de sa gentillesse habituelle et de sa naïveté légendaire, elle osa lui servir une phrase qui faillit le faire mourir de rire.

- Son métier n'est pas ce qu'il est ... si tu le dis.

Rainbow s'approcha et posa une main sur le bras de Cheyenne. Elle tâcha de le calmer et ses explications prirent des tournures de justifications. Si Sirhaan devait impérativement se justifier vu qu'il avait menti, Rain n'y était pas du tout obligée. Chey lâcha l'autre jeune homme. Il réalisait que sa tendance à surprotéger sa petite soeur de coeur lui avait fait prendre une place qui n'était pas la sienne. La blonde était capable de choisir qui elle désirait fréquenter. Lui, n'était là que pour veiller à ce qu'il ne lui arrive rien mais il n'avait aucun droit d'en dire plus. L'indien haussa vaguement les épaules et croisa les bras sur le torse.

La jeune femme s'empressa de voler au secours de son ami et de glisser son bras sous celui de Sirhaan. Cheyenne ne portait définitivement pas cet individu dans son coeur. Il lui jeta un regard froid puis détourna le regard. Rain pouvait bien fréquenter qui elle voulait ... tant pis. Elle disparut dans sa tente en leur lançant une boutade accompagnée d'un sourire. Chey s'était calmé mais n'avait pas encore retrouvé son humeur habituelle. Son visage se tourna vers Sirhaan et il ne chercha même pas à baisser la voix pour éviter que Rain ne l'entende.

- Elle te fait confiance et elle est assez grande pour savoir ce qu'elle choisit de faire. Mais si j'apprends qu'il lui est arrivé quoi que ce soit en ta présence ... on se reverra, tous les deux.

Cheyenne secoua la tête négativement. Il était un pêcheur de profession et aurait probablement beaucoup appris de ce que Rainbow et Sirhaan allaient se dire mais l'indien Piccaninny en avait largement assez vu et entendu pour aujourd'hui. Il tapota de la main contre la toile du tipi de son amie et lui cria:

- Passe me voir à ton retour.

Et sans un regard pour Sirhaan, il détourna les talons et retourna vaquer à ses occupations. Dommage, dans un autre contexte, peut-être les deux hommes auraient-ils pu s'entendre ...

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Run boy run || Sirhaan - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Run boy run || Sirhaan Run boy run || Sirhaan - Page 2 EmptyLun 26 Sep 2016 - 9:42

Run, Boy, Run

Rain venait m’épauler dans cette histoire avec Cheyenne, essayant de valider ce que je disais. Sauf qu’au final, même s’il la connaissait mieux que moi et lui faisait confiance (chose qi n’était pas prête d’arriver avec moi à présent), elle ne savait pas vraiment plus que ce que je lui avais raconté. A elle aussi j’aurais pu lui mentir. Lui raconter de belles histoires pour endormir sa méfiance et l’emmener dans l’antre du vice et de la luxure. Ha ! La bonne blague. Ce n’était pas mon genre. Mais ça, personne ici n’était sensé le savoir. Et c’est comme si d’un coup, je compris tout ce qui clochait dans cette situation. Je ne baissais pas les bras, mais ma propre offuscation se calma marginalement, alors que mon cerveau comprenait mieux ce que Cheyenne pouvait ressentir. J’avais tout de suite compris la méfiance qu’il me portait, je savais que les indiens n’aimaient pas les endroits comme l’Excès et que j’aurais dû lui dire dès le début. Mais je ne suis qu’un être humain, je fais des erreurs de jugement et je prends parfois les mauvaises décisions. D’accord, le fait de sous-entendre que MON travail n’était pas honnête me hérissait un peu le poil, mais je comprenais. Moi aussi, avant d’entrer dans ce monde je n’aurais vu l’Excès que comme l’endroit où les filles vendent leurs charmes et je n’aurais pas considérer d’autres employés possibles.

Rain passa un bras sous le mien et je me tournais vers elle, l’observant me défendre avec sa gentillesse naturelle et un fin sourire vint étirer mes lèvres. Elle était bien trop bonne pour son bien cette indienne. Elle partit et je la suivi des yeux une seconde à peine avant de reporter mon attention vers Cheyenne, effaçant mon sourire. Je doute qu’il veuille le voir à cet instant présent. Honnêtement, je ne voulais pas laisser les choses tourner ainsi. Nous avions pourtant bien commencé…Il se détourna, et j’aurais pu simplement le laisser partir, mais je réduis la distance qui se trouvait entre nous de quelque pas et posa simplement une main sur son bras, signe universel que je cherche à attirer son attention sans vouloir l’y contraindre.

"Attends. Je suis désolé si je ne te l’ai pas dit tout de suite. Je sais que ça ne change rien au problème, mais je suis désolé quand même. Je te promets de faire en sorte que rien n’arrive à Rain quand elle est avec moi ; ce n’est pas ce que je veux non plus. Mais si je lui voulais vraiment du mal, tu crois vraiment que je lui aurais dit où je travaillais dès le départ ? Et puis ce travail…Quand je suis arrivé sur l’île, je n’avais nulle part où aller, aucun moyen de vivre, j’ai pris le premier job qui passait honnêtement." je le regardais, lui implorant de me pardonner "Je me doute que ce que je dis ne vaut pas grand-chose maintenant, mais je n’ai pas envie que l’on soit ennemis toi et moi…"

C’était d’autant plus vrai, qu’on avait commencé à sympathiser avant l’incident qui incluait mon travail…Maintenant, s’il ne voulait pas parler, je ne le forcerais pas (je ne pourrais pas même je le voulais de toute façon), mais j’avais voulu lui expliquer, m’excuser. Maintenant que j’étais fait, je retournai attendre Rain, le ton de notre rencontre devenu plus maussade.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Run boy run || Sirhaan - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Run boy run || Sirhaan Run boy run || Sirhaan - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Run boy run || Sirhaan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-